Derniers sujets
Scum manifesto, Valerie Solanas11.10.18 17:28XB Rose-NoireArticle de France 24 qui relate la participation de la direction à un bizutage05.10.18 23:12Claire G.élections et féminisme25.09.18 17:00michekhen(Suisse) Des quotas et un manifeste féministe "Egalité maintenant !"11.09.18 21:10VénusQue savez-vous du concept de "déconstruction" ? 07.09.18 3:38Black SwanLa loi contre les violences sexistes et sexuelles en France se renforce... Mais ne protège toujours pas trop les enfants30.08.18 15:58VénusLe 8e Congrès international de recherches féministes dans la francophonie en août 201830.08.18 0:28VénusFéminisme culturel vs. féminisme radical27.08.18 10:44VénusA votre avis, comment créer une action effective ? 20.08.18 21:57michekhenLes éditions zones offrent leurs livres en libre accès !13.08.18 13:12VénusLa ceinture de sécurité, pensée pour et par des hommes ?29.07.18 17:31erulelyaSites de rencontres extraconjugaux, club libertins.....Avis?21.07.18 17:46AraignéeFéminisme et antiféminisme29.06.18 15:58Claire G.Vidéos et films féministes18.06.18 10:441977Publication par la blogueuse Antisexisme13.06.18 16:54Claire G.Luce en lutte : rendre la langue française non sexiste13.06.18 11:52LuceTribune sur la soit-disant "liberté d'importuner"11.06.18 23:56NokinheiL’idéologie de la tolérance a pris le contrôle du féminisme et menace de détruire le mouvement07.06.18 0:23AëlloonUn bon collectif queer et matérialiste à me conseiller? 04.05.18 21:40ReikoSexe sans consentement 04.05.18 11:40michekhenSituations de consentement ambigu23.03.18 18:20AraignéeC'est quoi "être une femme" ?17.03.18 9:01Coquelic0tAvortement, les croisés contre-attaquent09.03.18 18:17Claire G.Article sur le mythe de l'instinct maternel (Sarah Blaffer Hrdy)09.03.18 0:09michekhen[Radio] Emissions féministes (ou sujets qui nous concernent)07.03.18 23:38AëlloonMontrer une véritable détermination politique à éradiquer les violences faites aux femmes22.02.18 21:54AëlloonThe man-woman wars récits colorés17.02.18 6:23ReikoCrédit Mutuel Egalité Homme/Femme 201730.01.18 16:38Claire G.La santé pour les filles non-conformes18.01.18 5:04ReikoChercheures sur le lien entre hashtag/digital activism et féminisme05.01.18 3:49Black Swan

Partagez
Aller en bas
avatar
Cylia
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 1045
Date d'inscription : 06/04/2013

Re: La langue française

le 24.04.13 16:58
Tiens j'apprends quelque chose aussi! Pourtant, je ne me suis jamais posée la question, j'ai toujours dit une membre quand il s'agit d'une femme Shocked je pensais pas que c'était en fait un nom masculin dans tout les cas...
Cela dit j'ai tendance à ne pas trop me poser la question (à tort?) de savoir si un mot est intrinsèquement féminin ou masculin, j'accorde en fonction puis voilà...
Enfin comme tu dis, je trouve ça déplorable aussi, membre est un mot puissant qui signifie une personne dans un groupe, et encore une fois tout est à accorder au masculin, de la même façon que les humains sont "les hommes"...
avatar
Nurja
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 9213
Date d'inscription : 12/04/2012

Re: La langue française

le 24.04.13 17:02
j'ai repris une connaissance qui parlait d'un membre d'une association dont je fais partie (hors, la personne dont on parle, c'est une femme). Elle m'a répondu:
Heu,le prof de français que je suis a un peu de mal avec le NC membre qui est au masculin Je suis féministe aussi mais faut pas en faire de trop,ça heurte et c'est inutile :-)
Je suis allée voir d'abord dans mon dictionnaire papier, mais comme il date de 1986, je me suis dit que les choses avaient peut-être évolué depuis. Il semble que non vu ce que j'ai trouvé sur le net.

Je viens de regarder pour "humain"

humain
Adjectif masculin singulier
qui est de la nature de l'homme
relatif à l'homme
bon pour ses semblables
Nom masculin singulier
homme et ce qui appartient à l'homme
humanité
Mais bon, je pense qu'on peut parler d'humaine aussi, non? Pour membre, c'est le même mot...

Naïvement, je pensais que la féminisation des noms de métiers étant passée par là, on pouvait parler d'une juge. Si j'en juge par le dictionnaire issu du net (et de ce que ma connaissance dit), ce serait plutôt non puisque
Définition du mot :
juge
Nom masculin singulier
(droit) magistrat chargé de rendre des jugements
(sports) personne chargée de surveiller la conformité aux règles et de trancher sur les différends dans une compétition sportive
personne appelée à servir d'arbitre, à donner son jugement


J'hésite entre :facepalm2: et

_________________
I'm a radical feminist, not the fun kind. Andrea Dworkin
avatar
Nurja
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 9213
Date d'inscription : 12/04/2012

Re: La langue française

le 24.04.13 17:58
Je n'avais pas remarqué le "le".
Je lui ai envoyé ceci:

S.,

Je me sens complètement perturbée. Je viens de vérifier différents mots que je pensais pouvoir être féminin ou masculin (suite à la féminisation des noms de métiers notamment). Sur internet (mon dictionnaire papier date de 1986), je trouve:

juge

Nom masculin singulier
(droit) magistrat chargé de rendre des jugements
(sports) personne chargée de surveiller la conformité aux règles et de trancher sur les différends dans une compétition sportive
personne appelée à servir d'arbitre, à donner son jugement

Si je dis "une juge", c'est faux au niveau français alors?

N., perdue.

Je me demande si elle me répondra.

_________________
I'm a radical feminist, not the fun kind. Andrea Dworkin
avatar
Cylia
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 1045
Date d'inscription : 06/04/2013

Re: La langue française

le 24.04.13 18:15
Antisexisme a écrit:
:facepalm2:

Puis elle-même dit qu'elle est "LE" prof de français.

Quel dogmatisme quand même...

On dirait limite une religion Suspect
Complètement d'accord. Je trouve quand même ça assez énorme de tolérer des trucs comme ça sous prétexte que c'est nÔtre belle langue française, surtout quand on se dit féministe... Je ne comprends pas, comment ça "en faire trop"? Pour moi ça revient au même que de dire "bon bah c'est la vie hein, on peut rien y changer" au sujet de n'importe quel truc instauré par le patriarcat qui serait entré dans les mœurs... On aurait pu dire la même chose pour le droit de vote hein, bon bah les femmes on pas le droit de voter, c'est comme ça faut pas en faire trop! c'est p-e un peut exagéré mais pour moi c'est du pareil au même, au nom de n'importe quelle bêtise à laquelle on a l'habitude malgré nous, on ne devrait rien changer, si on réfléchissait comme ça il serait impossible d'avancer et de changer les choses quoi... Franchement dire "j'aime la langue française elle est comme ça" c'est... Je ne sais pas, moi aussi j'aime cette langue, ce n'est pas pour ça que je m'empêche de la remettre en question et de trouver certains trucs débiles et dépassés... Comme tu dis Antisexisme on dirait limite une religion, sous prétexte qu'on adore tellement cette langue, ça voudrait dire qu'on a absolument en aucun cas le droit de la remettre en question, de vouloir changer des trucs, on doit dire amen à tout ce qui fait partie de cette langue, même les trucs qu'on peut trouver cons, on a pas le droit de contester quoique ce soit...
avatar
Nurja
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 9213
Date d'inscription : 12/04/2012

Re: La langue française

le 24.04.13 18:28
Le "en faire trop" me fait penser aux personnes qui me disent que j'en fais trop parce que je suis végétalienne et non végétarienne...

_________________
I'm a radical feminist, not the fun kind. Andrea Dworkin
avatar
pierregr

—
Messages : 3993
Date d'inscription : 05/09/2011
http://www.norme-du-glabre.ct-web.fr/

Re: La langue française

le 24.04.13 19:02
Moi je dis membresse
avatar
l'elfe
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 1731
Date d'inscription : 10/12/2012
http://lesquestionscomposent.fr

Re: La langue française

le 24.04.13 19:04
Français ou pas, je trouve ça parfaitement ridicule de dire "le juge" en parlant d'une femme…

_________________
Question Les Questions Composent Question
avatar
Invité
Invité

Re: La langue française

le 24.04.13 19:11
Antisexisme a écrit:Puis elle-même dit qu'elle est "LE" prof de français.
Tu pourras lui dire qu'il existe le mot professeuse, déjà employé en 1827.

@Cylia a écrit:sous prétexte qu'on adore tellement cette langue, ça voudrait dire qu'on a absolument en aucun cas le droit de la remettre en question, de vouloir changer des trucs, on doit dire amen à tout ce qui fait partie de cette langue, même les trucs qu'on peut trouver cons, on a pas le droit de contester quoique ce soit...
De toutes façons, la langue évolue, en bien comme en mal. Il est déjà très difficile voire impossible d'empêcher certaines usages qui détériorent la langue française. Il me semble donc absurde de lutter aussi contre les usages qui améliorent la langue française.

@l'elfe a écrit:je trouve ça parfaitement ridicule de dire "le juge" en parlant d'une femme…
Moi, je ne trouve pas ça ridicule dans le cas où on ne connaît pas le sexe du juge. "Le juge" est plus concis que "le ou la juge".
avatar
pierregr

—
Messages : 3993
Date d'inscription : 05/09/2011
http://www.norme-du-glabre.ct-web.fr/

Re: La langue française

le 24.04.13 19:21
@l'elfe a écrit:Français ou pas, je trouve ça parfaitement ridicule de dire "le juge" en parlant d'une femme…

Bcp d’avocates disent « je suis avocat » car pour elles, c’est comme si c’était « je suis la femme d’un avocat ». Pareil pour pharmacienne (= femme du pharmacien) :arg:
avatar
sandrine
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 3597
Date d'inscription : 15/09/2012

Re: La langue française

le 24.04.13 19:30
Faudrait trouver un autre mot, non? "avocienne"? "pharmaciste"?

_________________
Le pouvoir est maudit, c'est pour cela que je suis anarchiste. (Louise Michel)
avatar
pierregr

—
Messages : 3993
Date d'inscription : 05/09/2011
http://www.norme-du-glabre.ct-web.fr/

Re: La langue française

le 24.04.13 19:43
Non, c'est une vieillerie de croire que avocate = femme de l'avocat. Sur larousse.fr, je trouve ceci

Avocat, avocate, nom

Auxiliaire de justice dont la mission consiste à assister et à représenter en justice une personne qui se présente à lui et à défendre ses intérêts devant les différentes juridictions.
Personne qui intercède pour une autre ou lui fournit un moyen de défense : Se faire l'avocat d'une mauvaise cause.

Aucune mention de "femme de monsieur" ou autre, c'est clairement une féminisation du métier.

A mon avis, ce sont des reliquats du passé, quand en effet, ces professions étaient réservées aux hommes. Il est temps de tourner la page et je regrette que certaines femmes persistent à utiliser le masculin.
Quand Christine Lagarde s'est présentée pour le poste au FMI, elle a déclaré ceci à la radio

si je suis élue, j'apporterai mon expérience d'avocat, de dirigeant d'entreprise, de femme

:arg:
avatar
Nurja
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 9213
Date d'inscription : 12/04/2012

Re: La langue française

le 26.04.13 15:54
Suite à mon post du Mer 24 Avr - 17:58
Je lui ai envoyé ceci: :
S.,

Je me sens complètement perturbée. Je viens de vérifier différents mots que je pensais pouvoir être féminin ou masculin (suite à la féminisation des noms de métiers notamment). Sur internet (mon dictionnaire papier date de 1986), je trouve:

juge

Nom masculin singulier
(droit) magistrat chargé de rendre des jugements
(sports) personne chargée de surveiller la conformité aux règles et de trancher sur les différends dans une compétition sportive
personne appelée à servir d'arbitre, à donner son jugement

Si je dis "une juge", c'est faux au niveau français alors?

N., perdue.


Je me demande si elle me répondra.
Sa réponse :
Grammaticalement,c'est faux On dit Madame le juge
Mais la langue française est une langue vivante...
C'est un vieux débat:les féministes diront qu'il faut oser et les puristes crieront au scandale.
Je pense qu'il faut y aller petit à petit comme pour le reste
Bon we

Je ne sais toujours pas ce que veut dire aller petit à petit. Et s'il y a eu décision légale de féminiser les noms de métier, il me semble que même les "puristes" devraient avoir à coeur de respecter les nouvelles règles... (Nurja au pays des bisounours?cat )

_________________
I'm a radical feminist, not the fun kind. Andrea Dworkin
avatar
Invité
Invité

Re: La langue française

le 27.04.13 6:01
...


Dernière édition par Parleur* le 01.08.13 1:22, édité 1 fois
avatar
pierregr

—
Messages : 3993
Date d'inscription : 05/09/2011
http://www.norme-du-glabre.ct-web.fr/

Re: La langue française

le 27.04.13 9:32
Il y a aussi monstresse comme féminin de monstre, on l'entend rarement Wink
Mais le mot existe vraiment dans les dicos
Contenu sponsorisé

Re: La langue française

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum