Derniers sujets
» [Article] Les hommes hétérosexuels sont-ils aussi victimes de violence conjugale ?
par Dihya Hier à 23:07

» Le voile
par Aëlloon Hier à 22:46

» Une nouvelle arrivée
par Aëlloon Hier à 22:23

» Nouvelle parmi vous
par Aëlloon Hier à 22:17

» inquiètantes théories sur l'égoïsme d' Ayn Rand
par Iridacea Jeu 17 Aoû 2017 - 23:52

» Ressources
par Dihya Mar 15 Aoû 2017 - 9:28

» Salut!
par Dihya Mar 15 Aoû 2017 - 9:14

» [Article] 220 femmes tuées par leur conjoint, ignorées par la société
par Aëlloon Sam 5 Aoû 2017 - 22:30

» C'est quoi "être une femme" ?
par Reiko Sam 5 Aoû 2017 - 20:32

» Peggy Sastre
par Iridacea Sam 5 Aoû 2017 - 18:56

» Vos techniques anti-manspreading ?
par Aëlloon Sam 5 Aoû 2017 - 16:27

» Le féminisme blanc existe-t-il ?
par Dihya Ven 4 Aoû 2017 - 18:01

» Ma therapie
par Plusmavictime Mar 1 Aoû 2017 - 21:53

» Salon du livre lesbien et débat HERstory le 1er juillet 2017
par Alpheratz Mar 1 Aoû 2017 - 12:09

» INFORMATION RÉGION - IPASS CONTRACEPTION
par Dihya Lun 31 Juil 2017 - 8:04

» Présentation
par Iridacea Lun 31 Juil 2017 - 1:03

» [Article] Que font les jeunes féministes de l’héritage des générations antérieures ?
par Dihya Dim 30 Juil 2017 - 20:02

» [Article] Sexe entre potes hétéros sur le forum JVC
par Dihya Dim 30 Juil 2017 - 19:05

» Intro de Klazoo
par Aëlloon Sam 29 Juil 2017 - 3:04

» Présentation Noki
par Aëlloon Sam 29 Juil 2017 - 2:54

» Présentation de Willl
par Iridacea Ven 28 Juil 2017 - 22:46

» Témoignages sur le manspreading
par Administratrice Ven 28 Juil 2017 - 18:41

» Je me présente
par Titi63 Jeu 13 Juil 2017 - 21:56

» kotava
par Iridacea Jeu 13 Juil 2017 - 10:27

» Youtube
par Klazoo Lexis Mar 11 Juil 2017 - 8:35

» Le gene SRY
par Klazoo Lexis Mar 11 Juil 2017 - 6:57

» Bastien Vivès "Une soeur", votre avis ?
par Klazoo Lexis Mar 11 Juil 2017 - 6:19

» Photo de nus artistiques
par Klazoo Lexis Mar 11 Juil 2017 - 5:26

» Se faire des ami.e.s ?
par michekhen Mar 11 Juil 2017 - 0:05

» Questionnaire sur le français inclusif
par Alpheratz Lun 10 Juil 2017 - 0:10

» "non-binaire" c'est quoi ?
par Iridacea Ven 7 Juil 2017 - 14:35

» Mwà
par Iridacea Jeu 29 Juin 2017 - 14:00


Amours, viols et prostitution la face cachée du Débarquement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Amours, viols et prostitution la face cachée du Débarquement

Message par pierregr le Jeu 5 Juin 2014 - 15:21

La "rape culture" n'est pas récente  No
 
Pour les GI, le Débarquement fut aussi un terrain dangereux d'aventures sexuelles. Une historienne américaine s'attaque sans nuances au mythe du libérateur.  

Un lupanar géant, théâtre d'une libido sans limites. Telle est la France vue par les GI, débarqués au pays des femmes faciles et des maris trompés. "L'Europe d'aujourd'hui est peuplée de petites-bourgeoises respectables qui ont, au moins une fois dans leur vie, écarté les cuisses pour le prix d'une miche de pain", confiera un vétéran américain. En Normandie, en Bretagne, en Champagne, les boys faisaient l'amour partout, en plein jour, devant les enfants. Une épidémie de sexe qui fait la trame du livre de l'historienne américaine Mary Louise Roberts.

Le haut commandement US a voulu "vendre" le Débarquement comme une aventure érotique, seul moyen de galvaniser les soldats envoyés sous les orages d'acier d'Utah et Omaha Beach. La propagande militaire mobilise tous les poncifs sur les moeurs de la femme française, supposée libre de son corps, prête à s'offrir aux guerriers virils venus la sauver des griffes du nazisme.  

L'indigence française et l'opulence yankee favorisent le commerce du sexe
Une fois désinhibée, la libido des GI sera impossible à contenir. Les viols se multiplient, la prostitution explose. Le contraste entre l'indigence française et l'opulence yankee favorise toutes les combines et le commerce du sexe. Un paquet de chewing-gums, quelques cigarettes suffisent à s'offrir une passe. Par crainte des maladies vénériennes, les autorités américaines tenteront vainement d'encadrer le chaos. L'état-major fait des exemples en ordonnant la pendaison publique de soldats noirs accusés de viols - boucs émissaires d'une armée fondée sur la ségrégation raciale.

Face à ce tsunami sexuel, une douloureuse "crise de la masculinité" s'empare du mâle français. "Efféminés, verbeux, nerveux, irritables, avec un côté très gigolos et je ne les aime pas beaucoup", observe un GI au sujet des vaincus de 1940. Des froussards, incapables de tenir leurs femmes et de protéger leur foyer. Cette perte de virilité serait à l'image du déclin français et l'une des causes profondes de notre antiaméricanisme.

L'historienne écorne singulièrement la geste héroïque du libérateur accueilli sous les vivats d'un peuple reconnaissant. Est-il néanmoins sérieux d'affirmer qu'en 1945 "la putain incarne l'essence de la France" pour l'Amérique? Le recours péremptoire à la métaphore érotique, le mépris des nuances handicapent la démonstration, qui n'en décrypte pas moins l'un des derniers tabous de la Seconde Guerre.

Des GI et des femmes. Amours, viols et prostitution à la Libération, par Mary Louise Roberts. Trad. de l'anglais (Etats-Unis) par Cécile Deniard et Léa Drouet. Seuil, 416p., 22€.


 
http://www.lexpress.fr/culture/livre/amours-viols-et-prostitution-la-face-cachee-du-debarquement_1547176.html
 
Un article sur le même sujet mais qui date de juin 2013
 
"Un tsunami de libido": quand les GI ont débarqué

Les Américains avaient-ils vraiment prévu de faire de la France le grand défouloir sexuel de leurs soldats ?

Mary Louise Roberts: En épluchant la presse militaire, en particulier le magazine Stars and Stripes, on réalise que toute l'expédition américaine en Normandie a été vendue aux soldats comme une formidable opportunité sexuelle. Ailleurs, sur le front du Pacifique, il est facile de motiver les troupes, car, après tout, les Japonais nous ont attaqués. En Europe, en revanche, les Allemands représentent un ennemi différent, des Blancs difficiles à diaboliser par des stéréotypes raciaux. L'état-major américain a besoin de trouver un stimulant basique et efficace qui encourage ces jeunes hommes à débarquer sous les balles à Omaha Beach. C'est pourquoi on a sexualisé à outrance l'enjeu de la future bataille sur le sol français.

Comment a-t-on procédé ?

D'abord, la réputation libertine de votre pays est confortée par les souvenirs vécus, mais souvent très exagérés, du contingent américain venu en renfort pendant la Première Guerre mondiale, en 1917. Un dessin de Stars and Stripes montre deux GI traquant des jeunes filles dans un village. L'un d'eux dit : "Papa m'a beaucoup parlé de cet endroit !" Le Guide pratique à l'usage des GI's en France, en 1944, est à cet égard un chef-d'oeuvre de duplicité alléchante : "On dit que les Françaises sont faciles, alerte-t-il. Mais en fait, pas du tout !" On ne manque pas de le mentionner tout de même... Et les soldats qui rampent sous le feu allemand le 6 juin 1944 portent tous un lot de cinq préservatifs distribué avec leurs munitions...
 
La suite ici : http://www.lexpress.fr/culture/livre/gi-americains-un-tsunami-de-libido-a-deferle-sur-la-france-a-la-liberation_1261206.html


Dernière édition par pierregr le Jeu 5 Juin 2014 - 15:48, édité 1 fois (Raison : Rajout des références du livre)
avatar
pierregr
Amazone
Amazone

Messages : 3993
Date d'inscription : 05/09/2011

http://www.norme-du-glabre.ct-web.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amours, viols et prostitution la face cachée du Débarquement

Message par Invité le Jeu 5 Juin 2014 - 15:44

Mes parents m'avaient dit que c'était une chose connu chez les leurs: les américains durant le débarquement auraient fait plus de dégâts que les allemands qui envahissaient.
Les premières troupes américaines venaient de prison... Mais l'histoire reste écrite par les vainqueurs...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Amours, viols et prostitution la face cachée du Débarquement

Message par pierregr le Jeu 5 Juin 2014 - 15:48

Merci pour le complément d'info Wink
Je note que c'est une historienNE qui a écrit un bouquin sur le sujet, pas sûr que les historiens aient trouvé le sujet digne d'intérêt
Et je n'oublie pas la bonne dose de racisme, en pleine période ségrégationniste Sad
avatar
pierregr
Amazone
Amazone

Messages : 3993
Date d'inscription : 05/09/2011

http://www.norme-du-glabre.ct-web.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amours, viols et prostitution la face cachée du Débarquement

Message par Invité le Jeu 5 Juin 2014 - 17:33

Hm, Robert Lilly et François le Roy ont fait également un livre, même si Marie Louise Roberts, reste, en effet, dans ce domaine, la référence. (comme toujours quand on parle de violence envers les femmes, malheureusement, les historiennes fouillent plus la réalité)
En gros, il y a eu 68 condamnations à morts pour viols, et si je ne m'abuse, 65 noirs pour 3 blancs, même si je ne suis plus sur des chiffres.
Le Cairn offre un petit article très bien sourcé sur le caractère raciste des condamnations pour viols (majoritairement des noirs, et condamnations quasiment jamais allégées pour eux):
http://www.cairn.info/article.php?ID_REVUE=VING&ID_NUMPUBLIE=VIN_075&ID_ARTICLE=VING_075_0109#no2

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Amours, viols et prostitution la face cachée du Débarquement

Message par Agatha Christa le Sam 7 Juin 2014 - 10:08

qu'ils débarquent en oppresseurs ou en libérateurs, les hommes deviennent toujours violeurs, quelle constante Sad

les Américains auraient bombardé à outrance ( Exemple ville de Brest dévastée ) pour mieux " reconstruire " avec la France après..

Agatha Christa
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e

Messages : 285
Date d'inscription : 09/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amours, viols et prostitution la face cachée du Débarquement

Message par Invité le Sam 7 Juin 2014 - 15:14

À vrai dire, les viols lors de l'invasion allemande étaient beaucoup moins nombreux, et pouvaient même être réprimés assez sévèrement, par exemple être muté sur le front russe suite à un viol ce qui est l'équivalent d'une peine de mort je trouve.
Les allemands avaient des ordres à base de "il faut que les français nous acceptent" (ils étaient là pour durer) et devaient donc être polis, galants etc.
(je ne dis pas, cela dit, qu'il n'y a pas eu des viols durant l'invasion allemande, mais déjà il n'était pas "soutenu" par la hiérarchie comme ça a été le cas lors de l'arrivée des américains, canadiens et britanniques, et, de plus, je pense qu'ils étaient moins nombreux, dû, justement, aux ordres)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Amours, viols et prostitution la face cachée du Débarquement

Message par La Chatte le Sam 7 Juin 2014 - 19:22

@Agatha Christa a écrit:

les Américains auraient bombardé à outrance ( Exemple ville de Brest dévastée ) pour mieux " reconstruire " avec la France après..

J'ai toujours cru qu'ils avaient bombardé par praticité, en se disant que sur la quantité de bombes déversées, ils arriveraient bien à détruire quelques forces allemandes.
avatar
La Chatte
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse

Messages : 848
Date d'inscription : 15/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amours, viols et prostitution la face cachée du Débarquement

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum