Derniers sujets
C'est quoi le Masculinisme?Aujourd'hui à 18:49michekhenliens pour accueil ne fonctionne pas? Aujourd'hui à 17:04michekhenVidéos et films féministesVen 22 Sep 2017 - 13:04Black SwanThe man-woman warsVen 22 Sep 2017 - 7:05ReikoHoi tout le monde! >u</Jeu 21 Sep 2017 - 19:01Appoline[Article] Grossesse : au moins 7 bonnes raisons (scientifiquement prouvées) de ne pas s'inquiéterJeu 21 Sep 2017 - 16:24IridaceaBonjourJeu 21 Sep 2017 - 11:52TortueNouveau débat public sur la PMAMar 19 Sep 2017 - 9:25erulelyaLe Dom Juan et la salope : pourquoi cette différence de traitement ? (Je sais pas si on l'on déjà posé celle là °^°)Lun 18 Sep 2017 - 22:10AppolineBla.Dim 17 Sep 2017 - 17:53AëlloonChansons féministesDim 17 Sep 2017 - 6:54AëlloonSauvons la Bibliothèque Marguerite Durand ! Ven 15 Sep 2017 - 19:53DihyaImpact des violences sexuelles sur la santé des femmesVen 15 Sep 2017 - 19:39DihyaBonsoirJeu 14 Sep 2017 - 17:11IridaceaSurvivante vs. victime (agression sexuelle)Mar 12 Sep 2017 - 10:451977"non-binaire" c'est quoi ?Dim 10 Sep 2017 - 15:04TortueC'est quoi "être une femme" ?Ven 8 Sep 2017 - 12:28mïelitie[Ressources] La transphobieVen 8 Sep 2017 - 10:32HopeyPrésentation Sychriscar :)Ven 8 Sep 2017 - 3:09AraignéePeggy SastreVen 8 Sep 2017 - 1:11Araignée[HS] Homosexualité chez les enfants d'un couple homosexuelJeu 7 Sep 2017 - 23:58AraignéeLa transmisogynie, qu'est ce que c'est?Mer 6 Sep 2017 - 0:19michekhenRugbyGirlDim 3 Sep 2017 - 0:49Administratricebonjour!Sam 2 Sep 2017 - 19:59AraignéePrésentationVen 1 Sep 2017 - 10:42FurèneLa santé pour les garçons fémininsMer 30 Aoû 2017 - 19:11Reiko[Article] Ruptures : pourquoi on reste avec eux ?Mer 30 Aoû 2017 - 16:14erulelyaSalon du livre lesbien et débat HERstory le 1er juillet 2017Mar 29 Aoû 2017 - 19:57Iridacea[Article] Les hommes hétérosexuels sont-ils aussi victimes de violence conjugale ?Mar 29 Aoû 2017 - 12:20chester DenisL'homosexualité au Japon Mar 29 Aoû 2017 - 6:00Reikocomment se proteger de la repression policiere/judiciere ?Lun 28 Aoû 2017 - 13:31TortueNouvelle venueSam 26 Aoû 2017 - 22:40Araignée

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Bestiole
Poilu⋅e
Poilu⋅e
Messages : 49
Date d'inscription : 14/03/2012

L'Etablissement Français du Sang sexiste ?

le Mer 14 Mar 2012 - 10:24
Je ne cesse de m'offusquer de la différence quotidienne entre hommes et femmes créée de toutes pièces par des gens derrière un bureau, hommes ou femmes d'ailleurs, éduqués au bon préjugé bien grassouillet.

Je me demandais depuis longtemps pourquoi il y avait en France un sexisme dans le don du sang. En effet, si un homme peut donner 6 fois par an, une femme ne peut donner que 4 fois et si l'EFS n'a de cesse de remercier ses nombreuses donatrices, son organe de presse (espèce de mini revue d'une dizaine de pages ou moins que j'avais reçu il y a quelques mois) invite les hommes à venir donner, plus nombreux encore que ces pauvres femmes qui ne peuvent pas donner autant qu'eux.

Je me disais alors que ces limitations devaient être basées sur des études, des chiffres, quelque chose quoi. Je n'avais pas vraiment de moyen de le savoir puisqu'après avoir fouiné je ne trouvais rien et puis j'ai enlevé mes œillères et j'ai regardé ailleurs. Belgique, Suisse, Royaume-Uni, Canada, Australie, États-Unis... tous ont des sites officiels avec une jolie FAQ concernant les conditions pour pouvoir donner son sang. Eh bien à chaque fois que le genre est abordé dans ces FAQ les mêmes limitations sont imposées aux femmes et aux hommes. Soit elles peuvent donner 6 fois soit 4 fois mais il en va de même pour les hommes.

Réaction de mes parents "bah oui mais non on prend soin de nos femmes *rire gras*". Bien sûr. Je vais prendre soin de votre retraire moi tiens Twisted Evil (humour bien entendu, mes parents et moi avons de très bons rapports même quand nous sommes en désaccord total)

Autre thème intéressant : les femmes qui ont leurs règles peuvent donner mais doivent faire attention à dire de manière explicite si elles ont prit un médicament (anti-douleur) et lequel car cela est important. Une femme qui a ses règles n'est donc pas considérée comme une femme affaiblie (au grand dam de ma mère mais maman le corps humain est magnifique enfin ^^).

Et pour terminer, une chose qui m'a encore choquée, la grossesse reste un tabou total. Il n'y a rien de spécifié par rapport au nombre de semaines de grossesses au-delà duquel une femme ne devrait pas donner (risque d'anémie). Une femme enceinte est considérée comme une femme malade, affaiblie et c'est bien connu on ne tire pas sur l'ambulance.
Invité
Banni·e
Messages : 7505
Date d'inscription : 04/08/2011

Re: L'Etablissement Français du Sang sexiste ?

le Mer 14 Mar 2012 - 10:29
Je trouve que de façon générale (pas seulement pour le don du sang, mais aussi pour le sport par exemple), on ne devrait pas faire de distinction H/F, mais de poids (ou de masse musculaire pour le sport).

Quoique, tu as soulevé quelque chose à laquelle je n'avais pas pensé : les règles. Certaines femmes ont des règles abondantes qui entraînent des anémies. Clairement, pour celles-ci, il vaut mieux pas qu'elles donnent trop leur sang (mais ça, le médecin peut lui demander avant la prise de sang).
avatar
cleindo
Amazone
Amazone
Messages : 2931
Date d'inscription : 20/01/2012

Re: L'Etablissement Français du Sang sexiste ?

le Mer 14 Mar 2012 - 11:28
En effet, si un homme peut donner 6 fois par an, une femme ne peut donner que 4 fois
Oui, et il y a une raison physiologique à ça: les femmes ont un stock de fer moindre que les hommes. Le stock baisse encore plus quand on a ses règles, mais il est de toutes manières moindre (justement parce qu'on a ses règles). Or le sang donné doit comporter un nombre de globules rouges "intéressant". Cette limitation ne s'applique d'ailleurs pas pour le don de plaquettes.

Bestiole
Poilu⋅e
Poilu⋅e
Messages : 49
Date d'inscription : 14/03/2012

Re: L'Etablissement Français du Sang sexiste ?

le Mer 14 Mar 2012 - 11:38
cleindo a écrit:
En effet, si un homme peut donner 6 fois par an, une femme ne peut donner que 4 fois
Oui, et il y a une raison physiologique à ça: les femmes ont un stock de fer moindre que les hommes. Le stock baisse encore plus quand on a ses règles, mais il est de toutes manières moindre (justement parce qu'on a ses règles). Or le sang donné doit comporter un nombre de globules rouges "intéressant". Cette limitation ne s'applique d'ailleurs pas pour le don de plaquettes.


Mais alors pourquoi ça n'est pas le cas dans les autres pays ? Est-ce que les femmes ont une physiologie différente d'un pays à l'autre ?!
avatar
cleindo
Amazone
Amazone
Messages : 2931
Date d'inscription : 20/01/2012

Re: L'Etablissement Français du Sang sexiste ?

le Mer 14 Mar 2012 - 11:58
Peut être que le seuil est bas pour tout le monde dans les autres pays... ou peut être qu'ils s'en foutent de carencer les femmes du moment qu'ils ont leur sang... je vais aux infos, je reviens Wink
Bestiole
Poilu⋅e
Poilu⋅e
Messages : 49
Date d'inscription : 14/03/2012

Re: L'Etablissement Français du Sang sexiste ?

le Mer 14 Mar 2012 - 12:02
Les pays que j'ai cité ne se foutent pas de carencer leurs citoyennes et il y a des deux. Moi ce que je voudrais qu'on me donne ce sont des chiffres. Des vrais bon chiffres qui eux ne mentent pas et ne souffrent aucun préjugé.
avatar
Trompes De Fallope
Hystérique
Hystérique
Messages : 500
Date d'inscription : 11/03/2012
http://sitasdestrompesdefallope.wordpress.com

Re: L'Etablissement Français du Sang sexiste ?

le Mer 14 Mar 2012 - 12:16
Autre scandale au sujet l'établissement français du sang : le sang des homos est refusés, l'EFS continue de parler de "population à risque"
http://www.actupparis.org/spip.php?article3657
Bestiole
Poilu⋅e
Poilu⋅e
Messages : 49
Date d'inscription : 14/03/2012

Re: L'Etablissement Français du Sang sexiste ?

le Mer 14 Mar 2012 - 12:23
Trompes De Fallope a écrit:Autre scandale au sujet l'établissement français du sang : le sang des homos est refusés, l'EFS continue de parler de "population à risque"
http://www.actupparis.org/spip.php?article3657

Vrai, choquant et valable dans tous les pays que j'ai cités il me semble, pour les hommes homosexuels et non les femmes homosexuelles, ce qui ne minimise pas la connerie de la mesure mais met en exergue son origine purement pragmatique : des chiffres concernant la transmission du VIH. C'est de la peur mêlée à de la bêtise qui produit un résultat en apparence homophobe.

Question : c'est dérangeant d'un point de vue éthique mais si un homme homosexuel se présente et dit qu'il est hétéro, qui ira tenter de prouver le contraire ? N'est-ce pas plutôt pour rassurer monsieur-madame tout le monde ?
avatar
Nekomata
Poilu⋅e
Poilu⋅e
Messages : 19
Date d'inscription : 13/03/2012

Re: L'Etablissement Français du Sang sexiste ?

le Mer 14 Mar 2012 - 12:25
J'avais entendu dire qu'en France, on ne peut donner son sang en dessous de 50kg, car même taille de poche à remplir pour tout le monde, ce qui serait trop pour un poids "léger".
Par contre dans d'autre pays, il y aurait des poches plus petites pour les "petits poids".
Sachant qu'aujourd'hui, il y a quand même plus de femmes que d'hommes sous cette limite de poids, ça devrait, je suppose, avoir un impact sur une histoire de ratio homme/femme pouvant donner leur sang...
Bestiole
Poilu⋅e
Poilu⋅e
Messages : 49
Date d'inscription : 14/03/2012

Re: L'Etablissement Français du Sang sexiste ?

le Mer 14 Mar 2012 - 12:29
Oui de la même manière que les limites de taille à 1m60 dans beaucoup de concours (pas seulement la gendarmerie qui récemment a supprimé cette limitation à ce qu'on m'a dit). Dans certains pays les mineurs de 16 à 18 peuvent aussi donner avec autorisation parentale, j'imagine que là encore il y a plus de poids plumes.
avatar
Leonn
Poilu⋅e
Poilu⋅e
Messages : 132
Date d'inscription : 03/03/2012

Re: L'Etablissement Français du Sang sexiste ?

le Mer 14 Mar 2012 - 12:35
Apparemment au Québec c'est 6 fois par ans sans distinction de sexe.
C'est vrai que je ne me suis jamais posé la question du pourquoi les femmes ne pouvais donne que 4 fois par an leur sang et je ne trouve aucune justification officielle médicale.
avatar
Arrakis
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1806
Date d'inscription : 29/02/2012

Re: L'Etablissement Français du Sang sexiste ?

le Mer 14 Mar 2012 - 12:45
Même en actant la justification d'un taux de fer "trop bas" du fait des règles, la restriction ne devrait logiquement pas concerner les femmes ménopausées, ni celles qui utilisent une contraception supprimant (ou limitant fortement) les pertes de sang. L'étendre à l'ensemble des femmes relève donc même dans ce cas de la discrimination.
(+1 pour le sport mixte au passage)
avatar
cleindo
Amazone
Amazone
Messages : 2931
Date d'inscription : 20/01/2012

Re: L'Etablissement Français du Sang sexiste ?

le Mer 14 Mar 2012 - 14:42
Bestiole a écrit:Les pays que j'ai cité ne se foutent pas de carencer leurs citoyennes et il y a des deux. Moi ce que je voudrais qu'on me donne ce sont des chiffres. Des vrais bon chiffres qui eux ne mentent pas et ne souffrent aucun préjugé.

Des chiffres de quoi?

Bon renseignements pris:
la France, toujours souvent à la traine, n'effectuait aucun contrôle du sang sur place, un questionnaire médical et basta. Quasi tous les autres pays européens avait mis en place des tests faits sur place, et en particulier le taux de fer depuis un bail. Ceux et celles qui avaient un taux trop bas repartaient chez eux (avec impossibilité de donner pendant 6 mois) .
Ces tests sur place sont obligatoires en France depuis 2008. Donc officiellement depuis 2008 on doit pouvoir dépister les carences en fer sur place (ce qui est loin d'être effectivement le cas, donc on en reste à la "prudence" faute d'organiser correctement le dépistage)


Le taux de fer chez les femmes est de toutes manières, règles ou pas, plus bas que chez les hommes.
Le sang est sexiste faut croire....
Bestiole
Poilu⋅e
Poilu⋅e
Messages : 49
Date d'inscription : 14/03/2012

Re: L'Etablissement Français du Sang sexiste ?

le Mer 14 Mar 2012 - 14:46
Bah les chiffres concernant le taux de fer "sexiste" justement, c'est ça que je veux ^^.
avatar
cleindo
Amazone
Amazone
Messages : 2931
Date d'inscription : 20/01/2012

Re: L'Etablissement Français du Sang sexiste ?

le Mer 14 Mar 2012 - 15:30
La médiane des pertes menstruelles est de 25 à 30 ml/mois, ce qui correspond à des pertes en fer de 12,5 à 15 mg/mois, soit, rapporté à la journée, 0,4 à 0,5 mg/jour qui viennent s’ajouter aux pertes basales habituelles (ces dernières ont pu mesurer directement par méthode isotopique à 14 mg/kg/jour, soit 0,9 à 1 mg/jour, dont 2/3 au niveau du tractus intestinal). Cependant, il existe des écarts importants : 10 % des femmes ont des
pertes menstruelles de plus de 80 ml/mois ; s’agissant des pertes quotidiennes totales en fer, 50 % des femmes ont des pertes > 1,3 mg, 10 % > 2,1 mg, et 5 % > 2,4 mg. De nombreux facteurs influencent le volume des règles, parmi lesquels l’hérédité, la masse corporelle, l’adiposité, la parité et surtout les méthodes contraceptives : les contraceptifs oraux peuvent diminuer de 50 % le volume des règles, tandis que les dispositifs intra-utérins peuvent l’augmenter d’un facteur 2. Ainsi, nombre de filles ou de femmes ont des pertes en fer 2 fois plus importantes que dans le sexe masculin.

Valeur normale de fer: chez l'homme : 20/30 à 250/300 µg /l , chez la femme : avant la ménopause : 15/20 à 150/200 µg /l, après la ménopause : 30 à 250/300 µg /l.


La réglementation impose un taux minimal d’hémoglobine de 12 g/dL chez une femme, et de 13 g/dL chez un homme.

Diverses études réalisées en France ont mis en évidence la fréquence élevée des carences en fer chez les femmes enceintes : 60 à 80 % des femmes enceintes en fin de gestation présentent des valeurs anormales, chez les femmes enceintes les déficiences en fer sont suffisamment intenses pour être responsables d'une anémie ferriprive chez 10 à 30 % des femmes enceintes françaises métropolitaines (plus chez les migrantes)

Carence en fer: Les plus exposées sont les femmes enceintes ou en âge de procréer. En fait, 9 femmes en période d’activité génitale sur 10 ont des apports alimentaires inférieurs aux apports nutritionnels recommandés. Et 22,7% de ces femmes présentent une carence en fer. Si l’homme est nettement moins concerné - seulement 3 cas sur 100 - ces chiffres démontrent à l’évidence que la correction et la prévention de ces carences en fer par des apports supplémentaires relève d’une priorité.
L’anémie par carence en fer quant à elle, concerne 4,4% des femmes en âge de procréer . Les femmes enceintes y sont les plus exposées (9% à 37 %). La femme ménopausée et l’homme adulte y sont beaucoup moins sujets (1%).

Pourquoi la femme en activité génitale est-elle si affectée ? Parce qu’elle se trouve à la croisée de plusieurs facteurs de risques qui peuvent parfois se combiner : apport alimentaire insuffisant, besoins accrus, pertes sanguines excessives... · L’insuffisance des apports alimentaires affecte au premier chef les personnes qui adoptent une alimentation végétarienne stricte, ou encore les sujets dénutris, souvent des personnes âgées. Ils peuvent être aussi consécutifs à des troubles digestifs qui empêchent l’absorption des nutriments porteurs de fer, en cas de diarrhées prolongées ou d’alternances diarrhées constipation.. ; · L’accroissement des besoins est le fait de la femme enceinte ou allaitante et, dans une moindre mesure, de l’enfant en cours de croissance ; · Quant aux pertes excessives, elles peuvent être dues à des règles abondantes et favorisées par la présence d’un stérilet. L’étude EPIFER notamment, a montré l’impact du mode de contraception sur le volume des règles : seulement 2% des femmes sous pilule sont anémiés – et 13% ont une déplétion en fer – tandis que sous stérilet la proportion d’anémies atteint 6% et celle des déficits en fer 28% !
(chiffres 2001)




avatar
cleindo
Amazone
Amazone
Messages : 2931
Date d'inscription : 20/01/2012

Re: L'Etablissement Français du Sang sexiste ?

le Mer 14 Mar 2012 - 15:44
J'en profite sournoisement pour faire un peu de pub: http://www.dondemoelleosseuse.fr/

C'est un truc qui me tient à coeur, si vous avez des questions, n'hésitez pas (on a souvent pas mal d'idées fausses sur le sujet)
Bestiole
Poilu⋅e
Poilu⋅e
Messages : 49
Date d'inscription : 14/03/2012

Re: L'Etablissement Français du Sang sexiste ?

le Mer 14 Mar 2012 - 15:50
cleindo a écrit:La médiane des pertes menstruelles est de 25 à 30 ml/mois, ce qui correspond à des pertes en fer de 12,5 à 15 mg/mois, soit, rapporté à la journée, 0,4 à 0,5 mg/jour qui viennent s’ajouter aux pertes basales habituelles (ces dernières ont pu mesurer directement par méthode isotopique à 14 mg/kg/jour, soit 0,9 à 1 mg/jour, dont 2/3 au niveau du tractus intestinal). Cependant, il existe des écarts importants : 10 % des femmes ont des
pertes menstruelles de plus de 80 ml/mois ; s’agissant des pertes quotidiennes totales en fer, 50 % des femmes ont des pertes > 1,3 mg, 10 % > 2,1 mg, et 5 % > 2,4 mg. De nombreux facteurs influencent le volume des règles, parmi lesquels l’hérédité, la masse corporelle, l’adiposité, la parité et surtout les méthodes contraceptives : les contraceptifs oraux peuvent diminuer de 50 % le volume des règles, tandis que les dispositifs intra-utérins peuvent l’augmenter d’un facteur 2. Ainsi, nombre de filles ou de femmes ont des pertes en fer 2 fois plus importantes que dans le sexe masculin.

Valeur normale de fer: chez l'homme : 20/30 à 250/300 µg /l , chez la femme : avant la ménopause : 15/20 à 150/200 µg /l, après la ménopause : 30 à 250/300 µg /l.


La réglementation impose un taux minimal d’hémoglobine de 12 g/dL chez une femme, et de 13 g/dL chez un homme.

Diverses études réalisées en France ont mis en évidence la fréquence élevée des carences en fer chez les femmes enceintes : 60 à 80 % des femmes enceintes en fin de gestation présentent des valeurs anormales, chez les femmes enceintes les déficiences en fer sont suffisamment intenses pour être responsables d'une anémie ferriprive chez 10 à 30 % des femmes enceintes françaises métropolitaines (plus chez les migrantes)

Carence en fer: Les plus exposées sont les femmes enceintes ou en âge de procréer. En fait, 9 femmes en période d’activité génitale sur 10 ont des apports alimentaires inférieurs aux apports nutritionnels recommandés. Et 22,7% de ces femmes présentent une carence en fer. Si l’homme est nettement moins concerné - seulement 3 cas sur 100 - ces chiffres démontrent à l’évidence que la correction et la prévention de ces carences en fer par des apports supplémentaires relève d’une priorité.
L’anémie par carence en fer quant à elle, concerne 4,4% des femmes en âge de procréer . Les femmes enceintes y sont les plus exposées (9% à 37 %). La femme ménopausée et l’homme adulte y sont beaucoup moins sujets (1%).

Pourquoi la femme en activité génitale est-elle si affectée ? Parce qu’elle se trouve à la croisée de plusieurs facteurs de risques qui peuvent parfois se combiner : apport alimentaire insuffisant, besoins accrus, pertes sanguines excessives... · L’insuffisance des apports alimentaires affecte au premier chef les personnes qui adoptent une alimentation végétarienne stricte, ou encore les sujets dénutris, souvent des personnes âgées. Ils peuvent être aussi consécutifs à des troubles digestifs qui empêchent l’absorption des nutriments porteurs de fer, en cas de diarrhées prolongées ou d’alternances diarrhées constipation.. ; · L’accroissement des besoins est le fait de la femme enceinte ou allaitante et, dans une moindre mesure, de l’enfant en cours de croissance ; · Quant aux pertes excessives, elles peuvent être dues à des règles abondantes et favorisées par la présence d’un stérilet. L’étude EPIFER notamment, a montré l’impact du mode de contraception sur le volume des règles : seulement 2% des femmes sous pilule sont anémiés – et 13% ont une déplétion en fer – tandis que sous stérilet la proportion d’anémies atteint 6% et celle des déficits en fer 28% !
(chiffres 2001)





Très intéressant. Merci beaucoup. Mais alors, question bête, si les femmes sont donc à priori, si j'ai bien compris, plus souvent dénutries que les hommes, c'est bien à cause de régimes intempestifs et autres conceptions bizarres de l'alimentation ? Est-ce que l'élément "régime alimentaire" est pris en compte dans les différentes études de ce type ?
avatar
cleindo
Amazone
Amazone
Messages : 2931
Date d'inscription : 20/01/2012

Re: L'Etablissement Français du Sang sexiste ?

le Mer 14 Mar 2012 - 16:05
Y a tout un faisceau de trucs qui joue, pas seulement l'alimentation à proprement parler, et c'est mission impossible de cibler une raison précise . Régime moins carné mais pourtant plus de vitamines C, régime végétarien plus fréquent mais les protéines de soja aident à l'assimilation du fer (contrairement au thé/café qui le bloque) etc, on peut pas isoler des raisons -vu qu'on n'est pas des souris ...)
La principale cause de carence, c'est les règles et la contraception quand même , mais sans pouvoir isoler de chiffres précis.
Bestiole
Poilu⋅e
Poilu⋅e
Messages : 49
Date d'inscription : 14/03/2012

Re: L'Etablissement Français du Sang sexiste ?

le Mer 14 Mar 2012 - 16:07
Moui, ça me perturbe tout de même.
avatar
Poussin Machin
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 1366
Date d'inscription : 05/08/2011
http://poussinmachin.blogspot.com

Re: L'Etablissement Français du Sang sexiste ?

le Jeu 15 Mar 2012 - 17:57
Ah bah les règles, je peux vous le confirmer
avatar
cleindo
Amazone
Amazone
Messages : 2931
Date d'inscription : 20/01/2012

Re: L'Etablissement Français du Sang sexiste ?

le Jeu 15 Mar 2012 - 19:57
Bestiole a écrit:Moui, ça me perturbe tout de même.
qu'est ce qui te perturbe?
Bestiole
Poilu⋅e
Poilu⋅e
Messages : 49
Date d'inscription : 14/03/2012

Re: L'Etablissement Français du Sang sexiste ?

le Ven 16 Mar 2012 - 18:26
Que ce soit mission impossible d'un part (j'aime pas ce mot) et qu'il n'y ait pas une réflexion plus poussée de l'EFS sur ce sujet d'autre part.
avatar
cleindo
Amazone
Amazone
Messages : 2931
Date d'inscription : 20/01/2012

Re: L'Etablissement Français du Sang sexiste ?

le Sam 17 Mar 2012 - 11:35
et bien tout simplement c'est impossible d'isoler UNE cause (vu que y en a plusieurs) après, pour avoir des études sérieuses, faudrait pouvoir soumettre x personnes à exactement les mêmes influences: alimentation sport rythme de vie etc, et je suis pas sure que y ait bcp de candidats pour ça Wink. Chaque métabolisme synthétisant les ap^ports de manière différente en plus... etc etc.
Dans l'idéal tu souhaiterais trouver précisément quels renseignements?
Marie22
Poilu⋅e
Poilu⋅e
Messages : 3
Date d'inscription : 13/04/2013

Re: L'Etablissement Français du Sang sexiste ?

le Sam 13 Avr 2013 - 16:00
En ce qui concerne "les poches plus petites" pour que les femmes, aux petits poids, puissent donner leur sang, apparemment inexistantes en France, existent pourtant bel et bien en France. Pour en avoir moi-même bénéficié je peux l'assurer.
Et effectivement, les normes de dons du sang sont différentes en fonction des pays mais quand on regarde les variations d'espérance de vie à travers le monde, nous, femmes françaises sommes bien classées.
Et oui, la médecine c'est compliqué, ce n'est pas pour rien qu'il y a 11 ans d'études...
avatar
Nurja
Déesse/Dieu Suprême
Déesse/Dieu Suprême
Messages : 9215
Date d'inscription : 12/04/2012

Re: L'Etablissement Français du Sang sexiste ?

le Sam 13 Avr 2013 - 16:13
cleindo a écrit:Peut être que le seuil est bas pour tout le monde dans les autres pays... ou peut être qu'ils s'en foutent de carencer les femmes du moment qu'ils ont leur sang... je vais aux infos, je reviens Wink
En Belgique, c'est maximum fois pour tout le monde.

Le sang des polyamoureux est aussi, de fait, rejeté (puisque rejet de tous ceux qui disent avoir plus d'un partenaire sexuel ou avoir un partenaire qui en a plusieurs...

J'en ai discuté une fois avec le médecin (qu'on voit entre le questionnaire et le don de sang) en lui faisant remarquer que les critères de la Croix-Rouge sont débiles: une personne qui a plusieurs partenaires et qui se protège systématiquement a moins de risques de choper une maladie qu'une personne qui n'a qu'un seul partenaire (et donc ne se protège pas avec lui) qui va voir ailleurs sans se protéger...
Ce médecin était d'accord avec moi mais m'a dit qu'il devait respecter les consignes.

Toujours lors de la discussion avec le médecin, il m'a dit que si les homosexuels hommes étaient refusés, c'est parce que "on sait qu'ils ne sont pas très fidèles, ont des partenaires multiples, contrairement aux homosexuelles".... Si c'est pas de tous gros préjugés tout cela... vomi Pardon, c'est sorti tout seul.


cleindo a écrit:L’insuffisance des apports alimentaires affecte au premier chef les personnes qui adoptent une alimentation végétarienne stricte, ou encore les sujets dénutris, souvent des personnes âgées.
Pour l'alimentation végétarienne, elle ne suppose aucun souci côté fer. Perso, j'ai un meilleur taux de fer aujourd'hui que lorsque j'étais omni (et pourtant mes règles ont augmenté vu mon stérilet au cuivre)

_________________
I'm a radical feminist, not the fun kind. Andrea Dworkin
Contenu sponsorisé

Re: L'Etablissement Français du Sang sexiste ?

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum