Derniers sujets
Comment réagir face à l'antiféminisme ?Hier à 19:54IridaceaSéjour en FranceDim 15 Oct 2017 - 13:10IridaceaBonsoirSam 14 Oct 2017 - 17:18Tortuechanson : VII capturées de bonne heureSam 14 Oct 2017 - 17:12ObraBonjour à tout-e-s!!Jeu 12 Oct 2017 - 15:27AraignéeBonsoir tout le monde !Jeu 12 Oct 2017 - 15:03michekhenAppel à témoignages : une étude sociologique sur la bisexualité Mar 10 Oct 2017 - 18:25Ceridwen0813Témoignage des hommes féministes ou proMer 4 Oct 2017 - 20:46Lycane[Podcast] Les couilles sur la tableMer 4 Oct 2017 - 18:36LindaPBonjour!Mar 3 Oct 2017 - 21:46LycaneBonsoir à toutes !!Lun 2 Oct 2017 - 18:32GracycrazyBien le bonjour !Ven 29 Sep 2017 - 9:16ValTocTocLe Dom Juan et la salope : pourquoi cette différence de traitement ? (Je sais pas si on l'on déjà posé celle là °^°)Ven 29 Sep 2017 - 7:17DihyaNouveau débat public sur la PMAVen 29 Sep 2017 - 7:15DihyaVidéos et films féministesVen 29 Sep 2017 - 7:01DihyaC'est quoi le Masculinisme?Ven 29 Sep 2017 - 6:48Dihyaliens pour accueil ne fonctionne pas? Dim 24 Sep 2017 - 17:04michekhenThe man-woman warsVen 22 Sep 2017 - 7:05ReikoHoi tout le monde! >u</Jeu 21 Sep 2017 - 19:01Appoline[Article] Grossesse : au moins 7 bonnes raisons (scientifiquement prouvées) de ne pas s'inquiéterJeu 21 Sep 2017 - 16:24IridaceaBonjourJeu 21 Sep 2017 - 11:52TortueBla.Dim 17 Sep 2017 - 17:53AëlloonChansons féministesDim 17 Sep 2017 - 6:54AëlloonSauvons la Bibliothèque Marguerite Durand ! Ven 15 Sep 2017 - 19:53DihyaImpact des violences sexuelles sur la santé des femmesVen 15 Sep 2017 - 19:39DihyaBonsoirJeu 14 Sep 2017 - 17:11IridaceaSurvivante vs. victime (agression sexuelle)Mar 12 Sep 2017 - 10:451977"non-binaire" c'est quoi ?Dim 10 Sep 2017 - 15:04TortueC'est quoi "être une femme" ?Ven 8 Sep 2017 - 12:28mïelitie[Ressources] La transphobieVen 8 Sep 2017 - 10:32HopeyPrésentation Sychriscar :)Ven 8 Sep 2017 - 3:09AraignéePeggy SastreVen 8 Sep 2017 - 1:11Araignée

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Breizhmel
Poilu⋅e
Poilu⋅e
Messages : 106
Date d'inscription : 30/08/2012

Harcèlement de rue en chanson

le Jeu 14 Aoû 2014 - 8:35
Durant ma nuit de taf je suis retombée sur cette chanson :



Je me suis demandé : ne serait-ce pas là une des premières chansons (sinon la seule vu que je ne connais que celle ci) parlant du harcèlement de rue ? Elle est sortie en 2007, et à l'époque on n'entendais pas autant parler du harcèlement de rue qu'aujourd'hui. Du coup ça m'a fait tilt parce que justement, en 2007, j'avais pas vu cette chanson comme abordant explicitement ce problème.

Fin voilà, je voulais juste faire partager ma (re)découverte.
Et vous, qu'en pensez-vous ?
avatar
microcosmos
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e
Messages : 351
Date d'inscription : 25/10/2013

Re: Harcèlement de rue en chanson

le Jeu 14 Aoû 2014 - 9:24
Franchement, j'aime beaucoup. Je connaissais pas. Merci pour le partage!  Very Happy Very Happy 

_________________
Peu importe si on me juge
Le yaourt est mon seul refuge
Je mettrai mon pénis dans un yaourt. Oh oui.
avatar
pierregr
Amazone
Amazone
Messages : 3990
Date d'inscription : 05/09/2011
http://www.norme-du-glabre.ct-web.fr/

Re: Harcèlement de rue en chanson

le Jeu 14 Aoû 2014 - 10:49
Chouette chanson, même si certains passages sont criticables. Je ne sais pas si c'est la première fois que le harcèlement de rue était abordé.
J'ai le souvenir que ça passait en boucle sur les radios, en tout cas et sur les chaînes musicales en télé.
avatar
Invité
Invité

Re: Harcèlement de rue en chanson

le Jeu 14 Aoû 2014 - 12:52
Je trouve malheureusement que l'image du harceleur colle beaucoup trop aux clichés Sad
avatar
Omniia
Modératrice
Modératrice
Messages : 2918
Date d'inscription : 20/10/2012

Re: Harcèlement de rue en chanson

le Jeu 14 Aoû 2014 - 13:19
Ouais...
Et y a plein d'autres trucs gênants je trouve. Du genre "tu n'aimerais pas qu'on parle comme ça à ta maman", "on t'a pas dit de traiter les femmes comme de princesses ?", "tu t'prends pour Tony Montana, t'as même pas de poils sur la quéquette".

_________________
Je ne suis pas souvent là.
avatar
Nurja
Déesse/Dieu Suprême
Déesse/Dieu Suprême
Messages : 9215
Date d'inscription : 12/04/2012

Re: Harcèlement de rue en chanson

le Jeu 14 Aoû 2014 - 13:27
Plus je vous lis, plus je me dis que c'est mieux que je ne regarde pas ce clip (là, de toutes façons, ce n'est pas possible).

_________________
I'm a radical feminist, not the fun kind. Andrea Dworkin
avatar
Invité
Invité

Re: Harcèlement de rue en chanson

le Jeu 14 Aoû 2014 - 14:36
Omniia a écrit:
Ouais...
Et y a plein d'autres trucs gênants je trouve. Du genre "tu n'aimerais pas qu'on parle comme ça à ta maman", "on t'a pas dit de traiter les femmes comme de princesses ?", "tu t'prends pour Tony Montana, t'as même pas de poils sur la quéquette".

J'avais relevé aussi, sauf le 3è, qui me gêne moins. 

Par contre la fin où on apprend que "le pauvre a la pression à cause de ses potes" et qu'elle l'accueille dans ses bras pour lui faire un câlin, j'aime pas du tout. Ça + le cliché raciste, c'est les deux choses qui me font vraiment mal dans cette chanson :/
avatar
Invité
Invité

Re: Harcèlement de rue en chanson

le Jeu 14 Aoû 2014 - 17:46
On en avait déjà parlé dans les chansons féministes je crois Smile

edit : ici : http://feminisme.fr-bb.com/t779p75-chansons-feministes#78112
avatar
Breizhmel
Poilu⋅e
Poilu⋅e
Messages : 106
Date d'inscription : 30/08/2012

Re: Harcèlement de rue en chanson

le Jeu 14 Aoû 2014 - 22:11
Alors j'avais fait une recherche sur le forum, et aucun résultat n'était apparu.

Mais je suis d'accord avec vous : cette chanson n'est pas parfaite, y'a des trucs qui me gêne à moi aussi (style : "fais un bisou à tata", le truc de "traiter les femmes comme des princesses" etc..). Mais elle a quand même le mérite de mettre en lumière un phénomène qui était très peu diffusé à l'époque. Là est le principal selon moi, parce qu'on ne peut pas attendre d'une chanson diffusée sur les grandes ondes qu'elle soit totalement réaliste et juste au possible.

Le grand pari réussi, selon moi, c'est que c'est une chanson qui a été ultra diffusée en 2007 (plusieurs semaines au hit parade si je me souviens bien). C'est quand même pas mal pour l'époque et le thème, même si les gens n'ont pas percuté sur le moment (cf. moi, plusieurs années après !).
avatar
LenaLou
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 1111
Date d'inscription : 19/11/2013

Re: Harcèlement de rue en chanson

le Ven 15 Aoû 2014 - 14:34
Dommage que la chanson soit si mauvaise ( après,ce sont mes gouts,mais je trouve ça sincèrement mauvais,formaté,répétitif et agaçant ),parce que c'est vrai que c'était un thème bien peu abordé à l'époque.

et elle avait été "reprise" sur Youtube par un gamin de 15/16 ans à l'époque,sous le titre "gare aux Thons"...  Rolling Eyes 

_________________
I'm impossible to forget,but i'm hard to remember.
avatar
Araignée
Héroïne/Héros
Héroïne/Héros
Messages : 4528
Date d'inscription : 02/09/2012

Re: Harcèlement de rue en chanson

le Sam 16 Aoû 2014 - 0:51
Pour infos (histoire de savoir : pourquoi le harceleur du clip est noir, ce que la chanteuse pense du féminisme... et sa "personnalité" - je ne sais pas trop comment dire "elle est pas très futée ni réfléchie" sans faire de la discrimination liée à l'intelligence... disons qu'elle n'a pas déconstruit grand chose, c'est sûr) :


_________________
"Il n'y a pas de création sans transgression des normes" (Roland Gori)
avatar
microcosmos
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e
Messages : 351
Date d'inscription : 25/10/2013

Re: Harcèlement de rue en chanson

le Dim 17 Aoû 2014 - 12:24
"C'est beau d'être soumise à son homme"...

Elle vient de descendre en dessous de zéro dans mon estime...


Dernière édition par microcosmos le Dim 17 Aoû 2014 - 13:02, édité 1 fois

_________________
Peu importe si on me juge
Le yaourt est mon seul refuge
Je mettrai mon pénis dans un yaourt. Oh oui.
avatar
Invité
Invité

Re: Harcèlement de rue en chanson

le Dim 17 Aoû 2014 - 12:58
OMG, j'avais pas vu ça ....... "les dérives du féminisme" :-0 
Et les dérives du patriarcat alors ? :/
avatar
microcosmos
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e
Messages : 351
Date d'inscription : 25/10/2013

Re: Harcèlement de rue en chanson

le Dim 17 Aoû 2014 - 13:03
Aky a écrit:OMG, j'avais pas vu ça ....... "les dérives du féminisme" :-0 
Et les dérives du patriarcat alors ? :/

tu m'enlèves les mots de la bouche.

_________________
Peu importe si on me juge
Le yaourt est mon seul refuge
Je mettrai mon pénis dans un yaourt. Oh oui.
avatar
Breizhmel
Poilu⋅e
Poilu⋅e
Messages : 106
Date d'inscription : 30/08/2012

Re: Harcèlement de rue en chanson

le Dim 17 Aoû 2014 - 18:36
Pouah, je la voyais déjà pas fut' fut' quant à la véritable portée de sa chanson, mais alors là..  Shocked 
Agatha Christa
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e
Messages : 285
Date d'inscription : 09/05/2014

Re: Harcèlement de rue en chanson

le Mar 19 Aoû 2014 - 1:09
Omniia a écrit:
Ouais...
Et y a plein d'autres trucs gênants je trouve. Du genre "tu n'aimerais pas qu'on parle comme ça à ta maman", "on t'a pas dit de traiter les femmes comme de princesses ?", "tu t'prends pour Tony Montana, t'as même pas de poils sur la quéquette".
Je suis d'accord avec toi mais c'est quand même une rare ou la seule chanson qui a eu le mérite de dénoncer ne serait-ce que sur un mode léger, voire trop léger malheureusement, mais c'était il y a 7ans..., le harcèlement de rue en se moquant du harceleur présenté comme un pauvre chou qui n'est qu'un ballon de baudruche, tout en caricaturant le rap, les rappeurs et les stéréotypes ultra misogynes qu'ils véhiculent sans cesse : " princesse " , " la maman " : la Femme en fait qu'ils idolâtrent tant qu' elle les attire, ne les contrarie pas ou les couve, pour mieux l'insulter quelques lignes plus loin.

Cette chanson maladroite, sans prétention visiblement, aurait du être le début d'une longue série de chants de toutes sortes et de raps surtout, destinés à dénoncer encore mieux ce phénomène du harcèlement de rue et démonter la réputation de ceux qui abusent de ces comportements, s'en glorifient alors qu'ils ne sont que des lâches.

Ce qui me gêne c'est pourquoi d'autres rappeuses, rappeurs et autres types de chanteuses n'ont pas pris la relève, elles-eux qui sont censés se révolter contre les injustices, les inégalités, ba justement niveau inégalité Femme/Homme, il y a de quoi dire... c'est vraiment dommage  :s 
avatar
Araignée
Héroïne/Héros
Héroïne/Héros
Messages : 4528
Date d'inscription : 02/09/2012

Re: Harcèlement de rue en chanson

le Mar 19 Aoû 2014 - 1:55
J'ai pas l'impression que le rap véhicule plus de stéréotypes misogynes que les autres genres musicaux (comme la chanson française par exemple) ou le reste de la société toute entière.

Mais les rappeurs n'ont pas attendu non plus Koxie pour se pencher sur le sexisme (Assassin l'ont fait, par exemple, bien avant).


_________________
"Il n'y a pas de création sans transgression des normes" (Roland Gori)
Agatha Christa
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e
Messages : 285
Date d'inscription : 09/05/2014

Re: Harcèlement de rue en chanson

le Mar 19 Aoû 2014 - 15:01
Araignée a écrit:J'ai pas l'impression que le rap véhicule plus de stéréotypes misogynes que les autres genres musicaux (comme la chanson française par exemple) ou le reste de la société toute entière.
Mais les rappeurs n'ont pas attendu non plus Koxie pour se pencher sur le sexisme (Assassin l'ont fait, par exemple, bien avant)
Oui sans doute, Assassin, Médhine ( en 2008 ? ) dans 2 chansons, dénoncent le sexisme globalement et Fayçal " l'hommage aux mères " et ?? et... je ne vois pas qui d'autre Sad J'en oublie peut-être...mais ce sont des exceptions quand même.

De plus leur façon d'aborder le problème du sexisme n'est pas toujours satisfaisante :

- au niveau familial : les filles, soeurs, mères sont à respecter car dévouées aux hommes selon Médhine dans " A l'ombre du mâle ".
Euh...c'est un bon départ de se montrer reconnaissant et d'apprécier leur mérite mais pas suffisant me semble-t-il.
Ils idéalisent les femmes comme d'habitude : " Ma sœur est une déesse, une reine, une sirène "
Ba non, c'est peut-être plus poétique, mais sa soeur c'est un Etre Humain qui a droit à tout le respect du monde ! Mettre les gens sur un piédestal on sait que ça les enferme dans un rôle où ils/elles n'ont pas droit à l'erreur.

- à un niveau plus large : leur discours repose parfois sur d'autres clichés/insultes banalisées et des sous-entendus limite dangereux :
ils hyérarchisent arbitrairement la valeur morale et combative des femmes : " Les chiens aboient Woaf! Woaf! Woaf! Woaf ! Pour que TOUTES VOS CHIENNES " ( ?? aïe aïe ! ) " Se transforment en NOS " ( ?? äïe !) " Ill Nanas C´est-à-dire des GUERRIERES RESPECTABLES prêtes au combat de femmes..." ( Assassin )
>>>> C'est horrible...En quoi " leurs guerrières " seraient plus respectables ?

- au niveau mondial, ils énoncent très bien quelques exemples ignobles de la condition des Femmes par contre.

Je suis d'accord avec toi, d'autres styles de chansons peuvent véhiculer des stéréotypes misogynes mais pas aussi crûment, cruellement et systématiquement que le rap qui enfonce le clou chaque fois que c'est possible car c'est plus vendeur ; les raps " non misogynes " intègrent le pire comme le meilleur et sont peut-être de bons débuts de réflexion ; mais pour des dizaines de raps sexistes où on rabaisse systématiquement les femmes comme dans une parenthèse banale ou en insistant lourdement, c'est trop peu je trouve : chaque jour il devrait y avoir des chansons féministes, raps de rappeuses aussi... Facile à dire hein Smile
avatar
Invité
Invité

Re: Harcèlement de rue en chanson

le Mar 19 Aoû 2014 - 17:51
Crûment, systématiquement et cruellement que le rap... lequel ? Celui présenté régulièrement par les médias et qui a pour but de montrer la violence des cités permettant de justifier leur répression armée, ou le rap dans sa globalité ?

Parce que bon, sincèrement, les médias nous bassinent régulièrement avec les rappeurs parce qu'ils sont un très bon moyen de railler les banlieusards quoi. Y a une espèce de mépris de classe ultra violents vis-à-vis du rap (qui a tenu éloigné de nombreuses personnes du rap, notamment moi et pas mal d'amis)
avatar
Arrakis
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1806
Date d'inscription : 29/02/2012

Re: Harcèlement de rue en chanson

le Mar 19 Aoû 2014 - 18:32
Sans compter que la chanson française médiatisée n'est pas en reste côté sexisme, sauf que comme les termes sont plus "polis" et que le classisme et le racisme ne donnent pas d'a priori négatif, qu'au contraire la chanson française jouit d'une aura "positive" ("notre" culture, identité, toussa), c'est bien considéré. Et un chanteur qui compare les meufs à des cathédrales est jugé super romantique, Hallyday qui tonne "je l'aimais, alors pour la garder, je l'ai tuée" également.

Sur un vieux topic concernant le rap il y avait une liste assez touffue de rappeuse-r-s féministes, ça doit pouvoir se retrouver (mais gépaltemps là de suite, donc départ éclair : pouf !).

_________________
gnome-troll-ver des sables - Classe : Hermaphrodite mystique
Dextérité : 1, Perception des trucs utiles : 2, Perception des trucs inutiles : 22
Agatha Christa
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e
Messages : 285
Date d'inscription : 09/05/2014

Re: Harcèlement de rue en chanson

le Mar 19 Aoû 2014 - 20:52
Jonas lubec a écrit:Crûment, systématiquement et cruellement que le rap... lequel ? Celui présenté régulièrement par les médias et qui a pour but de montrer la violence des cités permettant de justifier leur répression armée, ou le rap dans sa globalité ? Parce que bon, sincèrement, les médias nous bassinent régulièrement avec les rappeurs parce qu'ils sont un très bon moyen de railler les banlieusards quoi. Y a une espèce de mépris de classe ultra violents vis-à-vis du rap (qui a tenu éloigné de nombreuses personnes du rap, notamment moi et pas mal d'amis)
Le rap présenté par les média comme les autres chansons présentées par les média puisqu'on était dans la comparaison des genres de chansons...Donc le ou les raps qui arrivent aux oreilles des enfants et qui les subjuguent Sad

Il est vrai que des sortes de raps, il y en existe presque autant que de groupes, juste pour n' exagérer qu' un peu...Razz 
Mais en marge du rap soft ou poétique qui occupe une place à part, on voit que du rap gangsta au rap commercial, en passant même par le rap conscient qui ne s'intéresse qu' à titre exceptionnel aux inégalités de genre, ( d'orientation sexuelle, de race ? bof ) les constantes prépondérantes qui émanent de ces raps sont des attitudes et discours de " mâles hétéros faibles " ( comprenez machistes ), voire homophobes, en proie à la peur de perdre leurs privilèges par rapport à la gente féminine qu'ils méprisent, rabaissent constamment.
Pour citer celui qui a été le plus violemment misogyne dans ses raps, condamné, faiblement, mais condamné quand même par la justice pour incitation à la violence contre les femmes... il n' est, à ma connaissance, ni banlieusard ni fils de parents émigrés au chômage ! Donc ce n'est pas pour discréditer les banlieusards qu' on a dénoncé son rap abominable.

@ Arrakis : " Sans compter que la chanson française médiatisée n'est pas en reste côté sexisme, sauf que comme les termes sont plus polis" :

je ne dis pas le contraire au premier abord, la chanson française médiatisée peut faire passer en douce des idées rétrogrades, plus ou moins sexistes...mais pas sous forme d'insultes directement dirigées contre les femmes " libres " ou qui tentent de se libérer, insultes entremêlées de reliquats de religiosité qui prônerait des valeurs d'un autre âge par exemple comme dans " le rap " ; après il y a une question de fréquence des points négatifs identifiés comme sexistes ou violents sans oublier l' intensité de la violence exprimée, de la virulence verbale réitérée ciblant toujours les mêmes dans les raps...: aucune mesure avec la chanson de J Halliday " Réquiem pour un fou " que je n'apprécie pas d'ailleurs mais qui date de 40 ans quand même, plutôt reléguée aux oubliettes et dont l'impact me semble quasiment nul ( passe combien de fois sur les ondes ? connue de quels jeunes ? )...
Vous les entendez vous les voix féminines dans les raps ? ou les voix féministes du rap ? Il y en a certes mais où à part les exceptions du rap " conscient" sujet à caution comme je le disais dans mon post précédent ?
Soit les femmes sont insultées dans les paroles juste ce qu'il faut parfois pour attirer l'attention de l'auditeur, soit elles servent uniquement de faire valoir sexuel aux rappeurs, en petite tenue ou chantant trois notes d'un refrain quand elles ne brillent pas tout simplement par leur absence, c'est un phénomène de domination masculine incomparable méprisant la moitié de l'humanité, que l'on ne trouve dans aucun autre genre musical voire artistique...Je dirais que les femmes sont les sempiternelles proies favorites et possessions des rappeurs-chasseurs et le pire c'est ce qui est vendeur bien sûr   


Dernière édition par Agatha Christa le Mar 19 Aoû 2014 - 23:20, édité 1 fois
avatar
Araignée
Héroïne/Héros
Héroïne/Héros
Messages : 4528
Date d'inscription : 02/09/2012

Re: Harcèlement de rue en chanson

le Mar 19 Aoû 2014 - 21:30
Dans ma ville (Saint-Etienne), il y a un festival de hip-hop/rap féminin (des chanteuses de rap, souvent très peu connues, mais aussi des soirées non-mixtes, etc) : Femen'fest.

_________________
"Il n'y a pas de création sans transgression des normes" (Roland Gori)
Contenu sponsorisé

Re: Harcèlement de rue en chanson

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum