Derniers sujets
» Mwà
par Iridacea Hier à 22:28

» [Article] Que font les jeunes féministes de l’héritage des générations antérieures ?
par michekhen Sam 24 Juin 2017 - 4:23

» Vidéos et films féministes
par Dihya Ven 23 Juin 2017 - 20:39

» Une loi en Caroline du Nord (USA) n'autorise pas les femmes à rétracter leur consentement pendant le sexe
par Iridacea Ven 23 Juin 2017 - 15:28

» La porno féministe
par Nurja Mer 21 Juin 2017 - 12:54

» Bise et Serrage de Main
par Nurja Lun 19 Juin 2017 - 16:16

» La précarité des femmes sur le marché du travail
par Iridacea Lun 19 Juin 2017 - 14:42

» Hey
par Iridacea Dim 18 Juin 2017 - 19:57

» Présentation
par Nurja Dim 18 Juin 2017 - 8:04

» [Entretien] « Le féminisme ne nous a pas été appris par l’Occident » – Fatma Oussedik
par Iridacea Ven 16 Juin 2017 - 22:27

» Se faire des ami.e.s ?
par Iridacea Mer 14 Juin 2017 - 17:58

» [Article] Les fondements politico-économiques du fémonationalisme
par Iridacea Lun 12 Juin 2017 - 22:47

» "non-binaire" c'est quoi ?
par Iridacea Dim 11 Juin 2017 - 23:33

» Que pensez-vous de cette controverse?
par Nurja Dim 11 Juin 2017 - 13:24

» [Film] Regarde elle a les yeux grand ouverts
par erulelya Jeu 8 Juin 2017 - 21:38

» Je suis nouvellau
par Iridacea Jeu 8 Juin 2017 - 18:10

» [Article] Faut-il faire l’amour quand ça ne va pas ?
par Iridacea Jeu 8 Juin 2017 - 10:51

» Demande de documentation sur les stratégies militantes non-safe reposant sur des analogies entre oppressions
par Iridacea Mer 7 Juin 2017 - 18:26

» Bonjour tout le monde !
par michekhen Sam 3 Juin 2017 - 9:15

» C'est quoi "être une femme" ?
par Aëlloon Sam 3 Juin 2017 - 0:31

» Un juge excuse un mari violent en parlant de "devoir conjugal"
par Araignée Sam 3 Juin 2017 - 0:03

» [Entretien] "Division du travail affectif" : en amour aussi, hommes et femmes sont inégaux
par Dihya Ven 2 Juin 2017 - 16:08

» [Manifeste] The Woman-Identified Woman
par Dihya Ven 2 Juin 2017 - 16:01

» Fille / Homme
par Dihya Ven 2 Juin 2017 - 15:46

» [Article] La méthode Karman, une histoire oubliée de l'avortement illégal en France
par Dihya Ven 2 Juin 2017 - 15:39

» Vous avez dit... justice ?
par Araignée Ven 2 Juin 2017 - 2:58

» Pétition pour allonger le congé paternité de 11 jours à 4 semaines
par Espramil Jeu 1 Juin 2017 - 19:59

» Une présentation? Suffit de demander!
par Administratrice Jeu 1 Juin 2017 - 6:38

» L'homosexualité au Japon
par Reiko Mer 31 Mai 2017 - 9:19

» [Ressources] La transphobie
par Iridacea Mar 30 Mai 2017 - 18:45

» [Article] L’amour ne fait pas tout
par Iridacea Mar 30 Mai 2017 - 12:09

» Présentation: Radically Lena - RadFem
par Radically Lena Ven 26 Mai 2017 - 13:05


Fille contre le féminisme

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Fille contre le féminisme

Message par Invité le Lun 20 Oct 2014 - 12:59

What a Face c'est un fake ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fille contre le féminisme

Message par Araignée le Lun 20 Oct 2014 - 13:10

@TLTsldm a écrit:Tous les hommes qui en ont la possibilité regardent du porno
Non. Encore heureux d'ailleurs.

En quoi est-ce condamnable ? Pour ça, entre autres.

_________________
"Il n'y a pas de création sans transgression des normes" (Roland Gori)
avatar
Araignée
Héroïne/Héros
Héroïne/Héros

Messages : 4502
Date d'inscription : 02/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fille contre le féminisme

Message par Ucralo le Lun 20 Oct 2014 - 13:49

@TLTsldm : Ouh là, tu abordes d'un coup beaucoup de sujets. Ça va être dur de ne pas s'éparpiller.

Dans ma réponse, je vais me centrer sur l'épilation.

Je commence par une analogie :
Imagine un employeur qui se dit : "Voyons, il y a deux candidats assez similaires. Le 1er semble un peu plus compétent mais le 2e a des prétentions salariales beaucoup plus faibles. Hop, je prends le 2e."
Ici, il y a un conflit d'intérêts entre l'employeur qui préfère embaucher à bas salaire et le 1er candidat qui préfère être embauché à haut salaire. Or, si on dit "bon, allez, chacun choisit en fonction de ses goûts, et puis voilà", en pratique, celui qui gagne, c'est celui qui a le rapport de force en sa faveur et donc pas forcément celui qui le mérite.

Dans ton cas, si par exemple tu hésites entre deux femmes telles que :
-la 1re ne s'épile pas,
-la 2e s'épile,
-tu préfères la 2e mais
-tu aurais préféré la 1re si elle s'épilait aussi,
alors il y a un conflit d'intérêts entre toi qui préfères une femme épilée et la 1re femme qui n'a pas envie de perdre du temps et de souffrir en s'épilant.

Là, ce qu'il faut se demander, c'est : est-ce que le fait de trouver un peu plus jolie une peau glabre compense la perte de temps et la souffrance liées à l'épilation ?

On ne peut pas seulement se contenter de dire "bon, ben, chacun ses goûts et puis voilà". C'est vrai que c'est un principe répandu, mais c'est dommage.

@TLTsldm a écrit:Chacun s'intéresse à qui il le souhaite, et s'il restreint son champ, c'est son problème.
Pour revenir sur l'analogie de tout à l'heure, si les employeurs restreignent leurs champs aux employés qui ont de basses prétentions salariales, ce ne sont pas les employeurs qui en souffriront le plus.

Ucralo
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e

Messages : 351
Date d'inscription : 19/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fille contre le féminisme

Message par Tilleul le Lun 20 Oct 2014 - 14:56

Et surtout, la question à se poser est de savoir d'ou viennent ces considérations esthétiques qui excluent par défaut des personnes sur certains critères dont la pilosité et la surcharge pondérale.

La beauté et l'intelligence sont des notions très subjectives et variable et qui vont être modélée par l'environnement de l'individu.

La question est de savoir si elles sont vraiment ancrées profondément dans l'individu ou c'est juste une application inconsciente de certaines normes matraquées depuis la plus jeune enfance. Dans le deuxième cas, elle seront peut être amnenées à évoluer.

Mais peu importe la réponse, c'est toujours intéressant de comprendre ce qui nous conditionne Wink


Dernière édition par Tilleul le Lun 20 Oct 2014 - 15:37, édité 1 fois

_________________
« L'absurde, c'est la raison lucide qui constate ses limites. »
Albert Camus
avatar
Tilleul
Hystérique
Hystérique

Messages : 676
Date d'inscription : 23/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fille contre le féminisme

Message par Invité le Lun 20 Oct 2014 - 15:34


@TLTsldm a écrit:Au risque de paraître candide - ou insolent selon -, j'aimerais savoir ce que tu reproches au fait de ne s'intéresser qu'à des filles épilées/maquillées/minces, de regarder du porno ; et, surtout, pourquoi mettre ça sur le même plan que le reste. Chacun s'intéresse à qui il le souhaite, et s'il restreint son champ, c'est son problème.

C'est un peu facile comme réponse non ? Bon voilà, moi je m’intéresse qu'aux hommes blancs, hétéro, cis, si tout le monde dit/pense/fait la même chose, t'as pas l'impression qu'il va y avoir un léger problème ? Heureusement que d'autres s'intéressent aux combats des minorités ...

@TLTsldm a écrit:Je n'ai pas grand chose à dire du maquillage qui me passe à côté et dont je ne fais grand cas. Quant à l'épilation, je trouve ça plus plaisant et n'y ai jamais obligé personne. Je serais en tort du simple fait d'un goût, qui soit m'est imposé par quelque aliénation, auquel cas je n'y puis grand chose, tant elle est semble-t-il prégnante, soit est issu d'une réflexion sur ma faculté esthétique (au sens étymologique). Si je suis dans le tort, j'aimerais que l'on m'explique pourquoi. Si je suis simplement aliéné, j'en prendrai acte volontiers. Soit l'on postule un relativisme, et rien n'est à objecter, soit l'on postule une norme absolue. Dans les deux cas...

Pour le maquillage qui te passe à côté, comme tout à l'heure, ça revient à dire " bof ça me concerne pas, donc je m'en fous ". C'est assez auto-centré, pour pas dire hétéro-cis-mascu centré. Mais passons. Moi le racisme je m'en fous, je suis blanche, donc pas concernée.

@TLTsldm a écrit:
Être "gros" (imc >25 selon les cas, disons) est à mes yeux, et aux yeux de beaucoup, femmes ou hommes, signe de négligence de soi. Si je n'ai rien à redire à ces personnes, qui disposent de leur corps comme elles l'entendent, et n'ai rien à leur imposer, au même titre que ceux qui se font des tatouages, etc., force est de reconnaître un bien-fondé à ce critère. Si cela ressort d'une quelconque pathologie, ou bien d'une ossature lourde, c'est une autre histoire. Les apparences existent, c'est pour une raison ; et si vous n'en trouvez pas, ce qui est bien possible, il faut pourtant composer avec. Je préfère soigner la mienne pour en abuser : c'est pragmatique.
Ce critère n'est pas " bien fondé ", être gros est quelque chose de difficile à vivre tant d'un point de vue médical, que d'un point de vue psychologique et social. Si pour toi être gros se résume à un problème d'apparence et de négligence de soi, je crois que tu as un point de vue extrêmement réducteur, réifiant, qui nie totalement le vécu des personnes qui sont en souffrance à cause de leur poids. Les problèmes de poids (dans le sens " gros " ) peuvent être dus à un nombre de facteurs très nombreux, et n'impliquent que très rarement un manque de " volonté " ou une " négligence " de la personne qui en souffre. Je crois que tu ne sais pas ce que c'est. Et là, j'ai très envie de dire " quand on sait pas, on juge pas ", car dans tes propos, ce qui ressort c'est un jugement sur le physique des gens, et ce genre de truc est tout bonnement insupportable. Que tu ais des gouts en matière de physique, des attirances particulières, c'est normal, on en a tous, par contre, le jugement qui apparait en filigrane derrière tes propos est choquant.
Et oui, ton comportement d'exclusion des personnes, et en particulier des femmes, qui ne correspondent pas à la norme sociale en vigueur, ne font que renforcer cette pression sociale déjà présente. Heureusement, ici on travaille justement à se détacher du regard de gens comme toi.
Connais-tu les termes de grossophobie et fat shaming ?
@TLTsldm a écrit:
Tous les hommes qui en ont la possibilité regardent du porno : est-ce condamnable ? J'en doute, mais suis bien curieux de savoir ce qu'on lui reproche : l'illustration de "normes" discutables ? C'est bien mince dans la mesure où cela tend à faire des spectateurs (des hommes, à la très grande majorité, indéniablement) de parfaits imbéciles, à plus forte raison quand on sait que les pornos gays sont très regardés : quel plus bel exemple de "déconstruction" ?

Non tous les hommes qui en ont la possibilité ne regardent pas forcément du porno, ni d’adjuvants. On peut vivre une sexualité parfaitement épanouie et équilibrée sans ça, et heureusement ! Le porno est une exploitation sexuelle d'hommes et de femmes qui véhicule beaucoup de violences, en particulier sexuelle, et qui détruit la construction de la sexualité chez les ado quand elle est consommée à outrance et trop jeune. Idem pour le porno gay.
Le nombre de mecs qui essayent des trucs qu'ils ont vu dans des pornos est juste hallucinant, et je parle d'expérience, et le problème du consentement réel est je pense aussi en cause dans cette consommation. Ceci-dit, on peut en déduire que tu es un consommateur de porno, le seul, à ma connaissance parmi les membres " hommes " de ce forum, qui vivent très bien sans. Tu vois, parfois, même en étant dans " le bon camps ", on est en minorité. Et j'avoue que ça fait du bien de savoir que les hommes présents sur ce forum ne sont pas comme ça.


@TLTsldm a écrit:Si par "aphrodisme" il faut entendre "Le fait de discriminer sur la beauté" (définition trouvée sur ce forum), c'est en effet absurde, pour autant que l'on s'entende sur le sens du verbe, et alors je souscris pleinement à cette dénonciation justifiée ; s'il s'agit de ne s'intéresser qu'à des personnes belles, du point de vue relationnel/personnel, j'ai du mal à voir ce qu'on peut y reprocher. Je ne m'intéresse qu'à des personnes belles et intelligentes ; je me prive probablement d'un monde merveilleux, et ce sciemment, sans causer de tort à quiconque si ce n'est à moi même, évidemment.

Et quand est-il du monde professionnel ? Les comportements que l'on a en terme de personnel / relationnel, sont eux aussi repris par la société, y compris dans le monde professionnel. On sait que les gens pas beaux (selon les critères sociaux en vigueur) trouvent plus difficilement un emploi à compétence égales. D'autre part de plus en plus d'entreprises choisissent ouvertement de recruter des gens " beaux " sur des critères uniquement physiques. Ce n'est pas normal, et ce n'est pas à suivre. C'est une discrimination supplémentaire, comme si il n'y en avait pas assez. Après je pense qu'au vu de ton post, la plus part des personnes, même belles, de ce forum se passeront effectivement très bien d'avoir des relations avec une personne aussi pauvre que toi.

@TLTsldm a écrit:Quant aux normes sexuelles, les deux sexes aiment à dominer, et je soulignerai qu'un grand nombre d'hommes désirent être soumis (il serait intéressant de se demander pourquoi). Je n'y vois pas de domination, ou alors, j'ai été toute ma vie épargné de ces stéréotypes pourtant réels de "l'homme", par un heureux hasard que je remercie.

Encore une fois, tu fais de tes propres conclusions une généralité, il existe des gens qui n'aiment pas dominer, qui aiment être dominés, ou qui n'aiment ni l'un ni l'autre, et encore d'autres qui choisissent des sexualités alternatives.

Donc bon, prends du recul, fais un peu de ménage, et reviens quand tu te sera un peu documenté, parce que tes propos sont vraiment limites. Retourne sur ta présentation, et fais un effort.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fille contre le féminisme

Message par Invité le Lun 20 Oct 2014 - 17:23

+1, shun.

Je ne vais pas répondre à tout parce que d'autres l'ont déjà fait, mais c'est vraiment très grossophobe de dire que surpoids = négligence de soi. C'est vachement sous-estimer les difficultés liées au rapport à la bouffe, c'est culpabilisant, c'est coller une étiquette fausse sur le front des gros.se.s. Bref, ça se voit que tu ne sais pas de quoi tu parles.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fille contre le féminisme

Message par Araignée le Lun 20 Oct 2014 - 19:37

+1 Shun et Grussie (et merci Shun d'avoir fait une réponse complète, j'ai répondu sur une seule chose, mais je savais plus où donner de la tête).

_________________
"Il n'y a pas de création sans transgression des normes" (Roland Gori)
avatar
Araignée
Héroïne/Héros
Héroïne/Héros

Messages : 4502
Date d'inscription : 02/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fille contre le féminisme

Message par TLTsldm le Mar 28 Oct 2014 - 0:47

Grussie a écrit:C'est vachement sous-estimer les difficultés liées au rapport à la bouffe, c'est culpabilisant, c'est coller une étiquette fausse sur le front des gros.se.s. Bref, ça se voit que tu ne sais pas de quoi tu parles.

J'ai eu un imc >>> 25, je sais de quoi je parle, probablement aussi bien, voire mieux, peut-être, que toi. Je suis légitime à tes yeux, maintenant que tu sais cela ? (:

"D'autre part de plus en plus d'entreprises choisissent ouvertement de recruter des gens " beaux " sur des critères uniquement physiques. Ce n'est pas normal, et ce n'est pas à suivre. C'est une discrimination supplémentaire, comme si il n'y en avait pas assez. Après je pense qu'au vu de ton post, la plus part des personnes, même belles, de ce forum se passeront effectivement très bien d'avoir des relations avec une personne aussi pauvre que toi."

Je ne relèverai pas l'attaque personnelle, qui me blesse profondément... Au-delà de ça : en quoi n'est-ce pas à suivre ? Si j'avais le choix entre deux personnes à compétences égales (pour autant que je puisse en juger), je ne jouerais pas ça aux dés, et ferais mon choix en considérant d'autres critères, par exemple le physique, la voix/l'aisance oratoire, etc. Celui qui recrute n'a pas vocation à faire dans l'humanitaire

"Encore une fois, tu fais de tes propres conclusions une généralité, il existe des gens qui n'aiment pas dominer, qui aiment être dominés, ou qui n'aiment ni l'un ni l'autre, et encore d'autres qui choisissent des sexualités alternatives."

Je n'ai jamais rencontré de femmes ou d'hommes n'appréciant ni l'un ni l'autre. Sans tomber dans un inductivisme naïf et dommageable - malgré le nombre élevé d'expériences, les sexualités "alternatives" que je connais comportent toutes, davantage peut-être, une exacerbation des rapports dominants/dominés. Je suis bien curieux : aurais-tu l'amabilité de m'éclairer sur ces sexualités ? Quant aux asexués, ce n'est pas le problème ici.

"La beauté et l'intelligence sont des notions très subjectives et variable et qui vont être modélée par l'environnement de l'individu."

Non, en fait, elles sont relativement stables à travers les siècles, mais vous le savez déjà, c'est juste pour me taquiner.

Grussie, c'est bien de reconnaître avoir jugé péremptoirement, le mieux eût été, encore, de s'abstenir d'un tel jugement, je pense. "bref, ça se voit que tu ne sais pas de quoi tu parles" Je suis persuadé que si je m'étais permis une remarque du genre, j'aurais... non, rien.

erulelya, si le surpoids est lié à autre chose qu'une négligence, et donc à des critères absolument indépendants de la volonté du sujet, c'est autre chose, et mon message le mentionne. Mais ces cas sont très rares. Alors je suis, bien sûr "grossophobe", terme que je trouve à la fois ridicule et méprisant envers ceux qu'il est censé "défendre, à savoir que j'ai peur des gens en surpoids, évidemment.

P.S.: j'ai du mal avec les "multi quotes" ; j'espère que mon message demeure néanmoins lisible.


Dernière édition par TLTsldm le Mar 28 Oct 2014 - 1:17, édité 3 fois

TLTsldm
Poilu⋅e
Poilu⋅e

Messages : 6
Date d'inscription : 19/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fille contre le féminisme

Message par Invité le Mar 28 Oct 2014 - 0:57


J'ai eu un imc >>> 25, je sais de quoi je parle, probablement aussi bien, voire mieux, peut-être, que toi. Je suis légitime à tes yeux, maintenant que tu sais cela ? (:

Je lis un peu différemment ce que tu as écrit (en fait je trouvais que ça faisait vraiment le mince qui ne sait pas de quoi il parle du tout, maintenant je me rends compte que ça n'est pas cela), mais je reste en profond désaccord.


Dernière édition par Grussie le Mar 28 Oct 2014 - 0:58, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fille contre le féminisme

Message par erulelya le Mar 28 Oct 2014 - 0:58

Si tu estime que ton IMC était un problème de négligence, ça te regarde. Je te trouve toujours aussi grossophobe quelque que soit ton poids actuel ou passé.

_________________
"Je n’ai jamais réussi à définir le féminisme. Tout ce que je sais, c’est que les gens me traitent de féministe chaque fois que mon comportement ne permet plus de me confondre avec un paillasson" – Rebecca West
avatar
erulelya
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n

Messages : 1747
Date d'inscription : 25/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fille contre le féminisme

Message par Nurja le Mar 28 Oct 2014 - 1:25

@TLTsldm a écrit:
"La beauté et l'intelligence sont des notions très subjectives et variable et qui vont être modélée par l'environnement de l'individu."

Non, en fait, elles sont relativement stables à travers les siècles, mais vous le savez déjà, c'est juste pour me taquiner.
On m'aurait menti alors quand on m'a dit qu'à une époque, la préférence allait aux femmes bien en chair et que selon les moments, la préférence allait aux femmes à la peau très blanche (celles qui n'allaient pas travailler aux champs) et à d'autres à celles à la peau hâlée (qui avaient l'argent pour aller en vacances au soleil).

Je doute qu'il soit utile de répondre plus.

_________________
Le plus souvent, j'interviens à titre personnel.
Parfois, j'aide à la modération.
avatar
Nurja
Modératrice
Modératrice

Messages : 9489
Date d'inscription : 12/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fille contre le féminisme

Message par Araignée le Mar 28 Oct 2014 - 1:28

@TLTsldm a écrit:Au-delà de ça : en quoi n'est-ce pas à suivre ? Si j'avais le choix entre deux personnes à compétences égales (pour autant que je puisse en juger), je ne jouerais pas ça aux dés, et ferais mon choix en considérant d'autres critères, par exemple le physique, la voix/l'aisance oratoire, etc. Celui qui recrute n'a pas vocation à faire dans l'humanitaire.
Heu, comment dire...? Et tu ne trouves pas qu'il y a quelque chose de profondément injuste à cela ? Tu ne trouves pas que le fait que quelqu'un qui a une "belle gueule" a plus de chances de trouver du travail, gagner assez d'argent pour faire plus que survivre, que quelqu'un qui n'a pas la chance d'être dans les normes de beauté, tu ne trouves pas ça injuste ? D'autant plus que la tronche qu'on a, c'est en très grande partie totalement indépendant de la volonté.
Question : tu penses aussi que le fait que les employeurs préfèrent embaucher des hommes plutôt que des femmes, et des Blancs plutôt que des Noirs et des Arabes, ce n'est pas non plus problématique ?
Ce n'est pas parce que celui qui recrute n'a pas vocation à faire dans l'humanitaire qu'on doit laisser le capitalisme, la méritocratie, l'absence de solidarité, la loi du plus fort et les discriminations diriger le monde. Pas plus d'ailleurs qu'on a à laisser les employeurs agir à leur guise sans se défendre et défendre les plus pauvres, les plus fragiles, les plus opprimé-e-s. Si tu n'es pas d'accord avec cela, alors je pense qu'on n'a vraiment rien à se dire (et je me demande ce que tu fais sur un forum féministe, aussi...).


@TLTsldm a écrit:"La beauté et l'intelligence sont des notions très subjectives et variable et qui vont être modélée par l'environnement de l'individu."

Non, en fait, elles sont relativement stables à travers les siècles, mais vous le savez déjà, c'est juste pour me taquiner.
Pas tant que ça. Au 19è, on appréciait les femmes pas trop maigres, aux 20è et 21è, on demande des anorexiques. L'épilation des aisselles et du pubis est une norme esthétique récente. Au Moyen-Âge (et encore aujourd'hui au Japon par exemple, car ça varie non seulement dans le temps, mais aussi dans l'espace), on attendait des femmes qu'elles aient la peau la plus blanche possible, tandis qu'aujourd'hui, le bronzage est tellement à la mode que certaines y risquent le cancer. Etc.

@TLTsldm a écrit:à savoir que j'ai peur des gens en surpoids, évidemment.
S'il y a bien une chose qui m'énerve, ce sont les gens qui font mine de ne pas comprendre le sens de "X-phobie" en rappelant que "phobie" signifie "peur de", et en feignant d'ignorer que "phobie" signifie aussi "haine de, rejet", comme dans "homophobie", par exemple.

_________________
"Il n'y a pas de création sans transgression des normes" (Roland Gori)
avatar
Araignée
Héroïne/Héros
Héroïne/Héros

Messages : 4502
Date d'inscription : 02/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fille contre le féminisme

Message par TLTsldm le Mar 28 Oct 2014 - 1:48

"Heu, comment dire...? Et tu ne trouves pas qu'il y a quelque chose de profondément injuste à cela ? "

Non, en ce que tout l'est, donc rien ; ou encore, pas plus ceci que cela. Ce n'est pas "injuste", pour autant que tu sois en mesure de définir ce terme. J'attends de voir, quand même...

"Ce n'est pas parce que celui qui recrute n'a pas vocation à faire dans l'humanitaire qu'on doit laisser le capitalisme, la méritocratie, l'absence de solidarité, la loi du plus fort et les discriminations diriger le monde."

As-tu mieux à proposer que la méritocratie (bien plus enviable que l'ignoble système américain) et que le "capitalisme" ? Seriez-vous anarchistes ? C'est, en tout cas, bien loin du sujet.

"Question : tu penses aussi que le fait que les employeurs préfèrent embaucher des hommes plutôt que des femmes, et des Blancs plutôt que des Noirs et des Arabes, ce n'est pas non plus problématique ?"

Ça ne le serait pas, s'il n'y avait pas quelque a priori délétère. Je réponds à ta question ?

"S'il y a bien une chose qui m'énerve, ce sont les gens qui font mine de ne pas comprendre le sens de "X-phobie" en rappelant que "phobie" signifie "peur de", et en feignant d'ignorer que "phobie" signifie aussi "haine de, rejet", comme dans "homophobie", par exemple."

Je suis désolé, mais, étymologiquement, c'est une peur, une crainte, en aucun cas une haine ; et par essence irrationnelle. Tout commence par l'usage impropre des mots ; novlangue, peut-être ?

"Pas tant que ça. Au 19è, on appréciait les femmes pas trop maigres"

Faux. Ce qui est affirmé sans preuve etc. ; j'attends les tiennes. La "minceur" est un critère stable, dans l'écrasante majorité des cultures. Pour la couleur de peau, c'est autre chose : on naît blanc ou noir, mais il y a des noirs comme des blancs minces. Pour l'épilation, je suis volontiers plus enclin à te croire, mais cf. supra.

TLTsldm
Poilu⋅e
Poilu⋅e

Messages : 6
Date d'inscription : 19/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fille contre le féminisme

Message par erulelya le Mar 28 Oct 2014 - 2:02

C'est rare ? Ah ben tiens...

Non ce n'est pas rare, ce qui est rare ce sont les gens qui grossissent uniquement parce qu'ils aiment manger en excès des choses très grasses et très sucrées. Le corps ne métabolise pas facilement des nutriments en graisse, ça lui demande un grand effort. Mais même ce comportement d'hyperphagie, c'est une pathologie, c'est un trouble du comportement alimentaire qui ne se corrige pas en claquant des doigts ni par la simple force de la volonté.

Les dérèglements de la thyroïde, les médicaments, la dépression, le stress...Ne sont pas des choses rares. La pauvreté non plus, les gens pauvres qui mangent les aliments premiers prix plein d'additifs, d'huile de palme et de sucre, qui n'ont pas toujours les moyens de faire des repas équilibrés...Ça aussi c'est un facteur d'obésité.

J'ai pas encore parlé des troubles liés à la relation à la nourriture, induit dès l'enfance dans la majorité des cas par des injonctions débiles.

Et toi tu me parle de rareté et de "ne pas prendre soin de soi" ? je ris jaune. Très jaune. Tu as peur des gros ? Pourquoi ? On ne mord pas...

_________________
"Je n’ai jamais réussi à définir le féminisme. Tout ce que je sais, c’est que les gens me traitent de féministe chaque fois que mon comportement ne permet plus de me confondre avec un paillasson" – Rebecca West
avatar
erulelya
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n

Messages : 1747
Date d'inscription : 25/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fille contre le féminisme

Message par Drärk le Mar 28 Oct 2014 - 4:08

TLTsldm a écrit:
@TLTsldm a écrit:Au risque de paraître candide - ou insolent selon -, j'aimerais savoir ce que tu reproches au fait de ne s'intéresser qu'à des filles épilées/maquillées/minces, de regarder du porno ; et, surtout, pourquoi mettre ça sur le même plan que le reste. Chacun s'intéresse à qui il le souhaite, et s'il restreint son champ, c'est son problème.

Je n'ai pas grand chose à dire du maquillage qui me passe à côté et dont je ne fais grand cas. Quant à l'épilation, je trouve ça plus plaisant et n'y ai jamais obligé personne. Je serais en tort du simple fait d'un goût, qui soit m'est imposé par quelque aliénation, auquel cas je n'y puis grand chose, tant elle est semble-t-il prégnante, soit est issu d'une réflexion sur ma faculté esthétique (au sens étymologique). Si je suis dans le tort, j'aimerais que l'on m'explique pourquoi. Si je suis simplement aliéné, j'en prendrai acte volontiers. Soit l'on postule un relativisme, et rien n'est à objecter, soit l'on postule une norme absolue. Dans les deux cas...

Être "gros" (imc >25 selon les cas, disons) est à mes yeux, et aux yeux de beaucoup, femmes ou hommes, signe de négligence de soi. Si je n'ai rien à redire à ces personnes, qui disposent de leur corps comme elles l'entendent, et n'ai rien à leur imposer, au même titre que ceux qui se font des tatouages, etc., force est de reconnaître un bien-fondé à ce critère. Si cela ressort d'une quelconque pathologie, ou bien d'une ossature lourde, c'est une autre histoire. Les apparences existent, c'est pour une raison ; et si vous n'en trouvez pas, ce qui est bien possible, il faut pourtant composer avec. Je préfère soigner la mienne pour en abuser : c'est pragmatique.

Tous les hommes qui en ont la possibilité regardent du porno : est-ce condamnable ? J'en doute, mais suis bien curieux de savoir ce qu'on lui reproche : l'illustration de "normes" discutables ? C'est bien mince dans la mesure où cela tend à faire des spectateurs (des hommes, à la très grande majorité, indéniablement) de parfaits imbéciles, à plus forte raison quand on sait que les pornos gays sont très regardés : quel plus bel exemple de "déconstruction" ?

Quant aux normes sexuelles, les deux sexes aiment à dominer, et je soulignerai qu'un grand nombre d'hommes désirent être soumis (il serait intéressant de se demander pourquoi). Je n'y vois pas de domination, ou alors, j'ai été toute ma vie épargné de ces stéréotypes pourtant réels de "l'homme", par un heureux hasard que je remercie.
Ben déjà, les femmes naissent avec des poils et sans maquillage, j'ai pas besoin qu'elles s'épilent et se fardent pour me plaire, en fait je ne vois pas pourquoi les femmes devraient me plaire, c'est pas leur but dans la vie, alors pourquoi devraient-elles plaire à des hommes, hein ? Surtout à des hommes comme toi.

Ensuite, dans notre merveilleuse société qui distribue des injonctions toxiques comme Jésus II le Retour distribuait des pains au marché, je te signale que nous ne disposons pas de notre corps comme nous le souhaitons, à moins que ton entourage n'ait jamais levé la main sur toi, ne t'ait jamais bousculé, forcé à manger, à dormir, interdit tes allées-et-venues (mais alors là tu es un miraculé je te préviens tout de suite).

Enfin tu peux toujours te demander pourquoi les hommes aimeraient être dominés, personnellement j'ai bien une réflexion à ce sujet, mais je pense que tu vas te débrouiller comme un grand sur ce coup. Si tu te sens épargné par les normes sexuelles, d'une part non tu ne l'es pas, d'autre part tu n'es pas une femme, tu encours moins de risques d'être victime de violences sexuelles que les femmes.
Celui qui recrute n'a pas vocation à faire dans l'humanitaire
Heureusement pour nous, tout le monde ne pense pas comme toi, et l'empathie n'est pas un défaut.
c'est bien de reconnaître avoir jugé péremptoirement, le mieux eût été, encore, de s'abstenir d'un tel jugement, je pense.
Oui parce que tu ne juges pas, ou alors avec justesse n'est-ce pas ? Tu es naît dans la perfection absolue donc les autres n'ont pas le droit à l'erreur. Pour le coup je me gausse.
pour autant que tu sois en mesure de définir ce terme. J'attends de voir, quand même... [...]Tout commence par l'usage impropre des mots ; novlangue, peut-être ?
Oups, je viens de signaler ton message à la modération, c'est balo hein ?
Quant tu auras réellement envie de partager sur ce forum, tu commenceras par cesser de te la jouer avec tes privilèges de mâles, notamment celui de pouvoir asséner "faux" sans trembler des genoux et d'ordonner à autrui des preuves. Et surtout : ne pas insulter des personnes que tu côtoies ici.
Quant aux asexués, ce n'est pas le problème ici.
C'est gentil pour les asexué-e-s de les reléguer au placards du revers de la main et de parler de problème dans la même phrase tiens.

En ce qui concerne le fait prendre soin de son corps afin de ne pas devenir gros-se (parce qu'il paraît que ce n'est pas bien), c'est pas si facile, surtout vu ce qu'on nous conseille de manger et comment le faire. Clairement, tu n'as absolument les notions requises pour étayer ta réflexion, et si c'était le cas, je te trouverais bien "insolent" de préférer nous prendre de haut et nous mener en bateau.

Allez une dernière pour la route, je suis de bonne humeur :
"Quant à l'épilation, je trouve ça plus plaisant" : On s'en fiche pas mal de ton avis de mâle dominant, on s'en fiche que ça te plaise parce que c'est pas ton corps donc c'est pas tes affaires.

_________________
Il faut beaucoup aimer les hommes. Beaucoup, beaucoup. Beaucoup les aimer pour les aimer. Sans cela ce n'est pas possible, on ne peut pas les supporter.
M.D.

Si j'écris un propos qui vou-e-s heurte, n'hésitez pas à me mp, je sais que je peux me tromper.


Pas de Justice, pas de Paix.
avatar
Drärk
Amazone
Amazone

Messages : 3882
Date d'inscription : 01/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fille contre le féminisme

Message par Araignée le Mar 28 Oct 2014 - 5:32

@TLTsldm a écrit:la méritocratie (bien plus enviable que l'ignoble système américain)
LOL.
"As-tu plus enviable que le stalinisme (bien plus enviable que l'ignoble système soviétique) ?"

@TLTsldm a écrit:Faux. Ce qui est affirmé sans preuve etc. ; j'attends les tiennes.  La "minceur" est un critère stable, dans l'écrasante majorité des cultures.
C'est vrai que toi, tu as apporté des sources et des preuves pour absolument tout ce que tu as avancé. Rolling Eyes :dents

Quelques liens avant te te quitter :
http://oeildafrique.com/cube-maggi-botcho-ces-potions-pour-superbe-fesse-ronde-et-sexy/

http://www.afrik.com/article26515.html

Afrik.com : Avez-vous conscience de la mise en valeur des formes en Afrique ?
Sévie Moya : Il est de notoriété publique que le modèle esthétique africain diverge de notre vision bien occidentale du corps idéal. L’idéal africain, s’il en est, prête à la femme un bon fessier et une poitrine proéminente. Bien malin qui pourrait expliquer cette divergence. Auparavant, les corps étaient célébrés en rondeurs et en volupté en France. De Manet à Courbet, les femmes disposaient de poitrines opulentes et de bourrelets apparents, sans complexes et sans honte, bien au contraire. Le concept de la « femme mince » comme modèle est une mode assez récente.

@TLTsldm a écrit:Je suis persuadé que si je m'étais permis une remarque du genre, j'aurais... non, rien.
En attendant que ça arrive effectivement, pour ma part tu es sur ma liste d'ignorés. N'étant pas immortelle, je préfère ne pas perdre mon temps à discuter avec quelqu'un avec qui je n'ai rien en commun, qui me prend de haut et assène ses préjugés comme des vérités universelles en exigeant des autres des preuves qu'il n'a lui-même jamais fournies (et qu'il pourrait aller lui-même chercher aussi, quand on prétend tout savoir mieux que les autres, on est sensé savoir aussi utiliser google, non ?).


Ciao Pedro !

_________________
"Il n'y a pas de création sans transgression des normes" (Roland Gori)
avatar
Araignée
Héroïne/Héros
Héroïne/Héros

Messages : 4502
Date d'inscription : 02/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fille contre le féminisme

Message par Nurja le Mar 28 Oct 2014 - 8:06

@TLTsldm a écrit:Ce qui est affirmé sans preuve etc. ; j'attends les tiennes. La "minceur" est un critère stable, dans l'écrasante majorité des cultures.
Elles sont où tes preuves qui montrent que la minceur est un critère stable dans l'écrasante majorité des cultures? (aujourd'hui encore, les rondes sont préférées d'une majorité d'hommes qui viennent d'Afrique noire).

Pour le reste, ce serait bien (utile) TLTsldm que tu discutes avec les autres membres du forum en évitant le mépris et le ton péremptoire. A toi de voir si tu as envie de discuter ou si tu préfères faire comme si tu étais le seul à savoir.

edit : Merci Araignée

_________________
Le plus souvent, j'interviens à titre personnel.
Parfois, j'aide à la modération.
avatar
Nurja
Modératrice
Modératrice

Messages : 9489
Date d'inscription : 12/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fille contre le féminisme

Message par Invité le Mar 28 Oct 2014 - 9:31

@TLTsldm a écrit:
Grussie a écrit:C'est vachement sous-estimer les difficultés liées au rapport à la bouffe, c'est culpabilisant, c'est coller une étiquette fausse sur le front des gros.se.s. Bref, ça se voit que tu ne sais pas de quoi tu parles.

J'ai eu un imc >>> 25, je sais de quoi je parle, probablement aussi bien, voire mieux, peut-être, que toi. Je suis légitime à tes yeux, maintenant que tu sais cela ? (:

"D'autre part de plus en plus d'entreprises choisissent ouvertement de recruter des gens " beaux " sur des critères uniquement physiques. Ce n'est pas normal, et ce n'est pas à suivre. C'est une discrimination supplémentaire, comme si il n'y en avait pas assez. Après je pense qu'au vu de ton post, la plus part des personnes, même belles, de ce forum se passeront effectivement très bien d'avoir des relations avec une personne aussi pauvre que toi."

Je ne relèverai pas l'attaque personnelle, qui me blesse profondément... Au-delà de ça : en quoi n'est-ce pas à suivre ? Si j'avais le choix entre deux personnes à compétences égales (pour autant que je puisse en juger), je ne jouerais pas ça aux dés, et ferais mon choix en considérant d'autres critères, par exemple le physique, la voix/l'aisance oratoire, etc. Celui qui recrute n'a pas vocation à faire dans l'humanitaire

Zut je t'ai blessé. Mais je pense que effectivement la plus part des membres de ce forum ont effectivement déjà passé leur chemin. La réalité oui ça peut être blessant.

"Encore une fois, tu fais de tes propres conclusions une généralité, il existe des gens qui n'aiment pas dominer, qui aiment être dominés, ou qui n'aiment ni l'un ni l'autre, et encore d'autres qui choisissent des sexualités alternatives."

Je n'ai jamais rencontré de femmes ou d'hommes n'appréciant ni l'un ni l'autre. Sans tomber dans un inductivisme naïf et dommageable - malgré le nombre élevé d'expériences, les sexualités "alternatives" que je connais comportent toutes, davantage peut-être, une exacerbation des rapports dominants/dominés. Je suis bien curieux : aurais-tu l'amabilité de m'éclairer sur ces sexualités ? Quant aux asexués, ce n'est pas le problème ici.

Ben ton monde est bien étriqué, ici nous cherchons des relations d'égalité, pas des relations de domination, ça on en vit tous les jours, et c'est bien ce que nous cherchons à combattre, femmes, comme hommes. Tu veux un exemple de sexualité sans rapports de domination ? Le tantra. Tu en veux d'autres ? Le sexe sans PIV sans injonction, avec des partenaires respectueux qui ne recherche pas de pouvoir sur l'autre. Mais ça visiblement tu es incapable de le concevoir. Et pour info, le nombre d'expérience élevé n'a strictement rien à voir avec la qualité des expériences, les prostituées ont un nombre élevé d'expériences, mais pour autant la qualité en est dégueulasse.
On croirait entendre un ado qui se vente du nombre de nana qu'il a tiré : c'est juste pathétique.


"La beauté et l'intelligence sont des notions très subjectives et variable et qui vont être modélée par l'environnement de l'individu."

Non, en fait, elles sont relativement stables à travers les siècles, mais vous le savez déjà, c'est juste pour me taquiner.

Encore une fois, tu signes un manque de connaissance profond de l'histoire, et tu ignores totalement le pluriculturalisme : tu te bases uniquement sur ton expérience d'européen blanc mec et cisgenre. Tu ne sais rien des goûts des gens de ce forum, de ce qu'ille trouvent beau ou pas. Tu te prends pour le centre du monde, et tu fais de tes gouts une universalité. Heureusement que la diversité existe.


Grussie, c'est bien de reconnaître avoir jugé péremptoirement, le mieux eût été, encore, de s'abstenir d'un tel jugement, je pense. "bref, ça se voit que tu ne sais pas de quoi tu parles" Je suis persuadé que si je m'étais permis une remarque du genre, j'aurais... non, rien.

erulelya, si le surpoids est lié à autre chose qu'une négligence, et donc à des critères absolument indépendants de la volonté du sujet, c'est autre chose, et mon message le mentionne. Mais ces cas sont très rares. Alors je suis, bien sûr "grossophobe", terme que je trouve à la fois ridicule et méprisant envers ceux qu'il est censé "défendre, à savoir que j'ai peur des gens en surpoids, évidemment.

Tu es méprisant envers les gens gros, tu leur interdis juste d'exister comme les autres ... oui je crois que quand on refuse une égalité à une personne du seul fait de son physique on peut dire qu'on est X-phobe.

P.S.: j'ai du mal avec les "multi quotes" ; j'espère que mon message demeure néanmoins lisible.

En conclusion : tu n'as absolument pas ta place ici, d'ailleurs on se demande pourquoi tu as atterri dans un forum féministe avec des idées pareilles à part pour troller. Donc dégage. Point/ Barre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fille contre le féminisme

Message par Administratrice le Mar 28 Oct 2014 - 11:46

TLTsldm a été banni car non disposé à discuter, mais à asséner ses opinions machistes.

Administratrice
Admin
Admin

Messages : 498
Date d'inscription : 07/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fille contre le féminisme

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum