Derniers sujets
La santé pour les garçons fémininsLun 16 Juil 2018 - 6:32ReikoLe 8e Congrès international de recherches féministes dans la francophonie en août 2018Sam 14 Juil 2018 - 0:11Black SwanTribune sur la soit-disant "liberté d'importuner"Sam 7 Juil 2018 - 12:58Christine De PisanSites de rencontres extraconjugaux, club libertins.....Avis?Sam 7 Juil 2018 - 12:56Christine De PisanVidéos et films féministesSam 7 Juil 2018 - 12:52Christine De PisanFéminisme et antiféminismeSam 7 Juil 2018 - 12:49Christine De PisanFéminisme culturel vs. féminisme radicalSam 7 Juil 2018 - 12:44Christine De PisanPublication par la blogueuse AntisexismeMer 13 Juin 2018 - 16:54Claire G.Luce en lutte : rendre la langue française non sexisteMer 13 Juin 2018 - 11:52LuceLa ceinture de sécurité, pensée pour et par des hommes ?Sam 9 Juin 2018 - 20:04erulelyaL’idéologie de la tolérance a pris le contrôle du féminisme et menace de détruire le mouvementJeu 7 Juin 2018 - 0:23AëlloonAnthologie de poétesses ?Mar 15 Mai 2018 - 16:45AraignéeUne nouvelle arrivéeDim 6 Mai 2018 - 10:22FurèneUn bon collectif queer et matérialiste à me conseiller? Ven 4 Mai 2018 - 21:40ReikoSexe sans consentement Ven 4 Mai 2018 - 11:40michekhenréfléchir à plusieurs pour rélféchir plus vite!! :)Sam 21 Avr 2018 - 19:36IridaceaPrésentation PanthictusSam 21 Avr 2018 - 19:32Iridacea[Radio] Emissions féministes (ou sujets qui nous concernent)Jeu 5 Avr 2018 - 17:29Christine De PisanSituations de consentement ambiguVen 23 Mar 2018 - 18:20AraignéePrésentation VegasparanoVen 23 Mar 2018 - 18:09AraignéeHymne du MLFVen 23 Mar 2018 - 15:41AraignéeC'est quoi "être une femme" ?Sam 17 Mar 2018 - 9:01Coquelic0tSalut à tou.te.sMar 13 Mar 2018 - 15:56Ale.Avortement, les croisés contre-attaquentVen 9 Mar 2018 - 18:17Claire G.Article sur le mythe de l'instinct maternel (Sarah Blaffer Hrdy)Ven 9 Mar 2018 - 0:09michekhenSimone Veil, la force d'une femmeJeu 8 Mar 2018 - 19:44Christine De PisanClio. Femmes, Genre, HistoireJeu 8 Mar 2018 - 18:00Christine De PisanPrésentation de FemkeDim 4 Mar 2018 - 19:09AëlloonLe Punk au fémininSam 3 Mar 2018 - 13:42AëlloonThe Rape Of Recy TaylorVen 2 Mar 2018 - 18:15Christine De PisanMontrer une véritable détermination politique à éradiquer les violences faites aux femmesJeu 22 Fév 2018 - 21:58Christine De PisanThe man-woman wars récits colorésSam 17 Fév 2018 - 6:23Reiko

Partagez
Aller en bas
avatar
microcosmos
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e
Messages : 351
Date d'inscription : 25/10/2013

Les femmes dans "Pirates des Caraïbes"

le Ven 18 Juil 2014 - 11:17
Aujourd'hui, j'aimerais vous parler d'une saga dont je suis très fan, à savoir Pirates des Caraïbes. Contrairement à leurs confrères masculins, les personnages féminins ne sont pas très nombreux dans cette saga. Cela peut s'expliquer par le fait qu'amener une femme à bord d'un navire était censé porter malheur à l'époque. J'aimerais donc vous proposer un tour d'horizon des quelques femmes présentes dans Pirates des Caraïbes. N'hésitez pas à me corriger si je me trompe, ou à apporter d'autres éléments:-)


Elizabeth Swann. C'est l'un des personnages principaux de la première trilogie et semble davantage attirée par la piraterie que par l'aristocratie dont elle est issue. Pendant une attaque de pirates, elle est enlevée par le capitaine Barbossa qui espère se servir d'elle pour conjurer la malédiction dont lui et son équipage sont victimes. Au contact des pirates, Elizabeth grandit et mûrit ; son évolution au cours de la trilogie est impressionnante puisqu'elle passe de demoiselle en détresse à pirate aguerrie. Elle devient capitaine d'un navire et Roi de la Confrérie des Pirates dans le 3è volet (oui Roi, pas Reine)... Tout cela pour devenir une femme au foyer. Bah oui, tu as bien évolué mais reprends ta place quand même, namého ! Notre Elizabeth, épouse donc Will Turner, un forgeron reconverti en pirate. Manque de bol, ce dernier est obligé de prendre le commandement du Hollandais Volant, le navire qui conduit ceux qui sont morts en mer de l'autre côté ; et il ne peut revenir à terre qu'une fois tous les dix ans. Lizzie qui est donc obligée d'attendre son macchabée de mari en s'occupant de leur fils. En gros, un beau parcours à mon avis, mais franchement, tout ça pour ça … J'ai aussi remarqué que les hommes qui tombaient sous le charme d'Elizabeth connaissaient tous une fin tragique : Will Turner et Jack Sparrow (ils reviennent à la vie d'une certaine manière mais tout de même) ; mais aussi l'ami de son père James Norrington ; et le pirate asiatique Sao Feng, dont elle prendra la place en tant que capitaine. Comme quoi, une femme en mer porte vraiment malheur, méfiez-vous messieurs ! (Au passage, je crois que Elizabeth Swann est le seul personnage féminin de Disney a avoir embrassé autant d'hommes. Je ne porte aucun jugement loin de là, c'est simplement un constat.)

Tia Dalma / Calypso. La sorcière vaudou Tia Dalma apparaît dans les 2è et 3è volets, et n'est autre que la déesse Calypso. Elle a été l'amante de Davy Jones, l'ancien capitaine du Hollandais Volant. Elle lui a confié la tâche d'amener les naufragés de l'autre côté, en échange de quoi il serait autorisé à revenir à terre tous les dix ans pour voir celle qu'il aime. Mais en voyant que sa bien aimée n'est pas au rendez-vous, Davy Jones s'arrache le cœur et l'enferme dans un coffre. Pour se venger, il révèle à la Confrérie des Pirates comment forcer la déesse à prendre une forme humaine. La nouvelle Confrérie du 3è volet veut d'ailleurs la délivrer et espère avoir la déesse de son côté pour anéantir la Compagnie des Indes. Une fois libre, Calypso déclenche une tempête mais ne semble prendre parti pour personne. Bien que la déesse souffre atrocement enfermée dans sa prison charnelle et bien que Jones soutienne que son cœur « lui appartiendra toujours », elle est malgré tout présentée comme une traîtresse et une femme lubrique. Une relation antérieure avec Jack Sparrow est sous entendue dans le troisième volet. On peut aussi noter que si le capitaine Sao Feng a invité Elizabeth sur son navire, c'est uniquement parce qu'il était évident pour lui que c'était elle, la vraie Calypso. Bah oui, une femme ayant l'apparence de Tia Dalma (noire, crasseuse, dread locks, tatouages etc) ne peut manifestement pas être une déesse. -_-'

Angélica Teach. La (prétendue) fille de Barbe Noire n'apparaît que dans la 2è trilogie. Originaire d'Espagne, elle s'apprêtait à entrer au couvent quand Jack Sparrow l'a « corrompue ». Angélica reste néanmoins très croyante et veut par tous les moyens sauver l'âme de celui qu'elle croit être son père. Si le personnage n'évolue pas vraiment au cours du 4è film et n'évoluera probablement pas davantage ensuite, c'est sans doute parce que sa transformation de nonne à pirate a eu lieu avant. Angélica est une femme au caractère bien trempé et pourrait presque passer pour une véritable pirate si on ne la devinait si vulnérable et dépendante. On sent chez elle un besoin maladif d'être aimée, d'où son attachement à Barbe Noire (elle parle de son besoin d'avoir un père puisqu'elle n'en a jamais eu), et l'amour-vache très possessif qu'elle porte à Jack. Angélica n'existe pas par elle même, mais à travers ses relations avec les hommes. Elle est également très impulsive et n'a pas l'air de réfléchir beaucoup avant d'agir. Elle ne semble pas non plus tirer de leçon de ce qui lui arrive, si bien qu'elle tombe dans tous les panneaux. Barbe Noire la mène par le bout du nez de A à Z et en fait ce qu'il veut. Si elle ferait n'importe quoi pour lui plaire, il est clair qu'il n'en va pas de même pour lui. Il n'hésite pas à la mettre en danger et même à lui demander de se sacrifier pour lui. Au final, elle se fait avoir encore une fois par Jack, qui l'abandonne sur une île déserte. Angie passe donc pour une femme qui a de la poigne alors qu'elle est en réalité très faible, maîtrise mal ses émotions et se fait avoir comme une bleue du début à la fin.

Syréna. La petite sirène potiche qui refuse de faire du mal aux humains et aurait gagné haut la main sa place chez les Cullen si elle avait été dans Twilight. Pourvue d'une queue de poisson quand elle est dans l'eau (une sirène quoi), ladite queue se change en jambes quand elle est à terre. Mais en fait, ça lui sert un peu à rien vu qu'elle est incapable de marcher et a besoin que son chevalier servant la porte. Dans le 4è volet, Barbe Noire cherche une larme de sirène pour le rituel de la fontaine de Jouvence. Il se rend donc à Whitecap Bay, une île autour de laquelle les sirènes ont élu domicile, et il capture Syréna. Personnellement, bien qu'elle ait une raison d'être là (ce qui n'est pas le cas de son amoureux Philip qui n'existe je crois que pour consolider le petit couple disneyen), je la trouve totalement insipide. Contrairement aux autres personnages féminins de la saga, elle n'a aucune personnalité. Niveau expressivité, ça vole pas haut non plus. Syréna est à mes yeux l'exemple type de la demoiselle en détresse : elle est juste là, se fait assister du début à la fin, subit ce qui se passe autour d'elle et point barre. Pour moi, ce n'est même pas un personnage à part entière, elle me fait plutôt penser à un objet, une babiole dont on a besoin pour le rituel et qu'on jettera ensuite. D'ailleurs, Barbe Noire l'abandonne dés qu'il a eu ce qu'il voulait.

Mistress Ching. Une pirate asiatique qui est présente au Tribunal de la Confrérie dans le 3è volet. Elle est à la tête d'un équipage, et l'un des neuf seigneurs des pirates. Il s'agit d'une dame âgée mais qui a de la poigne et sait se faire respecter sans avoir recours à des hurlements hystériques (n'est ce pas Elizabeth?)

Gisèle et Scarlett. Deux femmes qui vivent à Tortuga, une île qui sert de repaire aux pirates. A chaque fois qu'elles apparaissent, c'est pour donner une gifle, le plus souvent à Jack Sparrow mais une fois aussi à Will Turner (en lui disant de transmettre ladite baffe à Jack). Ce ne sont pas des personnages clefs de l'histoire, elles n'apparaissent que très peu et il n'y a pas grand chose à dire sur elles à part que ce sont manifestement des prostituées.

J'ajouterais un mot sur la relation que les personnages entretiennent avec leurs mères : INEXISTANTE. Jack, Will, Elizabeth ou Angelica ; tous les quatre ont une relation complexe avec leurs pères respectifs mais les mères passent à la trappe. On peut éventuellement les évoquer mais sans plus. Will mentionne la mort de sa mère ; ce qu'il reste de la mère de Jack, c'est une tête réduite. Quant à Elizabeth et Angelica, leurs mères sont totalement absentes, à moins que j'aie raté quelque chose.

Voilà en gros comment son représentées les femmes dans Pirates des Caraïbes.
N'hésitez pas à donner votre avis ou ajouter des choses. Il y a tellement de choses à dire et à analyser sur cette saga que j'en ai sûrement oublié ^^

_________________
Peu importe si on me juge
Le yaourt est mon seul refuge
Je mettrai mon pénis dans un yaourt. Oh oui.
avatar
Invité
Invité

Re: Les femmes dans "Pirates des Caraïbes"

le Ven 18 Juil 2014 - 11:21
Il y a un lecinemaestpolitique sur Élisabeth Swann ici, aussi Smile
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum