Derniers sujets
élections et féminismeHier à 17:00michekhenArticle de France 24 qui relate la participation de la direction à un bizutageMer 12 Sep 2018 - 10:05Lollipop(Suisse) Des quotas et un manifeste féministe "Egalité maintenant !"Mar 11 Sep 2018 - 21:10LollipopQue savez-vous du concept de "déconstruction" ? Sam 8 Sep 2018 - 8:33HécateLa loi contre les violences sexistes et sexuelles en France se renforce... Mais ne protège toujours pas trop les enfantsJeu 30 Aoû 2018 - 15:58LollipopLe 8e Congrès international de recherches féministes dans la francophonie en août 2018Jeu 30 Aoû 2018 - 0:28LollipopFéminisme culturel vs. féminisme radicalLun 27 Aoû 2018 - 10:44LollipopA votre avis, comment créer une action effective ? Lun 20 Aoû 2018 - 21:57michekhenLes éditions zones offrent leurs livres en libre accès !Jeu 16 Aoû 2018 - 7:51HécateLa ceinture de sécurité, pensée pour et par des hommes ?Dim 29 Juil 2018 - 17:31erulelyaSites de rencontres extraconjugaux, club libertins.....Avis?Sam 21 Juil 2018 - 17:46AraignéeTribune sur la soit-disant "liberté d'importuner"Sam 7 Juil 2018 - 12:58HécateVidéos et films féministesSam 7 Juil 2018 - 12:52HécateFéminisme et antiféminismeSam 7 Juil 2018 - 12:49HécatePublication par la blogueuse AntisexismeMer 13 Juin 2018 - 16:54Claire G.Luce en lutte : rendre la langue française non sexisteMer 13 Juin 2018 - 11:52LuceL’idéologie de la tolérance a pris le contrôle du féminisme et menace de détruire le mouvementJeu 7 Juin 2018 - 0:23AëlloonUn bon collectif queer et matérialiste à me conseiller? Ven 4 Mai 2018 - 21:40ReikoSexe sans consentement Ven 4 Mai 2018 - 11:40michekhen[Radio] Emissions féministes (ou sujets qui nous concernent)Jeu 5 Avr 2018 - 17:29HécateSituations de consentement ambiguVen 23 Mar 2018 - 18:20AraignéeC'est quoi "être une femme" ?Sam 17 Mar 2018 - 9:01Coquelic0tAvortement, les croisés contre-attaquentVen 9 Mar 2018 - 18:17Claire G.Article sur le mythe de l'instinct maternel (Sarah Blaffer Hrdy)Ven 9 Mar 2018 - 0:09michekhenSimone Veil, la force d'une femmeJeu 8 Mar 2018 - 19:44HécateClio. Femmes, Genre, HistoireJeu 8 Mar 2018 - 18:00HécateThe Rape Of Recy TaylorVen 2 Mar 2018 - 18:15HécateMontrer une véritable détermination politique à éradiquer les violences faites aux femmesJeu 22 Fév 2018 - 21:58HécateThe man-woman wars récits colorésSam 17 Fév 2018 - 6:23ReikoLa Nuit rêvée de... Geneviève FraisseSam 10 Fév 2018 - 20:56Hécate

Partagez
Aller en bas
avatar
Arrakis
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1806
Date d'inscription : 29/02/2012

Jeux videos, univers geek et sexisme

le Ven 22 Aoû 2014 - 17:21
Je recrée un sujet juste pour relayer une actu.
Une créatrice de jeux videos victime d'une vaste campagne de harcèlement en ligne.
l'article:

The Daily Dot évoque « une croisade sexiste », le site allemand Gulli, « une chasse aux sorcières ». Depuis le week-end du 16 août, Zoe Quinn (@TheQuinnspiracy sur Twitter), une game-designeuse américaine de 27 ans, auteure du récent jeu indépendant Depression Quest, se retrouve au cœur d'une tempête médiatique et reçoit quotidiennement des centaines de messages sexistes, insultants et particulièrement violents sur 4chan, Reddit ou encore Twitter.
De la vie amoureuse au déchaînement collégial

A l'origine de ce déferlement de messages haineux, la publication, samedi 16 août, par son ex-petit ami Eron Gjoni, d'un long billet de blog dans lequel celui-ci expose en détail leurs sept mois de vie amoureuse mouvementée. Captures d'écran de SMS, statuts Facebook et photos intimes à l'appui, ce programmeur de métier y expose les raisons de son ressentiment envers son ex-compagne, sur fond d'adultères, de déception amoureuse et d'illusions déçues et en dresse un portrait acide.

Parmi les noms d'amants cités par l'ancien compagnon de Zoe Quinn, figure celui de Nathan Grayson, journaliste pour les influents sites spécialisés américains Kotaku et RockPaperShotgun. Celui-ci est alors suspecté d'avoir accordé une couverture médiatique favorable à Depression Quest, le jeu indépendant développé par Zoe Quinn, sans faire état de sa relation amoureuse avec elle. Dans un contexte de défiance grandissante envers les pratiques de la presse américaine, le rédacteur en chef de Kotaku, Stephen Totilo, se fend d'un billet pour assurer que Nathan Grayson « n'a jamais fait de test sur Depression Quest, le jeu de Zoe Quinn, et encore moins accordé un test favorable ».

Zoe Quinn se trouve attaquée sur sa vie privée et sur un supposé manque d'éthique professionnelle. Des internautes lui attribuent des infidélités amoureuses, dont des relations sexuelles supposément intéressées avec cinq personnes de l'industrie, dont Nathan Grayson. Il lui est également reproché de se draper derrière les oripeaux du féminisme pour ne pas répondre de ses comportements privés, et de se poser en victime pour obtenir de la publicité pour son jeu Depression Quest.

« Tout ça est inexcusable et continuera d'arriver aux femmes »

De son côté, Zoe Quinn dénonce sur son blog une campagne de dénigrement pilotée par « un ex-petit ami énervé qui agit par intérêt et prend 4chan pour son armée personnelle ». L'intéressée y compare les auteurs de ces attaques à des « terroristes » et défend son droit à ne pas répondre de sa vie privée. « Je ne parlerai pas de ça. Je n'en parlerai jamais. Ce ne sont pas vos fichues affaires », souligne-t-elle.

L'affaire a toutefois pris une tournure plus grave lorsqu'en début de semaine, ont commencé à être diffusés sur les réseaux sociaux son adresse personnelle, des photos à caractère privé et des vidéos intimes, à l'image de la mise en ligne lundi 18 août sur YouTube de ses nus. La vidéo a depuis été supprimée par la plateforme collaborative de Google, mais la page continue de comporter liens vers des photos érotiques et commentaires sexistes et agressifs, qui ont vivement fait réagir l'intéressée.

« Ce que je tiens à dire, c'est que la prolifération d'images de moi nue, de menaces de mort, de vandalisme, de publication d'informations personnelles sur mes amis trans (...), la divulgation de mon adresse postale, les menaces de viol, les mèmes de moi en prostituée, les incitations à me suicider, les insultes en tout genre (...), tout ça est inexcusable et continuera d'arriver aux femmes tant que cette culture ne changera pas. Je ne suis certainement pas la première. J'espère que je pourrai être la dernière. »
Au cœur de la tempête depuis le début de semaine, Zoe Quinn a toutefois pu compter sur le soutien public de certaines personnalités du jeu vidéo, comme Phil Fish, auteur du jeu vidéo Fez et lui-même très controversé pour ses saillies misanthropes. Il a ainsi pris sa défense dans des termes fleuris, avant de désactiver son compte Twitter : « A tous ceux qui s'en prennent à Zoe : vous êtes des lâches. Attaquer une femme est tout ce que vous savez faire. De méprisables lâches, vous tous. Tout ce que vous faites est de la rendre plus visible, et de donner plus de portée à son message. »

Sur YouTube, le commentaire le plus apprécié sur la page de sa vidéo volée invite à retirer celle-ci. « Supprimez cette merde, vous donnez une mauvaise image de nous », y lit-on, tandis que Zoe Quinn a reçu le soutien massif de la twittosphère féministe, pour qui le harcèlement dont est victime la développeuse est une des nombreuses formes du sexisme de l'industrie.

Plusieurs précédents ces dernières années

Ce n'est pas la première fois que Zoe Quinn se retrouve au cœur d'une controverse. Celle-ci avait déjà été la cible d'attaques personnelles en 2013, au moment de soumettre son projet de jeu Depression Quest à la communauté de la plateforme de distribution Steam. Un participant au forum 4chan avait alors invité à la harceler sur des bases sexistes en appelant les internautes à lui envoyer « un mail d'insultes ».

D'autres internautes, rapportait à l'époque The Arcade, avaient ajouté que le jeu « n'est rien de plus qu'un exercice pour faire parler d'elle », et que « toutes les femmes sont des salopes ». Las, l'intéressée avait alors confié sur Twitter qu'il ne s'agissait déjà pas de la première fois qu'elle se heurtait à de telles réactions, et dénoncé le sexisme rampant dans le milieu des joueurs de jeu vidéo. En 2013 comme ces derniers jours, il est reproché à Zoe Quinn de manipuler la controverse pour faire connaître son jeu, tout en nuisant à la cause des femmes.


Le « Quinnsgate » n'est pas un cas isolé. Il surgit dans un contexte où les polémiques sur le sexisme latent dans la communauté des joueurs se sont multipliées ces dernières années. En France, la militante féministe @Mar_Lard avait dénoncé en 2012 « l'apologie du viol et la culture du machisme » dans un article de Joystick sur Tomb Raider, déclenchant des débats houleux, tandis qu'Anita Sarkeesian, YouTubeuse responsable de la série « Tropes vs Women in Video Games » (« Les clichés contre les femmes dans les jeux vidéo ») avait elle-même été victime de harcèlement en ligne cette même année.

William Audureau
Journaliste au Monde

_________________
gnome-troll-ver des sables - Classe : Hermaphrodite mystique
Dextérité : 1, Perception des trucs utiles : 2, Perception des trucs inutiles : 22
avatar
Claire G.
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 1068
Date d'inscription : 20/10/2013

Re: Jeux videos, univers geek et sexisme

le Jeu 28 Aoû 2014 - 2:36

_________________
i am who i am because you are who you are.
avatar
Drärk
Amazone
Amazone
Messages : 3828
Date d'inscription : 01/02/2014

Re: Jeux videos, univers geek et sexisme

le Jeu 28 Aoû 2014 - 3:10
Cet homme se sent tellement en droit de tenir de tels propos envers une femme qu'il ne semble pas mesure que ces propos sont illégaux. Apparemment, sanctionner une femme permet de outrepasser les lois.

_________________
Il faut beaucoup aimer les hommes. Beaucoup, beaucoup. Beaucoup les aimer pour les aimer. Sans cela ce n'est pas possible, on ne peut pas les supporter.
M.D.

Si j'écris un propos qui vou-e-s heurte, n'hésitez pas à me mp, je sais que je peux me tromper.


Pas de Justice, pas de Paix.
avatar
Invité
Invité

Re: Jeux videos, univers geek et sexisme

le Sam 6 Sep 2014 - 20:04
TW: insulte; sexisme; 'fin je préviens car c'est assez violent, même si on est dans un sujet dédié.

Un petit peu plus d'infos sur ça, plus du triste que du bon.

Une journaliste dans le monde du jeu vidéo, Jenn Frank, qui avait gagné un prix (prix du journalisme dans le milieu des jeux vidéos) pour un de ses articles en 2013 a annoncé qu'elle quittait le milieu suite à la violence qu'elle avait subi.
citation en anglais:
For example, someone recently and bafflingly tried to hack into my email and phone contacts. This is all very frightening to write, and so I must disclose that I am biased, insofar as I am terrified. I have worked in this industry for most of the last nine – not always perfect – years and I have never professed to be a perfect person. However, my values, my belief that abuse must not, cannot become “normal”, “acceptable” or “expected” is at odds with oh, God, please, why are they doing this, what’s the point, don’t let it be me, don’t let it be me.

My unabashed love for video games, my colleagues and my work have a conflict of interest with my own terror.
traduction:
Par exemple, quelqu'un a récemment et d'une manière déroutante tenté de hacker mon adresse courriel et de récupérer mes contacts de téléphone. C'est extrêmement effrayant à écrire, et je dois dire que je suis aussi partiale que je suis terrifiée. J'ai travaillé dans ce milieu durant les 9 dernières - pas toujours parfaites - années et je n'ai jamais dit que j'étais une personne parfaite. Néanmoins, mes valeurs, ma pensée que ces abus ne doivent pas, ne peuvent pas devenir "normaux" "acceptable" ou "attendus" sont au coude à coude avec un "oh mon dieu, s'il vous plaît, pourquoi font-ils ça, quel est le but, ne les laissez pas me faire ça à moi.

Mon amour inentaché des jeux vidéos, de mes collègues et de mon travail est en conflit avec ma propre terreur

[note: indiquons que lorsque Zoe Quinn lui a envoyé un message de soutien, de nombreux harceleurs l'ont bashé en disant qu'elle "aggravait les choses" et que tout arrivait "à cause d'elle"]


À côté de ça, aujourd'hui, Zoe Quinn a fait une révélation assez fracassante. Depuis plusieurs semaines que le harcèlement a lieu, elle a patiemment filmé certaines situations et également a réussi à être sur le chan IRC de 4chan dédié à son harcèlement. Elle en a notamment envoyé des screenshots disponibles ici: https://storify.com/strictmachine/gameovergate qui montre que la campagne "gamergate" avait uniquement pour but de dégager les femmes du milieu du jeu vidéo.

Suite à ça, des opposants ont décidé de mettre en ligne un log du chat pour prouver qu'elle mentait et que gamergate est une campagne pour l'éthique dans le journalisme des jeux vidéos... le log étant encore plus accablant que les screenshots qu'elle a posté. les insultes sexistes et autres pullulant, une personne a fait contrôle F et a trouvé ceci:
https://pbs.twimg.com/media/Bw3DNHPIAAA8WIY.png
PD: 3189 occurences
Cunt (pas de traduction en français, chatte n'étant pas une insulte, mais ça fait référence à ça): 309
nègre: 129
Pute: 137
Salope: 119
Ethique: 97
Ça dit tout...



J'avoue que pour moi, Zoe Quinn devient vraiment un symbole. Harcelée, menacée, (ils ont récupéré le téléphone de son père notamment) elle a réussi à batailler pour garder la tête froide, enregistrer les insultes, fouiller ceux qui l'attaquaient, et attendre patiemment de pouvoir en parler. Elle a indiqué également que la police a plus d'informations (celles qu'elle a révélé n'étant que celles sans grande importance) et qu'elle espère bien que justice soit faite.


Voilà un peu les nouvelles. Je terminerai par un tweet qui fait bien sourire sur l'internet anglais:
http://t.co/XZbeJ3uKVU
"Mon plus gros problème avec Anita (Sarkeesian) est que si j'utilisais sa logique, je pourrais voir du sexisme partout."
avatar
Poussin Machin
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 1366
Date d'inscription : 05/08/2011
http://poussinmachin.blogspot.com

Re: Jeux videos, univers geek et sexisme

le Mar 9 Sep 2014 - 17:37
Ah j'avais entendu parler de cette affaire juste avant de partir en vacances !
C'est totalement déplorable... Admettons que Zoe Quinn ait vraiment couché dans le but d'avoir des passes-droits, de se faire connaître, etc. Est-ce là une raison de l'attaquer ainsi ? Non.
J'adore les JV, j'adore discuter JV avec les gens, lire des articles dessus, etc. En revanche, lire les commentaires trop nombreux de ces gamers plein de haine, ça ne me donne pas du tout envie de parler, d'échanger, et encore moins de faire des jeux en ligne.
avatar
Drärk
Amazone
Amazone
Messages : 3828
Date d'inscription : 01/02/2014

Re: Jeux videos, univers geek et sexisme

le Mar 9 Sep 2014 - 19:32
Quand une femme "doit" coucher pour réussir, je ne pense que cela fasse d'elle une "salope", en revanche j'estime que les hommes imposant de telles conditions de réussite pro/sociale sont des salops. Parce qu'ils savent très bien que les femmes sont défavorisées, sinon ils ne se permettraient pas un tel comportement.

Dans les "promos canapés", on pointe du doigt les femmes, on les traite de criminelles, en fait elles sont victimes. Et dans la mesure où il est fort probable que la majorité aurait refusé de coucher si elles avaient pu faire autrement, c'est du viol.

_________________
Il faut beaucoup aimer les hommes. Beaucoup, beaucoup. Beaucoup les aimer pour les aimer. Sans cela ce n'est pas possible, on ne peut pas les supporter.
M.D.

Si j'écris un propos qui vou-e-s heurte, n'hésitez pas à me mp, je sais que je peux me tromper.


Pas de Justice, pas de Paix.
avatar
Arrakis
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1806
Date d'inscription : 29/02/2012

Re: Jeux videos, univers geek et sexisme

le Dim 9 Nov 2014 - 11:56
Réputation du message : 100% (1 vote)
Blizzard a fait des efforts concernant ses personnages féminins, dit-il, dans son nouveau projet Overwatch :
Blizzard a pensé à la critique de la représentation des femmes dans les jeux vidéo en designant Overwatch. Le but de la société est de créer des jeux pour tout le monde, et ils ne veulent pas "sur-sexualiser" les femmes. Ils ne pensent pas l'avoir fait et ils veulent que les joueuses se sentent confortables sur Overwatch.
Ce serait presque mignon... Si la galerie des personnages ne ressemblait pas à ça :
Spoiler:


Blizzard n'a pas l'air d'avoir entendu parler des critiques concernant la carrure de leurs persos (mecs aux musculatures herculéennes, meufs taille de guèpe, option "étirées à 150%"), mais même sans tenir compte de ce point... Ils ont une drôle de manière de "ne pas sexualiser" les persos féminins. Je dirais même qu'ils les sexualisent à mort, alors que les persos masculins ne le sont pas du tout. Enfin, je dirais que le petit archer meugnon est vaguement ouvert aux fantasmes, je dirais, et que les autres persos masculins ne peuvent toucher qu'un public cible très réduit concernant les envies de sayxe, et ne sont clairement pas pensés pour ça.

C'est encore plus flagrant dans la video de présentation : la meuf violette (sniper) est à plusieurs reprises filmée en butts en boobs, et/ou avec la tête coupée.

Mais Blizzard a expliqué qu'il avait répondu aux attentes des joueuses (parce que y'a pas de joueurs que ça dérange de jouer des meufs sursexualisés alors que les mecs pourraient postuler dans un monastère, c'est bien connu). Donc y'a pas de problème, en fait, je dois encore halluciner parce que je suis défoncée à la pilule rouge.

C'est rageant, parce que ce jeu a l'air génial. Et qu'il me fait perdre des points de karma féministe, parce que la sniper me fait son petit effet quand même - la skin assez classe en plus, exploitée autrement que comme cul-sexy-de-service elle aurait été super chouette.

_________________
gnome-troll-ver des sables - Classe : Hermaphrodite mystique
Dextérité : 1, Perception des trucs utiles : 2, Perception des trucs inutiles : 22
Anathème
Bleu⋅e
Bleu⋅e
Messages : 107
Date d'inscription : 02/10/2014

Re: Jeux videos, univers geek et sexisme

le Dim 9 Nov 2014 - 12:43
Blizzard a un énorme problème de représentation, au point où en effet... Il y a un effort de fait avec les personnages représentés ici. Ils partent de tellement loin, de tellement nauséabond que nous sommes au point où ça peut être considérés comme un "mieux"...

C'est d'ailleurs étrange, Blizzard n'a pas besoin de ça, leurs jeux sont populaires, appréciés pour des raisons de gameplay et/ou d'affectif. Pourtant, ils sont très sexistes, tant sur l'image que sur le fond.

En fait, ils me font l'effet de mecs baignant totalement dans la culture machiste et qui font sont convaincus de proposer une image moins insultante car, hey, ils font des personnages féminins aussi puissants que ceux masculins, donc hey, c'est équitable, non ?

Non.

C'est assez représentatif de la volonté générale dans le jeu vidéo, certains offrent l'image d'une évolution des mentalités ( Personnages féminins puissants et/ou badass. ) alors qu'ils continuent de consolider les idées reçues, que ce soit par maladresse ou par logique commerciale.

Blizzard alliant à mon avis, les deux.

Bref. Ca me frustre, en tant que gamer, j'aimerais voir ça évoluer, alors qu'il a le potentiel pour proposer une vision plus osée ( Créateurs plus jeunes que dans les autres médias. ), il n y a pas ou peu de remise en question. Et quand on sait l'importance que prend le jeu dans la culture pop, je trouve ça effrayant.

En quinze ans de jeu, des tentatives "engagées" pour proposer du contenu qui ne soit ni sexiste, ni hétéro-centré, je ne suis même pas sûr d'en avoir eu plus d'une poignée...
avatar
Tilleul
Battant⋅e
Battant⋅e
Messages : 674
Date d'inscription : 23/04/2014

Re: Jeux videos, univers geek et sexisme

le Dim 9 Nov 2014 - 15:33
En plus de cela, je constate une regression dans le traitement de certain personnages féminin , le meilleur exemple est le rapport entre Kerrigan et Jim Taylor qui change radicalement dans le premier starcraft et le second. (Ou elle devient dans starcraft 2 une demoiselle en détresse) Faut dire que ce ne sont plus les même scénaristes aux commandes.

_________________
« L'absurde, c'est la raison lucide qui constate ses limites. »
Albert Camus
avatar
Drärk
Amazone
Amazone
Messages : 3828
Date d'inscription : 01/02/2014

Re: Jeux videos, univers geek et sexisme

le Dim 9 Nov 2014 - 15:47
Oh la boulette, mais jusqu'où Blizzard ira donc ?

Paraît que ce jeu est une pâle copie de team fortress en passant.

_________________
Il faut beaucoup aimer les hommes. Beaucoup, beaucoup. Beaucoup les aimer pour les aimer. Sans cela ce n'est pas possible, on ne peut pas les supporter.
M.D.

Si j'écris un propos qui vou-e-s heurte, n'hésitez pas à me mp, je sais que je peux me tromper.


Pas de Justice, pas de Paix.
avatar
Arrakis
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1806
Date d'inscription : 29/02/2012

Re: Jeux videos, univers geek et sexisme

le Lun 10 Nov 2014 - 11:51
Il reprend pas mal de principes de Team Fortress 2 mais il a l'air chouette à mon avis. Mais bref, on s'éloigne du sujet, et je suis mal placée pour jugée vu que je n'ai jamais joué à TF.
Faudra voir quand la beta sera accessible!
Sinon, histoire de positiver : le mechwarrior (combattant robotisé/dans un robot) bleu est une meuf. Mais évidemment, elle a une carrure d'allumette comparée aux autres persos robotisés (et aux mecs en général en fait), et ses poses différent un tantinet de celle des robots mecs, par exemple. Accessoirement, c'est le seul perso féminin, avec Tracer qui a l'air d'avoir 14 ans, à ne pas faire de pose butts and boobs sur cette même page. ici ou sur la page récapitulant les rôles. Donc bon, on peut compter 1/4 de bon point max, et encore. ^^

_________________
gnome-troll-ver des sables - Classe : Hermaphrodite mystique
Dextérité : 1, Perception des trucs utiles : 2, Perception des trucs inutiles : 22
avatar
Haester
Bleu⋅e
Bleu⋅e
Messages : 21
Date d'inscription : 20/03/2014

Re: Jeux videos, univers geek et sexisme

le Lun 17 Nov 2014 - 21:42
Je me permets de partager un article parlant de Zoë Quinn et du sexisme dans le monde du jeu vidéo de manière générale : http://gamersflag.com/article/gamergate-et-la-colere-mal-placee
avatar
Arrakis
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1806
Date d'inscription : 29/02/2012

Re: Jeux videos, univers geek et sexisme

le Ven 21 Nov 2014 - 9:10
(juste pour dire merci pour le lien, même si je ne sais pas trop quoi ajouter)

_________________
gnome-troll-ver des sables - Classe : Hermaphrodite mystique
Dextérité : 1, Perception des trucs utiles : 2, Perception des trucs inutiles : 22
Anathème
Bleu⋅e
Bleu⋅e
Messages : 107
Date d'inscription : 02/10/2014

Re: Jeux videos, univers geek et sexisme

le Jeu 4 Déc 2014 - 7:57
Du coup, pour continuer le HS que l'on a commencé ici.

@Arrakis a écrit:Comme ça parle de sexualisation des persos féminins, je me demandais, par curiosité, si quelqu'un connaissait des jeux qui sexualisaient leurs persos masculins (que les persos féminins le soient ou pas) ?

Cho Aniki.

Mais c'est très particulier dans le sens où ce sont des parodies de jeu de shoot dans une ambiance que l'on a tendance à qualifier de "homo-érotique". Dans l'univers du jeu vidéo, ils sont vraiment unique, et absolument pas grand public.

De même, et toujours au Japon, il y a les Otome-game. Ce sont des jeux de dragues destinés à des joueuses, ici, les personnages masculins "cible" sont souvent "doublement sexualisés" pour reprendre ton expression.

Après, ce sont des jeux de souche, dans la culture plus mainstream, c'est plus rare. On a souvent des personnages masculins très musclés ( Capcom ou Blibli. ), mais leur "rôles", postures et postures ne les posent pas en élément sexualisés.

Il y a peut-être quelques exceptions comme la série des Guilty Gear qui a, il me semble, quelques personnages masculins assez sexualisés ( Zato, Bridget, Johnny ou Zappa. ). Après, il faut voir si le bishonen est un élément forcément sexualisé, dans ce cas, le jeu japonais a quelques exemples.

Mais ça reste rarissime.

Et pour la taille des armes, à ma connaissance, non !
avatar
Arrakis
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1806
Date d'inscription : 29/02/2012

Re: Jeux videos, univers geek et sexisme

le Jeu 4 Déc 2014 - 9:40
Ah oui, Cho Aniki était cité/montré dans un épisode de 3615 Usul ("la fin de Mass Effect 3", le titre est trompeur), je m'en souviens.
Et en Otome Game, je me souviens de Love! Sushi pour son côté barré
Spoiler:
L'histoire commence par le départ du père de l'héroïne, chef sushi de son métier, en croisière. Tandis que Yukari, incapable de faire ne serait-ce qu'un onigiri, déprime dans la cuisine, elle entend des voix dans le restaurant dont elle a pourtant fermé la porte.
Il ne faut pas longtemps aux six jeunes hommes apparus comme par magie pour lui dévoiler leur vraie nature. Il sont des garnitures de sushi transformés en humains et ils souhaitent l'aider à tenir le restaurant. Une fois la petite séquence d'intro terminée on vous propose de choisir parmi quatre personnages celui que vous souhaitez séduire.
, mais ça a l'air beaucoup assez "doux" comme sexualisation.

Par contre, je n'avais pas noté la sexualisation des persos que tu cites de Guilty Gear (ni celle de Testament, qui est pas mal pour les gothophiles), mais effectivement, après googlimageage... Au moins, les nanas et les mecs sont relativement logés à la même enseigne dans ce jeu (même si côté poses ça reste parfois genré... Je pense que ce n'est pas un hasard si aucun perso masculin n'a la même pose que "l'infirmière" dans la liste des persos par exemple).

Je suis très désappointée concernant les armes, je continuerai à me rabattre sur la création de persos du coup ^^

_________________
gnome-troll-ver des sables - Classe : Hermaphrodite mystique
Dextérité : 1, Perception des trucs utiles : 2, Perception des trucs inutiles : 22
avatar
Omniia
Modératrice
Modératrice
Messages : 2918
Date d'inscription : 20/10/2012

Re: Jeux videos, univers geek et sexisme

le Jeu 4 Déc 2014 - 10:00
Réputation du message : 100% (1 vote)
Je ne sais pas si on en a parlé sur le forum : La Suède réfléchit à un label “sexiste” pour les jeux vidéo

Qu'en pensez-vous ?
De mon côté je trouve très chouette l'idée d'un label mais je ne suis par contre pas sure que s'inspirer du Bechdel soit pertinent pour les JV (notamment en ce qui concerne les jeux sans dialogues). Je pense que la sexualisation des personnages féminins est le truc le plus dramatique dans les jeux et j'espère que ce sera pris en compte.

Sinon, un article sur lequel je suis tombée ce matin : Soudain, dans ce bar de geeks, une fille se met à jouer
Miroir-rioriM
Bleu⋅e
Bleu⋅e
Messages : 26
Date d'inscription : 27/09/2014

Re: Jeux videos, univers geek et sexisme

le Jeu 4 Déc 2014 - 10:55
Réputation du message : 100% (1 vote)
@Omniia a écrit:
De mon côté je trouve très chouette l'idée d'un label mais je ne suis par contre pas sure que s'inspirer du Bechdel soit pertinent pour les JV (notamment en ce qui concerne les jeux sans dialogues). Je pense que la sexualisation des personnages féminins est le truc le plus dramatique dans les jeux et j'espère que ce sera pris en compte.

Je partage un peu la même opinion, je pense qu'il faut développer quelque chose qui soit vraiment adapté au medium vidéoludique, qui reste très différent du cinéma... Un ou plusieurs personnages féminin d'importance ne signifie pas que l’œuvre est non-sexiste (n'est-ce pas Tomb raider ?) et inversement, une œuvre dépourvue de visage féminin ne signifie pas que l’œuvre soit machiste (je pense à Yoshi's island, là). La représentation des genres, le scénario, la possibilité de jouer des personnages féminins, l'équité... aucun facteur ne surpasse ni n'exclue les autres, c'est assez subtil au final.

Déjà à la base, même si le Bechdel est souvent révélateur, je pense que son application est un peu trop mécanique pour être un indicateur fiable et pour être utilisé comme label... je pense qu'il faut faire un peu plus confiance au jugement et à la subjectivité. Une œuvre n'est pas un produit alimentaire que l'on va pouvoir classer en fonction de la teneur en viande. La méthode classique à base de jury et de commission de lecture utilisé par lab-elle va dans le bon sens à mon avis au vu de la sélection obtenue.
avatar
Arrakis
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1806
Date d'inscription : 29/02/2012

Re: Jeux videos, univers geek et sexisme

le Jeu 4 Déc 2014 - 11:19
L'idée est chouette, mais comme pour tout label, on risque d'avoir des jeux sexistes non pris en compte par les critères mis en place, et on risque donc d'avoir des hurlements offensés quand on signalera tel ou tel aspect sexiste d'un jeu qui a "passé le test" ^^ M'enfin bon, c'est un mal pour un bien, et ça provoquera forcément une visibilité du problème, et des discussions potentiellement énervantes mais très utiles. Bref, ça me semblerait bien.
Et oui, le Bechdel c'est un peu bizarre... Par exemple, Portal ne le passerait pas, vu que notre perso ne parle pas, et pourtant, les deux seuls personnages du jeu sont la femme qu'on incarne, et une intelligence artificielle (à voix) féminine.

_________________
gnome-troll-ver des sables - Classe : Hermaphrodite mystique
Dextérité : 1, Perception des trucs utiles : 2, Perception des trucs inutiles : 22
Invité
Banni·e
Messages : 7484
Date d'inscription : 04/08/2011

Re: Jeux videos, univers geek et sexisme

le Jeu 4 Déc 2014 - 16:11
Pour info, GTA V a été retiré de la vente en Australie, suite à une pétition

http://www.huffingtonpost.fr/2014/12/04/grand-theft-auto-v-australie-violences-femmes_n_6266972.html

La pétition avait été initiée par trois ex-prostituées, ce que je trouve assez fort
https://www.change.org/p/target-withdraw-grand-theft-auto-5-this-sickening-game-encourages-players-to-commit-sexual-violence-and-kill-women

EDIT : je viens te tomber sur cette vidéo ultra-choquante

En fait y'a pleins de jeux où il y a des prostituées/strip-teaseuse dont tu peux payer les "services" (ce qui augmente tes stats et des points de vie) et qu'ensuite tu peux (dois ?) tuer pour récupérer le fric.
Il y a aussi plein de jeux où tu peux utiliser le corps d'une prostituée ou d'une strip-teaseuse pour casser une fenêtre ou attirer l'attention des flics.
vomi
Anathème
Bleu⋅e
Bleu⋅e
Messages : 107
Date d'inscription : 02/10/2014

Re: Jeux videos, univers geek et sexisme

le Sam 6 Déc 2014 - 0:42
Un site porno' ( Un des plus connus... ) annonce qu'il a formé sa propre équipe d'e-sport.

Source.

Cette nouvelle me met extrêmement mal à l'aise. Alors, cette équipe n'ira pas loin, néanmoins, je suis très inquiet qu'il soit possible pour une équipe d'être sponsorisée par un site pornographique.

Et le jeu qu'ils visent n'est pas issu d'une petite compagnie, c'est DoTA2, soit le second Moba le plus populaire et édité par Valve ( Half Life, Portal, TF2, etc... ). C'est donc une plate-forme qui a une écoute assez importante.

Du coup, je me pose une question, si les décideurs de l'E-sport auront au moins l'éthique de refuser de ne pas être mêlés à un des acteurs majeurs de la dégradation de l'image des femmes ? Pour le coup, je l'espère vraiment.

Je me demande, vous pensez qu'il est possible pour un organisateur de purement et simplement refusé l'accès à une équipe à cause de son sponsor ? A noter que le nom de l'équipe est devenu celui du site en question.

Sinon, l'E-sport n'est pas un milieu misogyne, non, non. Neutral

Edit : Sans parler du fait que ce sont des espaces ouverts aux mineurs...
avatar
Drärk
Amazone
Amazone
Messages : 3828
Date d'inscription : 01/02/2014

Re: Jeux videos, univers geek et sexisme

le Sam 6 Déc 2014 - 3:45
Punaise je pensais pas que YP arriverait à former son équipe. Mon compagnon est au courant, il est commentateur français pour DOTA2. Il m'en a parlé quand il a vu ce tweet de YP (je sais pas s'il a toujours le screen), qui date un peu et qui demandait en gros si ça intéressait des mecs (je dis mecs parce que les femmes dans le gaming, ça peut surtout servir à faire le café...). Un mec de sa structure s'est excité comme un mec sensible au porno peut l'être et mon copain a mis les choses au clair avec lui : il était hors de question d'accepter le sponsoring de YP, il refusait d'être lié à ça.

YP a donc formé sa propre team, c'est vachement plus facile quand personne n'accepte un tel sponsoring.
Sinon j'ai eu vent que l'équipe est nulle, j'espère qu'ils vont se faire latter manu militari et que ça foutre la structure e-game de YP en l'air.
Si jamais un site porno interdit aux mineur-e-s qui forme son équipe dans un univers où il y a des mineur-e-s (c'est un sport où on commence tôt en plus) se révèle être dans l'illégalité, j'espère qu'il se fera démonter

Je suis révoltée, les femmes gagnent du terrain dans l'e-sport, mon copain connait irl une sportive de CS, une team française féminine. Faut pas que le porno entre là-dedans, autant c'est un univers misogyne où le porno tourne dans les LAN, autant y avait pas de sponsoring X officiel (dans le sens où des prostituées dans GTA, pour moi c'est de l'officieux).

_________________
Il faut beaucoup aimer les hommes. Beaucoup, beaucoup. Beaucoup les aimer pour les aimer. Sans cela ce n'est pas possible, on ne peut pas les supporter.
M.D.

Si j'écris un propos qui vou-e-s heurte, n'hésitez pas à me mp, je sais que je peux me tromper.


Pas de Justice, pas de Paix.
Invité
Banni·e
Messages : 7484
Date d'inscription : 04/08/2011

Re: Jeux videos, univers geek et sexisme

le Sam 6 Déc 2014 - 8:41
C'est vraiment ultra inquiétant, cette nouvelle.
avatar
Césarion
Battant⋅e
Battant⋅e
Messages : 464
Date d'inscription : 17/09/2013

Re: Jeux videos, univers geek et sexisme

le Lun 8 Déc 2014 - 1:34
Dans l'absolu, je ne suis pas spécialement heureux de voir des équipes sponsorisées par des multinationales comme Samsung, mais comme vous, cette nouvelle me glace le sang :/ Ça me rappelle le phénomène des actrices pornos qui se mettent à Twitch (ça me paraît être une espèce de transformation des cams pornos appliquées aux jeux...)

Sinon, une "bonne nouvelle" dans League of Legends : j'ai l'impression qu'ils font un effort pour créer des personnages féminins non sexualisés. J'explique un peu : comme dans beaucoup d'autres jeux, on a des persos féminins ultra-sexualisés. Quelques exemples :







Or, depuis quelques temps, j'ai l'impression qu'ils se mettent à sortir des personnages féminins qui ne sont pas vraiment sexualisés :







Des cas particuliers, comme Jinx : elle est assez dévêtue, et en même temps elle n'est pas vraiment "jolie", n'a pas vraiment un corps "canon", pas vraiment normée... Je ne la trouve pas sexualisée mais c'est peut-être sujet à débat.



Quant au prochain champion, je trouve ça encore plus original : il s'agit d'un personnage monstrueux et qui n'a rien d'humanoïde ; son sexe n'est pas déterminé visuellement. Mais il s'agit bel et bien d'une femelle, or, ce genre de personnages est le plus souvent un mâle... (j'imagine parce que le sexe importe peu, on décide de se tourner vers le sexe "par défaut").

avatar
erulelya
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1845
Date d'inscription : 25/06/2014

Re: Jeux videos, univers geek et sexisme

le Lun 8 Déc 2014 - 2:00
Tu trouve que Vi n'est pas sexualisée ? Oo Je ne sais pas ce qu'il te faut.

Tu aurais pu parler D'annie, de Tristana, de Poppy ou Riven à la limite.
Anathème
Bleu⋅e
Bleu⋅e
Messages : 107
Date d'inscription : 02/10/2014

Re: Jeux videos, univers geek et sexisme

le Lun 8 Déc 2014 - 2:53
Il y a quelque temps, je me suis fait la même réflexion, mais au final... Non, je ne pense pas qu'ils fassent vraiment des efforts. Si en effet, sur les skins de base, ils tendent à faire "mieux", ceux achetables, on remarque que la non-sexualisation d'un personnage est loin de les intéresser.

Par exemple, dans les personnages "humains", il y a Kayle, c'est une ancienne et pour le coup, je trouve vraiment qu'elle n'a rien de sexualisé dans ses premiers skins.

Ensuite, sur un même personnage, il peut y avoir d'énormes différences de skin, pour reprendre l'exemple d'Erulelya, Riven peut passer "à la limite" sur le skin de base, mais c'est aussi le personnage avec ça.

En fait, dans le boulot artistique de Riot, j'ai l'impression que certaines sont tellement sexualisées ( Akali. ) que lorsqu'il propose des personnages qui le sont moins ( Leona. ), ils passent pour globalement peu sexualisés.

Alors qu'en fait, je pense qu'ils sont assez réguliers, là-dedans. Cela dit, je suis aussi content qu'ils proposent un être du néant "féminin".
Contenu sponsorisé

Re: Jeux videos, univers geek et sexisme

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum