Derniers sujets
La prostitution n'est pas un métier (suite)Hier à 23:35AstréeNanetteHier à 19:54AstréeWhy we need to move beyond cultural relativism vs. universalism11.12.18 21:08AstréeSites de rencontres extraconjugaux, club libertins.....Avis?04.12.18 11:58sawdaTribune sur la soit-disant "liberté d'importuner"30.11.18 11:52sawdaScum manifesto, Valerie Solanas11.10.18 17:28XB Rose-NoireArticle de France 24 qui relate la participation de la direction à un bizutage05.10.18 23:12Claire G.élections et féminisme25.09.18 17:00michekhenLe 8e Congrès international de recherches féministes dans la francophonie en août 201830.08.18 0:28VénusFéminisme culturel vs. féminisme radical27.08.18 10:44VénusLa ceinture de sécurité, pensée pour et par des hommes ?29.07.18 0:48EspramilFéminisme et antiféminisme29.06.18 15:58Claire G.Vidéos et films féministes18.06.18 10:441977Publication par la blogueuse Antisexisme13.06.18 16:54Claire G.Luce en lutte : rendre la langue française non sexiste13.06.18 11:52LuceL’idéologie de la tolérance a pris le contrôle du féminisme et menace de détruire le mouvement07.06.18 0:23AëlloonUn bon collectif queer et matérialiste à me conseiller? 04.05.18 21:40ReikoSexe sans consentement 04.05.18 11:40michekhenSituations de consentement ambigu23.03.18 18:20AraignéeC'est quoi "être une femme" ?17.03.18 9:01Coquelic0tAvortement, les croisés contre-attaquent09.03.18 18:17Claire G.Article sur le mythe de l'instinct maternel (Sarah Blaffer Hrdy)09.03.18 0:09michekhen[Radio] Emissions féministes (ou sujets qui nous concernent)07.03.18 23:38AëlloonMontrer une véritable détermination politique à éradiquer les violences faites aux femmes22.02.18 21:54AëlloonThe man-woman wars récits colorés17.02.18 6:23ReikoCrédit Mutuel Egalité Homme/Femme 201730.01.18 16:38Claire G.La santé pour les filles non-conformes18.01.18 5:04ReikoChercheures sur le lien entre hashtag/digital activism et féminisme05.01.18 3:49Black SwanPétition: " Fermez tous les comptes qui tweetent des menaces de viol envers les femmes ! "16.12.17 22:17IrjaD'où vient l'essentialisme ?11.12.17 15:33Tortue

Partagez
Aller en bas
avatar
LenaLou
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 1096
Date d'inscription : 19/11/2013

Harcèlement de rue et féminisme "bourgeois" ( article Rue89 )

le 27.06.14 0:02
Hello,

Un petit article à partager,et je suis assez d'accord avec ce que dit l'auteure. Je développerais plus tard ;-)

http://rue89.nouvelobs.com/2014/06/26/harcelement-rue-feminisme-bourgeois-253208

_________________
I'm impossible to forget,but i'm hard to remember.
avatar
Invité
Invité

Re: Harcèlement de rue et féminisme "bourgeois" ( article Rue89 )

le 27.06.14 0:14
Je suis d'accord avec cet article, merci.  Smile
avatar
Ciel
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 1334
Date d'inscription : 23/12/2013

Re: Harcèlement de rue et féminisme "bourgeois" ( article Rue89 )

le 27.06.14 0:23

_________________
Ciel. Bisounours Canal Hystérique.
avatar
Invité
Invité

Re: Harcèlement de rue et féminisme "bourgeois" ( article Rue89 )

le 27.06.14 0:36
Mon cas perso est beaucoup plus nuancé. J'ai subi du harcèlement d'hommes racisés (par quoi peut-on remplacer ce mot ?) mais aussi d'hommes blancs. Je pourrais pas dire le taux, ce qui veut dire que c'est sûrement équilibré.  

J'insulte de toute façon la majorité du temps la personne, et j'ai remarqué quelque chose : lorsque j'insulte un mec racisé, tout le monde le regarde d'un air suspect genre "elle l'insulte il est coupable qu'est-ce qu'il a fait ?" et lorsque j'insulte un blanc, je passe souvent pour une folle. Les gens me regardent en ayant l'air de se dire "mais qu'est-ce qu'elle a à lui gueuler dessus comme ça avec tous ces noms d'oiseaux ?". C'est encore plus flagrant si le blanc est en costard/cravate avec un attaché case en cuir à la main ...
avatar
Ciel
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 1334
Date d'inscription : 23/12/2013

Re: Harcèlement de rue et féminisme "bourgeois" ( article Rue89 )

le 27.06.14 0:56
C'est sûr que les problématiques ont tendance à s'entrecroiser... Je ne cherchais pas à faire de mon cas une généralité hein Wink C'est juste que c'est quand même une réalité, et que j'ai pas mal d'amies qui la partagent.

Enfin bon ce qui m'ennuie c'est qu'on est parties sur une bonne dynamique, on dénonce un phénomène réel, ça passe bien dans les médias (enfin ça commence, ça frémit) et quand je lis des articles comme ça j'ai peur qu'on reparte dans la balkanisation... Mais bon il est tard et ma capacité d'analyse à c't'heure n'est peut-être pas au top!

_________________
Ciel. Bisounours Canal Hystérique.
avatar
Invité
Invité

Re: Harcèlement de rue et féminisme "bourgeois" ( article Rue89 )

le 27.06.14 1:08
Je ne disais pas que tu cherchais a en faire une généralité, j'en apporte juste un second, mais je ne cherche pas non plus a en faire une généralité  Smile 
avatar
Ciel
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 1334
Date d'inscription : 23/12/2013

Re: Harcèlement de rue et féminisme "bourgeois" ( article Rue89 )

le 27.06.14 1:11
T'inquiète j'ai bien vu Wink

_________________
Ciel. Bisounours Canal Hystérique.
avatar
Vénus
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 652
Date d'inscription : 28/11/2013

Re: Harcèlement de rue et féminisme "bourgeois" ( article Rue89 )

le 27.06.14 8:39


Dernière édition par Lollipop le 08.10.14 10:23, édité 1 fois
avatar
pierregr

—
Messages : 3987
Date d'inscription : 05/09/2011
http://www.norme-du-glabre.ct-web.fr/

Re: Harcèlement de rue et féminisme "bourgeois" ( article Rue89 )

le 27.06.14 9:09
J'avais entendu la chronique de Noémie de Lattre mais je n'avais pas tilté sur l'accent "wesh", c'est vrai qu'on peut en conclure (erronément ?) qu'elle parle seulement des racisés
avatar
Césarion

—
Messages : 462
Date d'inscription : 17/09/2013

Re: Harcèlement de rue et féminisme "bourgeois" ( article Rue89 )

le 27.06.14 11:04
La chronique est pas forcément finaude (personnellement je suis peut-être plus gêné par sa prétention de supériorité ou quand elle dit que les auditeurs de France Inter ne sont pas comme ça)... Mais l'article me gêne aussi. En fait, j'ai l'impression que, dès qu'on dénonce quelque chose (ici le harcèlement de rue), quelqu'un vient faire le super héros pour montrer ce qui ne va pas, quitte à aller dénicher UNE vidéo (personnellement, je n'en avais pas entendu parler) pour aller illustrer ce qu'il raconte.

L'exemple sur le viol m'interpelle un peu. Déjà, je trouve ça hors-sujet (si ce n'est qu'on sent que cela fait partie de la thèse générale de l'auteure), mais surtout, j'ai l'impression de voir une hiérarchisation du viol... En gros, la femme blanche bourgeoise a été victime de viol...mais au moins elle a le moyen de se payer les transports entre les différentes structures ? Je trouve le raisonnement vraiment borderline, autant je veux bien concevoir qu'il existe des différences de faits entre les deux femmes de son exemple, autant la façon dont cela est mis en perspective me semble douteux.

Au-delà de ça, ça me rappelle un peu le discours des Indigènes de la République... S'en prendre à une autre cause (féminisme ou cause LGBT) en l'accusant de racisme.
avatar
LenaLou
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 1096
Date d'inscription : 19/11/2013

Re: Harcèlement de rue et féminisme "bourgeois" ( article Rue89 )

le 27.06.14 11:27
J'aimerais avoir l'avis de personnes racisées sur le sujet,hommes ou femmes. Et sinon perso,même si le viol est absolument horrible dans tout le cas,je suis persuadée que la police croira et aidera plus facilement une blanche BAC+8,parisienne, friquée,qu'une prostituée noire pauvre et que la parole de la dernière sera plus facilement mise en doute. Franchement.
et ne parlons même pas du cas des femmes SDF,transexuelles,où là,la plainte n'est surement pas prise dans beaucoup de cas..

Angela Davis,enfin je crois que c'est elle,avait dit que les premières lois contre le viol aux USA étaient pour protéger les riches blanches,pas les femmes noires,pas les femmes pauvres.

_________________
I'm impossible to forget,but i'm hard to remember.
avatar
Césarion

—
Messages : 462
Date d'inscription : 17/09/2013

Re: Harcèlement de rue et féminisme "bourgeois" ( article Rue89 )

le 27.06.14 11:54
@LenaLou a écrit:J'aimerais avoir l'avis de personnes racisées sur le sujet,hommes ou femmes. Et sinon perso,même si le viol est absolument horrible dans tout le cas,je suis persuadée que la police croira et aidera plus facilement une blanche BAC+8,parisienne, friquée,qu'une prostituée noire pauvre et que la parole de la dernière sera plus facilement mise en doute.

Mais justement, qu'elle est le rapport avec la récupération raciste du harcèlement de rue ? (à supposer que cette récupération soit déjà factuelle...) Pour moi cet exemple vient juste interférer pour signifier les tendances idéologiques de l'auteure, aka, "je suis tellement intersectionnelle que je vais tirer dans les pattes de mes alliées".
avatar
Ciel
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 1334
Date d'inscription : 23/12/2013

Re: Harcèlement de rue et féminisme "bourgeois" ( article Rue89 )

le 27.06.14 12:07
Cesarion a écrit:Pour moi cet exemple vient juste interférer pour signifier les tendances idéologiques de l'auteure, aka, "je suis tellement intersectionnelle que je vais tirer dans les pattes de mes alliées".

Exactement. J'ai l'impression de voir quelqu'un qui a raté le coche et qui ne s'en remet tellement pas qu'elle se sent obligée de se mettre sur le devant de la scène en jouant les sauveurs.

_________________
Ciel. Bisounours Canal Hystérique.
avatar
Invité
Invité

Re: Harcèlement de rue et féminisme "bourgeois" ( article Rue89 )

le 27.06.14 12:26
@Césarion a écrit:

Mais justement, qu'elle est le rapport avec la récupération raciste du harcèlement de rue ? (à supposer que cette récupération soit déjà factuelle...) Pour moi cet exemple vient juste interférer pour signifier les tendances idéologiques de l'auteure, aka, "je suis tellement intersectionnelle que je vais tirer dans les pattes de mes alliées".

J'ai lu l'article sans écouter le passage audio, mais j'ai vraiment pas l'impression qu'elle tire dans les pattes des féministes ... et je pense que cette récupération est factuelle. 

La première fois que j'ai parlé à mon homme du harcèlement de rue, il m'a dit "ouais mais c'est des immigrés qui te harcèlent non ?" ... et sincèrement, je pense que c'est la réaction de la majorité des français blancs.

Sinon pour moi les féministes qui parlent du harcèlement de rue comme d'un problème d'hommes racisés font le jeu du patriarcat et ne sont donc pas des féministes.
avatar
Césarion

—
Messages : 462
Date d'inscription : 17/09/2013

Re: Harcèlement de rue et féminisme "bourgeois" ( article Rue89 )

le 27.06.14 12:44
@Aky a écrit:J'ai lu l'article sans écouter le passage audio, mais j'ai vraiment pas l'impression qu'elle tire dans les pattes des féministes ... et je pense que cette récupération est factuelle. 

La première fois que j'ai parlé à mon homme du harcèlement de rue, il m'a dit "ouais mais c'est des immigrés qui te harcèlent non ?" ... et sincèrement, je pense que c'est la réaction de la majorité des français blancs.

Sinon pour moi les féministes qui parlent du harcèlement de rue comme d'un problème d'hommes racisés font le jeu du patriarcat et ne sont donc pas des féministes.

Je ne parle pas des gens en général (chez qui on peut trouver ça, oui), mais bien du féminisme en général...comme l'auteure en fait, qui parle des féministes "bourgeoises" (ce terme m'agace de plus en plus, notamment parce qu'il est utilisé pour tout et n'importe quoi).

Personnellement, je songe aux campagnes féministes contre le harcèlement de rue (type "projet crocodile"...), eh bien, je ne retrouve pas de stigmatisation particulière... Il y en a peut-être dans certaines campagnes (auquel cas, oui, il faut savoir dénoncer), mais ça ne me semble pas si généralisé que ça.
avatar
Invité
Invité

Re: Harcèlement de rue et féminisme "bourgeois" ( article Rue89 )

le 27.06.14 12:49
Moi aussi je suis un peu gênée par l'expression "féminisme bourgeois", mais j'aurais du mal à expliquer ce qui me gêne. Je sais que des féministes (Christine Delphy je crois, entre autres) ont écrit des trucs dessus, mais je ne les ai jamais lus, il serait peut-être temps ^^.

Sinon je n'aime pas trop l'argument "il ne faut pas tirer dans les pattes de ses allié.e.s" : ça fait bouclier contre les critiques de racisme, de classisme, qui sont malheureusement souvent nécessaires partout et y compris dans le féminisme. Même si je suis attristée de voir autant de divisions dans les luttes anti-domination (j'aimerais bien ne pas voir autant de sexisme et de racisme parmi les végétariens, de racisme et de transphobie parmi les féministes, de sexisme et de végéphobie parmi les anarchistes et je pourrais continuer longtemps...mais je ne veux pas fermer les yeux dessus non plus).
avatar
Césarion

—
Messages : 462
Date d'inscription : 17/09/2013

Re: Harcèlement de rue et féminisme "bourgeois" ( article Rue89 )

le 27.06.14 13:00
Grussie a écrit:Sinon je n'aime pas trop l'argument "il ne faut pas tirer dans les pattes de ses allié.e.s" : ça fait bouclier contre les critiques de racisme, de classisme, qui sont malheureusement souvent nécessaires partout et y compris dans le féminisme. Même si je suis attristée de voir autant de divisions dans les luttes anti-domination (j'aimerais bien ne pas voir autant de sexisme et de racisme parmi les végétariens, de racisme et de transphobie parmi les féministes, de sexisme et de végéphobie parmi les anarchistes et je pourrais continuer longtemps...mais je ne veux pas fermer les yeux dessus non plus).

Soyons clair : il faut être vigilant, et souligner quand des combats se font de façon problématique. Mais clairement, je considère qu'il existe certains mouvements qui, sciemment, cherchent à déstabiliser leurs adversaires (notamment à travers l'axe de l'intersectionnalité). Et oui, à la lecture de cet article, je considère que l'auteure fait partie de ces personnes (notamment en étant très floue sur ses sources ou ses arguments qui n'ont pas forcément grand chose à voir avec ce qu'elle dénonce).
avatar
exno
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 1119
Date d'inscription : 24/08/2013
http://lesossurlapeau.canalblog.com

Re: Harcèlement de rue et féminisme "bourgeois" ( article Rue89 )

le 27.06.14 14:59
Je dois dire que ce qui me frappe le plus dans cette chronique, c'est le fait qu'elle dise que ces hommes ("pas des harceleurs") l'agacent parce qu'ils lui sont inférieurs : ils sont moches, pas stylés, stupides... Donc je trouve qu'on est en plein dans le cliché "mais si c'était Brad Pitt tu te plaindrais pas hein".

_________________
Attack of the 50ft. feminazi
avatar
Invité
Invité

Re: Harcèlement de rue et féminisme "bourgeois" ( article Rue89 )

le 27.06.14 15:32
Je viens enfin d'écouter le vocal ... et en fait, même si je la trouve souvent drôle, certaines de ses prises de positions me dérangent beaucoup (notamment qu'il n'est pas choquant de frapper un enfant dans la rue Mad ).

Celui ci n'échappe pas à la règle, elle arrive assez régulièrement à faire sourire, voir rire, mais certains de ses propos sont plus que limites (Si on se fait harceler c'est à cause de la chaleur et du raccourcissement des jupes ? Ah ? Je pensais que c'était à cause du patriarcat, mais je me trompe à priori....etc.). 

Je trouve très dommage qu'une femme comme elle qui a l'air cultivée, qui est drôle et qui a l'air sensible au féminisme fasse des raccourcis aussi graves et prenne des positions comme ça sur d'autres sujets 
Sad
avatar
Césarion

—
Messages : 462
Date d'inscription : 17/09/2013

Re: Harcèlement de rue et féminisme "bourgeois" ( article Rue89 )

le 27.06.14 16:08
@Aky a écrit:Si on se fait harceler c'est à cause de la chaleur et du raccourcissement des jupes ? Ah ? Je pensais que c'était à cause du patriarcat, mais je me trompe à priori....etc.). 

Pour le coup je pense qu'elle ne fait que reprendre l'excuse bidon des harceleurs... Mais dans l'ensemble, cette chronique ne me plaît pas trop non plus.
avatar
Invité
Invité

Re: Harcèlement de rue et féminisme "bourgeois" ( article Rue89 )

le 27.06.14 16:17
@Césarion a écrit:
@Aky a écrit:Si on se fait harceler c'est à cause de la chaleur et du raccourcissement des jupes ? Ah ? Je pensais que c'était à cause du patriarcat, mais je me trompe à priori....etc.). 

Pour le coup je pense qu'elle ne fait que reprendre l'excuse bidon des harceleurs... Mais dans l'ensemble, cette chronique ne me plaît pas trop non plus.

J'en suis pas sûre, ou alors l'ironie est vraiment pas claire ... Et du coup si je l'ai mal interprété je ne serais pas la seule je pense.
avatar
Araignée
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 4552
Date d'inscription : 02/09/2012

Re: Harcèlement de rue et féminisme "bourgeois" ( article Rue89 )

le 27.06.14 16:51
@Césarion a écrit:L'exemple sur le viol m'interpelle un peu. Déjà, je trouve ça hors-sujet (si ce n'est qu'on sent que cela fait partie de la thèse générale de l'auteure), mais surtout, j'ai l'impression de voir une hiérarchisation du viol... En gros, la femme blanche bourgeoise a été victime de viol...mais au moins elle a le moyen de se payer les transports entre les différentes structures ? Je trouve le raisonnement vraiment borderline, autant je veux bien concevoir qu'il existe des différences de faits entre les deux femmes de son exemple, autant la façon dont cela est mis en perspective me semble douteux.
Ce n'est pas ce qui est dit (que ce serait une question de transport). Ce qui est dit, c'est que la femme blanche bourgeoise, suite à un viol, sera directement conduite, ou ira d'elle-même, au centre médico-juridique (où seront faits des prélèvements ADN et une expertise médicale, ce qui n'est pas anodin puisque c'est souvent ça qui permet la condamnation du/des violeurs, quand même...). La femme des classes populaires, elle, à moins d'avoir beaucoup de chance, ira au commissariat le plus proche, où elle sera peut-être même pas crue, voire insultée, et avant de se retrouver au centre médico-juridique, elle fera sans doute des allers-retours inutiles, et aucun prélèvement ADN ne sera fait.

Ce qui n'est pas dit, c'est qu'elle aura aussi, si la plainte aboutit (et elle a moins de chances que la plainte aboutisse que l'autre femme, d'ailleurs, parce que l'autre femme connaît peut-être quelqu'un qui connaît de près le Proc', etc) un-e avocat-e commis-e d'office, donc pas expert-e de ce type d'affaire, et moins engagé-e dans la procédure, etc, etc.

Ce qui ne signifie pas, bien sûr, que le viol subi par une femme d'origine sociale aisée n'est pas grave, qu'elle n'en sera pas traumatisée, et tout le tintouin. Mais la prise en charge juridique et policière sera différente.



La récupération d'une lutte (ici le féminisme) au profit d'une autre discrimination (ici le racisme) n'est pas rare, et c'est un problème auquel on doit, je pense, faire très attention.


C'est d'ailleurs un problème récurrent dans la prostitution : nombre de gens (putes, clients, et autres) sont persuadé-e-s que les clients violents, ce sont ceux qui vont voir les putes de rue à 40 euros la passe, parce que ce seraient des clients pauvres, souvent racisés et "donc" mal éduqués. Tandis que les escorts à 300 euros l'heure, dont les clients sont forcément plus aisés, risqueraient du coup beaucoup moins.
D'une part, c'est faux parce que les clients de la rue ne sont pas tous pauvres, il y a aussi des mecs riches qui s'en foutent de payer 300 euros, étant donné que ce qu'ils veulent, c'est "tirer un coup" dans une femme si possible pas en état de se protéger, et pour ça, la passe à 40 euros, ça leur va très bien. Ca leur permet d'ailleurs bien souvent de cogner et frapper en sachant que ces putes-là, plus pauvres, parfois esclaves, souvent étrangères et/ou dépendantes d'une drogues, sont moins aptes à se défendre. J'ai d'ailleurs vite appris à me méfier d'avantage des clients riches que des pauvres, parce qu'un riche qui vient me voir moi alors qu'il a les moyens d'aller voir une escort... ben il a une sale idée derrière la tête, c'est quasi systématique.
D'autre part, les escorts à 300 euros subissent aussi nombre de violences, de la part de leurs clients médecins, avocats et chefs d'entreprise...


Dernière édition par Araignée le 21.07.14 2:21, édité 1 fois

_________________
"Il n'y a pas de création sans transgression des normes" (Roland Gori)
avatar
Kiskeya
Bleu⋅e
Bleu⋅e
Messages : 39
Date d'inscription : 27/12/2013
http://angryfro.tumblr.com/

Re: Harcèlement de rue et féminisme "bourgeois" ( article Rue89 )

le 27.06.14 20:52
Réputation du message : 100% (1 vote)
@LenaLou a écrit:J'aimerais avoir l'avis de personnes racisées sur le sujet,hommes ou femmes.

J'apporte ma petite contribution un peu hs mais j essaierai de pas trop m'éloigner du sujet initial promis.
C'est que j'ai pas souvent l'occasion d'avoir un espace où partager mon expérience, de l'analyser et tout.
Bref je suis une fille noire et la plupart du temps je me fais harceler par des mecs noirs, parfois blancs ou rebeus mais rarement.
Et il me paraît logique que ce soit tout simplement le résultat des stéréotypes négatifs qui nous sont associés, on est agressives, sans gêne, bruyantes etc... du coup on paraît moins abordables. Rajoutons à cela le fait qu'on ne correspond pas réellement au modèle de beauté dominant et qu'on est souvent marginalisées, bah ça paraît impensable pour le petit blanc impressionné et dégoûté ^^
En plus on m'a déjà dis, et je ne suis pas du tout la seule fille noire à qui on le dit que je suis intimidante au premier abord, vaste blague. Je suis certaine que ce n'est pas étranger à toute cette imagerie négative.
Bon parlons des mecs noirs maintenant. Souvent, ils m'abordent tellement naturellement que ça en devient agaçant, pas vulgairement mais comme si j'étais leur propriété, il me semble que c'est à cause de l'effet communautaire qui inspire confiance plus le sexisme qui se rajoute. Parfois quand j'en remballe certains, il y a un fort ressentiment qui se crée envers moi, bah oui déjà que personne ne veut de moi en temps normal, et moi j'ose refuser leurs avances. C'est comme si le harcèlement de rue devenait une sorte de reconnaissance de notre supposée attractivité en dépit de la reconnaissance médiatique etc qui nous est refusée en général. Du coup, on aurait, encore plus que les autres l'obligation de se sentir flattée.

Fin, c'est comme ça que je le ressens. 

Et je remarque aussi que peu de filles noires ou arabes se sentent capables de témoigner, pourtant ce n'est pas rare que ce soit très fréquent. De peur je le crains et c'est mon cas d'ailleurs de consolider une image dépréciative associé au mec noir ou arabe , qui plus est de classe pop, banlieusard etc... Du coup on, je parle de toutes les filles racisées en général sommes un peu réduites au silence quoi. Ou on en parle juste entre nous.

Si c'est pour que cette thématique soit instrumentalisée comme pour le voile, non merci. 
Toujours ce sentiment d'être tiraillée entre l'appartenance sexuelle et raciale exprimée largement par les féministes afro américaines. Et là je le ressens vraiment. Je ne serai pas prête à choisir un camp pour ma part.

_________________
Quand je serai enfin une femme, je serai féministe yeahhh !


http://afro-insolente.blogspot.fr/
avatar
Invité
Invité

Re: Harcèlement de rue et féminisme "bourgeois" ( article Rue89 )

le 27.06.14 21:25
avatar
Invité
Invité

Re: Harcèlement de rue et féminisme "bourgeois" ( article Rue89 )

le 27.06.14 21:28
pour lire
Contenu sponsorisé

Re: Harcèlement de rue et féminisme "bourgeois" ( article Rue89 )

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum