Derniers sujets
chanson : VII capturées de bonne heureHier à 18:47AraignéeBonjourMar 17 Oct 2017 - 22:10IridaceaComment réagir face à l'antiféminisme ?Mar 17 Oct 2017 - 13:20NokinheiSéjour en FranceDim 15 Oct 2017 - 13:10IridaceaBonsoirSam 14 Oct 2017 - 17:18TortueBonjour à tout-e-s!!Jeu 12 Oct 2017 - 15:27AraignéeBonsoir tout le monde !Jeu 12 Oct 2017 - 15:03michekhenAppel à témoignages : une étude sociologique sur la bisexualité Mar 10 Oct 2017 - 18:25Ceridwen0813Témoignage des hommes féministes ou proMer 4 Oct 2017 - 20:46Lycane[Podcast] Les couilles sur la tableMer 4 Oct 2017 - 18:36LindaPBonjour!Mar 3 Oct 2017 - 21:46LycaneBonsoir à toutes !!Lun 2 Oct 2017 - 18:32GracycrazyBien le bonjour !Ven 29 Sep 2017 - 9:16ValTocTocLe Dom Juan et la salope : pourquoi cette différence de traitement ? (Je sais pas si on l'on déjà posé celle là °^°)Ven 29 Sep 2017 - 7:17DihyaNouveau débat public sur la PMAVen 29 Sep 2017 - 7:15DihyaVidéos et films féministesVen 29 Sep 2017 - 7:01DihyaC'est quoi le Masculinisme?Ven 29 Sep 2017 - 6:48Dihyaliens pour accueil ne fonctionne pas? Dim 24 Sep 2017 - 17:04michekhenThe man-woman warsVen 22 Sep 2017 - 7:05ReikoHoi tout le monde! >u</Jeu 21 Sep 2017 - 19:01Appoline[Article] Grossesse : au moins 7 bonnes raisons (scientifiquement prouvées) de ne pas s'inquiéterJeu 21 Sep 2017 - 16:24IridaceaBonjourJeu 21 Sep 2017 - 11:52TortueBla.Dim 17 Sep 2017 - 17:53AëlloonChansons féministesDim 17 Sep 2017 - 6:54AëlloonSauvons la Bibliothèque Marguerite Durand ! Ven 15 Sep 2017 - 19:53DihyaImpact des violences sexuelles sur la santé des femmesVen 15 Sep 2017 - 19:39DihyaBonsoirJeu 14 Sep 2017 - 17:11IridaceaSurvivante vs. victime (agression sexuelle)Mar 12 Sep 2017 - 10:451977"non-binaire" c'est quoi ?Dim 10 Sep 2017 - 15:04TortueC'est quoi "être une femme" ?Ven 8 Sep 2017 - 12:28mïelitie[Ressources] La transphobieVen 8 Sep 2017 - 10:32HopeyPrésentation Sychriscar :)Ven 8 Sep 2017 - 3:09Araignée

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Invité
Invité

Re: Un traître

le Lun 6 Jan 2014 - 15:26
On ne peut pas reconnaître en un coup d'oeil. Chacun choisit s'iel souhaite indiquer ou non son genre dans le petit encadré à droite.
Après, quand on connaît un peu les membres, qu'iels racontent leurs expériences personnelles, on finit par savoir.
avatar
Invité
Invité

Re: Un traître

le Lun 6 Jan 2014 - 18:07
Je viens de mettre à jour mon profil pour mettre "genre : masculin". Comme ça, les nouveaux sauront à quel genre accorder en me désignant.

Pendant longtemps, j'avais laissé "genre : neutre", de peur que "masculin" ne soit interprété comme "qui cherche à être viril".
avatar
sandrine
Amazone
Amazone
Messages : 3597
Date d'inscription : 15/09/2012

Re: Un traître

le Lun 6 Jan 2014 - 18:13
Eh bien, contente que tu aies fini par comprendre que personne sur ce forum (enfin, à ma connaissance?) n'interprète le fait de se dire "du genre masculin" comme "qui cherche à être viril"!  Smile 

_________________
Le pouvoir est maudit, c'est pour cela que je suis anarchiste. (Louise Michel)
avatar
calamity
Poilu⋅e
Poilu⋅e
Messages : 43
Date d'inscription : 06/01/2014

Re: Un traître

le Mar 7 Jan 2014 - 10:29
Personnellement j'apprécie de savoir si je m'adresse à un homme ou à une femme. Et puis être un homme n'est ni mieux ni pire qu'être une femme, n'est-ce-pas? Ni fierté ni honte à être l'un ou l'autre  Wink 
avatar
Invité
Invité

Re: Un traître

le Mar 7 Jan 2014 - 11:20
Bein, c'est-à-dire qu'on peut en avoir marre de devoir indiquer partout si on est une femme ou un homme, dès qu'on se balade avec un bébé, tout le monde demande si c'est une fille ou un garçon, si c'est une fille "oh oui ça se voit elle est déjà dans la séduction hihi" si c'est un garçon et qu'il pleure "ooh pleure pas comme une fille", jouets pour garçons et jouets pour filles, toilettes pour femmes et pour changer les bébés, toilettes pour hommes de l'autre, les vêtements sont hyper genrés, il faut indiquer si l'on est un homme ou une femme dans n'importe quel petit questionnaire, dans les papiers administratifs...donc on peut en avoir marre d'être tout le temps ramenés à ses appareils génitaux et avoir envie de ne pas préciser son genre pour une fois qu'on en a l'occasion.
avatar
once
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 1044
Date d'inscription : 11/07/2013

Re: Un traître

le Mar 7 Jan 2014 - 11:48
Et puis être un homme n'est ni mieux ni pire qu'être une femme, n'est-ce-pas? Ni fierté ni honte à être l'un ou l'autre
Je dirais, dans l'absolu, à la naissance, non aucune différence ; cependant en grandissant les homme deviennent des oppresseurs presque tout le temps.
Ce n'est pas réellement une question de honte, mais de responsabilité : sur la question du sexisme, du patriarcat et donc du féminisme, nous ne sommes pas les mêmes, et oppresser n'est tout de même pas selon moi une action bonne moralement.

Pour en revenir au forum, la question du genre je pense intervient au niveau de la légitimité : les hommes ne sont pas légitimes par exemple pour dire comment les femmes sont censées lutter pour leur droits et leur valeur, pour les juger en se présentant comme la voix de la raison, ce serait du mansplaining -- bien sûr donner de simples conseils, je pense que ce n'est pas la même chose, mais finalement tout dépend du degré de condescendance. Laughing 

Dans certains cas il est mieux en général de savoir où se situe son interloutrice'n du point de vue du genre. On m'a souvent pris pour une femme ; personnellement cela ne me dérange pas -- honnêtement je suis plutôt flatté mais c'est un point de vue très personnel --, après cela peut poser problème si l'on me pense en tant que femme, légitime pour parler du sort des femmes, et non légitime -- je dirais cependant relativement, mais c'est une question à débattre -- pour parler du sort des hommes, alors que dans mon cas ce serait plutôt l'inverse.

En résumé, à mon avis, si l'on fait nous ici une certaine distinction de genre, ce n'est pas parce que l'on est nous-même sexistes, mais c'est parce que nous parlons d'une oppression elle-même sexiste, donc où un genre oppresse un autre -- et la parole d'un oppresseur'n ne doit pas masquer ou remplacer la parole d'une oppressée'n, je pense que là dessus tout le monde est d'accord, d'où la nécessité de savoir.  

Au delà de ça je ne crois pas avoir jamais vu chez aucun membre'n de volonté de ramener une personne à son genre et aux stéréotypes associés -- en mettant de côté les trolls bien entendu --, ce serait un comble pour un forum féministe. Laughing 

_________________
Les larmes que nous ravalons finissent toujours par emplir nos poumons et nous empêcher de respirer.
--------
Explication des « 'n » que vous avez peut-être aperçu dans mes messages :
http://feminisme.fr-bb.com/t2058-idee-d-une-autre-methode-pour-ecrire-en-feministe#59941
avatar
Invité
Invité

Re: Un traître

le Mar 7 Jan 2014 - 11:55
Je suis d'accord avec ton post, once, j'avais envie d'écrire un truc un peu comme ça en deuxième paragraphe de ce que j'ai écrit.
Mais je ne sais pas s'il y a vraiment une nécessité de savoir le genre de l'interlocuteur, mis à part quelques situations pour lesquelles ça peut effectivement beaucoup changer la donne. Mais par exemple, si un membre poste une critique d'un film, un lien vers une pétition, et souhaite ne pas dire son genre, je ne me verrais pas lui demander.
avatar
once
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 1044
Date d'inscription : 11/07/2013

Re: Un traître

le Mar 7 Jan 2014 - 12:04
J'avoue avec pas mal de honte avoir très mal lu le message pourtant très court de Calamity ; du coup mon post précédent plu haut se retrouve à argumenter dans le vide, puisqu'elle-même préfère aussi savoir à quel genre de personne -- c'est le cas de le dire -- elle s'adresse.  Embarassed Embarassed

Mais je ne sais pas s'il y a vraiment une nécessité de savoir le genre de l'interlocuteur, mis à part quelques situations pour lesquelles ça peut effectivement beaucoup changer la donne. Mais par exemple, si un membre poste une critique d'un film, un lien vers une pétition, et souhaite ne pas dire son genre, je ne me verrais pas lui demander.
Moi non plus ! Comme tu dis ce n'est que pour certains sujets bien précis.
Cependant ceux-ci sont des questions centrales la plupart du temps dans le féminisme, et je pense qu'une nouvelle'n régulière finit tôt ou tard par participer à ce genre de débat.

_________________
Les larmes que nous ravalons finissent toujours par emplir nos poumons et nous empêcher de respirer.
--------
Explication des « 'n » que vous avez peut-être aperçu dans mes messages :
http://feminisme.fr-bb.com/t2058-idee-d-une-autre-methode-pour-ecrire-en-feministe#59941
avatar
calamity
Poilu⋅e
Poilu⋅e
Messages : 43
Date d'inscription : 06/01/2014

Re: Un traître

le Mar 7 Jan 2014 - 12:32
En réponse à Gressie:

Ah ok. Moi ce qui me saoule c'est la distinction Paris et "régions"; comme si Clamart ou Jouy-en-Josas ou Bourg la Reine n'étaient pas dans une "région"  lol!  Chacun son motif d'énervement.

En réponse à Once (qui est donc un homme): je ne vois pas en quoi un homme ne serait pas légitime pour parler de féminisme, toute expérience, tout point de vue est le bienvenu à mon sens. Et puis pour être condescendant il faudrait que tu sois au-dessus de moi, ce que je ne considère pas comme exact. Je prends donc ta répugnance à dire ton genre ici comme un sentiment d'illégitimité à donner ton avis sur le féminisme. M'enfin comme dirait Gaston L., le féminisme n'est qu'un humanisme; on est tous humains, on a tous notre mot à dire dans la défense des droits de l'homme et de la femme, hommes et femmes, gays et straights...  :calin: 
avatar
once
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 1044
Date d'inscription : 11/07/2013

Re: Un traître

le Mar 7 Jan 2014 - 13:18
Et puis pour être condescendant il faudrait que tu sois au-dessus de moi, ce que je ne considère pas comme exact.
Non, pour être condescendant il faudrait je pense que je me croie au dessus de toi ; c'est comme ça que je définis le mot. En effet personne réellement n'est au dessus de qui que ce soit, on ne peut pas je pense en déduire que personne ne fait jamais preuve de condescendance.

Je prends donc ta répugnance à dire ton genre ici comme un sentiment d'illégitimité à donner ton avis sur le féminisme.
Je ne répugne pas à donner mon genre, qu'est-ce qui te fais dire cela ? Je l'ai mis à droite en dessous de mon image pour éviter les malentendus -- même si cela ne fonctionne pas toujours  Laughing --, et de toute façon avec les accords on est vite fixé.

Ce n'est pas tant un sentiment d'illégitimité qu'un raisonnement.

Imagine un débat imaginaire où une personne nommée Patlotch arrive en disant par exemple ce qui suit -- toute correspondance avec des faits réels ou un membre récemment désactivé serait purement fortuite.  :sifflote: 
C'était à propos des méthodes pour "parler féministe" -- éviter le masculin neutre --, et notamment de la mienne.
On peut contourner un peu avec le choix de mots neutres, mais au bout d'un moment, c'est de la novlangue, insupportablement pauvre et lourde. Existe-t-il des romancières pour s'embarrasser de ces formalismes ?  Je ne l'ai pas vu chez celles qui ont le plus embrassé, et fait progresser, la cause. À croire qu'elle attachent de l'importance d'abord à l'essentiel, ou même qu'elles se sont refusées de donner du grain à moudre à celles et ceux qui trouvent que ça confine au ridicule, sans pour autant être d'affreu-x-ses patriarque-e-s.
http://feminisme.fr-bb.com/t2058p60-idee-d-une-autre-methode-pour-ecrire-en-feministe#65384
Une membre, appelons-la Grussie --  :dents --, pourrait à la suite poster un message faisant part de son sentiment :
Je suis désolée, mais je trouve que tu fais du mansplanning Patloch, à venir nous expliquer ce qui est important et ce qui ne l'est pas.
Un autre exemple plus théorique : imaginons un homme arrivant sur le forum et déclarant que les hommes sont autant victimes du patriarcat que les femmes, que ceux-ci se font violer tout autant, qu'ils sont victimes des mêmes injonctions de beauté et de minceur et de la même manière avec la même intensité, et que ne pas se concentrer également à moitié sur les problèmes des hommes c'est rater la lutte féministe, voire être un mouvement pour les femmes ce que le masculinisme est pour les hommes.
Un troisième exemple peut être celui de Coffy, qui s'était amené avec la certitude que le patriarcat n'était qu'une conséquence directe du capitalisme -- ce qui le dédouanais au passage entièrement en tant que prolétaire -- et qu'il était persuadé que les violences sexistes étaient bien moindres dans les classes oppresseuses de la société.

Dans tous ces exemples ce qu'il y a c'est un homme qui vient, persuadé de connaître le sort des femmes mieux qu'elles-mêmes, et qui refuse toute remise en question : elles ont tord de voir les choses telles qu'elles le voient, elles ont tord de faire ceci ou cela, et lui seul sait ce qu'il faut faire pour enrayer le patriarcat -- en général, l'auto-déconstruction ne fait pas partie de son discours, au contraire dans presque voire tous les cas le raisonnement se base sur un dédouanement complet soit de tous les hommes, parce que par exemple ils seraient eux aussi victimes tout autant que les femmes du patriarcat [ce monstre de l'espace qui nous opprime toutes'n], soit d'une catégorie d'homme, les hommes prolétaires par exemple. Comme je le disais tantôt à Patlotch, pour moi c'est une manière évidente de se laver les mains, et forcément cela empêche toute déconstruction et toute amélioration de soi en tant qu'homme du point de vue du féminisme.

_________________
Les larmes que nous ravalons finissent toujours par emplir nos poumons et nous empêcher de respirer.
--------
Explication des « 'n » que vous avez peut-être aperçu dans mes messages :
http://feminisme.fr-bb.com/t2058-idee-d-une-autre-methode-pour-ecrire-en-feministe#59941
avatar
calamity
Poilu⋅e
Poilu⋅e
Messages : 43
Date d'inscription : 06/01/2014

Re: Un traître

le Mar 7 Jan 2014 - 15:01
Merci Once pour ta réponse si bien étayée. En effet je dois confondre tu ne répugnes pas à donner ton genre. En effet bis ne condescend que celui qui se croit supérieur. Et enfin, d'accord avec toi pour trouver que certaines réactions masculines peuvent être auto-déresponsabilisantes concernant le traitement réservé aux femmes.
Cela dit, rien de tel qu'un bon vieux débat contradictoire où des gens ne prennent pas pour acquis ce qu'on leur dit (du moment qu'ils sont de bonne foi). Le coup que les hommes souffrent aussi, c'est vrai; pas en tant qu'homme, la plupart du temps, mais en tant qu'être humain victime comme tout le monde de la crise, de la montée des eaux, du manque de lumière en hiver, de la méchanceté de leur RH, etc...
Les violences par leur conjointe c'est rarissime faut pas pousser; c'est un problème de violence individuel, pas un problème sociétal.
En revanche qu'ils soient pénalisés en cas de divorce avec enfants, ça je veux bien le croire et je trouve cela révoltant.

avatar
once
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 1044
Date d'inscription : 11/07/2013

Re: Un traître

le Mar 7 Jan 2014 - 15:14
Le coup que les hommes souffrent aussi, c'est vrai; pas en tant qu'homme, la plupart du temps, mais en tant qu'être humain victime comme tout le monde de la crise, de la montée des eaux, du manque de lumière en hiver, de la méchanceté de leur RH, etc...
Les violences par leur conjointe c'est rarissime faut pas pousser; c'est un problème de violence individuel, pas un problème sociétal.
Je suis entièrement d'accord. On peut rajouter les diverses oppressions qui peuvent toucher certains hommes sans viser le genre homme en particulier : oppression de classe, racisme, validisme, âgisme, etc.
Mais du coup cela ne fait pas partie de mon point de vue du combat féministe -- après on peut en débattre sur ce forum, on ne parle ici pas que de féminisme, mais de plein de problèmes de société ou autres ; mais l'important est je pense de ne pas confondre le patriarcat avec un autre problème qui n'a rien à voir.

En revanche qu'ils soient pénalisés en cas de divorce avec enfants, ça je veux bien le croire et je trouve cela révoltant.
Pour cette question là je n'ai pas d'avis, j'avoue que je ne connais aucun fait sur le sujet, ni dans un sens ni dans l'autre.
Par contre j'ai du mal à imaginer d'où viendrait cette "discrimination", qu'est-ce qui aurait amené la justice à être notoirement aussi partiale sur la question ; à mon avis il doit bien y avoir une raison.
Attention, je ne sous-entends pas ici que la justice est le reste du temps toujours partiale, je n'y crois pas personnellement le moins du monde ; mais chaque injustice a une raison qui explique son existence, à mon avis.

_________________
Les larmes que nous ravalons finissent toujours par emplir nos poumons et nous empêcher de respirer.
--------
Explication des « 'n » que vous avez peut-être aperçu dans mes messages :
http://feminisme.fr-bb.com/t2058-idee-d-une-autre-methode-pour-ecrire-en-feministe#59941
avatar
calamity
Poilu⋅e
Poilu⋅e
Messages : 43
Date d'inscription : 06/01/2014

Re: Un traître

le Mar 7 Jan 2014 - 15:40
Bon, je manque de culture liée aux forums féministes; je viens de découvrir qu'il y avait une charte en 12 points pour les hommes qui participent au débat. Fichtre! C'est bien ficelé et sans appel. Je me sens concernée aussi, du coup, par l'injonction "va lire un livre sur le sujet et si tu as un doute boucle-la"!  Embarassed 
Un traitre, désolée d'utiliser ton espace.
avatar
once
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 1044
Date d'inscription : 11/07/2013

Re: Un traître

le Mar 7 Jan 2014 - 15:52
je viens de découvrir qu'il y avait une charte en 12 points pour les hommes qui participent au débat.
Vraiment ? Je ne savais pas !  Embarassed 
Où est-elle ? Je n'ai pas réussi à trouver de rubrique spécifiquement pour les hommes dans la charte du forum.  confused

_________________
Les larmes que nous ravalons finissent toujours par emplir nos poumons et nous empêcher de respirer.
--------
Explication des « 'n » que vous avez peut-être aperçu dans mes messages :
http://feminisme.fr-bb.com/t2058-idee-d-une-autre-methode-pour-ecrire-en-feministe#59941
avatar
Invité
Invité

Re: Un traître

le Mar 7 Jan 2014 - 15:55
Moi non plus je ne savais pas !
Et sinon, tu peux totalement intervenir sur le forum sans avoir lu de bouquin sur le féminisme  Wink 
avatar
Untraitre
Poilu⋅e
Poilu⋅e
Messages : 80
Date d'inscription : 30/12/2013
http://traitre.hommes.tk/

Re: Un traître

le Mar 7 Jan 2014 - 16:22
calamity a écrit:Bon, je manque de culture liée aux forums féministes; je viens de découvrir qu'il y avait une charte en 12 points pour les hommes qui participent au débat. Fichtre! C'est bien ficelé et sans appel. Je me sens concernée aussi, du coup, par l'injonction "va lire un livre sur le sujet et si tu as un doute boucle-la"!   Embarassed 
Un traitre, désolée d'utiliser ton espace.
Moi non plus j'ai pas trouvé cette charte Embarassed 

Bah, ça me pose pas de problème, c'est pas mon espace, c'est plus pour l'organisation du forum que ça peut gêner ^^ (du coup j'en profite pour rajouter que desfois j'ai pas trop de temps pour lire/répondre aux messages, mais que c'est par manque de temps plutôt que par manque d'envie Smile ).

 

_________________
« Ils pourront choisir de se battre pour l’abolition des privilèges, ils ne pourront rien contre le privilège d’avoir choisi » (Chris Marker)
avatar
Invité
Invité

Re: Un traître

le Mar 7 Jan 2014 - 16:47
Untraître, le dinosaure là c'est Pedro, c'est notre bouffeur de machos. Ne le lance pas sur calamity voyons ! Wink (bon, j'imagine qu'elle n'en connaît pas la signification plus que toi ^^, c'était juste pour info)
avatar
Untraitre
Poilu⋅e
Poilu⋅e
Messages : 80
Date d'inscription : 30/12/2013
http://traitre.hommes.tk/

Re: Un traître

le Mar 7 Jan 2014 - 17:12
Ahn mince, désolé, je l'avais mis parce qu'un dinosaure c'est lent (pis qu'il a plutôt une tronche d'herbivore). Je me disais aussi que c'était bizarre qu'il soit à la suite de Zemmour et Soral ^^

Mais je voulais pas qu'il bouffe Calamity Razz

Et il s'appelle comment ?

_________________
« Ils pourront choisir de se battre pour l’abolition des privilèges, ils ne pourront rien contre le privilège d’avoir choisi » (Chris Marker)
avatar
Ciel
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 1342
Date d'inscription : 23/12/2013

Re: Un traître

le Mar 7 Jan 2014 - 19:49
J'arrive 3 plombes après, mais bienvenue! Smile

_________________
Ciel. Bisounours Canal Hystérique.
Contenu sponsorisé

Re: Un traître

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum