Derniers sujets
Nanette12.12.18 20:22AstréeWhy we need to move beyond cultural relativism vs. universalism11.12.18 21:08AstréeSites de rencontres extraconjugaux, club libertins.....Avis?04.12.18 11:58sawdaLa prostitution n'est pas un métier (suite)04.12.18 11:07VénusTribune sur la soit-disant "liberté d'importuner"30.11.18 11:52sawdaScum manifesto, Valerie Solanas11.10.18 17:28XB Rose-NoireArticle de France 24 qui relate la participation de la direction à un bizutage05.10.18 23:12Claire G.élections et féminisme25.09.18 17:00michekhenLe 8e Congrès international de recherches féministes dans la francophonie en août 201830.08.18 0:28VénusFéminisme culturel vs. féminisme radical27.08.18 10:44VénusLa ceinture de sécurité, pensée pour et par des hommes ?29.07.18 0:48EspramilFéminisme et antiféminisme29.06.18 15:58Claire G.Vidéos et films féministes18.06.18 10:441977Publication par la blogueuse Antisexisme13.06.18 16:54Claire G.Luce en lutte : rendre la langue française non sexiste13.06.18 11:52LuceL’idéologie de la tolérance a pris le contrôle du féminisme et menace de détruire le mouvement07.06.18 0:23AëlloonUn bon collectif queer et matérialiste à me conseiller? 04.05.18 21:40ReikoSexe sans consentement 04.05.18 11:40michekhenSituations de consentement ambigu23.03.18 18:20AraignéeC'est quoi "être une femme" ?17.03.18 9:01Coquelic0tAvortement, les croisés contre-attaquent09.03.18 18:17Claire G.Article sur le mythe de l'instinct maternel (Sarah Blaffer Hrdy)09.03.18 0:09michekhen[Radio] Emissions féministes (ou sujets qui nous concernent)07.03.18 23:38AëlloonMontrer une véritable détermination politique à éradiquer les violences faites aux femmes22.02.18 21:54AëlloonThe man-woman wars récits colorés17.02.18 6:23ReikoCrédit Mutuel Egalité Homme/Femme 201730.01.18 16:38Claire G.La santé pour les filles non-conformes18.01.18 5:04ReikoChercheures sur le lien entre hashtag/digital activism et féminisme05.01.18 3:49Black SwanPétition: " Fermez tous les comptes qui tweetent des menaces de viol envers les femmes ! "16.12.17 22:17IrjaD'où vient l'essentialisme ?11.12.17 15:33Tortue

Partagez
Aller en bas
avatar
Ofelia H

—
Messages : 233
Date d'inscription : 03/03/2014

La "discrimination positive"

le 06.04.14 18:42
Bonjour à toutes/tous,

Alors voilà, Je n'ai pas trouvé de poste à ce sujet, désolée si je me trompe.

J'avais envie de parler de la discrimination "positive" qui me m'énerve beaucoup.
Je veux dire par là tout ce que les femmes ont le droit de faire et pas les hommes ou bien elles le font avant.

Par exemple "Les femmes et les enfants d'abord" si il y a un problème. Je trouve cela injuste pour tout le monde. Pour les hommes qui vont peut être mourir pour ça ("tu es un homme donc tu es courageux et fort, les faibles avant toi nom de Dieu !") Les femmes sont donc jugées trop faible. C'est du moins mon interprétation. Je ne comprendrais jamais, vraiment.

Bon c'est un mauvais exemple car il y en a d'autres tous les jours. Mais vous comprenez ce que je veux dire ? Moi quand on fait une action même gentille parce que je suis une femme, ça m'énerve. Même si c'est de la gentillesse. J'en veux pas.

Le "on tape pas les filles" parce qu'on est des filles me posent problèmes. ATTENTION je parle pas de battre les femmes (on l'est suffisamment) je veux dire si il y a un conflit et qu'un homme dit "je te tape pas parce que t'es une femme/fille" ça me donne une envie très forte de le taper. J'ai presque envie de lui demander de me frapper parce que c'est ce qu'il ferait avec un homme et s'il ne le fait pas avec moi c'est parce que je suis faible. Moi je pense qu'on devrait dire "Je ne te frappe pas car ça ne reglera pas notre problème" peu importe le sexe de la personne. Je ne promulgue pas la violence faites aux femme, hein.

Je ne veux pas de cette discimination je veux qu'on me traîte d'égale à égale. Bon pour l'instant on me traît aussi comme une adolescente donc forcément très immature, mais voilà. C'est mon coup de gueule et je voulais savoir si d'autres personnes étaient d'accords avec moi ou si vous pensez que je me trompe totalement. Car je ne comprend pas comment les femmes peuvent accepter cette discrimination. Je préfére avoir les mêmes droits que tout le monde et me battre autant pour les mêmes choses.
De plus c'est injuste pour les hommes aussi, même s'ils ont des privilèges qui sont meilleures (plus de chance d'avoir un poste important par exemple) mais il n'empêche que dans mon utopie cela ne devrait pas exister, même si je pense qu'il y a des choses plus urgentes pour lequelles il faut se batttre.

Voilà.

PS : Au faites j'ai remarqué que vous écriviez deux mots en un je veux dire "iels" vous mélangez le masculin et le féminin. J'aimerais adopté cette nouvelle façon d'écrire mais je ne connais pas les règles, pourriz-vous me les donner ?
avatar
Invité
Invité

Re: La "discrimination positive"

le 06.04.14 18:49
Je pense qu'il faut distinguer discrimination positive afin de se détacher d'un système oppressif et discrimination positive à l'intérieur d'un système oppressif.

On ne frappe pas une fille, de même que les femmes & les enfants d'abord, est là parce que la femme est considérée comme plus fragile. De ce fait, ça fait partie intégrante d'un système oppressif, et c'est donc un problème.

À l'inverse, la parité au gouvernement, par exemple, est une forme de discrimination positive. Sans cette exigence, il y aurait plus d'hommes. Mais le but est justement de combattre ce système social qui accorde plus de postes importants aux hommes. La discrimination positive, ici, est saine, car elle a pour but de combattre l'oppression.

Dans le même registre, si on regarde les ministres régaliens (justice, défense, affaires étrangères, intérieurs et finances) il n'y a absolument aucune parité les concernant. À part la justice, les quatre autres n'ont jamais été confié à une autre femme que MAM. Là, il y aurait bien besoin de discrimination positive histoire de dégager l'idée que seuls les hommes sont aptes à gérer les affaires sérieuses du pays.
avatar
Ofelia H

—
Messages : 233
Date d'inscription : 03/03/2014

Re: La "discrimination positive"

le 06.04.14 18:58
À l'inverse, la parité au gouvernement, par exemple, est une forme de discrimination positive. Sans cette exigence, il y aurait plus d'hommes. Mais le but est justement de combattre ce système social qui accorde plus de postes importants aux hommes. La discrimination positive, ici, est saine, car elle a pour but de combattre l'oppression.

J'était en train d'y penser et je pensais la même chose, par contre je trouve triste de devoir faire ça pour que la parité soit respecté  Sad 

_________________
Pythagore a écrit:Il y a un principe bon qui a crée l'ordre, la lumière et l'homme, et un principe mauvais qui a crée le chaos, les ténèbres et la femme.

Shakespeare a écrit:Rien n'est bon ni mauvais en soi, tout dépend de ce que l'on en pense.
On ne lave pas du sang avec du sang mais avec de l'eau.
Peste que soit de l'opinion publique ! Un homme vous l'endosse à l'endroit aussi bien qu'à l'envers.
Nothing will come of nothing, speak again.

Une fille n'a qu'une envie, c'est de se marier et quand elle est mariée, elle a envie de tout.
Une femme repousse parfois ce qui la charme le plus/ À certaines offres, par modestie, disent un non qu'elles voudraient qu'on prit pour un oui.
Fragilité, ton nom est femme !

Rimbaud a écrit:Quand sera brisé l'infini servage de la femme, quand elle vivra pour elle et par elle, elle sera poète, elle aussi !
avatar
Ciel
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 1334
Date d'inscription : 23/12/2013

Re: La "discrimination positive"

le 06.04.14 19:15
En fait, pour les quotas, comme pour les femmes et les enfants d'abord, ça a son utilité. Par exemple, cette règle existe sur les bateaux tout simplement parce que sans elle, les femmes et les enfants sont les premiers à mourir, les hommes (certains), les piétinent, tout bêtement. Pense au temps où les femmes portaient des robes avec des jupons, elles se déplaçaient plus lentement et plus difficilement. Et c'est toujours valable de nos jours. Par exemple quand le Costa Concordia a chaviré, il n'y avait personne pour faire respecter cette règle, c'était un peu la panique à bord. Et donc il y a eu plusieurs cas d'hommes qui ont marché sur des femmes et des enfants pour sortir du bateau le plus vite possible, et c'est des membres d'équipage qui ont dû parfois leur taper dessus pour qu'ils se calment. Donc la règle, contrairement à ce qu'on pense à première vue n'est pas sexiste vis à vis des femmes, elle part du principe que les hommes vont forcément user de la force pour passer en premier. Ce serait donc plutôt eux qu'il faudrait éduquer (qui a dit comme d'habitude? Very Happy )

Pareil pour la violence, on ne frappe pas les filles, ça paraît dégradant pour nous, mais la majorité des hommes étant plus fort physiquement s'il n'y avait pas ce tabou, ce serait open bar pour nous frapper ou pire. Déjà que c'est quand même pas la joie d'une manière générale... Bref encore une histoire d'éducation. On ne devrait pas dire "on ne frappe pas les filles", mais "on ne frappe pas", point. Arrêter de faire de la violence physique quelque chose de viril pour commencer.

_________________
Ciel. Bisounours Canal Hystérique.
avatar
Nurja
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 9231
Date d'inscription : 12/04/2012

Re: La "discrimination positive"

le 06.04.14 19:31
@Ofelia H a écrit:Alors voilà,  Je n'ai pas trouvé de poste à ce sujet, désolée si je me trompe.

J'avais envie de parler de la discrimination "positive" qui me m'énerve beaucoup.

Il en est question [url= http://feminisme.fr-bb.com/t1429-la-galanterie-bien-ou-pas-bien?highlight=galanterie]ici.[/url] Ce dont tu parles, c'est de la galanterie, au final.

_________________
I'm a radical feminist, not the fun kind. Andrea Dworkin
avatar
Ofelia H

—
Messages : 233
Date d'inscription : 03/03/2014

Re: La "discrimination positive"

le 06.04.14 20:12
Oui c'est vrai
On ne devrait pas dire "on ne frappe pas les filles", mais "on ne frappe pas", point. Arrêter de faire de la violence physique quelque chose de viril pour commencer.
Oui il me semble que je l'ai dit (ou j'ai voulu le dire)moi j'ai une pensée (très bizarre je l'avoue) où tout le monde devrait souffrir autant (oui, oui souffrir) et comme personne n'aime souffrir, et bien on souffrirait moins... bon d'accord ça ne marche pas comme ça (j'avais compris) mais bon ça reste un rêve.

Ce serait donc plutôt eux qu'il faudrait éduquer (qui a dit comme d'habitude? Very Happy )

Oui, sinon pour les femmes et les enfants d'abord. Je ne l'avais pas pensé comme ça, même si je me doutais que se serait bien la loi du plus fort. Sinon quand c'est la panique... et bien on ne respecte plus rien. Sinon je pense qu'on devrait prendre des cours où on nous explique comment réagir en plein naufrage avec les mêmes conditions et tout. Comme à l'école. Je ne sais pas si ça marcherait mais au moins on pourrait voir que tout le monde s'en sortitait si on repsectait des règles de bases (ne pas paniquer même si vous allez vous noyer ne doit pas être facile comme même de plus si une personne panique tout le monde panique.)

_________________
Pythagore a écrit:Il y a un principe bon qui a crée l'ordre, la lumière et l'homme, et un principe mauvais qui a crée le chaos, les ténèbres et la femme.

Shakespeare a écrit:Rien n'est bon ni mauvais en soi, tout dépend de ce que l'on en pense.
On ne lave pas du sang avec du sang mais avec de l'eau.
Peste que soit de l'opinion publique ! Un homme vous l'endosse à l'endroit aussi bien qu'à l'envers.
Nothing will come of nothing, speak again.

Une fille n'a qu'une envie, c'est de se marier et quand elle est mariée, elle a envie de tout.
Une femme repousse parfois ce qui la charme le plus/ À certaines offres, par modestie, disent un non qu'elles voudraient qu'on prit pour un oui.
Fragilité, ton nom est femme !

Rimbaud a écrit:Quand sera brisé l'infini servage de la femme, quand elle vivra pour elle et par elle, elle sera poète, elle aussi !
avatar
Ciel
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 1334
Date d'inscription : 23/12/2013

Re: La "discrimination positive"

le 06.04.14 20:21
En fait les règles de sécurité, d'une manière générale, ça ne peut fonctionner que si c'est organisé. Par exemple à l'école, tu as un plan d'évacuation par bâtiment, et les flux sont d'évacuation sont pensés dès la conception de l'établissement. Donc quand on te fait faire des exercice incendie, on ne fait que respecter des plans d'évacuation pré-conçus. Effectivement ça te donne des réflexes, et c'est bien mais dans certains cas ça ne fonctionnera pas. Si par exemple il n'y a pas assez d'issues de secours pour que tout le monde puisse sortir rapidement, alors les gens vont se précipiter vers les portes et se marcher dessus. Pour un naufrage pareil. En cas de danger, les gens pensent aussi bien qu'un banc de sardines, dans le sens où ils se précipitent tous en même temps au même endroit sans penser que plus un flux est fluide plus on a de chance de survivre. Donc même avec des cours, ça demanderait un grand sens de la discipline qu'on n'a pas forcément.

_________________
Ciel. Bisounours Canal Hystérique.
avatar
Ofelia H

—
Messages : 233
Date d'inscription : 03/03/2014

Re: La "discrimination positive"

le 06.04.14 20:31
Oui je pense, voilà c'était une question que je me posais (je me rend compte que mes questions sont quand même très puérile mais je n'arrive pas a y répondre seule)

_________________
Pythagore a écrit:Il y a un principe bon qui a crée l'ordre, la lumière et l'homme, et un principe mauvais qui a crée le chaos, les ténèbres et la femme.

Shakespeare a écrit:Rien n'est bon ni mauvais en soi, tout dépend de ce que l'on en pense.
On ne lave pas du sang avec du sang mais avec de l'eau.
Peste que soit de l'opinion publique ! Un homme vous l'endosse à l'endroit aussi bien qu'à l'envers.
Nothing will come of nothing, speak again.

Une fille n'a qu'une envie, c'est de se marier et quand elle est mariée, elle a envie de tout.
Une femme repousse parfois ce qui la charme le plus/ À certaines offres, par modestie, disent un non qu'elles voudraient qu'on prit pour un oui.
Fragilité, ton nom est femme !

Rimbaud a écrit:Quand sera brisé l'infini servage de la femme, quand elle vivra pour elle et par elle, elle sera poète, elle aussi !
avatar
Ciel
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 1334
Date d'inscription : 23/12/2013

Re: La "discrimination positive"

le 06.04.14 20:35
Mais non Ofélia faut pas te dire ça, il n'y a jamais de mauvaises questions tu sais :calin:

_________________
Ciel. Bisounours Canal Hystérique.
avatar
Invité
Invité

Re: La "discrimination positive"

le 06.04.14 22:12
...


Dernière édition par Drärk le 29.04.16 22:58, édité 1 fois
avatar
cleindo
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 2931
Date d'inscription : 20/01/2012

Re: La "discrimination positive"

le 06.04.14 22:29
Anecdote avec les plans d'évacuation . Me souviens d'une arrivée en avion au Yémen, un peu bcp à l'arrache, bref je sais plus ce qui était cassé exactement mais ça empêchait une sortie "normale" de l'avion. C'était un peu tendu mais le danger était passé, on était au sol à l'arrêt . Ils mettent donc en place l'espèce de toboggan de secours et font sortir les gens un par un comme ça . C'était donc un peu bordélique mais les gens restaient dans l'ensemble relativement calmes. Sauf un, qui a poussé tout le monde en laissant sa femme et son bébé dans la queue et qui n'a pas voulu attendre son tour et a sauté directement en bas. Résultat : les deux jambes fracassées. Le personnel était tellement dégouté qu'ils ont attendu que tout le monde soit descendu en sécurité pour faire venir des secours.
Et tout le monde a applaudi ^^
avatar
Ciel
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 1334
Date d'inscription : 23/12/2013

Re: La "discrimination positive"

le 06.04.14 22:43
Darwin Award! (enfin presque!)

_________________
Ciel. Bisounours Canal Hystérique.
avatar
Invité
Invité

Re: La "discrimination positive"

le 06.04.14 22:47
@cleindo a écrit:Anecdote avec les plans d'évacuation . Me souviens d'une arrivée en avion au Yémen, un peu bcp à l'arrache, bref je sais plus ce qui était cassé exactement mais ça empêchait une sortie "normale" de l'avion. C'était un peu tendu mais le danger était passé, on était au sol à l'arrêt . Ils mettent donc en place l'espèce de toboggan de secours et font sortir les gens un par un comme ça . C'était donc un peu bordélique mais les gens restaient dans l'ensemble relativement calmes. Sauf un, qui a poussé tout le monde en laissant sa femme et son bébé dans la queue et qui n'a pas voulu attendre son tour et a sauté directement en bas. Résultat : les deux jambes fracassées. Le personnel était tellement dégouté qu'ils ont attendu que tout le monde soit descendu en sécurité pour faire venir des secours.
Et tout le monde a applaudi ^^

Après je dis peut être des conneries mais la peur panique de l'avion ça joue aussi... Fin si visiblement tout était hors de danger je trouve pas son comportement si choquant que ça.
avatar
cleindo
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 2931
Date d'inscription : 20/01/2012

Re: La "discrimination positive"

le 06.04.14 23:34
bah, pousser tout le monde pour sortir en premier , et laisser son bébé et sa femme derrière et démerdez vous, moi ça me choque. Mais bon, chacun sa vision du truc je suppose
avatar
Ciel
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 1334
Date d'inscription : 23/12/2013

Re: La "discrimination positive"

le 06.04.14 23:45
Je pense que Meg s'est mélangée les pinceaux en écrivant Wink

_________________
Ciel. Bisounours Canal Hystérique.
avatar
Carol
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 686
Date d'inscription : 31/07/2013

Re: La "discrimination positive"

le 07.04.14 0:03
@Ofelia H a écrit:
Par exemple "Les femmes et les enfants d'abord" si il y a un problème. Je trouve cela injuste pour tout le monde. Pour les hommes qui vont peut être mourir pour ça ("tu es un homme donc tu es courageux et fort, les faibles avant toi nom de Dieu !") Les femmes sont donc jugées trop faible. C'est du moins mon interprétation. Je ne comprendrais jamais, vraiment.
En fait se serait un mythe http://blog.plafonddeverre.fr/post/Les-femmes-et-les-enfants-d-abord
Le capitaine du Titanic aurait fait feu pour que les femmes et les enfants soient prioritaires.

Je suis d'accord avec Jonas, je ne veux pas être avantagée du fait que je suis une femme mais si les quotas sont le seul moyen pour que les hommes daignent nous laisser la place que nous méritons, alors va pour les quotas (en espérant bien sur que les comportements de cooptation entre mâle cesse d'eux même rapidement et que nous obtenions notre place du fait de nos qualités indépendamment de notre sexe)
avatar
Ciel
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 1334
Date d'inscription : 23/12/2013

Re: La "discrimination positive"

le 07.04.14 12:07
Oui c'est vrai Michonne! Le naufrage du Titanic a été pas mal instrumentalisé pour inventer l'idée que ce principe avait cour sur tous les bateaux. Mais en fait c'est toujours une décision du capitaine. Il y a eu d'autres exemples dans l'histoire des naufrages, mais la plupart du temps, pour les données qu'on a, les hommes avaient un taux de survie 2 fois supérieurs aux femmes.

_________________
Ciel. Bisounours Canal Hystérique.
avatar
Claire G.
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 1067
Date d'inscription : 20/10/2013

Re: La "discrimination positive"

le 07.04.14 17:11
Je crois que "les femmes & les enfants d'abord", c'est du à l'incendie du bazar de la charité, à la fin du XIXe siecle, où une telle règle n'existait et où il n'y a eu que des hommes à survivre, les femmes et les enfants ayant été piétinés lors de l'évacuation - cela dit je peux me tromper -

Certes à l'époque les femmes présentes lors de cette catastrophe portaient des tenues qui ne falicitaient pas une évacuation d'urgence, cette règle pourrait donc être transformée en "les personnes handicapées et les enfants d'abord", ce qui serait plus juste

_________________
i am who i am because you are who you are.
avatar
Ofelia H

—
Messages : 233
Date d'inscription : 03/03/2014

Re: La "discrimination positive"

le 07.04.14 18:27
Ok merci à tout le monde pour avoir répondu à mes questions  Very Happy 

_________________
Pythagore a écrit:Il y a un principe bon qui a crée l'ordre, la lumière et l'homme, et un principe mauvais qui a crée le chaos, les ténèbres et la femme.

Shakespeare a écrit:Rien n'est bon ni mauvais en soi, tout dépend de ce que l'on en pense.
On ne lave pas du sang avec du sang mais avec de l'eau.
Peste que soit de l'opinion publique ! Un homme vous l'endosse à l'endroit aussi bien qu'à l'envers.
Nothing will come of nothing, speak again.

Une fille n'a qu'une envie, c'est de se marier et quand elle est mariée, elle a envie de tout.
Une femme repousse parfois ce qui la charme le plus/ À certaines offres, par modestie, disent un non qu'elles voudraient qu'on prit pour un oui.
Fragilité, ton nom est femme !

Rimbaud a écrit:Quand sera brisé l'infini servage de la femme, quand elle vivra pour elle et par elle, elle sera poète, elle aussi !
avatar
Black Swan
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 258
Date d'inscription : 28/05/2016

Les quotas / action affirmative

le 28.08.16 17:56
Bonjour,

que répondre aux gens qui s'opposent aux quotas visant à inclure des femmes, des personnes racisées que ce soit en politique ou autres sphères de pouvoir? Ils sortent toujours le fameux argument "bah, il faut choisir les gens pour leurs compétences..."

_________________
"I'm no longer accepting the things I cannot change...I'm changing the things I cannot accept." - Angela Y. Davis
avatar
(K)eur

—
Messages : 134
Date d'inscription : 30/04/2016

Re: La "discrimination positive"

le 28.08.16 18:29
Bonjour Black Swan,

Il me semble qu'il existe déjà un fil sur la discrimination positive !

avatar
(K)eur

—
Messages : 134
Date d'inscription : 30/04/2016

Re: La "discrimination positive"

le 28.08.16 21:58
Je suis personnellement contre la discrimination positive, en tant que femme et en tant que racisée.

Pas envie d'être à un poste parce qu'il faut forcer à cause des quotas... Je trouve ça humiliant de n'être considéré qu'à travers sa couleur de peau ou son genre. A mon sens une discrimination même positive reste une discrimination.

Mais...C'est aussi ma vision de française et je conçois que le concept soit perçu différemment à l'étranger. Je ne sais plus où, j'ai ouï dire que la discrimination positive était bien perçue aux USA. Mais je dis peut être une énorme connerie...

Mes questions pour toi sont donc les suivantes :

Quels sont tes propres arguments en faveur de la discrimination positive Question

Quelle difficulté éprouves-tu répondre à ces personnes contres si toi-même tu y crois Question
avatar
Black Swan
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 258
Date d'inscription : 28/05/2016

Re: La "discrimination positive"

le 28.08.16 23:37
Oh désolée, je n'avais pas recherché que le sujet avait déjà été abordé.

_________________
"I'm no longer accepting the things I cannot change...I'm changing the things I cannot accept." - Angela Y. Davis
avatar
Carol
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 686
Date d'inscription : 31/07/2013

Re: La "discrimination positive"

le 29.08.16 1:01
Réputation du message : 100% (2 votes)
De mon point de vue, la discrimination positive ne fait pas que nous soyons embauché.es parce que femme, racisé.es et/ou personne en situation de handicap plutôt que pour nos compétences mais que nous soyons embauché.es pour nos compétences malgré le fait que nous soyons femmes, racisé.es et/ou personne en situation de handicap.

Notre modèle de société favorise implicitement les hommes cis blanc et valides du fait de biais cognitifs (ils sont réputés plus fiables, compétents etc) et il y a un phénomène de cooptation qui les favorise d'autant plus.
Si l'on considère que :

  • les biais cognitifs dus au genre sont loin d’être éradiqués
  • les dominants n'ont aucune raison de remettre en cause leurs privilèges si on ne leur force pas la main

la gente masculine va continuer à truster les postes un temps soit peu valorisés ou de pouvoir.

En fait, la discrimination existe depuis toujours, elle est juste non nommée puisqu'en faveur des hommes. C'est à mon sens pour ça qu'on y a rajouté le terme de positive quand on parle de quota.

Je conviens tout à fait qu'il n'est ni agréable ni confortable d’être là pour cause de discrimination positive affichée, qu'il faut se battre pour prouver sa compétence, sans cesse justifier que l'on est légitime au poste qu'on occupe.

Ceci étant dit, la discrimination positive contribue à :

  • habitué la population à voir des femmes, racisé.es et/ou personnes en situation de handicap à des postes auparavant uniquement occupés par des hommes blanc valides
  • permettra aux personnes habituellement discriminés de se projeter dans ses postes


A terme, les biais cognitifs et les discriminations tendront à disparaître (dur de maintenir qu'embaucher les personnes actuellement discriminé.es est contre productif si on constate que ça n'a pas d'effets négatif voir à des aspects positifs dans la vie réelle) et la discrimination positive n'aura plus de raison d’être.

_________________
Anciennement connue ici sous le pseudo de Michonne  

avatar
michekhen
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 725
Date d'inscription : 02/09/2013

Re: La "discrimination positive"

le 30.08.16 1:14
@Black Swan a écrit:Bonjour,

que répondre aux gens qui s'opposent aux quotas visant à inclure des femmes, des personnes racisées que ce soit en politique ou autres sphères de pouvoir? Ils sortent toujours le fameux argument "bah, il faut choisir les gens pour leurs compétences..."


Que dans les pays ayant opté pour une politique abolitionniste concernant la prostitution les gouvernements sont constitués pour moitié de femmes.

Mais je comprend aussi les arguments de ceux qui sont "contre", dur d'avoir un avis tranché.
Contenu sponsorisé

Re: La "discrimination positive"

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum