Derniers sujets
» [Article] Sexe entre potes hétéros sur le forum JVC
par Iridacea Ven 21 Juil 2017 - 14:30

» Intro de Klazoo
par Klazoo Lexis Mer 19 Juil 2017 - 12:06

» Peggy Sastre
par Araignée Lun 17 Juil 2017 - 8:36

» Je me présente
par Titi63 Jeu 13 Juil 2017 - 21:56

» Salut!
par Nurja Jeu 13 Juil 2017 - 19:45

» kotava
par Iridacea Jeu 13 Juil 2017 - 10:27

» C'est quoi "être une femme" ?
par Coquelic0t Jeu 13 Juil 2017 - 9:43

» Le voile
par Iridacea Mar 11 Juil 2017 - 11:21

» Youtube
par Klazoo Lexis Mar 11 Juil 2017 - 8:35

» Le gene SRY
par Klazoo Lexis Mar 11 Juil 2017 - 6:57

» Bastien Vivès "Une soeur", votre avis ?
par Klazoo Lexis Mar 11 Juil 2017 - 6:19

» Photo de nus artistiques
par Klazoo Lexis Mar 11 Juil 2017 - 5:26

» Se faire des ami.e.s ?
par michekhen Mar 11 Juil 2017 - 0:05

» Salon du livre lesbien et débat HERstory le 1er juillet 2017
par michekhen Lun 10 Juil 2017 - 21:07

» Présentation Noki
par Claire G. Lun 10 Juil 2017 - 14:03

» Questionnaire sur le français inclusif
par Alpheratz Lun 10 Juil 2017 - 0:10

» "non-binaire" c'est quoi ?
par Iridacea Ven 7 Juil 2017 - 14:35

» [Article] 220 femmes tuées par leur conjoint, ignorées par la société
par Iridacea Ven 30 Juin 2017 - 16:26

» Mwà
par Iridacea Jeu 29 Juin 2017 - 14:00

» Bonjour tout le monde !
par Alpheratz Mar 27 Juin 2017 - 16:29

» Hey
par Alpheratz Mar 27 Juin 2017 - 16:28

» [Article] Que font les jeunes féministes de l’héritage des générations antérieures ?
par Alpheratz Mar 27 Juin 2017 - 16:15

» Vidéos et films féministes
par Dihya Ven 23 Juin 2017 - 20:39

» Une loi en Caroline du Nord (USA) n'autorise pas les femmes à rétracter leur consentement pendant le sexe
par Iridacea Ven 23 Juin 2017 - 15:28

» La porno féministe
par Nurja Mer 21 Juin 2017 - 12:54

» Bise et Serrage de Main
par Nurja Lun 19 Juin 2017 - 16:16

» La précarité des femmes sur le marché du travail
par Iridacea Lun 19 Juin 2017 - 14:42

» Présentation
par Nurja Dim 18 Juin 2017 - 8:04

» [Entretien] « Le féminisme ne nous a pas été appris par l’Occident » – Fatma Oussedik
par Iridacea Ven 16 Juin 2017 - 22:27

» [Article] Les fondements politico-économiques du fémonationalisme
par Iridacea Lun 12 Juin 2017 - 22:47

» Que pensez-vous de cette controverse?
par Nurja Dim 11 Juin 2017 - 13:24

» [Film] Regarde elle a les yeux grand ouverts
par erulelya Jeu 8 Juin 2017 - 21:38


Pilosité et influence sociétale (suite)

Page 3 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Pilosité et influence sociétale (suite)

Message par pierregr le Mer 27 Aoû 2014 - 18:39

J'ai pensé à toi en voyant le dessin de la danseuse Wink
avatar
pierregr
Amazone
Amazone

Messages : 3993
Date d'inscription : 05/09/2011

http://www.norme-du-glabre.ct-web.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pilosité et influence sociétale (suite)

Message par Claire G. le Mer 27 Aoû 2014 - 19:42

Les poils qui disparaissent par la station debout comme par magie c'est juste énorme...

En fait les hommes sont des quadrupèdes qui s'ignorent Very Happy

_________________
i am who i am because you are who you are.
avatar
Claire G.
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse

Messages : 1024
Date d'inscription : 20/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pilosité et influence sociétale (suite)

Message par Nurja le Mer 27 Aoû 2014 - 20:16

@pierregr a écrit:J'ai pensé à toi en voyant le dessin de la danseuse Wink
Je m'habille quand même un peu moins court. Et au lieu de "bas nylon", j'ai mes "bas poilus naturels".

_________________
Le plus souvent, j'interviens à titre personnel.
Parfois, j'aide à la modération.
avatar
Nurja
Modératrice
Modératrice

Messages : 9497
Date d'inscription : 12/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pilosité et influence sociétale (suite)

Message par kunthia le Mer 27 Aoû 2014 - 20:59

Moi je me rase intégralement tous les jours et je m'en porte très bien. C'est une question de choix dans mon cas, jamais personne ne m'y a poussé mais j'aime mieux me voir ainsi. Je précise d'ailleurs que même en étant un homme je ferais la même chose. J'aime toucher ma peau douce et sans poils...
avatar
kunthia
Poilu⋅e
Poilu⋅e

Messages : 13
Date d'inscription : 23/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pilosité et influence sociétale (suite)

Message par pierregr le Mer 27 Aoû 2014 - 21:49

@kunthia a écrit:Moi je me rase intégralement tous les jours et je m'en porte très bien.  C'est une question de choix dans mon cas, jamais personne ne m'y a poussé mais j'aime mieux me voir ainsi.  Je précise d'ailleurs que même en étant un homme je ferais la même chose.  J'aime toucher ma peau douce et sans poils...

La peau recouverte de poils qu'on a laissé pousser assez longtemps est douce aussi, c'est juste une autre perception Wink

Que penses-tu de cette phrase, issue d'un blog d'une féministe anglaise ?

“No woman is free until every woman is free.” Along the same lines as this truth lies the truth that no woman really removes hair purely for her own pleasure as long as there is still an obligation for women as a whole to be hairless. There is no real truth in the sentence “I shave because I like it,” when that preference is borne solely of social conditioning.

Traduction : Aucune femme n'est libre tant que toutes les femmes ne sont pas libres. Dans le même style de vérité, il y a celle qu'aucune femme n'enlève ses poils pour elle-même tant qu'il y a une obligation pour les femmes d'être sans poils. Il n'y a pas de vérité dans la phrase «Je m'épile parce que j'aime ça», quand cette préférence vient uniquement du conditionnement social.

Cela vient d'ici : http://shutupsitdown.wordpress.com/2008/04/07/the-politics-of-body-hair/

Plus d'infos sur mon site
avatar
pierregr
Amazone
Amazone

Messages : 3993
Date d'inscription : 05/09/2011

http://www.norme-du-glabre.ct-web.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pilosité et influence sociétale (suite)

Message par Tecma le Mer 27 Aoû 2014 - 22:07

@pierregr a écrit:
Traduction : Aucune femme n'est libre tant que toutes les femmes ne sont pas libres. Dans le même style de vérité, il y a celle qu'aucune femme n'enlève ses poils pour elle-même tant qu'il y a une obligation pour les femmes d'être sans poils. Il n'y a pas de vérité dans la phrase «Je m'épile parce que j'aime ça», quand cette préférence vient uniquement du conditionnement social.

Mouai, que le conditionnement social soit êtremement puissant je discute pas. Cependant de là à dire qu'aucune femme n'enlève ses poils pour elle même, qu'aucun femme ne peut se préférer sans poils pour elle même... je trouve ça discutable. ça revient à dire que toutes femmes sont comme ci ou comme ça.
Je trouve ça étrange, ça revient à dénier tout idée de liberté, de libre arbitre non?
ça fait très vérité générale impossible à remettre en cause, dogmatique je trouve.

mais je me trompe peut être.

Tecma
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e

Messages : 214
Date d'inscription : 15/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pilosité et influence sociétale (suite)

Message par pierregr le Mer 27 Aoû 2014 - 22:15

pour moi, c'est la même chose que de prétendre être "libre" de manger de la viande dans une société carniste.
avatar
pierregr
Amazone
Amazone

Messages : 3993
Date d'inscription : 05/09/2011

http://www.norme-du-glabre.ct-web.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pilosité et influence sociétale (suite)

Message par erulelya le Jeu 28 Aoû 2014 - 0:28

@pierregr a écrit:

Extrait du dernier livre de Dukan "les hommes préfèrent les rondes"



Cela vient d'ici, d'autres perles sexistes et essentialistes sont pointées
                                                                                                                                               
https://storify.com/ondeejeune/les-hommes-preferent-les-rondes-live-tweet-du-livr


Ce truc vient de me faire la soirée lol! un bon fou rire, ça faisait longtemps
avatar
erulelya
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n

Messages : 1752
Date d'inscription : 25/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pilosité et influence sociétale (suite)

Message par Carol le Jeu 28 Aoû 2014 - 0:52

HS Ducon:
Ça m'a fait marrer aussi mais ma préférée reste celle ci



J'ai passé ma fin d’après midi à me demander à quoi pouvait bien ressembler la vulve de tous les hommes munis de lèvres que je croisais  lol!

PS : après réflexion, je me dis que je viens peut être de faire une remarque transphobe. J’espère n'avoir blessé personne et si c'est le cas toutes mes excuses  Embarassed
avatar
Carol
Hystérique
Hystérique

Messages : 689
Date d'inscription : 31/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pilosité et influence sociétale (suite)

Message par Araignée le Jeu 28 Aoû 2014 - 1:27

Non mais Pierre Dukan quoi... C'est à se demander comment il a réussi à devenir médecin (ce qu'il n'est plus : à force de dire et faire n'importe quoi, il a été radié de l'Ordre).

_________________
"Il n'y a pas de création sans transgression des normes" (Roland Gori)
avatar
Araignée
Héroïne/Héros
Héroïne/Héros

Messages : 4511
Date d'inscription : 02/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pilosité et influence sociétale (suite)

Message par Usagi le Jeu 28 Aoû 2014 - 1:42

@Araignée a écrit: il a été radié de l'Ordre

A sa demande.

_________________
Si tu veux véritablement connaître le cœur d'une personne, observe comment elle se comporte avec ceux qui ne peuvent rien lui apporter.
avatar
Usagi
Modératrice
Modératrice

Messages : 1979
Date d'inscription : 17/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pilosité et influence sociétale (suite)

Message par Aky le Jeu 28 Aoû 2014 - 1:56

@Kunthia a écrit:Moi je me rase intégralement tous les jours et je m'en porte très bien. C'est une question de choix dans mon cas, jamais personne ne m'y a poussé mais j'aime mieux me voir ainsi. Je précise d'ailleurs que même en étant un homme je ferais la même chose. J'aime toucher ma peau douce et sans poils...

Moi je me demande quand même vraiment comment tu sais ce que tu ferais si tu étais un homme, vu que tu n'en es pas un. 

Ce truc revient à oublier toute l'éducation forcément genrée qu'ont reçoit dans cette société : tu transposes ton état d'esprit actuel, tes goûts façonnés par la société, ta manière de penser ... tu oublies que si tu étais un homme, toutes ces choses seraient bien différentes. 

C'est comme les hommes qui se permettent de dire "si j'étais une femme, je me laisserais pas faire comme ça" en parlant d'une femme qui subit le sexisme sans oser se défendre. Ils oublient aussi qu'ils ont eu une éducation d'homme, donc où la défense/violence était valorisée contrairement à l'éducation qu'on donne principalement aux filles.

Et sinon, moi aussi il y a quelque temps de cela je disais que je le faisais pour moi. Mais c'est faux, on ne peut pas s'épiler "pour soi" dans cette société. C'est oublier qu'on ne nous donne qu'un seul modèle féminin de beauté et que ce modèle est forcément glabre, c'est oublier la pression de l'épilation, le fait qu'on se sente presque honteuse avec quelques petites repousses ... 

Je m'étais déjà privée de mettre un débardeur par temps très chaud car je n'avais pas eu le temps de m'épiler et qu'il y avait 2/3 minuscules poils. Aujourd'hui j'ai arrêté tout ça, j'ai de beaux et longs poils noirs un peu partout et je ne me suis jamais trouvée aussi belle Wink


Dernière édition par Aky le Jeu 28 Aoû 2014 - 2:01, édité 1 fois
avatar
Aky
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse

Messages : 1411
Date d'inscription : 07/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pilosité et influence sociétale (suite)

Message par Drärk le Jeu 28 Aoû 2014 - 1:58

@kunthia a écrit:Moi je me rase intégralement tous les jours et je m'en porte très bien.  C'est une question de choix dans mon cas, jamais personne ne m'y a poussé mais j'aime mieux me voir ainsi.  Je précise d'ailleurs que même en étant un homme je ferais la même chose.  J'aime toucher ma peau douce et sans poils...
Tous les jours ? Hé ben, je plains ta peau, la mienne a mis des mois à se remettre des rasages et je ne le faisais pas tous les jours.

_________________
Il faut beaucoup aimer les hommes. Beaucoup, beaucoup. Beaucoup les aimer pour les aimer. Sans cela ce n'est pas possible, on ne peut pas les supporter.
M.D.

Si j'écris un propos qui vou-e-s heurte, n'hésitez pas à me mp, je sais que je peux me tromper.


Pas de Justice, pas de Paix.
avatar
Drärk
Amazone
Amazone

Messages : 3882
Date d'inscription : 01/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pilosité et influence sociétale (suite)

Message par kunthia le Jeu 28 Aoû 2014 - 2:16

Ma peau va très bien, je n'ai jamais eu de problème. Je n'utilise pas de savon commercial ( c'était ce qui rendait ma peau sèche, je m'en suis rendue compte).
Sinon étrangement, j'ai l'impression que parce que je me rase, on me reflète que je ne le fais pas pour moi alors que si je ne le faisais pas, là ce serait pour moi. Pourquoi?
Je ne suis pas quelqu'un qui suit les tendances. Même que la plupart du temps je suis complètement à côté. Pour le rasage, c'est la même chose, j'aime le faire. L'homme avec qui je vis ne s'en rends même pas compte ( ce n'est visiblement pas pour lui que je le fais), j'aime ma peau ainsi.
Pour ce qui est de si j'étais un homme, je continue à croire que je le ferais parce que selon moi c'est pratique. Pour la sueur entre autre chose ( je ne supporte pas l'humidité et j'ai un paquet de phobie à propos de germe et tout, donc ne pas se fier à moi).
avatar
kunthia
Poilu⋅e
Poilu⋅e

Messages : 13
Date d'inscription : 23/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pilosité et influence sociétale (suite)

Message par Aky le Jeu 28 Aoû 2014 - 3:00

@kunthia a écrit:Sinon étrangement, j'ai l'impression que parce que je me rase, on me reflète que je ne le fais pas pour moi alors que si je ne le faisais pas, là ce serait pour moi.  Pourquoi?
Je ne suis pas quelqu'un qui suit les tendances.  Même que la plupart du temps je suis complètement à côté.  Pour le rasage, c'est la même chose, j'aime le faire.  L'homme avec qui je vis ne s'en rends même pas compte ( ce n'est visiblement pas pour lui que je le fais), j'aime ma peau ainsi.
Pour ce qui est de si j'étais un homme, je continue à croire que je le ferais parce que selon moi c'est pratique.  Pour la sueur entre autre chose ( je ne supporte pas l'humidité et j'ai un paquet de phobie à propos de germe et tout, donc ne pas se fier à moi).

Parce que ne pas se raser n'est pas une action. 
Si tu ne te rases pas, tu ne fais rien, donc on ne peut pas dire que tu le fasses pour toi vu que tu ne fais rien. 

Là, se raser, c'est une action et elle n'est pas anodine puisqu'elle abîme la peau, rend plus vulnérable aux infections (le pubis du moins), coûte du temps et de l'argent, coûte aussi moralement parce qu'il faut toujours penser à être bien épilée/rasée. 

La question est : pourquoi les femmes (peu d'hommes le font, faut pas se leurrer, à part visage et crane ....) perdent leur temps et leur argent et abîment leur corps pour faire cela ? Quelque chose qui n'a que des mauvais côtés au niveau santé ? 

Quant à ton copain, il ne s'en rend pas compte car tu correspond à ce que l'on attend d'une femme à ce niveau là, mais si tu arrêtais de le faire pendant 6 mois, je doute qu'il s'en fiche. Après dire que "tu ne le fais pas pour toi", ce n'est pas dire que tu le fais pour ton copain ou même pour les hommes, mais que tu le fais pour te conformer (que ce soit conscient ou non) à ce que l'on attend de toi socialement.
avatar
Aky
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse

Messages : 1411
Date d'inscription : 07/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pilosité et influence sociétale (suite)

Message par mhysterie le Jeu 28 Aoû 2014 - 8:42

Kunthia : je comprends que tu puisses avoir envie de t'épiler et que tu y trouves de nombreux avantages "pour toi". A mon avis, assumer le fait que tu t'épiles et que tu aimes le résultat est bien. De là, à dire qu'aucun conditionnement ne te pousse à le faire, ce n'est pas la peine, il y a une norme du glabre pour les femmes et *tu choisis de te conformer*. En fait, je ne vois pas ce qu'il y a de mal à assumer de suivre certaines tendances, à se conformer à certaines choses, si ça nous convient et que ça nous fait nous sentir bien.
@kunthia a écrit:L'homme avec qui je vis ne s'en rends même pas compte
Après, voilà, il faut voir que ton action de t'épiler, comme la plupart des femmes, à des conséquences sur l'ensemble de la société et tu n'en es pas seule responsable (disons que ce n'est pas la peine de te culpabiliser là-dessus mais juste d'en avoir conscience). Par exemple, dans ce cas-là, le garçon avec qui tu vis va croire qu'il n'est pas normal pour une femme d'avoir des poils puisqu'il ne sait même pas que tu en as, s'il n'appréhende jamais leur présence. Pourquoi, lui éviter *totalement* la présence de tes poils ? Dans quel intérêt ?
A mon avis, c'est bien de savoir que tu préfères avoir la peau douce et de choisir de t'épiler au mieux. Mais pourquoi cacher la réalité qui est que tu t'enlèves des poils, que tu n'es pas naturellement glabre ?
avatar
mhysterie
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n

Messages : 1586
Date d'inscription : 08/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pilosité et influence sociétale (suite)

Message par pierregr le Jeu 28 Aoû 2014 - 10:42

@Kunthia, je n'ai pas grand-chose à rajouter à ce que les autres ont dit concernant le fait de se plier à une norme, je pense comme M_hysterie qu'il faut agir en étant ensuite bien dans sa peau et si tu te sens mieux sans poils, ça me semble normal que tu les enlèves. Sauf que tu rajoutes ceci

Pour ce qui est de si j'étais un homme, je continue à croire que je le ferais parce que selon moi c'est pratique. Pour la sueur entre autre chose ( je ne supporte pas l'humidité et j'ai un paquet de phobie à propos de germe et tout, donc ne pas se fier à moi)

Si tu les enlèves pour ces 2 raisons ("trop" d'humidité et pour éviter les germes), je pense que tu fais fausse route.

Comme c'est très bien expliqué ici par une gynécologue, l'absence de poils pubiens peut être un problème de santé

http://www.huffingtonpost.fr/2012/08/08/stop-a-lepilation-pubienne_n_1755891.html

L'épilation pubienne irrite et provoque des inflammations des follicules pileux (développement anatomique en forme de sac dans lequel pousse un poil) laissant de microscopiques blessures ouvertes. Quand cela est combiné à un environnement moite tel que celui des parties génitales, vous voilà en face d'un terrain parfait pour les plus méchantes bactéries", souligne Emily Gibson.

Staphylocoque doré et autres réjouissances
Et le médecin ne plaisante pas, les méchantes bactéries dont elle parle ne sont autres que le staphylocoque doré ou le streptocoque B, autant de joyeusetés qui peuvent être combinées à des herpès et d'autres maladies sexuellement transmissibles dont la contamination est facilitée par les micro-blessures. Attention messieurs, les hommes ne sont évidemment pas à l'abri.

L'article d'origine, en anglais : http://www.kevinmd.com/blog/2011/04/war-pubic-hair.html

Concernant "l'humidité", si on laisse pousser les poils des aisselles à leur longueur maxi (ça dure environ 3 mois), la plupart des gens transpirent moins. Je fais référence ici à des femmes qui s'enlevaient les poils des aisselles et qui les ont gardés ensuite. Elles ont vraiment remarqué une différence. L'odeur peut aussi être différente mais elle est liée à des tas de choses, dont l'alimentation, entre autres.
De plus, les poils à cet endroit servent justement à faire évaporer plus vite la sueur qui stagnerait sur la peau, en l'absence de poils. C'est un mythe qu'on entend souvent : "avec des poils, je transpire bcp plus". Il faut avoir la patience de les laisser pousser, évidemment car si on les laisse qq jours seulement, ça ne change rien. Et si tu utilises la pierre d'alun, tu transpireras déjà moins et tu n'auras aucune odeur mais elle ne fonctionne pas chez tout le monde.
avatar
pierregr
Amazone
Amazone

Messages : 3993
Date d'inscription : 05/09/2011

http://www.norme-du-glabre.ct-web.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pilosité et influence sociétale (suite)

Message par erulelya le Jeu 28 Aoû 2014 - 10:57

Je confirme pour les aisselles, horrible le temps de la repousse et au bout de 6 semaines on sent déjà la différence.

Par contre j'hésite à y passer un coup de tondeuse, c'est embêtant quand ils sont trop long et se coincent dans le tissu du soutif.

_________________
"Je n’ai jamais réussi à définir le féminisme. Tout ce que je sais, c’est que les gens me traitent de féministe chaque fois que mon comportement ne permet plus de me confondre avec un paillasson" – Rebecca West
avatar
erulelya
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n

Messages : 1752
Date d'inscription : 25/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pilosité et influence sociétale (suite)

Message par kunthia le Jeu 28 Aoû 2014 - 13:41

Pour moi la pierre d'alun ne fonctionne pas du tout! Je comprends vos arguments mais j'ai essayé, j'ai fait les tests avec et sans! Je transpire beaucoup plus avec c'est un fait, les poils sont humides, je ressens cette humidité et ça me rend folle! Je ne le tolère pas. Pour les infections, à ce jour, j'en ai eu aucunes alors...
avatar
kunthia
Poilu⋅e
Poilu⋅e

Messages : 13
Date d'inscription : 23/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pilosité et influence sociétale (suite)

Message par 1977 le Jeu 28 Aoû 2014 - 14:42

Pour ma part j'ai fait des mycoses pendant des années sans jamais parvenir à m'en débarasser et pourtant j'ai suivi une tonne de traitement. J'ai arrêté l'épilation pubienne depuis 1 an et constate que mes problèmes de mycose ont complétement disparu. Je n'ai pas fait le lien tout de suite, ce n'était pas pour traiter la récidive que j'ai renoncé à l'épilation. Quand j'ai compris le lien entre les deux j'ai réalisé qu'aucun des nombreux médecins, que j'ai vu pour ce problème, ne m'a transmis d'informations au sujet des risques de l'épilation dans cette zone! C'est révoltant! Au lieu de ça ils m'ont prescrit tout un tas de cochonneries!
avatar
1977
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse

Messages : 1420
Date d'inscription : 03/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pilosité et influence sociétale (suite)

Message par pierregr le Jeu 28 Aoû 2014 - 18:10

@kunthia a écrit:Pour moi la pierre d'alun ne fonctionne pas du tout!  Je comprends vos arguments mais j'ai essayé, j'ai fait les tests avec et sans!  Je transpire beaucoup plus avec c'est un fait, les poils sont humides, je ressens cette humidité et ça me rend folle!  Je ne le tolère pas.  Pour les infections, à ce jour, j'en ai eu aucunes alors...  

Je comprends que ça puisse gêner mais une chose m'intrigue : que devient la sueur si tu n'as pas de poils ? Tu la ressens aussi, je suppose ?
Et quand tu transpires de la tête, ça te donne aussi envie de te raser le crâne ? Question naïve.

Concernant les infections, tant mieux si tu n'as aucun problème. Il est un fait que bcp de femmes n'ont pas de soucis mais comme l'explique très bien 1977, ça arrive et même dans ce cas, toutes/tous les docteurEs ne pensent pas à faire le lien pourtant évident, moi qui ne suis pas médecin, ça fait au moins 7-8 ans que j'entends que s'enlever les poils pubiens peut être un gros problème.
avatar
pierregr
Amazone
Amazone

Messages : 3993
Date d'inscription : 05/09/2011

http://www.norme-du-glabre.ct-web.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pilosité et influence sociétale (suite)

Message par Nurja le Jeu 28 Aoû 2014 - 19:18

@pierregr a écrit:quand tu transpires de la tête, ça te donne aussi envie de te raser le crâne ? Question naïve.
Ça m'arrive régulièrement (à chaque fois que j'ai très chaud) de me dire que ce serait bien plus confortable avec des cheveux (très) courts. Mais j'hésite à les re-raser.

_________________
Le plus souvent, j'interviens à titre personnel.
Parfois, j'aide à la modération.
avatar
Nurja
Modératrice
Modératrice

Messages : 9497
Date d'inscription : 12/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pilosité et influence sociétale (suite)

Message par Araignée le Jeu 28 Aoû 2014 - 19:20

@Usagi a écrit:
@Araignée a écrit: il a été radié de l'Ordre

A sa demande.

A sa demande, oui et non. Une procédure de radiation était engagée contre lui, ensuite il en a fait la demande, a été effectivement radié à sa demande mais la procédure lancée avant a continué, et il a aussi été radié, symboliquement, par l'Ordre lui-même. L'avoir demandé alors qu'il savait qu'il allait sans doute l'être de toute façon était très malin, ainsi il peut faire croire qu'il a quitté l'Ordre de lui-même par esprit de déontologie. Comme ça les gens peuvent croire que c'est lui qui en a fait la demande. Il a été radié pour utilisation de la médecine à des fins commerciales et pour avoir proposé des points en plus au bac pour les personnes ayant un IMC dans la moyenne.

http://www.lepoint.fr/sante/le-docteur-dukan-radie-de-l-ordre-des-medecins-26-01-2014-1784538_40.php

_________________
"Il n'y a pas de création sans transgression des normes" (Roland Gori)
avatar
Araignée
Héroïne/Héros
Héroïne/Héros

Messages : 4511
Date d'inscription : 02/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pilosité et influence sociétale (suite)

Message par Nurja le Ven 5 Sep 2014 - 11:20

Je disais ici que j'étais allée à l'école les mollets à l'air. J'ai reçu un chouette mail d'une collègue. Je partage :

Je voulais te féliciter pour "tes jambes poilues" Smile dans une société qui nous pousse/oblige à donner "une" image de "la femme"(épilée,belle,maquillée, non voilée ou "bien" habillée etc etc), quel courage d'être tout simplement "toi-même". Je t'ai regardé avec admiration... c'est cela que je voulais te dire.
Merci pour ton attention à notre situation.
Bien à toi

_________________
Le plus souvent, j'interviens à titre personnel.
Parfois, j'aide à la modération.
avatar
Nurja
Modératrice
Modératrice

Messages : 9497
Date d'inscription : 12/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pilosité et influence sociétale (suite)

Message par La Chatte le Ven 5 Sep 2014 - 11:53

Nurja : Très chouette ce mail ! Ça m'aurait fait plaisir.
avatar
La Chatte
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse

Messages : 848
Date d'inscription : 15/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pilosité et influence sociétale (suite)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum