Derniers sujets
» [Article] Que font les jeunes féministes de l’héritage des générations antérieures ?
par michekhen Hier à 4:23

» Vidéos et films féministes
par Dihya Ven 23 Juin 2017 - 20:39

» Une loi en Caroline du Nord (USA) n'autorise pas les femmes à rétracter leur consentement pendant le sexe
par Iridacea Ven 23 Juin 2017 - 15:28

» La porno féministe
par Nurja Mer 21 Juin 2017 - 12:54

» Bise et Serrage de Main
par Nurja Lun 19 Juin 2017 - 16:16

» La précarité des femmes sur le marché du travail
par Iridacea Lun 19 Juin 2017 - 14:42

» Hey
par Iridacea Dim 18 Juin 2017 - 19:57

» Présentation
par Nurja Dim 18 Juin 2017 - 8:04

» [Entretien] « Le féminisme ne nous a pas été appris par l’Occident » – Fatma Oussedik
par Iridacea Ven 16 Juin 2017 - 22:27

» Se faire des ami.e.s ?
par Iridacea Mer 14 Juin 2017 - 17:58

» [Article] Les fondements politico-économiques du fémonationalisme
par Iridacea Lun 12 Juin 2017 - 22:47

» "non-binaire" c'est quoi ?
par Iridacea Dim 11 Juin 2017 - 23:33

» Que pensez-vous de cette controverse?
par Nurja Dim 11 Juin 2017 - 13:24

» [Film] Regarde elle a les yeux grand ouverts
par erulelya Jeu 8 Juin 2017 - 21:38

» Je suis nouvellau
par Iridacea Jeu 8 Juin 2017 - 18:10

» [Article] Faut-il faire l’amour quand ça ne va pas ?
par Iridacea Jeu 8 Juin 2017 - 10:51

» Demande de documentation sur les stratégies militantes non-safe reposant sur des analogies entre oppressions
par Iridacea Mer 7 Juin 2017 - 18:26

» Bonjour tout le monde !
par michekhen Sam 3 Juin 2017 - 9:15

» C'est quoi "être une femme" ?
par Aëlloon Sam 3 Juin 2017 - 0:31

» Un juge excuse un mari violent en parlant de "devoir conjugal"
par Araignée Sam 3 Juin 2017 - 0:03

» [Entretien] "Division du travail affectif" : en amour aussi, hommes et femmes sont inégaux
par Dihya Ven 2 Juin 2017 - 16:08

» [Manifeste] The Woman-Identified Woman
par Dihya Ven 2 Juin 2017 - 16:01

» Fille / Homme
par Dihya Ven 2 Juin 2017 - 15:46

» [Article] La méthode Karman, une histoire oubliée de l'avortement illégal en France
par Dihya Ven 2 Juin 2017 - 15:39

» Vous avez dit... justice ?
par Araignée Ven 2 Juin 2017 - 2:58

» Pétition pour allonger le congé paternité de 11 jours à 4 semaines
par Espramil Jeu 1 Juin 2017 - 19:59

» Une présentation? Suffit de demander!
par Administratrice Jeu 1 Juin 2017 - 6:38

» L'homosexualité au Japon
par Reiko Mer 31 Mai 2017 - 9:19

» [Ressources] La transphobie
par Iridacea Mar 30 Mai 2017 - 18:45

» [Article] L’amour ne fait pas tout
par Iridacea Mar 30 Mai 2017 - 12:09

» Présentation: Radically Lena - RadFem
par Radically Lena Ven 26 Mai 2017 - 13:05

» Questionnaire sur le français inclusif
par michekhen Ven 26 Mai 2017 - 11:52


Exemples de survivances patriarcales

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Exemples de survivances patriarcales

Message par erulelya le Dim 9 Nov 2014 - 0:50

Encore que pour les contraceptifs, les formules sont grossophobes, lafâme est priée d'être mince pour avoir droit à une sexualité. La Norlevo par exemple est prescrite en une seule et unique posologie qui est comme par hasard dosée pour des femmes de moins de 85kg. Idem pour le mirena et l'implanon mais bien sûr l'info n'est pas donnée et les femmes obèses qui portent ces contraceptions ou utilisent une contraception d'urgence peuvent tomber enceinte comme si elles n'en utilisaient pas.

_________________
"Je n’ai jamais réussi à définir le féminisme. Tout ce que je sais, c’est que les gens me traitent de féministe chaque fois que mon comportement ne permet plus de me confondre avec un paillasson" – Rebecca West
avatar
erulelya
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n

Messages : 1745
Date d'inscription : 25/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exemples de survivances patriarcales

Message par Omniia le Dim 9 Nov 2014 - 1:12

@PourquoiPas : Merci pour le lien Smile Je lirai ça dans les jours qui viennent.

@PourquoiPas a écrit:
Grussie a écrit: (...) je ne suis pas fan de ta formulation :
@PourquoiPas a écrit:les filles continuent à se ruer vers des métiers et des professions traditionnellement occupés par des femmes
"Se ruer"...ça fait un peu comme si c'était la faute des femmes si on constatait cette inégalité.
N'est-ce pas la définition même de «l'aliénation» que les opprimés véhiculent leur propre oppression?
Je pense que ce Grussie voulait dire est que tout au long de la scolarité (et même avant) il y a des incitations constantes à ce que les femmes se tournent vers certaines filières et inversement. Les filles ne se "ruent pas" vers des professions traditionnellement occupées par des femmes. Elles y sont poussées tout au long de leur vie. Au-delà des incitations / conseils des profs, des proches ou des conseiller-es, il y a aussi des discriminations plus "concrètes" je pense à prendre en compte, où un même dossier va être perçu différemment par le jury en fonction du genre. Dans l'expression "se ruer" il y a un côté hyper "actif" qui ne me semble pas correspondre à la réalité.
avatar
Omniia
Modératrice
Modératrice

Messages : 2939
Date d'inscription : 20/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exemples de survivances patriarcales

Message par PourquoiPas le Dim 9 Nov 2014 - 13:19

@Nurja a écrit:
@PourquoiPas a écrit:En cas de mésentente sur les soins des enfants, le "veto maternel" est toujours en vigueur
Je ne crois pas. Je pense que, dans beaucoup de familles, c'est le père qui a le dernier mot (je le constate notamment dans le choix des cours philosophiques).
Je n'ai qu'une source fiable : http://www.erudit.org/revue/ss/2003/v50/n1/006917ar.pdf

J'ai cependant animé le «programme d'incitation à l'engagement paternel» pendant 10 ans et je fais la même constatation que les auteurs.

@Omniia a écrit: (...) tout au long de la scolarité (et même avant) il y a des incitations constantes à ce que les femmes se tournent vers certaines filières et inversement. Les filles ne se "ruent pas" vers des professions traditionnellement occupées par des femmes. Elles y sont poussées tout au long de leur vie. Au-delà des incitations / conseils des profs, des proches ou des conseiller-es, il y a aussi des discriminations plus "concrètes" je pense à prendre en compte, où un même dossier va être perçu différemment par le jury en fonction du genre. Dans l'expression "se ruer" il y a un côté hyper "actif" qui ne me semble pas correspondre à la réalité.[/justify]
L'expression «se ruer» est une expression qui me vient d'une camarade féministe et que j'ai adopté parce qu'elle dit bien ce qu'elle veut dire.  Pour le reste, j'ai la perception exactement opposée.  Tout dans le système scolaire incite les filles à se diriger dans les concentrations scientifiques.  Seule la pression des rôles traditionnels incite encore au contraire, mais là il y a un travail à faire qui doit être fait par les filles elles-mêmes.


Dernière édition par Administratrice le Dim 9 Nov 2014 - 14:03, édité 2 fois (Raison : merci d'éditer ton message pour éviter un post multiple qui se suit.)

_________________
Jamais trop vieux pour apprendre!
avatar
PourquoiPas
Banni·e

Messages : 31
Date d'inscription : 25/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exemples de survivances patriarcales

Message par erulelya le Dim 9 Nov 2014 - 16:04

C'est moi ou depuis quelques posts (sur ce fil et ailleurs) je sens comme une pointe de "voyez bien c'est la fôte de lafâme" ?


_________________
"Je n’ai jamais réussi à définir le féminisme. Tout ce que je sais, c’est que les gens me traitent de féministe chaque fois que mon comportement ne permet plus de me confondre avec un paillasson" – Rebecca West
avatar
erulelya
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n

Messages : 1745
Date d'inscription : 25/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exemples de survivances patriarcales

Message par Claire G. le Dim 9 Nov 2014 - 16:43

Le veto maternel ça correspond plus ou moins à la démission paternelle en fait ?

C'est une façon de dédouaner ces pauvres pères de leur responsabilité que je trouve relativement abjecte.

Et je ne parle pas dans le vide, mes parents ont divorcés quand j'avais 3 ans, j'ai été élevée par ma mère, et bien que mon père n'ai pas été déchu de son autorité parentale, ses interventions dans mon éducation ont été réduites à rien.. et ce même quand il n'était pas d'accord, il n'osait rien dire à ma mère (il me l'a dit à moi 20 ans après, en s'en excusant, ce qui montre bien que lui a compris que c'était SA responsabilité et pas celle de ma mère)

_________________
i am who i am because you are who you are.
avatar
Claire G.
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse

Messages : 1021
Date d'inscription : 20/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exemples de survivances patriarcales

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum