Derniers sujets
Les éditions zones offrent leurs livres en libre accès !Aujourd'hui à 7:51HécateA votre avis, comment créer une action effective ? Aujourd'hui à 7:48HécateQue savez-vous du concept de "déconstruction" ? Aujourd'hui à 7:45Hécate''Sagefemme''... est-ce excluant envers les trans ?Sam 11 Aoû 2018 - 17:58Ale.La santé pour les garçons fémininsDim 5 Aoû 2018 - 22:00ReikoLa ceinture de sécurité, pensée pour et par des hommes ?Dim 29 Juil 2018 - 17:31erulelyaLe 8e Congrès international de recherches féministes dans la francophonie en août 2018Ven 27 Juil 2018 - 8:25HécateSites de rencontres extraconjugaux, club libertins.....Avis?Sam 21 Juil 2018 - 17:46AraignéeTribune sur la soit-disant "liberté d'importuner"Sam 7 Juil 2018 - 12:58HécateVidéos et films féministesSam 7 Juil 2018 - 12:52HécateFéminisme et antiféminismeSam 7 Juil 2018 - 12:49HécateFéminisme culturel vs. féminisme radicalSam 7 Juil 2018 - 12:44HécatePublication par la blogueuse AntisexismeMer 13 Juin 2018 - 16:54Claire G.Luce en lutte : rendre la langue française non sexisteMer 13 Juin 2018 - 11:52LuceL’idéologie de la tolérance a pris le contrôle du féminisme et menace de détruire le mouvementJeu 7 Juin 2018 - 0:23AëlloonAnthologie de poétesses ?Mar 15 Mai 2018 - 16:45AraignéeUne nouvelle arrivéeDim 6 Mai 2018 - 10:22FurèneUn bon collectif queer et matérialiste à me conseiller? Ven 4 Mai 2018 - 21:40ReikoSexe sans consentement Ven 4 Mai 2018 - 11:40michekhenréfléchir à plusieurs pour rélféchir plus vite!! :)Sam 21 Avr 2018 - 19:36IridaceaPrésentation PanthictusSam 21 Avr 2018 - 19:32Iridacea[Radio] Emissions féministes (ou sujets qui nous concernent)Jeu 5 Avr 2018 - 17:29HécateSituations de consentement ambiguVen 23 Mar 2018 - 18:20AraignéePrésentation VegasparanoVen 23 Mar 2018 - 18:09AraignéeHymne du MLFVen 23 Mar 2018 - 15:41AraignéeC'est quoi "être une femme" ?Sam 17 Mar 2018 - 9:01Coquelic0tSalut à tou.te.sMar 13 Mar 2018 - 15:56Ale.Avortement, les croisés contre-attaquentVen 9 Mar 2018 - 18:17Claire G.Article sur le mythe de l'instinct maternel (Sarah Blaffer Hrdy)Ven 9 Mar 2018 - 0:09michekhenSimone Veil, la force d'une femmeJeu 8 Mar 2018 - 19:44HécateClio. Femmes, Genre, HistoireJeu 8 Mar 2018 - 18:00HécatePrésentation de FemkeDim 4 Mar 2018 - 19:09Aëlloon

Partagez
Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Re: Bruxelles - Reclaim the night - non-mixte femmes (cis, trans)‏ 13/6, 21h

le Sam 14 Juin 2014 - 18:19
Pourquoi Ciel ? Moi je le trouve très bien ce tract, qu'est-ce qui ne te plait pas ? Smile
avatar
Ciel
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 1342
Date d'inscription : 23/12/2013

Re: Bruxelles - Reclaim the night - non-mixte femmes (cis, trans)‏ 13/6, 21h

le Sam 14 Juin 2014 - 18:34
J'aime pas trop ce qui est dit sur la police en fait. C'est une administration qui a certes des problèmes, mais j'aime pas trop les généralisations, ni les amalgames (milices...) que je trouve un peu boiteux pour ne pas dire choquants.

_________________
Ciel. Bisounours Canal Hystérique.
avatar
Invité
Invité

Re: Bruxelles - Reclaim the night - non-mixte femmes (cis, trans)‏ 13/6, 21h

le Sam 14 Juin 2014 - 18:41
Le tract parle de milice pour les flics, pas de fasciste ? 

"Les fachos qui veulent sécuriser le métro", c'est pas les flics ... c'est les groupes d'extrême-droite qui vont patrouiller dans les métros en France : 

http://www.leparisien.fr/paris-75/l-extreme-droite-descend-dans-le-metro-parisien-09-05-2014-3828525.php
avatar
Ciel
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 1342
Date d'inscription : 23/12/2013

Re: Bruxelles - Reclaim the night - non-mixte femmes (cis, trans)‏ 13/6, 21h

le Sam 14 Juin 2014 - 18:53
Ben je sais pas pour moi le terme "milice" évoque le fascisme, et même si je suis assez critique vis-à-vis de la police, je n'aime pas qu'on stigmatise toute une profession pour les dérives de quelques un. Après ça n'empêche pas non plus de repérer les problèmes systémiques etc, mais il y a des gens biens dans la police, bien plus que de ripoux.
Après pour les "fachos qui veulent sécuriser le métro" euh... On parle de 20 crétins qui sont aller sécuriser les 7ème arrondissement, pas de quoi se mettre à chanter Bella Ciao. Je serais la première à sortir ma batte cloutée du placard quand je verrais des fasciste arriver, mais là, encore une fois, c'est de mon point de vue de la banalisation.

_________________
Ciel. Bisounours Canal Hystérique.
avatar
Invité
Invité

Re: Bruxelles - Reclaim the night - non-mixte femmes (cis, trans)‏ 13/6, 21h

le Sam 14 Juin 2014 - 19:01
Paris, Lille, Rennes ... 

Pour moi milice et fascisme c'est très différent, mais il y a peut-être des notions que je n'ai pas. 

Après, j'aime pas la police. C'est un vécu très personnel, qui vient de l'endroit où j'ai grandi, ainsi que quand j'ai été violée et qu'une de mes amies a été violée, mais ... voilà. Et puis "quelques uns", sans dire que les policier-e-s sont tou-te-s des pourri-e-s, je pense quand même que "quelques uns", c'est un  peu en dessous de la réalité ...


Dernière édition par Aky le Sam 14 Juin 2014 - 19:10, édité 1 fois
avatar
Ciel
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 1342
Date d'inscription : 23/12/2013

Re: Bruxelles - Reclaim the night - non-mixte femmes (cis, trans)‏ 13/6, 21h

le Sam 14 Juin 2014 - 19:09

_________________
Ciel. Bisounours Canal Hystérique.
avatar
Lollipop
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 860
Date d'inscription : 28/11/2013

Re: Bruxelles - Reclaim the night - non-mixte femmes (cis, trans)‏ 13/6, 21h

le Dim 15 Juin 2014 - 9:54


Dernière édition par Lollipop le Mer 8 Oct 2014 - 10:13, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité

Re: Bruxelles - Reclaim the night - non-mixte femmes (cis, trans)‏ 13/6, 21h

le Dim 15 Juin 2014 - 10:23
J'ai l'impression qu'il y a une différence entre critiquer la police en tant qu'institution et dire que tou-te-s les flics sont pourri-e-s en tant que personnes.

Par exemple quand parle de culture du viol, j'ai pas l'impression que la réponse « mais tous les hommes ne sont pas des violeurs » soit très pertinente, là je me demande si c'est pas un peu pareil.
avatar
Lollipop
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 860
Date d'inscription : 28/11/2013

Re: Bruxelles - Reclaim the night - non-mixte femmes (cis, trans)‏ 13/6, 21h

le Dim 15 Juin 2014 - 10:26


Dernière édition par Lollipop le Mer 8 Oct 2014 - 10:13, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité

Re: Bruxelles - Reclaim the night - non-mixte femmes (cis, trans)‏ 13/6, 21h

le Dim 15 Juin 2014 - 10:38
J'admets totalement que la comparaison a ses limites, en effet.

Ce que je voulais essayer de dire, c'est que dire que la police exerce en pratique des fonctions totalement patriarcales (et renforçant un certain nombres d'autres oppressions, le tract cite par exemple la lutte contre les sans-papier et les prostitutées, qui me semblent quand même assez peu contestables), et appeler à moins de présence policière, ce n'est pas du tout la même chose que de nier que ça peut être ou boulot difficile.

Au fond que ça soit la faute des flics en tant que personnes, ou celle de l'institution, ça change pas grand chose pour les personnes qui subissent les oppressions que la police contribue à renforcer.

À part ça : http://equimauves.wordpress.com/2014/06/14/pratique-et-ficele/

Edit : je viens de lire le lien en bas. Je suis juste complètement révolté. Le flic qui sort des insultes lesbophobes faudra quand même m'expliquer le lien avec la difficulté de son boulot. Et franchement, peut-être que les flics sont pas plus sexistes, homophobes, etc que la moyenne de la population (encore que, ils votent en tout cas bien plus à droite que la moyenne), mais leur position de pouvoir rend la chose vachement plus grave. Et je crois pas du tout que c'est un « hasard » ou un « fait isolé » les trucs relatés par cet article. À un moment faut quand même bien voir que les hasards vont tous dans le même sens et en tirer les conclusions.
avatar
Ciel
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 1342
Date d'inscription : 23/12/2013

Re: Bruxelles - Reclaim the night - non-mixte femmes (cis, trans)‏ 13/6, 21h

le Dim 15 Juin 2014 - 11:51
La police a très mal réagi visiblement, mais je ne comprends pas pourquoi elles n'ont pas déclaré la marche à la Préfecture alors que ce serait certainement les premières à se révolter si l'extrême droite faisait la même chose (voire à se réjouir que la police les gaze).
Qu'on vienne leur dire que leur rassemblement est illégal et qu'elles doivent se disperser ce n'est pas du paternalisme, c'est la loi. Après on peut y être opposée, mais à ce moment là il faut aussi accepter que ses opposants puissent faire la même chose. Or, quand par exemple des anti avortement font des manifs devant des cliniques et que la police intervient, je ne suis pas sûre que qui que ce soit vienne s'en plaindre.
Après qu'il y ait des homophobes et globalement des imbéciles dans la police, c'est loin d'être nouveau, et c'est totalement inacceptable. Mais bon, même si contrevenir à la loi ne mérite pas des insultes, et encore moins de ce type, je suis toujours un peu estomaquée de voir ce deux poids deux mesures, qui consiste à dire en gros: "moi je peux m'asseoir sur les rêgles parce que je suis dans le camps du bien contrairement aux fachos". Euh...

_________________
Ciel. Bisounours Canal Hystérique.
avatar
Invité
Invité

Re: Bruxelles - Reclaim the night - non-mixte femmes (cis, trans)‏ 13/6, 21h

le Dim 15 Juin 2014 - 11:55
Hmm est-ce que c'est légal les marches non-mixtes la nuit ? (Il me semble que les manifs la nuit sont illégales, et je ne sais pas si on a le droit d'organiser un événement publique, dans la rue, non-mixte).
avatar
Ciel
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 1342
Date d'inscription : 23/12/2013

Re: Bruxelles - Reclaim the night - non-mixte femmes (cis, trans)‏ 13/6, 21h

le Dim 15 Juin 2014 - 12:00
Je crois que c'est légal, regarde par exemple les randos roller de nuit à Paris a priori ça pose aucun problème. Après ça dépend peut-être d'une autre loi? Ou du nombre? Je vais aller fureter sur légifrance parce que là j'avoue que je suis pas du tout sure!

_________________
Ciel. Bisounours Canal Hystérique.
avatar
Araignée
Héroïne/Héros
Héroïne/Héros
Messages : 4554
Date d'inscription : 02/09/2012

Re: Bruxelles - Reclaim the night - non-mixte femmes (cis, trans)‏ 13/6, 21h

le Dim 15 Juin 2014 - 14:38
Le problème, ce n'est pas tant que l'institution "police" existe (même si on peut discuter de son bien-fondé, aussi), mais que des gens qui ont le droit de porter des armes chargées et sont sensés faire régner "l'ordre et la loi", soient recrutés avec aussi peu de précautions...

Franchement, quand je vois le frère de mon ex, policier municipal, qui me sortait que "tous les gens venus d'Afrique faut les envoyer à la chambre à gaz" (sic), que ce type (et il n'est pas une exception, quoi qu'on en dise), on lui donne le droit et même le devoir de porter une arme et d'aller dans la rue faire appliquer les lois, ben ouais, je trouve ça gravissime.
Tout comme je trouve gravissime de laisser des types être flics alors que quand ils me croisent, la seule chose qui leur vient à l'esprit, c'est de me fouiller encore et encore parce qu'ils savent que je consomme de l'héro à l'occasion, me fouiller à deux ou trois mecs et si j'ose dire quelque chose, me répondre "quand on est junkie on ferme sa gueule"...

Ce qui ne signifie pas que dès qu'on endosse un costume de flic on devient aussitôt un gros bitard raciste, sexiste, toxicophobe, xénophobe, etc. Mais qu'on laisse endosser ce costume à des gens qui le sont, et que c'est pas la même chose d'être flic et raciste que d'être éboueur et raciste, par exemple...

Ce qui n'empêche pas que j'ai aussi croisé des flics respectueux, intelligents et qui faisaient ce travail parce qu'ils voulaient vraiment protéger des victimes et aider à ce que tous les citoyens vivent mieux ensemble. Seulement, toutes et tous devraient être ainsi : ils/elles restent des exceptions.

_________________
"Il n'y a pas de création sans transgression des normes" (Roland Gori)
avatar
Invité
Invité

Re: Bruxelles - Reclaim the night - non-mixte femmes (cis, trans)‏ 13/6, 21h

le Dim 15 Juin 2014 - 14:44
C'est exactement ça, je n'ai jamais dis que les flics étaient tou-te-s des pourri-e-s, mais je suis d'accord avec Numa et Araignée.

Les gens n'osent pas porter plainte ou aller à la police quand iels ont un problème, y'a quand même un gros malaise.

Y'a pas assez de femmes non plus. 

Bref.
avatar
Ciel
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 1342
Date d'inscription : 23/12/2013

Re: Bruxelles - Reclaim the night - non-mixte femmes (cis, trans)‏ 13/6, 21h

le Dim 15 Juin 2014 - 14:51
Sur le fait que l'institution ait de gros problèmes on est bien d'accord. Je trouve dramatique que dans un état de droit tant de gens n'aient pas confiance en la police à cause des comportements décrits ici. Les gens que je connais qui ont vécu en Angleterre m'ont dit par exemple que le rapport des anglais aux policiers était totalement différent et que ça tiens beaucoup au fait que les bobbies sont courtois, gentils et surtout non armés.
En Hollande aussi j'ai trouvé les policers très sympa, ils circulent à vélo dans Amsterdam, renseignent les gens...
La police française a un vrai problème à ce niveau là, dans la simple relation à l'usager, et ça devient encore pire lorsqu'on rapporte des cas de maltraitance, d'insulte etc...
Quelque part ça me donne l'impression que la police se mets dans un mode automatiquement punitif vis à vis des usagers, comme si on était tous des coupables en puissance, alors que le but premier de la police c'est quand même la protection et non la punition.

_________________
Ciel. Bisounours Canal Hystérique.
avatar
Invité
Invité

Re: Bruxelles - Reclaim the night - non-mixte femmes (cis, trans)‏ 13/6, 21h

le Dim 15 Juin 2014 - 18:03
@Ciel a écrit:Je crois que c'est légal, regarde par exemple les randos roller de nuit à Paris a priori ça pose aucun problème.
Mais c'est pas une manif avec des revendications, et c'est mixte.

Dans tous les cas, que ça soit possible ou non de les déclarer légalement, il me semble quand même que la logique de ne pas déclarer (c'est-à-dire demander la permission pour) une marche dont le but est de se réapproprier la rue est relativement claire.

Sinon, je comprends pas trop en quoi ce que tu dis sur « deux poids deux mesures » répond à ce que je disais. J'ai dénoncé les propos lesbophobes et le clair parti-pris contre cette manif. J'ai pas dit qu'ils avaient pas le droit légalement d'exiger une manif statique ou autre, mais il faut voir aussi qu'ils ont quand même pas mal de marge de manœuvre là-dessus, et le reste de leur attitude montre assez clairement ce qui motivait leur décision. (Par ailleurs, ce qui me dérange quand l'extrême-droite manifeste, c'est pas tellement de savoir si leur manif est déclarée ou pas.)

La police telle qu'elle existe actuellement, elle est quand même vachement gardienne de l'ordre établi, c'est-à-dire conservatrice, et elle protège en priorité les intérêts des dominants. (Ce qui est un logique dans un sens : c'est eux qui ont le pouvoir...)
Judy Squires
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e
Messages : 290
Date d'inscription : 21/05/2012

Re: Bruxelles - Reclaim the night - non-mixte femmes (cis, trans)‏ 13/6, 21h

le Dim 15 Juin 2014 - 18:35
Je ne sais pas si ça apporte beaucoup au débat, qui tourne visiblement énormément autour de ah oui il y a des flics violentEs et pas sympa, mais il y en a aussi des gentilLEs, mais je peux proposer quelques remarques un peu basiques sur comment je vois les choses.

Le truc c'est que quand on dit que le problème c'est que la police française a pas un bon rapport à l'usager, c'est quand même qu'on oublie, consciemment ou non [1], qu'on a la chance de pouvoir faire partie des usagEREs de la violence d'Etat, et conséquemment qu'on est pas complètement en haut dans la liste de ses cibles. Dans une période où les instruments de contrôle social, de violences symboliques et physiques disponibles pour l'Etat se ruent largement -- sous le regard des majoritaires qui s'en réjouissent -- sur la plupart des marginaliséEs, c'est une chance non-négligeable, qui reste remarquablement difficilement accessible aux sans-papiers, aux travailleurSEs du sexe, aux usagEREs de drogues...

En ce qui concerne l'opposition entre protection et punition, elle me paraît oublier également que c'est bien pour être protégéEs que les majoritaires réclament à cors et à cris la mise en place du plus grand nombre de dispositifs répressifs possibles. Bref, protection, punition, même combat : dans le monde dans lequel nous vivons, se protéger veut essentiellement dire exercer -- par soi-même ou en les déléguant à d'autres -- des violences sur ces minoritaires qui, selon les cas, paraissent détenir un mystérieux pouvoir de nuisance ou simplement gâter irrémédiablement tous les lieux où ielles s'aventurent, qu'il s'agisse d'étrangEREs "pas assimilables", de travailleurSEs du sexe "qui font du bruit la nuit", d'UD "qui sont dangereux pour les enfants", de celleux qui mendient et/ou dorment dehors, de jeunes pas bien blancHEs qui font peur, et la liste continue longtemps [2]. La répression violente n'est pas le produit malencontreux de policiEREs qui ne comprendraient pas qu'elles sont là pour protéger, mais bien le produit logique d'une demande des majoritaires qui souhaitent être protégéEs, et savent bien ce que cela signifie.
En somme, je ne crois vraiment pas que faire de la question un problème individuel "il y a des flics méchantEs et des gentilLEs aussi" soit une réponse adéquate ; c'est bien la police en tant que telle qui est un problème. Problème qui n'est pas indépendant des demandes majoritaires certes, mais il n'en reste pas moins je crois qu'un projet émancipateur consiste à rompre avec les unes comme avec les autres : se défaire de la police d'une part, et du fétichisme de la protection de l'autre.
Et ça rejoint un peu la question de pourquoi donc des gentes n'ont pas envie de voir des flics dans un Etat de droit : bah justement parce que par définition pour qu'un Etat de droit existe, il faut qu'il y ai quelque part des excluEs du droit, qui sont bien précisément les cibles des violences étatiques ou non appelées de leurs voeux par les majoritaires ; juste quand tu es la cible de violences légitimées par le droit, et bien indépendante de la volonté du flic individuel qui tu as en face de toi, tu as bien raison de ne pas avoir confiance dans la police.

Si on veut discuter plus prosaïquement de ce que c'est que des flics dans/autour d'une manif féministe non-mixte, ce n'est pas très compliqué. Déjà c'est une rupture de la non-mixité, ce qui est en soit pourri. C'est aussi, quand ce sont eux qui virent les mecs relous plutôt que les participantes elles-mêmes, une dépossession de nos vies et l'impossibilité concrète de construire une auto-organisation féministe non-mixte éphémère, ce qui est quand même le sens initial de ces manifs. C'est une difficulté bien plus grande pour les participantes pour communiquer avec les passantes dans les rues où se défile la manif, en instaurant une coupure physique et symbolique entre les féministes qui participent à la manif et le reste du monde, sans que celles-ci l'aient choisi. C'est enfin, quand les flics mettent en oeuvre les solidarités masculines les plus merdiques avec les mecs que la manif croise, une occasion de plus pour la classe des mecs de renforcer sa misogynie. Bref envoyer des flics pour une manif non-mixte, c'est juste consciemment saper les bases d'une auto-organisation féministe [3].

Pour finir sur pourquoi donc on est pas contentes qu'on nous laisse pas manifester alors que les flics on bien la légitimité légale pour nous en empêcher, et qu'on gueule pas quand ça arrive aux fafs : bah déjà ça me réjouit pas vraiment que ce soit des flics qui interdisent les manifs des fafs, je préfèrerais largement qu'entre minoritaires on soit capables de défendre nos peaux nous-mêmes face aux réaques, plutôt que de devoir dépendre du bon vouloir de majoritaires qui ont toujours l'occasion de se retourner contre nous. Mais je n'irais jamais soutenir la liberté d'expression / de rassemblement des fafs, parce qu'en fait je ne crois absolument pas que toutes les idées se valent. Et ensuite, sans tomber dans l'illéglisme de principe, qui ne me paraît pas avoir de sens, ni nier la réalité matérielle de la légitimité légale, je ne considère pas que celle-ci contienne en soi -- c'est-à-dire en dehors de la contrainte matérielle qui m'est suffisamment désagréable pour me faire réfléchir -- de raison à laquelle je souhaite me plier. Et c'est pas seulement parce que dans le monde tel qu'il est la loi reflète les intérêts des dominantEs (ce qui est factuellement vrai) : c'est aussi que je pense qu'un monde sans domination c'est un monde qui s'est débarassé de la domination des lois.

[1] et je ne crois pas qu'il faille forcément s'en culpabiliser outre mesure : la vie sociale dans le monde tel qu'il est est faite de ces oublis.

[2] il y a d'ailleurs une certaine ironie à voir que plus ta marginalisation objective est grande, plus le mystérieux pouvoir de nuisance qui t'es attribué est grand lui aussi, et plus les violences qui te frappent sont légitimes au yeux de touTEs ; bref, c'est un joli mécanisme de brutalisation sans fin.

[2] et quand je dis ça : en fait c'est toujours et systématiquement pourri d'envoyer des flics pour une manif ; juste là il y a des raisons précises qui me semblent plus compréhensibles dans un espace féministe dans lequel tout le monde n'a pas une position critique sur la violence d'Etat.
avatar
exno
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 1120
Date d'inscription : 24/08/2013
http://lesossurlapeau.canalblog.com

Re: Bruxelles - Reclaim the night - non-mixte femmes (cis, trans)‏ 13/6, 21h

le Dim 15 Juin 2014 - 19:36
@Judy Squires a écrit:

Si on veut discuter plus prosaïquement de ce que c'est que des flics dans/autour d'une manif féministe non-mixte, ce n'est pas très compliqué. Déjà c'est une rupture de la non-mixité, ce qui est en soit pourri. C'est aussi, quand ce sont eux qui virent les mecs relous plutôt que les participantes elles-mêmes, une dépossession de nos vies et l'impossibilité concrète de construire une auto-organisation féministe non-mixte éphémère, ce qui est quand même le sens initial de ces manifs. C'est une difficulté bien plus grande pour les participantes pour communiquer avec les passantes dans les rues où se défile la manif, en instaurant une coupure physique et symbolique entre les féministes qui participent à la manif et le reste du monde, sans que celles-ci l'aient choisi. C'est enfin, quand les flics mettent en oeuvre les solidarités masculines les plus merdiques avec les mecs que la manif croise, une occasion de plus pour la classe des mecs de renforcer sa misogynie. Bref envoyer des flics pour une manif non-mixte, c'est juste consciemment saper les bases d'une auto-organisation féministe [3].
J'allais dire exactement ça mais en moins bien. Merci pour ces explications.

J'étais à la marche et effectivement c'était super rageant de voir les flics nous encadrer (7 camions de CRS pour à peine 200 meufs, si si) et attraper les mecs qui venaient vers nous alors que des participantes de la marche étaient en train de très bien gérer le truc.

Sinon ce que j'ai trouvé intéressant de constater, c'est que si beaucoup de mecs avaient une réaction assez négative en nous voyant, beaucoup de femmes semblaient comprendre tout à fait pourquoi on faisait ça, et nous faisaient des signes d'encouragement.

_________________
Attack of the 50ft. feminazi
avatar
Araignée
Héroïne/Héros
Héroïne/Héros
Messages : 4554
Date d'inscription : 02/09/2012

Re: Bruxelles - Reclaim the night - non-mixte femmes (cis, trans)‏ 13/6, 21h

le Dim 15 Juin 2014 - 19:36
Merci Judy pour ton intervention (que j'appelais avec mon "même si on peut discuter de son bien-fondé, aussi"). Mais avant même de discuter du bien-fondé de l'institution policière, je crois qu'il fallait déjà souligner le fait que non, les policiers ne sont pas, globalement parlant, de gentils gens qui cherchent à protéger les gens.

En fait, y a un serpent qui se mord la queue : l'institution policière est là pour protéger les dominants et opprimer les dominés, donc ceux/celles qui sont attiré-e-s par ce métier sont souvent racistes, classistes, sexistes, etc. Et du coup, elle sert d'autant plus à opprimer...

Reste que, même si en tant qu'anarchiste je crois que cette institution est mauvaise en soi, je pense aussi que ce n'est pas parce que l'institution est mauvaise que ses membres sont tou-te-s forcément des bitards. Par contre, à contrario de Ciel, je dirai que les flics qui croient réellement aider et protéger les dominé-e-s en entrant dans l'institution sont ultra minoritaires (n'empêche, genre le lieutenant de la Brigade des mineurs qui m'a reçue, faisait vraiment ce travail dans le but de protéger des dominé-e-s : les femmes violées, les enfants).

Comme le souligne Judy, la protection des un-es- est souvent la punition des autres... alors que pour ma part, j'ai pas l'impression d'être une dangereuse criminelle, les flics, vis à vis de moi (et de nombre de mes proches), sont majoritairement méprisant et répressifs (voir mon message plus haut : "quand on est junkie on ferme sa gueule").

Pas plus tard qu'hier, on était en centre-ville avec des zonards. On n'était pas plus que 4, en tout, avec trois chiens qui jouaient tranquillement entre eux. On discutait, deux personnes buvaient une bière. Les flics arrivent : "vous avez pas vu qu'il y a une cérémonie de mariage ? Vous devez partir, les gens qui se marient ils ont pas envie de voir des gens mal habillés qui boivent des bières, avec des chiens, assis par terre..."
On s'en va, donc.
Plus tard, je repasse sur la même place, où effectivement était célébré le mariage. Les policiers étaient en plein milieu de la cérémonie, leurs motos garées juste devant. Ils devaient être sur toutes les photos du mariage. J'ai pensé "et eux, ils se disent pas que les gens qui se marient, ils ont pas forcément envie de le faire au milieu d'hommes armés et en uniforme ? Parce que moi, si je me mariais - ce qui risque pas d'arriver un jour* - c'est pas les zonards et les chiens qui me gêneraient, mais la flicaille partout".


*t'façon mon chien et moi, on n'a pas droit au mariage...

_________________
"Il n'y a pas de création sans transgression des normes" (Roland Gori)
avatar
Ciel
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 1342
Date d'inscription : 23/12/2013

Re: Bruxelles - Reclaim the night - non-mixte femmes (cis, trans)‏ 13/6, 21h

le Dim 15 Juin 2014 - 21:13
Je comprends bien que dans l'absolu on aspire à une société dans laquelle on n'aurait pas besoin de la police, mais concrètement, à l'heure actuelle, je ne vois pas comment c'est possible.
Parce que dans cette idée, si vous êtes victime de vols, de violences, etc... vous ne porterez pas plainte? Vous considèrerez que la procédure judiciaire est l'expression d'une domination?
J'avoue ne pas comprendre en fait. J'ai l'impression qu'on me fait la promotion de l'autodéfense et ça me met super mal à l'aise. Après j'ai peut-être rien pigé.

_________________
Ciel. Bisounours Canal Hystérique.
avatar
Nurja
Déesse/Dieu Suprême
Déesse/Dieu Suprême
Messages : 9215
Date d'inscription : 12/04/2012

Re: Bruxelles - Reclaim the night - non-mixte femmes (cis, trans)‏ 13/6, 21h

le Dim 15 Juin 2014 - 21:32
Je pense que ce qui est exprimé par certain.e.s ici, c'est le fait que la police est avant tout présente pour protéger le système, bien plus que pour protéger les individus et c'est cela qui lui est reproché.

_________________
I'm a radical feminist, not the fun kind. Andrea Dworkin
avatar
Invité
Invité

Re: Bruxelles - Reclaim the night - non-mixte femmes (cis, trans)‏ 13/6, 21h

le Dim 15 Juin 2014 - 21:43
HS:
@Araignée a écrit:*t'façon mon chien et moi, on n'a pas droit au mariage...
T'inquiète pas, d'après les opposants au mariage pour tous, ça doit être le prochain truc à arriver maintenant Smile
Judy Squires
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e
Messages : 290
Date d'inscription : 21/05/2012

Re: Bruxelles - Reclaim the night - non-mixte femmes (cis, trans)‏ 13/6, 21h

le Dim 15 Juin 2014 - 22:01
Bah déjà le truc dont tu ne donnes pas complètement l'impression d'avoir en tête c'est que la question de porter plainte est déjà presque secondaire par rapport au fait que :

1. de fait les flics ne prennent pas les plaintes qui viennent de certaines personnes. C'est probablement pas légal (en fait c'est sûr que ça ne l'est pas, normalement tu peux toujours déposer plainte pour tout ce que tu veux), mais de fait si tu vas au comico ça peut être très compliqué d'obtenir qu'un flic prenne ta plainte. Et notamment quand tu es une meuf qui dépose plainte pour des violences sexuelles. Sans compter que c'est pas dit que ta plainte aboutisse. Ni même ensuite que le verdict te soit favorable.

2. quand tu appartiens à un groupe qui est directement ciblé par des politiques sécuritaires (genre tu es sans-pap, tds ou ud), c'est plutôt une mauvaise idée d'aller rappeler ton existence aux flics. Genre vraiment une mauvaise idée.

Du coup en fait pour plein de gentes non seulement se débrouiller sans les flics c'est possible, mais c'est plutôt se débrouiller avec des condés qui est pour le coup vraiment compliqué.

Je ne sais pas ce que tu entends par autodéfense et donc pourquoi ça te mets mal à l'aise. Je suis pour l'autodéfense féministe, au sens de la réappropriation individuelle et collective par les meufs de leurs capacités à se démerder elles-mêmes contre leurs agresseurSEs.

avatar
Ciel
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 1342
Date d'inscription : 23/12/2013

Re: Bruxelles - Reclaim the night - non-mixte femmes (cis, trans)‏ 13/6, 21h

le Dim 15 Juin 2014 - 22:40
@Nurja a écrit:Je pense que ce qui est exprimé par certain.e.s ici, c'est le fait que la police est avant tout présente pour protéger le système, bien plus que pour protéger les individus et c'est cela qui lui est reproché.
Oui je comprends bien, mais dans ce cas, ça ne remet pas l'institution en cause mais plutôt ses dérives, non? Ou c'est l'existence de la police en soi qui pose problème?

Judy a écrit:Je ne sais pas ce que tu entends par autodéfense et donc pourquoi ça te mets mal à l'aise. Je suis pour l'autodéfense féministe, au sens de la réappropriation individuelle et collective par les meufs de leurs capacités à se démerder elles-mêmes contre leurs agresseurSEs.

J'entends par autodéfense le fait d'aller au-delà de la légitime défense, comme par exemple le fait de monter des milices de voisins pour "défendre" son quartier.

En tous cas je suis vraiment navrée de voir comment tu as été traitée...
Pour moi le système judiciaire est un pilier de la démocratie, et ça me paraît très, très grave de voir autant de défiance, d'autant plus justifiée par ce genre de comportements inqualifiables. Je sais qu'il existe des formations à destination des policiers, notamment dans l'accueil des femmes victimes de violence, mais c'est loin d'être suffisant. Je trouve ça d'ailleurs assez incroyable de voir que les syndicats de la police sont souvent opposés à tout ce qui pourrait en fait leur donner une meilleure image.
Je pense qu'on se rejoint sur un certain plan, dans le sens où pour moi, la police ne se conduit pas comme un service public, dans le sens où elle ne traite pas les gens comme des usagers. J'ai l'impression qu'on se situe limite dans un problème de "relation client" quelque part. Parce qu'on les paie quand même, ce qui rend d'autant plus choquant leur comportement avec certaines personnes.
J'ai jamais eu de mauvaise expérience avec la police, mais si j'étais témoin direct de ce que tu décris, ça me rendrait vraiment dingue >_<

_________________
Ciel. Bisounours Canal Hystérique.
Contenu sponsorisé

Re: Bruxelles - Reclaim the night - non-mixte femmes (cis, trans)‏ 13/6, 21h

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum