Derniers sujets
» inquiètantes théories sur l'égoïsme d' Ayn Rand
par Iridacea Hier à 23:52

» Nouvelle parmi vous
par MegP Hier à 14:14

» Le voile
par michekhen Hier à 13:51

» [Article] Les hommes hétérosexuels sont-ils aussi victimes de violence conjugale ?
par MegP Mer 16 Aoû 2017 - 6:59

» Ressources
par Dihya Mar 15 Aoû 2017 - 9:28

» Salut!
par Dihya Mar 15 Aoû 2017 - 9:14

» Une nouvelle arrivée
par Dihya Lun 7 Aoû 2017 - 19:27

» [Article] 220 femmes tuées par leur conjoint, ignorées par la société
par Aëlloon Sam 5 Aoû 2017 - 22:30

» C'est quoi "être une femme" ?
par Reiko Sam 5 Aoû 2017 - 20:32

» Peggy Sastre
par Iridacea Sam 5 Aoû 2017 - 18:56

» Vos techniques anti-manspreading ?
par Aëlloon Sam 5 Aoû 2017 - 16:27

» Le féminisme blanc existe-t-il ?
par Dihya Ven 4 Aoû 2017 - 18:01

» Ma therapie
par Plusmavictime Mar 1 Aoû 2017 - 21:53

» Salon du livre lesbien et débat HERstory le 1er juillet 2017
par Alpheratz Mar 1 Aoû 2017 - 12:09

» INFORMATION RÉGION - IPASS CONTRACEPTION
par Dihya Lun 31 Juil 2017 - 8:04

» Présentation
par Iridacea Lun 31 Juil 2017 - 1:03

» [Article] Que font les jeunes féministes de l’héritage des générations antérieures ?
par Dihya Dim 30 Juil 2017 - 20:02

» [Article] Sexe entre potes hétéros sur le forum JVC
par Dihya Dim 30 Juil 2017 - 19:05

» Intro de Klazoo
par Aëlloon Sam 29 Juil 2017 - 3:04

» Présentation Noki
par Aëlloon Sam 29 Juil 2017 - 2:54

» Présentation de Willl
par Iridacea Ven 28 Juil 2017 - 22:46

» Témoignages sur le manspreading
par Administratrice Ven 28 Juil 2017 - 18:41

» Je me présente
par Titi63 Jeu 13 Juil 2017 - 21:56

» kotava
par Iridacea Jeu 13 Juil 2017 - 10:27

» Youtube
par Klazoo Lexis Mar 11 Juil 2017 - 8:35

» Le gene SRY
par Klazoo Lexis Mar 11 Juil 2017 - 6:57

» Bastien Vivès "Une soeur", votre avis ?
par Klazoo Lexis Mar 11 Juil 2017 - 6:19

» Photo de nus artistiques
par Klazoo Lexis Mar 11 Juil 2017 - 5:26

» Se faire des ami.e.s ?
par michekhen Mar 11 Juil 2017 - 0:05

» Questionnaire sur le français inclusif
par Alpheratz Lun 10 Juil 2017 - 0:10

» "non-binaire" c'est quoi ?
par Iridacea Ven 7 Juil 2017 - 14:35

» Mwà
par Iridacea Jeu 29 Juin 2017 - 14:00


Les femmes à la conquête des Sciences

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les femmes à la conquête des Sciences

Message par Drärk le Sam 13 Déc 2014 - 0:22

Je vous propose le podcast d'une émission de France Culture, sur les femmes et les sciences : http://www.franceculture.fr/emission-la-marche-des-sciences-les-femmes-a-la-conquete-des-sciences-2014-12-11

Je choisis la facilité, je vous mets le résumé de la page du podcast.
"Depuis l'Antiquité, les femmes ont investi le terrain des sciences, mais les traces de leur présence en ce domaine échappent souvent aux historiens et restent très lacunaires. La mémoire et les oeuvres de ces femmes ont même, généralement, disparu de cette histoire des sciences. Mais depuis quelques années, des travaux menés par des historiens des sciences et des chercheurs en littérature battent en brèche l'idée selon laquelle les femmes seraient moins faites que les hommes pour les sciences, réhabilitent leur place réelle et restituent le rôle qu'elles remplirent au fil des siècles. D'Hypatie à Marie Curie, des femmes ont été actrices d'une longue et difficile conquête intellectuelle, faite d'avancées et de soubresauts, de reculs et de transformations. Elles ont joué un véritable rôle de vecteur dans la circulation, la diffusion et la construction du savoir scientifique, mis en lumière, aujourd'hui, par des travaux de recherche. Qui sait, d'ailleurs, que l'expression "femme de science" ne date que de 1948 ?  

Avec Patrice Bret,  historien et chercheur au Centre Alexandre Koyré et Adeline Gargam, docteur en littérature du XVIIIe siècle, auteur-coordonnatrice du livre (résultat d'un colloque) Femmes de sciences de l'Antiquité au XIXe siècle - Réalités et représentations paru aux éditions universitaires de Dijon, nous plongerons dans cette histoire des sciences qui a trop longtemps oubliées, voire occultées, ces femmes savantes.

Puis, en seconde partie d'émission, entretien avec Hélène Olivier-Bourbigou, "La femme scientifique de l'année 2014" honorée par le prix Irène Joliot-Curie en novembre dernier, docteur en chimie et chef de département à IFP Energies Nouvelles (IFPEN), responsable des recherche dans le domaine de la catalyse moléculaire (un partenariat France Culture)."

J'ai apprécié cette émission, on parle notamment de la volonté des hommes d'écarter les femmes du savoir pour des raisons "naturelles", l'intériorisation des femmes qui fait qu'elles restent anonymes. Je n'ai as pu tout écouter car je traversais une région montagneuse et ça ne captait plus.

_________________
Il faut beaucoup aimer les hommes. Beaucoup, beaucoup. Beaucoup les aimer pour les aimer. Sans cela ce n'est pas possible, on ne peut pas les supporter.
M.D.

Si j'écris un propos qui vou-e-s heurte, n'hésitez pas à me mp, je sais que je peux me tromper.


Pas de Justice, pas de Paix.
avatar
Drärk
Amazone
Amazone

Messages : 3882
Date d'inscription : 01/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les femmes à la conquête des Sciences

Message par Arrakis le Lun 15 Déc 2014 - 9:39

Pour celles que le sujet intéresse, j'ai adoré "Le Sexe du Savoir" de Michèle le Doeuff, qui traite des mythes relatifs aux savoirs "masculins" et "féminins", de la manière dont les femmes étaient/sont exclues du savoir scientifique, et de la manière dont un enseignement spécifique (y compris scientifique) leur est adressé.

_________________
gnome-troll-ver des sables - Classe : Hermaphrodite mystique
Dextérité : 1, Perception des trucs utiles : 2, Perception des trucs inutiles : 22
avatar
Arrakis
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n

Messages : 1810
Date d'inscription : 29/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les femmes à la conquête des Sciences

Message par ko le Lun 15 Déc 2014 - 12:59

Cet article m'a fait rire:
http://www.lesnouvellesnews.fr/index.php/chroniques-articles-section/chroniques/4102-les-hommes-meurent-plus-betement-que-les-femmes

journal a écrit:Attention, humour british. Une étude « prouverait » que les hommes sont plus stupides que les femmes. Si ce n'est que cette étude, tout en utilisant les codes du genre, n'a rien de sérieux. C'est dans son édition de Noël, qui traditionnellement comprend un élément farfelu, que le British Medical Journal (BMJ) se penche sur la « Théorie de l'Idiotie Masculine ». Une théorie selon laquelle « de nombreuses différences [entre hommes et femmes] concernant les comportements à risque, les admissions aux urgences et la mortalité peuvent s'expliquer par le fait que les hommes sont idiots, font des choses stupides ».

Et le BMJ publie donc cette étude (signée entre autres par un étudiant et un orthopédiste) qui vient appuyer cette théorie. Il s'agit simplement de l'analyse des lauréats des Darwin Awards au cours des 20 dernières années. Ce « prix », en lui-même farfelu, récompense les morts les plus stupides : par exemple le terroriste qui a posté un courrier explosif insuffisamment affranchi, lequel lui a donc été retourné. Et il l'a ouvert. Boum.

Sur 318 cas de morts stupides valides pour l'analyse, 282 concernaient des hommes, et seulement 36 des femmes. Soit une différence statistique « hautement significative », soulignent les auteurs qui reprennent les codes de toute étude scientifique qui se respecte.

De même, ils mentionnent les limites de leur travail. Comme ce possible biais à leurs résultats : les idiots masculins ont peut-être davantage accès aux Darwin Awards parce qu'ils sont plus médiatisés que leurs homologues féminines.

Autre donnée à explorer : les différences socio-comportementales entre hommes et femmes à l'égard de l'alcool. Le rôle de l'alcool est en effet souvent prépondérant dans les morts stupides, souligne l'étude. Exemple avec ces trois hommes qui jouaient à une variante de la roulette russe. Le jeu : à tour de rôle, boire un verre cul sec et sauter à pieds joints sur une mine qui n'avait pas explosé (et là encore, au final : Boum). Malheureusement, les données des Darwin Awards quant à la consommation d'alcool sont incomplètes.

Et l'étude, fidèle au principe originel des Darwin Awards interroge le rôle de la sélection naturelle dans ces comportements. Ses auteurs rejettent l'hypothèse de la créatrice du prix, Wendy Northcutt, selon laquelle les victimes de ces morts stupides se sacrifieraient inconsciemment pour oeuvrer à l'amélioration de l'espèce humaine. Leur hypothèse est plutôt que ces comportements idiots conféreraient un avantage, « qui reste à déterminer », à ceux qui en réchappent. Pour poursuivre leurs recherches, ils envisagent de mener une expérimentation en milieu naturel lors d'une fête de Noël.
Et plus sérieusement, je trouve cela intéressant sur les biais d'interprétation ou de choix de sujet  // au genre.

Sinon, je confirme, Le doeuff sur ces questions, c'est intéressant

ko
Amazone
Amazone

Messages : 2503
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les femmes à la conquête des Sciences

Message par Miroir-rioriM le Lun 15 Déc 2014 - 13:17

Je vais écouter ce podcast avec attention !

Ça n'a pas un grand intérêt mais je voulais juste souligner que les différentes sciences ne sont pas au même stade d'équité : la biologie possède une grosse avance vu qu'il me semble qu'il y a autant de femmes que d'hommes dans ce secteur (pour une fois qu'on peut-être fier de quelque chose Laughing ). Même dans le secteur scientifique agricole par exemple, qui n'est pas le secteur le plus progressiste par ailleurs !

Quelqu'un aurait une explication historique à cette différence ? Peut-être que je la trouverais dans le podcast, cela dit.


Miroir-rioriM
Poilu⋅e
Poilu⋅e

Messages : 26
Date d'inscription : 27/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les femmes à la conquête des Sciences

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum