Derniers sujets
La santé pour les garçons fémininsLun 16 Juil 2018 - 6:32ReikoLe 8e Congrès international de recherches féministes dans la francophonie en août 2018Sam 14 Juil 2018 - 0:11Black SwanTribune sur la soit-disant "liberté d'importuner"Sam 7 Juil 2018 - 12:58Christine De PisanSites de rencontres extraconjugaux, club libertins.....Avis?Sam 7 Juil 2018 - 12:56Christine De PisanVidéos et films féministesSam 7 Juil 2018 - 12:52Christine De PisanFéminisme et antiféminismeSam 7 Juil 2018 - 12:49Christine De PisanFéminisme culturel vs. féminisme radicalSam 7 Juil 2018 - 12:44Christine De PisanPublication par la blogueuse AntisexismeMer 13 Juin 2018 - 16:54Claire G.Luce en lutte : rendre la langue française non sexisteMer 13 Juin 2018 - 11:52LuceLa ceinture de sécurité, pensée pour et par des hommes ?Sam 9 Juin 2018 - 20:04erulelyaL’idéologie de la tolérance a pris le contrôle du féminisme et menace de détruire le mouvementJeu 7 Juin 2018 - 0:23AëlloonAnthologie de poétesses ?Mar 15 Mai 2018 - 16:45AraignéeUne nouvelle arrivéeDim 6 Mai 2018 - 10:22FurèneUn bon collectif queer et matérialiste à me conseiller? Ven 4 Mai 2018 - 21:40ReikoSexe sans consentement Ven 4 Mai 2018 - 11:40michekhenréfléchir à plusieurs pour rélféchir plus vite!! :)Sam 21 Avr 2018 - 19:36IridaceaPrésentation PanthictusSam 21 Avr 2018 - 19:32Iridacea[Radio] Emissions féministes (ou sujets qui nous concernent)Jeu 5 Avr 2018 - 17:29Christine De PisanSituations de consentement ambiguVen 23 Mar 2018 - 18:20AraignéePrésentation VegasparanoVen 23 Mar 2018 - 18:09AraignéeHymne du MLFVen 23 Mar 2018 - 15:41AraignéeC'est quoi "être une femme" ?Sam 17 Mar 2018 - 9:01Coquelic0tSalut à tou.te.sMar 13 Mar 2018 - 15:56Ale.Avortement, les croisés contre-attaquentVen 9 Mar 2018 - 18:17Claire G.Article sur le mythe de l'instinct maternel (Sarah Blaffer Hrdy)Ven 9 Mar 2018 - 0:09michekhenSimone Veil, la force d'une femmeJeu 8 Mar 2018 - 19:44Christine De PisanClio. Femmes, Genre, HistoireJeu 8 Mar 2018 - 18:00Christine De PisanPrésentation de FemkeDim 4 Mar 2018 - 19:09AëlloonLe Punk au fémininSam 3 Mar 2018 - 13:42AëlloonThe Rape Of Recy TaylorVen 2 Mar 2018 - 18:15Christine De PisanMontrer une véritable détermination politique à éradiquer les violences faites aux femmesJeu 22 Fév 2018 - 21:58Christine De PisanThe man-woman wars récits colorésSam 17 Fév 2018 - 6:23Reiko

Partagez
Aller en bas
avatar
Arrakis
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1806
Date d'inscription : 29/02/2012

Re: Les femmes dans les séries

le Mar 22 Juil 2014 - 8:40
Spoiler:
De mémoire il voulait retrouver sa "vraie nature" de très très méchant vampire sans "amour" et sans puce inhibitrice, mais comme il demande au démon de lui rendre "sa vraie nature", celui-ci lui restitue son âme... Je ne crois pas que c'était son plan initial, mais je ne me souviens pas bien.
Effectivement, Dawn danse juste, elle vit quoi... Et elle pourrait ramper à poil sur la table que ça ne justifierait pas le slut shaming qu'elle subit ^^

_________________
gnome-troll-ver des sables - Classe : Hermaphrodite mystique
Dextérité : 1, Perception des trucs utiles : 2, Perception des trucs inutiles : 22
avatar
Poussin Machin
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 1366
Date d'inscription : 05/08/2011
http://poussinmachin.blogspot.com

Re: Les femmes dans les séries

le Mer 13 Aoû 2014 - 16:27
Attention, l'article est immonde - je préfère prévenir par avance.
http://www.marianne.net/Xena-la-princesse-guerriere-ou-le-feminisme-vu-par-des-machistes_a240407.html?com#comments

Visiblement, dans Marianne, ils ont décidé de revenir sur les vieilles séries durant l'été. Ce coup-ci, c'est "Xena, la princesse guerrière".
Le journaliste (inutile de citer son nom, il est incapable de citer Lucy Lawless) commence par nous décrire Xena (en parlant de sa poitrine, de ses jambes, de sa courte jupe...) avant de nous parler de la série. Féministe selon lui : Xena est un garçon manqué, elle croque les hommes et les femmes (oui, oui, ce sont ses termes), elle met les pieds sur les tables, elle pense avec ses armes plutôt qu'avec sa tête...  No 
Je ne comprends pas comment quelqu'un qui se prétend journaliste peut écrire sur ses fantasmes (de l'époque?), et déblatérer autant de conneries.

Pour ma part, oui, je pense que "Xena" est une série féministe, mais bien malgré elle. Le seul point sur lequel il peut avoir raison, c'est que les réalisateurs ont pensé créer un personnage féminin très beau dit "dominant" pour attirer un public masculin. Peut-être. Mais je pense que la lecture de la série est féministe. Oui, il est fort probable qu'on y retrouve de gros clichés, ou que certains éléments soient mal exploités. Pour autant, "Xena" n'est pas féministe pour les raisons invoquées par le journaliste de Marianne.
Je ne sais pas si je suis très claire...
avatar
LenaLou
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 1111
Date d'inscription : 19/11/2013

Re: Les femmes dans les séries

le Jeu 23 Oct 2014 - 14:12
Vous en pensez quoi de la série Charmed,d'un point de vue féministe?...

_________________
I'm impossible to forget,but i'm hard to remember.
avatar
erulelya
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1839
Date d'inscription : 25/06/2014

Re: Les femmes dans les séries

le Jeu 23 Oct 2014 - 20:29
Je l'ai revue intégralement en début d'année. Pour moi ce n'est pas vraiment féministe :

-Il y a toujours un homme qui les aide
-Les plus puissants sont toujours des hommes
-Les soeurs sont sexualisées à fond, c'est de la puissance "fan-service"
-la série martèle à longueur de temps qu'aucune des trois soeurs ne peut espérer vivre une vie harmonieuse sans lhôme de sa vie, même quand l'une renonce à l'amour définitivement, les fondateurs prennent pitié lui envoient une âme-soeur parce que c'est trop dommage qu'elle finisse seule.
-même avec des vies bien menées d'un point de vue social et financier, aucune n'est jamais heureuse sans un homme dans sa vie, il leur arrive même des bricoles si elles ont le malheur d'être malheureuses en amour ou de souhaiter un peu de célibat.
-même la grand-mère, réputée être une femme forte et libérée qui à eu 7 maris, retourne dans les bras de son amant-démon dès qu'il claque des doigts

et j'en passe...




_________________
"Je n’ai jamais réussi à définir le féminisme. Tout ce que je sais, c’est que les gens me traitent de féministe chaque fois que mon comportement ne permet plus de me confondre avec un paillasson" – Rebecca West
avatar
Breizhmel
Poilu⋅e
Poilu⋅e
Messages : 106
Date d'inscription : 30/08/2012

Re: Les femmes dans les séries

le Sam 25 Oct 2014 - 17:29
En fait, ce n'est pas aussi simple.

Charmed est, de mon point de vue, une série qui se veut féministe. Et elle y arrive plutôt bien dans le sens où ce sont des héroines femmes qui occupent la place centrale, qui savent se battre (physiquement, stratégiquement...) ; contre des hommes et des femmes ; et (il faut bien l'avouer) qui gagnent souvent leurs combats.
Après il ne faut pas oublier que pour l'époque (fin des années 90 quand même) le concept était plutôt nouveau, avec Buffy. Et c'est en ça que Charmed a été qualifié de féministe.

Pour approfondir (très légèrement, hein) je me permet de copier tes arguments et d'en donner mon avis.
@erulelya a écrit:-Il y a toujours un homme qui les aide
Je n'en suis pas certaine. Il y'a Léo qui est toujours dans les parages, effectivement. Mais il fait partie des personnages principaux étant le mari de l'une des soeurs et accessoirement leur "être de lumière". A noter qu'il y'a aussi des femmes qui les aident, que ce n'est donc pas systématiquement des hommes et que surtout ce ne sont pas des homme parce qu'il sont hommes et elles des femmes. Chais pas si c'est très clair ce que je raconte. ^^

-Les plus puissants sont toujours des hommes
Là je ne suis pas d'accord. Les plus puissant(e)s sont les soeurs. Pourquoi ? Parce ce que ce sont elles qui triomphent toujours (et c'est la série qui le martèle tout au long des saisons !).

-Les soeurs sont sexualisées à fond, c'est de la puissance "fan-service"
Le titre même de la série joue sur cette sexualisation. Charmé-e-s par la magie, par l'amour, par la beauté, par le Bien (la notion qui est toujours opposée au Mal dans la série). Je ne dis pas que ce n'est pas critiquable, mais c'est à replacer dans son contexte.

-la série martèle à longueur de temps qu'aucune des trois soeurs ne peut espérer vivre une vie harmonieuse sans lhôme de sa vie, même quand l'une renonce à l'amour définitivement, les fondateurs prennent pitié lui envoient une âme-soeur parce que c'est trop dommage qu'elle finisse seule.
-même avec des vies bien menées d'un point de vue social et financier, aucune n'est jamais heureuse sans un homme dans sa vie, il leur arrive même des bricoles si elles ont le malheur d'être malheureuses en amour ou de souhaiter un peu de célibat.
-même la grand-mère, réputée être une femme forte et libérée qui à eu 7 maris, retourne dans les bras de son amant-démon dès qu'il claque des doigts
Dans ces trois arguments, ce n'est pas l'homme qui est indispensable, c'est l'amour. C'est le thème central de la série ! L'amour entre soeur, l'amour des autres à travers le Bien... D'ailleurs le pouvoir des trois ne peut exister sans cet amour reconnu et vécu entre les 3 soeurs.
Par contre, c'est vrai que l'amour est plutôt hétéro dans la série. A part quelques rares couples gay (femmes je suis sûre, hommes beaucoup moins) qui ne font que passer sans rester, c'est très hétéro. Mais là encore : à replacer dans l'époque.

Je terminerais par le fait que même si Charmed est féministe, il y'a bien sûr des clichés, des dialogues et autres trucs sexistes qui perdurent. Cette série n'échappe pas à l'époque et à la méconnaissance des schémas classique du sexisme, malheureusement.

Pour moi, et à ce jour, la meilleure série féministe qui m'ai été donnée de voir est sans conteste "Once upon a time". Je comptais bientôt faire un post sur ce petit bijou d'ailleurs. Mais ce sera pour plus tard car là je vais me regarder une autre série ^^ (dont je comptais parler également : Person of Interest, pas mal dans le genre également !).

A bientôt ! Wink
avatar
Drärk
Amazone
Amazone
Messages : 3828
Date d'inscription : 01/02/2014

Re: Les femmes dans les séries

le Sam 25 Oct 2014 - 18:49
Charmed est hétérocentré en tout cas c'est certain. En revanche, le nom de famille est un matronyme, mais je suppose que ça s'explique par le fait que ce sont des sorcières (féminiiiiiiistes ! Au bûcher ! vous voyez ?), donc elles se gênent pas pour virer les patronymes.

J'avais un failbe pour Prue quand j'étais jeune car elle avait ce côté masculin qui me plaisait énormément passionnée et bosseuse. Phoebe était tout le temps amoureuse et Piper était très maternelle, Prue elle avait une galerie d'art, elle aimait la photographie. Enfin là je vous parle avec de vieux souvenirs, ça fait très longtemps que je n'ai pas visionné cette série.

_________________
Il faut beaucoup aimer les hommes. Beaucoup, beaucoup. Beaucoup les aimer pour les aimer. Sans cela ce n'est pas possible, on ne peut pas les supporter.
M.D.

Si j'écris un propos qui vou-e-s heurte, n'hésitez pas à me mp, je sais que je peux me tromper.


Pas de Justice, pas de Paix.
avatar
erulelya
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1839
Date d'inscription : 25/06/2014

Re: Les femmes dans les séries

le Dim 26 Oct 2014 - 0:19
Les années 90 ce n'est jamais que 20 ans en arrière, pas si vieux^^ Ou alors ça veut dire qu'on a fait énoooormément de chemin en 20 ans et ça c'est plutôt une bonne nouvelle Very Happy

Je pense oui, vu comme ça, que la série se veut féministe, peut-être qu'avec ma grille de lecture je n'arrive pas à la voir comme tel puisque je me base sur des films comme Maléfique ou Once Upon A Time pour faire ma critique.

Par contre quand je disais que les hommes étaient les plus puissants, ben c'est les fondateurs qui sont au dessus de tout, et la source/triade au sommet des démons, pas les plus puissants dans le sens où ils se font quand même décimer, mais c'est quand même eux qui font la pluie et le beau temps, qui décident de donner ou pas des pouvoirs supplémentaires aux soeurs, qui peuvent enlever Léo pour que Piper se bouge les fesses un peu plus vite...Même s'il y a des fondatrices elles se font plus vite exploser, et côté démon les femmes sont des axillaires, des oracles, prophétesses...Souvent prisonnières d'un homme d'ailleurs. A la limite il n'y a que le personnage de Billie qui me parait vraiment libre, pas soumise à un amour masculin.

_________________
"Je n’ai jamais réussi à définir le féminisme. Tout ce que je sais, c’est que les gens me traitent de féministe chaque fois que mon comportement ne permet plus de me confondre avec un paillasson" – Rebecca West
Anathème
Poilu⋅e
Poilu⋅e
Messages : 107
Date d'inscription : 02/10/2014

Re: Les femmes dans les séries

le Dim 26 Oct 2014 - 17:12
Après... Charmed, c'est vraiment deux séries...

Une première partie où je pense qu'en effet, il y a une tentative féministe, parfois maladroite ou un peu trop timide, mais qui a, au moins, une certaine volonté de casser un peu les codes de l'époque ( Encore que... Buffy, c'était six ans plus tôt... ).

Par contre, punaise... La seconde partie est assez déprimante de sexisme, le tout matérialisé par Phoebe dont l'existence en tant que personnage se résume presque à ses relations avec les hommes. Même sa réussite professionnelle en vient à être liée à sa romance...

Donc féministe, au début, peut-être un peu, ou du moins, se voulant influencé par le féminisme, mais par la suite, j'ai beaucoup de mal à y rattacher quoi que ce soit de féministe.

avatar
Claire G.
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 1065
Date d'inscription : 20/10/2013

Re: Les femmes dans les séries

le Ven 19 Déc 2014 - 14:02
J'ai vu récemment Masters of Sex (on en parlait plus haut dans le topic), et j'ai bien aimé.


_________________
i am who i am because you are who you are.
Tecma
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e
Messages : 210
Date d'inscription : 15/07/2014

Re: Les femmes dans les séries

le Ven 19 Déc 2014 - 14:20
je sais pas si vs en avez déjà parlé mais que pensez vs de "the 100" ? une série pour adolescents-jeunes adultes, où les personnages féminins sont mis autant sur le devant de la scène, sinon plus, que les personnages masculins?
avatar
Lollipop
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 842
Date d'inscription : 28/11/2013

Re: Les femmes dans les séries

le Ven 19 Déc 2014 - 14:29
study


Dernière édition par Lollipop le Jeu 29 Jan 2015 - 11:52, édité 1 fois
avatar
Aëlloon
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1825
Date d'inscription : 01/04/2014

Re: Les femmes dans les séries

le Lun 19 Jan 2015 - 19:09
J'ai découvert " Orange is the new black ", l'histoire d'une fille d'un milieu privilégié qui se retrouve en taule.
Du coup, beaucoup de personnages féminins, chouette ! Very Happy

_________________
Si Dame Nature avait voulu que je sois muette, elle ne m'aurait pas faite !
Anathème
Poilu⋅e
Poilu⋅e
Messages : 107
Date d'inscription : 02/10/2014

Re: Les femmes dans les séries

le Jeu 10 Sep 2015 - 15:49
Réputation du message : 100% (1 vote)
Tilleul en a parlé sur le topic des films, mais j'en rajoute un peu ! Une série/dessin animé pour jeunes qui fonctionne pas mal en ce moment sur internet, Steven Universe créée par Rebecca Sugar qui a bossé sur Adventure Time.

Et cette série est est un bol d'air frais. Les persos féminins ( Et masculins. ) sont faits de façon à décomplexer par rapport aux canons de beauté, dans Steven Universe, être gros ne fait pas de toi un ressort humoristique ou une moins bonne combattante, ou maigre ne fait pas de toi quelqu'un de maladif.

Du coup, on a des personnages féminins complexes, classes ( Mais tout un tas de faiblesses pour les rendre attachantes ! ) et qui n'ont pas besoin d'hommes pour sauver le monde. Elles sauvent Steven plus souvent qu'il ne les sauve par exemple.

D'ailleurs, Steven ( Et son papa. ) sont présents en grande partie pour casser pas mal d'idées virilistes, ils pleurent quand ils en ont besoin, parlent de leurs sentiments ne cherchent pas à se donner des airs de "gros durs". Steven ayant pour modèles les autres gemmes.

Et chose encore plus rare dans une série pour jeunes, elle est bien moins hétéro centrée que ce que j'ai pu voir jusqu'à maintenant, de manière générale, le traitement de l'intérêt amoureux est traité de façon originale et plus libre, en particulier via l'idée de consentement mis au centre de tout ça.

Enfin, les genres sont pas mal questionnés dans tout ça, en partie en les relativisant.

Spoiler:
Par exemple, à un moment, Steven fusionne ( Les gemmes peuvent fusionner pour créer un être en général plus puissant, ça demande énormément de confiance. ) avec son amoureuse ce qui donne une androgyne sans que ça ne gène absolument personne, ni son père ( Qui est content. ), ni les gemmes et encore moins eux deux.

Bref. En plus de tout ça, c'est une série vraiment chouette, bien écrite avec des chansons chouettes, drôle et parfois très triste. Je ne saurais dire si elle est féministe ( Je pense que c'est le cas. ) mais en tout cas, je trouve qu'il y'a un énorme effort de fait autour de thèmes qui lui sont liés.

Typiquement le type de série où je me sens mieux après avoir regardé un épisode.

Et le générique est adorable.
C'est improtant.
avatar
Araignée
Héroïne/Héros
Héroïne/Héros
Messages : 4552
Date d'inscription : 02/09/2012

Re: Les femmes dans les séries

le Mar 26 Jan 2016 - 2:58
Je viens de finir de regarder les trois saisons de Bron | Broen, une série dano-suédoise (ou suédo-danoise, au choix). J'avais adoré The Killing, série policière danoise (avec une femme pour personnage principal), Bron | Broen y ressemble beaucoup, la même atmosphère.

Et ça fait plaisir de voir une série où femmes et hommes sont autant représenté-e-s les unes que les autres, avec des femmes à des postes où d'ordinaire on ne voit que des hommes (dans les fictions comme IRL) : cheffes de la police, cheffes d'entreprise, mais aussi femmes ordinaires ne servant pas de faire-valoir sexuels et avec une vraie psychologie des personnages, tant féminins que masculins. Ça fait aussi plaisir de voir une série où les deux personnages principaux sont de sexes opposés sans que ça finisse forcément en histoire d'amour ou de sexe (quoi ?! l'amitié entre un homme et une femme, ça existe ! Incroyable !).

En prime, le personnage principal féminin est neuroatypique, sans que ce soit dit à aucun moment, elle a des traits de caractère très autistiques, sans que pour autant on tombe dans le travers de l'autiste "de surface", sans sentiments ni émotions ni psychologie (quoi ?! les autistes aussi auraient un inconscient et une personnalité ?! Incroyable !).

Bref, je rêve d'une saison 4 (ou de trouver une autre série dans le même genre, je vais continuer à chercher du côté des Scandinaves je pense).

Oh et puis maintenant, je rêve de traverser un jour l'Øresundsbron, ce pont incroyable qui a donné son nom à la série.

_________________
"Il n'y a pas de création sans transgression des normes" (Roland Gori)
avatar
Aëlloon
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1825
Date d'inscription : 01/04/2014

Re: Les femmes dans les séries

le Jeu 11 Fév 2016 - 20:22
@Araignée : à la vue dudit pont, je te comprends ! Et j'avoue que les scandinaves retiennent de plus en plus mon attention niveau séries (et films que je connais peu/moins !).

Real Humans, Borgen, The Killing (pas visionnée dont on m'a dit beaucoup de bien), le Danemark a une production particulièrement intéressante, tout y est: qualité, quantité...

Grâce aux scandinaves, on a enfin accès des personnages féminins (et européens) non-caricaturaux qui permettent de se projeter positivement et une vision nettement moins sexiste que celle des pays latins dont nous sommes, une vraie bouffée d'air frais... L'avenir semble être au nord !

Très envie de regarder Bron/Broen aussi...

_________________
Si Dame Nature avait voulu que je sois muette, elle ne m'aurait pas faite !
Contenu sponsorisé

Re: Les femmes dans les séries

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum