Derniers sujets
» Nouvelle parmi vous
par MegP Hier à 7:01

» [Article] Les hommes hétérosexuels sont-ils aussi victimes de violence conjugale ?
par MegP Hier à 6:59

» Le voile
par Dihya Mar 15 Aoû 2017 - 9:44

» Ressources
par Dihya Mar 15 Aoû 2017 - 9:28

» Salut!
par Dihya Mar 15 Aoû 2017 - 9:14

» Une nouvelle arrivée
par Dihya Lun 7 Aoû 2017 - 19:27

» [Article] 220 femmes tuées par leur conjoint, ignorées par la société
par Aëlloon Sam 5 Aoû 2017 - 22:30

» C'est quoi "être une femme" ?
par Reiko Sam 5 Aoû 2017 - 20:32

» Peggy Sastre
par Iridacea Sam 5 Aoû 2017 - 18:56

» Vos techniques anti-manspreading ?
par Aëlloon Sam 5 Aoû 2017 - 16:27

» Le féminisme blanc existe-t-il ?
par Dihya Ven 4 Aoû 2017 - 18:01

» Ma therapie
par Plusmavictime Mar 1 Aoû 2017 - 21:53

» Salon du livre lesbien et débat HERstory le 1er juillet 2017
par Alpheratz Mar 1 Aoû 2017 - 12:09

» INFORMATION RÉGION - IPASS CONTRACEPTION
par Dihya Lun 31 Juil 2017 - 8:04

» Présentation
par Iridacea Lun 31 Juil 2017 - 1:03

» [Article] Que font les jeunes féministes de l’héritage des générations antérieures ?
par Dihya Dim 30 Juil 2017 - 20:02

» [Article] Sexe entre potes hétéros sur le forum JVC
par Dihya Dim 30 Juil 2017 - 19:05

» Intro de Klazoo
par Aëlloon Sam 29 Juil 2017 - 3:04

» Présentation Noki
par Aëlloon Sam 29 Juil 2017 - 2:54

» Présentation de Willl
par Iridacea Ven 28 Juil 2017 - 22:46

» Témoignages sur le manspreading
par Administratrice Ven 28 Juil 2017 - 18:41

» Je me présente
par Titi63 Jeu 13 Juil 2017 - 21:56

» kotava
par Iridacea Jeu 13 Juil 2017 - 10:27

» Youtube
par Klazoo Lexis Mar 11 Juil 2017 - 8:35

» Le gene SRY
par Klazoo Lexis Mar 11 Juil 2017 - 6:57

» Bastien Vivès "Une soeur", votre avis ?
par Klazoo Lexis Mar 11 Juil 2017 - 6:19

» Photo de nus artistiques
par Klazoo Lexis Mar 11 Juil 2017 - 5:26

» Se faire des ami.e.s ?
par michekhen Mar 11 Juil 2017 - 0:05

» Questionnaire sur le français inclusif
par Alpheratz Lun 10 Juil 2017 - 0:10

» "non-binaire" c'est quoi ?
par Iridacea Ven 7 Juil 2017 - 14:35

» Mwà
par Iridacea Jeu 29 Juin 2017 - 14:00

» Bonjour tout le monde !
par Alpheratz Mar 27 Juin 2017 - 16:29


"Racisme anti-blanc"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"Racisme anti-blanc"

Message par Ofelia H le Mer 16 Juil 2014 - 2:48

Coucou,
J'était à l'instant sur Sens Critique en train de rechercher des livres sur le racisme. Et je suis tombé sur ce livre :
Le racisme anti-blanc : ne pas en parler Je pensais que ça allait parler du fait que ça n'exister pas et j'ai lu la description :
Suite à la rédaction d'un article sur le racisme anti-blanc publié sur le site internet Terre d'avenir et repris sur le Bondy Blog, j'ai décidé de prolonger mon initiative devant les nombreuses réactions qu'il a suscitées.

J'ai entamé la rédaction de ce petit livre dans l'optique de faire entendre ceux qui pensent qu'il y a deux poids et deux mesures dans le traitement du racisme en France.

À travers neuf entretiens représentatifs des nombreux témoignages reçus, j'ai essayé de mettre en lumière les difficultés auxquelles sont confrontées les victimes de ce racisme à l'école et dans les quartiers défavorisées d'Île-de-France.

Et puis plus loin sur ça :
Le racisme antiblanc
En France, des immigrés se rendent coupables de milliers d’agressions. Dans les médias, elles ne sont, à tort, pas traitées comme des crimes racistes.

Je sais bien que ce n'est "que" deux livres contre sûrement beaucoup plus qui parle du racisme, mais ils ont été écrit en 2010 et 2011.
Le racisme anti-blanc n'existe pas.  Et vu les dates je me demande si le racisme n'est pas de plus en plus accepté, je crois d'ailleurs que vous en avez parlé, ou je l'ai lu plus tard.
C'est bête de parler de ses deux livres, mais je ne sais pas comment c'est dans votre entourage mais moi, mes parents croient aux racisme anti-blanc. Alors je pense qu'ils ne sont pas les seuls.

Comment leur faire comprendre le contraire ?
HS :
En plus à chaque fois que je parle avec quelqu'un je doute de mes pensées. J'ai l'impression d'avoir tout faux. Quand je lis  ou entend que le racisme anti-blanc existe, je me demande si ce n'est pas vrai, Quand je lis que les féministes sont une secte, qu'elles exagèrent, etc... je me demande s'ils n'ont pas raison.

Je ne sais pas pourquoi, mais ces livres m'alarment, peut être que je m'alarment trop vite, ou alors que je suis trop naïve, mais j'ai vraiment l'impression que le racisme est de mieux en mieux accepté. Peut être que j'ai faux, peut être que ça a toujours été comme ça.

Vous en pensez quoi ? Je me fait du soucis pour rien ? Je suis trop naïve ? On peut vraiment rien faire ?

_________________
Pythagore a écrit:Il y a un principe bon qui a crée l'ordre, la lumière et l'homme, et un principe mauvais qui a crée le chaos, les ténèbres et la femme.

Shakespeare a écrit:Rien n'est bon ni mauvais en soi, tout dépend de ce que l'on en pense.
On ne lave pas du sang avec du sang mais avec de l'eau.
Peste que soit de l'opinion publique ! Un homme vous l'endosse à l'endroit aussi bien qu'à l'envers.
Nothing will come of nothing, speak again.

Une fille n'a qu'une envie, c'est de se marier et quand elle est mariée, elle a envie de tout.
Une femme repousse parfois ce qui la charme le plus/ À certaines offres, par modestie, disent un non qu'elles voudraient qu'on prit pour un oui.
Fragilité, ton nom est femme !

Rimbaud a écrit:Quand sera brisé l'infini servage de la femme, quand elle vivra pour elle et par elle, elle sera poète, elle aussi !
avatar
Ofelia H
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e

Messages : 234
Date d'inscription : 03/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Racisme anti-blanc"

Message par Araignée le Mer 16 Juil 2014 - 3:43

Tu as raison de t'alarmer, parce que oui, c'est inquiétant.

Et j'ai la même impression que toi par rapport au racisme qui est de moins en moins décomplexé...

_________________
"Il n'y a pas de création sans transgression des normes" (Roland Gori)
avatar
Araignée
Héroïne/Héros
Héroïne/Héros

Messages : 4515
Date d'inscription : 02/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Racisme anti-blanc"

Message par ko le Mer 16 Juil 2014 - 9:19

Je trouve cela tout à fait normal que ces livres t'alarment.
Tout comme toi, mon entourage croit au racisme anti-blanc, voire même à une vague notion d'"être envahis par les étrangers (et "étrangers" dans leur tête, c'est tous celleux qui ne sont pas blanc-he-s +ou-)" Rolling Eyes .
Je sais pas si le racisme est de mieux en mieux accepté; faudrait voir par rapport à quelle époque, mais en tout cas, le racisme anti-blanc, j'ai l'impression que c'est un relativement nouvel outil pour empêcher toute analyse politique du racisme.
Sur le sujet, cet article intéressant:
http://lmsi.net/Y-a-t-il-un-racisme-anti-blanc
et celui là:
http://lmsi.net/De-l-urgence-d-en-finir-avec-le

ko
Amazone
Amazone

Messages : 2503
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Racisme anti-blanc"

Message par microcosmos le Mer 16 Juil 2014 - 12:08

Je me pose une question sans doute débile mais tant pis.

Pourquoi le racisme anti-blanc n'existerait-il pas au même titre que le racisme anti-noir, anti-arabe? Attention, je ne cautionne pas. Je HAIS profondément le racisme. Mais je me demande simplement pourquoi ça ne pourrait pas aller dans les deux sens  scratch 

_________________
Peu importe si on me juge
Le yaourt est mon seul refuge
Je mettrai mon pénis dans un yaourt. Oh oui.
avatar
microcosmos
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e

Messages : 352
Date d'inscription : 25/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Racisme anti-blanc"

Message par Invité le Mer 16 Juil 2014 - 12:11

Je trouve que cette vidéo y répond très bien :


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Racisme anti-blanc"

Message par Nurja le Mer 16 Juil 2014 - 12:12

Le "racisme", au sens courant du terme, existe dans tous les sens.

Par contre, le racisme en tant que système construit de domination d'une soi-disant race sur les autres, n'existe que dans un sens.

Pas taper si j'ai dit des bêtises.

_________________
Le plus souvent, j'interviens à titre personnel.
Parfois, j'aide à la modération.
avatar
Nurja
Modératrice
Modératrice

Messages : 9521
Date d'inscription : 12/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Racisme anti-blanc"

Message par noixdjouca le Mer 16 Juil 2014 - 13:00

Je trouve la vidéo super !

Quand notre société et toutes les instituions qui la construisent sont imprégnées de racisme, quand les blanc-he-s ont une position de dominant-e-s et sont priviliégié-e-s sur les personnes dites de couleur, le racisme inversé n'existe pas, pas au niveau politique.
avatar
noixdjouca
Poilu⋅e
Poilu⋅e

Messages : 12
Date d'inscription : 27/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Racisme anti-blanc"

Message par Araignée le Mer 16 Juil 2014 - 13:27

C'est un peu comme si on osait parler de "spécisme inversé" dès qu'une guêpe pique un humain ou qu'un requin croque un surfer...

_________________
"Il n'y a pas de création sans transgression des normes" (Roland Gori)
avatar
Araignée
Héroïne/Héros
Héroïne/Héros

Messages : 4515
Date d'inscription : 02/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Racisme anti-blanc"

Message par Tilleul le Mer 16 Juil 2014 - 13:52

Me revoilou les batteries chargée à bloc (vive les vacances au soleil d'italie  Smile )

Il faut prendre garde au fait de vouloir généraliser en utilisant des termes comme société. Je pense pour ma part que la réalité du racisme est bien plus complexe qu'une dualité peau blanche, peau foncée.

Je rejoint l'avis de nurja, le racisme c'est accepter le mythe qui consiste à dire qu'il existe des 'races' d'homo sapiens sapiens (une aberration en biologie) et que certaines sont supérieures à d'autre sur base de phénotypes sélectionnés arbitrairement (comme la couleur de peau)
Cela existe dans bon nombre de cultures partout à travers le globe et ce depuis des millénaires. (D'ailleurs une bonne partie  des mythes d'origine  soulignent le caractère supérieur de la peuplade aux autres humains, notamment sur base de phénotypes)

Le véritable problème ici c'est que le concept de "racisme anti blanc" est une idée démagogique utilisée par l'extrème droite pour véhiculer ses valeurs malsaines.

_________________
« L'absurde, c'est la raison lucide qui constate ses limites. »
Albert Camus
avatar
Tilleul
Hystérique
Hystérique

Messages : 676
Date d'inscription : 23/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Racisme anti-blanc"

Message par Hopey le Mer 16 Juil 2014 - 13:57

Si une personne racisée agresse quelqu'un sur la base de sa couleur blanche de peau, quel que soit le type d'agression (verbale, physique, administrative, ...) :
- elle ne le fait pas dans le cadre de ses privilèges
- elle n'en tire pas plus de pouvoir social
- l'agression a plus de chance d'être considérée comme telle par la victime, l'entourage de la victime, voire même l'ensemble de la société

donc on ne peut pas vraiment qualifier ça comme du racisme anti-blanc.
En ce qui me concerne, le problème ce n'est pas tant que les personnes blanches racistes pensent qu'il y a du racisme anti-blanc, mais quand des personnes issues de couples mixtes (blanc/racisé) ou des personnes racisées véhiculent cette pensée.
Un peu comme quand des femmes ou des trans relaient un discours mascu ordinaire, pas parce qu'ielles en sont convaincu, mais parce que ce genre de pensée nauséabonde est dans l'air du temps.
 :s 

_________________
Like a Star @ heaven Ten cuidado con el presente que construyes, debe parecerse al futuro que sueñas Like a Star @ heaven (Mujeres Creando)

L'espace non-mixte du forum c'est ici!
avatar
Hopey
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e

Messages : 289
Date d'inscription : 27/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Racisme anti-blanc"

Message par Tilleul le Mer 16 Juil 2014 - 14:03

J'avoue ne pas voir la logique de votre raisonnement.

Quand on agresse quelqu'un uniquement sur base de sa couleur de peau (Ou autre élément qu'on attribue à tort à une race), peu importe laquelle, c'est une agression raciste, un hate crime comme on dirait outre atlantique.
J'ai du mal à trouver un élément excluant l'acte des autres actes du racisme sur base de la gratuité, la reconnaissance du crime ou sur des privilèges.

Il existe des racistes considérant inférieure ce qu'ils estiment être leur propre race  (à tort), ils n'en reste pas moins racistes.

_________________
« L'absurde, c'est la raison lucide qui constate ses limites. »
Albert Camus
avatar
Tilleul
Hystérique
Hystérique

Messages : 676
Date d'inscription : 23/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Racisme anti-blanc"

Message par Invité le Mer 16 Juil 2014 - 14:19

En fait, c'est simplement la différence de dimension entre les deux actes.
Le racisme anti-blanc est un événement ponctuel.
Le racisme envers les personnes de couleurs est un problème systémique, quotidien et présent constamment à de très nombreux degrés de la société.

De là, on peut confirmer que parler de racisme anti-blanc pose un soucis, car ça suppose une idée d'égalité entre deux schémas totalement différents: un problème individuel et une oppression systémique. (et j'omets en sus que les dits problèmes individuels peuvent naître (et c'est courant même) de l'oppression systémique inverse, à savoir un acte de violence envers un blanc qui naît du système oppressif général, d'ailleurs)

Bref, au final, donner le même nom revient à plusieurs problèmes
1- Deux oppressions systémique inverse ne pouvant exister (on n'opprime pas les deux côtés de la pièce, ça ne marche pas), ça supprime toute l'analyse sociale qui va avec le racisme, les ramenant à un schéma individuel
2- ça suppose un schéma similaire entre les deux (même nom), donc une forme d'égalité alors que ce sont deux choses totalement différentes en terme d'ampleur et d'impact
3- ça laisse à penser qu'il y a une solution similaire aux deux, ce qui empêche de s'attaquer au véritable problème.


Bref, le racisme anti-blanc, c'est la réduction du racisme à un problème individuel et la négation de sa dimension social; tout ce que l'ED veut.


Dernière édition par Jonas lubec le Mer 16 Juil 2014 - 14:38, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Racisme anti-blanc"

Message par noixdjouca le Mer 16 Juil 2014 - 14:36

@Tilleul a écrit:Je rejoint l'avis de nurja, le racisme c'est accepter le mythe qui consiste à dire qu'il existe des 'races' d'homo sapiens sapiens (une aberration en biologie) et que certaines sont supérieures à d'autre sur base de phénotypes sélectionnés arbitrairement (comme la couleur de peau)
Cela existe dans bon nombre de cultures partout à travers le globe et ce depuis des millénaires. (D'ailleurs une bonne partie  des mythes d'origine  soulignent le caractère supérieur de la peuplade aux autres humains, notamment sur base de phénotypes)
Je ne pense pas qu'aujourd'hui on puisse définir le racisme de cette manière: c'est communément, scientifiquement, même socialement accepté qu'il n'existe pas de "race" biologiquement parlant. (ou alors qu'il existe une infinité de race différente, selon les points de vue). Donc on ne peut pas considérer qu'une race est supérieure ou inférieure à une autre, et je pense que personne ne véhicule ça (à part des irréductibles, peut être...) et pourtant je ne vois pas comment on peut nier être dans une société raciste (sans aller dans la binarité de ce que veut dire "société): ce que j'entends par là, c'est que les individu-e-s de cette société sont conditionné-e-s pour avoir des préjugés sur les personnes de couleur (donc racisées), et ce sont ces préjugés qui amènent à des comportements différents selon l'individu-e en face de nous, et les discriminent selon la catégorie sociale que l'on lui aura attribuée. Et ce sont ces comportements qui stigmatisent, qui aident à perpétuer les stéréotypes et les idées d'une "nature" etc etc. On n'est pas raciste, on a un comportement raciste.

Et donc dans nos sociétés colonisatrices, les stéréotypes et généralités rapides et autres discriminations concernent les personnes "de couleur", pas les personnes "blanches". Même si je suis d'accord avec le fait que c'est sans doutes plus compliqué que la dualité peau blanche/peau non blanche. Il y a toute une histoire culturelle derrière ces discriminations, en plus des difficultés politique en terme d'immigration (du coup les stéréotypes sont souvent utilisés par la droite et l'extrême droite à coup de nationalisme etc..).

C'est pour ça que pour moi, une personne blanche qui se fait agressée par une personne racisée, n'est pas victime de racisme institutionnel anti-blanc, elle est victime des effets du racisme sur les personnes racisées.
avatar
noixdjouca
Poilu⋅e
Poilu⋅e

Messages : 12
Date d'inscription : 27/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Racisme anti-blanc"

Message par Tecma le Mer 16 Juil 2014 - 15:25

Jonas lubec a écrit:En fait, c'est simplement la différence de dimension entre les deux actes.
Le racisme anti-blanc est un événement ponctuel.
Le racisme envers les personnes de couleurs est un problème systémique, quotidien et présent constamment à de très nombreux degrés de la société.

De là, on peut confirmer que parler de racisme anti-blanc pose un soucis, car ça suppose une idée d'égalité entre deux schémas totalement différents: un problème individuel et une oppression systémique. (et j'omets en sus que les dits problèmes individuels peuvent naître (et c'est courant même) de l'oppression systémique inverse, à savoir un acte de violence envers un blanc qui naît du système oppressif général, d'ailleurs)

Bref, au final, donner le même nom revient à plusieurs problèmes
1- Deux oppressions systémique inverse ne pouvant exister (on n'opprime pas les deux côtés de la pièce, ça ne marche pas), ça supprime toute l'analyse sociale qui va avec le racisme, les ramenant à un schéma individuel
2- ça suppose un schéma similaire entre les deux (même nom), donc une forme d'égalité alors que ce sont deux choses totalement différentes en terme d'ampleur et d'impact
3- ça laisse à penser qu'il y a une solution similaire aux deux, ce qui empêche de s'attaquer au véritable problème.


Bref, le racisme anti-blanc, c'est la réduction du racisme à un problème individuel et la négation de sa dimension social; tout ce que l'ED veut.


j'ai du ma à te suivre.

Déjà pour éclaircir mon propos je vais expliquer le sens que je donne aux termes de racisme et discrimination :
le racisme pour moi part du postulat de l'existence de races humaines, considère que certaines races sont intrinsèquement supérieures à d'autres.
Tandis que la discrimination revient à modifier son cimportement selon la personne selon des critères attachées à celle ci définis comme étant descriminatoires (couleur de peau, origine ethnique, sexe, religion, age, handicap...)

Dire que le racisme anti blanc n'existe pas implique à mon sens de dire que personne ne hiérarchise les êtres humains en races distinctes notamment selon la caractéristique de la couleur de peau, et n'accorde plus de valeur à une personne de couleur autre que blanche qu'a une personne de couleur blanche.
Or en permettant comme le fait l'humouriste sur la video, à quelqu'un de faire des blagues sur les personnes de couleur blanches tout en interdisant d'en faire sur les personnes de couleur noire ne revient il au fond à accorder plus de considération aux personnes de couleur noire ? Et donc adopter un comportement, peut être pas raciste car dans l'extrait il n'est dit nul part que tel personne est supérieure à tel autre, mais pour tout le moins discriminant ?
On peut le justifier par l'analyse historique, cependant lutter contre le racisme et les discrimination repose je pense sur une recherche d'égalité. Nuancer cette recherhce d'égalité par des considérations historiques (réelles, je ne nie absolument pas les faits historiques) à mon sens brise toute idée d'une quelconque égalité non ?
Autoriser certains comportement envers certaines personnes mais l'interdire envers d'autres est je pense intrinsèquement inégalitaire et même discriminatoire quand l'origine de ces différences de comportements reposent sur l'une des caractéristiques que j'ai cité en définition.

Après il est vrai qu'il peut exister des justifications à un comportement discriminant : refuser le droit de vote aux mineurs est une différence de droit basée sur l'agé sur l'age mais justiifé par des considérations vues comme légitime que sont le manque de recul du encore une fois à l'age, le manque de références économiques, historiques ect pour prendre une décision arguementée au moment du vote.
Cependant dire qu'un comportement envers une personne de couleur blanche peut être accepté alors qu'il ne se serait pas envers une personne de couleur noire et le justifié par des considération historique, je trouve cela profondément discriminant et condamnable en tant que tel non ?

Pour info je ne suis pas blanc ou noir mais asiatique (jaune donc ^^), j'ai repris cette opposition comme illustration de mon raisonnement et y suis resté par pure facilité.

Tecma
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e

Messages : 214
Date d'inscription : 15/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Racisme anti-blanc"

Message par Ofelia H le Mer 16 Juil 2014 - 18:15

Vous connaissez le blog de Ms. DreydFul ? C'est grÂce à elle que j'ai découvert ça :

Dans un article sur le bingo antiraciste elle dit ça elle dit ça :
"Les races n’existent pas, seulement la race humaine" : Cette phrase -bien que vraie biologiquement parlant- est un gros foutage de gueule (ou à minima une preuve d’une naïveté sans nom). Lorsqu’une personne noire vous parle de race, elle en parle sociologiquement, elle vous parle des Zemmour qui ne voient que la donnée de la couleur de peau pour légitimer le profilage racial (et qu’on laisse parler de surcroît). Alors venir dire la bouche en cœur qu’on fait tous partie de la même race biologique, ça lui fait une belle jambe (et lui colle l’envie de vous baffer au passage…)! C’est encore user de son privilège pour détourner la conversation."

Donc si j'ai bien compris, sociologiquement parlant on fait encore des distinctions des races. Donc si les races biologiques n'existent plus, On continue classé par "race" sociologiquement parlant.
C'est bien ça ?

Et je viens de tomber là dessus à propos du racisme anti-blanc et du racisme :
http://lmsi.net/De-l-urgence-d-en-finir-avec-le

_________________
Pythagore a écrit:Il y a un principe bon qui a crée l'ordre, la lumière et l'homme, et un principe mauvais qui a crée le chaos, les ténèbres et la femme.

Shakespeare a écrit:Rien n'est bon ni mauvais en soi, tout dépend de ce que l'on en pense.
On ne lave pas du sang avec du sang mais avec de l'eau.
Peste que soit de l'opinion publique ! Un homme vous l'endosse à l'endroit aussi bien qu'à l'envers.
Nothing will come of nothing, speak again.

Une fille n'a qu'une envie, c'est de se marier et quand elle est mariée, elle a envie de tout.
Une femme repousse parfois ce qui la charme le plus/ À certaines offres, par modestie, disent un non qu'elles voudraient qu'on prit pour un oui.
Fragilité, ton nom est femme !

Rimbaud a écrit:Quand sera brisé l'infini servage de la femme, quand elle vivra pour elle et par elle, elle sera poète, elle aussi !
avatar
Ofelia H
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e

Messages : 234
Date d'inscription : 03/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Racisme anti-blanc"

Message par Invité le Mer 16 Juil 2014 - 18:52

@Tecma: je ne vois pas comment te répondre autrement qu'en disant exactement la même chose que ce que tu as cité en fait.

précisément ceci:

Dire que le racisme anti blanc n'existe pas implique à mon sens de dire que personne ne hiérarchise les êtres humains en races distinctes notamment selon la caractéristique de la couleur de peau, et n'accorde plus de valeur à une personne de couleur autre que blanche qu'a une personne de couleur blanche.
=>
En fait, c'est simplement la différence de dimension entre les deux actes.
Le racisme anti-blanc est un événement ponctuel.
Le racisme envers les personnes de couleurs est un problème systémique, quotidien et présent constamment à de très nombreux degrés de la société.

et du coup

Bref, au final, donner le même nom revient à plusieurs problèmes
1- Deux oppressions systémique inverse ne pouvant exister (on n'opprime pas les deux côtés de la pièce, ça ne marche pas), ça supprime toute l'analyse sociale qui va avec le racisme, les ramenant à un schéma individuel
2- ça suppose un schéma similaire entre les deux (même nom), donc une forme d'égalité alors que ce sont deux choses totalement différentes en terme d'ampleur et d'impact
3- ça laisse à penser qu'il y a une solution similaire aux deux, ce qui empêche de s'attaquer au véritable problème.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Racisme anti-blanc"

Message par Nurja le Mer 16 Juil 2014 - 20:27

@noixdjouca a écrit:Je ne pense pas qu'aujourd'hui on puisse définir le racisme de cette manière: c'est communément, scientifiquement, même socialement accepté qu'il n'existe pas de "race" biologiquement parlant. [...]Donc on ne peut pas considérer qu'une race est supérieure ou inférieure à une autre, et je pense que personne ne véhicule ça (à part des irréductibles, peut être...)
Malheureusement, les "races" existent encore bel et bien dans la tête de beaucoup d'êtres humains (ou alors, j'ai juste pas de chance et quasi que des gens bêtes autour de moi) et pour bien des personnes, certains êtres humains valent plus que d'autres.

@noixdjouca a écrit:  C'est pour ça que pour moi, une personne blanche qui se fait agressée par une personne racisée, n'est pas victime de racisme institutionnel anti-blanc, elle est victime des effets du racisme sur les personnes racisées.
Je ne suis pas sûre. Quand une personne me dit que je danse bien pour une Blanche, pour moi, c'est du racisme. Même si ce n'est pas une agression, c'est me juger d'abord via ma peau.

Pour moi, le principe de fonctionnement est le même quel que soit le sens même si les conséquences sont plus dommageables pour certains.

_________________
Le plus souvent, j'interviens à titre personnel.
Parfois, j'aide à la modération.
avatar
Nurja
Modératrice
Modératrice

Messages : 9521
Date d'inscription : 12/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Racisme anti-blanc"

Message par Hopey le Mer 16 Juil 2014 - 21:05

@Nurja a écrit:Quand une personne me dit que je danse bien pour une Blanche

Oui c'est du racisme, parce que ça sous-entend que l'ensemble des blanc-he-s ou l'ensemble des noir-e-s feraient naturellement bien certaines choses, et naturellement mal d'autres choses.
J'ajouterai que ça peut avoir aussi un côté sexiste, parce que parler des compétences des femmes en faisant des généralités, le tout dans une société patriarcale, c'est bof quoi.

Effectivement, c'est pas une agression, mais un cliché. Le pire c'est que ce genre de propos peut être largement véhiculé par des personnes noires, je ne sais pas trop où s'arrête une forme de réappropriation, et où commence le cliché. Et les clichés à la longue, ça peut aussi user.

_________________
Like a Star @ heaven Ten cuidado con el presente que construyes, debe parecerse al futuro que sueñas Like a Star @ heaven (Mujeres Creando)

L'espace non-mixte du forum c'est ici!
avatar
Hopey
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e

Messages : 289
Date d'inscription : 27/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Racisme anti-blanc"

Message par noixdjouca le Mer 16 Juil 2014 - 21:59

@Nurja a écrit:
Malheureusement, les "races" existent encore bel et bien dans la tête de beaucoup d'êtres humains (ou alors, j'ai juste pas de chance et quasi que des gens bêtes autour de moi) et pour bien des personnes, certains êtres humains valent plus que d'autres.
Bon, j'avoue que je suis un peu naïve souvent.. je n'arrive tellement pas à comprendre ça rationnellement que j'ai du mal à imaginer que des gens le pensent réellement. Je me trompe sans doutes, alors.. :/
Il doit y avoir du politiquement correcte derrière tout ça.
Mais en fait si je disais ça aussi, c'est que pour moi certaines populations sont aussi victimes de racisme et ce n'est pas forcément la couleur de peau en jeu, mais une appartenance à un groupe ethnique ou social, ou même l'image que l'on en a, pour ça que je trouvais que le concept de "race" n'était pas forcément pertinent aujourd'hui.. (je pense notamment aux Roms, par exemple). J'ai l'impression que ce n'est plus les races qu'on essentialise, mais les cultures.. mais je fais peut être du blabla inutile et je joue peut être sur les mots. :/
@Nurja a écrit:
Je ne suis pas sûre. Quand une personne me dit que je danse bien pour une Blanche, pour moi, c'est du racisme. Même si ce n'est pas une agression, c'est me juger d'abord via ma peau.

Pour moi, le principe de fonctionnement est le même quel que soit le sens même si les conséquences sont plus dommageables pour certains.
Ouais mais une fois de plus, dans notre société, que tu sois victime d'un préjugé comme celui-là ne signifie pas que tu es victime de racisme anti-blanc. Les blanc-he-s subissent des préjugés, c'est évident, mais comme tu dis, les répercussions ne sont pas les mêmes. Au niveau sociétale on peut être oppressé-e en étant blanc-he, on peut subir des discriminations, mais est-ce vraiment basé sur ce critère là?
Je pense qu'on peut définir "racisme" de différente manière et à différente échelle, aussi.

Je n'aime pas faire des parallèles sur les critères d'oppressions (par avance pardon s'il est maladroit, et s'il met quelqu'un-e mal à l'aise), mais c'est un peu comme si on parlait de sexisme anti-homme dans notre société patriarcale..
avatar
noixdjouca
Poilu⋅e
Poilu⋅e

Messages : 12
Date d'inscription : 27/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Racisme anti-blanc"

Message par microcosmos le Mer 16 Juil 2014 - 22:49

@Nurja a écrit:
Je ne suis pas sûre. Quand une personne me dit que je danse bien pour une Blanche, pour moi, c'est du racisme.

Comme je te comprends, on m'a sorti un truc du même style. Je fais de la danse orientale et à un moment, je m'étais proposée pour faire des prestations dans un petit restaurant libanais. On m'a demandé de faire une démonstration, ce qui ne m'a pas choquée au départ. Pour moi, il était normal de prouver que j'avais suivi des cours. Sauf que le patron du restaurant m'a dit : "vous comprenez, vous n'êtes pas marocaine, ni égyptienne, vous êtes française. Vous devez prouver que vous maîtrisez la danse."

Apparemment, si on est marocaine ou égyptienne, on n'a pas besoin de prendre de cours ...  Razz
J'avoue qu'en étant blanche, blonde aux yeux verts (bon mes cheveux ont été teints en rouge depuis), je corresponds pas trop au cliché de la danseuse orientale.

_________________
Peu importe si on me juge
Le yaourt est mon seul refuge
Je mettrai mon pénis dans un yaourt. Oh oui.
avatar
microcosmos
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e

Messages : 352
Date d'inscription : 25/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Racisme anti-blanc"

Message par Invité le Mer 16 Juil 2014 - 22:56

Mais ce à quoi tu fais référence, ce sont des cas particuliers, pas une oppression systémique globale. D'autant que dans beaucoup de cas, c'est justement le revers de la médaille du dominant dans une oppression systémique.
Parce que, pour reprendre l'exemple, si les blanc-he-s sont vus comme ne sachant pas danser, c'est parce que les noirs sont vus comme des sauvages avec le rythme dans la peau. Être vu comme ne sachant pas danser c'est un inconvénient du dominant, de même que les hommes ont comme inconvénient du dominant dans le sexisme de devoir aller à la guerre et d'être vu comme incapable d'émotion.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Racisme anti-blanc"

Message par Invité le Mer 16 Juil 2014 - 23:12

@Jonas lubec : Que penses-tu de l'expression "discrimination anti-blanc" ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Racisme anti-blanc"

Message par Invité le Mer 16 Juil 2014 - 23:19

Là, elle me paraît déjà plus pertinente, de même que discrimination anti-hommes, anti-hétéro ou anti-neurotypiques.

Pour moi, si on utilise le même terme de racisme, on met sur un plan d'égalité. Si on parle de discrimination, déjà on peut réussir à définir précisément la différence, et à étudier les deux phénomènes, pas forcément de façon séparés (puisqu'ils peuvent être liés) mais au moins, pas de façon identique. Et ensuite on peut creuser, réfléchir. Mais si on utilise le même mot, la base ne permet pas de réfléchir correctement.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Racisme anti-blanc"

Message par Invité le Jeu 17 Juil 2014 - 0:01

Jonas lubec a écrit:Mais si on utilise le même mot, la base ne permet pas de réfléchir correctement.
Je dirais que utiliser le même mot tend à orienter la pensée de telle sorte que l'on remarque plus facilement les points communs, mais plus difficilement les différences.
Dans les deux cas, on peut raisonner correctement, mais pas avec les mêmes difficultés.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Racisme anti-blanc"

Message par Lollipop le Jeu 17 Juil 2014 - 19:04

avatar
Lollipop
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse

Messages : 844
Date d'inscription : 28/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Racisme anti-blanc"

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum