Derniers sujets
Scum manifesto, Valerie Solanas11.10.18 17:28XB Rose-NoireArticle de France 24 qui relate la participation de la direction à un bizutage05.10.18 23:12Claire G.élections et féminisme25.09.18 17:00michekhen(Suisse) Des quotas et un manifeste féministe "Egalité maintenant !"11.09.18 21:10VénusQue savez-vous du concept de "déconstruction" ? 07.09.18 3:38Black SwanLa loi contre les violences sexistes et sexuelles en France se renforce... Mais ne protège toujours pas trop les enfants30.08.18 15:58VénusLe 8e Congrès international de recherches féministes dans la francophonie en août 201830.08.18 0:28VénusFéminisme culturel vs. féminisme radical27.08.18 10:44VénusA votre avis, comment créer une action effective ? 20.08.18 21:57michekhenLes éditions zones offrent leurs livres en libre accès !13.08.18 13:12VénusLa ceinture de sécurité, pensée pour et par des hommes ?29.07.18 17:31erulelyaSites de rencontres extraconjugaux, club libertins.....Avis?21.07.18 17:46AraignéeFéminisme et antiféminisme29.06.18 15:58Claire G.Vidéos et films féministes18.06.18 10:441977Publication par la blogueuse Antisexisme13.06.18 16:54Claire G.Luce en lutte : rendre la langue française non sexiste13.06.18 11:52LuceTribune sur la soit-disant "liberté d'importuner"11.06.18 23:56NokinheiL’idéologie de la tolérance a pris le contrôle du féminisme et menace de détruire le mouvement07.06.18 0:23AëlloonUn bon collectif queer et matérialiste à me conseiller? 04.05.18 21:40ReikoSexe sans consentement 04.05.18 11:40michekhenSituations de consentement ambigu23.03.18 18:20AraignéeC'est quoi "être une femme" ?17.03.18 9:01Coquelic0tAvortement, les croisés contre-attaquent09.03.18 18:17Claire G.Article sur le mythe de l'instinct maternel (Sarah Blaffer Hrdy)09.03.18 0:09michekhen[Radio] Emissions féministes (ou sujets qui nous concernent)07.03.18 23:38AëlloonMontrer une véritable détermination politique à éradiquer les violences faites aux femmes22.02.18 21:54AëlloonThe man-woman wars récits colorés17.02.18 6:23ReikoCrédit Mutuel Egalité Homme/Femme 201730.01.18 16:38Claire G.La santé pour les filles non-conformes18.01.18 5:04ReikoChercheures sur le lien entre hashtag/digital activism et féminisme05.01.18 3:49Black Swan

Partagez
Aller en bas
avatar
satsobek
Bleu⋅e
Bleu⋅e
Messages : 78
Date d'inscription : 08/06/2016

Re: Vidéos et films féministes

le 10.11.16 7:46
Je poste cette video pour dénoncer les violences faites aux femmes : https://www.youtube.com/watch?v=9Uq6AUWQTB0.

Qu'en pensez vous ?
Je suis assez mitigée...
avatar
erulelya
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 1845
Date d'inscription : 25/06/2014

Re: Vidéos et films féministes

le 10.11.16 9:39
La chorégraphie est superbe. C'est tout ce que j'avais de positif à dire.

Sinon, érotisation de la violence à fond, je ne suis pas sûre que ce soit vraiment le message qu'il fallait faire passer...Et la fin, je ne sais pas pour vous mais je l'ai vraiment ressentie comme "taka fuir et le vouloir pour qu'il ne te fasse plus de mal".

_________________
"Je n’ai jamais réussi à définir le féminisme. Tout ce que je sais, c’est que les gens me traitent de féministe chaque fois que mon comportement ne permet plus de me confondre avec un paillasson" – Rebecca West
avatar
Iridacea
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 2955
Date d'inscription : 12/05/2015

Re: Vidéos et films féministes

le 10.11.16 9:46
Réputation du message : 100% (1 vote)
Je ne comprends pas comment ce genre de vidéo aide les victimes, en fait. N'est-ce pas aux médecins, à l'entourage qu'il faut faire de la prévention ? Pour les victimes, un message du style « si votre partenaire fait X, ce n'est pas normal » + des ressources pour fuir est peut-être plus adéquat.

_________________
Virago soupe au lait, tatillonne et pontifiante.

--> Matérialiste tant qu'il le faudra. <--
Christine Delphy a écrit:Aucun degré d’empathie ne peut remplacer l’expérience. Compatir n’est pas pâtir.
avatar
Nurja
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 9213
Date d'inscription : 12/04/2012

Re: Vidéos et films féministes

le 10.11.16 12:59
Mis à part la dernière phrase, il y a quoi qui est censé diminuer les violences faites aux femmes ?

_________________
I'm a radical feminist, not the fun kind. Andrea Dworkin
avatar
satsobek
Bleu⋅e
Bleu⋅e
Messages : 78
Date d'inscription : 08/06/2016

Re: Vidéos et films féministes

le 10.11.16 13:57
Je vois qu'on partage les mêmes impressions.
Pour ma part , je me suis même carrément dis que la video faisait partie d'un grand ensemble d'images qui risquent de donner aux hommes, encore plus envie de violence sur les femmes, de sexe violent, etc.. Pfffff, et voilà ce qu'on nous présente comme "féministe"
avatar
michekhen
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 736
Date d'inscription : 02/09/2013

Re: Vidéos et films féministes

le 11.11.16 15:30
idem ici, j'ai plutôt l'impression que c'est de la pub pour la violence Sad
avatar
satsobek
Bleu⋅e
Bleu⋅e
Messages : 78
Date d'inscription : 08/06/2016

Re: Vidéos et films féministes

le 08.12.16 17:16
Court reportage sur une initiative courageuse : http://mobile.francetvinfo.fr/societe/societe-quand-les-femmes-sont-indesirables-dans-les-lieux-publics_1958225.html
avatar
Nurja
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 9213
Date d'inscription : 12/04/2012

Re: Vidéos et films féministes

le 08.12.16 17:38
Réputation du message : 100% (2 votes)
Vidéo intéressante. Le souci c'est qu'à l'écouter, on croirait que c'est seulement "dans les quartiers" et à cause des Musulmans. Or le sexisme n'est pas présent que là même s'il se marque de manière peut-être plus évidente à certains endroits.

_________________
I'm a radical feminist, not the fun kind. Andrea Dworkin
avatar
Nurja
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 9213
Date d'inscription : 12/04/2012

Re: Vidéos et films féministes

le 05.01.17 14:55
Percutant. Toute courte vidéo sur le machisme.
WARNING : difficile côté sonore. Une autre.

_________________
I'm a radical feminist, not the fun kind. Andrea Dworkin
avatar
Araignée
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 4555
Date d'inscription : 02/09/2012

Re: Vidéos et films féministes

le 06.01.17 8:28
La première, je la connaissais déjà. C'est dommage, le scénario est bien, mais qu'est-ce que c'est mal joué !!

_________________
"Il n'y a pas de création sans transgression des normes" (Roland Gori)
avatar
Nurja
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 9213
Date d'inscription : 12/04/2012

Re: Vidéos et films féministes

le 06.01.17 14:30
Je découvrais et j'ai été épatée par l'histoire au point d'oublier le jeu.

_________________
I'm a radical feminist, not the fun kind. Andrea Dworkin
avatar
erulelya
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 1845
Date d'inscription : 25/06/2014

Re: Vidéos et films féministes

le 06.01.17 16:29
Après le second je me sens pas bien...

_________________
"Je n’ai jamais réussi à définir le féminisme. Tout ce que je sais, c’est que les gens me traitent de féministe chaque fois que mon comportement ne permet plus de me confondre avec un paillasson" – Rebecca West
avatar
erulelya
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 1845
Date d'inscription : 25/06/2014

Re: Vidéos et films féministes

le 19.01.17 0:57
Réputation du message : 100% (1 vote)
Je crois qu'on peut le placer ici : Vaiana.



J'ai vu le film en VO non sous-titré et quelques extraits en VF, je vais donc tenter de faire un résumé avec les quelques éléments que je possède.

Synopsis a écrit:Il y a 3 000 ans, les plus grands marins du monde voyagèrent dans le vaste océan Pacifique, à la découverte des innombrables îles de l'Océanie. Mais pendant le millénaire qui suivit, ils cessèrent de voyager. Et personne ne sait pourquoi...
Vaiana, la légende du bout du monde raconte l'aventure d'une jeune fille téméraire qui se lance dans un voyage audacieux pour accomplir la quête inachevée de ses ancêtres et sauver son peuple. Au cours de sa traversée du vaste océan, Vaiana va rencontrer Maui, un demi-dieu. Ensemble, ils vont accomplir un voyage épique riche d'action, de rencontres et d'épreuves... En accomplissant la quête inaboutie de ses ancêtres, Vaiana va découvrir la seule chose qu'elle a toujours cherchée : elle-même.

Source : http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=225958.html

Test de Bechdel : 100% Les trois personnages féminins principaux sont nommés, elles parlent entre elles et d'autres choses que d'un homme.


Résumé :

Ce film d'animation raconte l'histoire de Vaiana (Moana en VO), fille du chef de son village, destinée à prendre sa suite et élevée pour ce rôle dès son plus jeune âge. Durant toute son enfance et son adolescence, Vaiana n'aura de cesse d'être partagée entre son envie irrésistible d'explorer l'océan et l'amour qu'elle porte à son peuple, entre ses parents qui l'encouragent à prendre sa place de cheffe et sa grand-mère qui l'enjoint à écouter son coeur tout en lui racontant les vieilles légendes de son peuple en dansant au bord de l'eau. Ces légendes parlent du demi-dieu Maui, qui aurait volé le coeur de Te fiti, la déesse créatrice de la vie, amenant sur terre une série de malheur qui ne pourront être arrêté que le jour ou quelqu'un voguera sur l'océan afin de retrouver Maui et d'aller remettre avec lui le coeur de Te fiti à sa place. Ce à quoi le père de Vaiana s'oppose fermement, car il y a une règle immuable sur l'île, personne ne passe "the rift" (je ne sais pas comment ils l'ont traduit en vf), la barrière qui sépare l'atoll où ils sont en sécurité et l'océan.



Mon avis : attention Spoilers


Le gros point positif de ce film, c'est que le statut de cheffe de Vaina n'est jamais remis en question. Aucun mariage n'est obligatoire, il n'y a pas de "prince", ni même de crush, aucun jeune homme dans les parages avec qui elle aurait une romance dans l'histoire. Il est établi dès le départ que c'est par droit de naissance qu'elle exercera, avec la bénédiction de tout le village, qui fera preuve de bienveillance lorsqu'elle commencera à prendre sa place aux côtés de ses parents pour gérer les affaires courantes.

Les parents de Vaiana passeront le plus clair de leur temps à la "former" à son rôle en lui faisant découvrir les activités du village, en lui préparant une tenue de cérémonie et en allant la chercher pour la ramener manu militari chaque fois qu'il lui viendra l'idée de s'approcher un peu trop près de l'eau. Ces intervention sont surtout faites par son père (qui la soulève par les aisselles pour la ramener à ses devoirs).

La grand-mère de Vaiana assume le rôle de "Village's crazy lady" (la folle du village), "That my job"** précise t-elle en souriant lorsque Vaiana lui demande pourquoi elle danse sans cesse au bord de l'eau en caressant les poissons qui se regroupent à ses pieds. On pourrait voir dans ce comportement une façon de se protéger de l'autorité de son fils qui cherche à la faire taire lorsqu'elle raconte les légendes de Maui aux enfants en les encourageant à naviguer. En se faisant passer pour folle, elle reste libre de se conduire comme elle l'entend et de continuer à raconter ce qu'elle veut sans passer pour une anarchiste.

Le second point positif et pas des moindres, c'est l'absence de chevalier blanc masculin. Dans tous les Disney (ou presque), il y a un homme qui vient secourir l'héroïne. Maui, le demi-Dieu n'est pas un sauveur. Il cherche à prendre la direction des opérations mais est obligé de céder face à la ténacité de Vaiana et fini par n'être qu'un soutient. Si ce personnage se présente en premier comme un guerrier beau, fort, puissant et sympathique, adoré de tous, l'histoire finira par nous montrer un homme plein de doutes et de peurs, qui s'apitoie sur lui-même et renonce avant d'accepter qu'il ne peut pas s'en sortir sans le soutien de Vaiana. C'est la jeune femme qui accomplira seule la quête et sauvera le monde tandis que Maui ne sera qu'un soutien tout juste bon à occuper le monstre du combat final pendant qu'elle sauve le monde.

Sans chevalier ce sont les femmes qui se sauvent elle-mêmes, dans la même lignée que Maleficient et Frozen, Vaiana sauvera seule Te Fiti la Déesse de la vie -et aussi le monde entier- en lui rendant son coeur, et ne sera elle-même guidée et aidée que par sa mère et sa grand-mère, contre l'avis du père je tiens à le souligner. Mais on ne les verra jamais affronter ouvertement leur mari/fils, elles œuvreront toujours dans l'ombre et en secret.

La mère de Vaiana aide sa fille à fuir au coeur de nuit, la grand-mère assure à Vaiana qu'elle n'a pas besoin de raconter ses secrets à son fils, parce qu'elle sa mère.

Seule Vaiana s'opposera violemment à son père.

Lors de son retour sur l'île, Vaiana est accueillie avec tendresse et effusions par ses deux parents, son père se montre plein d'humilité et lui concède qu'elle est réellement faite pour diriger d'une autre façon que la sienne, et les images nous font comprendre qu'il lui cède sa place de chef. Les créateurs nous font grâce de la sempiternelle leçon de type "c'est bien ma fille, mais tu as été imprudente, t'aurais pas du partir, mais bon t'es saine et sauve alors rentre à la maison". Vaiana est de retour parmi les siens en véritable héroïne et n'a de compte à rendre à personne.

Passons au point négatif.

La VF. C'est vraiment, pour l'instant, la seule chose que je peux reprocher. La chanson phare du film "how far I'll go" devient "le bleu lumière". Tout comme "let it go" les paroles perdent en impact pour gagner en poésie, ce que je trouve dommage car des paroles fortes telles que

I can lead with pride, I can make us strong

qui évoquent la capacité à diriger avec fierté, fortifier son peuple, deviennent en vf une notion de guide dans le care et la patience.

Je peux les guider, les rendre plus grands
Les accompagner, je prendrai le temps

La vo parle d'exploration et de découverte, d'aller toujours plus loin et décrit l'état d'esprit de Vaiana partagée entre son envie de prendre sa place de cheffe et son envie d'explorer le monde.

La Vf évoque un océan fait de mystères, d'or, de lumière, de trésor caché, par lesquels elle est attirée, peu voire pas d'exploration et d'injonction à aimer son peuple (???). On se demande qui lui fait une telle injonction car il est clair qu'elle aime son peuple sans que personne ne le lui demande.

Le message de base est conservé mais perd beaucoup en impact féministe au profit de quelque chose de poétique.

Ce n'est de loin pas le seul massacre de la VF, (massacre d'un point de vue féministe, sinon la chanson est très belle et Cerise Calixte l'interprète magnifiquement bien) si vous l'avez déjà entendue vous savez de quoi je veux parler :



Je ne peux que me fendre d'un immense facepalm. Dans la VO cette chanson s'appelle "You're Welcome" (Je vous en prie/de rien/y a pas de quoi), dans laquelle Maui explique qu'il est inutile de le remercier pour tout ce qu'il a apporté à l'humanité, ni de le prier. Il énumère les bienfaits apportés à l'humanité et les ponctue d'un "you're welcome".

Dans sa version française, Maui explique chacune de ses actions titanesques (voler du feu, attraper le soleil au lasso, faire flotter des îles sur l'océan, combattre les monstres marins...) en les ponctuant d'un "je l'ai fait pour vous, pour les hommes".

Je me demande encore ce qui passe par la tête des paroliers français...Sans doute les mêmes que ceux qui ont massacré "let it go".



** Il me semble que la Vf n'a pas conservé une traduction littérale, ça donne moins d'impact à ce message.


Si vous l'avez vu, j'aimerais bien vos avis^^








_________________
"Je n’ai jamais réussi à définir le féminisme. Tout ce que je sais, c’est que les gens me traitent de féministe chaque fois que mon comportement ne permet plus de me confondre avec un paillasson" – Rebecca West
avatar
Nurja
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 9213
Date d'inscription : 12/04/2012

Re: Vidéos et films féministes

le 12.03.17 17:58
Réputation du message : 100% (2 votes)
Qu'est-ce que tu comprends pas quand elle dit non ?

_________________
I'm a radical feminist, not the fun kind. Andrea Dworkin
avatar
Nurja
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 9213
Date d'inscription : 12/04/2012

Re: Vidéos et films féministes

le 01.04.17 10:33
Ceci n'est pas une chanson féministe. J'aime bcp les images.

_________________
I'm a radical feminist, not the fun kind. Andrea Dworkin
timer
Bleu⋅e
Bleu⋅e
Messages : 24
Date d'inscription : 24/03/2017

Re: Vidéos et films féministes

le 01.04.17 12:05
Et j'ajoute également ce magnifique documentaire passé sur Arte concernant la lutte des suffragettes en Angleterre.
@Dihya la video a ete ejectee par cause de copyrights, te rappellerais-tu du titre? ca a l'air de commencer par "Les suffragettes, ni pailla[...]", enfin c'est ce que dit youtube.
timer
Bleu⋅e
Bleu⋅e
Messages : 24
Date d'inscription : 24/03/2017

Re: Vidéos et films féministes

le 01.04.17 14:49
Réputation du message : 100% (1 vote)
merci beaucoup! Smile
avatar
Nurja
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 9213
Date d'inscription : 12/04/2012

Re: Vidéos et films féministes

le 04.05.17 15:39
Les filles du Plessis
Pas encore vu jusqu'au bout, mais ce film me semble plutôt féministe : déjà, il parle d'un sujet plutôt tabou : les internats pour mineures enceintes. Puis, il me semble que l'angle choisi dénonce la manière dont les choses se passaient. (j'espère que c'est effectivement du passé)

_________________
I'm a radical feminist, not the fun kind. Andrea Dworkin
avatar
erulelya
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 1845
Date d'inscription : 25/06/2014

Re: Vidéos et films féministes

le 14.05.17 20:49
Réputation du message : 100% (1 vote)
Je vais essayer de le trouver, il faut absolument que je le voie.

_________________
"Je n’ai jamais réussi à définir le féminisme. Tout ce que je sais, c’est que les gens me traitent de féministe chaque fois que mon comportement ne permet plus de me confondre avec un paillasson" – Rebecca West
avatar
Aëlloon
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 1825
Date d'inscription : 01/04/2014

Re: Vidéos et films féministes

le 16.05.17 1:07
Je viens de regarder Dark Waters, un film fantastique (je parle du genre), qui n'est pas à proprement parler un film féministe, mais qui passe sans problème le fameux test dont je ne rappelle plus le nom...

Une majorité de personnages féminins, pas de scènes de sexe du tout, et aucune ambiguïté sexuelle entre l'héroïne et les rares personnages masculins qu'elle croise, ce qui est suffisamment rare pour être salué.

C'est un film avec quelques scènes un peu gore mais facilement distanciables: je n'aime pas les films d'horreur (regarder des scènes de torture du genre Saw, très peu pour moi merci).

Et en revanche, je trouve la photographie du film globalement assez belle malgré son petit côté film de série b, et une forme de dénonciation de la folie catholique, donc pas un chef d'œuvre non plus, mais sympa pour se changer les idées si comme moi vous aimez plus avoir peur que mal face à un film (bon et encore, "peur" c'est beaucoup dire concernant ce film, ça reste une peur raisonnable comparé à Paranormal Activity, par exemple, qui m'a quand même fait faire quelques bonds et montées d'adrénaline).

Donc un film parfait pour les féministes tendance gothique en mal de divertissement. Very Happy

_________________
Si Dame Nature avait voulu que je sois muette, elle ne m'aurait pas faite !
avatar
Araignée
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 4555
Date d'inscription : 02/09/2012

Re: Vidéos et films féministes

le 16.05.17 16:45
Tu as regardé Dark Water, le film original japonais, ou le remake américain ? (Ou un autre film qui a le même titre ?)

_________________
"Il n'y a pas de création sans transgression des normes" (Roland Gori)
avatar
Aëlloon
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 1825
Date d'inscription : 01/04/2014

Re: Vidéos et films féministes

le 17.05.17 2:06
@Araignée: alors j'ai également vu le Dark Water japonais (que j'ai adoré, les nippons sont très doués pour les films d'angoisse I love you), mais là, ce n'est pas un remake américain mais un autre film:
Dark Waters, avec un "s", de Mariano Baino, une histoire et un univers qui n'ont rien à voir avec le Dark Water japonais !

Et par ailleurs, j'ai tendance à me méfier des remakes US comme de la peste: trop de déceptions, et puis pourquoi mal refaire un film bien fait au départ ? Trop souvent le cas...
Encore un truc incompréhensible pour moi, et qui m'énerve, déjà que j'ai les VF plutôt en horreur, alors les remakes... surtout US...

_________________
Si Dame Nature avait voulu que je sois muette, elle ne m'aurait pas faite !
avatar
Araignée
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 4555
Date d'inscription : 02/09/2012

Re: Vidéos et films féministes

le 17.05.17 23:49
OK, merci pour ces précisions ! Smile

_________________
"Il n'y a pas de création sans transgression des normes" (Roland Gori)
avatar
Aëlloon
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 1825
Date d'inscription : 01/04/2014

Re: Vidéos et films féministes

le 18.05.17 0:49
De rien !

Je viens de visionner A Capella, de Lee Sujin, un réalisateur coréen.

Trigger Warning/spoil/scènes violentes:
Attention, ce film traite de viols collectifs et du harcèlement abominable que subissent les victimes, il y a des scènes (vraiment) difficiles, car violentes, mais je trouve que c'est un film magnifique (et apparemment, Martin Scorsese aussi ^^) qui réussit quand même le pari de la poésie, de la délicatesse (hors de ces scènes abominables, bien sûr).

Un film à voir si vous avez le cœur bien accroché, mais si c'est le cas, alors ça en vaut la peine.

Edit: @Dihya : Merci pour cette interview de Simone de Beauvoir, je crois que c'est la première fois que je la vois dans une vidéo ! On croit déjà tout savoir de ce qu'elle nous dit, mais en réalité la finesse, la subtilité de son expression et de la structure de sa pensée, de ses arguments fait qu'immanquablement on se dit: "Bon, va falloir tout reprendre à zéro...".

_________________
Si Dame Nature avait voulu que je sois muette, elle ne m'aurait pas faite !
Coquelic0t
Bleu⋅e
Bleu⋅e
Messages : 53
Date d'inscription : 18/09/2014

Re: Vidéos et films féministes

le 14.06.17 17:17
Court extrait d'un documentaire qui a l'air intéressant : https://vimeo.com/95740775

Plus d'info ici : http://www.film-documentaire.fr/4DACTION/w_fiche_film/40948
Contenu sponsorisé

Re: Vidéos et films féministes

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum