Derniers sujets
Magdalen BernsAujourd'hui à 22:16michekhenLe phallus et le néant par Sophie robert.Hier à 23:211977Demande d'avis : qui se décharge sur qui ?10.02.19 18:15NurjaUne culture du viol à la française - Crêpe Georgette09.02.19 10:43NurjaSortir en tant que féministe 29.01.19 16:18VénusHumour sexiste18.01.19 13:14AstréeChristine Delphy, théoricienne et militante féministe d'aujourd'hui18.01.19 7:17NurjaFemmage aux militantes féministes tuées - 9 janvier14.01.19 8:19AstréeFilm "Colette", 201810.01.19 17:57NurjaLa soi-disant crise de la masculinité06.01.19 18:25AstréeFéminisme et véganisme06.01.19 16:11Nurja"La petite fille sur la banquise" par Adélaïde Bon.05.01.19 18:32AstréeDétransition MTF05.01.19 18:20AstréePétition - Constat du sexisme dans le sport et le roller derby24.12.18 23:28AstréeNanette23.12.18 21:39AstréePeggy Sastre21.12.18 9:31AstréeNaissance de mon webzine féministe20.12.18 10:01poppee-leeT'as pensé a... L'instagram de la charge mentale19.12.18 23:27PapillusionSyndrome de Stress Post-Traumatique.19.12.18 20:43Astrée"Contes qui guérissent, contes qui aguerrissent" théâtre et projet livre, par Les culottées du bocal.19.12.18 20:19Astrée"Contes à rebours" par Thypaine D.19.12.18 19:48AstréeConférence 2018 : Les femmes et le mouvement animaliste par Willène Pilate.19.12.18 19:20AstréeLa prostitution n'est pas un métier (suite)17.12.18 23:35AstréeWhy we need to move beyond cultural relativism vs. universalism11.12.18 21:08AstréeSites de rencontres extraconjugaux, club libertins.....Avis?04.12.18 11:58sawdaTribune sur la soit-disant "liberté d'importuner"30.11.18 11:52sawdaScum manifesto, Valerie Solanas11.10.18 17:28XB Rose-NoireArticle de France 24 qui relate la participation de la direction à un bizutage05.10.18 23:12Claire G.élections et féminisme25.09.18 17:00michekhenLe 8e Congrès international de recherches féministes dans la francophonie en août 201830.08.18 0:28Vénus

Partagez
Aller en bas
avatar
Agatha Christa
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 285
Date d'inscription : 09/05/2014

Rendons à César ce qui appartient à César

le 25.05.14 21:21
Je voudrais ici au moins une fois me faire la Porte-parole, l'Avocate des hommes timides et humbles que
l' Histoire a bafoués. (Déf. des/les hommes : certains hommes, pas tous hein ) pastiche d'un certain blog
anti-femmes...)

Voilà, c'est que ces pauvrets, après de nombreux siècles d' injustice, se sentent toujours floués, dépossédés, spoliés de leur identité masculine et subissent encore les outrages, mais avec tant de courage, car en aucun cas ils ne voudraient se poser en éternels " victimaires de la domination féminine ", omnitemporelle, omniprésente, omnipotente.  Wink 

En effet, toujours l'homme s'est vu rabaissé à un état indigne, celui de l'unicité par exemple. Ainsi, " le marin ", mot masculin, que représente-t-il ? si ce n'est un pauvre homme, seul, soumis... aux lois de " la Marine ", terme noble et représentatif d'une belle et grande Institution, mais qui est un mot féminin. Cette même iniquité, se retrouve en maints exemples dont celui de nos chers détenteurs de pouvoirs désuets, ceux-là mêmes qui s'évertuent chaque jour sans relâche à faire en sorte de préserver " l' équité " de la langue française si bien faite, j'ai nommé les académiciens, mot masculin, qui appartiennent...à l'Académie française, mot féminin qui revêt un grand prestige, ou citons encore le maire, mot masculin, attaché à une Mairie, encore au féminin!
C'en est trop !!! Vraiment le féminin veut dominer le masculin, c'est intolérable ! A tel point que les hommes se sont même vus spoliés des termes de " putain ", " catin " et même " pute " directement inscrits dans les mémoires de l'inconscient collectif et dans les dictionnaires uniquement au fé-mi-nin !

Voyons... en français... tous les substantifs concernant des personnes et comportant la désinence
" AIN ou IN " sont du masculin : l' écrivain, l'humain, le nain, le franciscain, un certain, notre prochain, le puritain, le sacristain, l'africain, le copain,...le malin, le libertin, le coquin, etc...
Donc par quel miracle ou par quelle traîtrise masculine ( les clercs du moyen âge qui ont pu profiter de l'illettrisme du peuple, ont su mettre aussi à profit la misogynie ambiante médiévale et les préjugés selon lesquels c'est la Femme l'éternelle pécheresse ), ces mots ont-ils pu se retrouver directement au féminin, dépossédant ainsi la gente masculine de termes de " METIERS" ( il paraît ! ) valorisants, d'une fonction sociale si estimée, reposant sur l' Amour et le Respect de ses " travailleurs ", métiers dans lesquels pourtant ils se sont si bien illustrés depuis la Grèce Antique et ensuite à toutes les époques et ce dans tous les pays ? C'est intolérable ! Mais que fait donc l'Académie française ??

Voilà pourquoi au nom de l'égalité des hommes et de la reconnaissance de leur mérite,  je réclame " QUE SOIT RENDU A CESAR CE QUI APPARTIENT A CESAR ! " et  que les termes de " putain et catin " retrouvent leur genre initial, le MASCULIN, que les termes de " pute " ( qui vient du verbe puer, car eux aussi ont bien le droit de puer finalement ), " bitch, trainé ",... soient reconnus au masculin car " gigolo " proche de " rigolo " franchement c'est se moquer de leurs capacités en la matière... Puis dans 100 ans ou 1000, on verra après mult discours, s'il faut les féminiser dans le respect de la grammaire française... ou pas ?
______________________________________________________________________________________________
Ceci n'est pas un troll ! Il est INDIGNE pour l' HUMANITE ENTIERE que seules les femmes subissent tous les jours en tout lieu, de telles et innombrables insultes à caractère sexuel alors que les hommes se sont toujours tout autorisé au nom de leur " sacro-saint plaisir sexuel "
______________________________________________________________________________________________
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum