Derniers sujets
URGENT Réédition : "Notre corps, nous même"Hier à 22:47erulelyaAlpagaHier à 11:27Iridacea#BoycottWebedia et #BalanceTonForumHier à 10:07Klazoo LexisJe veux des Poches!!Hier à 9:47Klazoo LexisIntersectionalité et paradigmes apparentésJeu 23 Nov 2017 - 19:04Black SwanPrésentation de Maerlynn (:Jeu 23 Nov 2017 - 18:17MaerlynnFéminisme culturel vs. féminisme radicalMar 21 Nov 2017 - 13:40Tortuefemmes enceintes versus personnes enceintesMar 21 Nov 2017 - 11:20IridaceaLes talons cornés : "horribles", "intolérables" et "anti-sexy"Dim 19 Nov 2017 - 17:25erulelyaFaut-Il Porter Un Soutien-Gorge ? - Article.Ven 17 Nov 2017 - 20:42Ceridwen0813Luce en lutte : rendre la langue française non sexisteVen 17 Nov 2017 - 12:33erulelyaSalut à tou.te.sVen 17 Nov 2017 - 10:07LuceBizutage en médecine à l'université de caen = Enseignement du sexisme ?Jeu 16 Nov 2017 - 11:31michekhenbonjour tout le mondeLun 13 Nov 2017 - 18:21jojojoBonjour ! Moi, Je.Lun 13 Nov 2017 - 16:18Un Homme[Article] Mélanie Gourarier. « La séduction alpha mâle s’inscrit dans un continuum de pratiques violentes »Lun 13 Nov 2017 - 15:12TortuePeggy SastreSam 11 Nov 2017 - 4:12Klazoo LexisHelloVen 10 Nov 2017 - 11:15IridaceaPedro KazumiMar 7 Nov 2017 - 0:11IridaceaBoujour à vous Dim 5 Nov 2017 - 20:50IridaceaMorg@neDim 5 Nov 2017 - 18:30IridaceaGeorges BouillonDim 5 Nov 2017 - 18:17Iridacea"Free the Nipple"Sam 4 Nov 2017 - 1:18erulelyaOuvrir la voix par Amandine Gay (black feminism)Jeu 2 Nov 2017 - 20:58AëlloonComment réagir face à l'antiféminisme ?Jeu 2 Nov 2017 - 20:25Aëlloon"non-binaire" c'est quoi ?Mer 1 Nov 2017 - 5:13Reikochanson : VII capturées de bonne heureLun 30 Oct 2017 - 12:41shunUn traîtreLun 30 Oct 2017 - 7:43Untraitreliens pour accueil ne fonctionne pas? Dim 29 Oct 2017 - 9:00michekhenPrésentation de RonceRose Sam 28 Oct 2017 - 11:57IridaceaJe suis nouvellauJeu 26 Oct 2017 - 23:44IridaceaJean.Jeu 26 Oct 2017 - 23:42Iridacea

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Araignée
Héroïne/Héros
Héroïne/Héros
Messages : 4537
Date d'inscription : 02/09/2012

Re: Les vaccins, un choix libre et éclairé ?

le Sam 15 Mar 2014 - 15:20
Mon frère et moi sommes nés en septembre. Ma mère nous a fait vacciner pour la première fois juste avant l'été (parce qu'avec l'été, venait le temps où nous allions faire trempette dans la rivière, et là, les vaccins diphtérie, tétanos et polio devenaient vraiment sensés. Mais sur un tout petit de deux mois, qui en plus tète sa mère et est donc nourri constamment d'anti-corps, je trouve ça assez inutile (à part évidemment s'il vit dans un endroit très à risque, avec pas d'eau potable, par exemple, mais dans notre petite maison à la campagne en France, les risques étaient pas bien élevés, faut pas déconner...

Sinon, la varicelle, j'ai eu (c'est la seule maladie dite infantile que j'ai eue), à 15 ans (mes cousins qui me l'ont refilée, et je l'ai refilée à mon frère, qui avait 17 ans, et passait son bac cette semaine-là). Ben c'était pas agréable, mais c'était pas la catastrophe non plus (sur un ado en mauvaise santé, ça fait peut-être potentiellement plus de dégâts ?). Trois jours de fièvre et de boutons qui grattent, pas de quoi en faire un vaccin pour ma part.

Les gens (enfin, certaines gens) misent beaucoup sur les vaccins mais laissent leurs gosses manger des marshmallows, aller au MacDo et petit-déjeuner au Nutella, je suis pas sûre que niveau prévention de la santé, ce soit bien plus prudent, en fait...

_________________
"Il n'y a pas de création sans transgression des normes" (Roland Gori)
avatar
Drärk
Amazone
Amazone
Messages : 3828
Date d'inscription : 01/02/2014

Re: Les vaccins, un choix libre et éclairé ?

le Sam 15 Mar 2014 - 15:39
@Araignée a écrit:Les gens (enfin, certaines gens) misent beaucoup sur les vaccins mais laissent leurs gosses manger des marshmallows, aller au MacDo et petit-déjeuner au Nutella, je suis pas sûre que niveau prévention de la santé, ce soit bien plus prudent, en fait...
Tu as l'art et la manière d'illustrer les paradoxes y a pas à dire :dents 

Sinon les maladies infantiles sont dangereuses à l'âge adulte, mais j'ignore à partir de quand et dans quelles proportions.


Dernière édition par Drärk le Sam 15 Mar 2014 - 15:40, édité 1 fois (Raison : J'oublie toutes mes balises /justify aujourd'hui ><)

_________________
Il faut beaucoup aimer les hommes. Beaucoup, beaucoup. Beaucoup les aimer pour les aimer. Sans cela ce n'est pas possible, on ne peut pas les supporter.
M.D.

Si j'écris un propos qui vou-e-s heurte, n'hésitez pas à me mp, je sais que je peux me tromper.


Pas de Justice, pas de Paix.
avatar
Nurja
Déesse/Dieu Suprême
Déesse/Dieu Suprême
Messages : 9215
Date d'inscription : 12/04/2012

Re: Les vaccins, un choix libre et éclairé ?

le Sam 15 Mar 2014 - 16:13
@Araignée a écrit:Les gens (enfin, certaines gens) misent beaucoup sur les vaccins mais laissent leurs gosses manger des marshmallows, aller au MacDo et petit-déjeuner au Nutella, je suis pas sûre que niveau prévention de la santé, ce soit bien plus prudent, en fait...
Je crois effectivement que ce qu'on laisse manger aux enfants a une influence forte sur leur santé.

_________________
I'm a radical feminist, not the fun kind. Andrea Dworkin
avatar
Drärk
Amazone
Amazone
Messages : 3828
Date d'inscription : 01/02/2014

Re: Les vaccins, un choix libre et éclairé ?

le Sam 15 Mar 2014 - 16:18
@Nurja a écrit:
@Araignée a écrit:Les gens (enfin, certaines gens) misent beaucoup sur les vaccins mais laissent leurs gosses manger des marshmallows, aller au MacDo et petit-déjeuner au Nutella, je suis pas sûre que niveau prévention de la santé, ce soit bien plus prudent, en fait...
Je crois effectivement que ce qu'on laisse manger aux enfants a une influence forte sur leur santé.
J'ajouterai que c'est plutôt la puissances des lobbys alimentaires qui influence la santé des enfants (et pas que des enfants d'ailleurs).

_________________
Il faut beaucoup aimer les hommes. Beaucoup, beaucoup. Beaucoup les aimer pour les aimer. Sans cela ce n'est pas possible, on ne peut pas les supporter.
M.D.

Si j'écris un propos qui vou-e-s heurte, n'hésitez pas à me mp, je sais que je peux me tromper.


Pas de Justice, pas de Paix.
avatar
exno
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 1120
Date d'inscription : 24/08/2013
http://lesossurlapeau.canalblog.com

Re: Les vaccins, un choix libre et éclairé ?

le Sam 15 Mar 2014 - 21:02
@Nurja a écrit:
Certaines maladies ont plus ou moins disparu, c'est vrai. D'autres sont apparues.
Ces changements sont-ils dûs aux vaccins ou à l'amélioration de l'hygiène, au fait qu'il y a plus de nourriture disponible, etc? (vraie question non résolue pour moi)
Je me souviens que ma mère, qui est prof d'histoire-géo, étudiait ça avec ses élèves. Il y avait un graphique qui montrait l'évolution de la tuberculose en France dans le temps, et on voyait bien que ça commençait à baisser avant l'introduction du vaccin, et donc avec l'amélioration des conditions d'hygiène. Après, possible que le vaccin ait fait encore plus baisser le truc, mais aujourd'hui on considère quand même la tuberculose comme une maladie relativement bénigne puisqu'on a les moyens de la guérir. Donc je ne sais pas si le vaccin est si utile. Mais bien sûr, on ne peut pas forcément généraliser à toutes les maladies et tous les vaccins à partir de ça.

_________________
Attack of the 50ft. feminazi
avatar
Araignée
Héroïne/Héros
Héroïne/Héros
Messages : 4537
Date d'inscription : 02/09/2012

Re: Les vaccins, un choix libre et éclairé ?

le Sam 15 Mar 2014 - 22:26
Me semble que le vaccin contre la tuberculose n'est en fait pas ou peu efficace...

Ce qui est sûr, c'est que cette maladie est fortement due à l'hygiène de vie, et aussi aux conditions de vie (les SDF sont les plus souvent touchés). Et qu'elle a tendance à réapparaitre de plus en plus...

_________________
"Il n'y a pas de création sans transgression des normes" (Roland Gori)
Lila78
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 807
Date d'inscription : 05/03/2012
http://lilablogue.over-blog.com/

Re: Les vaccins, un choix libre et éclairé ?

le Lun 17 Mar 2014 - 15:13
Alors le BCG (vaccin contre la tuberculose) est reconnu comme faiblement efficace en général, mais efficace chez les enfants pour les formes les plus graves de la maladie (tuberculose miliaire).
Il n'est plus obligatoire et n'est recommandé (je parle pour la France) que pour certaines régions (Ile de France) et pour les enfants originaires de pays où la tuberculose est très présente.

Concernant l'hépatite B, la première pédiatre que j'avais rencontrée (et la moins pro-vaccin, alors qu'elle travaillait en PMI) m'avait dit que l'hépatite B était transmissible mais que tous les cas de transmission hors voie sanguine ou sexuelle avaient eu lieu entre vraiment proches, donc que le vaccin n'était indispensable que chez des enfants qui fréquentaient régulièrement une ou des personnes atteintes. Cependant, plusieurs médecins m'ont aussi dit que les risques d'effets secondaires étaient moins importants chez les personnes qui étaient vaccinées bébés, donc que si on voulait faire le vaccin, il valait mieux le faire bébé que plus tard.

Pour moi, pour le ROR, il faut pas prendre en compte les risques seulement pour l'enfant, mais aussi les risques de transmettre ces maladies à des personnes vulnérables.

@Drärk a écrit:
Sinon les maladies infantiles sont dangereuses à l'âge adulte, mais j'ignore à partir de quand et dans quelles proportions.
La varicelle peut être dangereuse à l'âge adulte (4% de complications, en France 3.500 hospitalisations par an et environ 400 morts entre 1980 et 2000, presque que des adultes). Chez les femmes enceintes, le risque est de l'attraper en fin de grossesse et de la transmettre à son nouveau né.
Les oreillons sont dangereux pour les garçons à partir de la puberté => risque de stérilité.
La rubéole est dangereuse chez la femme enceinte, en particulier en début de grossesse : risque de malformation du foetus, de fausses couches.
La rougeole est dangereuse dans les mêmes proportions à tous les âges (encéphalite dans un cas pour 1000, risque rare mais pas exceptionnel de pneumonie), avec des risques beaucoup plus grands en cas de malnutrition (fait des ravages dans certains pays pauvres).
avatar
Nurja
Déesse/Dieu Suprême
Déesse/Dieu Suprême
Messages : 9215
Date d'inscription : 12/04/2012

Re: Les vaccins, un choix libre et éclairé ?

le Lun 17 Mar 2014 - 18:05
@Lila78 a écrit:Les oreillons sont dangereux pour les garçons à partir de la puberté => risque de stérilité.
Le souci, c'est qu'on peut faire les oreillons en ayant été vacciné enfant. J'ignore si on peut faire les oreillons si on les a fait enfant. Quoi qu'il en soit, j'aurais tendance à dire vaccin uniquement pour les garçons qui n'ont pas fait les oreillons et qui ont 10 ans, non?

_________________
I'm a radical feminist, not the fun kind. Andrea Dworkin
avatar
zamenoa
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e
Messages : 243
Date d'inscription : 12/03/2014

Re: Les vaccins, un choix libre et éclairé ?

le Mar 18 Mar 2014 - 22:06
les maladies infantiles attrapées pendant l'enfance sont bénignes. il y a plus de risques après la puberté oui. "l'efficacité très relative de ce vaccin destiné à prévenir une maladie bénigne (oreillons en l’occurrence) le rend inutile chez l'enfant. la maladie naturelle offre une excellente immunité. si l'adolescent-e n'a pas acquis les anticorps naturels, l'indication à la vaccination peut être alors envisagée, car les complications sont moins rares et plus sévères à l'âge adulte".
avatar
cleindo
Amazone
Amazone
Messages : 2931
Date d'inscription : 20/01/2012

Re: Les vaccins, un choix libre et éclairé ?

le Lun 24 Mar 2014 - 15:31
Je me permets un petit mot sur le sujet.

Un article bien fait (comme souvent) sur le site de M.Winkler sur le vaccin HPV: http://martinwinckler.com/spip.php?rubrique47
(et une suite ici aussi: http://martinwinckler.com/spip.php?article911 avec un contre argumentaire)

Sur le reste, à chaque fois que j'ai demandé à des médecins de m'expliquer, et en quelque sorte me convaincre de l'utilité des vaccins, aucun n'a réussi à me poser des arguments clairs et pertinents. Un vaccin n'empêche pas de chopper la maladie déja (la petite d'amis était vaccinée contre la rougeole, elle en est morte quand même...), ensuite je trouve plein de choses très illogiques (ex: vacciner pour éviter que les populations ayant moins accès aux soins et pour qui chopper les oreillons serait plus problématique ne l'attrapent, et ben je trouverai bien plus logique et sain de leur donner accès à des vrais soins eux, et de les vacciner eux.

Il me semble que statistiquement, les dégats sont plus en faveur d'une non vaccination pour un certain nombre de vaccins (pas tous, les "vieux" vaccins comme le DTP par exemple me semble éprouvés, empêche vraiment de chopper des maladies mortelles ou très débilitantes).
Pour les vaccins plus "récents" (HPV mais aussi varicelle, ou autre), pour moi après étude, c'est niet.

Ce que je trouve très très dommage, c'est qu'il n'existe pas d'instance qui étudie tout ça de manière réellement neutre... Difficile alors de se faire une idée juste, avec d'un coté les pressions commerciales des labos et de l'autre quasi aucun chiffre vraiment sûr non plus...
L'histoire de couverture vaccinale... bof, on est de toutes manières très loin (pour le ror par ex) d'avoir une couverture permettant l'éradication de ces maladies, alors pkoi faire comme si? (une bonne couverture vaccinale dans le limousin ne va rien changer à la couverture vaccinale en asie...)

Bref, pour ma part, dans l'ignorance, j'ai préféré m'abstenir. Certes, les risques existent que la rougeole ou les oreillons dégénèrent salement, mais statistiquement, c'est faible, et ça se vaut avec des effets secondaires des vaccins, donc bon...

J'ai déja parlé du vaccin HPV à ma fille, elle le fera si elle le souhaite, mais c'est elle qui prendra sa décision.
Contenu sponsorisé

Re: Les vaccins, un choix libre et éclairé ?

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum