Derniers sujets
C'est quoi le Masculinisme?Aujourd'hui à 18:49michekhenliens pour accueil ne fonctionne pas? Aujourd'hui à 17:04michekhenVidéos et films féministesVen 22 Sep 2017 - 13:04Black SwanThe man-woman warsVen 22 Sep 2017 - 7:05ReikoHoi tout le monde! >u</Jeu 21 Sep 2017 - 19:01Appoline[Article] Grossesse : au moins 7 bonnes raisons (scientifiquement prouvées) de ne pas s'inquiéterJeu 21 Sep 2017 - 16:24IridaceaBonjourJeu 21 Sep 2017 - 11:52TortueNouveau débat public sur la PMAMar 19 Sep 2017 - 9:25erulelyaLe Dom Juan et la salope : pourquoi cette différence de traitement ? (Je sais pas si on l'on déjà posé celle là °^°)Lun 18 Sep 2017 - 22:10AppolineBla.Dim 17 Sep 2017 - 17:53AëlloonChansons féministesDim 17 Sep 2017 - 6:54AëlloonSauvons la Bibliothèque Marguerite Durand ! Ven 15 Sep 2017 - 19:53DihyaImpact des violences sexuelles sur la santé des femmesVen 15 Sep 2017 - 19:39DihyaBonsoirJeu 14 Sep 2017 - 17:11IridaceaSurvivante vs. victime (agression sexuelle)Mar 12 Sep 2017 - 10:451977"non-binaire" c'est quoi ?Dim 10 Sep 2017 - 15:04TortueC'est quoi "être une femme" ?Ven 8 Sep 2017 - 12:28mïelitie[Ressources] La transphobieVen 8 Sep 2017 - 10:32HopeyPrésentation Sychriscar :)Ven 8 Sep 2017 - 3:09AraignéePeggy SastreVen 8 Sep 2017 - 1:11Araignée[HS] Homosexualité chez les enfants d'un couple homosexuelJeu 7 Sep 2017 - 23:58AraignéeLa transmisogynie, qu'est ce que c'est?Mer 6 Sep 2017 - 0:19michekhenRugbyGirlDim 3 Sep 2017 - 0:49Administratricebonjour!Sam 2 Sep 2017 - 19:59AraignéePrésentationVen 1 Sep 2017 - 10:42FurèneLa santé pour les garçons fémininsMer 30 Aoû 2017 - 19:11Reiko[Article] Ruptures : pourquoi on reste avec eux ?Mer 30 Aoû 2017 - 16:14erulelyaSalon du livre lesbien et débat HERstory le 1er juillet 2017Mar 29 Aoû 2017 - 19:57Iridacea[Article] Les hommes hétérosexuels sont-ils aussi victimes de violence conjugale ?Mar 29 Aoû 2017 - 12:20chester DenisL'homosexualité au Japon Mar 29 Aoû 2017 - 6:00Reikocomment se proteger de la repression policiere/judiciere ?Lun 28 Aoû 2017 - 13:31TortueNouvelle venueSam 26 Aoû 2017 - 22:40Araignée

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Porpax
Poilu⋅e
Poilu⋅e
Messages : 18
Date d'inscription : 09/08/2014

C'était mon destin de passer par ici !

le Sam 9 Aoû 2014 - 16:18
Bonjour à tous!

Pour commencer, j'écris toujours au masculin alors que je suis une femme.
Je trouve ca trop chiant d'ajouter des parenthèse et des "e" partout. C'est moche. Na!
De plus, je ne trouve pas ça nécessaire. L'écriture est faite pour exprimer des idées.
Mon corps a un sexe. Mon appétit a un sexe. Peut-être même que mon esprit à un sexe.
Mais je pense que les idées n'en ont pas. L'anti-spécisme n'a pas de sexe. L'anti-racisme n'a pas de sexe. Et ceux qui pensent que le féminisme  a un sexe sont des sexistes. Na! :dents 

Je considère que je n'ai pas reçu d'éducation dirigée. Etrangement, mon père est un macho profond et malheureusement, m'a mère en à pris l'habitude. Les 3 filles nées de leur unions sont toute 3 féministes et par hazard, un peu garçon manquée aussi. Corrélation? Coïncidence? J'en sais rien.
J'ai vécu ce machisme comme une injustice.
Toute mes vacances d'enfance, je les ai passé dans les bois à apprendre le bucheronnage.
Mon père jouait avec la tronçonneuse. Pendant que nous les femmes, nous dirigions la chutes des troncs de parfois plusieurs tonnes, nous les découpions avec les machettes et brulions les branches, fendions le bois et les stockions pour l'hiver. C'était un sacrée travail! . Vers mes 15 ans,. J'étais devenue une fille très forte. Je pouvais porter des troncs sur mon dos. Je battais tout les garçons de mon âge aux jeux du bras de fer.  j'estimais que j'étais prêt à me servir de la tronçonneuse. J'en avais marre de voir mon père tenir cette outil pendant une heure et partir en nous laissant parfois des heures dans le froid et la pluie à faire le reste du travail.  
Je m'en souviendrai toute ma vie. J'étais derrière lui. "Papa, Je peux m'occuper de la tronçonneuse aujourd'hui? "
"Non"
"Pourquoi?"
"Parce que tu es une femme"
J'avais envie de lui demander comment nous occuperions nous du terrain quand il serra trop vieux alors qu'il n'avait que des filles en descendance. Je n'avais même pas envie d'entendre la réponse écoeurante. Il comptait peut-être sur un marie potentiel?
A part pendant les vacances, j'estimais que c'était la rue citadine qui m'éduquait. Depuis l'âge de 11 ans, j'ai cessé de rester à la maison et je ne revenais que tard le soir ou pas du tout. J'étais une gamine à peu livrer à elle-même. Je me suis forger ma propre identité basé sur un modèle masculin parce que je voyais bien que selon mon père, les femmes avait un destin tracé et servile qui ne m'intéressais guère.
En grandissant, mes seins ont pris un sacré volume Embarassed  et j'ai arrêter de faire du sport à cause des moqueries des garçons. pale  mes muscles et mon orgueil ont fondu comme neige aux soleil.

En grandissant, mes amis m'ont poussé à explorer l'homosexualité. Mais ce n'est pas parce qu'on est un garçon-manqué, qu'on est lesbienne et inversement! Préjugée quand tu nous tiens!

La ville entière m'a traité de salope et a inventer des histoires horribles parce que j'ai couché avec un garçon à une soirée un peu arrosé. Moi j'étais amoureuse, j'avais bu et c'était ma première fois.
J'ai beaucoup pleuré. J'ai été obliger de me justifier. Jusqu'à ce que j'en ai marre et dise que les femmes avaient le droit d'aimer baiser. Que si notre corps nous permettait de jouir si simplement, ce serait si dommage de ne pas en profiter! Là, j'ai perdu quelque amis! Mais je m'en fous

Comme on ne m'acceptait pas comme je l'étais. J'ai littéralement appris à être une femme. J'ai commencé à porter mes première robe et à m'épiler  à 18 ans. Je suis allé pour la toute première fois chez le coiffeur à l'age de 20 ans affraid 
Je suis rester plusieurs année avec un mec qui m'obligeait tout le temps à être en robe et a m'épiler.
Il me rejetait si je ne faisais pas ce qu'il semblait beau, me coupé les cheveux comme ca, me maquillé comme ci, ne pas me tenir comme ca. Je ne pouvais plus voir mes amis. Il est devenu ma vie et ma prison. Il m'a isolé du reste du monde et je terminais par avoir peur de le quitter parce que je ne connaissais plus personne et que je me sentais très seule.
Pour mes études, je suis partie vivre 3 mois à Madagascar. Sur mon lieu de travail et mon lieu de vie, j'étais la seule blanche et la seule femme et pourtant tout c'est passé à merveille et j'ai appris que j'étais une femme forte. Je l'avais juste oublié. Les gens de là-bas m'ont dis que je suis arrivé l'air fatigué et triste, et que je repars avec un grand sourire et des boucles folles dans mes cheveux blonds. Ils me disent que j'ai embelli et que j'ai l'air d'être heureuse....et c'était vrai
A peine arrivée en Europe, je retrouve mon homme et le cauchemar recommence. Je sens mon identité en danger. J'ai pris mon courage avant qu'il ne soit détruit et je me suis cassé.
Aujourd'hui, je me sens libre, j'habite seul et ca fait un bien fout. sunny 
Je suis moi.
Je peux me remettre à me soucier du monde plutôt que des érections de mon homme.
Je me remets à lire et écrire de textes engagés, a m'intéresser à divers mouvement tel que le freeganisme, le communautarisme.
Je me remets à faire des projets un peu fou comme faire le pélerinage de compostel seule et en une fois.
Je me suis remis a faire beaucoup de sport même si le regard des hommes est toujours aussi désobligeant. Je peux maintenant soulever 45 kg au dessus de ma tête et j'en suis fière.
J'envisage de faire des études pour devenir forgeronne.
Je rêve à nouveau d'un monde meilleur
On a 300 000 combats pour une si petite vie et j'espère qu'on aura le temps drunken 

Je suis désolé pour ce pavé.
Il fallait qu'il sorte;
Je l'avais dans la gorge et je le vomis dans la gueule de tout ceux et celles qui penses que le féminisme n'a plus lieu d'être en Europe.

_________________
Your trash   My treasure :sifflote:
avatar
Nurja
Déesse/Dieu Suprême
Déesse/Dieu Suprême
Messages : 9215
Date d'inscription : 12/04/2012

Re: C'était mon destin de passer par ici !

le Sam 9 Aoû 2014 - 16:25
Sois la bienvenue

_________________
I'm a radical feminist, not the fun kind. Andrea Dworkin
avatar
Invité
Invité

Re: C'était mon destin de passer par ici !

le Sam 9 Aoû 2014 - 16:32
Bienvenue parmi nous !
avatar
Omniia
Modératrice
Modératrice
Messages : 2918
Date d'inscription : 20/10/2012

Re: C'était mon destin de passer par ici !

le Sam 9 Aoû 2014 - 16:33
Bienvenue Smile !

HS écriture:
Le souci est qu'aujourd'hui la langue n'est pas neutre, la soi-disant neutralité est en fait exprimée par l'usage du masculin.

Mais je comprends totalement qu'on trouve ça moche ou qu'on ait la flemme ou autre.

_________________
Je ne suis pas souvent là.
avatar
Drärk
Amazone
Amazone
Messages : 3828
Date d'inscription : 01/02/2014

Re: C'était mon destin de passer par ici !

le Sam 9 Aoû 2014 - 16:35
Salut à toi future forgeronne Smile

Dans la série projets "fous", travailler en forge, c'est hyper intéressant sur le plan vie alternative ^^

_________________
Il faut beaucoup aimer les hommes. Beaucoup, beaucoup. Beaucoup les aimer pour les aimer. Sans cela ce n'est pas possible, on ne peut pas les supporter.
M.D.

Si j'écris un propos qui vou-e-s heurte, n'hésitez pas à me mp, je sais que je peux me tromper.


Pas de Justice, pas de Paix.
avatar
Porpax
Poilu⋅e
Poilu⋅e
Messages : 18
Date d'inscription : 09/08/2014

Re: C'était mon destin de passer par ici !

le Sam 9 Aoû 2014 - 16:42
Merci à tous.
Ce n'est pas fou...un peu original certainement ^^
Oui, au niveau alternatif, c'est justement ce qui m'intéresse. J'ai bientôt un diplôme d'agronome. Mais un jour, j'aimerai m'intégrée au sein d'une communauté et d'avoir un savoir manuel à leur offrir plutot que seulement un savoir théorique. Je penses que la société actuel déstructure les relations sociales et qu'on ne peut pas se sentir heureux et en se sentant seule comme aujourd'hui.
La communauté est un recours intéressant
Je l'envisage très sérieusement Razz

_________________
Your trash   My treasure :sifflote:
avatar
Invité
Invité

Re: C'était mon destin de passer par ici !

le Sam 9 Aoû 2014 - 17:32
ben t'es tombée sur le bon forum ^^
avatar
Claire G.
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 1041
Date d'inscription : 20/10/2013

Re: C'était mon destin de passer par ici !

le Sam 9 Aoû 2014 - 18:47
Bienvenue à toi

_________________
i am who i am because you are who you are.
avatar
erulelya
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1771
Date d'inscription : 25/06/2014

Re: C'était mon destin de passer par ici !

le Sam 9 Aoû 2014 - 19:34
Bienvenue Very Happy

_________________
"Je n’ai jamais réussi à définir le féminisme. Tout ce que je sais, c’est que les gens me traitent de féministe chaque fois que mon comportement ne permet plus de me confondre avec un paillasson" – Rebecca West
avatar
Ofelia H
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e
Messages : 233
Date d'inscription : 03/03/2014

Re: C'était mon destin de passer par ici !

le Sam 9 Aoû 2014 - 20:05
Bienvenue  Very Happy 

_________________
Pythagore a écrit:Il y a un principe bon qui a crée l'ordre, la lumière et l'homme, et un principe mauvais qui a crée le chaos, les ténèbres et la femme.

Shakespeare a écrit:Rien n'est bon ni mauvais en soi, tout dépend de ce que l'on en pense.
On ne lave pas du sang avec du sang mais avec de l'eau.
Peste que soit de l'opinion publique ! Un homme vous l'endosse à l'endroit aussi bien qu'à l'envers.
Nothing will come of nothing, speak again.

Une fille n'a qu'une envie, c'est de se marier et quand elle est mariée, elle a envie de tout.
Une femme repousse parfois ce qui la charme le plus/ À certaines offres, par modestie, disent un non qu'elles voudraient qu'on prit pour un oui.
Fragilité, ton nom est femme !

Rimbaud a écrit:Quand sera brisé l'infini servage de la femme, quand elle vivra pour elle et par elle, elle sera poète, elle aussi !
avatar
1977
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 1395
Date d'inscription : 03/11/2012

Re: C'était mon destin de passer par ici !

le Dim 10 Aoû 2014 - 0:13
Bienvenu Porpax  flower 
Agatha Christa
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e
Messages : 285
Date d'inscription : 09/05/2014

Re: C'était mon destin de passer par ici !

le Lun 11 Aoû 2014 - 0:51
Bienvenue Porpax...c'est en Forgeant qu'on devient Forgeronne ! Bonne chance dans ce noble métier Smile
avatar
Laine
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e
Messages : 273
Date d'inscription : 28/01/2013

Re: C'était mon destin de passer par ici !

le Mar 12 Aoû 2014 - 10:11
Coucou, bienvenue ici. flower 
Moi c'est Watermelon sur Végéweb. On s'est déjà vue après la Marche pour la fermeture des abattoirs (même qu'il me semble qu'on t'a traînée à mon spectacle de théatre :sifflote: ).
avatar
Porpax
Poilu⋅e
Poilu⋅e
Messages : 18
Date d'inscription : 09/08/2014

Re: C'était mon destin de passer par ici !

le Mar 12 Aoû 2014 - 21:16
Laine a écrit:Coucou, bienvenue ici. flower 
Moi c'est Watermelon sur Végéweb. On s'est déjà vue après la Marche pour la fermeture des abattoirs (même qu'il me semble qu'on t'a traînée à mon spectacle de théatre :sifflote: ).

Salut Chou ! Heureux de te retrouver!
J'me doutais bien que j'allais en retrouver 2-3 de végéweb par ici

Ca me fait penser! On ne va pas tarder à se revoir si tu viens à la révolution des objets
 pig albino cat alien 
(Je sais que certaine personne ne sont pas chaud chaud à cause de la FUDA mais je ne sais pas pourquoi alors j'y vais qu'en même NA !)

_________________
Your trash   My treasure :sifflote:
avatar
Nurja
Déesse/Dieu Suprême
Déesse/Dieu Suprême
Messages : 9215
Date d'inscription : 12/04/2012

Re: C'était mon destin de passer par ici !

le Mar 12 Aoû 2014 - 21:20
J'me doutais bien que j'allais en retrouver 2-3 de végéweb par ici
J'ai été sur végéweb, mais ait abandonné, trop de sexisme à mon goût...

_________________
I'm a radical feminist, not the fun kind. Andrea Dworkin
avatar
Porpax
Poilu⋅e
Poilu⋅e
Messages : 18
Date d'inscription : 09/08/2014

Re: C'était mon destin de passer par ici !

le Mar 12 Aoû 2014 - 21:30
Nurja a écrit:
J'ai été sur végéweb, mais ait abandonné, trop de sexisme à mon goût...

Qu'entend tu pars là? (Sans avoir peur des mots hein! Sinon ca ne m'intéresse pas  :dents )

_________________
Your trash   My treasure :sifflote:
avatar
Invité
Invité

Re: C'était mon destin de passer par ici !

le Mar 12 Aoû 2014 - 21:47
L'ingénieur agronome, ou la mort de la paysannerie et de l'autonomie alimentaire. Sad

https://www.article11.info/?De-l-art-et-du-cochon
Je me considérais à cette époque comme un Ouvrier Spécialisé de l’agroalimentaire. J’appliquais bêtement des règles, un programme... Je me passais par exemple de vétérinaire parce que je connaissais par cœur les antibiotiques et que je savais – à ma manière – comment les utiliser. J’avais la seringue dans une poche et les antibios dans l’autre. À la fin, nous n’arrivions même plus à manger nos propres cochons ; d’une certaine manière, nous étions devenus des empoisonneurs.

Ce type d’installation était pourtant prôné par les responsables professionnels, chantres de l’agriculture productiviste. Issus de formations agricoles hypertechniques, nous nous contentions de suivre. Nous sommes donc devenus des producteurs spécialisés, convaincus d’ainsi sauver le métier d’agriculteur. Ce que nous ne savions pas, ou que nous ne voulions pas savoir, c’est que nous étions peu à peu formatés pour travailler dans des conditions de plus en plus industrielles. Sur le moment, cela semblait être un choix ; en fait, nous étions tombés dans un piège.
Le dernier agronome que j'ai croisé, il pilotait des fermes en Afghanistan depuis l'Australie grace à des sondes placées sur les terrains d'une ferme aux dimensions inhumaines.
Pilotage numérique et à distance de ces bons sauvages afghans, bien incompétents à cultiver leurs propres terres... -_-

Un bon agronome, c'est un agronome qui a effectivement compris l'inutilité de son diplôme et l'utilité deses mains. bravo, tu as fait un bon premier pas.

(oui, je suis agriculteur de formation et anciennement à mon compte)
(oui, moi aussi je suis plus ou moins tombé dans le piège du comportement d'OS agricole, me laissant spolié par des soi-disant spécialistes de savoirs que j'avais pourtant par mes parents)
(et oui, je me considère comme victime d'un système éducatif qui délégitime les savoirs qui ne sont pas issus de lui-même)
(oui, je suis un esprit chagrin)

Mais sinon le reste est chouette. :p
avatar
Porpax
Poilu⋅e
Poilu⋅e
Messages : 18
Date d'inscription : 09/08/2014

Re: C'était mon destin de passer par ici !

le Mar 12 Aoû 2014 - 22:56
Bonjour Parleur et cher collègue !!

Pour vous racontez mon parcours, j'ai une première année à l'unif en Agro mais j'ai remarqué que j'étais seulement avec des gens qui n'avait jamais travaillé manuellement de leur vie, pas même semé des fleurs dans leurs jardins.
Mais le pire, c'est qu'on apprend à apprendre à d'autre un métier dont nous ne connaissions rien. Un paysan à l'écoute de sa terre avait surement une intuition de bien plus grande valeur que tout le savoir des livres du monde.
Bref, je suis parti de l'unif et pour être honnête de toute façon, j'allais rater! Pour finalement, me retrouver en étude de bachelier en Agro. Il y avait effectivement beaucoup de fils et filles de fermier. Là, je me suis dis que j'allais apprendre ce que je voulais....je me suis trompé...parce que nos professeurs évidemment sont des ingénieurs agronomes!!!
Ils ont un grand savoir et précieux je l'admet. J'ai appris beaucoup de chose dans cette école...MAIS...je n'ai pas appris à parler le langage de la terre. Finalement, je crois qu'il n'y a rien à faire. On apprend pas une langue dans les livres! On l'apprend en dialoguant!

Mais par contre, je vous rassure les ingénieur agronomes ne sont pas tous comme vous le décrivé! Il y en a aussi beaucoup qui son humble et qui se batte pour un avenir meilleur et respectueux du monde.

Sans vouloir vous flattez. Je pense que c'est là l'une des plus belles paroles que j'ai entendue sur l'agronomie moderne! C'est de vous?
Un bon agronome, c'est un agronome qui a effectivement compris l'inutilité de son diplôme et l'utilité de ses mains

_________________
Your trash   My treasure :sifflote:
avatar
Drärk
Amazone
Amazone
Messages : 3828
Date d'inscription : 01/02/2014

Re: C'était mon destin de passer par ici !

le Mer 13 Aoû 2014 - 4:32
Gnnnnnééééééé, j'avais écrit ma réponse, et puis j'ai fait un copier coller sur skype et la page a eu un bug et voila, je dois recommencer. On va résumer hein :dents

Je disais donc que j'ai grandi toute ma vie à la campagne et j'ai eu l'occasion de jardiner un peu dès le primaire. J'ai passé un bac littéraire, je suis allée me crasher à la fac. Mon cursus est donc trop très intellectuel (voire carrément condescendant). Une amie de fac m'a confié que la promo me trouvait bizarre car je me fringuais mal entre autre. Être pauvre, en milieu universitaire ça fait mauvais genre, même les années de Licence se permettent de te prendre de haut (alors que la seule chose qu'iels aient fait fut de choper un Bac pour la majorité).

Pourtant la terre c'est l'odeur, la texture, la couleur selon l'heure, la saison, la météo. J'ai toujours aimé (et souvent refoulé) cette envie d'y plonger les mains, de la malaxer pour colorer ma peau, d'en humer son parfum. J'ai pris connaissance de techniques de permacultures sur le net, de toutes façon j'ai toujours détesté les engrais et produits traitants chimiques même si j'ai pas toujours eu le choix, si j'ai la chance d'avoir accès à de la terre pour potager un jour, j’entends bien que personne ne vienne y verser ces poisons ^^
Et puis, il y a les semences, celles qu'on peut replanter en pleine terre directement et celles plus fragiles qu'il faut mettre en pot à l'abri. Le moment où on la plante pointer le bout de sa nez si je puis dire, puis quand elle semble s'étirer doucement et prendre racine. J'adore ça, je suis une terrienne.

Je vis actuellement dans une grande ville, dans un pièces naze, avec une coure intérieure bétonnée (et encore je peux y faire sécher mon linge, grande révolution dans mes apparts miteux successifs  :dents ). Mon copain m'a un jour proposé de faire des bacs potagers dans cette cour, j'ai failli pleurer tellement, c'est, comment dire ? Désespéré ? Son idée était gentille et je lui en étais reconnaissante, mais le pot c'est vraiment si la plante a besoin d'être à l'abri temporairement quoi. Autant jardiner au terreau sous plastique pendant qu'on y est.
Bref, je sais que c'est difficile à comprendre, mais moi je dépéris vraiment dans cette ville, la terre j'ai besoin d'y mettre les pieds (au sens propre)
J'ai jamais mis les pieds dans un cours d'agronomie, je suis certaine qu'on y apprend des choses enrichissantes, mais on ne peut pas comprendre la terre sans y vivre (et pourtant, je n'estime pas bien la connaître vu que je n'ai pas l'occasion de jardiner depuis des années).

Quelqu'un-e ici connait Lydia et Claude Bourguignon à tout hasard ? Ou Masanobu Fukuoka ?

_________________
Il faut beaucoup aimer les hommes. Beaucoup, beaucoup. Beaucoup les aimer pour les aimer. Sans cela ce n'est pas possible, on ne peut pas les supporter.
M.D.

Si j'écris un propos qui vou-e-s heurte, n'hésitez pas à me mp, je sais que je peux me tromper.


Pas de Justice, pas de Paix.
avatar
Nurja
Déesse/Dieu Suprême
Déesse/Dieu Suprême
Messages : 9215
Date d'inscription : 12/04/2012

Re: C'était mon destin de passer par ici !

le Mer 13 Aoû 2014 - 8:04
Je connais Lydia et Claude Bourgignon et leur travail par rapport à la vie de la terre et Fukuoka aussi. (j'ai suivi une formation alternative en permaculture)

_________________
I'm a radical feminist, not the fun kind. Andrea Dworkin
avatar
Porpax
Poilu⋅e
Poilu⋅e
Messages : 18
Date d'inscription : 09/08/2014

Re: C'était mon destin de passer par ici !

le Mer 13 Aoû 2014 - 8:25
Oui, Claude Bourguignon! J'adore ces conférence.
Ces vidéos m'ont sauvé pour certain examen. Il explique si simplement des choses en quelque minutes qui nécessitaient normalement des heures de cours.
https://www.youtube.com/watch?v=CGZtf_Srkqo

Comme je te comprend! Avec mon ex j'avais trouvé une maisonnette avec un grand jardin. Quel bonheur de voir la plantule éclater la terre pour prendre les premiers rayons du soleil ! Premier geste du matin, courir dans mon jardin pour voir comment vont mes légumes, sentir la rosée éclabousser mes pas. Maintenant, je suis dans un studio. Je n'ai même pas de cours. Je n'avais que 3 outils, un sécateur, une tondeuse mécanique et une houe africaine et c'est tout ce qu'il faut  Twisted Evil Pfffff Maintenant, je suis dans un studio et dire que mon ex à laissé mourir mon potager. Je ne sais même pas si il a récolté les fruits.

_________________
Your trash   My treasure :sifflote:
avatar
Nurja
Déesse/Dieu Suprême
Déesse/Dieu Suprême
Messages : 9215
Date d'inscription : 12/04/2012

Re: C'était mon destin de passer par ici !

le Ven 15 Aoû 2014 - 10:10
Petite image qui te parlera peut-être


_________________
I'm a radical feminist, not the fun kind. Andrea Dworkin
avatar
Araignée
Héroïne/Héros
Héroïne/Héros
Messages : 4515
Date d'inscription : 02/09/2012

Re: C'était mon destin de passer par ici !

le Sam 16 Aoû 2014 - 1:11
Bienvenue Propax.

Porpax a écrit:Il me rejetait si je ne faisais pas ce qu'il semblait beau, me coupé les cheveux comme ca, me maquillé comme ci, ne pas me tenir comme ca. Je ne pouvais plus voir mes amis. Il est devenu ma vie et ma prison. Il m'a isolé du reste du monde et je terminais par avoir peur de le quitter parce que je ne connaissais plus personne et que je me sentais très seule.
Le comportement de ton ex (te couper de tes ami-e-s et du monde, te dire comment tu dois te comporter, t'habiller, te repousser si tu ne lui obéissais pas...) est typiquement celui d'un pervers narcissique. Autrement dit : un type qui se nourrit de la destruction d'autrui... (ou encore autrement dit : attention ! Danger !)
Tu as très bien fait de le quitter. Et il fallait du courage et effectivement beaucoup de force pour le faire.



A part ça, j'ai aussi fait du bûcheronnage étant enfant : mon papa est artisan bûcheron...

_________________
"Il n'y a pas de création sans transgression des normes" (Roland Gori)
avatar
Porpax
Poilu⋅e
Poilu⋅e
Messages : 18
Date d'inscription : 09/08/2014

Re: C'était mon destin de passer par ici !

le Mer 20 Aoû 2014 - 2:58
Araignée a écrit:Bienvenue Propax.
Merci ^^
Par contre, je ne participe pas encore au forum
Je me rends compte que j'avais une image complétement erronée (stigmatisée? Evil or Very Mad ) du féminisme (Surement comme beaucoup de gens d'ailleurs  :s !!)
Pour l'instant, je me contente de lire. Si j'ouvre la bouche je vais dire des bêtises!


Araignée a écrit:Le comportement de ton ex (te couper de tes ami-e-s et du monde, te dire comment tu dois te comporter, t'habiller, te repousser si tu ne lui obéissais pas...) est typiquement celui d'un pervers narcissique. Autrement dit : un type qui se nourrit de la destruction d'autrui... (ou encore autrement dit : attention ! Danger !)
Oui, je l'ai souvent penser. Mais c'est très dure d'arriver à ce rendre compte qu'on est pas responsable de la situation. Bon....il s'est comporter comme un connard mais je persiste à dire que les comportements violents naissent d'un sentiment de déstresse. Il est nécessaire de ne pas se laisser envahir par la haine si on veut aider.
Aujourd'hui, il me voit heureux et se remet en question. C'est une bonne chose!
Et je lui souhaite malgré tout, tout le bonheur du monde Smile 


Araignée a écrit:Tu as très bien fait de le quitter. Et il fallait du courage et effectivement beaucoup de force pour le faire.
Non, pas du courage pour ma part! Mais un sacré recule! Merci à Madagascar et à tout ses habitant-e-s I love you 


Araignée a écrit:A part ça, j'ai aussi fait du bûcheronnage étant enfant : mon papa est artisan bûcheron...
Ca devient rare comme métier!  Maintenant tout passe au bulldozer
Tu as pu te famillariser avec certaines machines?


Dernière édition par Nurja le Mer 20 Aoû 2014 - 11:08, édité 1 fois (Raison : clarté de ce qui est cité.)

_________________
Your trash   My treasure :sifflote:
avatar
Araignée
Héroïne/Héros
Héroïne/Héros
Messages : 4515
Date d'inscription : 02/09/2012

Re: C'était mon destin de passer par ici !

le Mer 20 Aoû 2014 - 10:38
Mon père utilise très peu de machines, à part la tronçonneuse (qu'il est seul à manipuler, pour des raisons de sécurité ; même ses stagiaires occasionnels n'y touchaient pas). Pour le reste c'est hache, pial, merlin. Mais je sais fendre du bois et porter des troncs.

_________________
"Il n'y a pas de création sans transgression des normes" (Roland Gori)
Contenu sponsorisé

Re: C'était mon destin de passer par ici !

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum