Derniers sujets
C'est quoi "être une femme" ?Sam 17 Fév 2018 - 15:44michekhenThe man-woman wars récits colorésSam 17 Fév 2018 - 6:23ReikoUn bon collectif queer et matérialiste à me conseiller? Jeu 15 Fév 2018 - 17:16ReikoSituations de consentement ambiguJeu 15 Fév 2018 - 3:28FemkePrésentation PanthictusMer 14 Fév 2018 - 19:15PanthictusLa Nuit rêvée de... Geneviève FraisseSam 10 Fév 2018 - 20:56Christine De PisanSlimani surcotée ou auteure essentielle ?Sam 10 Fév 2018 - 19:39Christine De PisanMontrer une véritable détermination politique à éradiquer les violences faites aux femmesSam 10 Fév 2018 - 14:41Christine De PisanInvisibilisation des femmes dans l’histoire: Rendre visible les invisibles.Sam 10 Fév 2018 - 10:21Christine De PisanFrançoise HéritierSam 10 Fév 2018 - 0:25Christine De PisanLa femme la plus détestée d’ Amérique Ven 9 Fév 2018 - 19:33Christine De PisanCaptiveVen 9 Fév 2018 - 19:30Christine De PisanIntersectionalité et paradigmes apparentésVen 9 Fév 2018 - 18:50Christine De PisanPrésentation de Maerlynn (:Ven 9 Fév 2018 - 18:48Christine De PisanD'où vient l'essentialisme ?Ven 9 Fév 2018 - 18:46Christine De Pisanréfléchir à plusieurs pour rélféchir plus vite!! :)Ven 9 Fév 2018 - 18:13Christine De PisanPétition: " Fermez tous les comptes qui tweetent des menaces de viol envers les femmes ! "Ven 9 Fév 2018 - 18:10Christine De PisanTribune sur la soit-disant "liberté d'importuner"Ven 9 Fév 2018 - 18:00Christine De PisanCrédit Mutuel Egalité Homme/Femme 2017Ven 9 Fév 2018 - 17:37Christine De PisanPrésentation de FemkeVen 9 Fév 2018 - 17:36Christine De PisanVidéos et films féministesVen 9 Fév 2018 - 17:34Christine De PisanPublication par la blogueuse AntisexismeVen 9 Fév 2018 - 17:05Christine De PisanPrésentation de Joe EstesMer 7 Fév 2018 - 17:54Joe EstesPrésentation VegasparanoMar 30 Jan 2018 - 16:34Claire G.Présentation de MickaëlAuroraLun 29 Jan 2018 - 18:49IridaceaLa santé pour les garçons fémininsJeu 18 Jan 2018 - 5:39ReikoChercheures sur le lien entre hashtag/digital activism et féminismeVen 5 Jan 2018 - 3:49Black SwanPrésentation de RatedRTeslaJeu 21 Déc 2017 - 14:05RatedRTeslaPouvez-vous m'aider svpLun 18 Déc 2017 - 22:30shredeuse123Présentation de ma situationLun 18 Déc 2017 - 19:04IridaceaSalut à tou.te.sDim 17 Déc 2017 - 18:51Lucebonjour tout le mondeMar 12 Déc 2017 - 1:15Araignée

Partagez
Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Re: Paris 19 janvier, manif défense du droit à l'IVG

le Dim 19 Jan 2014 - 17:21
Bon, j'en rentre et je n'ai pas vu de pancarte parlant de prostitution, enfin j'ai pas examiné toutes les pancartes non plus, en particulier celles des premiers rangs vu que j'étais derrière. À part le fait qu'à la fin la femme qui tenait le mégaphone a remercié le Strass d'avoir déclaré le rassemblement, et dit qu'en tant que féministes c'était important de savoir dépasser nos divergences pour se réunir sur certains combats, j'ai pas eu l'impression qu'il y ait eu des signes évidents de l'implication du Strass.

J'ai du mal à juger de combien de monde il y avait, mais j'ai trouvé que c'était pas mal, surtout pour un truc organisé un peu à la dernière minute. L'ambiance était assez pêchue, ça faisait quand même plaisir (je préfère pas penser à combien de réacs il y avait dans la rue de l'autre côté de Paris). Pas le moindre accrochage d'après ce que j'ai vu.

Apparemment le prochain rendez-vous est le premier février devant l'ambassade d'Espagne.
avatar
sandrine
Amazone
Amazone
Messages : 3597
Date d'inscription : 15/09/2012

Re: Paris 19 janvier, manif défense du droit à l'IVG

le Dim 19 Jan 2014 - 17:39
Je dois reconnaître que le STRASS n'a pas mis ses propres revendications en avant, ça me paraît très possible en effet qu'abo et anti-abo se rejoignent sur ce thème essentiel. D'ailleurs je serais sûrement allée à la manif si j'avais pu.

Compte rendu de la manif dans le Monde (après le compte rendu de la manif des anti IVG...):



« AVORTER C'EST MON DROIT, INTÉGRISTES HORS LA LOI »

Un peu plus loin, entre 200 et 300 personnes se sont rassemblées place d'Italie pour défendre l'avortement, en solidarité avec les femmes espagnoles et en réaction à la manifestation anti-IVG.

« Avorter c'est mon droit, intégristes hors la loi », « mon corps, mon choix, à bas le patriarcat » ou « avortement, t'es pas d'ac ? Dégage, réac ! » criaient les manifestants, en majorité des femmes, venues à l'invitation du Syndicat du travail sexuel (Strass) et de groupes féministes.

« Nous ne voulons pas que la France devienne comme l'Espagne », où le droit à l'avortement vient d'être restreint, « ou comme la Suisse », qui doit bientôt débattre du remboursement de l'IVG par l'assurance-maladie, a déclaré à l'AFP Valerie Rey, une des organisatrices du rassemblement.

Les députés doivent se prononcer sur la suppression d'une notion peu connue, inscrite dans la loi de 1974 légalisant l'interruption volontaire de grossesse. Celle-ci prévoit que seule « la situation de détresse » justifie un tel recours. Un amendement socialiste, dans le cadre du projet de loi pour l'égalité entre les femmes et les hommes, veut le remplacer par un énoncé bien différent : « La femme enceinte qui ne veut pas poursuivre une grossesse » peut demander à un médecin son interruption, dit le texte remanié.

http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/01/19/appel-a-manifester-des-anti-avortements_4350620_3224.html

_________________
Le pouvoir est maudit, c'est pour cela que je suis anarchiste. (Louise Michel)
avatar
pierregr
Amazone
Amazone
Messages : 3993
Date d'inscription : 05/09/2011
http://www.norme-du-glabre.ct-web.fr/

Re: Paris 19 janvier, manif défense du droit à l'IVG

le Mar 21 Jan 2014 - 1:19
C'était prévisible, enfumage

http://www.avft.org/article.php?id_article=739
avatar
Carol
Hystérique
Hystérique
Messages : 686
Date d'inscription : 31/07/2013

Re: Paris 19 janvier, manif défense du droit à l'IVG

le Mar 21 Jan 2014 - 3:26
@pierregr a écrit:C'était prévisible, enfumage

http://www.avft.org/article.php?id_article=739

je ne crois pas :
http://www.crepegeorgette.com/2014/01/20/reponse-au-communique-sur-lavft-suite-la-manifestation-dhier/

il s'agirait plutôt d'un concours de circonstances. Deux personnes qui ne pouvaient tout gérer seules se sont vu prêter le concours d'une association et l'on accepté. Il n'y avait pas de référence au STRASS lors de la manif. Je ne vois pas en quoi défendre la prostitution empêche de défendre le droit à l'avortement (tant qu'il n'y a pas récupération bien evidement).
avatar
Invité
Invité

Re: Paris 19 janvier, manif défense du droit à l'IVG

le Mar 21 Jan 2014 - 10:28
@pierregr a écrit:C'était prévisible, enfumage

http://www.avft.org/article.php?id_article=739
Outre ce qu'a répondu Michonne (que je plussoie), je ne vois pas ce que cet article apporte comme information qui n'ait pas été déjà donnée et débattue ici, donc je trouve étrange de le présenter comme apportant la réponse.
AlDente
Poilu⋅e
Poilu⋅e
Messages : 7
Date d'inscription : 15/01/2014

Re: Paris 19 janvier, manif défense du droit à l'IVG

le Mar 21 Jan 2014 - 11:45
J'ai lu l'article est c'est assez impressionnant le nombre de mensonges/mauvaises interprétations.
Surtout que c'est écrit par quelqu'un qui n'y est pas allé.

Un peu déçu de lire ça.
avatar
Hopey
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e
Messages : 309
Date d'inscription : 27/11/2013

Re: Paris 19 janvier, manif défense du droit à l'IVG

le Mar 21 Jan 2014 - 12:40
le texte de l'AVFT me gène vraiment parce qu'il prétend que le STRASS s'invite à toutes les manifs pour "récupérer" des luttes en donnant l'exemple de l'antifascisme, or, plusieurs membre du STRASS qui étaient à ACT UP dans le passé, ont toujours été de ces luttes, ainsi que des luttes pour la défense du droit à l'IVG, et ce depuis plus de 15 ans.

Franchement, les gens s'imaginent quoi? Que ces militant.e.s débarquent de nulle part?
Le STRASS a beaucoup de liens avec des militant.e.s de gauche et extrème-gauche (NPA, FA, AL, et SCALP dans le temps...), c'est souvent des liens de longue date, du temps où le STRASS n'existait pas, liens qui se sont tissés dans la rue, et dans les luttes.

Je fais partie des gens qui n'apprécie pas du tout le STRASS tant sur les modes d'action et d'organisation que sur le fond politique, mais c'est vraiment malhonnête de nier qui illes sont et d'où iels viennent.

En ce qui me concerne, j'interroge le pourquoi ce "syndicat" plaît tellement à l'extrème gauche, alors que les féministes qui sont dans ces groupes d'EG depuis des années sont toujours méprisées, reléguées... (cf par exemple à la FA)

En outre, le fait que le STRASS se pointe à l'ExisTrans, c'est également parce que encore une fois, beaucoup de ses militant.e.s sont depuis très longtemps en soutien avec les luttes des personnes trans', là où cette question déchirait parfois les féministes radicales.

Puisqu'on en est au point "histoire des luttes" Smile n'oublions pas non plus les trans' qui sont depuis de nombreuses années également investi.e.s dans la lutte de défense du droit à l'IVG, en citant par exemple feu le GAT (groupe activiste trans)...

Bref, les désaccords politiques, même profonds, n'autorisent pas à refaire l'histoire, et je pense que la militante de l'AVFT n'a pas seulement loupé la manif de dimanche dernier, mais bien d'autres avant, sinon elle ne dirait pas des trucs aussi faux.

Pour mémoire aussi, il y a 15 ans, Caroline Fourest (herself!) était de la partie dans la rue contre Xavier Dor et les cathos intégristes, aux côtés d'ACT UP, du SCALP, de la FA, la LCR, la CNT...

_________________
Like a Star @ heaven Ten cuidado con el presente que construyes, debe parecerse al futuro que sueñas Like a Star @ heaven (Mujeres Creando)
avatar
sandrine
Amazone
Amazone
Messages : 3597
Date d'inscription : 15/09/2012

Re: Paris 19 janvier, manif défense du droit à l'IVG

le Mar 21 Jan 2014 - 12:45
1) Précision: un(e) individu(e) peut déposer une manif, pas besoin d'être une organisation.
2) Que les membres du STRASS soient sincèrement opposées à l'avortement me paraît fort plausible, mais c'est pas ça qui personnellement va me faire changer d'avis sur ce qui reste l'essentiel de leur raison d'être: la défense de la prostitution.

Ce qui est un peu dommage à mon avis, c'est que la contre-manif n'a réuni que quelques centaines de personnes, alors que les anti-IVG étaient 16000 selon la police...
D'expérience, lorsque les orgas appelant à la manif sont, on va dire, controversées, il y a un risque réel de décourager des gens qui redoutent (à tort ou à raison) que leur participation soit perçue comme une approbation des idées des organisateur(trice)s.

Manif anti IVG ou manif de la Fédératiion anarchiste?:

edit : pour expliquer la présence de la fédération anarchiste, je vais donc vous expliquer le déroulé total de la manifestation.
J'en profite pour vous signaler une chose ; je ne sais pas à quel point vous vous rendez compte de vos propos. On s'est vraiment démené à mort pour cette manif et il faut TOUT justifier. C'est lamentable.
Nous a donc été reproché que la fédération anarchiste soit présente avec 3 bannières très visibles.
Remontons à l'origine de la manif.  Nous avions dans l'idée de faire à la base Corvisart - Denfert et nous pensions que la pref - car elle nous avait laissé entendre que - nous autoriserait ce trajet. Nous aurions donc été face à l'extrême-droite. Il était donc indispensable d'avoir un service d'ordre. J'en parle donc à un copain qui me propose de rencontrer des gens de la fédération anarchiste. Nous les avons donc rencontré vendredi soir ; nous savions alors que la manif serait fixe  et à place d'Italie mais on ne pouvait avoir la certitude qu'il n'y aurait pas en fin de manif des skins en train de chasser ; mieux vaut donc être trop prudents que se retrouver comme des cons. Par ailleurs, on avait convenu, vu l'endroit où on était, de border la manif par des banderoles histoire que les gens ne s'éparpillent pas. Celles et ceux présents ne l'ont peut-être pas vu mais la police était là, en civil, à surveiller qu'il n'y ait pas de débordement. On a donc fait 3 banderoles avec Dariamarx le samedi, avec les 3 de la fédération anarchiste, on bordait la place, les gens s'agglutinent derrière, cela fait rassemblé et uni bref  c'est bien. Les gens de la fédé sont donc venus à une dizaine, en service d'ordre et ils avaient leurs banderoles.
Personne ne vous a empêché d'apporter vos propres banderoles. Personne n'a empêché aucune association féministe de venir avec ses banderoles. La fédération anarchiste était là pour assurer notre sécurité même si nous avons eu la chance qu'il n'y ait aucun problème et je trouve lamentable et déplacé de leur reprocher quoi que ce soit. J'en profite pour les  remercier çà nouveau de leur disponibilité.

Une banderole (dans une manif de quelques centaines de personnes), OK, mais trois? C'est pas un peu exagéré? A-ton demandé l'avis de tou(te)s les participant(e)s pour cette sur-visibilité d'une organisation qui ne correspondait certainement pas aux convictions de tou(te)s celleux qui étaient venu(e)s défendre le droit à l'IVG?
Aider au service d'ordre donne-t-il le droit de quasiment représenter la manifestation?
Quant à l'argument "personne ne vous empêche d'amener vos banderoles" je trouve ça quand même un peu raide!
Les autres orgas ou associations vont-illes devoir faire la course avec la Fédération anarchiste pour amener autant voire plus de banderoles et drapeaux? Et pour les non-organisé(e)s, des pancartes indiquant: "Je ne suis pas d'accord avec les idées de la Fédération anarchiste"?

Quant à l'argument "ces banderoles sont là pour que les manifestant(e)s ne s'éparpillent pas" "car la police surveille s'il n'y a pas de débordement", je le trouve également tiré par les cheveux.
Ce qui pourrait intéresser la police ce n'est pas "l'éparpillement" (les manifestant(e)s qui vont où illes veulent, ce sont les organisateur(trice)s que ça peut gêner)  mais bien d'éventuels "débordements". Or ces débordements peuvent tout à fait avoir lieu en marge de la manif.

Quant à savoir si les participant(e)s partagent cet avis "ça fait rassemblé et uni quand on est parqués derrière des banderoles siglées Fédération anarchiste", n'aurait-il pas fallu leur poser la question plutôt que les mettre devant le fait accompli?

_________________
Le pouvoir est maudit, c'est pour cela que je suis anarchiste. (Louise Michel)
avatar
Lollipop
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 841
Date d'inscription : 28/11/2013

Re: Paris 19 janvier, manif défense du droit à l'IVG

le Mar 21 Jan 2014 - 13:38
En fait ça pause plus largement la question de l'intersection des luttes et des activismes. On parlait de Guy Geoffrey dans un autre sujet, c'est la même problématique : comment s'allier ? Qui accepter comme représentant ? Quel visibilité (ou non) de la part des alliés ? Comment concilier des groupes aux valeurs/opinions différentes ?

La politique a l'avantage de ne pas trop s'embarrasser de retournements de veste, ni de prendre des décisions arbitraires pour ne pas rester bloquer sur certains problèmes.
avatar
Césarion
Hystérique
Hystérique
Messages : 464
Date d'inscription : 17/09/2013

Re: Paris 19 janvier, manif défense du droit à l'IVG

le Mar 21 Jan 2014 - 13:49
Je pense que la meilleure solution aurait été de ne rien relever. Pour moi, dans le fond, le STRASS défend des intérêts masculinistes (oui oui), et en tant que féministe je ne serai sûrement pas allé les rejoindre (sachant qu'ils ont pris en charge l'organisation). J'ai du mal à parler de "récupération" dans la mesure où je ne pense pas qu'ils manquent de sincérité à ce sujet, mais par contre il est clair que je ne m'afficherais pas avec eux, clairement. Ça me débecte pas mal que certaines personnes tentent de s'imposer dans le milieu féministe de la sorte, mais ce n'est pas comme ça qu'il faut lutter je pense.
avatar
exno
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 1120
Date d'inscription : 24/08/2013
http://lesossurlapeau.canalblog.com

Re: Paris 19 janvier, manif défense du droit à l'IVG

le Mar 21 Jan 2014 - 14:03
sandrine : d'où vient cette citation sur la FA ?

_________________
Attack of the 50ft. feminazi
avatar
Invité
Invité

Re: Paris 19 janvier, manif défense du droit à l'IVG

le Mar 21 Jan 2014 - 14:22
De l'article sur crêpe georgette en réponse au communiqué de l'AVFT cité plus haut : http://www.crepegeorgette.com/2014/01/20/reponse-au-communique-sur-lavft-suite-la-manifestation-dhier/

Je suis pas bien sûr de voir de quoi il s'agit concernant les banderoles : perso, j'étais rangé derrière, donc j'ai pas trop vu les banderoles (sauf une ou deux par transparence). J'avais juste remarqué les drapeaux noirs des gens du SO sur le côté (et qui m'ont pas dérangé perso, mais je peux comprendre que ça ne soit pas le cas de tout le monde), je sais pas si c'est de ça qu'il s'agit ou d'autres trucs.

avatar
sandrine
Amazone
Amazone
Messages : 3597
Date d'inscription : 15/09/2012

Re: Paris 19 janvier, manif défense du droit à l'IVG

le Mar 21 Jan 2014 - 14:34
Les banderoles ne sont pas destinées à être vues par celleux qui sont parqué(e)s derrière mais par les passant(e)s (et surtout à figurer sur des photos).
Tant mieux si ça ne te dérange pas, mais il y a peut-être des gens que ça dérange et c'est le procédé lui même que je trouve discutable.
D'ailleurs il ne s'agit pas de "la" FA mais de quelques individus sympathisant(e)s du STRASS - la FA compte aussi pas mal d'anarchaféministes abolitionnistes résolument opposées au système prostitutionnel.

Il n'y a pas que la FA qui a ce genre de pratique, je me rappelle d'un parti d'extrême gauche dans une lutte de Sans papiers qui avait amené plusieurs banderoles et des drapeaux. Des manifestant(e)s s'en étaient plaint: la réponse avait été la même, "vous n'avez qu'à amener vos banderoles et drapeaux". La réponse "mais j'ai pas envie de venir avec des banderoles et drapeaux", je suis juste venue soutenir les sans papiers, sans étiquette particulière" avait été ignorée.
Plusieurs personnes m'avait dit avoir eu envie de rejoindre le cortège mais s'en être abstenu en raison de cette sur-représentation du parti en question; "Je soutiens les sans papiers, pas ce parti".

_________________
Le pouvoir est maudit, c'est pour cela que je suis anarchiste. (Louise Michel)
avatar
Invité
Invité

Re: Paris 19 janvier, manif défense du droit à l'IVG

le Mar 21 Jan 2014 - 15:06
@sandrine a écrit:Les banderoles ne sont pas destinées à être vues par celleux qui sont parqué(e)s derrière mais par les passant(e)s (et surtout à figurer sur des photos).
Oui, bien sûr, ce que je voulais dire c'est juste que du coup j'ai du mal à me rendre compte à quel point c'était visible ou pas pour le « public » (je crois qu'on dit essentiellement la même chose mais que je m'étais pas exprimé assez clairement). J'ai pas réussi à trouver assez de photos pour me faire une opinion sur ce point.

Plus bas tu parles de sur-représentation (dans un autre cas), et en fait j'ai l'impression que c'est pas mal une question de dosage : que quelques organisations/partis soient un peu visibles, ça ne me paraît pas forcément gênant par contre si elles accaparent trop la visibilité, je suis d'accord que c'est problématique.

D'ailleurs il ne s'agit pas de "la" FA mais de quelques individus sympathisant(e)s du STRASS - la FA compte aussi pas mal d'anarchaféministes abolitionnistes résolument opposées au système prostitutionnel.
En effet tu fais bien de le souligner. En même temps, même si déclarée par le Strass, c'est une manif sur le droit à l'IVG, sujet dont j'imagine qu'il fait quand même nettement plus l'unanimité au sein de la FA Smile
avatar
sandrine
Amazone
Amazone
Messages : 3597
Date d'inscription : 15/09/2012

Re: Paris 19 janvier, manif défense du droit à l'IVG

le Mar 21 Jan 2014 - 15:54
Bien sûr qu'il fait l'unanimité! Mais je suis certaine que le fait qu'il ait été organisé par le STRASS aurait découragé les abolitionnistes d'y participer (car il y a été fait allusion dès l'annonce, sur démosphère notamment).
Les gens auront tendance à penser que le STRASS n'aurait pas demandé à une orga abolitionniste de faire le SO: c'est pourquoi c'est important de souligner que le STRASS a demandé ce service non à "la" FA, mais à quelques individus de la FA qui ne sont pas opposé(e)s au système prostitutionnel.

_________________
Le pouvoir est maudit, c'est pour cela que je suis anarchiste. (Louise Michel)
avatar
Invité
Invité

Re: Paris 19 janvier, manif défense du droit à l'IVG

le Mar 21 Jan 2014 - 17:36
Pour la manif toulousaine sur le droit à l'IVG la semaine dernière (nous étions 400) il a été demandé explicitement que les gens rangent leurs banderoles mentionnant un parti ou une organisation. Et franchement je dois dire que je préfère, j'ai de plus en plus de mal à défiler avec des gens qui mettent en avant leur orga/parti. Du coup je pense que ça m'aurait mise mal à l'aise de voir ça. Mais le communiqué de l'AVFT me met également mal à l'aise, je trouve ça mesquin en fait...
avatar
Invité
Invité

Re: Paris 19 janvier, manif défense du droit à l'IVG

le Mar 21 Jan 2014 - 17:46
Moi je sais pas, parfois au contraire je trouve intéressant de voir qui est dans la manif.
Par exemple, l'hiver dernier, lors des manifs pour le mariage pour tous, il y avait des partis politiques de gauche, des assos féministes, des banderoles anti-racisme, un groupe de végétariens (non non, pas nous ^^)...
Ou à la veggie pride, il y en avait qui brandissaient aussi des pancartes féministes, anti-racistes, anti-fascistes, etc.
Et je trouvais ça plutôt cool, ça donne une idée de la variété des gens qui se rassemblent pour une cause.

Par contre c'est vrai que parfois l'un des groupes l'emporte en nombre et/ou en visibilité et du coup on a l'impression que c'est une revendication de toute la manif, ce qui n'est pas honnête pour les autres.
avatar
Lollipop
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 841
Date d'inscription : 28/11/2013

Re: Paris 19 janvier, manif défense du droit à l'IVG

le Mar 21 Jan 2014 - 18:15
Bien dit. Ca peut informer les gens sur les liens entre différents courants de pensée. Mais c'est à double-tranchant : ça motivera  des gens favorables aux groupes représentés, mais ça peut faire fuire des gens modérés qui seraient favorables au sujet de la manif mais ont un problème avec certains groupes ou certaines idées qui y sont jointes.

Personnellement, je fuis et refuse volontairement certains courants de pensée, non par parce qu'elles sont complètement fausses, mais parce qu'elles véhiculent en annexe des choses que je ne veux pas soutenir ou tolérer. Si une manif est soutenue par la droite radicale, je serai un peu  Suspect , bien plus que si elle est soutenue par Osez Le Féminisme ou Les chiennes de garde.

Je suppose que la question se pose au cas par cas et dépend de l'ampleur que ces "liens" vont prendre par rapport au sujet originel.
avatar
pierregr
Amazone
Amazone
Messages : 3993
Date d'inscription : 05/09/2011
http://www.norme-du-glabre.ct-web.fr/

Re: Paris 19 janvier, manif défense du droit à l'IVG

le Mar 28 Jan 2014 - 9:44
Le facho masculiniste/christianiste Aimeles (alias Leonidas Durandal) a encore frappé. Voici son incitation aux féminicides, suite à la manif de la semaine passée. (ne pas signaler la page, voir l'info en hide, à la fin)
C'est moi qui graisse
 
Rétablir la peine de mort pour lutter contre les avortements

Publié le 20 janvier 2014 par Léonidas Durandal à 18 h 47 min
Pour retrouver un peu de morale chez nos femmes, il va falloir y mettre les moyens. Je crois que nous n'en sommes plus au stade où une gentille loi contraignante pourrait contre-carrer l'hystérie de la femme française. Nous ne sommes pas en Espagne où la société s'est relevée miraculeusement de décennies de folie progressiste mais à qui il a fallu une crise économique sans précédent pour commencer à se poser des questions de cet ordre. Chez nous, le débat médiatique et l'éducation de nos enfants deviennent de plus en plus difficiles à assurer dans de bonnes conditions à cause d'un système corrompu au dernier stade.


Exemple pour la journée d'hier.

Prenons seulement la journée de manipulation médiatique d'hier. Les journaux ont profité de notre journée de contestation dans la rue contre les infanticides, notre marche pour la vie, pour faire parler les personnes favorables à ces infanticides. Au mieux, ils nous ont ignorés. Au pire, ils se sont servis de notre mouvement, pourtant très majoritaire dans la rue, pour faire passer leurs idées. Les seuls médias qui traitaient un peu objectivement l'information ces derniers mois, BFM TV, les représentations régionales telles que France 3 et certaines chaînes de Radio France, ont été mises au pas depuis. Désormais, il n'y a plus aucun espoir que ce système médiatique joue son rôle. La réflexion est à l'arrêt dans notre pays. Et tandis que « l'évolution » progressiste détruit tout sur son passage, il ne nous est plus permis, ou de moins en moins, de contester ces évolutions. Tout est sous contrôle de la doxa si ce n'est internet. Pour le reste, que nous soyons minoritaires ou majoritaires sur un sujet n'y change rien. Minoritaires, nous ne devrions plus exister pour ces gens au pouvoir. Majoritaires, nous sommes dans l'erreur, et il ne faut donc pas nous donner la parole. La machine tourne à vide. Elle a raison sans écouter plus que cela des arguments qui ne lui conviennent pas. Le niveau de conscience général de notre pays est proche du zéro, sur tous les sujets de société et en particulier, comme on le voit,sur l'avortement, crime s'il en est. Nous nous enfonçons sans pouvoir faire le constat de notre échec total masqué par l'illusion de décennies d'une réussite irresponsable basée uniquement sur une manne pétrolière qui nous est tombée du ciel et qui n'était pas le fruit de nos compétences propres. A cause de cette richesse, l'incompétence s'est généralisée dans notre société, si ce n'est parmi les professions libérales, et nous gagnons de l'argent moins par notre intelligence que par notre capacité à oppresser le contribuable ou l'employé.


L'échec total sur la question de l'avortement, un exemple significatif de faillite sociale.

Chez nous, les moyens de contraception ne cessent de se développer et en parallèle, les avortements n'ont jamais été aussi nombreux alors même que de nombreux infanticides ne sont plus comptabilisés (pilule du lendemain). Et pourtant personne ne veut faire le bilan de l'échec du progressisme. Personnellement, j'ai toujours été opposé à la peine de mort. Les voyous hommes se font une gloire de mourir à l'échafaud. Mais qu'en est-il du côté des femmes . Depuis quelques jours, je suis en train de comprendre que seuls des moyens drastiques pourront bientôt s'opposer à un tel permis de tuer communautaire. Nous n'y arriverons pas sans y mettre les moyens. Beaucoup trop de nos femmes en sont arrivées à tuer leurs enfants, à faire des lois pour légitimer leur folie criminelle, et surtout empêcher toutes celles à qui il resterait un brin de conscience de pouvoir être éclairées dans leurs prises de décisions. Ainsi, le délit d'entrave à IVG, voté aujourd'hui même, est maintenant conçu pour que les conditions d'une réflexion et d'une prise de conscience morale soient interdites. Tuer son enfant doit être un droit reconnu par tous. Toute étude scientifique, toute image d'enfant dans le ventre de sa mère, toute prospection de possibilités autres qui s'offriraient à une femme seront bientôt assimilés à un empêchement à avorter. La femme ne doit pas être mise face à la réalité de sa grossesse. Qu'en sera-t-il si une de ces femmes rencontre une de nos manifestations par hasard et décide de porter plainte contre nous à cause de nos affiches ? A mon avis et vu l'expérience du passé, il ne faudra pas quelques années pour que le fait de manifester contre l'IVG puisse être considéré comme un délit d'entrave IVG et sanctionné devant un tribunal.


La libération de la femme : une lente évolution vers la tyrannie.

Au début, le droit d'infanticide est conçu de manière exceptionnel dans le cadre d'une « libération de la femme ». Par la suite, il se généralise. Dans un troisième temps, il devient l'unique option. A ce stade, la liberté de la femme n'est plus qu'un lointain souvenir : la femme n'est plus éclairée dans ses choix, les avortements sélectifs des femmes touchent les filles en principal. Il est à prévoir qu'un dernier stade de corruption pourrait être celui, dans des pays très riches, de l'élimination de masse des enfants garçons par ces femmes et de la fabrication sur commande de bébés aux caractéristiques eugénistes particulières (comme cela se fait déjà pour les PMA), voire la fabrication d'oenuques au service de leurs parents.

La peine de mort pour infanticide : une solution à envisager désormais.

A tout choisir, en demandant à la loi de tuer une femme meurtrière, certes on tuerait une femme qui pourrait avoir d'autres enfants. Cependant, on empêcherait surtout une femme de se croire tout permis sur sa future progéniture. Des êtres qui sont capables de tuer un enfant, peuvent-elles être de bonnes mères ? Sans prise de conscience de leur part, seront-elles capables de mettre un frein à l'inceste symbolique qu'elles exerceront sur leurs futurs enfants ? J'en doute. Une femme qui avorte sans avoir conscience de son geste, sans avoir conscience de l'horreur de son crime, n'est pas apte à éduquer d'autres enfants. Elle a certainement droit à la rédemption, mais quelques années de prisons avant d'être exécutée devraient suffire.

Deuxième objection : on supprimerait une vie sans pouvoir faire revenir celle qui aurait été éliminée. Oui, mais ça servirait d'exemple pour les autres. Imaginons, que si au lieu de les voir tuer 220 000 enfants par an, on était obligé de condamner à mort seulement 219 999 femmes, parce que seulement une unique femme aurait renoncé à avorter, et bien ce serait toujours un enfant innocent qui aurait été épargné, et une femme qui aurait accepté d'accueillir la vie malgré ses petits fantasmes personnels. Ce serait toujours une victoire.

Dernière objection : 219 999 femmes par an condamnées la peine de mort pour avoir avorté, cela demanderait une logistique énorme. Cependant nos progressistes ont pourvu à tout : ils ont prévu d'euthanasier les personnes âgées dans les hôpitaux en masse. Ils le font déjà dans une certaine mesure. Eh bien, au lieu d'éliminer des personnes innocentes qui ne demandent qu'un peu de soins et d'amour pour vivre, on pourrait sauver ces personnes là, très utiles à notre société, et les remplacer sur leurs lits d'hôpitaux par des femmes infanticides. Une petite injection, on s'endort, il n'y a plus de meurtrières et ni vu, ni connu, on réglerait le massacre en masse de centaines de milliers d'innocents de manière aussi discrète que ces femmes ont été capables d'éliminer plusieurs millions d'enfants sur quelques décennies. On pourrait utiliser aussi les locaux du planning familial. Ce sont déjà de vraies boucheries. Que ces femmes du planning familial tuent des femmes coupables à la place d'enfants innocents, cela risquerait de leur procurer une jouissance inférieure, mais bon sang, c'est tout de même l'extermination de personnes humaines pleines et entières. Elles devraient y trouver leur compte.

Bien entendu, il faudra aussi une loi pour faire condamner pour crime contre l'humanité les hommes et femmes politiques qui ont organisé  ces meurtres de masse. Il faudra les poursuivre dans le monde entier jusqu'à leur mort  et les faire passer devant un tribunal d'exception  militaire comme les nazis eugénistes qu'ils sont.
 
Afin de ne pas faire gonfler ses stats, je ne poste pas le lien direct vers son site, j'ai reproduit le contenu de sa page en intégralité
 
Info en hide (cachée)
 
avatar
Invité
Invité

Re: Paris 19 janvier, manif défense du droit à l'IVG

le Mer 29 Jan 2014 - 8:00
pour voire le hide
avatar
pierregr
Amazone
Amazone
Messages : 3993
Date d'inscription : 05/09/2011
http://www.norme-du-glabre.ct-web.fr/

Re: Paris 19 janvier, manif défense du droit à l'IVG

le Mer 29 Jan 2014 - 9:33
A noter le "nos femmes", qui est particulièrement choquant, en plus du reste, évidemment   
Contenu sponsorisé

Re: Paris 19 janvier, manif défense du droit à l'IVG

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum