Derniers sujets
Scum manifesto, Valerie Solanas12.10.18 9:07HécateArticle de France 24 qui relate la participation de la direction à un bizutage07.10.18 9:49Hécateélections et féminisme25.09.18 17:00michekhen(Suisse) Des quotas et un manifeste féministe "Egalité maintenant !"11.09.18 21:10VénusQue savez-vous du concept de "déconstruction" ? 08.09.18 8:33HécateLa loi contre les violences sexistes et sexuelles en France se renforce... Mais ne protège toujours pas trop les enfants30.08.18 15:58VénusLe 8e Congrès international de recherches féministes dans la francophonie en août 201830.08.18 0:28VénusFéminisme culturel vs. féminisme radical27.08.18 10:44VénusA votre avis, comment créer une action effective ? 20.08.18 21:57michekhenLes éditions zones offrent leurs livres en libre accès !16.08.18 7:51HécateLa ceinture de sécurité, pensée pour et par des hommes ?29.07.18 17:31erulelyaSites de rencontres extraconjugaux, club libertins.....Avis?21.07.18 17:46AraignéeTribune sur la soit-disant "liberté d'importuner"07.07.18 12:58HécateVidéos et films féministes07.07.18 12:52HécateFéminisme et antiféminisme07.07.18 12:49HécatePublication par la blogueuse Antisexisme13.06.18 16:54Claire G.Luce en lutte : rendre la langue française non sexiste13.06.18 11:52LuceL’idéologie de la tolérance a pris le contrôle du féminisme et menace de détruire le mouvement07.06.18 0:23AëlloonUn bon collectif queer et matérialiste à me conseiller? 04.05.18 21:40ReikoSexe sans consentement 04.05.18 11:40michekhen[Radio] Emissions féministes (ou sujets qui nous concernent)05.04.18 17:29HécateSituations de consentement ambigu23.03.18 18:20AraignéeC'est quoi "être une femme" ?17.03.18 9:01Coquelic0tAvortement, les croisés contre-attaquent09.03.18 18:17Claire G.Article sur le mythe de l'instinct maternel (Sarah Blaffer Hrdy)09.03.18 0:09michekhenSimone Veil, la force d'une femme08.03.18 19:44HécateClio. Femmes, Genre, Histoire08.03.18 18:00HécateThe Rape Of Recy Taylor02.03.18 18:15HécateMontrer une véritable détermination politique à éradiquer les violences faites aux femmes22.02.18 21:58HécateThe man-woman wars récits colorés17.02.18 6:23Reiko

Partagez
Aller en bas
avatar
PourquoiPas
Banni·e
Messages : 31
Date d'inscription : 25/10/2014

Exemples de survivances patriarcales

le 08.11.14 16:19
Survivances de la culture patriarcale

Exemples à l'échelle de la société où je vis:

1) Malgré un accès inconditionnel à tous les départements et à tous les programmes et malgré le fait qu'elles aient de meilleurs résultats académiques, les filles continuent à se ruer vers des métiers et des professions traditionnellement occupés par des femmes: serveuse, secrétaire, infirmière, professions de la santé et des services (ergothérapeute, physiothérapeute, psychologues, travailleuse sociale, etc.). Il y a juste pour les professions d'avocat et de médecin qu'il y a plus de filles que de gars.

2) Les femmes choisissent plus souvent que les hommes de ne travailler qu'à temps partiel, et ce même lorsqu'elles n'ont pas charge de famille. Les hommes se sentent probablement encore investis du "devoir" de gagner le plus d'argent pour prouver leur "virilité".

3) Pour des crimes équivalents, les femmes reçoivent toujours de plus petites sentences que les hommes parce qu'elles sont plus volontiers présumées naïves, manipulées par une main masculine invisible, ou motivées par des buts moins crapuleux.

4) Dans les conflits de garde d'enfants, elles ont toujours un net avantage. Elles sont présumées de bonnes mères jusqu'à preuve du contraire, alors que leurs anciens conjoints doivent prouver leur compétence.

5) À la maison, la distribution des tâches est encore dominée par de vieux stéréotypes. La madame cuisine et fait le ménage, le monsieur tond le gazon, pelte la neige et change les pneus d'hivers.

6) En cas de mésentente sur les soins des enfants, le "veto maternel" est toujours en vigueur. La mère est présumée plus compétente que le père pour prendre ces décisions. C'est d'ailleurs en grande partie vrai dans la mesure où en préparation de grossesse, elle lit plus de livres et, par la suite, consulte plus souvent des professionnels en ce qui regarde les besoins de ses enfants.

SVP, aidez-moi à trouver d'autres exemples documentables

_________________
Jamais trop vieux pour apprendre!
avatar
Usagi
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 1970
Date d'inscription : 17/03/2012

Re: Exemples de survivances patriarcales

le 08.11.14 16:44
Réputation du message : 100% (9 votes)
Comment ça "survivance" de la culture patriarcal ? Suspect
Comme si le patriarcat avait commencé à décliner et était à l'agonie alors qu'il est plus vivace que jamais ! :facepalm:

La première cause de mortalité et d'invalidité des femmes entre 18 et 49 ans en Europe est d'avoir été agressées par un homme.
Une femme meurt sous les coups de son conjoints ou ex tous les 2,5 jours en France.
Entre 80 000 et 150 000 viols par an en France, 91% des victimes sont des femmes, 96% des violeurs sont des hommes et moins de 2% des violeurs sont condamnés à de la prison ferme.
Ça ne te suffit pas ?

_________________
Si tu veux véritablement connaître le cœur d'une personne, observe comment elle se comporte avec ceux qui ne peuvent rien lui apporter.
avatar
microcosmos

—
Messages : 351
Date d'inscription : 25/10/2013

Re: Exemples de survivances patriarcales

le 08.11.14 16:58
@Usagi a écrit:Comment ça "survivance" de la culture patriarcal ? Suspect
Comme si le patriarcat avait commencé à décliner et était à l'agonie alors qu'il est plus vivace que jamais ! :facepalm:

Je ne pense pas que Pourquoipas voulait parler d'agonie. Je crois qu'on est tous d'accord ici pour dire que le patriarcat a encore de beaux jours devant lui. (grrr) Le mot "survivance" était mal choisi certes, mais je crois que c'est plus une maladresse qu'autre chose. Je me demande si c'était pas dans le sens "ça avance mais il reste du taf". C'est bien ça, Pourquoipas?

Et je rejoins Usagi et Antisexisme.

_________________
Peu importe si on me juge
Le yaourt est mon seul refuge
Je mettrai mon pénis dans un yaourt. Oh oui.
avatar
Omniia
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 2918
Date d'inscription : 20/10/2012

Re: Exemples de survivances patriarcales

le 08.11.14 17:13
Réputation du message : 100% (1 vote)
Je rejoins Antisexisme et Usagi. Il y a peu / pas de domaine qui ne sont pas touchés par le sexisme. On peut trouver des tas d'exemples (j'en donnerai plus tard).

Par contre les exemples que tu as choisis me posent question PourquoiPas.

2) Les femmes choisissent plus souvent que les hommes de ne travailler qu'à temps partiel, et ce même lorsqu'elles n'ont pas charge de famille.  Les hommes se sentent probablement encore investis du "devoir" de gagner le plus d'argent pour prouver leur "virilité".
Tu es certain de ça ? Pour un même emploi une femme préférera un temps partiel tandis qu'un homme préférera un temps plein ? C'est possible hein, mais ça m'étonne beaucoup.

3) Pour des crimes équivalents, les femmes reçoivent toujours de plus petites sentences que les hommes parce qu'elles sont plus volontiers présumées naïves, manipulées par une main masculine invisible, ou motivées par des buts moins crapuleux.
Est-ce que tu aurais une source ? Ça m'étonne aussi beaucoup.

4) Dans les conflits de garde d'enfants, elles ont toujours un net avantage.  Elles sont présumées de bonnes mères jusqu'à preuve du contraire, alors que leurs anciens conjoints doivent prouver leur compétence.
Il me semble que "ce net avantage" qui est montré via les stats sur la garde d'enfant est en fait lié au fait que les femmes demandent largement plus la garde que les hommes, non ?
avatar
microcosmos

—
Messages : 351
Date d'inscription : 25/10/2013

Re: Exemples de survivances patriarcales

le 08.11.14 17:29
Réputation du message : 100% (1 vote)
Pour les femmes qui soit-disant choisiraient davantage de bosser à temps partiel, je suis d'accord avec Omniia. Shocked  Quand il y a des enfants à charge, oui, ce n'est pas rare que la maman travaille à temps partiel pour avoir plus de temps pour les gamins. Mais quand il n'y a pas d'enfant? ça me surprend de lire ça quand même Shocked


Pour les crimes équivalents, pareil, je suis un poil sceptique. Mais cela me fait penser au témoignage d'un avocat que j'avais vu dans l'émission "Toute une histoire" (qui vaut ce qu'elle vaut hein). Le thème du jour était les hommes victimes de violences conjugales. Et l'avocat mettait en avant le fait que quand c'est une femme qui commet un crime, on cherche davantage à comprendre pourquoi, puisqu'on arrive pas à admettre qu'une femme puisse être agressive. Quand il s'agit d'un homme, il est violent parce que c'est un homme, point. (je résume ce que l'avocat a dit).

_________________
Peu importe si on me juge
Le yaourt est mon seul refuge
Je mettrai mon pénis dans un yaourt. Oh oui.
Tecma

—
Messages : 210
Date d'inscription : 15/07/2014

Re: Exemples de survivances patriarcales

le 08.11.14 17:47
Pour les femmes qui soit-disant choisiraient davantage de bosser à temps partiel, je suis d'accord avec Omniia. Shocked Quand il y a des enfants à charge, oui, ce n'est pas rare que la maman travaille à temps partiel pour avoir plus de temps pour les gamins. Mais quand il n'y a pas d'enfant? ça me surprend de lire ça quand même Shocked

Statistiquement c'est pourtant vrai. je n'en connais pas les raisons cela dit. Mais il y a effectivement eu un arrêt de la cour européenne des droits de l'homme sanctionnant une entreprise (allemande je crois) qui octroyait une prime en fonction du temps de travail réalisé sur l'années, une sorte de prime à la fidélité, l'objectif étant de favorisé les temps plein (il s'agissait d'un secteur hyper concurrenciel ou il était dur de trouver de la main d'oeuvre qualifiée du coup elle cherchait à encourager le temps plein afin d'e^tre moins en fluc tendu niveau main d'oeuvre et en même temps de fidéliser les salariés par une rémunération majorée).
Cependant la cour européenne a interdit la mesure du fait que statistiquement les femmes étant plus à temps partiel que les hommes, indexer une prime sur le temps de présence relevait d'une discrimination F/H indirecte.

Pour des crimes équivalents, les femmes reçoivent toujours de plus petites sentences que les hommes parce qu'elles sont plus volontiers présumées naïves, manipulées par une main masculine invisible, ou motivées par des buts moins crapuleux.

POur les peines pénales je ne me rappelle pas avoir vu de différence notable. par contre il est vrai que la légitime défense sera de très loin plus facilement reconnu au bénéfice d'une femme que d'un homme. POur le même comportement une femme pourra être excusée et non un homme.
De même pour le port d'arme (sauf armes à feu). une femme se promenant avec un cran d'arrêt ou certains types de bombes lacrimo ne sera pas condamné alors qu'un homme oui, malgré le fait que ce soit la même infraction.

Dans les conflits de garde d'enfants, elles ont toujours un net avantage. Elles sont présumées de bonnes mères jusqu'à preuve du contraire, alors que leurs anciens conjoints doivent prouver leur compétence.

là dessus je crois que les comparaisons sont complquées à faire:
- si il est vrai que les femmes obtiennent nettement plus la garde, il est vrai aussi qu'elles la demandent nettement plus.
- par contre dans l'hypothèse où l'homme et la femme la demande, je ne serai pas étonné que oui la femme ait un avantage également mais ce ne serait pas forcément lié à un sexime inversé du au fait que la magistrature soit très féminisée, mais plus une résultance des autres discriminations.
comme je le disais les femmes étant plus a temps partiel, les juges ont une certiane tendance à la leur accorder partant du principe/préjugé qu'elles seraient plus prête à accepter de ralentir leur carrière pour leur enfant que les hommes. Du moins c'est ce qui se dit dans les facs de droit et les couloirs des tribunaux.
avatar
Omniia
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 2918
Date d'inscription : 20/10/2012

Re: Exemples de survivances patriarcales

le 08.11.14 18:10
@Tecma a écrit:Statistiquement c'est pourtant vrai.
Qu'est-ce qui est vrai statistiquement exactement ? Si on propose à des hommes et à des femmes sans enfant à charge de choisir entre un temps plein ou un temps partiel pour une même profession, les femmes choisissent davantage le temps partiel et les hommes davantage le temps plein ? Si c'est bien ça, je veux bien des sources Smile
Ucralo

—
Messages : 351
Date d'inscription : 19/10/2014

Re: Exemples de survivances patriarcales

le 08.11.14 18:10
Réputation du message : 100% (2 votes)
Patriarcat : quelques exemples en vrac :

On incite plus les hommes à travailler en entreprise à temps plein.
On incite plus les femmes à s'occuper des enfants.

Les hommes ont en moyenne un salaire plus élevé que les femmes.

Un homme préfère souvent avoir une épouse plus jeune et plus petite.
Une femme préfère souvent avoir un époux plus âgé et plus grand.

L'injonction à l'épilation pèse plus sur les femmes que les hommes.

La grossophobie pèse plus sur les femmes que les hommes.

Les hommes sont plus incités à être physiquement violents que les femmes.

Les hommes parlent plus fort que les femmes.

Les hommes coupent plus souvent la parole que les femmes.

Les hommes sont plus encouragés à faire du sport que les femmes.

A l'école, les garçons sont orientés en science, tandis que les filles sont orientées vers des filières littéraires.

Un homme puceau sera mal vu.
Une femme qui a eu de nombreux partenaires sera mal vue.

On considère que l'homme a un besoin sexuel. Pas la femme.
La pornographie est surtout développée pour les hommes.
Les principaux clients de prostitués sont des hommes.
Les femmes sont plus sexualisées que les hommes.
avatar
PourquoiPas
Banni·e
Messages : 31
Date d'inscription : 25/10/2014

Re: Exemples de survivances patriarcales

le 08.11.14 18:17
Bonjour Usagi et Antisexisme
@Usagi a écrit:Comment ça "survivance" de la culture patriarcal ? Suspect
Comme si le patriarcat avait commencé à décliner et était à l'agonie alors qu'il est plus vivace que jamais ! :facepalm:
C'est une figure de style où tu crois vraiment ça?  Ainsi, 40 ans de mouvement féministe n'auraient pas même entamé le caractère patriarcal des lois et des coutumes?

@Usagi a écrit: La première cause de mortalité et d'invalidité des femmes entre 18 et 49 ans en Europe est d'avoir été agressées par un homme.
Une femme meurt sous les coups de son conjoints ou ex tous les 2,5 jours en France.
Entre 80 000 et 150 000 viols par an en France, 91% des victimes sont des femmes, 96% des violeurs sont des hommes et moins de 2% des violeurs sont condamnés à de la prison ferme.
Les hommes et les femmes ne sont pas victimes des mêmes crimes. Bon exemple!
Pour les chiffres, tu as des sources fiables?
Antisexisme a écrit: Je pense qu'il n'y a pas un domaine de la vie où les femmes ne sont pas désavantagées : travail, tâches ménagères, violences, représentation dans les médias (médias d'information, mais aussi film, livre, etc.),
Vous ne vivez pas au Québec! Ici ce serait plutôt le contraire dans la publicité, les téléromans et la couverture de presse.
Antisexisme a écrit: (…) nombre de femmes ayant un pouvoir politique (ministre, députées, etc.)
Pour la France, ça semble être vrai. La députation du Québec, par contre, est à peu près égale depuis 20 ans, et notre ancienne première ministre était une femme. J'ajoute que je travaille dans un CSSS de 12,000 employés dont la DG et son adjointe sont des femmes, de même 6 des 9 directions, dont celle dont je relève. Ici, l'infranchissable plafond de verre est bien perméable.


Dernière édition par PourquoiPas le 08.11.14 18:29, édité 1 fois

_________________
Jamais trop vieux pour apprendre!
avatar
Tilleul

—
Messages : 674
Date d'inscription : 23/04/2014

Re: Exemples de survivances patriarcales

le 08.11.14 18:27
Réputation du message : 100% (1 vote)
Il n'y a pas une culture patriarcale qui serait un bloc monolithique statique mais des cultures patriarcales qui différent dans le temps et l'espace. Comme toutes "cultures" elles évoluent avec le temps et s'expriment de manières différentes.  (Ce qui ne veut pas dire pour autant qu'il n'y ait pas des constantes entre elles)

Pour moi,une culture patriarcale peut évoluer et changer les "habitus" qui la composent tout en gardant le même niveau de domination voir l'aggraver. J'ai pas d'exemple en tête la tout de suite.


Dernière édition par Tilleul le 08.11.14 18:48, édité 1 fois

_________________
« L'absurde, c'est la raison lucide qui constate ses limites. »
Albert Camus
avatar
PourquoiPas
Banni·e
Messages : 31
Date d'inscription : 25/10/2014

Re: Exemples de survivances patriarcales

le 08.11.14 18:36
@microcosmos a écrit:Je ne pense pas que Pourquoipas voulait parler d'agonie. Je crois qu'on est tous d'accord ici pour dire que le patriarcat a encore de beaux jours devant lui. (grrr) Le mot "survivance" était mal choisi certes, mais je crois que c'est plus une maladresse qu'autre chose. Je me demande si c'était pas dans le sens "ça avance mais il reste du taf". C'est bien ça, Pourquoipas?.
Tout à fait! Merci microcosmos!
Ici (comme chez vous, je présume), l'égalité de droit est pas mal acquise! Les manifestations de sexisme et les restes de l'idéologie patriarcale sont ceux qui sont plus profondément enracinés dans la culture. Elles sont moins visibles, mais pas nécessairement moins douloureuses dans leurs manifestations.

_________________
Jamais trop vieux pour apprendre!
Tecma

—
Messages : 210
Date d'inscription : 15/07/2014

Re: Exemples de survivances patriarcales

le 08.11.14 18:39
@Omniia a écrit:
@Tecma a écrit:Statistiquement c'est pourtant vrai.
Qu'est-ce qui est vrai statistiquement exactement ? Si on propose à des hommes et à des femmes sans enfant à charge de choisir entre un temps plein ou un temps partiel pour une même profession, les femmes choisissent davantage le temps partiel et les hommes davantage le temps plein ? Si c'est bien ça, je veux bien des sources Smile

je peux t'envoyer l'arrêt en question? il s'appuie sur les sources et les liste en note de bas de page.
avatar
Omniia
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 2918
Date d'inscription : 20/10/2012

Re: Exemples de survivances patriarcales

le 08.11.14 18:49
@Tecma : Que les femmes soient plus à temps partiel que les hommes c'est évident. Mais qu'elles le choisissent c'est une autre affaire. Je ne comprends pas en quoi l'arrêt dont tu parles prouve que les femmes - et d'autant plus celles qui n'ont pas d'enfant à charge - n'ont pas des temps partiels subis scratch .
avatar
PourquoiPas
Banni·e
Messages : 31
Date d'inscription : 25/10/2014

Re: Exemples de survivances patriarcales

le 08.11.14 18:55
@Omniia a écrit:
2) Les femmes choisissent plus souvent que les hommes de ne travailler qu'à temps partiel, et ce même lorsqu'elles n'ont pas charge de famille.  Les hommes se sentent probablement encore investis du "devoir" de gagner le plus d'argent pour prouver leur "virilité".
Tu es certain de ça ? Pour un même emploi une femme préférera un temps partiel tandis qu'un homme préférera un temps plein ? C'est possible hein, mais ça m'étonne beaucoup.
Une enquête de Statistique Canada montrait ça. Au Canada, il y a plus de femmes qui travaillent à temps partiel, mais la majorité d'entre elles disent le faire par choix, contrairement aux hommes à temps qui affirment que c'est simplement parce qu'ils n'ont pas trouvé mieux. Ensuite, lorsqu'on demande pourquoi elles ont choisi de travailler à temps partiel, les obligations familiales (jeunes enfants, vieux parents) ne sont pas les raisons les plus souvent évoquées. De mémoire, ce sont les études et la "qualité de la vie" qui revenaient le plus souvent. Si la question t'intéresse, je pourrais essayer de te retrouver la référence.

@Omniia a écrit:
3) Pour des crimes équivalents, les femmes reçoivent toujours de plus petites sentences que les hommes parce qu'elles sont plus volontiers présumées naïves, manipulées par une main masculine invisible, ou motivées par des buts moins crapuleux.
Est-ce que tu aurais une source ? Ça m'étonne aussi beaucoup.
C'est connu depuis des lustres. En fait, il n'y a qu'une seule exception: les crimes particulièrement violents où pour des crimes équivalents les femmes semblent avoir de pires sentences. En plus, ce sont des résultats reproductibles expérimentalement. C'est une des «tartes à la crème» de la psychologie sociale. Je vais essayer de trouver un de mes vieux manuel de P &S.

@Omniia a écrit:
4) Dans les conflits de garde d'enfants, elles ont toujours un net avantage.  Elles sont présumées de bonnes mères jusqu'à preuve du contraire, alors que leurs anciens conjoints doivent prouver leur compétence.
Il me semble que "ce net avantage" qui est montré via les stats sur la garde d'enfant est en fait lié au fait que les femmes demandent largement plus la garde que les hommes, non ?[/justify]
Oui et non! Tu as raison de dire que les mères héritent des enfants plus souvent lorsque les parents s'entendent sur le partage de la garde, mais moi je faisais référence aux décisions de justice lorsque les parents ne s'entendent pas et demande à la cour de trancher.

_________________
Jamais trop vieux pour apprendre!
Tecma

—
Messages : 210
Date d'inscription : 15/07/2014

Re: Exemples de survivances patriarcales

le 08.11.14 18:58
Que les femmes soient plus à temps partiel que les hommes c'est évident. Mais qu'elles le choisissent c'est une autre affaire. Je ne comprends pas en quoi l'arrêt dont tu parles prouve que les femmes - et d'autant plus celles qui n'ont pas d'enfant à charge - n'ont pas des temps partiels subis

Ah on c'est mal compris alors,
j'avais interprété la réponse à la phrase de Pourquoipas comme une contestation du fait que les femmes soient plus à temps partiel que les hommes.
Que les femmes est une tendance à choisir le tps partiel ou à le subir est une informaiton que je ne maitrise pas :/

my bad!
avatar
PourquoiPas
Banni·e
Messages : 31
Date d'inscription : 25/10/2014

Re: Exemples de survivances patriarcales

le 08.11.14 19:12
Salut Ucralo,

J'aime certains de tes exemples, même s'ils sont difficiles à documenter:

@Ucralo a écrit:Les hommes parlent plus fort que les femmes.

Les hommes coupent plus souvent la parole que les femmes.

Les hommes sont plus encouragés à faire du sport que les femmes.

Un homme puceau sera mal vu.
Une femme qui a eu de nombreux partenaires sera mal vue.

Les principaux clients de prostitués sont des hommes.
Les femmes sont plus sexualisées que les hommes.
Ils montrent bien comment la culture s'exprime parfois dans de petites choses

_________________
Jamais trop vieux pour apprendre!
avatar
Omniia
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 2918
Date d'inscription : 20/10/2012

Re: Exemples de survivances patriarcales

le 08.11.14 19:19
@PourquoiPas : Merci pour ta réponse.

En ce qui concerne les crimes j'avoue n'avoir jamais lu ou entendu parler de ça (je suis pourtant en psycho sociale, shame on me  Razz ). Si jamais tu as le temps de retrouver ça, je suis preneuse.

@Tecma : Pas de souci  
avatar
PourquoiPas
Banni·e
Messages : 31
Date d'inscription : 25/10/2014

Re: Exemples de survivances patriarcales

le 08.11.14 19:26
Salut Omnija,
@Omniia a écrit:En ce qui concerne les crimes j'avoue n'avoir jamais lu ou entendu parler de ça (je suis pourtant en psycho sociale, shame on me  Razz ). Si jamais tu as le temps de retrouver ça, je suis preneuse.
J'ai mis le nez là dedans dans les années 70. J'ai même reproduit l'expérience comme travail de session. Peut-être n'en parle ton plus dans les nouveaux manuels de P&S parce que c'est une vielle affaire plus très intéressante?

_________________
Jamais trop vieux pour apprendre!
avatar
Invité
Invité

Re: Exemples de survivances patriarcales

le 08.11.14 19:33
Pour les chiffres sur le viol, voilà une source.

Pour la justice, je m'étais documentée et j'ai trouvé ça : c'est complètement un cliché de penser que les femmes sont avantagées par la justice pour la garde des enfants.

Sinon, je ne suis pas fan de ta formulation :
@PourquoiPas a écrit:les filles continuent à se ruer vers des métiers et des professions traditionnellement occupés par des femmes
"Se ruer"...ça fait un peu comme si c'était la faute des femmes si on constatait cette inégalité. Or, ce qu'il se passe surtout, et ce qui est à mon avis bien plus intéressant à critiquer, c'est que les profs (et la société) valorisent plus les garçons que les filles et particulièrement en math et en sciences.

Sinon, des exemples de symptômes du patriarcat qui n'ont pas été cités jusqu'à présent (mais j'ai lu un peu vite, j'ai peut-être manqué des choses) : le harcèlement de rue, la cishétéronormativité, la représentation des femmes dans les magazines, les films, la pub et la réification (objectification) de leur corps, la répartition mondiale des richesses, le nombre d'heures de tâches ménagères effectué.e.s par l'homme et la femme en moyenne dans un couple hétéro (même quand la femme fait des journées de travail aussi longues que l'homme)...
avatar
PourquoiPas
Banni·e
Messages : 31
Date d'inscription : 25/10/2014

Re: Exemples de survivances patriarcales

le 08.11.14 20:06
Omnila,

Je t'ai trouvé une source pour la question du temps partiel.  
http://www.statcan.gc.ca/studies-etudes/75-001/archive/f-pdf/5608-fra.pdf

C'est malheureusement une synthèse des résultats de l'enquête.  Les raisons du «choix de temps partiel» sont données par sexe, mais aussi simultanément par groupe d'âge.  Pour avoir le total uniquement par sexe, tu dois faire le calcul à la main.

Grussie a écrit: (...) je ne suis pas fan de ta formulation :
@PourquoiPas a écrit:les filles continuent à se ruer vers des métiers et des professions traditionnellement occupés par des femmes
"Se ruer"...ça fait un peu comme si c'était la faute des femmes si on constatait cette inégalité.
N'est-ce pas la définition même de «l'aliénation» que les opprimés véhiculent leur propre oppression?

_________________
Jamais trop vieux pour apprendre!
avatar
Nurja
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 9217
Date d'inscription : 12/04/2012

Re: Exemples de survivances patriarcales

le 08.11.14 21:15
@PourquoiPas a écrit:Les femmes choisissent plus souvent que les hommes de ne travailler qu'à temps partiel,
Ce "choix" est très relatif : la femme qui choisit un temps partiel pour assumer sa deuxième journée de travail (ménage et/ou enfant) fait-elle vraiment un choix libre? Idem pour celle qui accepte un temps partiel parce que c'est cela ou rien.

@PourquoiPas a écrit:Dans les conflits de garde d'enfants, elles ont toujours un net avantage.
Si tu considères qu'avoir la majorité de la garde est un avantage. C'est passer sous silence que la plupart des femmes séparées passent sous le seuil de pauvreté, qu'elles n'ont souvent plus de vie sociale...

@PourquoiPas a écrit:En cas de mésentente sur les soins des enfants, le "veto maternel" est toujours en vigueur
Je ne crois pas. Je pense que, dans beaucoup de familles, c'est le père qui a le dernier mot (je le constate notamment dans le choix des cours philosophiques).

_________________
I'm a radical feminist, not the fun kind. Andrea Dworkin
avatar
La Chatte
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 826
Date d'inscription : 15/01/2014

Re: Exemples de survivances patriarcales

le 09.11.14 0:25
La médecine reste profondément patriarcale :
- les médicaments sont formulés pour les hommes, et non pour les femmes.
experience perso:
Je prends parfois un hypnotique pour m'endormir (je ne cite pas de nom ici) ; on me l'avait conseillé justement car contrairement aux somnifères, avec ça on se réveille tout frais et pas dans le pâté. Or, je me réveillais la tête dans le brouillard quand j'en avais pris la vielle, sans comprendre pourquoi. Et bien j'ai lu il y a peu un article dans Science et Vie mettant en avant le caractère sexiste de la recherche médicamenteuse, et un des exemples était ce même hypnotique, que les femmes éliminaient mal, contrairement aux hommes. J'ai donc compris le pourquoi du comment de mon brouillard matinal.]
- sauf la contraception, qui incombe encore et toujours aux femmes. La pilule masculine n'a jamais été promue et distribuée, alors même qu'elle existe.
- les femmes enceintes et parturientes sont infantilisées, déresponsabilisées, culpabilisées, dominées et parfois maltraitées et privée de leur libre-arbitre par le corps médical.

Le langage : "fais pas ta gonzesse" ; "c'est un con" ; "c'est un travail d'homme"
Le fait que les femmes soient soupçonnées d'être moins compétentes dans à peu près tout les domaines, sauf ce qui touche aux enfants ou aux trucs de bonne femme (type tâches ménagères, tri minutieux en usine, etc).


Il y a tellement d'exemples, en fait, le patriarcat ne survit pas, il est partout, comme la Matrice !

_________________
L'amour, ce n'est pas violenter l'autre, c'est le protéger contre toutes formes de violences ou se tenir à ses côtés lorsqu'elles adviennent.
avatar
erulelya
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 1845
Date d'inscription : 25/06/2014

Re: Exemples de survivances patriarcales

le 09.11.14 0:50
Encore que pour les contraceptifs, les formules sont grossophobes, lafâme est priée d'être mince pour avoir droit à une sexualité. La Norlevo par exemple est prescrite en une seule et unique posologie qui est comme par hasard dosée pour des femmes de moins de 85kg. Idem pour le mirena et l'implanon mais bien sûr l'info n'est pas donnée et les femmes obèses qui portent ces contraceptions ou utilisent une contraception d'urgence peuvent tomber enceinte comme si elles n'en utilisaient pas.

_________________
"Je n’ai jamais réussi à définir le féminisme. Tout ce que je sais, c’est que les gens me traitent de féministe chaque fois que mon comportement ne permet plus de me confondre avec un paillasson" – Rebecca West
avatar
Omniia
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 2918
Date d'inscription : 20/10/2012

Re: Exemples de survivances patriarcales

le 09.11.14 1:12
Réputation du message : 100% (2 votes)
@PourquoiPas : Merci pour le lien Smile Je lirai ça dans les jours qui viennent.

@PourquoiPas a écrit:
Grussie a écrit: (...) je ne suis pas fan de ta formulation :
@PourquoiPas a écrit:les filles continuent à se ruer vers des métiers et des professions traditionnellement occupés par des femmes
"Se ruer"...ça fait un peu comme si c'était la faute des femmes si on constatait cette inégalité.
N'est-ce pas la définition même de «l'aliénation» que les opprimés véhiculent leur propre oppression?
Je pense que ce Grussie voulait dire est que tout au long de la scolarité (et même avant) il y a des incitations constantes à ce que les femmes se tournent vers certaines filières et inversement. Les filles ne se "ruent pas" vers des professions traditionnellement occupées par des femmes. Elles y sont poussées tout au long de leur vie. Au-delà des incitations / conseils des profs, des proches ou des conseiller-es, il y a aussi des discriminations plus "concrètes" je pense à prendre en compte, où un même dossier va être perçu différemment par le jury en fonction du genre. Dans l'expression "se ruer" il y a un côté hyper "actif" qui ne me semble pas correspondre à la réalité.
avatar
PourquoiPas
Banni·e
Messages : 31
Date d'inscription : 25/10/2014

Re: Exemples de survivances patriarcales

le 09.11.14 13:19
@Nurja a écrit:
@PourquoiPas a écrit:En cas de mésentente sur les soins des enfants, le "veto maternel" est toujours en vigueur
Je ne crois pas. Je pense que, dans beaucoup de familles, c'est le père qui a le dernier mot (je le constate notamment dans le choix des cours philosophiques).
Je n'ai qu'une source fiable : http://www.erudit.org/revue/ss/2003/v50/n1/006917ar.pdf

J'ai cependant animé le «programme d'incitation à l'engagement paternel» pendant 10 ans et je fais la même constatation que les auteurs.

@Omniia a écrit: (...) tout au long de la scolarité (et même avant) il y a des incitations constantes à ce que les femmes se tournent vers certaines filières et inversement. Les filles ne se "ruent pas" vers des professions traditionnellement occupées par des femmes. Elles y sont poussées tout au long de leur vie. Au-delà des incitations / conseils des profs, des proches ou des conseiller-es, il y a aussi des discriminations plus "concrètes" je pense à prendre en compte, où un même dossier va être perçu différemment par le jury en fonction du genre. Dans l'expression "se ruer" il y a un côté hyper "actif" qui ne me semble pas correspondre à la réalité.[/justify]
L'expression «se ruer» est une expression qui me vient d'une camarade féministe et que j'ai adopté parce qu'elle dit bien ce qu'elle veut dire.  Pour le reste, j'ai la perception exactement opposée.  Tout dans le système scolaire incite les filles à se diriger dans les concentrations scientifiques.  Seule la pression des rôles traditionnels incite encore au contraire, mais là il y a un travail à faire qui doit être fait par les filles elles-mêmes.


Dernière édition par Administratrice le 09.11.14 14:03, édité 2 fois (Raison : merci d'éditer ton message pour éviter un post multiple qui se suit.)

_________________
Jamais trop vieux pour apprendre!
Contenu sponsorisé

Re: Exemples de survivances patriarcales

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum