Derniers sujets
» [Article] Que font les jeunes féministes de l’héritage des générations antérieures ?
par michekhen Hier à 4:23

» Vidéos et films féministes
par Dihya Ven 23 Juin 2017 - 20:39

» Une loi en Caroline du Nord (USA) n'autorise pas les femmes à rétracter leur consentement pendant le sexe
par Iridacea Ven 23 Juin 2017 - 15:28

» La porno féministe
par Nurja Mer 21 Juin 2017 - 12:54

» Bise et Serrage de Main
par Nurja Lun 19 Juin 2017 - 16:16

» La précarité des femmes sur le marché du travail
par Iridacea Lun 19 Juin 2017 - 14:42

» Hey
par Iridacea Dim 18 Juin 2017 - 19:57

» Présentation
par Nurja Dim 18 Juin 2017 - 8:04

» [Entretien] « Le féminisme ne nous a pas été appris par l’Occident » – Fatma Oussedik
par Iridacea Ven 16 Juin 2017 - 22:27

» Se faire des ami.e.s ?
par Iridacea Mer 14 Juin 2017 - 17:58

» [Article] Les fondements politico-économiques du fémonationalisme
par Iridacea Lun 12 Juin 2017 - 22:47

» "non-binaire" c'est quoi ?
par Iridacea Dim 11 Juin 2017 - 23:33

» Que pensez-vous de cette controverse?
par Nurja Dim 11 Juin 2017 - 13:24

» [Film] Regarde elle a les yeux grand ouverts
par erulelya Jeu 8 Juin 2017 - 21:38

» Je suis nouvellau
par Iridacea Jeu 8 Juin 2017 - 18:10

» [Article] Faut-il faire l’amour quand ça ne va pas ?
par Iridacea Jeu 8 Juin 2017 - 10:51

» Demande de documentation sur les stratégies militantes non-safe reposant sur des analogies entre oppressions
par Iridacea Mer 7 Juin 2017 - 18:26

» Bonjour tout le monde !
par michekhen Sam 3 Juin 2017 - 9:15

» C'est quoi "être une femme" ?
par Aëlloon Sam 3 Juin 2017 - 0:31

» Un juge excuse un mari violent en parlant de "devoir conjugal"
par Araignée Sam 3 Juin 2017 - 0:03

» [Entretien] "Division du travail affectif" : en amour aussi, hommes et femmes sont inégaux
par Dihya Ven 2 Juin 2017 - 16:08

» [Manifeste] The Woman-Identified Woman
par Dihya Ven 2 Juin 2017 - 16:01

» Fille / Homme
par Dihya Ven 2 Juin 2017 - 15:46

» [Article] La méthode Karman, une histoire oubliée de l'avortement illégal en France
par Dihya Ven 2 Juin 2017 - 15:39

» Vous avez dit... justice ?
par Araignée Ven 2 Juin 2017 - 2:58

» Pétition pour allonger le congé paternité de 11 jours à 4 semaines
par Espramil Jeu 1 Juin 2017 - 19:59

» Une présentation? Suffit de demander!
par Administratrice Jeu 1 Juin 2017 - 6:38

» L'homosexualité au Japon
par Reiko Mer 31 Mai 2017 - 9:19

» [Ressources] La transphobie
par Iridacea Mar 30 Mai 2017 - 18:45

» [Article] L’amour ne fait pas tout
par Iridacea Mar 30 Mai 2017 - 12:09

» Présentation: Radically Lena - RadFem
par Radically Lena Ven 26 Mai 2017 - 13:05

» Questionnaire sur le français inclusif
par michekhen Ven 26 Mai 2017 - 11:52


C'est dur de ne pas troller

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: C'est dur de ne pas troller

Message par Invité le Mer 12 Fév 2014 - 19:20

Le problème il est en fait que certains hommes attendent qu'on leur mette dans le gosier des trucs déjà digérés, alors que eux contrairement aux bébés oiseaux, ils peuvent tout à fait aller chercher l'info qui a déjà été expliquée 50 000 fois ailleurs.
Certaines personnes alors. Parce que des personnes qui ont été choquées par les marches féministes non-mixtes forment la majorité de mon entourage, et quasi essentiellement des femmes.

Mais après, oui, j'en viens à me demander si ça n'est pas révélateur d'un système planqué à base de "si la femme refuse l'homme, c'est obligatoirement par misandrie", considération qui n'existe pas... je ne sais pas, pour les personnes luttant contre l'image de l'automutilation dans les milieux scolaires, et refusant des personnes n'ayant pas le vécu en question. On ne va pas "de base" considérer qu'il y a un rejet.
Soit c'est une image du féminisme qui s'est implanté (= anti-homme) soit c'est une image de l'homme qui est demeuré (= ne doit pas être rejeté), soit un mixe des deux.


Dernière édition par Jonas lubec le Mer 12 Fév 2014 - 19:25, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est dur de ne pas troller

Message par ko le Mer 12 Fév 2014 - 19:23

Pour les femmes, il y a la difficulté de passer pour une "extrémiste", avec des sanctions qui viennent tout de suite si on est cataloguée comme telle. Il y a aussi le fait qu'on puisse ne pas trouver cela pertinent pour soi-même, mais ça reste utile pour d'autrEs et on peut avoir tendance à l'oublier/le nier.

ko
Amazone
Amazone

Messages : 2503
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est dur de ne pas troller

Message par Invité le Mer 12 Fév 2014 - 19:34

Honnêtement, j'ai souri, parce qu'en pensant aux phénomènes d'extrémisme que je côtoie, j'ai du mal à les imaginer flippée par cette idée. En revanche, à bien y réfléchir, ça accrédite l'idée qu'une image du féminisme a été implantée (= anti homme) et que sans explication, beaucoup de personnes (hommes plus que femmes, c'est sur, mais femmes quand même) vont avoir un a priori négatif.
Ce qui justifierait encore plus de communiquer pour ôter cette idée. En tout cas, pour ma part, c'est la première chose que j'ai fait. (et perso, sur le net, quand j'ai cherché marche nuit non mixte raison, je n'ai pas trouvé de réponse détaillée, en tout cas, pas aussi "clair" si j'ose dire, que le message qu'il y a eu sur ce sujet)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est dur de ne pas troller

Message par once le Mer 12 Fév 2014 - 19:37

Ce qui justifierait encore plus de communiquer pour ôter cette idée. En tout cas, pour ma part, c'est la première chose que j'ai fait.
Hm, oui, et alors, tu penses que les féministes ne communiquent pas, ou pas assez ? Suspect

_________________
Les larmes que nous ravalons finissent toujours par emplir nos poumons et nous empêcher de respirer.
--------
Explication des « 'n » que vous avez peut-être aperçu dans mes messages :
http://feminisme.fr-bb.com/t2058-idee-d-une-autre-methode-pour-ecrire-en-feministe#59941
avatar
once
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse

Messages : 1044
Date d'inscription : 11/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est dur de ne pas troller

Message par La Chatte le Mer 12 Fév 2014 - 19:38

En même temps pour avoir une idée générale de ce que pense l'opinion publique du féminisme, il suffit de taper "féministes" dans une barre de recherche, constater, et se frapper la tête contre les murs...

_________________
L'amour, ce n'est pas violenter l'autre, c'est le protéger contre toutes formes de violences ou se tenir à ses côtés lorsqu'elles adviennent.
avatar
La Chatte
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse

Messages : 848
Date d'inscription : 15/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est dur de ne pas troller

Message par Invité le Mer 12 Fév 2014 - 19:40

Sur ce point en particulier, par exemple, oui. Après peut-être que je me gourre et que je suis juste passé à côté.


@La Chatte: Attention, les plus visibles sont les plus virulents, mais pas forcément la majorité. Défaut de l'internet, celui qui gueule le plus fort semble représenter plus de monde. Mais j'avoue que certains propos sont à gerber. (ne va jamais sur forumfr si tu gères mal ce genre de truc T_T)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est dur de ne pas troller

Message par La Chatte le Mer 12 Fév 2014 - 19:43

Jonas lubec a écrit:
@La Chatte: Attention, les plus visibles sont les plus virulents, mais pas forcément la majorité. Défaut de l'internet, celui qui gueule le plus fort semble représenter plus de monde. Mais j'avoue que certains propos sont à gerber. (ne va jamais sur forumfr si tu gères mal ce genre de truc T_T)

J'aime me faire du mal. Je pense quand même que la majorité considère que le féminisme est au mieux inutile, et au pire, une vraie plaie.

_________________
L'amour, ce n'est pas violenter l'autre, c'est le protéger contre toutes formes de violences ou se tenir à ses côtés lorsqu'elles adviennent.
avatar
La Chatte
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse

Messages : 848
Date d'inscription : 15/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est dur de ne pas troller

Message par Invité le Mer 12 Fév 2014 - 19:49

Euh attention je te préviens, y a des types qui te sortent que l'homophobie a été créé par le mariage pour tous, et qu'avant c'était dérisoire ou que l'hétérosexualité n'existe pas, qu'il y a le sexe et les déviances, ou encore qu'un homme devrait avoir le droit de frapper sa femme, mais seulement si elle ne l'écoute pas malgré qu'il ait arrêté de coucher avec elle, et seulement du plat de la main. (je cite de mémoire, j'ai pété ma souris sur ce message à l'époque où je l'ai lu, 15e la page internet ça fait chier -_-)

Après, je pense que tu as raison, l'image globale du féminisme est mauvaise.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est dur de ne pas troller

Message par ko le Mer 12 Fév 2014 - 19:59

jonas a écrit:Honnêtement, j'ai souri
Malheureusement, ce n'est pas drôle.

ko
Amazone
Amazone

Messages : 2503
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est dur de ne pas troller

Message par Arrakis le Jeu 13 Fév 2014 - 8:44

Concernant les explications sur la non-mixité : je trouve que la réponse "on s'en branle de ton avis, on n'a pas besoin de toi" est aussi valable qu'une explication pédagogique, en fait, quand c'est un mec qui remet en question la non-mixité (ou un hétéro, ou un blanc, ou un cis, selon le groupe qui s'organise en non mixité). Parce que dans mon expérience, les mecs qui abordaient des meufs en non mixité et "se posaient des questions" sur la non mixité :
1/ s'intéressaient uniquement à cet aspect du groupe non-mixte concerné, n'avaient aucune question concernant ses modes d'action, idées, etc...
2/ ne venaient en fait pas "demander des explications", mais expliquer aux meufs du groupe pourquoi la non mixité était mauvaise, excluante et terrible pour eux
3/ jugeaient légitime que leur avis sur la non mixité ait un impact sur l'organisation du groupe (ce qui va encore bien au delà de "donner son avis", même relou)

Bref, face à ce type d'attitude, "on se branle de ton avis, on n'a pas besoin de toi" a le mérite de poser les choses clairement, de "casser" ce sentiment d'être légitime à décider des modalités de lutte d'un groupe dominé auquel on n'appartient pas.

Evidemment, face à une véritable demande d'explications, ce n'est pas la même limonade, et si la personne est mal à l'aise avec la recherche sur internet ou en bibliothèque, elle peut avoir besoin de demander "directement". Même si il y a des textes assez facilement trouvables et accessibles, ayant vu ma mère ou quelques autres connaissances utiliser un ordi, j'ai pris conscience que c'était loin d'être évident pour tout le monde... (My Life is so Gorgious)

beaucoup de personnes (hommes plus que femmes, c'est sur, mais femmes quand même) vont avoir un a priori négatif.
Ce qui justifierait encore plus de communiquer pour ôter cette idée. En tout cas, pour ma part, c'est la première chose que j'ai fait.
Euh, tu es presque en train de nous expliquer comment réagir/militer là (même si pas encore).
Je ne sais pas si "pour ta part" tu communiques sur le féminisme ou sur un autre sujet, mais pour ma part, j'ai mon énergie et mes affects à préserver. Et "communiquer" sur un sujet qui nous touche personnellement, quotidiennement, ce n'est pas comme débattre de l'évolution des peintures de nature morte au XVeme siècle. C'est usant, voire blessant selon le contexte, quand ça touche un point sensible.
Par ailleurs, selon le contexte toujours, et selon l'attitude des interlocuteurs, entrer dans de grandes explications implique de légitimer comme un dû le fait de se mettre au service de leurs sollicitations, sans tenir compte de nos priorités, nos besoins. Ou de notre "public prioritaire" (en schématisant, l'énergie perdue à produire un discours pour des mecs s'intéressant au féminisme par pure curiosité intellectuelle, voire par désir de troller, ne sera pas utilisée pour s'adresser à des personnes pour qui le féminisme est lié à un besoin, parce qu'elles en prennent plein la gueule).
Bref, je me répète...

_________________
gnome-troll-ver des sables - Classe : Hermaphrodite mystique
Dextérité : 1, Perception des trucs utiles : 2, Perception des trucs inutiles : 22
avatar
Arrakis
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n

Messages : 1810
Date d'inscription : 29/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est dur de ne pas troller

Message par Drärk le Jeu 13 Fév 2014 - 8:48

@Arrakis a écrit:
beaucoup de personnes (hommes plus que femmes, c'est sur, mais femmes quand même) vont avoir un a priori négatif.
Ce qui justifierait encore plus de communiquer pour ôter cette idée. En tout cas, pour ma part, c'est la première chose que j'ai fait.
Euh, tu es presque en train de nous expliquer comment réagir/militer là (même si pas encore).
Je ne sais pas si "pour ta part" tu communiques sur le féminisme ou sur un autre sujet, mais pour ma part, j'ai mon énergie et mes affects à préserver. Et  "communiquer" sur un sujet qui nous touche personnellement, quotidiennement, ce n'est pas comme débattre de l'évolution des peintures de nature morte au XVeme siècle. C'est usant, voire blessant selon le contexte, quand ça touche un point sensible.
Par ailleurs, selon le contexte toujours, et selon l'attitude des interlocuteurs, entrer dans de grandes explications implique de légitimer comme un dû le fait de se mettre au service de leurs sollicitations, sans tenir compte de nos priorités, nos besoins. Ou de notre "public prioritaire" (en schématisant, l'énergie perdue à produire un discours pour des mecs s'intéressant au féminisme par pure curiosité intellectuelle, voire par désir de troller, ne sera pas utilisée pour s'adresser à des personnes pour qui le féminisme est lié à un besoin, parce qu'elles en prennent plein la gueule).
Bref, je me répète...

J'ai pensé la même chose et je rejoins ton avis Arrakis.

_________________
Il faut beaucoup aimer les hommes. Beaucoup, beaucoup. Beaucoup les aimer pour les aimer. Sans cela ce n'est pas possible, on ne peut pas les supporter.
M.D.

Si j'écris un propos qui vou-e-s heurte, n'hésitez pas à me mp, je sais que je peux me tromper.


Pas de Justice, pas de Paix.
avatar
Drärk
Amazone
Amazone

Messages : 3882
Date d'inscription : 01/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est dur de ne pas troller

Message par Invité le Jeu 13 Fév 2014 - 9:06

@Arrakis:

Par ailleurs, selon le contexte toujours, et selon l'attitude des interlocuteurs, entrer dans de grandes explications implique de légitimer comme un dû le fait de se mettre au service de leurs sollicitations, sans tenir compte de nos priorités, nos besoins. Ou de notre "public prioritaire" (en schématisant, l'énergie perdue à produire un discours pour des mecs s'intéressant au féminisme par pure curiosité intellectuelle, voire par désir de troller, ne sera pas utilisée pour s'adresser à des personnes pour qui le féminisme est lié à un besoin, parce qu'elles en prennent plein la gueule
Je retiens ça parce que je trouve le reste injuste, mais que je ne me sens pas d'y répondre pour l'instant. (aussi j'y reviendrais plus tard dans la journée ou demain selon, je ne l'oublie pas)

C'est vrai, je ne l'avais pas vu ainsi. ça explique le fait de ne pas l'expliquer. C'est triste quelque part, mais logique.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est dur de ne pas troller

Message par pierregr le Jeu 13 Fév 2014 - 9:36

Jonas lubec a écrit:@Arrakis:

Je retiens ça parce que je trouve le reste injuste

Male tears  :facepalm2: 
avatar
pierregr
Amazone
Amazone

Messages : 3993
Date d'inscription : 05/09/2011

http://www.norme-du-glabre.ct-web.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est dur de ne pas troller

Message par Invité le Jeu 13 Fév 2014 - 9:48

Ou alors simplement apprendre à lire ce qu'il y a écrit après et qui explique que j'y reviendrais, et peut-être considérer que c'est juste que je ne gère pas pour l'instant ?
'tin sérieux quoi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est dur de ne pas troller

Message par pierregr le Jeu 13 Fév 2014 - 9:53

*sifflote*
avatar
pierregr
Amazone
Amazone

Messages : 3993
Date d'inscription : 05/09/2011

http://www.norme-du-glabre.ct-web.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est dur de ne pas troller

Message par Invité le Jeu 13 Fév 2014 - 10:11

Tant mieux pour toi si tu es en acier trempé. Ce n'est pas mon cas. Je n'ai pas écrit ça pour me faire plaindre, mais pour expliquer pourquoi je ne répondais pas à une partie du message, ce qui, sans explication aurait été irrespectueux.

Si tu n'arrives pas à comprendre ça, c'est ton problème.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est dur de ne pas troller

Message par pierregr le Jeu 13 Fév 2014 - 10:29

Si tu t'étais contenté de dire "je répondrai plus tard, je dois réfléchir", je n'aurais pas réagi.
Mais tu as cru bon de dire que tu trouvais le reste injuste

Quand une féministe m'explique en quoi j'ai tort ou que je parle à "la place de", la dernière  chose à laquelle je pense, c'est de trouver ça injuste. Je vais plutôt réfléchir et essayer de comprendre ce qu'elle a dit/écrit sans me sentir visé personnellement.
Et je ne suis pas en "acier trempé", merci de ne pas me coller des étiquettes sorties de nulle part.
avatar
pierregr
Amazone
Amazone

Messages : 3993
Date d'inscription : 05/09/2011

http://www.norme-du-glabre.ct-web.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est dur de ne pas troller

Message par Drärk le Jeu 13 Fév 2014 - 10:36

Dites, j'ai créé un topic rien que pour vous deux  Very Happy 
http://feminisme.fr-bb.com/t2355-la-deconstruction-des-reflexes-patriarcaux-chez-les-hommes#70081

Parce que je me pose sincèrement la question, et que je suis certaine que cela éviterait des problèmes de communication Smile

_________________
Il faut beaucoup aimer les hommes. Beaucoup, beaucoup. Beaucoup les aimer pour les aimer. Sans cela ce n'est pas possible, on ne peut pas les supporter.
M.D.

Si j'écris un propos qui vou-e-s heurte, n'hésitez pas à me mp, je sais que je peux me tromper.


Pas de Justice, pas de Paix.
avatar
Drärk
Amazone
Amazone

Messages : 3882
Date d'inscription : 01/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est dur de ne pas troller

Message par Invité le Jeu 13 Fév 2014 - 16:37

@Arrakis a écrit:Concernant les explications sur la non-mixité : je trouve que la réponse "on s'en branle de ton avis, on n'a pas besoin de toi" est aussi valable qu'une explication pédagogique, en fait, quand c'est un mec qui remet en question la non-mixité (ou un hétéro, ou un blanc, ou un cis, selon le groupe qui s'organise en non mixité). Parce que dans mon expérience, les mecs qui abordaient des meufs en non mixité et "se posaient des questions" sur la non mixité :
1/ s'intéressaient uniquement à cet aspect du groupe non-mixte concerné, n'avaient aucune question concernant ses modes d'action, idées, etc...
2/ ne venaient en fait pas "demander des explications", mais expliquer aux meufs du groupe pourquoi la non mixité était mauvaise, excluante et terrible pour eux
3/ jugeaient légitime que leur avis sur la non mixité ait un impact sur l'organisation du groupe (ce qui va encore bien au delà de "donner son avis", même relou)

Bref, face à ce type d'attitude, "on se branle de ton avis, on n'a pas besoin de toi" a le mérite de poser les choses clairement, de "casser" ce sentiment d'être légitime à décider des modalités de lutte d'un groupe dominé auquel on n'appartient pas.

Evidemment, face à une véritable demande d'explications, ce n'est pas la même limonade, et si la personne est mal à l'aise avec la recherche sur internet ou en bibliothèque, elle peut avoir besoin de demander "directement". Même si il y a des textes assez facilement trouvables et accessibles, ayant vu ma mère ou quelques autres connaissances utiliser un ordi, j'ai pris conscience que c'était loin d'être évident pour tout le monde... (My Life is so Gorgious)  

beaucoup de personnes (hommes plus que femmes, c'est sur, mais femmes quand même) vont avoir un a priori négatif.
Ce qui justifierait encore plus de communiquer pour ôter cette idée. En tout cas, pour ma part, c'est la première chose que j'ai fait.
Euh, tu es presque en train de nous expliquer comment réagir/militer là (même si pas encore).
Je ne sais pas si "pour ta part" tu communiques sur le féminisme ou sur un autre sujet, mais pour ma part, j'ai mon énergie et mes affects à préserver. Et  "communiquer" sur un sujet qui nous touche personnellement, quotidiennement, ce n'est pas comme débattre de l'évolution des peintures de nature morte au XVeme siècle. C'est usant, voire blessant selon le contexte, quand ça touche un point sensible.
Par ailleurs, selon le contexte toujours, et selon l'attitude des interlocuteurs, entrer dans de grandes explications implique de légitimer comme un dû le fait de se mettre au service de leurs sollicitations, sans tenir compte de nos priorités, nos besoins. Ou de notre "public prioritaire" (en schématisant, l'énergie perdue à produire un discours pour des mecs s'intéressant au féminisme par pure curiosité intellectuelle, voire par désir de troller, ne sera pas utilisée pour s'adresser à des personnes pour qui le féminisme est lié à un besoin, parce qu'elles en prennent plein la gueule).
Bref, je me répète...

Je pense que je vais encadrer ce message et me prosterner devant tous les matins à partir de maintenant. Merci Arrakis lapin 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est dur de ne pas troller

Message par LuxLisbon le Sam 15 Fév 2014 - 19:40

Cherry Song a écrit:
Jonas lubec a écrit:
Le point sur lequel nous ne sommes pas d'accord, en fait, c'est que tu penses (tu me diras si je me gourre) qu'une lutte peut se faire uniquement avec les personnes concernées par elle, alors que je pense qu'elle ne peut se passer de ceux qui ne sont pas directement concernés.
Je confirme, tu dis n'importe quoi.

Je suis quand même un peu d'accord avec Jonas là-dessus...
Je suis évidemment d'accord avec tout ce qui a été dit concernant l'intérêt de la non-mixité dans les rassemblements féministes.
Maintenant, si le but, c'est d'aboutir à une société plus égalitaire, l'idée c'est que tout le monde aille dans le même sens. A terme, plus il y aura d'hommes féministes et plus la partie sera gagnée.
Après je suis bien sûr en accord avec ce qu'a dit Pierregr et la nécessité de laisser parler les premières concernées ; comme un blanc qui milite contre le racisme et qui sait, je pense, écouter ce que les autres ont à lui dire à propos des discriminations dont lui n'a jamais été la victime.
Mais le truc qui est vrai, c'est que parfois certaines féministes peuvent être un peu revêches, au premier abord, et c'est effectivement pas très malin parce qu'un mec qui vient dire "je veux lutter pour le féminisme", c'est quand même plutôt une bonne nouvelle. Y'a pas de raison de l'accueillir comme le messie ou de lui lécher les bottes, mais le minimum c'est de lui dire que sa contribution peut être utile, mais qu'à certains moments non. Je suis sûre qu'avec un peu de pédagogie, tout peut très bien se passer et les hommes et les femmes peuvent cohabiter dans la lutte pour l'égalité.
avatar
LuxLisbon
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e

Messages : 304
Date d'inscription : 19/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est dur de ne pas troller

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum