Derniers sujets
NanetteAujourd'hui à 20:22AstréeWhy we need to move beyond cultural relativism vs. universalismHier à 21:08AstréeSites de rencontres extraconjugaux, club libertins.....Avis?04.12.18 11:58sawdaLa prostitution n'est pas un métier (suite)04.12.18 11:07VénusTribune sur la soit-disant "liberté d'importuner"30.11.18 11:52sawdaScum manifesto, Valerie Solanas11.10.18 17:28XB Rose-NoireArticle de France 24 qui relate la participation de la direction à un bizutage05.10.18 23:12Claire G.élections et féminisme25.09.18 17:00michekhenLe 8e Congrès international de recherches féministes dans la francophonie en août 201830.08.18 0:28VénusFéminisme culturel vs. féminisme radical27.08.18 10:44VénusLa ceinture de sécurité, pensée pour et par des hommes ?29.07.18 0:48EspramilFéminisme et antiféminisme29.06.18 15:58Claire G.Vidéos et films féministes18.06.18 10:441977Publication par la blogueuse Antisexisme13.06.18 16:54Claire G.Luce en lutte : rendre la langue française non sexiste13.06.18 11:52LuceL’idéologie de la tolérance a pris le contrôle du féminisme et menace de détruire le mouvement07.06.18 0:23AëlloonUn bon collectif queer et matérialiste à me conseiller? 04.05.18 21:40ReikoSexe sans consentement 04.05.18 11:40michekhenSituations de consentement ambigu23.03.18 18:20AraignéeC'est quoi "être une femme" ?17.03.18 9:01Coquelic0tAvortement, les croisés contre-attaquent09.03.18 18:17Claire G.Article sur le mythe de l'instinct maternel (Sarah Blaffer Hrdy)09.03.18 0:09michekhen[Radio] Emissions féministes (ou sujets qui nous concernent)07.03.18 23:38AëlloonMontrer une véritable détermination politique à éradiquer les violences faites aux femmes22.02.18 21:54AëlloonThe man-woman wars récits colorés17.02.18 6:23ReikoCrédit Mutuel Egalité Homme/Femme 201730.01.18 16:38Claire G.La santé pour les filles non-conformes18.01.18 5:04ReikoChercheures sur le lien entre hashtag/digital activism et féminisme05.01.18 3:49Black SwanPétition: " Fermez tous les comptes qui tweetent des menaces de viol envers les femmes ! "16.12.17 22:17IrjaD'où vient l'essentialisme ?11.12.17 15:33Tortue

Partagez
Aller en bas
avatar
La Chatte
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 821
Date d'inscription : 15/01/2014

Re: Les petites phrases sexistes cultes (suite)

le 06.08.15 21:29
Coucou à toutes et tous ! je ne passe plus souvent par ici parce que j'ai un nouveau boulot assez prenant, et que le soir je suis trop fatiguée pour me coller devant l'écran. Je ne savais pas trop où poster ça, je pense que ce topic n'est pas trop mal indiqué !  Cet aprem, avec mon collègue, on planchait sur la rédaction d'une pub radio pour une enseigne de puériculture et mode enfant, dont le slogan est "bienvenue dans l'univers des parents". Le service marketing de l'enseigne en question nous avait transmis une idée de scénario, hyper cliché : un dialogue entre deux mamans, dont l'une demande à l'autre si elle n'a pas un bon plan mode pour la rentrée des enfants. Bref, je voulais apporter un peu de changement et écrire une discussion entre un homme et une femme, car justement le slogan de la marque utilise bien le mot "parents" et non pas "mamans". Mon collègue s'y est opposé, sous prétexte que ce n'était pas dans la logique du client, et qu'il ne voyait pas un homme dire ce genre de choses… Je lui ai fait remarquer que dans la vraie vie on n'entendait jamais non plus des femmes dialoguer en mode "mais va donc chez tel magasin !" "oh oui, génial, j'y cours !", mais bref, il est resté sur ses positions. Ça m'a gonflée car je suis sure que ça n'était juste pas dans SA logique de faire un dialogue homme/femme pour une enseigne de mode enfant, qu'on aurait pu au moins soumettre l'idée quitte à ce que le client nous demande de réécrire le scénario, et que si on ne propose jamais quelque chose de différent, les pubs resteront toujours clichés, et sexistes…

_________________
L'amour, ce n'est pas violenter l'autre, c'est le protéger contre toutes formes de violences ou se tenir à ses côtés lorsqu'elles adviennent.
avatar
Alpheratz

—
Messages : 145
Date d'inscription : 28/06/2015

Re: Les petites phrases sexistes cultes (suite)

le 10.08.15 14:50
Pour être le changement que nous voulons voir dans le monde (Gandhi, je crois) nous devons remplacer notre position victimaire par notre force de propositions.

_________________
Les mots ont un sens. Leur absence aussi en a un.
Requiem : Roman français fondateur du pronom de genre neutre "al". Disponible sur Createspace et Amazon et la librairie Violette and Co, 102 rue de Charonne, Paris 11e, métro Charonne.
Page officielle sur Facebook
avatar
Invité
Invité

Re: Les petites phrases sexistes cultes (suite)

le 10.08.15 15:34
Une position victimaire ? Qu'entends-tu par là ?

Je te pose la question car ton commentaire fait très "Yakafaire" tout de même.
avatar
La Chatte
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 821
Date d'inscription : 15/01/2014

Re: Les petites phrases sexistes cultes (suite)

le 10.08.15 20:37
Même question que Drärk (longtemps que tu avais déserté, non ? Ou c'est moi ?), et même ressenti.

_________________
L'amour, ce n'est pas violenter l'autre, c'est le protéger contre toutes formes de violences ou se tenir à ses côtés lorsqu'elles adviennent.
avatar
Invité
Invité

Re: Les petites phrases sexistes cultes (suite)

le 11.08.15 4:15
(Voui j'avais besoin d'une pause fofo, mais je suis de retour, pour vous jouer de - wait - nan oublie Razz )
avatar
LenaLou
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 1096
Date d'inscription : 19/11/2013

Re: Les petites phrases sexistes cultes (suite)

le 12.08.15 9:06
Le titre WTF sur Rue89 ce matin... :arg:
Waow,c'est vrai que si une merde de site misogyne comme PornHub disparaissait,ce serait tellement dramatique,dis donc! Rolling Eyes

http://rue89.nouvelobs.com/rue89-culture/2015/08/10/soundcloud-danger-cest-comme-si-pornhub-disparaissait-dinternet-260628

_________________
I'm impossible to forget,but i'm hard to remember.
avatar
Iridacea
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 2954
Date d'inscription : 12/05/2015

Re: Les petites phrases sexistes cultes (suite)

le 18.08.15 10:34
Un petit combo mysogynie + validisme, avec un peu de capitalisme saupoudré par dessus :

-Je peux rentrer chez moi? Je suis malade...
-Qu'est ce que tu as?
-Mes règles
Les règles ne sont pas une maladie. Je lui ai dit de bosser

Sur ce statut Twitter, on a donc le viril mépris des problèmes de gonzesses comme les règles* et l'ignorance du valide de la difficulté de mener des tâches lorsqu'on souffre.
Le plus beau, c'est la justification du bonhomme (bras droit d'un patron de PME canadienne si j'ai bien suivi) : en gros, il ne peut pas se permettre de donner un jour de congé à une employée parce qu'il a une petite entreprise, et que cette femme pourrait disparaître un jour par mois grâce à cette autorisation, ce qui va provoquer la ruine de la boîte, visiblement.

Pour avoir eu longtemps des règles ultra douloureuses, je ne peux que souhaiter à ce monsieur de les avoir une fois dans sa vie, avec mal de crâne, envie de vomir, crampes atroces et diarrhées. Et de travailler très dur pour son patron en même temps. Ordure.



*les mecs trans et autres non-binaires sont de chatoyantes licornes, bien entendu.

_________________
Virago soupe au lait, tatillonne et pontifiante.

--> Matérialiste tant qu'il le faudra. <--
Christine Delphy a écrit:Aucun degré d’empathie ne peut remplacer l’expérience. Compatir n’est pas pâtir.
avatar
Invité
Invité

Re: Les petites phrases sexistes cultes (suite)

le 18.08.15 12:12
Moi aussi je lui souhaite de finir sous trois couvertures en plein été, à grelotter et transpirer à grosses gouttes, à crier parce que le bide semble fondre littéralement et que c'est juste atroce à supporter.

Avec mal de tête, mal de dos. Être incapable de se lever, d'aller aux toilettes, de se changer dans les 12 heures qui suivent parce qu'épuisée.

Surtout sans codéine.

Et que ça lui dure une semaine, histoire qu'il prenne avec les intérêt.
avatar
Iridacea
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 2954
Date d'inscription : 12/05/2015

Re: Les petites phrases sexistes cultes (suite)

le 18.08.15 12:42
La dernière fois que j'ai dû travailler avec des règles douloureuses, j'ai passé 2h (c'était par chance en fin de journée) à me tortiller sur ma chaise en grimaçant de douleur et en allant au chiottes tellement souvent que mon collègue a fini par me demander ce qui m'arrivait.

Une fois, à la fac, j'ai passé 3h à me tordre de douleur sur mon siège en essayant de suivre mon cours en amphi avant de foutre le camp en courant pour dégueuler.

Toujours à la fac, j'ai dû me casser en plein milieu d'un TP pour vomir. Après, j'avais tellement mal que j'ai fait un pèlerinage à la pharmacie la plus proche, blanche comme un linge. En chialant de douleur, j'ai supplié la pharmacienne de me donner un ibuprofène tout de suite et j'ai passé un quart d'heure dans ses chiottes à attendre que le médoc fasse effet.

Je confirme, en tout cas, que les règles ne sont pas une maladie et qu'il est donc justifié de refuser une absence pour ce motif à une employée.

_________________
Virago soupe au lait, tatillonne et pontifiante.

--> Matérialiste tant qu'il le faudra. <--
Christine Delphy a écrit:Aucun degré d’empathie ne peut remplacer l’expérience. Compatir n’est pas pâtir.
Anathème
Bleu⋅e
Bleu⋅e
Messages : 107
Date d'inscription : 02/10/2014

Re: Les petites phrases sexistes cultes (suite)

le 18.08.15 18:33
J'aime beaucoup son "Je comprends" dans ses réponses. Serait-il le seul homme cis à avoir expérimenté les règles pour pouvoir comprendre ?

Je me demande parfois si les hommes aussi avaient quelque chose de comparable aux menstruations, le rapport hautain à ces dernières serait le même.
avatar
Iridacea
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 2954
Date d'inscription : 12/05/2015

Re: Les petites phrases sexistes cultes (suite)

le 18.08.15 18:42
Si les mecs cis avaient leurs règles, leur douleur serait prise au sérieux et ils auraient des médicaments efficaces. Des maladies comme l'endométriose ne seraient pas sous-diagnostiquées voire méconnues au motif que la douleur est normal, arrêtez de faire votre douillette ma pauvre Jeannette. Etc, etc.

Il y a un fil à ce sujet sur le forum.

_________________
Virago soupe au lait, tatillonne et pontifiante.

--> Matérialiste tant qu'il le faudra. <--
Christine Delphy a écrit:Aucun degré d’empathie ne peut remplacer l’expérience. Compatir n’est pas pâtir.
avatar
michekhen
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 725
Date d'inscription : 02/09/2013

pub puériculture

le 19.08.15 8:32
@La Chatte a écrit:Coucou à toutes et tous ! je ne passe plus souvent par ici parce que j'ai un nouveau boulot assez prenant, et que le soir je suis trop fatiguée pour me coller devant l'écran. Je ne savais pas trop où poster ça, je pense que ce topic n'est pas trop mal indiqué !  Cet aprem, avec mon collègue, on planchait sur la rédaction d'une pub radio pour une enseigne de puériculture et mode enfant, dont le slogan est "bienvenue dans l'univers des parents". Le service marketing de l'enseigne en question nous avait transmis une idée de scénario, hyper cliché : un dialogue entre deux mamans, dont l'une demande à l'autre si elle n'a pas un bon plan mode pour la rentrée des enfants. Bref, je voulais apporter un peu de changement et écrire une discussion entre un homme et une femme, car justement le slogan de la marque utilise bien le mot "parents" et non pas "mamans". Mon collègue s'y est opposé, sous prétexte que ce n'était pas dans la logique du client, et qu'il ne voyait pas un homme dire ce genre de choses… Je lui ai fait remarquer que dans la vraie vie on n'entendait jamais non plus des femmes dialoguer en mode "mais va donc chez tel magasin !" "oh oui, génial, j'y cours !", mais bref, il est resté sur ses positions. Ça m'a gonflée car je suis sure que ça n'était juste pas dans SA logique de faire un dialogue homme/femme pour une enseigne de mode enfant, qu'on aurait pu au moins soumettre l'idée quitte à ce que le client nous demande de réécrire le scénario, et que si on ne propose jamais quelque chose de différent, les pubs resteront toujours clichés, et sexistes…

C'est le problème inhérent à la publicité je suppose? la pub ne peut fonctionner que dans le carde des références que les gens ont déjà, non ? ou est-ce que je me trompe?
donc même pour faire une pub "alternative" on sera obligé de retomber, de faire appel aux clichés, pour que la pub plaisent aux gens, il me semble.
avatar
Invité
Invité

Re: Les petites phrases sexistes cultes (suite)

le 19.08.15 9:25
Les règles ne sont pas une maladie, la digestion non plus, pourtant ça peut rendre malade.

Perso je me demande comment je vais faire quand j'aurai à nouveau une activité hors de chez moi, professionnelle s'entend, genre si j'ai ma formation en septembre. Je ne vomis jamais pendant mes règles, mais c'est parce que j'ai la possibilité de mettre au lit avec bouillotte et codéine (quand je ne perds pas la plaquette comme récemment et où j'ai chialé tellement j'avais mal et que la pharmacie était fermée vu que c'était le soir ><). En revanche, pour avoir déjà fini en larmes à cause de lombalgies au taff, je sais très bien que mes dysménorrhées actuelles pourraient m'envoyer au tapis en moins d'une heure et la Prontalgine est efficace mais me fait plus ou moins planer (j'ai même des soupçons sur d'éventuelles hallus légères, heureusement que je ne conduis pas).

Soit je me mettrai en arrêt, soit je planerai en formation, à voir.

Donc oui je suppose qu'on peut refuser de renvoyer une personne chez elle pour règles douloureuses selon la loi, mais la loi est souvent du côté des enflures c'est bien connu.
avatar
Iridacea
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 2954
Date d'inscription : 12/05/2015

Re: Les petites phrases sexistes cultes (suite)

le 19.08.15 11:27
J'allais te dure que si tes règles sont douloureuses au point d'avoir besoin de codéine, un médecin pourrait peut-être te signer un certificat ou autre pour te dispenser de formation ce jour là, mais je ne trouve rien sur Internet sur un certificat de dispense pour ce type de motif (uniquement des traitements). :s

_________________
Virago soupe au lait, tatillonne et pontifiante.

--> Matérialiste tant qu'il le faudra. <--
Christine Delphy a écrit:Aucun degré d’empathie ne peut remplacer l’expérience. Compatir n’est pas pâtir.
avatar
Invité
Invité

Re: Les petites phrases sexistes cultes (suite)

le 19.08.15 13:33
La magie du secret médical : je peux demander à ma/mon médecin de me mettre en arrêt et ma formation n'a pas le droit de savoir pourquoi. Mais je préfère m'en passer, la dernière fois que j'ai abordé ça et que j'ai demandé un peu de codéine, on m'a refilé des médoc dont j'avais précisé qu'ils ne me soulageaient pas. Encore que j'ai droit à la CMU, je n'ai pas à avancer la consultation pour un papier.

La médecine et moi, on est pas très potes Razz
avatar
Iridacea
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 2954
Date d'inscription : 12/05/2015

Re: Les petites phrases sexistes cultes (suite)

le 19.08.15 14:36
En même temps, un médecin qui n'écoute pas ton retour sur tel ou tel médicament, c'est tristement banal mais tellement révélateur de la façon dont sont considéré-e-s les patient-e-s… :s

On sort un peu du sujet, mais c'est particulièrement frappant pour tout ce qui est lié au gynécologique, avec des spécialistes qui te proposent un traitement sans t'expliquer ce qui t'arrive ou minorent tes expériences.

_________________
Virago soupe au lait, tatillonne et pontifiante.

--> Matérialiste tant qu'il le faudra. <--
Christine Delphy a écrit:Aucun degré d’empathie ne peut remplacer l’expérience. Compatir n’est pas pâtir.
takamine
Bleu⋅e
Bleu⋅e
Messages : 111
Date d'inscription : 12/07/2015

Re: Les petites phrases sexistes cultes (suite)

le 23.08.15 16:57
...


Dernière édition par takamine le 30.08.15 1:02, édité 1 fois

_________________
..je suis un monde ignoré illuminé par d'éclatantes aurores ! ..
takamine
Bleu⋅e
Bleu⋅e
Messages : 111
Date d'inscription : 12/07/2015

Re: Les petites phrases sexistes cultes (suite)

le 23.08.15 17:08
hein ?? mais quel rapport .. je poste ca parce que on me la envoyé ce matin .... oula ca va loin .. bn apres midi

_________________
..je suis un monde ignoré illuminé par d'éclatantes aurores ! ..
takamine
Bleu⋅e
Bleu⋅e
Messages : 111
Date d'inscription : 12/07/2015

Re: Les petites phrases sexistes cultes (suite)

le 23.08.15 17:18
...


Dernière édition par takamine le 30.08.15 1:02, édité 1 fois

_________________
..je suis un monde ignoré illuminé par d'éclatantes aurores ! ..
Administratrice
Admin
Admin
Messages : 499
Date d'inscription : 07/06/2013

Re: Les petites phrases sexistes cultes (suite)

le 23.08.15 19:21
Topic provisoirement verrouillé
avatar
Nurja
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 9230
Date d'inscription : 12/04/2012

Re: Les petites phrases sexistes cultes (suite)

le 02.09.15 6:13
i would like a blowjob from you Wink
Reçu d'un inconnu via un site de rencontre.

J'ai signalé le message.
Je trouve offensant qu'une personne que je ne connais pas me contacte avec une telle "demande" (i would like a blowjob from you Wink )
J'ai l'impression qu'il prend OKcupid pour un service d'escorts où les hommes peuvent commander aux femmes ce dont ils ont envie.
Je suis choquée. Choquée que cela semble si naturel pour un homme de ne pas se soucier de l'autre.

_________________
I'm a radical feminist, not the fun kind. Andrea Dworkin
Coquelic0t
Bleu⋅e
Bleu⋅e
Messages : 53
Date d'inscription : 18/09/2014

Re: Les petites phrases sexistes cultes (suite)

le 07.09.15 12:54
Une personne poste un message sur le décompte de la prochaine saison de la série "Homeland" par Showtime avec l'actrice principale de la série Claires Danes > https://i.gyazo.com/86ccdc99cd6cccb8e7a84e5aa842d31b.jpg

Les réponses sexistes > https://i.gyazo.com/ac644316d38237de0e61f9b70124d8ee.png

J'ai juste répondu ça > https://i.gyazo.com/3693e753d3429dc8aef02f424fc0d7b5.png
J'ai déjà pas mal d'antécédentes sur ce même forum concernant le sexisme, donc je la joue "cool".
avatar
Nurja
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 9230
Date d'inscription : 12/04/2012

Re: Les petites phrases sexistes cultes (suite)

le 22.01.16 18:03
Dans un mail d'une collègue :
...peut être pourras tu être là pour nous aider (avec l'un ou l'autre élève) à porter le matériel (s'il y a un professeur masculin je demanderai en priorité!!!;-))

Je lui ai répondu que je serai là pour porter et que j'étais probablement plus apte qu'un de nos collègues...

_________________
I'm a radical feminist, not the fun kind. Andrea Dworkin
avatar
La Chatte
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 821
Date d'inscription : 15/01/2014

Re: Les petites phrases sexistes cultes (suite)

le 22.01.16 23:52
J'ai cliqué par curiosité sur une présentation de son documentaire "macho politico" par Cyrille Eldin (diffusé le 20 janvier sur canal +), qui a enquêté sur le sexisme en politique. L'intention est très louable, soulignons-le. Mais ce brave journaliste de nous expliquer qu'il a découvert en écoutant toutes ces politiciennes qu'il n'y avait pas "que des féministes hystériques" qui criaient à l'inégalité (me souviens plus de la suite exacte de la phrase) mais aussi des femmes discrètes (là c'est moi qui traduis : normales, quoi, pas grandes gueules) qui avaient beaucoup de mal à faire passer leurs idées dans ce monde de mâle dominants. Et que c'était bien dommage, parce qu'il a découvert aussi que la plupart de ces femmes étaient capables de recul, d'autodérision, et qu'on pouvait rire avec elle, qu'elles ne présentaient pas susceptibilité déplacées.
On est rassurées, hein, si les femmes "discrètes" soulignent calmement que le sexisme en politique a de beaux jours devant lui, c'est surement que c'est vrai. Parce que ces féministes hystériques ne sont vraiment pas crédibles…
Je me demande vraiment si ce type s'est rendu compte que ces propos sont justement plein de clichés machistes...

_________________
L'amour, ce n'est pas violenter l'autre, c'est le protéger contre toutes formes de violences ou se tenir à ses côtés lorsqu'elles adviennent.
avatar
Nyrhia
Bleu⋅e
Bleu⋅e
Messages : 24
Date d'inscription : 24/05/2015

Re: Les petites phrases sexistes cultes (suite)

le 08.05.16 19:03
Réputation du message : 100% (1 vote)
Juste pour ne pas ouvrir un fil de discussion seulement pour mon coup de gueule, expérience personnelle de sexisme bienveillant sous forme de mecsplication.  Alors voilà, j'espère faire de mauvaise publicité à personne, car sur ce site je n'ai pas dit où je travaille, je vais donc pouvoir dire ce qui me pèse sur le cœur sans que facebook ou autre serve à me dénoncer pour diffamation. Le patron est très gentil, et "du coté de l'égalité femmes-hommes" de ses propres dire. Super! Mais il me dit aussi gentiment que mon partie pris féministe n'est pas objectif, et que "tout travail de recherche doit tendre à l'objectivité, et non au militantisme". Le mec n'a rien compris au positionnement du chercheur dans les sciences sociales! Deuxième mecsplication bienveillante: le travail que je fais sur l'égalité femmes-hommes au boulot doit s'adresser, non pas aux femmes comme je le voudrais et ce que j'ai dit, mais aux hommes! Bah oui, c'est eux qu'ils faut convaincre (et puisqu'il le dit, hein! homme+patron=vérité!) Donc dans mon taf où les au 3/4 des travailleuses sont des femmes, je dois bosser à destination des hommes! Moi qui déteste qu'on m'impose mes sujets, et qui déteste parler dans le vide (l'oreille des privilégiés), et qui prône la sororité, et encore une fois noues sommes traitées comme "minoritaire" alors qu noues sommes dans ce cas les 3/4 des effectifs! Mais je dois travailler pour les hommes! Voilà ce que le sexisme bienveillant vient me faire! Merci de m'avoir lu, ça fais du bien de le dire, je n'ai nulle part où exprimer ma frustration.

_________________
"Le mariage est le tombeau des femmes, le principe de toute servitude féminine."
adapté de Charles Fourier

"Et aussi longtemps qu'une femme restera enchainée, je ne serai pas libre. Ni aucune d'entre vous."
adapté d' Audre Lorde
Contenu sponsorisé

Re: Les petites phrases sexistes cultes (suite)

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum