Derniers sujets
élections et féminismeVen 21 Sep 2018 - 9:23LollipopArticle de France 24 qui relate la participation de la direction à un bizutageMer 12 Sep 2018 - 10:05Lollipop(Suisse) Des quotas et un manifeste féministe "Egalité maintenant !"Mar 11 Sep 2018 - 21:10LollipopQue savez-vous du concept de "déconstruction" ? Sam 8 Sep 2018 - 8:33HécateLa loi contre les violences sexistes et sexuelles en France se renforce... Mais ne protège toujours pas trop les enfantsJeu 30 Aoû 2018 - 15:58LollipopLe 8e Congrès international de recherches féministes dans la francophonie en août 2018Jeu 30 Aoû 2018 - 0:28LollipopFéminisme culturel vs. féminisme radicalLun 27 Aoû 2018 - 10:44LollipopA votre avis, comment créer une action effective ? Lun 20 Aoû 2018 - 21:57michekhenLes éditions zones offrent leurs livres en libre accès !Jeu 16 Aoû 2018 - 7:51HécateLa ceinture de sécurité, pensée pour et par des hommes ?Dim 29 Juil 2018 - 17:31erulelyaSites de rencontres extraconjugaux, club libertins.....Avis?Sam 21 Juil 2018 - 17:46AraignéeTribune sur la soit-disant "liberté d'importuner"Sam 7 Juil 2018 - 12:58HécateVidéos et films féministesSam 7 Juil 2018 - 12:52HécateFéminisme et antiféminismeSam 7 Juil 2018 - 12:49HécatePublication par la blogueuse AntisexismeMer 13 Juin 2018 - 16:54Claire G.Luce en lutte : rendre la langue française non sexisteMer 13 Juin 2018 - 11:52LuceL’idéologie de la tolérance a pris le contrôle du féminisme et menace de détruire le mouvementJeu 7 Juin 2018 - 0:23AëlloonUn bon collectif queer et matérialiste à me conseiller? Ven 4 Mai 2018 - 21:40ReikoSexe sans consentement Ven 4 Mai 2018 - 11:40michekhen[Radio] Emissions féministes (ou sujets qui nous concernent)Jeu 5 Avr 2018 - 17:29HécateSituations de consentement ambiguVen 23 Mar 2018 - 18:20AraignéeC'est quoi "être une femme" ?Sam 17 Mar 2018 - 9:01Coquelic0tAvortement, les croisés contre-attaquentVen 9 Mar 2018 - 18:17Claire G.Article sur le mythe de l'instinct maternel (Sarah Blaffer Hrdy)Ven 9 Mar 2018 - 0:09michekhenSimone Veil, la force d'une femmeJeu 8 Mar 2018 - 19:44HécateClio. Femmes, Genre, HistoireJeu 8 Mar 2018 - 18:00HécateThe Rape Of Recy TaylorVen 2 Mar 2018 - 18:15HécateMontrer une véritable détermination politique à éradiquer les violences faites aux femmesJeu 22 Fév 2018 - 21:58HécateThe man-woman wars récits colorésSam 17 Fév 2018 - 6:23ReikoLa Nuit rêvée de... Geneviève FraisseSam 10 Fév 2018 - 20:56Hécate

Partagez
Aller en bas
avatar
microcosmos
Novice
Novice
Messages : 351
Date d'inscription : 25/10/2013

Être "attirante" / femmes et jalousie

le Sam 11 Oct 2014 - 14:48
Buenos dias Very Happy


J'espère que mon topic va pas être trop fouillis parce que j'aimerais aborder deux sujets différents mais qui me semblent quand même plus ou moins liés, à savoir l'apparence et la jalousie.
Désolée au passage pour le titre tout pourri de mon topic  :sifflote:

Etant fan de danse orientale, il m'arrive de jeter un oeil sur youtube pour chercher l'inspiration. Il m'arrive également de tomber sur des danseurs/danseuses qui ne me plaisent pas plus que cela. Je pense notamment à une Didem Kinali, une danseuse turque, qui me laisse totalement froide. Je ne dirais rien sur sa technique car je suis loin d'être à son niveau; mais son style ne me fait pas rêver tout simplement. On m'a dit un jour que j'étais jalouse de son physique et que c'était la raison pour laquelle je ne l'aimais pas. Rolling Eyes (voici une vidéo si vous voulez voir de qui il s'agit)

Effectivement, Didem Kinali correspond aux canons de beauté qu'on veut nous imposer et je comprends que cela puisse faire complexer certaines femmes. Mais punaise, qu'est ce que ça peut m'énerver quand on sous entend que si une femme n'aime pas une autre, c'est forcément parce qu'elle est jalouse! Bah oui, nous sommes incapables de donner des arguments valables (genre caractère de la personne, style etc), NON! Nous sommes juste jalouses du physique et point! On cherche pas plus loin!

J'ai aussi entendu dire que les féministes étaient forcément moches, frustrées, frigides, mal baisées, et jalouses des femmes jugées "belles et attirantes" par notre société patriarcale.

Je rebondis sur le terme "attirante" que je viens d'employer, pour passer à une autre anecdote. On parlait un jour de lingerie avec des copines. Une disait qu'elle n'était pas spécialement fan de lingerie très fine et qu'elle privilégiait plutôt le confort. Une autre lui a répondu : "oui mais toi tu n'as pas besoin de ça pour être attirante". Même si cela ne m'étonne plus guère, je suis toujours aussi consternée d'entendre ça! Et alors ce mot là, "besoin", ça m'a donné des envies de meurtres! Avoir besoin de tel truc pour être attirante et donc jugée baisable par la gent masculine. ça me prend juste aux tripes.

Et je reviens sur ce que j'ai dit plus haut, à savoir les clichés sur les féministes qui seraient soit-disant moches, aigries etc. Et là, cette copine qui sous-entend en gros que quand tu es jolie, tu peux te permettre de faire ci ou ça.
D'un côté, tu es moche donc tu remets en cause l'ordre établi par jalousie. De l'autre, tu es belle donc tu peux te permettre d'ouvrir ta gueule.

Encore désolée pour l'aspect décousu de mon superbe (c'est vite dit) post What a Face

_________________
Peu importe si on me juge
Le yaourt est mon seul refuge
Je mettrai mon pénis dans un yaourt. Oh oui.
avatar
Araignée
Noble sage
Noble sage
Messages : 4554
Date d'inscription : 02/09/2012

Re: Être "attirante" / femmes et jalousie

le Sam 11 Oct 2014 - 17:04
Je fais partie des femmes jugées "belles et attirantes" par rapport aux normes esthétiques (enfin, je ne ressemble pas à un mannequin non plus hein). Du coup on ne peut pas me dire que je suis féministe par jalousie. Par contre, on m'a souvent fait le coup du "ouais mais toi, tu peux ne pas te maquiller, t'en as pas besoin jolie comme t'es" voire même "tu peux te permettre de pas t'épiler, étant donné que t'es blonde et t'as peu de poils". Comme si c'était une question de physique avantageux quoi...
L'autre chose que j'entends souvent, et qui a tendance à me hérisser le poil (blond et peu nombreux, oui, je sais !), ce sont les réflexions (d'hommes toujours) du genre "mais comment ça se fait qu'une belle femme comme toi fais la manche/ sois pauvre/ aies besoin d'un psy/ se soit prostituée/ etc ?!" Comme si une femme au physique "dans la norme esthétique" se devait d'être riche, heureuse et bien dans sa tête. Quand je leur fais remarquer l'absurdité de la réflexion ("ah, parce que comme je suis plutôt jolie, je devrais épouser un vieux riche au lieu de faire la manche, c'est ça...? et je ne devrais pas souffrir des abus sexuels que j'ai subis, parce que ma beauté efface tout ?") en général ils admettent que ce qu'ils ont dit était idiot.


Par rapport à la jalousie... Un jour ma mère m'a dit "tu ne t'en rends pas compte parce que ce sont des choses à mille lieues de tes préoccupations, mais il y a pas mal de femmes qui ne te supportent pas et te détestent, simplement par jalousie, en fait. Parce que tu es jolie. Alors toi tu t'en fous, mais c'est en grande partie pour ça que ces femmes ne peuvent pas te blairer." Je suis tombée de haut ce jour-là, mais tout bien pensé... elle avait raison. Avec une mention spéciale pour une certaine Béa, meilleure amie de David, qui n'a jamais pu me sentir. Parce que quand elle avait 20 ans, son David était amoureux d'elle. Mais le temps passant, ce David, c'est pour moi qu'il brûlait de désir, c'est moi qu'il venait voir plusieurs fois par semaine, et c'est moi qu'il trouvait belle. La haine de Béa s'explique donc par sa jalousie tout autant que par le fait que je n'étais pas capable de servir de jouet sexuel à son meilleur ami sans en être affectée (lorsque j'ai fait une TS à 18 ans, sa réaction a été de dire à ma mère : "ta fille elle m'énerve, elle devrait aller bien et elle va mal quand même !"). Oui, elle était jalouse d'une enfant de 12 ans harcelée par son pédophile d'ami...

Reste que ma soi-disant beauté, je m'en serais bien passée... Je me serais bien passé de plaire aux pédophiles, d'attirer les pervers, de n'avoir pas longtemps à attendre sur le trottoir avant d'avoir un client... J'aurais eu un seul œil, une boule à la place du nez et la bouche à moitié arrachée, ça m'aurait peut-être évité bien des emmerdements (ou pas... les femmes et enfants handicapé-e-s étant encore plus souvent que les autres abusé-e-s sexuellement, ça n'aurait peut-être rien changé...).

_________________
"Il n'y a pas de création sans transgression des normes" (Roland Gori)
avatar
Invité
Invité

Re: Être "attirante" / femmes et jalousie

le Sam 11 Oct 2014 - 17:14
Ben j'ai regardé la vidéo, et je pense pareil que toi. Et puis il y a des femmes aussi qui sont juste attirantes parcequ'elles sont bien dans leur peau, sans forcément avoir un physique cloné sur les normes de beauté en vigueur.

J'ai plusieurs fois trouvé des femmes très belles, sans en être du tout jalouse, parce que je les trouvais rayonnantes.

Pour moi la jalousie, c'est peut-être vrai quand on cherche sa place dans une société qui matraque à longueur de journée un esprit de compétition, un aphrodisme permanent, etc ...
Oui j'ai déjà été jalouse à l'adolescence, mais en grandissant, je me suis mise à voir que j'avais moi aussi des atouts aussi bien physiques, qu'humains et intellectuels, et que je n'avais pas forcément besoin d'artifices pour plaire aux personnes à qui je désirais vraiment plaire..

Aujourd'hui très peu d'hommes m'attirent, je ne me sens pas en compétition avec les autres femmes, même si parfois comme tout le monde, j'aimerais bien améliorer une jambe ou un sein ça ne me rend pas jalouse pour autant.
Plaire aux hommes (c'est quoi les critères de beauté chez les lesbiennes hun ?) c'est pas forcément un but dans la vie de toutes les femmes, y en a aussi pour qui la capacité physique prime sur l'apparence (ce qui fait sortir des normes de beauté). Et puis c'est complètement oublier, que même si on peut aimer plaire et que ce n'est pas une tare, et bien les goûts des hommes peuvent aussi être variés.

Donc bon ... Pour moi dire que forcément on est jalouse si on apprécie pas les prestations artistiques d'une femme qui a une " belle plastique ", ben c'est juste bête, ça ne tient pas compte de la réalité de la diversité des gens, et de leur sexualité, et des gouts.
Edit, je n'avais pas vu le post d'Araignée qui est tombé en même temps que le mien. Et oui quand on devient un objet de convoitise, ben non c'est pas cool. Parce que c'est bien ce que ça fait : quand on est belle/jolie, on passe beaucoup plus vite au statut d'objet, ou de femme à abattre. Et ça peut-être assez terrible.
Ma meilleure amie était " une bombe " : ça l'a complètement tuée. Aujourd'hui elle est grosse, et ne souhaite pas redevenir " belle " car sa beauté à été synonyme d'enfer. Elle a été violée plusieurs fois, tabassée par des nanas, et enfin elle s'est prostituée. Donc non, je crois qu'elle aussi elle s'en serait bien passé, sans être handicapée, être juste " banale ".
avatar
LenaLou
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 1111
Date d'inscription : 19/11/2013

Re: Être "attirante" / femmes et jalousie

le Sam 11 Oct 2014 - 19:52
On m'a toujours considérée comme belle ( d'ailleurs shun,ton amie est donc devenue moche en grossissant ? je ne comprends pas,et j'ai tendance a y voir de la grossophobie ordinaire,désolée Embarassed ),et bah je ne suis pas jalouse des autres femmes d'un point de vue physique,même plus minces que moi,par exemple. Déjà parce que mon idéal de beauté féminine,c'est une très blonde aux cheveux longs,très féminine et plutôt ronde ( ronde genre 44,46,48,comme moi,quoi ),la beauté vue comme évidente d'un corps féminin mince,moi,ça m'échappe.
Et très très sincèrement,je préfèrerais avoir un visage moins beau mais avoir un doctorat en médecine,être PDG d'une grande société,être écrivaine... ce sont ces femmes là que j'envie. Je suis jalouse du talent des autres femmes,leur apparence,je m'en fous.


_________________
I'm impossible to forget,but i'm hard to remember.
avatar
mhysterie
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1564
Date d'inscription : 08/08/2011

Re: Être "attirante" / femmes et jalousie

le Dim 12 Oct 2014 - 0:37
Je ne sais pas si je vais être HS (si oui, je déplacerai plus tard). Le sujet de la jalousie/envie est un thème qui me parle beaucoup.

Je me compare beaucoup aux autres, surtout aux filles. Je suis souvent envieuse de certaines filles. Et ce qui me rend le plus envieuse, bon la beauté (liée à la confiance en soi) joue beaucoup mais c'est surtout la détermination, les capacités relationnelles adaptées et la "force morale". Je suis moi-même très peu sûre de moi, maladroite, très peu à l'aise en société, peu valorisée de manière générale…

J'ai été longtemps jalouse à la fac d'une certaine Julie à qui tout semblait sourire dans la vie (elle avait eu un bon contexte social et familial) et qui avait aussi des aptitudes à ce que sa vie se déroule comme elle l'entendait. Et ce qui me rendait dingue, c'est que tout le monde l'appréciait. Et il y avait de quoi ! J'avais, je pense, pas mal d'admiration pour sa force. Elle n'était pas aussi peureuse que moi (sportive, elle faisait de l'escalade, etc.) et mettait en œuvre ce qu'il fallait pour réaliser ses rêves. Sa détermination, le fait qu'elle soit super sympa (même pas hautaine quoi ! sauf quand je cherchais bien…), c'était insupportable… et oui, elle était aussi jolie, en plus de ça.
Une fille qui peut se permettre de rivaliser avec plein de garçons à plein de niveaux différents…

Elle ressemble pas mal à une de mes amies d'enfance, d'ailleurs, cette Julie… dans sa façon d'être, dans sa détermination, dans sa confiance en elle (que je trouvais parfois trop débordante, comme si elle n'avait pas le droit !). Une fille qui sourit tout le temps : mais qu'est-ce qu'elle cache (est-ce possible quelqu'un d'aussi proche de mon idéal ?) ? comment peut-elle être aussi heureuse en apparence ?

Et au lieu d'être contente pour elle, de chercher à la comprendre et à apprendre d'elle, j'ai eu des comportements et une position de rejet avec elle, j'ai ressenti de l'injustice à ce qu'elle soit ainsi… comme si ça m'enlevait quelque chose personnellement… Pourquoi ?
avatar
Invité
Invité

Re: Être "attirante" / femmes et jalousie

le Dim 12 Oct 2014 - 8:28
Lenalou : quand je dis " moche " ce n'est pas personnellement ce que je pense (j'aurais du le mettre entre " " comme le terme " bombe " qui n'est pas non plus ce que je pense). Elle était un " canon " selon les normes en vigueur, et elle est devenue " moche " selon les normes en vigueur.
Elle est très myope, avant elle portait des lentilles de contact, maintenant elle ne met que des lunettes. Elle mettait des vêtements près du corps, avec beaucoup de couleurs vives et comme elle est métisse les couleurs la mettaient beaucoup en valeur, maintenant, elle met des vêtements informes et déchirés complètement délavés et trop grands pour elle. Elle était coquette et se maquillait un peu, maintenant elle ne le lave plus très souvent, elle sent la sueur, et elle ne se brosse plus les cheveux (qu'elle a très longs, donc ils sont très emmêlés).

J'aurais du préciser pour le " moche " que ça ne recouvrait pas seulement une prise de poids volontaire, mais également d'autres aspects, qui sont ont va dire " considéré comme repoussant " dont le manque d'hygiène manifeste.

C'est quand même triste d'en arriver là je trouve pour avoir la paix.

En fait je crois que j'ai rarement été jalouse, parce que pas du tout sociable, donc du coup, j'avais pas trop la possibilité d'envier quoi que ce soit. Peu de gens venaient vers moi, et ça m'allait très bien comme ça. La réussite des autres n'en était pas une pour moi (dans le sens ou ce n'est pas ce que j'avais envie d'atteindre moi comme but), je ne comprenais d'ailleurs pas qu'on soit content d'avoir un examen au point d'en faire une fête, qu'on fête les anniversaires, ou le permis de conduire, bref, tout ça pour moi c'était du chinois.

Par contre, j'ai pu être envieuse de talents artistiques, ça clairement oui. Juste en regrettant de ne pas avoir cette capacité à exprimer ce que j'avais dans la tête par le dessin, la peinture, ou la musique, j'enviais cette capacité à communiquer alors que moi je heurtais à un mur de silence et de mutisme, et je n'ai jamais su reconnaitre mon propre talent d'écriture parce que je me dénigrais beaucoup (et pourtant on m'en a passé des commandes !!).

Par contre, vis-à-vis des garçons, ben étant à moitié " autiste ", ils n'avaient pas plus de valeur à mes yeux que les autres filles, et donc ben je n'avais pas spécialement plus envie de rivaliser avec eux qu'avec les filles. J'étais juste froide et indifférente aux autres, que ce soit pour leurs réussites ou leurs échecs.

Avec mes copines ado, on avait des gouts très très différents en matière de garçons, du coup, on entrait pas du tout en concurrence. J'attirais les bizarres, et elles plus stéréotypées attiraient des gars que je trouvais absolument insupportables. Donc de ce côté y a jamais eu de jalousie de mon côté.
Et puis " juste plaire " ne me suffisait pas, il fallait quelque chose de plus. Je voulais le contrôle, et j'étais dominante déjà, donc évidemment, on était pas du tout dans le même type d'approche, et pas du tout dans la même recherche.
La plus part des amis hommes qu'on avait en commun avaient plutôt peur de moi (ça je l'ai su beaucoup plus tard). Et cette peur, que je ressentais confusément, me donnait une sensation de réussite, dont je me satisfaisais, contrairement à mes copines pour qui la réussite passait par la séduction et le fait que le mec vienne les draguer.
avatar
mhysterie
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1564
Date d'inscription : 08/08/2011

Re: Être "attirante" / femmes et jalousie

le Dim 12 Oct 2014 - 11:46
@microcosmos a écrit:D'un côté, tu es moche donc tu remets en cause l'ordre établi par jalousie. De l'autre, tu es belle donc tu peux te permettre d'ouvrir ta gueule.
Je reviens à ton post pour faire le lien : je culpabilise assez de la jalousie / l'envie que je peux ressentir, surtout quand ça concerne une autre fille. Et je ne sais pas comment transformer ce sentiment.
Ma copine d'enfance (qui est forte, confiante, valorisée à différents niveaux) m'a aussi dit que selon elle, si j'en étais venu au féminisme, c'était aussi parce que je n'étais pas conforme… et que sans cette non-conformité, j'aurais juste profité de mes "privilèges", comme elle…
Quelle façon bizarre de discréditer nos opinions…
Du coup, je me dis que si je ne veux pas qu'on discrédite mon avis de cette façon, je ne devrais plus ressentir de l'envie…


PS : je trouve le style de la danseuse "attendu", pas surprenant… aseptisé… ça coïncide trop à ce qu'on voit partout dans la pub, les émissions de Tv, les films…  ça ne me touche pas non plus… aussi, elle semble se présenter comme un objet bien conforme à ce qu'on attend d'elle et pas comme un sujet qui aime danser d'une façon personnelle…
avatar
LenaLou
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 1111
Date d'inscription : 19/11/2013

Re: Être "attirante" / femmes et jalousie

le Dim 12 Oct 2014 - 11:53
L'ex actrice de films pornographiques Sasha Grey est féministe,et elle est considérée par beaucoup de gens comme une "bombe" ( perso,je la trouve magnifique )... ca ne veut rien dire!
et même,une femme au physique "laid" a le droit d'être féministe sans qu'on relie son engagement à son apparence Evil or Very Mad ! Perso,je suis devenue féministe pour des raisons qui n'ont rien à voir avec mon physique,qui d'ailleurs,n'est pas considéré comme moche et que je ne trouve pas moche.
J'aimerais tellement qu'on sorte de l'aphrodisme,une bonne fois pour toutes... ca me gonfle,parce que ça nous divise,ça nous rends jalouse les unes des autres au lieu d'être toutes solidaires contre le patriarcat,c'est grave.

Sinon,a 15 ans, je correspondais aux critères actuels a 100% ( j'étais mince,grosse poitrine, avec un beau visage,maquillée,épilée,etc ),et j'ai été violée 3 mois durant par un homme de 10 ans de plus que moi. Quelle beau "privilège" Evil or Very Mad comme si être "conforme" évitait les viols,la violence masculine et j'en passe!

_________________
I'm impossible to forget,but i'm hard to remember.
avatar
erulelya
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1845
Date d'inscription : 25/06/2014

Re: Être "attirante" / femmes et jalousie

le Dim 12 Oct 2014 - 13:29
Avant, quand j'étais ado et très mal dans ma peau, j'étais envieuse des autres filles, je les trouvais toutes parfaites, sans défaut, contrairement à moi et je les détestais pour ça. J'avais un peu de surpoids et une personnalité froide (c-a-d pas avenante/souriante/chaleureuse), je me voyais comme un monstre repoussant. En grandissant j'ai arrêté d'envier les autres, j'ai commencé à juste les trouver magnifiques, à me dire que moi aussi j'aurais aimé avoir un corps comme le leur mais sans méchanceté.

Dans cette vidéo https://www.youtube.com/watch?v=_cytQQce4t4 il y a de très belles femmes, pourtant je ne les trouve pas particulièrement "belles", elles me laissent indifférentes, sauf elle https://youtu.be/_cytQQce4t4?t=2m45s, elle a un truc particulier qui la rend superbe à mes yeux par rapport aux autres. Ça ne veut pas dire que je suis trop jalouse des autres...Je suis pas jalouse, de quoi d'ailleurs ?

Puis je ne pense pas être devenue féministe parce que je suis moche (je me marre), toute façon aujourd'hui mon corps je l'aime <3
avatar
Invité
Invité

Re: Être "attirante" / femmes et jalousie

le Dim 12 Oct 2014 - 13:38
M_hysterie a écrit:Ma copine d'enfance (qui est forte, confiante, valorisée à différents niveaux) m'a aussi dit que selon elle, si j'en étais venu au féminisme, c'était aussi parce que je n'étais pas conforme… et que sans cette non-conformité, j'aurais juste profité de mes "privilèges", comme elle…
Quelle façon bizarre de discréditer nos opinions…
Du coup, je me dis que si je ne veux pas qu'on discrédite mon avis de cette façon, je ne devrais plus ressentir de l'envie…
Elle disait peut-être ça pour dévaloriser, mais je ne suis pas certain que cette constatation soit dévalorisante en elle-même.
Je crois même que ça peut parfois être un objet de fierté : « Ce que je suis me donne un angle de vue sur la société qui est un peu plus divergent et original que bien des gens, et qui peut me permettre de compléter ce que beaucoup d'autres ne cessent de répéter, se contentant de se copier entre eux plus ou moins consciemment. ».

J'avais envier d'utiliser mes mots, et puis ce sont les mots de Gorz qui me sont revenus à l'esprit et sous les doigts, du coup je me suis dit qu'un copier-coller suffirait.
André Gorz a écrit:« La question du sujet est restée centrale pour moi, comme pour Sartre, sous l’angle suivant : nous naissons à nous-mêmes comme sujets, c’est-à-dire comme des êtres irréductibles à ce que les autres et la société nous demandent et permettent d’être. L’éducation, la socialisation, l’instruction, l’intégration nous apprennent à être Autres parmi les Autres, à renier cette part non socialisable qu’est l’expérience d’être sujet, à canaliser nos vies et nos désirs dans des parcours banalisés, à nous confondre avec les rôles et les fonctions que la mégamachine sociale nous somme de remplir.

Ce sont ces rôles et ces fonctions qui définissent notre identité d’Autre. Ils excèdent ce que chacun de nous peut être par lui-même. Ils nous dispensent ou même nous interdisent d’exister par nous-mêmes, de nous poser des questions sur le sens de nos actes et de les assumer. Ce n’est pas « je » qui agit, c’est la logique automatisée des agencements sociaux qui agit à travers moi en tant qu’Autre, me fait concourir à la production et reproduction de la mégamachine sociale. C’est elle le véritable sujet. Sa domination s’exerce sur les membres des couches dominantes aussi bien que sur les dominés. Les dominants ne dominent que pour autant qu’ils servent en loyaux fonctionnaires. C’est dans ses interstices, ses ratés, ses marges seulement que surgissent des sujets autonomes pour lesquels la question morale peut se poser. À son origine, il y a toujours cet acte fondateur du sujet qu’est la rébellion contre ce que la société me fait faire ou subir.

Touraine, qui a étudié Sartre dans sa jeunesse, a très bien formulé ça : « Le sujet est toujours un mauvais sujet, rebelle au pouvoir et à la règle, à la société comme appareil total. » La question du sujet est donc la même chose que la question morale. Elle est au fondement à la fois de l’éthique et de la politique. Car elle met nécessairement en cause toutes les formes et tous les moyens de domination, c’est-à-dire tout ce qui empêche les hommes de se conduire comme des sujets et de poursuivre le libre épanouissement de leur individualité comme leur fin commune. »
Aussi bien, cette fille t'envie ceci comme tu lui envies autre chose.
avatar
Aëlloon
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1825
Date d'inscription : 01/04/2014

Re: Être "attirante" / femmes et jalousie

le Dim 12 Oct 2014 - 19:56
@ Parleur: merci pour ce texte qui dit d'une façon claire des choses sur lesquelles je peinais à mettre des mots.

Je pense que ce soi-disant argument de nous dire "Tu es jalouse", c'est une façon de nous déposséder de notre cerveau, de nous dénier le droit et la capacité de penser, d'avoir un libre-arbitre, un esprit critique et d'être capable d'articuler une argumentation.

C'est nous dénier la capacité et le droit d'avoir des goûts personnels, une sensibilité artistique particulière, bref en un mot c'est nier notre individualité pour nous noyer commodément dans la masse informe et homogène de lafâme.

C'est aussi une façon de nous rabaisser, de nous réduire à notre statut de dominées et à la soi-disant inévitable compétition entre dominées qui en découle, et c'est une technique de division des femmes qui vise à faciliter la domination.

Pour moi dans la jalousie, il y a plusieurs choses: la logique de propriété (impression de s'être fait "volé" quelque chose), la logique d'exclusivité, la logique de compétition et derrière celle de la division.

En fait j'ai été vaccinée à 16 ans contre la jalousie, j'avais un amant que j'aimais beaucoup et qui avait beaucoup de partenaires, et avec qui une relation exclusive aurait été impensable, ça m'a appris à me détacher de mes partenaires amoureux, à ne plus être dans la fusion et à profiter au maximum de l'instant présent, des moments partagés.

Ça m'a aussi appris à reconnaître et respecter la liberté et la volonté de mes partenaires.

Aujourd'hui ça peut parfois m'arriver de ressentir une légère pointe d'envie, mais c'est très rare.

C'est marrant parce que je pense que la jalousie est reliée à un manque de confiance en soi, et je n'ai pas franchement confiance en moi, je me sens plutôt fragile là-dessus, pourtant je ne suis vraiment pas jalouse en général...

Par contre la jalousie dépend aussi la confiance qu'on a en les autres, et peut-être que c'est là que je me rattrape, j'ai beau n'avoir aucune naïveté sur la capacité des êtres humains à faire des choses horribles, pourtant mon postulat de base c'est que tant qu'il n'est pas clairement avéré qu'on m'a fait une crasse, je fais confiance.

Peut-être que quand on est jaloux on part du postulat inverse, c'est-à-dire qu'à priori on ne fait pas confiance à l'autre, on le suspecte ?

Si des jalouses assumées pouvaient éclairer ma lanterne à ce sujet, ça m'intéresse !

_________________
Si Dame Nature avait voulu que je sois muette, elle ne m'aurait pas faite !
avatar
Araignée
Noble sage
Noble sage
Messages : 4554
Date d'inscription : 02/09/2012

Re: Être "attirante" / femmes et jalousie

le Lun 13 Oct 2014 - 17:58
Ah si, y a un truc qui me rends jalouse, pas la beauté des femmes ou leur talent ou leur réussite dans la vie, tout ça, non...

Mais les gens autour de moi qui ont mon âge, voire sont plus jeunes, et font des enfants. Avant de ressentir de la joie pour elles et eux, la première chose que je ressens, c'est de la jalousie...

_________________
"Il n'y a pas de création sans transgression des normes" (Roland Gori)
avatar
Aëlloon
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1825
Date d'inscription : 01/04/2014

Re: Être "attirante" / femmes et jalousie

le Lun 13 Oct 2014 - 18:38
@ Araignée: moi ça me rend parfois triste ou anxieuse de n'avoir pas encore trouvé "la bonne personne" pour ça.

On en parle souvent avec une amie de 43 ans qui n'en a pas non plus, et forcément avec l'horloge bio on flippe un peu.

C'est d'autant plus dommage qu'on a beaucoup d'amour à donner, et qu'on sait qu'on leur transmettrait tout un tas de bonnes choses...

Alors forcément quand je croise des parents sexistes, racistes ou mal-aimants avec leurs enfants, ça me fout la rage (mais toujours pas la jalousie).

Edit: Je serais plus jalouse de personnes activistes qui voyagent pour faire de pures fiestas à l'autre bout de la Terre et/ou vivent leurs combats à 3000% et 7/7, 365/365.

J'en suis cela dit plus triste que jalouse...

Je me dis que la vie est courte, et parfois j'ai peur de ne pas avoir le temps ou la possibilité de vivre ce qui me tient le plus à coeur, et je trouve ça difficile de lutter contre cette peur, ça me demande beaucoup d'énergie.

_________________
Si Dame Nature avait voulu que je sois muette, elle ne m'aurait pas faite !
avatar
Lollipop
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 682
Date d'inscription : 28/11/2013

Re: Être "attirante" / femmes et jalousie

le Lun 13 Oct 2014 - 21:03
study


Dernière édition par Lollipop le Ven 21 Nov 2014 - 9:57, édité 1 fois
avatar
Aëlloon
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1825
Date d'inscription : 01/04/2014

Re: Être "attirante" / femmes et jalousie

le Lun 13 Oct 2014 - 21:29
@ Lollipop: carrément, pour ma part j'ai le dilemme de l'indépendance d'un côté ou la maternité de l'autre qui pose toute la question de l'égalité d'investissement des parents, et évidemment, niveau égalité femmes/hommes, le risque d'y perdre plus que d'y gagner est non-négligeable pour nous.

Pour le coup je réfléchis de plus en plus à la possibilité d'avoir et d'élever des enfants en étant polyamoureuse, donc euh..."polyparente/polymaman" ou "co-parente".

Une éducation plus riche pour les enfants, plus de soutien des enfants et parents, moins de poids sur les épaules de chaque parent/co-parent.

Parce qu'élever un/des enfants seule ne me parait pas simple du tout, que je ne me sentirais pas forcément de taille en étant seule pour ça.

_________________
Si Dame Nature avait voulu que je sois muette, elle ne m'aurait pas faite !
avatar
Lollipop
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 682
Date d'inscription : 28/11/2013

Re: Être "attirante" / femmes et jalousie

le Lun 13 Oct 2014 - 22:20
study


Dernière édition par Lollipop le Ven 21 Nov 2014 - 9:57, édité 1 fois
avatar
Aëlloon
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1825
Date d'inscription : 01/04/2014

Re: Être "attirante" / femmes et jalousie

le Lun 13 Oct 2014 - 22:32
Smile Je crois que moi aussi, en fait !
Mais d'une façon qui profite à toute la smala...

_________________
Si Dame Nature avait voulu que je sois muette, elle ne m'aurait pas faite !
avatar
Araignée
Noble sage
Noble sage
Messages : 4554
Date d'inscription : 02/09/2012

Re: Être "attirante" / femmes et jalousie

le Lun 13 Oct 2014 - 22:47
C'est marrant, parce que moi c'est plutôt le contraire. Je me dis que j'aurais beaucoup de mal à partager l'éducation de mon/mes enfants avec une personne, alors avec plusieurs... C'est totalement pathologique, mais je me sens incapable de fonder quelque chose avec quelqu'un d'autre (que ce soit artistique, au niveau de l'habitat, ou des enfants, etc). C'est d'ailleurs aussi pour une question d'indépendance d'ailleurs.

_________________
"Il n'y a pas de création sans transgression des normes" (Roland Gori)
avatar
Aëlloon
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1825
Date d'inscription : 01/04/2014

Re: Être "attirante" / femmes et jalousie

le Lun 13 Oct 2014 - 22:53
Je comprends tout à fait ça aussi, Araignée, d'ailleurs va falloir que je travaille beaucoup sur moi si je veux atteindre mes objectifs Embarassed (@caractère) ...

_________________
Si Dame Nature avait voulu que je sois muette, elle ne m'aurait pas faite !
avatar
erulelya
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1845
Date d'inscription : 25/06/2014

Re: Être "attirante" / femmes et jalousie

le Lun 13 Oct 2014 - 23:45
Ça me fait beaucoup cogiter ce que vous dites^^

Je crois que l'éducation à plusieurs je pourrais pas...A moins que les personnes à qui je confie mes enfants partagent totalement mon point de vue éducatif (qui est carrément extrémiste pour cette société). Il y a des gens qui les côtoient et s'en occupent mais qui ne les éduquent pas, c'est mieux comme ça...Je suis malade rien qu'à imaginer quelqu'un les élever avec des douces violences ou de la vraie violence...


_________________
"Je n’ai jamais réussi à définir le féminisme. Tout ce que je sais, c’est que les gens me traitent de féministe chaque fois que mon comportement ne permet plus de me confondre avec un paillasson" – Rebecca West
avatar
Aëlloon
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1825
Date d'inscription : 01/04/2014

Re: Être "attirante" / femmes et jalousie

le Mar 14 Oct 2014 - 0:05
Je trouve ce que tu dis super intéressant Erulelya, c'est comme si on était chacune d'un côté du miroir, et que quelque part, le patriarcat nous refuse d'avoir les deux en même temps, de façon harmonieuse, en ayant à la fois la liberté et un poids de responsabilité non-écrasant si on décide devenir mère.

Mais on nous refuse cette vie complète, en fait on nous impose des moitiés de vie (pour celles qui ont un désir d'enfant, bien-sûr-argh, j'ai peur d'être maladroite dans la formulation alors que je respecte totalement le choix childfree).

_________________
Si Dame Nature avait voulu que je sois muette, elle ne m'aurait pas faite !
avatar
erulelya
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1845
Date d'inscription : 25/06/2014

Re: Être "attirante" / femmes et jalousie

le Mar 14 Oct 2014 - 1:24
Dit comme ça c'est effrayant^^

.

_________________
"Je n’ai jamais réussi à définir le féminisme. Tout ce que je sais, c’est que les gens me traitent de féministe chaque fois que mon comportement ne permet plus de me confondre avec un paillasson" – Rebecca West
avatar
Aëlloon
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1825
Date d'inscription : 01/04/2014

Re: Être "attirante" / femmes et jalousie

le Mar 14 Oct 2014 - 1:37
Oups, désolée... (je suis un peu secouée ce soir, c'est peut-être pour ça).

_________________
Si Dame Nature avait voulu que je sois muette, elle ne m'aurait pas faite !
avatar
La Chatte
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 826
Date d'inscription : 15/01/2014

Re: Être "attirante" / femmes et jalousie

le Mar 14 Oct 2014 - 17:57
Je ne me suis jamais sentie jalouse d'autres femmes. J'ai parfois été complexée vis-à-vis de certaines, mais je ne peux pas dire que c'était de la jalousie. Il me semble que dans la jalousie, il y a quand même de la haine de l'autre, qui n'est finalement qu'un reflet de la haine qu'on a pour soi-même ou pour ce qu'on n'est pas (psychologie de comptoir, bonsoir !). Et en fait, je ne me suis jamais haïe, même si je ne suis pas toujours très fan de moi-même, même si j'ai parfois été mal dans ma peau.
J'ai toujours divisé les femmes en deux catégories - c'est peut être réducteur et simpliste, je ne sais pas, je commence à me dire que c'est plus complexe que ça : 1/ celles qui ont l'impression d'être toujours en compétition avec les autres femmes, à quelque degré ou niveau que ce soit, et qui s'imaginent que tout le monde est comme elles ; 2/ celles qui n'en ont strictement rien à faire, et qui tombent sur le c*l quand elles s'aperçoivent qu'un autre mode de fonctionnement existe (comme Araignée). La première catégorie m'a toujours posé des problèmes ou a posé des problèmes à mon entourage (féminin), et pour moi, il s'agit là de femmes qui sont des purs produits du patriarcats et qui en font le jeu (je ne dis pas que c'est de leur faute). En revanche, toutes mes amies appartiennent, sans exception, à la deuxième.

Après, pour rester dans le ton des réponses précédentes, j'ai souvent eu de la peine quand je voyais des personnes autour de moi réussir à rester longtemps en couple, construire quelque chose, avoir des enfants, alors que moi, je n'y suis jamais parvenue car mes histoires d'A finissaient toujours mal. Mais je crois que ça n'a jamais été de la jalousie, au final, plutôt de l'envie (je n'attribue pas le même sens aux deux mots).
avatar
Aëlloon
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1825
Date d'inscription : 01/04/2014

Re: Être "attirante" / femmes et jalousie

le Mar 14 Oct 2014 - 18:39
@La Chatte a écrit:Mais je crois que ça n'a jamais été de la jalousie, au final, plutôt de l'envie (je n'attribue pas le même sens aux deux mots).

Pour moi la jalousie c'est vouloir posséder exclusivement une chose, une qualité, une personne, et c'est vouloir la retirer à quelqu'un-e: c'est vouloir avoir quelque chose ou quelqu'un à la place de l'autre.

Donc quelque part, vouloir la/le voler et ne pas lui reconnaitre ce droit d'avoir telle chose ou relation.

Moi si je désire quelqu'un ou quelque chose que quelqu'un-e d'autre a, je ne le veux pas à la place de l'autre, je le veux aussi, sans le retirer à l'autre.

Peut-être que tu entends le mot "envie" dans ce sens, La Chatte ?

_________________
Si Dame Nature avait voulu que je sois muette, elle ne m'aurait pas faite !
Contenu sponsorisé

Re: Être "attirante" / femmes et jalousie

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum