Derniers sujets
Scum manifesto, Valerie Solanas11.10.18 17:28XB Rose-NoireArticle de France 24 qui relate la participation de la direction à un bizutage05.10.18 23:12Claire G.élections et féminisme25.09.18 17:00michekhen(Suisse) Des quotas et un manifeste féministe "Egalité maintenant !"11.09.18 21:10VénusQue savez-vous du concept de "déconstruction" ? 07.09.18 3:38Black SwanLa loi contre les violences sexistes et sexuelles en France se renforce... Mais ne protège toujours pas trop les enfants30.08.18 15:58VénusLe 8e Congrès international de recherches féministes dans la francophonie en août 201830.08.18 0:28VénusFéminisme culturel vs. féminisme radical27.08.18 10:44VénusA votre avis, comment créer une action effective ? 20.08.18 21:57michekhenLes éditions zones offrent leurs livres en libre accès !13.08.18 13:12VénusLa ceinture de sécurité, pensée pour et par des hommes ?29.07.18 17:31erulelyaSites de rencontres extraconjugaux, club libertins.....Avis?21.07.18 17:46AraignéeFéminisme et antiféminisme29.06.18 15:58Claire G.Vidéos et films féministes18.06.18 10:441977Publication par la blogueuse Antisexisme13.06.18 16:54Claire G.Luce en lutte : rendre la langue française non sexiste13.06.18 11:52LuceTribune sur la soit-disant "liberté d'importuner"11.06.18 23:56NokinheiL’idéologie de la tolérance a pris le contrôle du féminisme et menace de détruire le mouvement07.06.18 0:23AëlloonUn bon collectif queer et matérialiste à me conseiller? 04.05.18 21:40ReikoSexe sans consentement 04.05.18 11:40michekhenSituations de consentement ambigu23.03.18 18:20AraignéeC'est quoi "être une femme" ?17.03.18 9:01Coquelic0tAvortement, les croisés contre-attaquent09.03.18 18:17Claire G.Article sur le mythe de l'instinct maternel (Sarah Blaffer Hrdy)09.03.18 0:09michekhen[Radio] Emissions féministes (ou sujets qui nous concernent)07.03.18 23:38AëlloonMontrer une véritable détermination politique à éradiquer les violences faites aux femmes22.02.18 21:54AëlloonThe man-woman wars récits colorés17.02.18 6:23ReikoCrédit Mutuel Egalité Homme/Femme 201730.01.18 16:38Claire G.La santé pour les filles non-conformes18.01.18 5:04ReikoChercheures sur le lien entre hashtag/digital activism et féminisme05.01.18 3:49Black Swan

Partagez
Aller en bas
avatar
PourquoiPas
Banni·e
Messages : 31
Date d'inscription : 25/10/2014

Sexualité féminine, domination et culpabilité

le 09.11.14 15:00
Je reporte ici une discussion amorcée dans un autre contexte.

Je suis déçu de n'avoir pas trouvé sur un forum féministe de discussion sur l'omniprésence de fantasmes de domination chez les femmes occidentales. N'est-ce pas pourtant une des manifestations les plus sournoises de la culture patriarcale et une des plus explicitement opprimantes pour les femmes? N'est-ce pas le "pick" ultime de l'aliénation que de parvenir à inscrire dans l'inconscient d'un groupe opprimé un schéma d'oppression en n'en faisant la condition de son plaisir?

Les faits: Précisons au départ que pas une femme ne désire être violée en vrai ni forcée à faire des choses qui ne lui tentent pas. Par contre, paradoxalement, beaucoup de fantasmes féminins tournent autour de mise en scène de "contraintes" qui satisfait à la fois un désir spécifique et libère de la culpabilité de ce désir: «Il me force à force quelque chose qui me tente, mais que je n'aurais jamais assumé ni même avoué!» Le succès de «50 shades of grey» chez les lectrices occidentales me semble un bel exemple de ce schéma où l'on satisfait un désir sans en assumer la responsabilité («c'est lui qui m'y force!»).

Je devine que cette question est rarement abordée en public pour ne pas alimenter une légitimation des agressions sexuelles du genre: «Au font, c'est ce qu'elles cherchent!»

J'aimerais pourtant avoir un point de vue critique féministe sur ce problème.

_________________
Jamais trop vieux pour apprendre!
avatar
Nurja
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 9212
Date d'inscription : 12/04/2012

Re: Sexualité féminine, domination et culpabilité

le 09.11.14 15:18
Il me semble que la question a déjà été abordée à maintes reprises sur ce forum.

_________________
I'm a radical feminist, not the fun kind. Andrea Dworkin
avatar
Invité
Invité

Re: Sexualité féminine, domination et culpabilité

le 09.11.14 15:19
Déjà, on en a parlé, mais en tant que nouveau tu n'as pas accès à toutes les parties du forum. Bien sûr c'est une question qui se pose, et c'est effectivement un sujet très délicat.

Par contre, je ne suis pas à l'aise pour parler de cela avec toi, pour te dire les choses honnêtement.


edit : doublée par Nurja
avatar
PourquoiPas
Banni·e
Messages : 31
Date d'inscription : 25/10/2014

Re: Sexualité féminine, domination et culpabilité

le 09.11.14 15:29
Grussie a écrit:Déjà, on en a parlé, mais en tant que nouveau tu n'as pas accès à toutes les parties du forum. Bien sûr c'est une question qui se pose, et c'est effectivement un sujet très délicat.

Par contre, je ne suis pas à l'aise pour parler de cela avec toi, pour te dire les choses honnêtement.
Le sujet est surement très délicat et très lourd! J'ai moi-même eu une petite réserve après avoir édité ma question.

_________________
Jamais trop vieux pour apprendre!
avatar
Invité
Invité

Re: Sexualité féminine, domination et culpabilité

le 09.11.14 15:35
Non mais, je suis en train d'exprimer un désaccord et un malaise avec toi, là. Ne fais pas comme si on était d'accord s'il te plaît...
avatar
Omniia
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 2918
Date d'inscription : 20/10/2012

Re: Sexualité féminine, domination et culpabilité

le 09.11.14 15:45
Réputation du message : 100% (2 votes)
On en a déjà effectivement parlé plein de fois. Ça ne me semble pas du tout être un sujet qu'on cache.

Ce qui me vient à l'esprit pour une "analyse féministe" :

On apprend aux petites filles à penser qu'il faut être passive, attendre qu'un sauveur vienne nous délivrer. C'était le cas dans tous les contes qu'on me lisait quand j'étais petite. À l'époque mon préféré était la belle au bois dormant, qui représente quand même une nana absolument passive (elle dort pendant la majeure partie du truc) qui va se faire embrasser sans son consentement dans son sommeil par un vaillant chevalier...
Les filles doivent être belles et passives, les garçons forts et courageux.

Au-delà de ces contes ben y a tout ce qu'on voit dans les médias. La proportion de pubs, de films, etc. qui présentent des femmes soumises et qui semblent aimer l'être / être excitées par ça, est hallucinante. Y a la pornographie mainstream aussi. Et puis, y a les discours des gens qui sont influencés par tous les trucs cités et qui participent à leur tour à ça.

_________________
Je ne suis pas souvent là.
avatar
Invité
Invité

Re: Sexualité féminine, domination et culpabilité

le 09.11.14 15:55
Le prends pas mal mais soit t'es un acteur doué soit on voit de suite que tu n'as jamais été sous l'emprise d'hommes violents.

On apprend aux femmes que les fantasmes de domination sont les leurs, il faut bien légitimer les fantasmes de domination des hommes envers les femmes. Quoi de mieux que de faire croire à celles-ci que ce sont elles qui le veulent.

Quand on veut tuer son chien, on l'accuse d'avoir la rage. Quand on veut rendre légitime la culture du viol, on accuse les femmes d'aimer ça.
avatar
Invité
Invité

Re: Sexualité féminine, domination et culpabilité

le 09.11.14 16:02
@PourquoiPas a écrit:Je suis déçu de n'avoir pas trouvé sur un forum féministe de discussion sur l'omniprésence de fantasmes de domination chez les femmes occidentales.
En plus des autres réponses (si, on en parle), y'a deux trucs qui me font tiquer dans ta façon d'aborder le sujet :

1. Comme dans l'autre fil ou tu disais que les femmes « se ruent sur » certains métiers (ceux du care en gros), là tu centres aussi sur les femmes qui font ou fantasmes de ci ou ça. Pourquoi ne pas parler des hommes qui se ruent sur certains métiers en délaissant certains autres, et ont souvent des fantasmes pas franchement égalitaires ? Je suis d'accord que ça peut être intéressant de parler de l'intériorisation de certains trucs (dans un contexte suffisamment safe pour ça), mais j'ai l'impression que tu choisis toujours d'abord ce côté de la chose plutôt que l'autre.

2. Un peu plus tôt aujourd'hui en parlant de culture du viol, tu disais que la sexualité violente était minoritaire, là tu parles de fantasmes de domination* omniprésents. Ça me parait un peu contradictoire.

* D'ailleurs dans ce sens c'est de soumission, non ? Bizarre de présenter un fantasme féminin du point de vue de l'homme...
avatar
La Chatte
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 826
Date d'inscription : 15/01/2014

Re: Sexualité féminine, domination et culpabilité

le 09.11.14 22:53
Réputation du message : 100% (2 votes)
Heureusement qu'il a été banni, l'animal, ça commençait à devenir zemmourien par ici !

_________________
L'amour, ce n'est pas violenter l'autre, c'est le protéger contre toutes formes de violences ou se tenir à ses côtés lorsqu'elles adviennent.
Contenu sponsorisé

Re: Sexualité féminine, domination et culpabilité

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum