Derniers sujets
» [Article] Sexe entre potes hétéros sur le forum JVC
par Iridacea Ven 21 Juil 2017 - 14:30

» Intro de Klazoo
par Klazoo Lexis Mer 19 Juil 2017 - 12:06

» Peggy Sastre
par Araignée Lun 17 Juil 2017 - 8:36

» Je me présente
par Titi63 Jeu 13 Juil 2017 - 21:56

» Salut!
par Nurja Jeu 13 Juil 2017 - 19:45

» kotava
par Iridacea Jeu 13 Juil 2017 - 10:27

» C'est quoi "être une femme" ?
par Coquelic0t Jeu 13 Juil 2017 - 9:43

» Le voile
par Iridacea Mar 11 Juil 2017 - 11:21

» Youtube
par Klazoo Lexis Mar 11 Juil 2017 - 8:35

» Le gene SRY
par Klazoo Lexis Mar 11 Juil 2017 - 6:57

» Bastien Vivès "Une soeur", votre avis ?
par Klazoo Lexis Mar 11 Juil 2017 - 6:19

» Photo de nus artistiques
par Klazoo Lexis Mar 11 Juil 2017 - 5:26

» Se faire des ami.e.s ?
par michekhen Mar 11 Juil 2017 - 0:05

» Salon du livre lesbien et débat HERstory le 1er juillet 2017
par michekhen Lun 10 Juil 2017 - 21:07

» Présentation Noki
par Claire G. Lun 10 Juil 2017 - 14:03

» Questionnaire sur le français inclusif
par Alpheratz Lun 10 Juil 2017 - 0:10

» "non-binaire" c'est quoi ?
par Iridacea Ven 7 Juil 2017 - 14:35

» [Article] 220 femmes tuées par leur conjoint, ignorées par la société
par Iridacea Ven 30 Juin 2017 - 16:26

» Mwà
par Iridacea Jeu 29 Juin 2017 - 14:00

» Bonjour tout le monde !
par Alpheratz Mar 27 Juin 2017 - 16:29

» Hey
par Alpheratz Mar 27 Juin 2017 - 16:28

» [Article] Que font les jeunes féministes de l’héritage des générations antérieures ?
par Alpheratz Mar 27 Juin 2017 - 16:15

» Vidéos et films féministes
par Dihya Ven 23 Juin 2017 - 20:39

» Une loi en Caroline du Nord (USA) n'autorise pas les femmes à rétracter leur consentement pendant le sexe
par Iridacea Ven 23 Juin 2017 - 15:28

» La porno féministe
par Nurja Mer 21 Juin 2017 - 12:54

» Bise et Serrage de Main
par Nurja Lun 19 Juin 2017 - 16:16

» La précarité des femmes sur le marché du travail
par Iridacea Lun 19 Juin 2017 - 14:42

» Présentation
par Nurja Dim 18 Juin 2017 - 8:04

» [Entretien] « Le féminisme ne nous a pas été appris par l’Occident » – Fatma Oussedik
par Iridacea Ven 16 Juin 2017 - 22:27

» [Article] Les fondements politico-économiques du fémonationalisme
par Iridacea Lun 12 Juin 2017 - 22:47

» Que pensez-vous de cette controverse?
par Nurja Dim 11 Juin 2017 - 13:24

» [Film] Regarde elle a les yeux grand ouverts
par erulelya Jeu 8 Juin 2017 - 21:38


Repentance et pénitence

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Repentance et pénitence

Message par Groucho le Lun 21 Juil 2014 - 11:06

Bonjour,

ici Groucho, mâle à position sociale dominante et à physique imposant ayant naturellement suivi ses modèles ressemblant tout au long de sa vie, usé des codes afférents, largement macho et patriarcaux,  pour avoir de multiples conquêtes et une vie sentimentale et sexuelle fructueuse, me voilà totalement rangé des voitures depuis maintenant quelques années.
Je suis désormais père de famille, je vis en province à la campagne et depuis peu, ma compagne travaille car elle ne souhaitait pas rester au domicile et voulait reprendre sa carrière suite à sa grossesse.
Ironie du sort, je me retrouve sans emploi et à la maison, les journées sont douces et reposantes, je m'occupe de mon petit bébé, je prends le soleil, je prépare des petits plats à ma compagne qui rentre manger le midi, je prends soin de moi et j'ai enfin le temps de penser.
Accessoirement il n'y a aucun rapport avec le féminisme, qu'vous allez me dire.
Et bein si.

Le déséquilibre homme-femme sur le plan de la représentation sociale et des codes qui régissent notamment un couple; je le vis tous les jours, mais en sens inverse.

Du coup tout s'éclaire sur le plan de mes préjugés passés sur la question, je vois la lumière au fond de mon tunnel intellectuel, et j'ai une belle envie de partager vos sujets de discussion, pour approfondir.

De profundis.


Bien à vous.
avatar
Groucho
Poilu⋅e
Poilu⋅e

Messages : 24
Date d'inscription : 21/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Repentance et pénitence

Message par Claire G. le Lun 21 Juil 2014 - 13:20

Bienvenue à toi.


_________________
i am who i am because you are who you are.
avatar
Claire G.
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse

Messages : 1024
Date d'inscription : 20/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Repentance et pénitence

Message par Invité le Lun 21 Juil 2014 - 14:40

Bienvenue ! Tu veux bien nous dire ce qui t'as " attiré " dans le féminisme ? Quelles questions tu t'ai posé ?

(Ça n'a rien d'un interrogatoire hun, c'est juste de la curiosité).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Repentance et pénitence

Message par Araignée le Lun 21 Juil 2014 - 15:22

Bienvenue Smile

_________________
"Il n'y a pas de création sans transgression des normes" (Roland Gori)
avatar
Araignée
Héroïne/Héros
Héroïne/Héros

Messages : 4511
Date d'inscription : 02/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Repentance et pénitence

Message par Breizhmel le Lun 21 Juil 2014 - 17:38

Je trouve que ta démarche est louable.

En espérant que tu trouve réponses à tes questions, je te souhaite la bienvenue ici.
avatar
Breizhmel
Poilu⋅e
Poilu⋅e

Messages : 106
Date d'inscription : 30/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Repentance et pénitence

Message par Lollipop le Lun 21 Juil 2014 - 17:55

study


Dernière édition par Lollipop le Mer 8 Oct 2014 - 10:41, édité 1 fois
avatar
Lollipop
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse

Messages : 844
Date d'inscription : 28/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Repentance et pénitence

Message par Groucho le Lun 21 Juil 2014 - 22:24

@shun a écrit:
Bienvenue ! Tu veux bien nous dire ce qui t'as " attiré " dans le féminisme ? Quelles questions tu t'ai posé ?
.

Pas spécialement de questions qui me tracassent, plutôt un intérêt à lire des anecdotes, des sentiments ou des analyses dans lesquelles je pourrais me retrouver bien que je suis un homme.
Un soupçon de curiosité aussi.
Je découvre.
avatar
Groucho
Poilu⋅e
Poilu⋅e

Messages : 24
Date d'inscription : 21/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Repentance et pénitence

Message par Breizhmel le Lun 21 Juil 2014 - 22:32

@Groucho a écrit:
@shun a écrit:
Bienvenue ! Tu veux bien nous dire ce qui t'as " attiré " dans le féminisme ? Quelles questions tu t'ai posé ?
.

Pas spécialement de questions qui me tracassent, plutôt un intérêt à lire des anecdotes, des sentiments ou des analyses dans lesquelles je pourrais me retrouver bien que je suis un homme.
Un soupçon de curiosité aussi.
Je découvre.
Je pense que c'est tout ce qu'il faut. Wink

Au plaisir !
avatar
Breizhmel
Poilu⋅e
Poilu⋅e

Messages : 106
Date d'inscription : 30/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Repentance et pénitence

Message par Invité le Lun 21 Juil 2014 - 23:36

La curiosité est me meilleur des défauts !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Repentance et pénitence

Message par Nurja le Mar 22 Juil 2014 - 15:34

En espérant que ce forum te permette d'assouvir ta curiosité, d'apprendre différentes choses et d'avancer dans tes réflexions, sois le bienvenu.

_________________
Le plus souvent, j'interviens à titre personnel.
Parfois, j'aide à la modération.
avatar
Nurja
Modératrice
Modératrice

Messages : 9497
Date d'inscription : 12/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Repentance et pénitence

Message par Reiko le Ven 25 Juil 2014 - 4:07

J’adore Groucho, il est mon héros drôle favori et j’ai eu vent que l'acteur y fut naturel. Sa logique hilarante.

Bienvenue à toi et j’espère que tu incarneras bien le personnage de Groucho Marx.

Bah, à propos d’être parent masculin chez soi, je vois beaucoup de genre « bad boy » s’occuper de leur petit près de chez moi. Il ne devrait pas y avoir de honte.

_________________
Un petit récit coloré optimiste à comment un garçon peut se féminiser avec ses mains La vie des silverfish

Ma série colorée Une fille au pays des garçons menus

Un livre on-line La santé pour les garçons féminins
avatar
Reiko
Poilu⋅e
Poilu⋅e

Messages : 43
Date d'inscription : 30/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Repentance et pénitence

Message par Nurja le Ven 25 Juil 2014 - 7:56

Reiko, merci de repondre aux questions que des membres t'ont posees suite a ta presentation.

_________________
Le plus souvent, j'interviens à titre personnel.
Parfois, j'aide à la modération.
avatar
Nurja
Modératrice
Modératrice

Messages : 9497
Date d'inscription : 12/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Repentance et pénitence

Message par Administratrice le Dim 27 Juil 2014 - 14:05

Bonjour Groucho,

Plusieurs membres du forum trouvent que ton comportement pose parfois problème. Tu es nouveau sur ce forum et nous pensons qu'il serait souhaitable que tu prennes davantage connaissance du forum. Il y a un grand nombre de topics à lire qui te permettront d'en apprendre plus sur le féminisme en général mais aussi sur la façon dont fonctionne ce forum.
Si tu souhaites poster des choses nous te demandons (pour l'instant) de ne le faire que sur ton topic de présentation.

Rappel de la charte du forum :

La Charte du forum a écrit:La modération peut exiger à un-e membre de ne poster que sur son fil de présentation, temporairement ou non. Si le/la membre ne respecte pas cette décision et poste en dehors de son topic de présentation il/elle pourra être banni.


Merci de ta compréhension.

L'équipe de la modération.

Administratrice
Admin
Admin

Messages : 498
Date d'inscription : 07/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Repentance et pénitence

Message par Omniia le Dim 27 Juil 2014 - 14:14

Je copie-colle ici certains posts qui te sont adressés au cas où tu souhaiterais y répondre :

http://feminisme.fr-bb.com/t146p105-hypersexualisation-des-petites-filles#89431 :
@Claire G. a écrit:
@Groucho a écrit:Je suis personnellement chaque jour plus choqué, notamment sur le plan vestimentaire, par la sexualisation des jeunes filles.
J'ai surpris il y a peu une discussion de filles de 14-15 ans sur la sexualité, et j' en suis encore aujourd'hui choqué.

Hmmm...  scratch 

1/ Des jeunes adolescentes qui osent montrer qu'elles ont un corps ça te choque ?

Et des jeunes adolescents qui font exactement la même chose, non ?

2/ Des jeunes filles de 14/15 ans qui parlent de sexualité ça te choque ?

Et des jeunes garçons du même age qui font exactement la même chose, tu en penses quoi ?

Parce que franchement, vu comment commence ton post, on frise la leçon de morale sur ces jeunes dévergondées qui osent montrer des bouts de peau à des pauvres hommes victimes de leurs hormones.
@Drärk a écrit:
Tu n'es pas la seule Claire G.

La moitié de ma fratrie est mineure, je suis la plus âgée, je n'ai pas d'enfant-e-s mais je sais comment fonctionne une fratrie, j'ai en mémoire les questions que l'on peut se poser bien qu'ayant déjà 27 ans (on pourrait partir du principe que j'ai oublié avec le temps). A une de mes sœurs, actuellement au collège, je lui ai dit récemment expliqué qu'elle pouvait me poser toutes les questions lui passant par la tête, y compris celles qu'elle n'oserait pas poser, tout en la rassurant sur le fait que je respectais qu'elle ne puisse pas tout verbaliser. Elle est dans la tranche d'âge des adolescentes dont tu parles et je n'ai pas été du tout choquée par ses propos. En revanche j'avais déjà repéré il y a quelques mois des réflexes sexistes, que sa famille et la société lui ont inculqué. Je suis passée par là pour lui expliquer qu'elle pouvait penser par elle-même et que j'étais là pour la soutenir.

De plus des adolescentes qui parlent de sexe, même dans les détails ne couchent pas forcément. Et si elles ont des rapports sexuels avec coït avec des garçons, tout ce que j'espère, c'est qu'elles sachent dire "non", qu'elles se protègent et que leurs partenaires soient respectueux et se protègent (et soient mineurs). Par parce que je serais d'accord avec une sexualité "à deux" mais parce qu'on ne peut pas empêcher des ado de se découvrir, de vouloir découvrir le corps d'une autre personnes, d'être homosexuel-le aussi et de coucher. La moyenne d'âge du premier coït hétérosexuel en France est toujours de 17 ans pour les garçons et les filles.

La sexualité commence avant la naissance, je l'ignorais encore récemment, mais je savais néanmoins que pendant l'enfance les enfant-e-s se découvrent, se caressent, parfois iels se comparent, y compris d'un point de vue anatomique. J'ai entendu un garçon et une fille le dire à voix haute un jour iels devaient être en maternelle, sans avoir eu besoin de se toucher d'ailleurs. Rien de bizarre, d'immoral, point de lien charnel non plus. C'est de la curiosité et de la comparaison. C'est normal et naturel.

Pourquoi à 14/15 ans, les jeunes devraient vouloir un lien charnel ? A titre personnel je déplorerais plutôt le fait qu'iels pensent que pour expérimenter du sexe, il faille le faire à deux et avec une personne du sexe opposé. A cet âge, se caresser est normal, comme à 5 ans ou comme à 75 ans. Au moins l'auto-sexualité n'engendre pas de risques de grossesses et permet de devenir sexuellement et affectivement indépendant, c'est important. Parce que des jeunes qui pensent que pour faire du sexe, il faut être à deux, c'est problématique ; cela peut conduire à un tabou de la masturbation et à une dépendance affective et sexuelle d'autrui. Il y a mieux pour débuter sa vie d'adulte que de penser que pour être épanoui-e sexuellement, il faut obligatoirement être en couple ou lié.

Si tu rapportes les questions ou les propos t'ayant choqué, je pourrais (et les autres membres aussi s'iels le souhaitent) t'apporter des précisions à ce sujet.
Si tu souhaites éviter des pièges en matière de sexualité pour tes enfant-e-s, c'est que émets déjà un discours moralisateur quant à la sexualité. Sache que les jeunes trouvent souvent des réponses dans la pornographie car ma génération (née dans les années 80 on va dire, jeunes parent-e-s donc) a déjà connu la porno mais n'est pas du genre à répondre aux questions concernant la sexualité, le sexe et les sentiments. Ce n'est pas la faute des jeunes, c'est bien plus compliqué. La sexualité est interdite aux jeunes parce que nous sommes rarement capables de comprendre que le sexe c'est pas que de la pénétration entre un homme et une femme et pas que en couple. Si un membre de ma fratrie venait me dire "Je veux me mettre en couple pour expérimenter la sexualité avec un lien charnel" surtout avant 18 ans, euh, je mettrais de suite les choses à plat, parce que c'est pas du tout sain. Ce ne sont pas forcément les jeunes qui pensent qu'il faut coucher, iels ont les adultes, les médias et la société comme modèle. On les pousse sans cesse à se comporter comme des adultes, avec les technologies modernes, les vêtements mettant en valeur le corps de et de manière sexuelle. C'est normal qu'en fait iels nous imitent et veuillent faire comme nous. En revanche, si on leur permettait de vivre leur jeunesse sans leur imposer à la fois des exigences d'adultes et des règles pour enfant-e-s, ce serait mieux pour elleux.
Bonjour le paradoxe : comporte-toi en adulte mais tu as l’interdiction de flirter et de sortir avec tes ami-e-s ! Faut pas s'étonner si les jeunes font des "crises" face à l'autorité avec ce genre de comportement qu'on a envers elleux  Rolling Eyes 


http://feminisme.fr-bb.com/t2849-masculinite-feminite#89447 :
@Drärk a écrit:
Nurja te pose une question et tu lui expliques que cette question est "trop vague et piégeuse pour y répondre" pour ensuite lui demander de répondre à son tour, tout en précisant que c'est le but de ton fil ?

Le but de ton fil serait donc de poser une question "trop vague et piégeuse" ? D'une part, en effet c'est que ce tu as fait, je ne sais pas si tu t'en rends compte en revanche, d'autre part, je me demande comment nous pouvons répondre puisque c'est trop vague et piégeux.
@Omniia a écrit:
Je suis d'accord avec Drärk, c'est étrange de poser une question à laquelle toi-même tu ne souhaites pas répondre vu que tu penses qu'aucune réponse ne peut être acceptable et que ta question est trop vague et piégieuse...

@Groucho a écrit:(et dans le concept de modernité, de manière souvent faussée)
Qu'est-ce que tu veux dire ici ?

Sinon ben je pense qu'on possède tou-te-s des caractéristiques / comportements qui sont socialement associé-es à la féminité ou à la masculinité et qu'on a en effet chacun-e certaines caractéristiques socialement considérées comme masculines et d'autres comme féminines. Donc oui ça me semble évident qu'en général on ne dit pas de quelqu'un qu'iel est "féminin-e" dans le sens ou iel n'aurait que des caractéristiques "féminines". Mais on nous éduque à catégoriser les gens en féminin VS masculin et pour ça on est amené-e à se focaliser sur certaines caractéristiques qui nous semblent majeures pour définir la féminité VS la masculinité. Je pense que ça dépend des individus et des groupes sociaux. Certain-es personnes vont par exemple considérer que le fait de s'habiller en robe est une caractéristique rédhibitoire pour considérer la personne comme étant "masculine".

Mais en fait je ne comprends pas trop ta démarche. Je trouve que ton questionnement reste dans une perspective sexiste. En effet, pourquoi souhaiter créer des degrés de féminité et de masculinité plutôt que de déconstruire l'idée même qu'il existe des caractéristiques féminines et des caractéristiques masculines ?
@Nurja a écrit:Je suis très d'accord avec Drärk et Omniia.

@Groucho a écrit:Question bien trop vague et piégeuse pour y apporter une réponse acceptable. 

Ma question visait simplement à comprendre quel était ton questionnement.
Pour moi, hors grammaire, masculin et féminin ont peu (pas) de sens.

Quand tu écris
considérer chaque être comme une personne sexuée avec ses composantes masculines et féminines ?
, cela me semble juste légitime de te demander ce que tu entends par composantes masculines et féminines.
Pour moi, cela ne veut juste rien dire d'où ma question.

http://feminisme.fr-bb.com/t2849-masculinite-feminite#89447
@Groucho a écrit:Est féminin tout ce que la société attribue aux femmes d'une manière générale (et dans le concept de modernité, de manière souvent faussée)
Il y aurait donc, d'après toi, une manière non faussée de parler de féminité et de masculinité?


http://feminisme.fr-bb.com/t2834-pilosite-et-influence-societale-suite#89469 :
@Baba Yaga a écrit:Je ne vois pas ce que cela apporte au débat et quel est le rapport.

_________________
Je ne suis pas souvent là.
avatar
Omniia
Modératrice
Modératrice

Messages : 2939
Date d'inscription : 20/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Repentance et pénitence

Message par Groucho le Dim 27 Juil 2014 - 23:33

Very Happy 
Incroyable, me voilà déjà cantonné au goulag, bâillon sur la bouche, alors que les débats commençaient à trouver un intérêt à mes yeux, expéditive la manière.  
Mais pourquoi pas, j'en ai vu d'autres.

Donc je suis censé reprendre les bribes de réponse par ci par là, recopier mes interventions précédentes et vos réponses pour essayer de continuer à discuter ?

Je trouve que sur le plan de la forme cela risque d'être compliqué, illisible et ardu mais bon, je suis du genre persévérant donc on va essayer.

Je reprends donc si cela ne vous dérange pas, le débat sur féminité/masculinité, car c'est celui qui m’intéresse le plus pour le moment.






avatar
Groucho
Poilu⋅e
Poilu⋅e

Messages : 24
Date d'inscription : 21/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Repentance et pénitence

Message par Groucho le Dim 27 Juil 2014 - 23:35

Mon texte initial:

En écho à un autre sujet dans lequel je me suis fait légèrement tancer (pas le temps de s'intégrer en douceur ici, c'est direct le fight, mais tant mieux, les forums sont là pour ça   ), j'aimerai poser le débat et la question suivante:

Penser vous que l'on peut objectivement parler d' hommes et de femmes au sens strict, ou n'est il pas plus prudent et surtout efficace de considérer chaque être comme une personne sexuée avec ses composantes masculines et féminines ?

En d'autre termes, n'est-ce pas un véritable écueil conceptuel de parler d'homme et de femme, comme si tout homme était 100% masculin et toute femme 100% féminine, alors qu'il serait peut être plus fin et plus efficace de dire que toute personne suit des codes, des constantes comportementales, qui s'apparentent à la féminité dans certains cas, ou à la masculinité dans d'autres, sans que le sexe physique n'ait de véritable influence là dessus ?

Ma question est naive certainement, mais avec l'age je note qu'il ya des hommes très féminins et des femmes très masculines, et qu' à vouloir cantonner le débat dans un cadre homme/femme, sur le plan du sexe apparent, on perd temps et énergie en s"éloignant de l'essentiel, en divisant et en ne trouvant aucune solution de vie commune acceptable.

Surtout quand on part du principe que la féminité est finalement ce qui est le moins bien admis et toléré dans nos sociétés, ce qui valide les revendications exposées ici-bas, bien qu'elles puissent concerner homme et femmes (voir certains cas de clichés homophobes).

Bien à vous.

@Groucho a écrit:La réponse de Nurja
Ca veut dire quoi, pour toi, être masculin ou féminin?

@Groucho a écrit:Ma double réponse:

Question bien trop vague et piégeuse pour y apporter une réponse acceptable.
Que répondrais-tu, par exemple ? (c'est le but de mon fil)


Bon je suis joueur, je vais tenter une réponse. Very Happy
Est masculin tout ce que la société attribue aux hommes d'une manière générale (et dans le concept de modernité, de manière souvent faussée)
Est féminin tout ce que la société attribue aux femmes d'une manière générale (et dans le concept de modernité, de manière souvent faussée)

@Groucho a écrit:Ce que répond Drärk:

Nurja te pose une question et tu lui expliques que cette question est "trop vague et piégeuse pour y répondre" pour ensuite lui demander de répondre à son tour, tout en précisant que c'est le but de ton fil ?

Le but de ton fil serait donc de poser une question "trop vague et piégeuse" ? D'une part, en effet c'est que ce tu as fait, je ne sais pas si tu t'en rends compte en revanche, d'autre part, je me demande comment nous pouvons répondre puisque c'est trop vague et piégeux.

@Groucho a écrit:Et enfin la réponse de Omnia

Je suis d'accord avec Drärk, c'est étrange de poser une question à laquelle toi-même tu ne souhaites pas répondre vu que tu penses qu'aucune réponse ne peut être acceptable et que ta question est trop vague et piégieuse...

Groucho a écrit:
(et dans le concept de modernité, de manière souvent faussée)
Qu'est-ce que tu veux dire ici ?

Sinon ben je pense qu'on possède tou-te-s des caractéristiques / comportements qui sont socialement associé-es à la féminité ou à la masculinité et qu'on a en effet chacun-e certaines caractéristiques socialement considérées comme masculines et d'autres comme féminines. Donc oui ça me semble évident qu'en général on ne dit pas de quelqu'un qu'iel est "féminin-e" dans le sens ou iel n'aurait que des caractéristiques "féminines". Mais on nous éduque à catégoriser les gens en féminin VS masculin et pour ça on est amené-e à se focaliser sur certaines caractéristiques qui nous semblent majeures pour définir la féminité VS la masculinité. Je pense que ça dépend des individus et des groupes sociaux. Certain-es personnes vont par exemple considérer que le fait de s'habiller en robe est une caractéristique rédhibitoire pour considérer la personne comme étant "masculine".

Mais en fait je ne comprends pas trop ta démarche. Je trouve que ton questionnement reste dans une perspective sexiste. En effet, pourquoi souhaiter créer des degrés de féminité et de masculinité plutôt que de déconstruire l'idée même qu'il existe des caractéristiques féminines et des caractéristiques masculines ?

Je reviendrais sur la dernière contribution de Nurja ensuite car là ya déjà matière à répondre.


Dernière édition par Nurja le Dim 27 Juil 2014 - 23:56, édité 1 fois (Raison : Edit pour unir des messages successifs.)
avatar
Groucho
Poilu⋅e
Poilu⋅e

Messages : 24
Date d'inscription : 21/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Repentance et pénitence

Message par Drärk le Dim 27 Juil 2014 - 23:48

Je vote pour le ban.

_________________
Il faut beaucoup aimer les hommes. Beaucoup, beaucoup. Beaucoup les aimer pour les aimer. Sans cela ce n'est pas possible, on ne peut pas les supporter.
M.D.

Si j'écris un propos qui vou-e-s heurte, n'hésitez pas à me mp, je sais que je peux me tromper.


Pas de Justice, pas de Paix.
avatar
Drärk
Amazone
Amazone

Messages : 3882
Date d'inscription : 01/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Repentance et pénitence

Message par Groucho le Dim 27 Juil 2014 - 23:49

Donc pour commencer, je posais une question  (voir le premier post plus haut), et on me répond par une question.
Je suis joueur, je réponds aussi par une question, mais je fini quand même par être correct et avancer un début de réponse.

Bon je suis joueur, je vais tenter une réponse. Very Happy
Est masculin tout ce que la société attribue aux hommes d'une manière générale (et dans le concept de modernité, de manière souvent faussée)
Est féminin tout ce que la société attribue aux femmes d'une manière générale (et dans le concept de modernité, de manière souvent faussée)

En fait j'attendais vos lumières, les spécialistes c'est vous, le petit nouveau qui découvre c'est moi ! Et de plus j'ai avancé un début de réponse, c'est fort de café de me dire que je n'y ai pas répondu. Si j'avais cette science infuse, au bout de trois messages, je ne serais pas ici en découverte mais en conférence, loin de moi cette démarche.

  



Je reformule donc ma question, en espérant ce coup ci avoir quelques réponses et non d'autres questions.
Ce jeu peut être infini sinon et ca va vite plus être drôle.  Cool 

Sinon ben je pense qu'on possède tou-te-s des caractéristiques / comportements qui sont socialement associé-es à la féminité ou à la masculinité et qu'on a en effet chacun-e certaines caractéristiques socialement considérées comme masculines et d'autres comme féminines. Donc oui ça me semble évident qu'en général on ne dit pas de quelqu'un qu'iel est "féminin-e" dans le sens ou iel n'aurait que des caractéristiques "féminines". Mais on nous éduque à catégoriser les gens en féminin VS masculin et pour ça on est amené-e à se focaliser sur certaines caractéristiques qui nous semblent majeures pour définir la féminité VS la masculinité. Je pense que ça dépend des individus et des groupes sociaux. Certain-es personnes vont par exemple considérer que le fait de s'habiller en robe est une caractéristique rédhibitoire pour considérer la personne comme étant "masculine".

Je suis d'accord avec ce point de vue.

Mais en fait je ne comprends pas trop ta démarche. Je trouve que ton questionnement reste dans une perspective sexiste. En effet, pourquoi souhaiter créer des degrés de féminité et de masculinité plutôt que de déconstruire l'idée même qu'il existe des caractéristiques féminines et des caractéristiques masculines ?

Car et comme je le dis plus haut, si l'on tente de déconstruire, donc de nier, qu'il existe des caractéristiques féminines et des caractéristiques masculines, alors il n'existe pas de sexisme, pas de machisme, pas de féminismes, et plus d'idées non plus.
Je ne comprends pas ce asexuisme conceptuel, il me parait, au pire, nier l'évidence et l'identité de chacun, au mieux, servir des causes théoriques inefficaces sur le plan du concept et de la rhétorique/dialectique.  Ce que j'essaie maladroitement de formuler, c'est que le sexisme est une tentative de domination homme/femme, or si on persuade les hommes qu'ils ont tous une part de femme, en mettant le débat sur le plan de la féminité et de la masculinité, présents dans des proportions variables chez tout homme ou femme, on élimine efficacement l'argument sexiste. Vous me suivez ou c'est pas clair ?

@Drärk a écrit:
Je vote pour le ban.

Dingue, mais que me reproche t-on ? :s
Qu'est ce que vous croyez, au juste ?
avatar
Groucho
Poilu⋅e
Poilu⋅e

Messages : 24
Date d'inscription : 21/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Repentance et pénitence

Message par Nurja le Lun 28 Juil 2014 - 0:00

Au minimum, on peut te reprocher de ne pas respecter une règle simple : éditer tes posts plutôt que d'en poster plusieurs à la suite.

_________________
Le plus souvent, j'interviens à titre personnel.
Parfois, j'aide à la modération.
avatar
Nurja
Modératrice
Modératrice

Messages : 9497
Date d'inscription : 12/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Repentance et pénitence

Message par Groucho le Lun 28 Juil 2014 - 0:04

Tout se complique, je me fais ramasser au moindre faux pas, même et surtout quand c'est pas intentionnel.
J'ai fait plusieurs posts pour la lisibilité et pour respecter l' harmonie du topic en question, vraiment, afin d'éviter un pavé illisible et décourageant.

Je suis légèrement tétu et donc perseverant, mais vous êtes coriaces.  

J'ai la désagréable impression de marcher en terrain miné, de me prendre une mine tous les deux mètres alors que j'arrive pieds nus, marguerite à la bouche et coeur pur.

Chaud ! Cool 

Vous me dites que je peux répondre ici, je m'execute, et je prends une nouvelle salve. Que faire ?
 Embarassed

Edit: merci à Nurja qui a édité mes posts pour n'en faire qu'un, je pouvais plus le faire une fois les messages postés (plus possible de supprimer) :calin:


Dernière édition par Groucho le Lun 28 Juil 2014 - 0:15, édité 1 fois (Raison : a lu qu'il s'agissait de nurja)
avatar
Groucho
Poilu⋅e
Poilu⋅e

Messages : 24
Date d'inscription : 21/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Repentance et pénitence

Message par Invité le Lun 28 Juil 2014 - 0:33

Je réagis ici à un de tes messages sur le fil Hypersexualisation des petites filles
@Groucho a écrit:la jeunesse actuelle a subit de plein fouet le porno internet à un point où pour elles/eux, le sexe n'est finalement qu'une masturbation par procuration avec des corps extérieurs dedans. Flippant. Le lien charnel à l'autre a totalement disparu, il s'agit désormais d'accomplir sa libido jusqu'à l’extrême comme on valide une checklist point par point. Totalement déshumanisé et désincarné.
[...]
je me demande bien comment je vais faire pour que mon enfant évite ces pièges là et s' épanouisse sexuellement.
Je suis d'ailleurs preneur en matière de conseils.
Je vais reformuler ce passage en le séparant en deux morceaux : la partie utile sur laquelle on peut débattre et la partie inutile et choquante.

Partie utile :
Tu penses qu'une relation sexuelle est meilleure s'il y a un "lien charnel" que si chacun ne le vit que comme une sorte de masturbation solitaire en utilisant le corps de l'autre. Tu penses aussi que la pornographie a fait disparaître ce "lien charnel" et tu te dis que c'est dommage. Tu demandes alors comment faire en sorte que ton enfant puisse profiter plus tard de ce "lien charnel".

Partie inutile et choquante :
Il existe des gens qui ont des relations sexuelles "sans sentiment" et tu dis que leur sexualité est "déshumanisée" et "désincarnée". C'est irrespectueux.

Revenons à la partie utile.
Avant de débattre, pour être sûr que tous le monde parle à peu près de la même chose, pourrais-tu décrire ce que tu appelles "lien charnel" ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Repentance et pénitence

Message par Aky le Lun 28 Juil 2014 - 1:06

@Groucho a écrit:J'ai la désagréable impression de marcher en terrain miné, de me prendre une mine tous les deux mètres alors que j'arrive pieds nus, marguerite à la bouche et coeur pur.

Euh ... là j'ai envie de répondre : pauvre chou ... 

Et les désagréables impressions de manque de respect et de sexisme que les personnes sur ce forum ont ressenties en lisant tes propos, tu y penses ou bien ?

Et pour te répondre : 


Penser vous que l'on peut objectivement parler d' hommes et de femmes au sens strict, ou n'est il pas plus prudent et surtout efficace de considérer chaque être comme une personne sexuée avec ses composantes masculines et féminines ? 

Je pense que l'on doit considérer chaque personne comme un être humain sans se soucier de ce que cette personne possède entre les cuisses.
avatar
Aky
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse

Messages : 1411
Date d'inscription : 07/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Repentance et pénitence

Message par Nurja le Lun 28 Juil 2014 - 10:45

Polyvalentour, pour moi, la "partie utile" que tu relèves était déplacée vu le topic. L'hypersexualisation des filles est un phénomène de société et non un choix individuel.

_________________
Le plus souvent, j'interviens à titre personnel.
Parfois, j'aide à la modération.
avatar
Nurja
Modératrice
Modératrice

Messages : 9497
Date d'inscription : 12/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Repentance et pénitence

Message par Omniia le Lun 28 Juil 2014 - 12:58

@Groucho : Je répondrai à ce que tu as dit sur la féminité et la masculinité plus tard.


Par rapport au reste :

Tu es nouveau sur ce forum. C'est donc logique que tu le connaisses mal, que tu ne comprennes pas forcément aujourd'hui ce qui nous a dérangé dans tes propos, que tu ne comprennes pas forcément pourquoi on te demande de rester dans ta présentation, que tu ne comprennes pas forcément pourquoi on réagit mal à certains de tes propos, etc. Bref, je peux réussir à comprendre tout ça.

Par contre, je me trompe peut-être mais, j'ai l'impression que tu te dis juste "mais qu'est-ce qu'iels ont ?! J'ai rien fait de mal, iels sont graves, c'est quoi ce forum ?!", ce qui t'amène à faire des sortes de blagues pour montrer ton incompréhension et pour montrer que tu trouves notre façon d'agir un peu idiote. Et ça, ça me semble vraiment gênant. J'ai l'impression que tu n'essaies pas du tout de comprendre réellement le fonctionnement de ce forum, que tu y es direct opposé. Ça me semble gênant et pas respectueux parce que tu oublies que ce forum est préexistant à toi et qu'il a, comme dans tout espace social, ses "règles sociales", ses modes de fonctionnement et sa charte*. Je ne te demande pas du tout de penser que son mode de fonctionnement est forcément bien. Par contre, ce qui me semble légitime de te demander est que tu essaies sincèrement de piger le fonctionnement du forum, que tu essaies de le respecter et si tu t'aperçois qu'il ne te convient pas, que tu partes.

Bref, la moindre des choses lorsqu'on arrive dans un "groupe" et qu'on veut se faire accepter de celui-ci ben c'est de faire un peu profil bas amha. On n'arrive pas en disant "je suis déjà au goulag", "vous être coriaces", etc. Si tu es déjà certain que les règles ne peuvent pas te convenir, rien ne t'empêche de partir, il existe plein d'autres forums, tu peux créer le tien, etc. Je dis sans animosité hein.

* Sa charte, que tu as accepté, et où il y a notamment écrit ceci :
La Charte du forum a écrit:La modération peut exiger qu'un-e membre ne poste que sur son fil de présentation, temporairement ou non. Si le/la membre ne respecte pas cette décision et poste en dehors de son topic de présentation il/elle pourra être banni.
et
La Charte du forum a écrit:Les critiques et remises en question des décisions de la modération, notamment de manière répétée, peuvent être punies par des avertissements. Au bout de 3 avertissements le/la membre peut être banni.


_________________
Je ne suis pas souvent là.
avatar
Omniia
Modératrice
Modératrice

Messages : 2939
Date d'inscription : 20/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Repentance et pénitence

Message par Groucho le Lun 28 Juil 2014 - 13:47

J'apprends chaque jour et à chaque post Omniia, j'avais même lu pas mal de choses avant de décider de m'inscrire, sans m'apercevoir forcément de l'application de ces règles formelles.

Soit ! On reprend depuis le départ, je vais faire de mon mieux, mais c'est relativement paralysant car je ne sais jamais par quel côté je vais me faire faucher alors qu'à chaque fois j'ai l'impression d'être courtois et respectueux, vraiment, donc désolé si c'est perçu différemment, là n'est pas mon intention.
avatar
Groucho
Poilu⋅e
Poilu⋅e

Messages : 24
Date d'inscription : 21/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Repentance et pénitence

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum