Derniers sujets
» inquiètantes théories sur l'égoïsme d' Ayn Rand
par Iridacea Hier à 23:52

» Nouvelle parmi vous
par MegP Hier à 14:14

» Le voile
par michekhen Hier à 13:51

» [Article] Les hommes hétérosexuels sont-ils aussi victimes de violence conjugale ?
par MegP Mer 16 Aoû 2017 - 6:59

» Ressources
par Dihya Mar 15 Aoû 2017 - 9:28

» Salut!
par Dihya Mar 15 Aoû 2017 - 9:14

» Une nouvelle arrivée
par Dihya Lun 7 Aoû 2017 - 19:27

» [Article] 220 femmes tuées par leur conjoint, ignorées par la société
par Aëlloon Sam 5 Aoû 2017 - 22:30

» C'est quoi "être une femme" ?
par Reiko Sam 5 Aoû 2017 - 20:32

» Peggy Sastre
par Iridacea Sam 5 Aoû 2017 - 18:56

» Vos techniques anti-manspreading ?
par Aëlloon Sam 5 Aoû 2017 - 16:27

» Le féminisme blanc existe-t-il ?
par Dihya Ven 4 Aoû 2017 - 18:01

» Ma therapie
par Plusmavictime Mar 1 Aoû 2017 - 21:53

» Salon du livre lesbien et débat HERstory le 1er juillet 2017
par Alpheratz Mar 1 Aoû 2017 - 12:09

» INFORMATION RÉGION - IPASS CONTRACEPTION
par Dihya Lun 31 Juil 2017 - 8:04

» Présentation
par Iridacea Lun 31 Juil 2017 - 1:03

» [Article] Que font les jeunes féministes de l’héritage des générations antérieures ?
par Dihya Dim 30 Juil 2017 - 20:02

» [Article] Sexe entre potes hétéros sur le forum JVC
par Dihya Dim 30 Juil 2017 - 19:05

» Intro de Klazoo
par Aëlloon Sam 29 Juil 2017 - 3:04

» Présentation Noki
par Aëlloon Sam 29 Juil 2017 - 2:54

» Présentation de Willl
par Iridacea Ven 28 Juil 2017 - 22:46

» Témoignages sur le manspreading
par Administratrice Ven 28 Juil 2017 - 18:41

» Je me présente
par Titi63 Jeu 13 Juil 2017 - 21:56

» kotava
par Iridacea Jeu 13 Juil 2017 - 10:27

» Youtube
par Klazoo Lexis Mar 11 Juil 2017 - 8:35

» Le gene SRY
par Klazoo Lexis Mar 11 Juil 2017 - 6:57

» Bastien Vivès "Une soeur", votre avis ?
par Klazoo Lexis Mar 11 Juil 2017 - 6:19

» Photo de nus artistiques
par Klazoo Lexis Mar 11 Juil 2017 - 5:26

» Se faire des ami.e.s ?
par michekhen Mar 11 Juil 2017 - 0:05

» Questionnaire sur le français inclusif
par Alpheratz Lun 10 Juil 2017 - 0:10

» "non-binaire" c'est quoi ?
par Iridacea Ven 7 Juil 2017 - 14:35

» Mwà
par Iridacea Jeu 29 Juin 2017 - 14:00


Ave

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ave

Message par Aleajactaest le Mer 29 Oct 2014 - 23:18

Bonsoir,


Je suis un homme et j'ai juste envie de connaître les paroles de féministes.

Juste une précision, je ne suis pas féministe. Si cela pose problème, je comprendrai et j'en resterai là.

Sinon je propose d'être plus dans le questionnement pour ma part.


Aleajactaest
Poilu⋅e
Poilu⋅e

Messages : 7
Date d'inscription : 29/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ave

Message par Omniia le Mer 29 Oct 2014 - 23:33

Pourquoi tu ne te considères pas féministe ?

Sois le bienvenu
avatar
Omniia
Modératrice
Modératrice

Messages : 2939
Date d'inscription : 20/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ave

Message par Aleajactaest le Mer 29 Oct 2014 - 23:41

Merci.

Au delà du féminisme, je n'aime pas appartenir à une "chapelle" de pensée quelle qu'elle soit pour différentes raisons.

Et plus spécifiquement pour le féminisme, je suis dubitatif devant certains raisonnements.


Aleajactaest
Poilu⋅e
Poilu⋅e

Messages : 7
Date d'inscription : 29/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ave

Message par Omniia le Mer 29 Oct 2014 - 23:44

Est-ce que c'est possible d'en savoir plus concernant les raisonnements qui te font douter ?
avatar
Omniia
Modératrice
Modératrice

Messages : 2939
Date d'inscription : 20/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ave

Message par microcosmos le Mer 29 Oct 2014 - 23:48

Bienvenue à toi Smile

_________________
Peu importe si on me juge
Le yaourt est mon seul refuge
Je mettrai mon pénis dans un yaourt. Oh oui.
avatar
microcosmos
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e

Messages : 352
Date d'inscription : 25/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ave

Message par Aleajactaest le Mer 29 Oct 2014 - 23:51

Meri microcosmos

@ omnia si je réponds à ta question je vais me prendre une tonne d'agressivité et je vais être accusé de troller non?

Aleajactaest
Poilu⋅e
Poilu⋅e

Messages : 7
Date d'inscription : 29/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ave

Message par Omniia le Jeu 30 Oct 2014 - 0:04

Ben tout dépend de ce que tu dis (mais je me demande si ta phrase n'est déjà pas du trollage en fait).

Quoiqu'il en soit, l'honnêteté est préférable, non ?

Tu seras pas traité de troll si tu ne viens pas ici juste pour te moquer des féministes / les énerver dans le but d'essayer de valider les clichés qui y sont associés. Si t'es pas féministe mais que ça t'intéresse réellement et que t'es ici pour discuter et en savoir plus, aucun souci.

Bref, je pense que répondre à ma question est le mieux oui et c'est de toutes façons l'objectif des présentations (et les présentations sont obligatoires).
avatar
Omniia
Modératrice
Modératrice

Messages : 2939
Date d'inscription : 20/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ave

Message par Aleajactaest le Jeu 30 Oct 2014 - 0:19

Tout d'abord, je ne souhaite me moquer de personnes. Je ne ne suis pas dans une attitude provocatrice non plus.

Je souhaite juste nourrir ma réflexion. Ayant je crois des valeurs humanistes, le féminisme m'interroge

Mais n'étant pas féministe, Ce n'est pas pour rien que je souhaitais être plus sur le mode de poser des questions.

Cependant, je vais répondre à ta question par un exemple : je suis dubitatif devant la culture du viol revendiquée par les féministes


Aleajactaest
Poilu⋅e
Poilu⋅e

Messages : 7
Date d'inscription : 29/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ave

Message par microcosmos le Jeu 30 Oct 2014 - 0:41

Tu n'es pas le premier mec que je croise qui soit "dubitatif" et maintient que "mais non, la culture du viol ça n'existe pas".

Il suffit de regarder autour de soi pour se rendre compte que les femmes sont hypersexualisées. On leur met dans le crâne dés le plus jeune âge qu'elles doivent plaire et que seule leur apparence compte, on utilise une femme dénudée comme argument de vente pour un produit qui n'a strictement rien à voir, les agressions sexuelles ne sont que rarement punies, on culpabilise les victimes au lieu d'éduquer les coupables potentiels..... etc etc etc.
Les autres membres me corrigeront si je me trompe, mais pour moi, tout cela fait partie de la culture du viol. Et beaucoup d'hommes ne le voient pas et ne s'en préoccupent pas puisque ce n'est certainement pas à eux que ça risque d'arriver.

_________________
Peu importe si on me juge
Le yaourt est mon seul refuge
Je mettrai mon pénis dans un yaourt. Oh oui.
avatar
microcosmos
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e

Messages : 352
Date d'inscription : 25/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ave

Message par Aleajactaest le Jeu 30 Oct 2014 - 1:04

@ microcosmos les femmes ou des femmes sont hypersexualisées?

Est-ce que l'on inculte vraiment aux femmes que seule leur apparence compte?
Est-ce que l'on inculte pas aux garçons qu'ils doivent plaires?

Tes mots sur les coupables potentiels m'interrogent.

Aleajactaest
Poilu⋅e
Poilu⋅e

Messages : 7
Date d'inscription : 29/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ave

Message par Invité le Jeu 30 Oct 2014 - 1:16

Si tu souhaites vraiment apprendre des trucs, et si tu comprends l'anglais, la vidéo que j'ai postée dans "Killing us soflty 4" pourra sans doute répondre à tes questions ! Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ave

Message par microcosmos le Jeu 30 Oct 2014 - 1:24

@Aleajactaest a écrit:@ microcosmos les femmes ou des femmes sont hypersexualisées?

Les femmes d'une manière générale. Ou du moins, celles qui correspondent aux canons de beauté imposés par la société. Celles qui ne sont pas jugées "baisables" sont laissées pour compte. En gros, si tu ne fais pas bander les mecs, ta vie est foutue.

Pour ce qui est de l'apparence, bien sûr que l'on matraque beaucoup plus les femmes! (poids, look, maquillage, souris, tiens-toi droite, sois sexy mais pas trop, sûre de toi mais pas trop, discrète mais pas trop, sois mince mais pas trop, grande mais pas trop ...). On nous bombarde en permanence d'injonctions contradictoires.
Et évidemment que oui, notre société patriarcale met aussi la pression aux hommes, même si c'est dans d'autres domaines et dans une moindre mesure. Sois fort, ne montre pas tes sentiments, ne fais pas ta gonzesse (rien que se faire traiter de femme est une insulte, c'est assez parlant je trouve), sois infatigable au lit ...

Pour ce qui est des coupables et victimes, je pensais à ce qu'on appelle le "slut-shaming", "victim-blaming". Cela consiste à culpabiliser la victime, à lui dire que c'est de sa faute si elle a été agressée. (non mais tu as vu comment tu te fringues? Habillée comme ça, faut pas t'étonner!). On dit aux femmes comment s'habiller pour éviter les agressions mais ça viendrait à l'idée de personne de simplement dire aux hommes de ne pas agresser.

Et au passage, on dit "inculquer", pas "inculter".

_________________
Peu importe si on me juge
Le yaourt est mon seul refuge
Je mettrai mon pénis dans un yaourt. Oh oui.
avatar
microcosmos
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e

Messages : 352
Date d'inscription : 25/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ave

Message par Drärk le Jeu 30 Oct 2014 - 3:22

Bienvenue à toi Alea !

Culture du viol : Culture dans laquelle les violences sexuelles, donc le viol, ne sont pas reconnues comme un problème social. Par exemple, on va dissuader les victime de porter plaine voire les accuser d'avoir chercher le viol en utilisant des clichés sur le viol qui sont erronés comme par exemple :
- Que portiez-vous comme vêtements ? Un violeur ne viole pas en fonction des vêtements de sa victime, il viole parce qu'il s'estime en droit de le faire.
- Vous étiez seule dehors le soir ? Parce que les femmes n'ont pas le droit d'être dehors quand il fait nuit c'est bien connu (et si elles travaillent de nuit ou de soir, c'est tant pis pour elles apparemment).
- C'est votre petit-ami/fiancé/mari/ex, ce n'est pas vraiment du viol, vous ne pensez-pas ? Non seulement c'est du viol, mais il y a circonstance aggravante (violer son épouse est une circonstance aggravante, le devoir conjugal n'existe plus et encore heureux).

Quand ce sont les hommes qui sont victimes, ils perdent leur statut de virilité, sachant que les agresseurs sont majoritairement des hommes (et cela n'a rien à voir avec l'orientation sexuelle de la victime et de l’agresseur). Quant aux enfant-e-s, on les accuse couramment d'avoir voulu séduire l'adulte agresseur, comme c'est pratique.

Pour résumer, une société présente une culture du viol à partir du moment où c'est la victime qui hésite à porter plainte et pas l'agresseur qui hésite à passer à l'acte. En France, un homme court plus de risques d'être victime de viol de la part d'un autre homme que d'être accusé de viol à tort par une femme, pourtant on en parle jamais. Voila, je ne sais pas si cela répond à tes questions.

_________________
Il faut beaucoup aimer les hommes. Beaucoup, beaucoup. Beaucoup les aimer pour les aimer. Sans cela ce n'est pas possible, on ne peut pas les supporter.
M.D.

Si j'écris un propos qui vou-e-s heurte, n'hésitez pas à me mp, je sais que je peux me tromper.


Pas de Justice, pas de Paix.
avatar
Drärk
Amazone
Amazone

Messages : 3882
Date d'inscription : 01/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ave

Message par pierregr le Jeu 30 Oct 2014 - 10:13

Bienvenue Alejactaest.
Je plussoie les explications données par d'autres sur la culture du viol.
Je pense que bcp de personnes estiment que les féministes "exagèrent" avec la culture du viol.
Pourtant, elle est prégnante et je vais prendre un exemple qui parle à tout le monde, le cinéma.
Je suis amené à visualiser bcp de films des années 40 à 80, dont certains sont ce qu'on appelle des "softcore" (contenant de la nudité mais sans scène de pénétrations).

Dans TOUS les softcore, il y a au moins une scène où une femme se refuse à un homme, elle se débat mais l'homme la force, l'embrasse et finalement, elle aime ça et finit par l'embrasser et ils font l'amour et elle semble ravie. Dans plusieurs films mainstream, ce genre de scènes est visible aussi.

Ce que cela signifie est selon moi, très lourd de conséquences pour la vraie vie : on envoie comme signal aux hommes que les femmes qui disent "non", ben en fait elles disent "moui", faut juste insister un peu. Certes, on peut objecter qu'on n'a pas la preuve que des hommes IRL sont influencés par ces scènes mais il y a de quoi s'interroger sur les réalisateurs qui se sentent obligés d'inclure au moins une scène de viol déguisé dans leurs films. On nie complètement le consentement de ces femmes et en plus, on fait passer le message que finalement, elles sont bien contentes d'avoir été forcées "un peu".
avatar
pierregr
Amazone
Amazone

Messages : 3993
Date d'inscription : 05/09/2011

http://www.norme-du-glabre.ct-web.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ave

Message par Invité le Jeu 30 Oct 2014 - 12:22

Tiens une petite vidéo, j'ai écrit le scénario sur la culture du viol, une amie l'a réalisée Smile



Invité
Banni·e

Messages : 7572
Date d'inscription : 04/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ave

Message par Aleajactaest le Jeu 30 Oct 2014 - 22:18

Au niveau de la vidéo apparaît fugacement le livre 50 nuances de Grey. Ce livre a connu un vrai succés... notamment auprès de très nombreuses lectrices.
Est-ce que cela signifie que certaines femmes aiment ou du moins fantasment les rapports fougeux, violents? (je reprends les mots de la vidéo)

Si j'ai bien compris ce passage si un acte sexuel n'est pas fougueux, violent, il n'est pas considéré comme bon. Est-ce que cela veut dire que dans la société actuelle les hommes et les femmes dans le cadre de rapport hétéro ne peuvent pas prendre leur pied en dehors "de prise par derrière", "de saisissement de cheveux", "d'immobilisement de tête", de dominination (là-aussi je reprends essentiellement les mots de la vidéo)?

Aleajactaest
Poilu⋅e
Poilu⋅e

Messages : 7
Date d'inscription : 29/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ave

Message par Drärk le Ven 31 Oct 2014 - 5:12

Pour faire simple : les rapports hétérosexuels sont uniquement validés si on constate un coït (pénétration pénis/vagin) aboutissant à une éjaculation masculine (l'éjaclation féminine étant considérée comme minoritaire et/ou pornographique). C'est d'ailleurs ainsi qu'on juge de la virginité ou non d'une femme, si elle a été pénétrée par un phallus (une lesbienne qui n'a jamais couché avec un homme est considérée comme vierge). Le problème de cette façon de faire du sexe est que c'est potentiellement fécondant, donc tout rapport hétéro "normal" est un risque pour une femme qui ne désire pas être enceinte (c'en est un pour un homme mais lui n'a pas à avorter le cas échéant). Parce qu'on considère que les hommes doivent prouver leur virilité tout au long de leur existence adulte, le sexe hétéro est un rapport continuel de force. Les hommes doivent être puissants et faire jouir, les femmes doivent être disponibles et jouir, sauf que dans la majorité des cas, la notion d'épanouissement personnel réel est mis de côté.

Par exemple, on se rend vite compte en se renseignant sur les moyens de se procurer du plaisir sexuel, que la stimulation clitoridienne est ce qui fonctionne le mieux chez les femmes et que la stimulation prostatique est l’équivalent chez les hommes.
Petit rappel sur le "point G" et le "point P" (parce que c'est pas évident de le deviner vu qu'on en parle peu souvent, et certainement pas en cours de bio). Si jamais tu sais ce que je vais dire, ce n'était pas une tentative d'étaler ma science.
- Le "Point G" est une zone située à l'intérieur du vagin, considéré comme le saint graal du plaisir sexuel chez les femmes (je pense ici à la dichotomie femmes vaginales et clitoridiennes, ces dernières étant considérées comme immatures sexuellement car incapables d'être comblées par le coït) est en fait une zone proche du corps interne clitoridien, ce qui explique sa grande sensibilité. Le clitoris est l'organe du plaisir chez les femmes, il est érectile, possède un corps qui se gorge de sang avec l'excitation. Les femmes ont des érections et ont la capacité d'éjaculer, qu'elles y parviennent ou non. A titre perso, j'ai cru à cette dichotomie pendant des années, me pensant donc vouée à être frustrée et à devoir tenter encore et encore des coït majoritairement décevants, et en fait non, quand on connait son corps et/ou que l'on a un-e partenaire qui fait attention, on a de très bonne surprises.
- Le "Point P" concerne la prostate chez l'homme. Très tabou cependant étant donné que sa stimulation semble plus aisée par voie anale, du coup ça coince parce le plaisir "anal" serait une preuve d'homosexualité. Il peut être stimulé par la région du périnée aussi mais je n'ai pas d'organes sexuels mâles, je ne saurais donc dire quelle méthode est la "meilleure" pour prendre un pied prostatique.

Si une femme aime se placer derrière son partenaire masculin et lui tirer les cheveux, on va considérer qu'elle vole la place du dominant et que le partenaire se retrouve en position de dominée ; j'accorde ici au féminin, parce qu'on considère symboliquement que les femmes sont naturellement dominées et que tout homme perdant sa virilité devient une femme socialement (par exemple les hétéros pensent souvent que dans les couples gays, il y a forcément un pénétrant et un pénétré, et que les gays pratiquent tous la sodomie, ce qui est faux mais on est pas à un cliché près), voire que s'il la laisse volontairement, il est considéré comme traître, misandre.

Je t'invite à lire Pierre Bourdieu, un sociologue français qui met en évidence de façon très abordable ce qu'il nomme la domination masculine, titre de l'un de ses livres. Ou tu peux visionner une entrevue où il en parle, disponible sur Dailymotion : http://www.dailymotion.com/video/x4vy0y_bourdieu-la-domination-masculine_news

J'ai sinon beaucoup d'affinité avec François Héritier qui fait un travail très intéressant sur ce qu'elle appelle la "valence différentielle des sexe", je te renvoie vers ce sujet : http://feminisme.fr-bb.com/t2351-l-egalite-homme-femme-n-est-pas-l-indifferenciation-par-francoise-heritier?highlight=h%C3%A9ritier. Un autre sujet qui présente un documentaire fort intéressant, mais il se sentir prêt à y accorder son crédit : http://feminisme.fr-bb.com/t2463-pourquoi-les-femmes-sont-elles-plus-petites-que-les-hommes.

Enfin, et j'ai soit mal cherché soit je ne l'avais pas partagé dans un sujet à part entière, cette conférence à la Sorbonne, qui est très instructive. De plus Françoise Héritier, en tant qu'anthropologue et sociologue, adopte une position de faits et d'objectivité, donc il n'y a pas d'attaque "ad hominem" et ses réflexions sont toujours admirablement soutenues https://www.youtube.com/watch?v=2Hts9-yg8rk.

Bon ce que je viens te conseiller te prendra du temps, rien que la conférence, 1h25 sans les questions post-conférence. Mais si tu cherches des infos, tu seras servi. J'ai conscience que mon post est long et dense mais il est rédigé de manière objective.

_________________
Il faut beaucoup aimer les hommes. Beaucoup, beaucoup. Beaucoup les aimer pour les aimer. Sans cela ce n'est pas possible, on ne peut pas les supporter.
M.D.

Si j'écris un propos qui vou-e-s heurte, n'hésitez pas à me mp, je sais que je peux me tromper.


Pas de Justice, pas de Paix.
avatar
Drärk
Amazone
Amazone

Messages : 3882
Date d'inscription : 01/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ave

Message par Invité le Ven 31 Oct 2014 - 9:57

@Aleajactaest a écrit:
Si j'ai bien compris ce passage si un acte sexuel n'est pas fougueux, violent, il n'est pas considéré comme bon. Est-ce que cela veut dire que dans la société actuelle les hommes et les femmes dans le cadre de rapport hétéro ne peuvent pas prendre leur pied en dehors "de prise par derrière", "de saisissement de cheveux", "d'immobilisement de tête", de dominination (là-aussi je reprends essentiellement les mots de la vidéo)?

Je pense qu'iels peuvent prendre leur pied, en dehors de ce rapport de domination.

Mais, dans notre société, un rapport sexuel est considéré comme plus "jouissif" s'il est violent.
Y'a qu'à voir les conseils des "pick up artists" (des soit disant experts en séduction) qui vont jusqu'à te dire que pour "bien baiser" une femme, il faut la pénétrer sans lui demander son avis.
Ou y'a qu'à voir les pornos : faut que ça pilonne fort, qu'il y ait le plus de bites possibles dans le plus d’orifices possibles pour que ce soit jouissif. Bref, y'a une surenchère.

De même, t'as beaucoup de femmes qui ont le fantasmes d'un homme dominateur au lit. Ce n'est pas parce que par nature les femmes aiment être dominées sexuellement (ça, c'est la thèse d'Eric Zemmour, et de bien d'autres, mais je n'y souscris pas), mais bien parce que depuis qu'on est petit-e-s, on nous vend que la sexualité doit être fougueuse, quasi violente, pour être vraiment jouissive (quand je parle de "petit-e-s", je pense aux films où on voit l'amoureux plaquer son amoureuse contre un mur, l'empêchant de partir, l'embrassant contre son gré, et elle, aimant finalement ça... Ca c'est présent même dans les films pour enfants... et sinon je me rappelle que petites (9-10 ans), j'ai vu les Angélique, et je me souviens qu'Angélique est violée à plusieurs reprises, mais qu'au final, elle apprécie bien).

D'ailleurs, j'y pense pendant que je l'écris, c'est aussi vrai globalement pour "l'Amour" : un véritable amour est censé être fougueux, passionnel, limite destructeur. Je rappelle que "passion" (qui est censée être le stade ultime de l'amour), étymologiquement, ça veut dire "souffrance" (d'où la passion du Christ). Et à nouveau, c'est un moyen de camoufler les violences : un homme qui tue sa femme par jalousie, ben c'est parce qu'il l'aimait trop, il était trop passionnel. Choses qu'on a pu lire à propos de Bertrand Cantat, et qui est présent dans de nombreux romans/oeuvres d'art. Là je pense à Carmen (tuée à la fin, dan l'opéra, je me rappelle plus si c'est le cas dans la nouvelle de Mérimée - je crois pas.). Je pense à un autre opéra, moins connu : Euryanthe (bon, en fait, au dernier moment, le mec épris change d'avis parce qu'elle lui sauve la vie (il me semble), et la laisse vivante, mais l'abandonne juste dans la forêt, seule... donc ça va (ironie)). Et j'ai lu récemment une nouvelle de Gabriel García Márquez dans "12 contes vagabonds", où c'est clairement ça : un mec foouuuu amoureux de son amante la tue. Oh voilà, la tragédie de l'Amour véritable.

Bon désolée, mes références sont pas super connues  :s , mais c'est tout ce qui me vient à l'esprit pour le moment. Il y a sûrement d'autres cas où l'amour et la sexualité sont clairement confondus avec la violences

Invité
Banni·e

Messages : 7572
Date d'inscription : 04/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ave

Message par Nurja le Ven 31 Oct 2014 - 10:00

@Aleajactaest a écrit:Est-ce que cela veut dire que dans la société actuelle les hommes et les femmes dans le cadre de rapport hétéro ne peuvent pas prendre leur pied en dehors "de prise par derrière", "de saisissement de cheveux", "d'immobilisement de tête", de dominination (là-aussi je reprends essentiellement les mots de la vidéo)?
Cela veut dire que la société nous apprend (aux femmes et aux hommes) que la sexualité, c'est quelque chose qui implique la pénétration (sinon le rapport n'est pas "complet"), que c'est qqch dont les hommes ont un besoin indispensable (sous peine d'explosion?), que les femmes aiment être violentées/secouées, que c'est meilleur si c'est un peu (bcp) rude... et qu'on finit plus ou moins par y croire. Et puis, vu qu'il n'y a pas d'autres modèles, on n'a pas nécessairement d'idées pour faire autrement (ou on a d'autres idées et l'autre ne suit pas parce que "ce n'est pas comme cela").

_________________
Le plus souvent, j'interviens à titre personnel.
Parfois, j'aide à la modération.
avatar
Nurja
Modératrice
Modératrice

Messages : 9521
Date d'inscription : 12/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ave

Message par Aleajactaest le Ven 31 Oct 2014 - 23:45

J'ai bien lu vos différentes interventions. Je vais essayé de me limiter dans mes questions même si j'en ai beaucoup. J'imagine que cela doit vous gaver un mec non-féministe avec ses questions.

Dans le contexte de vos raisonnements et dans le cadre de rapports sexuels, comment voyez-vous les nombreux hommes (30 % j'ai lu dernièrement) qui auraient des dysfonctionnement érectiles?
Je crois que de nombreuses femmes ont des douleurs vaginales en cas de rapports (vaginisme, mycose, infection, épisiotomie etc) Est-ce que vous pensez que la majorité souffre en silence?

Est-ce que vous ne pensez pas que les rapports ne sont pas en tendance plus longs? Les baisers, caresses, masturbations etc ne sont-ils pas devenus plus fréquents? Les hommes ne sont-ils pas en tendance plus à l'écoute, plus ouvert à l'épanouissement de leur partenaire?

J'aurais une colle à partir de quel moment on est plus vierge (fille ou garçon)? Après un baiser, un toucher génital, une pratique sexuelle oral, une pénétration (heu celle-là on l'oublie...)?

Aleajactaest
Poilu⋅e
Poilu⋅e

Messages : 7
Date d'inscription : 29/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ave

Message par erulelya le Sam 1 Nov 2014 - 1:19

@Aleajactaest a écrit:J'ai bien lu vos différentes interventions. Je vais essayé de me limiter dans mes questions même si j'en ai beaucoup. J'imagine que cela doit  vous gaver un mec non-féministe avec ses questions.

Un peu, mais surtout parce que l'info est à portée de clic grâce à l'ami Google.

Dans le contexte de vos raisonnements et dans le cadre de rapports sexuels, comment voyez-vous les nombreux hommes (30 % j'ai lu dernièrement) qui auraient des dysfonctionnement érectiles?

Comme des personnes.

Je crois que de nombreuses femmes  ont des douleurs vaginales  en cas de rapports (vaginisme, mycose, infection, épisiotomie etc) Est-ce que vous pensez que la majorité souffre en silence?

Oui. http://hortensedulac.wordpress.com/2014/10/06/la-misere-sexuelle-des-femmes/

Est-ce que vous ne pensez pas que les rapports ne sont pas en tendance plus longs?
Les baisers, caresses, masturbations etc ne sont-ils pas devenus plus fréquents? Les hommes ne sont-ils pas en tendance plus à l'écoute, plus ouvert à l'épanouissement de leur partenaire?

Y aurait-il derrière ces questions une image d'Épinal suggérant "qu'autrefois" les hommes étaient tous de gros bourrins juste bon à violer bobonne ?

Si je me base sur des courriers adressés à un certain Abbé par des couples catholiques vers le milieu du 19ème siècle, le plaisir féminin était très au centre des préoccupation de ces messieurs-dames. Si je remonte encore plus loin en changeant de coin de globe, je suis sûre que je peux retrouver les origines du tantrisme, niveau ouverture au partenaire on fait difficilement mieux.


J'aurais une colle à partir de quel moment on est plus vierge (fille ou garçon)? Après un baiser, un toucher génital, une pratique sexuelle oral, une pénétration (heu celle-là on l'oublie...)?

Tu en penses quoi ?

(Je graisse mes réponses).
avatar
erulelya
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n

Messages : 1762
Date d'inscription : 25/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ave

Message par Drärk le Sam 1 Nov 2014 - 12:12

Ben je ne pense que pas tu sois gavant, à la limite, sur ce forum tu trouveras des réponses que nous souhaitons sincères, donc tu ne coures pas le risque d'être manipulé à des fins politiques (même si les féministes ont cette réputation).

Les dysfonctionnement érectiles n'empêchent pas les rapports sexuels (ni les viols...), y compris le coït, à moins que ces dysfonctionnements ne soient permanents (il est possible de pénétrer en étant au repos ou presque). Et comme Erulelya, je ne considère pas ces hommes comme des "sous-hommes" ou quelque chose de ce genre. Si cela était ta question ?

Oui la majorité des femmes souffre en silence car les dyspareunies sont un tabou très fort, tabou qui touche également les hommes, dans des proportions moindres certes (en revanche je ne sais plus où j'ai lu cela donc je ne peux pas te donner la source maintenant, et de suite je ne peux pas chercher).

Je pense que l'amour épanouissant est un fantasme moderne mais qui ne suit pas les réalités des actes sexuels. Les préliminaires sont plutôt vues comme un passage obligé pour chauffer le terrain vite fait bien fait, alors qu'elles sont des rapports sexuels en soit. Le rapport sexuel n'est toujours validé que par la pratique du coït et l'éjaculation masculine. D'où une énorme pression sur les femmes à rester disponible, même si elles n'ont pas envie et/ou ont mal et aux hommes d'être viriles tout le temps même s'ils n'ont pas envie et/ou ont mal.

En ce qui concerne la virginité, elle n'existe pas en fait, ce concept a été inventé afin de calculer la valeur et la pureté des femmes lors des mariages entre clans, puis familles, puis de nos jours entre époux-se, afin de s'assurer que les enfants seraient bien la lignée du père et pas des bâtards (sauf que dans certaines sociétés matrilinéaires, les enfants sont de filiation maternelle et élevés par la famille maternelle, il n'y a pas de bâtard, comme quoi le concept de lignée par le père est très patriarcal...). Cette notion touche aussi les hommes quand un dogme (religieux en général) condamne le déversement de la semence en dehors de tout rapport sexuel destiné à donner la vie. Perpétuer l'ouvre de Dieu alors que ce dernier a puni Adam et Eve, en infligeant à cette dernière les douleurs de l'accouchement je trouve ça assez marteau personnellement, bon ça c'est si on y croit, parce que plus prosaïquement les douleurs viennent de l'incompatibilité entre le bassin bipède et le temps de gestation des humains, qui devraient être de 18 mois mais est donc réduit à 9, c'est d'ailleurs pour cela que les humain-e-s naissent à l'état prématuré, parler de bébé prématuré-e qui naissent avant 9 mois, c'est un pléonasme. Mais bon je digresse, pour pas changer.

Si on considère que les bébés se masturbent déjà in utéro, le concept de virginité perd tout de suite de sa superbe.

_________________
Il faut beaucoup aimer les hommes. Beaucoup, beaucoup. Beaucoup les aimer pour les aimer. Sans cela ce n'est pas possible, on ne peut pas les supporter.
M.D.

Si j'écris un propos qui vou-e-s heurte, n'hésitez pas à me mp, je sais que je peux me tromper.


Pas de Justice, pas de Paix.
avatar
Drärk
Amazone
Amazone

Messages : 3882
Date d'inscription : 01/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ave

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum