Derniers sujets
URGENT Réédition : "Notre corps, nous même"Hier à 22:47erulelyaAlpagaHier à 11:27Iridacea#BoycottWebedia et #BalanceTonForumHier à 10:07Klazoo LexisJe veux des Poches!!Hier à 9:47Klazoo LexisIntersectionalité et paradigmes apparentésJeu 23 Nov 2017 - 19:04Black SwanPrésentation de Maerlynn (:Jeu 23 Nov 2017 - 18:17MaerlynnFéminisme culturel vs. féminisme radicalMar 21 Nov 2017 - 13:40Tortuefemmes enceintes versus personnes enceintesMar 21 Nov 2017 - 11:20IridaceaLes talons cornés : "horribles", "intolérables" et "anti-sexy"Dim 19 Nov 2017 - 17:25erulelyaFaut-Il Porter Un Soutien-Gorge ? - Article.Ven 17 Nov 2017 - 20:42Ceridwen0813Luce en lutte : rendre la langue française non sexisteVen 17 Nov 2017 - 12:33erulelyaSalut à tou.te.sVen 17 Nov 2017 - 10:07LuceBizutage en médecine à l'université de caen = Enseignement du sexisme ?Jeu 16 Nov 2017 - 11:31michekhenbonjour tout le mondeLun 13 Nov 2017 - 18:21jojojoBonjour ! Moi, Je.Lun 13 Nov 2017 - 16:18Un Homme[Article] Mélanie Gourarier. « La séduction alpha mâle s’inscrit dans un continuum de pratiques violentes »Lun 13 Nov 2017 - 15:12TortuePeggy SastreSam 11 Nov 2017 - 4:12Klazoo LexisHelloVen 10 Nov 2017 - 11:15IridaceaPedro KazumiMar 7 Nov 2017 - 0:11IridaceaBoujour à vous Dim 5 Nov 2017 - 20:50IridaceaMorg@neDim 5 Nov 2017 - 18:30IridaceaGeorges BouillonDim 5 Nov 2017 - 18:17Iridacea"Free the Nipple"Sam 4 Nov 2017 - 1:18erulelyaOuvrir la voix par Amandine Gay (black feminism)Jeu 2 Nov 2017 - 20:58AëlloonComment réagir face à l'antiféminisme ?Jeu 2 Nov 2017 - 20:25Aëlloon"non-binaire" c'est quoi ?Mer 1 Nov 2017 - 5:13Reikochanson : VII capturées de bonne heureLun 30 Oct 2017 - 12:41shunUn traîtreLun 30 Oct 2017 - 7:43Untraitreliens pour accueil ne fonctionne pas? Dim 29 Oct 2017 - 9:00michekhenPrésentation de RonceRose Sam 28 Oct 2017 - 11:57IridaceaJe suis nouvellauJeu 26 Oct 2017 - 23:44IridaceaJean.Jeu 26 Oct 2017 - 23:42Iridacea

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
La Chatte
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 826
Date d'inscription : 15/01/2014

Majorité Opprimée, ou l'inversion des rôles

le Mar 4 Fév 2014 - 21:01
Connaissez-vous cette video?
C'est un film qui met en scène un monde matriarcal dans lequel les hommes subissent ce que subissent les femmes dans le nôtre. C'est vraiment pas mal, la mentalité et tous les réflexes patriarcaux sont soulignés (c'est pas forcément subtil, mais l'inversion des rôles est bien pensée je trouve).
http://www.lidd.fr/lidd/9252-majorite-opprimee-quand-roles-masculins-et-feminins-sont-inverses

_________________
L'amour, ce n'est pas violenter l'autre, c'est le protéger contre toutes formes de violences ou se tenir à ses côtés lorsqu'elles adviennent.
avatar
Drärk
Amazone
Amazone
Messages : 3828
Date d'inscription : 01/02/2014

Re: Majorité Opprimée, ou l'inversion des rôles

le Mar 4 Fév 2014 - 21:25
C'est bien fait, pour un court-métrage, en tout cas, je me suis beaucoup reconnue dans le personnage masculin opprimé, même si je n'ai jamais été agressée dans la rue. J'ai ue du mal à regarder la scène de l'agression d'ailleurs  :s 

_________________
Il faut beaucoup aimer les hommes. Beaucoup, beaucoup. Beaucoup les aimer pour les aimer. Sans cela ce n'est pas possible, on ne peut pas les supporter.
M.D.

Si j'écris un propos qui vou-e-s heurte, n'hésitez pas à me mp, je sais que je peux me tromper.


Pas de Justice, pas de Paix.
avatar
Invité
Invité

Re: Majorité Opprimée, ou l'inversion des rôles

le Mar 4 Fév 2014 - 21:29
Merci !! Ca fait tout bizarre de voir les choses dans ce sens là !!
N'empêche c'est très instructif.
avatar
La Chatte
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 826
Date d'inscription : 15/01/2014

Re: Majorité Opprimée, ou l'inversion des rôles

le Mar 4 Fév 2014 - 21:30
La seule limite, je crois, c'est que je crains que les hommes regardent ça comme si c'était de la fiction, et ne "ressentent" pas l'oppression comme nous. J'ai vécu certaines scènes dans ma chair (la plainte au commissariat), je ne sais pas si quelqu'un qui n'est pas opprimé peut ressentir les choses aussi fort.

_________________
L'amour, ce n'est pas violenter l'autre, c'est le protéger contre toutes formes de violences ou se tenir à ses côtés lorsqu'elles adviennent.
avatar
Drärk
Amazone
Amazone
Messages : 3828
Date d'inscription : 01/02/2014

Re: Majorité Opprimée, ou l'inversion des rôles

le Mar 4 Fév 2014 - 21:32
@La Chatte a écrit:La seule limite, je crois, c'est que je crains que les hommes regardent ça comme si c'était de la fiction, et ne "ressentent" pas l'oppression comme nous. J'ai vécu certaines scènes dans ma chair (la plainte au commissariat), je ne sais pas si quelqu'un qui n'est pas opprimé peut ressentir les choses aussi fort.
C'est bien pour cela que j'ose pas porter plainte pour des faits dont j'ai du mal à me souvenir. Je suis incapable d'assumer qu'on me mette en doute.

_________________
Il faut beaucoup aimer les hommes. Beaucoup, beaucoup. Beaucoup les aimer pour les aimer. Sans cela ce n'est pas possible, on ne peut pas les supporter.
M.D.

Si j'écris un propos qui vou-e-s heurte, n'hésitez pas à me mp, je sais que je peux me tromper.


Pas de Justice, pas de Paix.
avatar
Elfvy
Hystérique
Hystérique
Messages : 721
Date d'inscription : 25/03/2012
http://parlerpourexister.wordpress.com/

Re: Majorité Opprimée, ou l'inversion des rôles

le Mar 4 Fév 2014 - 21:36
Je le trouve bien fait également !
Et la fin aussi, où on voit bien quel est le but de ce court-métrage.
Par contre, et je pense que c'est le cas pour toutes les vidéos de ce type (donc rien à voir avec le jeu d'acteur je pense), je n'arrive pas à y croire. Je n'arrive pas voir les femmes qui tiennent le rôle de dominants comme telles, ni les hommes en tant que dominés.
Je ne sais pas si c'est dû au fait que l'impossibilité de s'imaginer une telle situation soit voulue par la réalisatrice (pour montrer que ce n'est pas justifiable), ou si c'est parce que j'ai tellement intégré ces notions de genres/dominants/dominées que je ne peux pas m'en détacher.
(désolé, si ce n'est pas très clair car j'arrive pas trop à savoir ce qui cloche, donc pour l'expliquer...)

ps: cette vidéo date un peu, je me rappelle l'avoir vu il y a un bout de temps et, aujourd'hui, je la vois circuler un peu partout. Quelqu'un sait pourquoi?

_________________
Si tu es neutre dans une situation d'injustice, tu as choisi le camp de l'oppresseur. - Desmond Tutu
avatar
La Chatte
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 826
Date d'inscription : 15/01/2014

Re: Majorité Opprimée, ou l'inversion des rôles

le Mar 4 Fév 2014 - 21:43
@Elfvy a écrit:J
ps: cette vidéo date un peu, je me rappelle l'avoir vu il y a un bout de temps et, aujourd'hui, je la vois circuler un peu partout. Quelqu'un sait pourquoi?

Aucune idée, je ne la connaissais pas, c'est un ami qui me l'a envoyée.
Sinon, je la trouve assez bien foutue, mais j'ai aussi du mal à y croire : je crois qu'en tant que femmes, imaginer des femmes en prédatrice nous est impossible, car on sait que ce sont les hommes qui sont construits de la sorte. Le fait que l'homme se défende en répondant y participe également : souvent, nous, on encaisse, on ne bronche pas. On ignore, on passe notre chemin, et ça nous fait du mal silencieusement. On a intégré la domination comme quelque chose de normal.

_________________
L'amour, ce n'est pas violenter l'autre, c'est le protéger contre toutes formes de violences ou se tenir à ses côtés lorsqu'elles adviennent.
avatar
Elfvy
Hystérique
Hystérique
Messages : 721
Date d'inscription : 25/03/2012
http://parlerpourexister.wordpress.com/

Re: Majorité Opprimée, ou l'inversion des rôles

le Mar 4 Fév 2014 - 21:55
oui, il doit y avoir de ça.
Vie de Meuf a fait ce type de vidéo aussi. Je connais celle-ci et j'ai eu la même sensation :
http://www.dailymotion.com/video/xiujfv_viedemeuf-l-egalite-vous-l-avez_fun?start=2

_________________
Si tu es neutre dans une situation d'injustice, tu as choisi le camp de l'oppresseur. - Desmond Tutu
avatar
La Chatte
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 826
Date d'inscription : 15/01/2014

Re: Majorité Opprimée, ou l'inversion des rôles

le Mar 4 Fév 2014 - 21:56
Le truc, c'est que le sexisme est partout, et parfois invisible, intégré, admis, alors pour le montrer, on doit forcir le trait, ce qui conduit un peu à la caricature ou au manque de subtilité. Et parfois, du coup, c'est peu convaincant et ça semble exagéré, surtout pour ceux qui n'ont pas conscience de l'emprise du sexisme. Ils ont l'impression qu'on leur met sous le nez un truc qui n'existe pas.

_________________
L'amour, ce n'est pas violenter l'autre, c'est le protéger contre toutes formes de violences ou se tenir à ses côtés lorsqu'elles adviennent.
avatar
Elfvy
Hystérique
Hystérique
Messages : 721
Date d'inscription : 25/03/2012
http://parlerpourexister.wordpress.com/

Re: Majorité Opprimée, ou l'inversion des rôles

le Mar 4 Fév 2014 - 22:03
je sais pas ce qui est le plus efficace au final?

le clip Fred et Marie me semblait plus parlant (car beaucoup plus réaliste ?). Mais après, j'imagine que le fait d'inverser les rôles sert aussi à interpeller les hommes, à faire appel à leur empathie ("et si vous, vous le viviez?").

_________________
Si tu es neutre dans une situation d'injustice, tu as choisi le camp de l'oppresseur. - Desmond Tutu
avatar
once
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 1044
Date d'inscription : 11/07/2013

Re: Majorité Opprimée, ou l'inversion des rôles

le Mar 4 Fév 2014 - 22:05
Moi aussi je la trouve pas mal, en tout cas une perle rare par la rareté de ce type de vidéo.
Par contre j'avais aussi du mal à y croire, malgré moi j'inversais les rôles pour essayer de voir à quoi ça faisait référence et si c'était crédible.

Le fait que l'homme se défende en répondant y participe également : souvent, nous, on encaisse, on ne bronche pas. On ignore, on passe notre chemin, et ça nous fait du mal silencieusement. On a intégré la domination comme quelque chose de normal.
Oui moi aussi j'ai trouvé ça pas complètement crédible, ce truc de répondre systématiquement, même pendant l'agression dans la ruelle. Aussi la scène sur le vélo et la clodo, où il a plus l'air d'être agacé que harcelé, et d'un point de vue général j'ai trouvé que la peur n'était pas suffisamment bien jouée par l'homme à mon avis -- ce qui d'ailleurs je pense peut porter préjudice au message en diluant l'intensité et l'importance des événements dénoncés.

Par contre l'idée des joggeuses torse-nues je la trouve excellente, je trouve qu'elle illustre parfaitement l'absurdité du tabou sur le "topless" féminin, et le fait que si le sexisme envers les femmes n'existait plus ça ne paraîtrait pas du tout moins naturel et anodin que pour les hommes.

Le truc, c'est que le sexisme est partout, et parfois invisible, intégré, admis, alors pour le montrer, on doit forcir le trait, ce qui conduit un peu à la caricature ou au manque de subtilité. Et parfois, du coup, c'est peu convaincant et ça semble exagéré, surtout pour ceux qui n'ont pas conscience de l'emprise du sexisme. Ils ont l'impression qu'on leur met sous le nez un truc qui n'existe pas.
Je plussoie, surtout avec la flic, qui me semblait caricaturale quand elle parlait à son stagiaire -- sans que ce soit tout à fait impossible cependant mais pas forcément majoritaire je pense de cette manière si criante et frappante.

_________________
Les larmes que nous ravalons finissent toujours par emplir nos poumons et nous empêcher de respirer.
--------
Explication des « 'n » que vous avez peut-être aperçu dans mes messages :
http://feminisme.fr-bb.com/t2058-idee-d-une-autre-methode-pour-ecrire-en-feministe#59941
avatar
Drärk
Amazone
Amazone
Messages : 3828
Date d'inscription : 01/02/2014

Re: Majorité Opprimée, ou l'inversion des rôles

le Mar 4 Fév 2014 - 22:11
J'ai réussi à inverser l'identité dans la vidéo, mais quand j'étais à la fac, j'avais commencé une ébauche de roman (qui n'a jamais passé l'introduction d'ailleurs) dans lequel la matriarcat avait remplacé le patriarcat et où les rôles étaient réellement inversés. Par exemple, les hommes étaient réduits en esclavages, en proie aux agressions dans les rues. Ils devaient fourni un certificat de pureté d'adn afin d'avoir le droit de devenir reproducteur (l'une des seuls manières d'être affranchi, l'autre étant d'être affranchi par sa compagne ou pour fait extraordinaire, genre service rendu à la société).
L'accès à l'éducation est très limitée pour les hommes et naître garçon est s'exposer à l'infanticide. Les mères peuvent abandonner légalement les bébés de sexe masculin afin de s'épargner une dot en cas de mariage. Enfin vous voyez le truc ?
Du coup ça me donne envie de m'y remettre :p

J'ai trouvé réaliste le fait qu'il soit puni pour avoir osé ouvrir sa gueule par exemple, d'où l'agression sexuelle dans la ruelle comme punition. Et peut-être qu'on ignore ce genre de connards justement pour éviter une agression punitive ? J'ai pensé que c'était fait exprès pour montrer ce à quoi une femme peut s'attendre si envoie bouler et qu'un des mecs s'investit d'une mission punitive.

_________________
Il faut beaucoup aimer les hommes. Beaucoup, beaucoup. Beaucoup les aimer pour les aimer. Sans cela ce n'est pas possible, on ne peut pas les supporter.
M.D.

Si j'écris un propos qui vou-e-s heurte, n'hésitez pas à me mp, je sais que je peux me tromper.


Pas de Justice, pas de Paix.
avatar
exno
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 1120
Date d'inscription : 24/08/2013
http://lesossurlapeau.canalblog.com

Re: Majorité Opprimée, ou l'inversion des rôles

le Mar 4 Fév 2014 - 22:51
Ce que j'ai trouvé pas trop réaliste aussi c'est la réaction de la femme à la fin, genre direct elle lui dit qu'il est sapé comme un allumeur, c'est un peu trop je trouve... Et du coup j'en viens à conclure que le problème c'est le format court, car on n'a pas le temps de développer des trucs plus subtils. J'ai aussi commencé à réfléchir à un film/roman où les rôles seraient inversés, et je me disais qu'il faudrait faire très attention pour que ça soit crédible : là par exemple les femmes ont des vêtements moulants, des cheveux longs, des bijoux, ce qui n'est pas cohérent pour la classe dominante. Le patriarcat se retrouve dans tout plein de choses qui semblent être des détails mais n'en sont pas, dans le vocabulaire aussi (par exemple on ne pourrait pas parler de masculinistes hystériques puisque l'étymologie vient d'utérus, les insultes dérivées de con devraient être plus rares...)

_________________
Attack of the 50ft. feminazi
avatar
La Chatte
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 826
Date d'inscription : 15/01/2014

Re: Majorité Opprimée, ou l'inversion des rôles

le Mar 4 Fév 2014 - 22:59
@exno a écrit:Ce que j'ai trouvé pas trop réaliste aussi c'est la réaction de la femme à la fin, genre direct elle lui dit qu'il est sapé comme un allumeur, c'est un peu trop je trouve... Et du coup j'en viens à conclure que le problème c'est le format court, car on n'a pas le temps de développer des trucs plus subtils. J'ai aussi commencé à réfléchir à un film/roman où les rôles seraient inversés, et je me disais qu'il faudrait faire très attention pour que ça soit crédible : là par exemple les femmes ont des vêtements moulants, des cheveux longs, des bijoux, ce qui n'est pas cohérent pour la classe dominante. Le patriarcat se retrouve dans tout plein de choses qui semblent être des détails mais n'en sont pas, dans le vocabulaire aussi (par exemple on ne pourrait pas parler de masculinistes hystériques puisque l'étymologie vient d'utérus, les insultes dérivées de con devraient être plus rares...)

Personne n'est dans la réalisation? On pourrait faire un film communautaire avec les membres du forums comme acteurs  Laughing 

_________________
L'amour, ce n'est pas violenter l'autre, c'est le protéger contre toutes formes de violences ou se tenir à ses côtés lorsqu'elles adviennent.
avatar
exno
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 1120
Date d'inscription : 24/08/2013
http://lesossurlapeau.canalblog.com

Re: Majorité Opprimée, ou l'inversion des rôles

le Mar 4 Fév 2014 - 23:02
Faire des films c'est mon rêve  I love you Mais comme je suis une fille j'ose pas  :lafame: 

_________________
Attack of the 50ft. feminazi
avatar
Drärk
Amazone
Amazone
Messages : 3828
Date d'inscription : 01/02/2014

Re: Majorité Opprimée, ou l'inversion des rôles

le Mar 4 Fév 2014 - 23:11
La vache, j'ose déjà pas être prise en photo, alors jouer XD

_________________
Il faut beaucoup aimer les hommes. Beaucoup, beaucoup. Beaucoup les aimer pour les aimer. Sans cela ce n'est pas possible, on ne peut pas les supporter.
M.D.

Si j'écris un propos qui vou-e-s heurte, n'hésitez pas à me mp, je sais que je peux me tromper.


Pas de Justice, pas de Paix.
avatar
Carol
Hystérique
Hystérique
Messages : 686
Date d'inscription : 31/07/2013

Re: Majorité Opprimée, ou l'inversion des rôles

le Mar 4 Fév 2014 - 23:32
Plusieurs choses m'ont gênée dans cette vidéo.

Comme le fait remarquer Exno, les femmes ont gardés toute la panoplie décorative (bijou, vêtement serrés, robe, talons, maquillage)

Les femmes sont épilées. L’épilation a pour but de nous infantiliser, pourquoi les enlèverions nous systématiquement dans une société matriarcale?

Enfin, le pire à mes yeux : à 8min07, l'homme dit "j'en peux plus de cette société de féministes de merde". En aucun cas le féminisme n'est l'inverse du patriarcat. Nous ne cherchons pas à prendre le pouvoir mais à le partager à égalité avec les hommes. Mettre au même niveau féminisme et patriarcat c'est, à mon avis, donner du grain à moudre à nos détracteurs.
avatar
La Chatte
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 826
Date d'inscription : 15/01/2014

Re: Majorité Opprimée, ou l'inversion des rôles

le Mar 4 Fév 2014 - 23:51
michonne a écrit:
Enfin, le pire à mes yeux : à 8min07, l'homme dit "j'en peux plus de cette société de féministes de merde". En aucun cas le féminisme n'est l'inverse du patriarcat. Nous ne cherchons pas à prendre le pouvoir mais à le partager à égalité avec les hommes. Mettre au même niveau féminisme et patriarcat c'est, à mon avis, donner du grain à moudre à nos détracteurs.

 Shocked C'est vrai je n'avais pas tilté. Pourquoi ils ne lui ont pas fait dire "sexiste" ou "matriarcale"?


Dernière édition par La Chatte le Mer 5 Fév 2014 - 0:00, édité 1 fois

_________________
L'amour, ce n'est pas violenter l'autre, c'est le protéger contre toutes formes de violences ou se tenir à ses côtés lorsqu'elles adviennent.
avatar
Irja
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e
Messages : 200
Date d'inscription : 22/05/2013
http://peuventilssouffrir.wordpress.com/

Re: Majorité Opprimée, ou l'inversion des rôles

le Mar 4 Fév 2014 - 23:56
Pour initier au problème c'est tout de même une bonne vidéo, malgré des défauts.

_________________
Peuvent-ils souffrir...?
avatar
Carol
Hystérique
Hystérique
Messages : 686
Date d'inscription : 31/07/2013

Re: Majorité Opprimée, ou l'inversion des rôles

le Mer 5 Fév 2014 - 0:02
@Irja a écrit:Pour initier au problème c'est tout de même une bonne vidéo, malgré des défauts.

Je suis d'accord mais c'est quand même une grosse boulette. Nous avons déjà bien assez l'image de misandre et de coupeuses de cheveux en 4 dans les médias pour ne pas en plus nous tirer une balle dans le pied.
avatar
GloriAnar
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e
Messages : 357
Date d'inscription : 28/08/2013

Re: Majorité Opprimée, ou l'inversion des rôles

le Mer 5 Fév 2014 - 0:10
Je vous rejoins sur vos avis sur la vidéo, elle est pas mal et fera peut-être réfléchir quelques personnes malgré ces défauts.
Par contre j'ai lu dans plusieurs tweets et commentaires que le passage avec l'homme voilé était islamophobe. Personnellement même si j'ai tilté, j'ai pas trouvé ça spécialement de trop (mais je suis blanche et athée) puisque les femmes forcées de mettre le voile par leur mari existent réellement. Ce n'est pas forcément la majorité mais les agressions sexuelles dans une ruelle par une bande de jeunes "racailles" non plus, non?
Après c'est vrai que tout ça c'était un peu grossier, mais moi je veux bien jouer dans un court-métrage du genre pour en faire un mieux Very Happy
avatar
once
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 1044
Date d'inscription : 11/07/2013

Re: Majorité Opprimée, ou l'inversion des rôles

le Mer 5 Fév 2014 - 0:42
Je suis d'accord mais c'est quand même une grosse boulette. Nous avons déjà bien assez l'image de misandre et de coupeuses de cheveux en 4 dans les médias pour ne pas en plus nous tirer une balle dans le pied.
Je plussoie, finalement c'est vraiment très étonnant, ce choix de vocabulaire.

_________________
Les larmes que nous ravalons finissent toujours par emplir nos poumons et nous empêcher de respirer.
--------
Explication des « 'n » que vous avez peut-être aperçu dans mes messages :
http://feminisme.fr-bb.com/t2058-idee-d-une-autre-methode-pour-ecrire-en-feministe#59941
avatar
Carol
Hystérique
Hystérique
Messages : 686
Date d'inscription : 31/07/2013

Re: Majorité Opprimée, ou l'inversion des rôles

le Mer 5 Fév 2014 - 3:07
michonne a écrit:
@Irja a écrit:Pour initier au problème c'est tout de même une bonne vidéo, malgré des défauts.

Je suis d'accord mais c'est quand même une grosse boulette. Nous avons déjà bien assez l'image de misandre et de coupeuses de cheveux en 4 dans les médias pour ne pas en plus nous tirer une balle dans le pied.

Apres réflexion non, je ne suis pas d'accord.
Entendre un personnage qui vient de se faire violer dire que c'est la faute de cette société féministe, c'est rendre le féminisme responsable de toutes les situations d'oppression qu'il a vécu pendant ce court métrage. Comment faire comprendre aux gens qui ouvrirons les yeux sur notre situation après l'avoir vu que le féminisme est la solution à nos problèmes s'ils pensent qu'en adoptant nos théories, ils réduiront les hommes au rôle de victimes perpétuelles du système?

Je ne suis pas légitime pour dire si le passage sur le voile est raciste ou pas mais je ne trouve pas la remarque de l'homme blanc à l'homme musulman sur la contrainte qu'aurait exercé son épouse judicieuse. Toutes les femmes qui portent le voile ne sont pas sous contrainte de leur époux. Les musulmans sont suffisamment stigmatisés depuis quelque années pour ne pas en rajouter une couche et défendre une partie de la population en tapant sur le dos d'une autre, c'est lâche et dégueulasse...
avatar
Araignée
Héroïne/Héros
Héroïne/Héros
Messages : 4537
Date d'inscription : 02/09/2012

Re: Majorité Opprimée, ou l'inversion des rôles

le Mer 5 Fév 2014 - 10:35
J'ai regardé et j'ai été gênée par les mêmes choses que vous (l'islamophobie et le mot "féminisme" qui n'avait rien à faire là...).
A ça je rajoute : les agresseuses les plus violentes comme par hasard sont une bande de racailles (bien Arabes elles aussi) et une SDF. Vous reprendrez bien une couche de mépris de classe ?
D'autant plus que je ne trouve pas ça non plus très judicieux d'avoir choisi comme agression sexuelle le viol en réunion sous menace d'une arme par des inconnues dans la rue. Juste : c'est pas le stéréotype le plus répandu de ce que serait un viol (si on ré-inverse les genres) ??

_________________
"Il n'y a pas de création sans transgression des normes" (Roland Gori)
avatar
Untraitre
Poilu⋅e
Poilu⋅e
Messages : 84
Date d'inscription : 30/12/2013
http://traitre.hommes.tk/

Re: Majorité Opprimée, ou l'inversion des rôles

le Mer 5 Fév 2014 - 11:25
Je suis d'accord avec toi Araignée, j'ai tiqué sur les mêmes choses (islamophobie, racisme et mépris de classe).

En tant qu'homme blanc de gauche, l'effet que produit ce film sur moi, c'est plutôt quelque chose du genre "oh mon dieu les clodos et les racailles c'est quand même la plaie, pis c'est vrai qu'en terme de masculinisme l'islam est à la pointe et les flics sont des gros beaufs", en gros ça m'exonère à bon frais de toute trace de sexisme (et les hommes de gauche n'aiment rien tant que ça), sauf peut-être à la fin quand le couple se retrouve (moi j'ai trouvé assez violent le "salope" du mec qui sort un peu de nulle part au vu de son traumatisme, non ? En même temps ça lance la transition de réinversion des rôles que je trouve plutôt bien réalisée).

Je crois que dans le même style, je préfère le clip d'Anita Drake ou bien simplement le blog Projet Crocodile ou les planches BD de l'agitation.

_________________
« Ils pourront choisir de se battre pour l’abolition des privilèges, ils ne pourront rien contre le privilège d’avoir choisi » (Chris Marker)
Contenu sponsorisé

Re: Majorité Opprimée, ou l'inversion des rôles

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum