Derniers sujets
Féminisme culturel vs. féminisme radicalAujourd'hui à 19:07Black SwanIntersectionalité et paradigmes apparentésAujourd'hui à 19:03Black Swanfemmes enceintes versus personnes enceintesAujourd'hui à 15:40michekhenLes talons cornés : "horribles", "intolérables" et "anti-sexy"Hier à 17:25erulelyaFaut-Il Porter Un Soutien-Gorge ? - Article.Ven 17 Nov 2017 - 20:42Ceridwen0813AlpagaVen 17 Nov 2017 - 12:35erulelyaLuce en lutte : rendre la langue française non sexisteVen 17 Nov 2017 - 12:33erulelyaSalut à tou.te.sVen 17 Nov 2017 - 10:07LuceBizutage en médecine à l'université de caen = Enseignement du sexisme ?Jeu 16 Nov 2017 - 11:31michekhenJe veux des Poches!!Mer 15 Nov 2017 - 20:04jojojobonjour tout le mondeLun 13 Nov 2017 - 18:21jojojoBonjour ! Moi, Je.Lun 13 Nov 2017 - 16:18Un Homme[Article] Mélanie Gourarier. « La séduction alpha mâle s’inscrit dans un continuum de pratiques violentes »Lun 13 Nov 2017 - 15:12Tortue#BoycottWebedia et #BalanceTonForumDim 12 Nov 2017 - 9:00pierregrPeggy SastreSam 11 Nov 2017 - 4:12Klazoo LexisHelloVen 10 Nov 2017 - 11:15IridaceaPedro KazumiMar 7 Nov 2017 - 0:11IridaceaBoujour à vous Dim 5 Nov 2017 - 20:50IridaceaMorg@neDim 5 Nov 2017 - 18:30IridaceaGeorges BouillonDim 5 Nov 2017 - 18:17Iridacea"Free the Nipple"Sam 4 Nov 2017 - 1:18erulelyaOuvrir la voix par Amandine Gay (black feminism)Jeu 2 Nov 2017 - 20:58AëlloonComment réagir face à l'antiféminisme ?Jeu 2 Nov 2017 - 20:25Aëlloon"non-binaire" c'est quoi ?Mer 1 Nov 2017 - 5:13Reikochanson : VII capturées de bonne heureLun 30 Oct 2017 - 12:41shunUn traîtreLun 30 Oct 2017 - 7:43Untraitreliens pour accueil ne fonctionne pas? Dim 29 Oct 2017 - 9:00michekhenPrésentation de RonceRose Sam 28 Oct 2017 - 11:57IridaceaJe suis nouvellauJeu 26 Oct 2017 - 23:44IridaceaJean.Jeu 26 Oct 2017 - 23:42IridaceaLuxLisbonMer 25 Oct 2017 - 17:20shunSéjour en FranceMer 25 Oct 2017 - 3:16Dihya

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Nurja
Déesse/Dieu Suprême
Déesse/Dieu Suprême
Messages : 9215
Date d'inscription : 12/04/2012

Re: Le féminisme nie-t-il les différences h/f ?

le Dim 26 Jan 2014 - 8:49
La réponse donnée à Araignée concernant les chromosomes m'intéresse : même si ce n'était pas tout à fait les mêmes histoires que j'inventais (pas de mélange de jeux), j'étais la nomade et les autres des sédentaires pas toujours gentils.

_________________
I'm a radical feminist, not the fun kind. Andrea Dworkin
avatar
Invité
Invité

Re: Le féminisme nie-t-il les différences h/f ?

le Dim 26 Jan 2014 - 14:34
Je me souviens, petite, avoir joué à la pauvre orpheline : balluchon sur l'épaule, j'étais allée mendier devant chez nous, mais ça n'avait pas bien marché  :s 

(un peu HS mais l'évocation des jeux d'enfant m'a inspirée)
avatar
Hopey
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e
Messages : 309
Date d'inscription : 27/11/2013

Re: Le féminisme nie-t-il les différences h/f ?

le Dim 26 Jan 2014 - 16:02
@Araignée a écrit:Tiens, moi mes Playmobile, je leur inventais une vie de groupe de gens nomades et du coup je leur construisais de quoi déplacer tout et tout le monde (ils avaient beaucoup d'animaux)

moi aussi!! à part que c'était juste les enfants qui partaient de nuit avec tous les animaux et tous les véhicules et qui trouvaient une ferme abandonnée dans la forêt et qui la squattaient.
(oui, parfaitement une ferme dans la forêt! Wink )

Sinon je ne pense pas que l'autisme soit une maladie.

Sinon, pour une approche littéraire et humoristique du chromosome Y qui sert à rien, je conseille de lire ou relire le SCUM Manifesto de Valerie Solanas.

et aussi, à voir, ce docu qui est passé sur arte, visible encore quelques jours sur le site de la chaîne :
Pourquoi les femmes sont-elles plus petites que les hommes?


_________________
Like a Star @ heaven Ten cuidado con el presente que construyes, debe parecerse al futuro que sueñas Like a Star @ heaven (Mujeres Creando)
avatar
Lollipop
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 841
Date d'inscription : 28/11/2013

Re: Le féminisme nie-t-il les différences h/f ?

le Dim 26 Jan 2014 - 16:12
J'aime bien les concepts de nature. Par ex : les femmes ne veulent toucher à rien de dégoûtant, c'est le boulot des hommes d'être fort et courageux... Sauf quand il s'agit de laver les toilettes, du vomi, du caca, etc.

Pareil : les hommes sont sensés être forts et portés les trucs lourds... Mais ils proposent rarement aux femmes de leur prendre des mains les petits enfants (qui pèse plus que quatre litres de lait, hein) et les femmes sont quand même sensées faire les courses pour toute la famille et porter le tout.

C'est plus une question d'interprétation (sexiste) qu'autre chose.

avatar
exno
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 1120
Date d'inscription : 24/08/2013
http://lesossurlapeau.canalblog.com

Re: Le féminisme nie-t-il les différences h/f ?

le Dim 26 Jan 2014 - 16:15
Un texte très intéressant sur l'ineptie du concept de nature :
http://tahin-party.org/finir-idee-nature.html

_________________
Attack of the 50ft. feminazi
avatar
Nurja
Déesse/Dieu Suprême
Déesse/Dieu Suprême
Messages : 9215
Date d'inscription : 12/04/2012

Re: Le féminisme nie-t-il les différences h/f ?

le Dim 26 Jan 2014 - 21:28
@Hopey a écrit:et aussi, à voir, ce docu qui est passé sur arte, visible encore quelques jours sur le site de la chaîne :
Pourquoi les femmes sont-elles plus petites que les hommes?
J'avoue que "les femmes ont besoin de protéines animales" (et d'autres trucs du genre), ben, euh, ça m'énerve. De protéines, oui. Animales, pas nécessairement. c'est fou comme l'idée que la viande est indispensable est si fortement ancrée.

_________________
I'm a radical feminist, not the fun kind. Andrea Dworkin
avatar
Invité
Invité

Re: Le féminisme nie-t-il les différences h/f ?

le Dim 26 Jan 2014 - 21:50
Ah oui, je me suis fait la même réflexion en le regardant, j'étais un peu déçue  Neutral 
Mais ceci dit doc très intéressant pour tout un tas d'autres trucs ! Smile
avatar
Hopey
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e
Messages : 309
Date d'inscription : 27/11/2013

Re: Le féminisme nie-t-il les différences h/f ?

le Dim 26 Jan 2014 - 22:16
Pareil.

Après c'est surtout que le doc représente une femme au foyer qui fait cuire deux énormes steaks, là où je pense que "manger de la viande" pour beaucoup de population représente une autre réalité. C'est pas nécessairement un demi bœuf par jour.
Au passage je considère que le végétarisme/veganisme est un choix politique qui correspond à un certain type de population : population urbaine dans des contextes où l'agro-alimentaire en est à un certain point de développement.

Bref, le doc aborde la question de l'alimentation de manière très générale, et détaille assez peu les différences en tenant compte des différences économiques (ville/campagne; pays industrialisé/pays en voie de développement etc...)

Par exemple j'étais déçue que le docu n'aborde pas la forme spécifique que prend la répartition patriarcale de la nourriture dans les pays industrialisés : les régimes et l'anorexie.

_________________
Like a Star @ heaven Ten cuidado con el presente que construyes, debe parecerse al futuro que sueñas Like a Star @ heaven (Mujeres Creando)
avatar
Lollipop
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 841
Date d'inscription : 28/11/2013

Re: Le féminisme nie-t-il les différences h/f ?

le Lun 27 Jan 2014 - 9:33
J'ai vécu en campagne, ou il est normal d'expliquer aux enfants que les vaches vues dans les champs sont ensuite les animaux qu'on mange. Les paysans qui élèvent leurs bêtes (pas dans l'agriculture intensive) se soucient d'elles et il serait absurde pour tout le monde de manger de la viande sans reconnaître et connaître la façon dont elle arrive dans nos assiettes.
Par ex., des voisins avaient emmenés leurs enfants voir le veau qu'ils comptaient acheter pour le manger, afin que les enfants sachent de quoi il en retourne. Par comparaison, mes ami(e)s de la ville étaient effarouchés rien qu'à la mention d'un abbatoir, et beaucoup préféraient ignorer ce qui se trouvait dans leur assiette.  :s 

Du coup, mes connaissances végétariennes de la campagne avaient une philosophie différente (plus solide et terre-à-terre) que celles de la ville.
avatar
Invité
Invité

Re: Le féminisme nie-t-il les différences h/f ?

le Lun 27 Jan 2014 - 11:36
@Lollipop a écrit:Du coup, mes connaissances végétariennes de la campagne avaient une philosophie différente (plus solide et terre-à-terre) que celles de la ville.
Je ne comprends pas bien ce que tu veux dire : tu pourrais développer s'il te plaît ?
avatar
Araignée
Héroïne/Héros
Héroïne/Héros
Messages : 4536
Date d'inscription : 02/09/2012

Re: Le féminisme nie-t-il les différences h/f ?

le Lun 27 Jan 2014 - 12:34
Lolipop a écrit:Les paysans qui élèvent leurs bêtes (pas dans l'agriculture intensive) se soucient d'elles
Oui et non. Ils se soucient d'elles, mais ça ne les empêche pas de passer leurs nerfs dessus à coups de tatane et de bâtons (sans parler du reste).

_________________
"Il n'y a pas de création sans transgression des normes" (Roland Gori)
Contenu sponsorisé

Re: Le féminisme nie-t-il les différences h/f ?

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum