Derniers sujets
» Fille / Homme
par Iridacea Aujourd'hui à 10:09

» Une fille au pays des garçons menus, ma bande-dessinée
par Dihya Hier à 19:48

» Questionnaire sur le français inclusif
par Diatribe Hier à 18:13

» La porno féministe
par Tortue Mer 24 Mai 2017 - 1:20

» "non-binaire" c'est quoi ?
par Alpheratz Mer 24 Mai 2017 - 0:11

» Revenu de base
par Tortue Lun 22 Mai 2017 - 16:22

» [Étude] Etat des lieux des connaissances, représentations et pratiques sexuelles des jeunes adolescents
par Iridacea Lun 22 Mai 2017 - 10:13

» L’horreur de la chasse aux sorcières demeure omniprésente dans la culture moderne.
par kekemore Dim 21 Mai 2017 - 20:38

» que pensez-vous de Steven Pinker
par Iridacea Sam 20 Mai 2017 - 12:01

» Bastien Vivès "Une soeur", votre avis ?
par Nurja Ven 19 Mai 2017 - 19:07

» Youtube
par Aëlloon Ven 19 Mai 2017 - 0:57

» Vidéos et films féministes
par Aëlloon Jeu 18 Mai 2017 - 0:49

» Game Of Fraude, la vidéo qui ne ment pas...
par kekemore Mer 17 Mai 2017 - 22:24

» Inclusion de la question animale dans les revendications féministes
par Dihya Mer 17 Mai 2017 - 9:29

» Pour dissuader ses parents de voter fn, une lycéenne de 17 ans présente un exposé de 28 pages
par Aëlloon Lun 15 Mai 2017 - 3:51

» Des petites touches féministes dans la vie de tous les jours
par Aëlloon Lun 15 Mai 2017 - 0:52

» [Article] L’esclavage atlantique et son abolition : plus qu’un simple enjeu de mémoire, un enjeu contemporain de luttes
par Aëlloon Lun 15 Mai 2017 - 0:33

» Présentation: Radically Lena - RadFem
par Claire G. Dim 14 Mai 2017 - 23:39

» Présentation - Fabien
par Aëlloon Dim 14 Mai 2017 - 23:06

» Court-métrage sur l'égalité femmes-hommes dans l'espace numérique.
par BenSet Dim 14 Mai 2017 - 13:55

» Parent par défaut, ou la charge mentale des mères
par Aëlloon Ven 12 Mai 2017 - 22:04

» Demande de documentation sur les stratégies militantes non-safe reposant sur des analogies entre oppressions
par Aëlloon Ven 5 Mai 2017 - 23:53

» La santé pour les garçons féminins
par Reiko Ven 5 Mai 2017 - 17:05

» Bonjour à tous
par onyx Jeu 4 Mai 2017 - 23:34

» [Article] La Russie vote la dépénalisation des violences domestiques
par Araignée Mer 3 Mai 2017 - 18:35

» [Article] La non-mixité de dominants, c'est caca
par Aëlloon Mer 3 Mai 2017 - 2:21

» Chansons féministes
par Iridacea Mar 2 Mai 2017 - 23:51

» Les petites phrases sexistes cultes (suite)
par Iridacea Mar 2 Mai 2017 - 15:38

» [Article] SexNegative ?
par Aëlloon Lun 1 Mai 2017 - 0:12

» Présentation de Skander
par onyx Ven 28 Avr 2017 - 18:10

» [Podcast] Où sont les Mascus ? Dans la Forêt !!
par onyx Jeu 27 Avr 2017 - 23:07

» La prostitution masculine est-elle différente ?
par shun Mer 26 Avr 2017 - 15:18


Communautés alternatives

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Communautés alternatives

Message par Invité le Sam 26 Juil 2014 - 20:36

Bonsoir,

J'espère être dans la bonne section, désolé si ce n'est pas le cas - bon en même temps, le quart du forum est inaccessible.
En ce moment je fais des recherches sur les personnes qui ont choisis d'autres manières de vive en groupe, de créer quelque chose de meilleur.
Je trouve beaucoup de lieux basés sur la spiritualité et l'écologie.
Ma question : savez-vous s'il existe des projets de sociétés égalitaristes, féministes ? (éducation non genrée, etc).
Il y a un pays je crois qui tend vers ça (Norvège ou Suède ?), mais une communauté solidaire qui part de zéro ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Communautés alternatives

Message par Invité le Dim 27 Juil 2014 - 8:02

De mon expérience, dans la plupart des communautés alter-pouet-pouet, l'ambiance y est plutôt du genre écolo-essentialiste.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Communautés alternatives

Message par Drärk le Dim 27 Juil 2014 - 9:45

Parleur a écrit:De mon expérience, dans la plupart des communautés alter-pouet-pouet, l'ambiance y est plutôt du genre écolo-essentialiste.
+1 Parleur.

Baba Yaga, à une époque j'avais pas mal cherché sur le net des sites, blogs parlant d'écologie. Un jour je suis tombée sur une méthode d'ivg hors champ médical, mais c'est rare (j'avais un peu fouiné pour voir comment avorter en cas de législation rendant les ivg illégales). En général c'est très, très essentialiste. La seule communauté qui me semble pas trop problématique pour le moment, mais je n'ai pas pu approfondir la question, c'est Les guerriers Arc-en-ciel, en France, sur un petit reportage j'ai remarqué des femmes gardant leur pilosité. Mais cela peut très bien être spirituo-essentialiste, et absolument pas égalitaire...

Sur FB, j'ai fréquenté un groupe de réflexion tournant autour du site "Vivre cru", réunissant des crudivores, des frugivores et pas mal d'hygiénistes et pareil, je crois que je fus la seule qui ai parlé de stérilisation à visée contraceptive à une jeune femme ne désirant pas d'hormones ni d'enfant-e-s. J'ai déjà noté des propos comme quoi malgré les méthodes naturelles (Billings par exemple), si une grossesse s'annonce, ben c'est ça devait arriver. Et paf, spiritualité essentialiste. En même temps, dans des rapports sexuels hétéro, un bébé finit toujours par arriver hein, même si je suis sensible au chamanisme, je sais que c'est pas une question de volonté divine qui décide de coller un bébé à un couple n'en voulant pas.

J'aimerais beaucoup approfondir mon attirance pour le chamanisme par exemple, mais je reste malgré tout pro-choix. Parce que notre société est plutôt anti-choix, surtout quand ça met en jeu notre épanouissement personnel réel. Je pense donc qu'il est tout à fait possible d'être alternatif/ve, de nourrir une spiritualité et d'être féministe/anti-sexiste.

_________________
Il faut beaucoup aimer les hommes. Beaucoup, beaucoup. Beaucoup les aimer pour les aimer. Sans cela ce n'est pas possible, on ne peut pas les supporter.
M.D.

Si j'écris un propos qui vou-e-s heurte, n'hésitez pas à me mp, je sais que je peux me tromper.


Pas de Justice, pas de Paix.
avatar
Drärk
Amazone
Amazone

Messages : 3882
Date d'inscription : 01/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Communautés alternatives

Message par Invité le Dim 27 Juil 2014 - 12:08

Les guerriers arc-en-ciel, ça vient des Rainbow gathering ?
Tout comme toi je m’intéresse beaucoup à la spiritualité et il y a sûrement moyen de concilier les deux (par exemple dans le tantrisme les principes masculins et féminins fusionnent, si on est trop l'un ou trop l'autre c'est un déséquilibre).

Plus j'y réfléchis plus je me dit qu'il faudrait une communauté égalitariste sans argent, sans hiérarchie (décisions prises par consensus), proche de la nature, végétarienne au minimum, basé sur la non-violence, etc.

Quand on y pense pourquoi "attendre" que toute la société change, pourquoi ne pas construire ce changement vraiment concrètement ? Je veux dire, la lutte est extrêmement importante mais il y aura toujours des barrières tant qu'aucun véritable effort ne sera fait au niveau de l'éducation (et vu les rumeurs sur la masturbation enseignée à l'école ces derniers mois et les reculades du gouvernement... on peut attendre longtemps).

Ça peut peut-être paraître naïf mais quand on voit l'état du monde ce serait plutôt réaliste... On aura beau faire ce sera toujours éteindre des incendies en répétant à qui veut bien l'entendre l'origine de la flamme.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Communautés alternatives

Message par Drärk le Dim 27 Juil 2014 - 12:34

My bad, j'ai parlé de cette communauté et je n'ai pas mis de sources ^^
Voici le site où j'ai visionné le petit documentaire notamment.
Les guerriers de l'arc-en-ciel, ça vient de plusieurs prophéties amérindiennes, c'est expliqué sur ce site (je n'ai pas eu le temps de consulter le reste du site pour le moment, donc j'ignore son contenu et ses opinions et si elles sont en accord avec les miennes et le féminisme).

D'après ce que je lis sur wiki sur les Rainbow gathering, je suppose que c'est ressemblant. En revanche, je suis dubitative sur le bien-fondé de rassemblement pacifiques interdisant l'accès aux chiens (c'est pour virer les "punks" ?) et les drogues dites dures, on a pas besoin de chien et de se droguer pour mettre la pagaille et/ou être violent-e.

_________________
Il faut beaucoup aimer les hommes. Beaucoup, beaucoup. Beaucoup les aimer pour les aimer. Sans cela ce n'est pas possible, on ne peut pas les supporter.
M.D.

Si j'écris un propos qui vou-e-s heurte, n'hésitez pas à me mp, je sais que je peux me tromper.


Pas de Justice, pas de Paix.
avatar
Drärk
Amazone
Amazone

Messages : 3882
Date d'inscription : 01/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Communautés alternatives

Message par Invité le Dim 27 Juil 2014 - 13:04

Non. Mais d'expérience, pour connecter avec les gens, ça aide plus rarement que ça n'handicape. Sans même parler de violence ou de pagaille.
Pour les Rainbow Gathering, je ne sais pas comment c'est géré, mais pour les personnes qui ont un certain stade de dépendance, à l'alcool par exemple, et pour qui c'est le fait de s'arrêter qui pose plus problème pour lier avec les gens, je suppose qu'il doit y avoir moyen de moyenner le truc.

À titre anecdotique, ça m'agace un peu de voir abrégé « wiki » pour « Wikipédia ». Le wiki est une forme d'outil, alors que Wikipédia est le contenu de cet outil. Un peu comme si tu écrivais « D'après ce que je lis sur forum » au lieu d'écrire « D'après ce que je lis sur ce forum féministe ». C'est confondre contenant et contenu, quoi. :p

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Communautés alternatives

Message par Drärk le Dim 27 Juil 2014 - 13:14

Je suis d'accord, Wikipédia est devenu "wiki" par abus de langage, en général les gentes l'employant se comprennent, le truc c'est que j'ai acquis cette abréviation avant que d'autre "wiki" n'arrivent sur le net. Je ferai attention du coup, surtout qu'il m'arrive d'utiliser le nom entier.

_________________
Il faut beaucoup aimer les hommes. Beaucoup, beaucoup. Beaucoup les aimer pour les aimer. Sans cela ce n'est pas possible, on ne peut pas les supporter.
M.D.

Si j'écris un propos qui vou-e-s heurte, n'hésitez pas à me mp, je sais que je peux me tromper.


Pas de Justice, pas de Paix.
avatar
Drärk
Amazone
Amazone

Messages : 3882
Date d'inscription : 01/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Communautés alternatives

Message par Invité le Dim 27 Juil 2014 - 16:34

Ah merci pour les liens Drärk ! C'est vraiment cool de voir des gentes aller jusqu'au bout de leurs idées, de construire quelque chose de concret !

Pour les Rainbow et les drogues je ne sais pas trop (j'ai découvert hier).

Plus je lis sur ce genre de mouvements plus ça a l'air d'être très essentialiste effectivement ; et je pense qu'on peux supposer que s'il n'est pas précisé qu'il y a une lutte contre le sexisme, ce sera patriarcal par défaut.

Je m'y attendais mais ça m'étonne quand même que personne n'ait essayé une "utopie" féministe.
En fait il y la phrase d'une membresse ici qui m'est restée : "je sais que je ne verrais jamais l'égalité de mon vivant".
C'est un peu désespérant...
Pour ma part je suis partante pour tenter de créer ça un jour. Je dis ça à tout hasard, s'il y en a que ça intéresse.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Communautés alternatives

Message par Drärk le Dim 27 Juil 2014 - 16:56

Baba Yaga, j'ai édité mon message car je ne sais pas si la membre est OK pour que je parle de son projet.

Mais je n'en suis pas au concret, je vivote toujours au rsa et je suis branchée chez EDF et j'ai l'eau courante privatisée (comme la grosse majorité en France quoi). Je ne m'estime pas du tout déconstruite à ce point de vue.

_________________
Il faut beaucoup aimer les hommes. Beaucoup, beaucoup. Beaucoup les aimer pour les aimer. Sans cela ce n'est pas possible, on ne peut pas les supporter.
M.D.

Si j'écris un propos qui vou-e-s heurte, n'hésitez pas à me mp, je sais que je peux me tromper.


Pas de Justice, pas de Paix.
avatar
Drärk
Amazone
Amazone

Messages : 3882
Date d'inscription : 01/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Communautés alternatives

Message par Invité le Dim 27 Juil 2014 - 17:10

Je suis très intéressée, si je peux aider ou participer un jour ou l'autre contactez-moi!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Communautés alternatives

Message par Araignée le Mar 29 Juil 2014 - 0:39

Parleur a écrit:Non. Mais d'expérience, pour connecter avec les gens, ça aide plus rarement que ça n'handicape.
Les chiens ? D'expérience, c'est le contraire, je connecte avec bien plus de gens quand je suis accompagnée des 4'pattes (et/ou que eux/elles le sont). Et d'ailleurs, je connecte aussi plus facilement quand je suis sous héroïne (ça me rend bavarde, l'héroïne, vous avez du le remarquer à force...).

Et de toute façon, une communauté qui refuse les drogué-e-s, pour ma part, c'est de la toxicophobie et j'y mettrai pas les pieds. Pas mieux si on m'accepte le temps que je me désintoxique (parce que j'ai pas l'intention d'arrêter :dents ).

Ceci dit j'avais une amie qui consommait des prods, entre autre de l'héro, et qui a vécu un moment dans une communauté Rainbow...

_________________
"Il n'y a pas de création sans transgression des normes" (Roland Gori)
avatar
Araignée
Héroïne/Héros
Héroïne/Héros

Messages : 4482
Date d'inscription : 02/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Communautés alternatives

Message par Drärk le Mar 29 Juil 2014 - 0:56

LEs gentes avec des animaux me paraissent plutôt sympa en fait, j'ai jamais eu de soucis avec dans la rue, en général les chien-ne-s se limitent à venir te dire bonjour, j'aime beaucoup (même si j'ai déjà vu des mecs être vachement virulents envers leurs chien-ne-s et ça m'avait fait mal).
Dans une communauté alternative, les conso de prods ne me gêne pas, c'est pas mes affaires en fait, tant que la personne ne vient pas me chercher des noises tout va bien. Pas besoin de prods pour ça d'ailleurs, je sais que ce n'est pas lié. En tout cas, la prise de cannabis et d'alcool ne m'a jamais rendu violente.

Bon après, mon côté DiY me penche à me demander si on peut produire son héroïne soi-même, histoire d'avoir de la qualité locale.

Une des drogues dont je ne voudrais pas dans un village alter, ce serait la télévision, enfin une télé branchée quoi. Parce que j'ai rien contre les films ^^

_________________
Il faut beaucoup aimer les hommes. Beaucoup, beaucoup. Beaucoup les aimer pour les aimer. Sans cela ce n'est pas possible, on ne peut pas les supporter.
M.D.

Si j'écris un propos qui vou-e-s heurte, n'hésitez pas à me mp, je sais que je peux me tromper.


Pas de Justice, pas de Paix.
avatar
Drärk
Amazone
Amazone

Messages : 3882
Date d'inscription : 01/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Communautés alternatives

Message par Invité le Mar 29 Juil 2014 - 1:41

@Araignée a écrit:
Parleur a écrit:Non. Mais d'expérience, pour connecter avec les gens, ça aide plus rarement que ça n'handicape.
Les chiens ? D'expérience, c'est le contraire, je connecte avec bien plus de gens quand je suis accompagnée des 4'pattes (et/ou que eux/elles le sont). Et d'ailleurs, je connecte aussi plus facilement quand je suis sous héroïne (ça me rend bavarde, l'héroïne, vous avez du le remarquer à force...).
C'est pas contre toi, hein. Very Happy

Mais les chiens ça fait d'abord se rencontrer les maîtres entre eux.
Et encore là, j'ai passé du temps avec des relous sous amphét'/speed/kétamine/alcool, et... contact social pas possible. Pas d'empathie, d'écoute et/ou ils sont complètement sur une autre planète. Je préfère parler à des murs.
'me fatigue.
C'est pas ton cas, je le sais bien, mais ça ne correspond pas à la généralisation de mon petit vécu par ailleurs (de la même manière qu'il y a certaines personnes que je trouve chouette avec un peu d'alcool dans le sang, mais que la plupart deviennent vraiment cons)..
Mais j'ai peut-être juste pas de chance, hein...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Communautés alternatives

Message par Araignée le Mar 29 Juil 2014 - 14:18

Ah oui, les amphé (ou speed, c'est la même chose) et l'alcool, ça rend pas mal de gens relous, c'est vrai.

Quand à la kétamine, c'est un délire personnel, c'est pas fait pour communiquer. C'est un anesthésiant quoi.

Ceci dit, si on doit interdire tout ce qui est personnel et pas fait pour communiquer, faudrait aussi interdire les livres, tant qu'à faire...

_________________
"Il n'y a pas de création sans transgression des normes" (Roland Gori)
avatar
Araignée
Héroïne/Héros
Héroïne/Héros

Messages : 4482
Date d'inscription : 02/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Communautés alternatives

Message par Invité le Mar 29 Juil 2014 - 18:20

@Drärk a écrit:
Une des drogues dont je ne voudrais pas dans un village alter, ce serait la télévision, enfin une télé branchée quoi. Parce que j'ai rien contre les films ^^
Ni télé ni pub !

@Araignée a écrit:Ceci dit j'avais une amie qui consommait des prods, entre autre de l'héro, et qui a vécu un moment dans une communauté Rainbow...
C'était peut-être autre chose alors... car les rainbows gathering sont des rassemblements par essence éphémères, on peut pas s'y installer.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Communautés alternatives

Message par Araignée le Mar 29 Juil 2014 - 19:01

Elle disait "communauté Rainbow". Par contre je ne sais pas combien de temps elle y a été, c'était peut-être éphémère, j'avais pas pensé à ça.

Sinon, j'ai pensé à un truc :
- Refuser les usagers de telle ou telle drogue, c'est de la toxicophobie. Même si l'excuse c'est que ça rend violent-e, chiant-e, etc.
- Refuser les comportements violents, chiants, etc, qu'ils soient commis à cause d'une substance ou non d'ailleurs, ce n'est pas de la toxicophobie. Ca pousse les gens à se responsabiliser vis à vis de leur consommation, en plus.

Perso, l'alcool me fait péter les plombs, délirer et passer à l'acte suicidaire, le speed me fait faire des crises de panique, le THC - herbe ou shit - m'angoisse et me rend autiste et parano : j'ai appris à ne plus consommer ces produits. Mais le LSD m'aide à lutter contre mes déréa, l'héroïne contre mes angoisses et mes phobies sociales, et je trouve très malvenu que qui que ce soit vienne prétendre savoir mieux que moi ce qui est bon ou non pour moi (ça vaut aussi pour le législateur).

(Mon correcteur d'orthographe ne connaissait pas "speed", à la place, il m'a proposé "sperme" cette andouille...)

_________________
"Il n'y a pas de création sans transgression des normes" (Roland Gori)
avatar
Araignée
Héroïne/Héros
Héroïne/Héros

Messages : 4482
Date d'inscription : 02/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Communautés alternatives

Message par Invité le Mar 29 Juil 2014 - 23:03

[HS]

@Araignée a écrit:(Mon correcteur d'orthographe ne connaissait pas "speed", à la place, il m'a proposé "sperme" cette andouille...)
Very Happy Un lapsus de la part du correcteur ?

Comment le LSD peut te faire revenir à la réalité ? Oo (par mp s'il vaut mieux éviter trop de HS)

Sinon... c'est vrai que c'est le genre de privilèges auxquels on ne pense pas. Cela dit, je pense pas que ça suffise à dissuader les usager/es de venir.

(Par contre, juste : rien ne peut te rendre autiste, techniquement).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Communautés alternatives

Message par Araignée le Mer 30 Juil 2014 - 1:18

Oui, je sais que ça ne me rend pas vraiment autiste. Mais ça me fait entrer dans un repli autistique (je n'arrive plus à communiquer avec autrui).

Une question (deux en fait) :
@Baba Yaga a écrit:Sinon... c'est vrai que c'est le genre de privilèges auxquels on ne pense pas. Cela dit, je pense pas que ça suffise à dissuader les usager/es de venir.
A quel privilège fais-tu référence ? Celui des non-usagers (ou usagers de drogues licites) par rapport aux usagers de drogues illicites ? C'est un de mes grands combats, la lutte contre la discrimination des UD...
Deuxième question : que veux-tu dire dans ta deuxième phrase ("Cela dit, je pense pas que ça suffise à dissuader les usager/es de venir.") ??
Ce sont de vraies questions hein...


Pour le LSD qui m'aide vis à vis de mes déréalisations-dépersonnalisations, et aussi de mes hallucinations, honnêtement, je ne sais pas par quel mécanisme ça fonctionne. Même mon psy, quand je lui dis ça, est plutôt étonné (je me demande même s'il me croit). Mais le fait est, que sur moi, ça marche (même si bien sûr, j'irai pas le conseiller à qui que ce soit d'autre, parce que ça peut évidemment avoir l'effet inverse !).
Précisément, ce qu'il se passe, c'est ça :
- Mes périodes de déréa et d'hallucinations vont et viennent. Pendant plusieurs semaines ou mois, je suis tranquille, ou presque (parfois une hallu ou quelques minutes de déréa par ci par là...), et puis, vient un moment où plusieurs fois par jour, pendant une semaine, ou deux, ou plus, j'ai des tas d'hallu et de déréa. Souvent, c'est déclenché par la fatigue ou l'angoisse, mais parfois je ne vois pas la raison de ce déclenchement.
- Si, à ce moment-là où j'ai plein d'hallu et d'assez longues périodes de déréa qui reviennent souvent, j'ai l'occasion de prendre du LSD, j'en prends !
- Quand je suis sous LSD (ça dure une dizaine d'heures), j'ai bien sûr des phénomènes hallucinatoires, dus au LSD lui-même. Mais comme le LSD est un trip que je maîtrise plutôt bien (contrairement à d'autres hallucinogènes, comme les psilos, avec lesquels je ne contrôle pas les bad trips), ça se passe bien. Ca me permet aussi de remettre de l'ordre dans mes idées, d'être plus sereine, de me sentir plus à ma place dans l'existence, dans le monde... et parfois même de débloquer des choses inconscientes (j'ai un merveilleux souvenir d'un câlin sexuel avec mon amoureux, sous LSD, où je n'avais plus du tout peur de son pénis : le fait d'être sous LSD me permettait de rationaliser ma phobie, et ainsi de ne plus la subir. Bon, le lendemain j'avais de nouveau peur, mais c'était une belle expérience - une pause, une récréation...).
- Une fois l'effet du LSD dissipé, après la redescente, je suis de nouveau ancrée dans le monde. Finie l'impression de marcher sur un sol mou, de ne pas être dans mon corps, de vivre un rêve éveillé, finis les chats qui apparaissent à l'infini dans chaque appartement où j'entre, les morceaux de cadavres au détours des rues, les ombres de géants qui me terrifient...
- Et puis, quelques mois plus tard, ça recommence, et soit je prends du LSD pour mettre fin à ça, soit j'attends que ça passe, ce qui prend forcément plus de temps...


Il ne faut pas oublier que parmi les premières utilisations qu'on a pensé possibles du LSD, il y a eu l'utilisation en psychiatrie et en psychothérapie. Et si on a abandonné, ce n'est pas parce que ça ne fonctionnait pas, mais parce que les risques étaient trop grands car les effets trop incontrôlables...

_________________
"Il n'y a pas de création sans transgression des normes" (Roland Gori)
avatar
Araignée
Héroïne/Héros
Héroïne/Héros

Messages : 4482
Date d'inscription : 02/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Communautés alternatives

Message par Invité le Mer 30 Juil 2014 - 6:21

Par rapport au détournement du sens premier d’autiste : (ici) je considère ça comme psychophobe (au sens large puisque ce n'est pas une maladie mentale).

Pour répondre à tes questions : on ne se rend pas compte de toute la portée d'une oppression qu'on ne subie pas, et pour ceux que l'interdiction ne suffit pas à dissuader, cela les conduits juste à se cacher donc prendre plus de risques.

(Sinon, merci pour ta réponse détaillée rapport au lsd. Je ne vais pas y répondre car cela dérive trop du sujet initial.)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Communautés alternatives

Message par Canidae le Mer 30 Juil 2014 - 14:30

@Araignée a écrit:
Sinon, j'ai pensé à un truc :
- Refuser les usagers de telle ou telle drogue, c'est de la toxicophobie. Même si l'excuse c'est que ça rend violent-e, chiant-e, etc.
- Refuser les comportements violents, chiants, etc, qu'ils soient commis à cause d'une substance ou non d'ailleurs, ce n'est pas de la toxicophobie. Ca pousse les gens à se responsabiliser vis à vis de leur consommation, en plus.

Perso, l'alcool me fait péter les plombs, délirer et passer à l'acte suicidaire, le speed me fait faire des crises de panique, le THC - herbe ou shit - m'angoisse et me rend autiste et parano : j'ai appris à ne plus consommer ces produits. Mais le LSD m'aide à lutter contre mes déréa, l'héroïne contre mes angoisses et mes phobies sociales, et je trouve très malvenu que qui que ce soit vienne prétendre savoir mieux que moi ce qui est bon ou non pour moi (ça vaut aussi pour le législateur).
Tout pareil   !

Canidae
Poilu⋅e
Poilu⋅e

Messages : 20
Date d'inscription : 09/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Communautés alternatives

Message par Araignée le Mer 30 Juil 2014 - 15:04

@Baba Yaga a écrit:Par rapport au détournement du sens premier d’autiste : (ici) je considère ça comme psychophobe (au sens large puisque ce n'est pas une maladie mentale).
C'est vrai, tu as raison. je n'utiliserai plus ce terme (hors contexte de véritable trouble autistique), dorénavant.

@Baba Yaga a écrit:Pour répondre à tes questions : on ne se rend pas compte de toute la portée d'une oppression qu'on ne subie pas, et pour ceux que l'interdiction ne suffit pas à dissuader, cela les conduits juste à se cacher donc prendre plus de risques.
C'est très juste. En fait, même, on s'est rendu compte que dans les pays où la répression à l'égard des usagers de drogues est la plus forte, c'est là où il y a le plus d'usagers (et aussi, le plus de morts par overdoses, de contaminations VIH ou hépatites, etc : ça s'explique par la RDR qui ne peut pas bien se développer lorsque la répression existe).

@Baba Yaga a écrit:(Sinon, merci pour ta réponse détaillée rapport au lsd. Je ne vais pas y répondre car cela dérive trop du sujet initial.)
De rien Smile Tu peux répondre par MP si tu veux.

_________________
"Il n'y a pas de création sans transgression des normes" (Roland Gori)
avatar
Araignée
Héroïne/Héros
Héroïne/Héros

Messages : 4482
Date d'inscription : 02/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Communautés alternatives

Message par Nurja le Mar 23 Sep 2014 - 21:33

Je ne sais plus s'il en a déjà été question, mais les "maisons bulles" me semblent potentiellement intéressantes (http://habitat-bulles.com/)

_________________
Le plus souvent, j'interviens à titre personnel.
Parfois, j'aide à la modération.
avatar
Nurja
Modératrice
Modératrice

Messages : 9447
Date d'inscription : 12/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Communautés alternatives

Message par Invité le Mar 23 Sep 2014 - 22:17

Le truc pour construire un univers (aller soyons fous), alter (tout ce qu'on veut), c'est qu'il faut des moyens de base. Pas qu'on soit plus con que la moyenne, mais que le monde à côté de celui qu'on aimerait construire fonctionne sur le principe de propriété.

Donc déjà, pour pouvoir construire des trucs, même à base d'éléments qu'on pourrait trouver à disposition dans la nature (terre, bois, etc ...), il faut un endroit libre = un terrain = c'est pas gratuit.

Après, même en supposant qu'on ait un terrain, on vit qu'on le veuille ou non, dans un état (oui je sais ça casse tout de suite le truc) et du moment qu'on est sur le territoire de cet état ses lois s'y appliquent : la nationalité, les papiers, les permis de séjour, bla bla bla ...
Les interdictions : drogues etc ...
Les obligations : impôts, permis de construire, interdiction de boire l'eau d'un puits non déclaré etc ... Et là tout de suite ça devient un truc de ... dingues.

Pour ceux qui se disent osef j'emmerde l'état, (ce que je soutiens de tout mon coeur), et bien il y a les possibilités de vivre en utilisant le système, en essayant de subtiliser les moyens de survie de se les réapproprier, mais honnêtement, entre les expulsions de force, la police, les contrôles permanents, les arrestations arbitraires et les violences policières et étatiques on s'éloigne du mode de vie alternatif bisounoursien ...

Déjà, si on pouvait s'octroyer des périodes de pause, même temporaire, ça serait un début.

Car il faut aussi reconnaitre un autre obstacle : nous avons tous vécu dans cette société individualiste de merde, et avec, malgré nos situations très diverses, une certaine conception du fonctionnement du monde qui nous entoure.
Changer tout ça trop rapidement risque de provoquer des rejets et des réactions de peur, même chez les plus motivés d'entre nous. Besoin de solitude, de calme, de peu de contact, rejet des affects et des émotions etc ... tout ça ça prend du temps à modifier.

Si demain on me balançait dans une tribu qui vit dans les arbres j'aurais beaucoup de mal à m'adapter.

Il faut créer une autre culture du vivre ensemble et c'est ça qui est long.

Mais c'est sur que si on ne fait jamais rien, ça ne marche pas. Moi je teste le concept de fraternité en ce moment, et ben j'en ai encore sur la planche à déconstruire.

Dans la notion de fraternité, il y a bien sur la notion de don, mais également la notion d'acceptation du don de l'autre. Et ben c'est loin d'être évident !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Communautés alternatives

Message par Invité le Mer 24 Sep 2014 - 11:18

@Nurja a écrit:Je ne sais plus s'il en a déjà été question, mais les "maisons bulles" me semblent potentiellement intéressantes (http://habitat-bulles.com/)
La maison des barbapapas ? :p

@shun a écrit:Déjà, si on pouvait s'octroyer des périodes de pause, même temporaire, ça serait un début.
Tu connais le principe des TAZ ?

http://www.lyber-eclat.net/lyber/taz.html
https://fr.wikipedia.org/wiki/Zone_autonome_temporaire

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Communautés alternatives

Message par Tilleul le Mer 24 Sep 2014 - 12:13

Ca me semble vachement confus comme concept les taz ^^

_________________
« L'absurde, c'est la raison lucide qui constate ses limites. »
Albert Camus
avatar
Tilleul
Hystérique
Hystérique

Messages : 676
Date d'inscription : 23/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Communautés alternatives

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum