Derniers sujets
chanson : VII capturées de bonne heureMer 18 Oct 2017 - 18:47AraignéeBonjourMar 17 Oct 2017 - 22:10IridaceaComment réagir face à l'antiféminisme ?Mar 17 Oct 2017 - 13:20NokinheiSéjour en FranceDim 15 Oct 2017 - 13:10IridaceaBonsoirSam 14 Oct 2017 - 17:18TortueBonjour à tout-e-s!!Jeu 12 Oct 2017 - 15:27AraignéeBonsoir tout le monde !Jeu 12 Oct 2017 - 15:03michekhenAppel à témoignages : une étude sociologique sur la bisexualité Mar 10 Oct 2017 - 18:25Ceridwen0813Témoignage des hommes féministes ou proMer 4 Oct 2017 - 20:46Lycane[Podcast] Les couilles sur la tableMer 4 Oct 2017 - 18:36LindaPBonjour!Mar 3 Oct 2017 - 21:46LycaneBonsoir à toutes !!Lun 2 Oct 2017 - 18:32GracycrazyBien le bonjour !Ven 29 Sep 2017 - 9:16ValTocTocLe Dom Juan et la salope : pourquoi cette différence de traitement ? (Je sais pas si on l'on déjà posé celle là °^°)Ven 29 Sep 2017 - 7:17DihyaNouveau débat public sur la PMAVen 29 Sep 2017 - 7:15DihyaVidéos et films féministesVen 29 Sep 2017 - 7:01DihyaC'est quoi le Masculinisme?Ven 29 Sep 2017 - 6:48Dihyaliens pour accueil ne fonctionne pas? Dim 24 Sep 2017 - 17:04michekhenThe man-woman warsVen 22 Sep 2017 - 7:05ReikoHoi tout le monde! >u</Jeu 21 Sep 2017 - 19:01Appoline[Article] Grossesse : au moins 7 bonnes raisons (scientifiquement prouvées) de ne pas s'inquiéterJeu 21 Sep 2017 - 16:24IridaceaBonjourJeu 21 Sep 2017 - 11:52TortueBla.Dim 17 Sep 2017 - 17:53AëlloonChansons féministesDim 17 Sep 2017 - 6:54AëlloonSauvons la Bibliothèque Marguerite Durand ! Ven 15 Sep 2017 - 19:53DihyaImpact des violences sexuelles sur la santé des femmesVen 15 Sep 2017 - 19:39DihyaBonsoirJeu 14 Sep 2017 - 17:11IridaceaSurvivante vs. victime (agression sexuelle)Mar 12 Sep 2017 - 10:451977"non-binaire" c'est quoi ?Dim 10 Sep 2017 - 15:04TortueC'est quoi "être une femme" ?Ven 8 Sep 2017 - 12:28mïelitie[Ressources] La transphobieVen 8 Sep 2017 - 10:32HopeyPrésentation Sychriscar :)Ven 8 Sep 2017 - 3:09Araignée

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Cirdec
Poilu⋅e
Poilu⋅e
Messages : 92
Date d'inscription : 04/02/2014

Hello

le Mar 4 Fév 2014 - 18:30
Bonjour a tou-te-s,
Parfait produit du patriarcat (homme, blanc, cis, hétéro, je n’avais guère comme seule tare d’être geek, à une époque où ce n’était pas tendance), le parcours qui m'a amené au féminisme est issu d’une prise de conscience de ce qu’est le patriarcat: depuis quasiment toujours – on va dire, après quelques années de découverte de la sexualité -, l’Impérieuse Nécessité de la Pénétration m’a toujours posé un problème ; sans savoir pourquoi, mais quand même. Dans mon taf, l’obligation de monter dans la hiérarchie, et l’obligation de considérer les collègues femmes sur leur physique. L’obligation, également, d’être un queutard ; d'être hyperactif tout le temps (quand j'ai raconté que le soir, je me fais régulièrement une heure de méditation, les gens m'ont regardé avec des grands yeux de il-est-cinglé)


Avant d’avoir les bases du féminisme (oui, j’ai pas mal lu avant de venir ici, je sais bien que c’est pas normal de se renseigner avant de venir parler, mais en fait si, quand meme) : patriarcat, culture du viol, genre, lectures « classiques » comme Thiers-Vidal, Stolhenberg, Delphy… j’appelais ca du « néo » féminisme ; je ne connaissais que les aspects avortement/égalité salariale/divorce (les thèmes « classiques » qui font dire que « le féminisme, c’est bon, maintenant l’égalité vous l’avez »), pas les aspects venant de la sociologie.
Si je me suis inscris, ce n’est pas « pour échanger » (ce qui me fait rire, en parcourant les présentations : ceux venant « échanger » et mecspliquant tout seuls comme des grands ), mais pour recevoir : pour le moment en tout cas, je reste convaincu que je ne peux rien faire de plus que me taire et ne peux/doit pas faire plus que relayer la parole féministe - tout au plus, je pourrais intervenir sur des sujets plus légers, comme les films . D’ailleurs, c’est justement un point qui m’intéresse : autant faire passer les idées féministes auprès des hommes, c’est pas facile mais ca se fait, autant j’ai beaucoup de mal avec les femmes - difficulté à éviter le mansplaining, tendance à dominer la conversation, toussa toussa – donc je suis preneur de tout conseil.
avatar
once
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 1044
Date d'inscription : 11/07/2013

Re: Hello

le Mar 4 Fév 2014 - 18:35
Bienvenue Cirdec. Smile

_________________
Les larmes que nous ravalons finissent toujours par emplir nos poumons et nous empêcher de respirer.
--------
Explication des « 'n » que vous avez peut-être aperçu dans mes messages :
http://feminisme.fr-bb.com/t2058-idee-d-une-autre-methode-pour-ecrire-en-feministe#59941
avatar
Invité
Invité

Re: Hello

le Mar 4 Fév 2014 - 18:38
Bienvenue !
avatar
Claire G.
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 1041
Date d'inscription : 20/10/2013

Re: Hello

le Mar 4 Fév 2014 - 18:46
Bienvenue à toi

Cirdec a écrit:D’ailleurs, c’est justement un point qui m’intéresse : autant faire passer les idées féministes auprès des hommes, c’est pas facile mais ca se fait, autant j’ai beaucoup de mal avec les femmes - difficulté à éviter le mansplaining, tendance à dominer la conversation, toussa toussa – donc je suis preneur de tout conseil.

Si je peux me permettre un petit conseil, ne le fais pas c'est tout.

En tant qu'homme blanc, te vois-tu expliquer le racisme à une personne racisée qui ne t'a rien demandé ?

En tant qu'homme hétéro, expliques-tu l'homophobie aux personnes homosexuelles de ta connaissance ?

Ou mieux encore en tant que salarié, as tu trouvé agréable qu'on t'explique qu'il fallait absolument que tu travailles plus pour gagner plus pour sauver les pauvres riches opprimés par l'administration fiscale ? (bon évidemment là je prends un exemple un peu caricatural, mais c'est difficile d'éviter de l'être quand on est dans une position privilégiée)

_________________
i am who i am because you are who you are.
avatar
Invité
Invité

Re: Hello

le Mar 4 Fév 2014 - 20:12
Bienvenue ici ! Smile

Je suis d'accord avec Claire G. - à moins qu'une femme t'ait demandé explicitement des infos sur le féminisme ? Auquel cas, tu peux la renvoyer vers des liens/blogs féministes, ce qui t'évitera de te retrouver dans une situation telle que tu l'as décrit Wink
Par contre : ne te gêne pas pour en parler à un maximum d'hommes Very Happy
avatar
Invité
Invité

Re: Hello

le Mar 4 Fév 2014 - 20:23
Bienvenue !!
Ton poste fais plaisir à lire !
Ne t'inquiète pas, il y a d'autres hommes pro-féministes, et ils s'expriment !
avatar
Omniia
Modératrice
Modératrice
Messages : 2918
Date d'inscription : 20/10/2012

Re: Hello

le Mar 4 Fév 2014 - 20:27
Bienvenue !

J'ai un avis qui diffère de ceux de Claire G. et de Loupita Lebowski je crois. J'ai tendance à me dire que n'importe qui peut parler de féminisme à n'importe qui à condition de ne pas oublier d'où on parle et de faire gaffe à comment on en parle.

Par exemple personnellement je ne vois pas de problème à ce qu'un homme dise à une femme un truc comme "tiens, ça me fait penser à un truc féministe / à des témoignages de femmes que j'ai lu et qui disaient que..." ou "que penses-tu de telle idée ?", etc.

Je pense qu'un homme peut tout à fait discuter de féminisme avec une femme sans faire de mescsplication même si c'est lui qui initie la conversation et même si la femme en question n'est pas féministe.

D'ailleurs, concernant ma vie perso, c'est en partie grâce à mes discussions avec un ami qui était renseigné sur le féminisme alors que moi je ne l'étais pas du tout, que je me suis intéressée au féminisme et que je le suis devenue. Et je crois que je lui en serai reconnaissante toute ma vie   Bref, je trouve que ça ne doit vraiment pas être un sujet tabou, au contraire même ! (Mais encore une fois, faut juste réfléchir à comment on en parle. Il ne s'agit pas d'expliquer aux gens ce qu'ils doivent penser ou faire, mais juste de parler de choses que l'on a lues, vues, entendues, pensées, etc., comme avec tout sujet de conversation quoi.) J'ajouterais même que je pense que le féminisme peut vraiment répondre à plein de questions, être un grand soutien pour plein de femmes, etc. et que ne pas en parler serait quand même bien dommage...


Dernière édition par Omniia le Mar 4 Fév 2014 - 20:44, édité 1 fois

_________________
Je ne suis pas souvent là.
avatar
Invité
Invité

Re: Hello

le Mar 4 Fév 2014 - 20:44
Je suis sur le même positionnement qu'Omniia (c'est mon homme qui m'a " convertie " et sans lui, je pense que je pataugerais encore quelque part entre le sexisme primaire, la manipulation, et le slutshaming ...)
ko
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 2499
Date d'inscription : 31/10/2011

Re: Hello

le Mer 5 Fév 2014 - 9:00
Salut
eh ben je suis entre ce que dit omnia et claire G. Je pense que idéalement, ça doit être possible de parler féminisme avec une femme sans faire de mecsplication, mais dans les faits, le risque de se planter est grand. En ce qui me concerne, quand je suis dominante, par exemple en tant que blanche et que des personnes de racisées tiennent devant moi des discours classistes (ce qui arrive plus que des discours racistes en fait, mais j'ai l'impression que c'est aussi une forme de racisme déguisé; du moins dans les cas auxquel je pense), je ne sais vraiment pas quoi faire. Les rares fois ou je me suis pas tue, j'ai fait de la splication dans toute sa splendeur, j'en ai eu bien honte après coup  Embarassed . Donc, j'opte pour le silence gêné, ce qui n'est pas idéal mais tjrs mieux que l'autre option.
Cirdec
Poilu⋅e
Poilu⋅e
Messages : 92
Date d'inscription : 04/02/2014

Re: Hello

le Mer 5 Fév 2014 - 10:23
Pour être plus précis, j'alterne aussi entre les deux points de vue, sachant que via le net, j'ai plus tendance à aller vers la prise de parole, parce qu'il est plus facile d'éviter le mansplaining: les liens, ca sert à ca. C'est plus irl que c'est difficile.
avatar
Untraitre
Poilu⋅e
Poilu⋅e
Messages : 80
Date d'inscription : 30/12/2013
http://traitre.hommes.tk/

Re: Hello

le Mer 5 Fév 2014 - 10:28
Salut bom 

_________________
« Ils pourront choisir de se battre pour l’abolition des privilèges, ils ne pourront rien contre le privilège d’avoir choisi » (Chris Marker)
avatar
Ciel
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 1342
Date d'inscription : 23/12/2013

Re: Hello

le Mer 5 Fév 2014 - 11:28
Bienvenue Cédric Smile

_________________
Ciel. Bisounours Canal Hystérique.
avatar
GloriAnar
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e
Messages : 357
Date d'inscription : 28/08/2013

Re: Hello

le Mer 5 Fév 2014 - 11:51
Salut et bienvenue à toi Smile
Pas évident de savoir quand parler ou quand se taire sur ce sujet face à des femmes, mais il me semble que les hommes pro-féministes sur ce forum y arrivent très bien, y compris IRL si je me souviens bien de ce disait pierregr.
avatar
pierregr
Amazone
Amazone
Messages : 3990
Date d'inscription : 05/09/2011
http://www.norme-du-glabre.ct-web.fr/

Re: Hello

le Mer 5 Fév 2014 - 16:02
avatar
Nurja
Déesse/Dieu Suprême
Déesse/Dieu Suprême
Messages : 9215
Date d'inscription : 12/04/2012

Re: Hello

le Mer 5 Fév 2014 - 19:52
Bienvenue à toi.

_________________
I'm a radical feminist, not the fun kind. Andrea Dworkin
avatar
Araignée
Héroïne/Héros
Héroïne/Héros
Messages : 4532
Date d'inscription : 02/09/2012

Re: Hello

le Jeu 6 Fév 2014 - 0:12
Bienvenue Smile

_________________
"Il n'y a pas de création sans transgression des normes" (Roland Gori)
avatar
Invité
Invité

Re: Hello

le Sam 22 Fév 2014 - 3:51
Omniia a écrit:Bienvenue !

J'ai un avis qui diffère de ceux de Claire G. et de Loupita Lebowski je crois. J'ai tendance à me dire que n'importe qui peut parler de féminisme à n'importe qui à condition de ne pas oublier d'où on parle et de faire gaffe à comment on en parle

Un débat récent auquel j'ai participé m'a fait songer à cette discussion. Il était question de prostitution. J'avais face à moi une féministe assez active et même influente/engagée qui m'a dit que tout homme non-prostitué avait nécessairement tort face à un.e TDS sur le sujet de la prostitution. Que toute personne non directement concernée par un phénomène devait la fermer, sauf s'il s'agissait de soutenir ou donner la parole aux personnes concernées.

En somme, cette personne n'examine pas les propos d'un individu en fonction du fond, mais en fonction de la forme. C'est à dire l'étiquette qu'elle porte. Outre que c'est fondamentalement aberrant d'un point de vue logique (expérimenter un phénomène ne rend pas magiquement plus objectif ; le vécu et l'analyse sont deux domaines distincts et si le premier ne se discute pas, le second peut et doit être soumis à la critique), ce sophisme, qui en apparence est un outil conceptuel au service des opprimés, peut facilement se retrouver au service du bord opposé.

J'ai ainsi encore en mémoire les élections présidentielles de 2002. Le débat était monopolisé par le thème de l'insécurité, plus spécifiquement celle des banlieues glauques. Le FN exhibait habilement des électeurs issus desdites banlieues. Le discours opposé était alors balayé d'un revers de main : "Vous les sociologues de Gauche, des bourgeois qui ne vivez pas ces phénomènes dont vous parlez, etc" (le même reproche est régulièrement adressé à un Mucchielli par exemple). En somme, le FN accuse régulièrement ses adversaires de leftsplaining, sophisme qui lui permet de glaner des sympathisants voire des électeurs parmi les plus réfractaires à la logique.
avatar
Untraitre
Poilu⋅e
Poilu⋅e
Messages : 80
Date d'inscription : 30/12/2013
http://traitre.hommes.tk/

Re: Hello

le Sam 22 Fév 2014 - 10:26
Je trouve la comparaison avec le FN bancale : l'électorat du FN est majoritairement composé de mâles, bourgeois, et blancs (bon, cela dit, on peut me dire que c'est la même chose avec le PS ou l'UMP Very Happy) - on en conclut facilement qu'ils intrumentalisent un principe politique valide (en gros, "l'émancipation des travailleur.e.s sera l'oeuvre des travailleur.e.s elleux-mêmes") pour faire jouer une fracture de classe au sein de la gauche (qui elle est parfaitement réelle et problématique ; et cette critique se retrouve également au sein d'une certaine gauche), ce qui ne réfute absolument pas ce principe (là, ce serait effectivement un sophisme).

Il me paraît évident qu'en termes d'oppression, on doit écouter les concerné.e.s et penser sa position à partir de la leur (sinon ça veut dire qu'on peut régler les problèmes à leur place, au nom d'un idéalisme moral), c'est juste un souci politique et épistémologique. Ca ne veut pas non plus dire qu'on ne doive se baser que là-dessus, mais ça me paraît quand même fondamental.
avatar
Invité
Invité

Re: Hello

le Mer 26 Fév 2014 - 15:50
Moui... M'enfin concrètement, lorsqu'un homme abolitionniste (par exemple moi-même, ex-client, et qui en connait une flopée d'autres toujours prostitueurs) a face à lui une TDS militante qui soutient que la prostitution est un vecteur d'empowerment, que la prostituée détient le vrai pouvoir, qu'elle n'est pas du tout objet mais en réalité sujet (entre autres arguments entendus régulièrement), est-il féministiquement correct de lui dire "Désolé, mais tu es dans l'erreur, peut-être ne te perçois tu pas comme un objet mais tes clients t'envisagent bel et bien comme tel ; et dans notre cadre civilisationnel, c'est bien celui qui a le pognon qui détient le pouvoir" ?
avatar
Untraitre
Poilu⋅e
Poilu⋅e
Messages : 80
Date d'inscription : 30/12/2013
http://traitre.hommes.tk/

Re: Hello

le Mer 26 Fév 2014 - 17:59
Ben, en tant qu'homme, je me sens pas trop légitime à dire si oui ou non c'est "féministement correct", alors je m'étends pas trop, mais pour moi, telles que tu formules les choses, je ressens une violence paternaliste dans ton discours Wink 

_________________
« Ils pourront choisir de se battre pour l’abolition des privilèges, ils ne pourront rien contre le privilège d’avoir choisi » (Chris Marker)
avatar
Invité
Invité

Re: Hello

le Mer 26 Fév 2014 - 18:30
Entre une attitude complaisante face à un discours potentiellement nocif (tout ce qui présente la pross sous un jour flatteur peut amener des jeunes gens vulnérables à basculer) et une objection de bon sens qui peut me valoir une accusation de "violence paternaliste" (sic), je choisis sans hésiter la deuxième option.
Cirdec
Poilu⋅e
Poilu⋅e
Messages : 92
Date d'inscription : 04/02/2014

Re: Hello

le Mer 26 Fév 2014 - 22:43
Quand tu dis que tu choisis la deuxième option, c'est que "je préfère paraitre paternaliste que perpetuer le statu quo qui profite aux males ?"
avatar
Invité
Invité

Re: Hello

le Mer 26 Fév 2014 - 23:29
Oué
Cirdec
Poilu⋅e
Poilu⋅e
Messages : 92
Date d'inscription : 04/02/2014

Re: Hello

le Jeu 27 Fév 2014 - 0:00
Alors c'est ptet spécifique au sujet de l'abolition, où tu as suffisamment d'expérience (d'après ce que j'ai compris) pour pouvoir parler en connaissance de cause.
avatar
Drärk
Amazone
Amazone
Messages : 3828
Date d'inscription : 01/02/2014

Re: Hello

le Jeu 27 Fév 2014 - 8:44
Dans la mesure où j'ai déjà traitée comme une "pute gratuite", et où un mec m'avait déjà fait ce reproche qu'on me prenait pour une "hôtesse" quand je sortais en boite (c'est toujours la faute des femmes sans déconner...) j'estime qu'en tant que non-prostituée, j'ai le droit de l'ouvrir. Si on donnait le choix aux gens de survivre autrement qu'en étant payés comme des merdes, il le feraient. Pourquoi quand il s'agit de "travail sexuel", c'est tout de suite une prise de pouvoir ? Une prostituée qui dit non perdra surtout son client et donc de quoi survivre. Il est où le pouvoir quand un refus conduit au risque de ne pas survivre ? Et encore, je ne ne parle même pas de la violence subie.

_________________
Il faut beaucoup aimer les hommes. Beaucoup, beaucoup. Beaucoup les aimer pour les aimer. Sans cela ce n'est pas possible, on ne peut pas les supporter.
M.D.

Si j'écris un propos qui vou-e-s heurte, n'hésitez pas à me mp, je sais que je peux me tromper.


Pas de Justice, pas de Paix.
Contenu sponsorisé

Re: Hello

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum