Derniers sujets
Tribune sur la soit-disant "liberté d'importuner"Ven 19 Jan 2018 - 21:07AëlloonLa santé pour les garçons fémininsJeu 18 Jan 2018 - 5:39ReikoC'est quoi "être une femme" ?Jeu 18 Jan 2018 - 5:04ReikoChercheures sur le lien entre hashtag/digital activism et féminismeVen 5 Jan 2018 - 3:49Black SwanPrésentation de RatedRTeslaJeu 21 Déc 2017 - 14:05RatedRTeslaCrédit Mutuel Egalité Homme/Femme 2017Mer 20 Déc 2017 - 18:24Claire G.Vidéos et films féministesMar 19 Déc 2017 - 6:23DihyaPouvez-vous m'aider svpLun 18 Déc 2017 - 22:30shredeuse123Présentation de ma situationLun 18 Déc 2017 - 19:04IridaceaSalut à tou.te.sDim 17 Déc 2017 - 18:51LucePrésentation de MickaëlAuroraDim 17 Déc 2017 - 6:51ReikoPétition: " Fermez tous les comptes qui tweetent des menaces de viol envers les femmes ! "Sam 16 Déc 2017 - 22:17Irjaréfléchir à plusieurs pour rélféchir plus vite!! :)Jeu 14 Déc 2017 - 13:53Tortuebonjour tout le mondeMar 12 Déc 2017 - 1:15AraignéePedro KazumiMar 12 Déc 2017 - 0:48AraignéeD'où vient l'essentialisme ?Lun 11 Déc 2017 - 15:33TortueListe de qualités essentielles à un petit ami d'une féministeJeu 7 Déc 2017 - 17:35TortueURGENT Réédition : "Notre corps, nous même"Jeu 7 Déc 2017 - 0:39AëlloonJe veux des Poches!!Mer 6 Déc 2017 - 22:52AëlloonPrésentation de Maerlynn (:Mar 5 Déc 2017 - 16:59TortueUne fille au pays des hommes menus, récits colorésDim 3 Déc 2017 - 8:46DihyaThe man-woman wars récits colorésDim 3 Déc 2017 - 4:15ReikoIntersectionalité et paradigmes apparentésDim 3 Déc 2017 - 2:05Black Swan[Article] Mélanie Gourarier. « La séduction alpha mâle s’inscrit dans un continuum de pratiques violentes »Sam 2 Déc 2017 - 15:19Dihya[Radio] Emissions féministes (ou sujets qui nous concernent)Mer 29 Nov 2017 - 9:12Coquelic0tVos films (vraiment) féministesLun 27 Nov 2017 - 17:08erulelyakotavaLun 27 Nov 2017 - 11:56Luce#BoycottWebedia et #BalanceTonForumVen 24 Nov 2017 - 10:07Klazoo LexisFéminisme culturel vs. féminisme radicalMar 21 Nov 2017 - 13:40Tortuefemmes enceintes versus personnes enceintesMar 21 Nov 2017 - 11:20IridaceaLes talons cornés : "horribles", "intolérables" et "anti-sexy"Dim 19 Nov 2017 - 17:25erulelyaFaut-Il Porter Un Soutien-Gorge ? - Article.Ven 17 Nov 2017 - 20:42Ceridwen0813

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
pierregr
Amazone
Amazone
Messages : 3993
Date d'inscription : 05/09/2011
http://www.norme-du-glabre.ct-web.fr/

Court métrage sur le viol d'une femme handicapée

le Lun 9 Déc 2013 - 16:54
Je tombe sur un court-métrage diffusé sur ARTE (encore visible qq jours), je l'ai trouvé abominable mais je ne sais pas ce que le réalisateur a voulu faire passer comme message
 
http://www.arte.tv/guide/fr/044043-000/je-n-ai-pas-envie-de-danser (durée : 8 mn)
 
Ce qu'on en dit sur le site d'ARTE, j'ai mis en gras ce qui me choque dans la façon dont c'est relaté
 
Spoiler:
Quelque part en Europe, en zone de guerre. Dans une boîte de nuit, trois soldats affectés dans la région tentent d'oublier ce qu'il leur est arrivé. À l'entrée, une jeune femme les observe. À l'invitation de l'un deux, elle répond " je ne veux pas danser ", et s'en va. Les soldats la suivent dans les ruines et les décombres, lui barrent le chemin et lui tombent dessus. La tentative de viol s'interrompt abruptement quand l'un des hommes se retrouve avec une prothèse de jambe dans la main. La jeune femme fixe les soldats - qui détalent.
 
Je ne veux pas danser était en lice pour le Prix Cinema for Peace du concours de courts métrages " Movies that matter " lancé par les écoles allemandes du cinéma. Ayant obtenu pour leur scénario le Cinema for Peace Talent Award 2007, Evi Goldbrunner et Joachim Dollhopf ont pu financer leur film, qui depuis lors a été projeté dans de nombreux festivals et a récolté une moisson de prix.
 
Evi Goldbrunner et Joachim Dollhopf poursuivent leurs études à l'École supérieure du cinéma et de la télévision " Konrad Wolf " de Potsdam-Babelsberg - Evi Goldbrunner en écriture scénaristique et dramaturgie, Joachim Dollhopf en réalisation. Ils ont tourné ensemble notamment Durst (2002), Majella (2005) et Bei Anruf Matt (2007).
 
Mon avis
 
Spoiler:
je pense que le réalisateur a voulu démontrer que c'est encore plus horrible de violer une handicapée qu'une personne valide mais je me trompe peut-être
avatar
Nurja
Déesse/Dieu Suprême
Déesse/Dieu Suprême
Messages : 9215
Date d'inscription : 12/04/2012

Re: Court métrage sur le viol d'une femme handicapée

le Lun 9 Déc 2013 - 18:14
Je l'ai également trouvé abominable.

_________________
I'm a radical feminist, not the fun kind. Andrea Dworkin
avatar
Elfvy
Hystérique
Hystérique
Messages : 721
Date d'inscription : 25/03/2012
http://parlerpourexister.wordpress.com/

Re: Court métrage sur le viol d'une femme handicapée

le Lun 9 Déc 2013 - 18:42
Je suis également un peu perplexe.

Spoiler:
quand elle sourit, on pourrait croire que ça a un côté "ahah, je t'ai eu!", comme si le violeur avait sa punition dans le fait que la femme qu'il a "désirée" était handicapée.
Mais après, vu les plans faits sur l'agresseur, je me suis dit que c'était peut-être parce qu'en ayant vu la vulnérabilité physique de sa victime, il a été confronté à son acte et que la victime était vulnérable tout court (mais plus du fait d'être une femme). J'en sais trop rien
En tout cas, on peut critiquer le fait que l'accent est mis sur ce que ressent l'agresseur plutôt que la victime. C'est l'impression que j'en ai en tout cas

_________________
Si tu es neutre dans une situation d'injustice, tu as choisi le camp de l'oppresseur. - Desmond Tutu
Invité
Banni·e
Messages : 7505
Date d'inscription : 04/08/2011

Re: Court métrage sur le viol d'une femme handicapée

le Lun 9 Déc 2013 - 18:55
Ouais je sais pas trop quoi en penser...
Spoiler:
J'ai aussi un peu cette impression qu'on nous disait "attention, si vous voulez violer, vous pouvez tomber sur quelque chose de peu ragoûtant.  Evil or Very Mad (sympa pour les personnes handicapées !) Le mec à la fin il hurle pourquoi ? Parce qu'il se rend compte qu'il est un monstre ? Ou parce qu'il a été horrifié par ce qu'il a vu ?

Ou encore que le message est "la faiblesse peut être une force". Or quand on sait que les femmes handicapées sont beaucoup plus victimes de viol... ça laisse songeuse.

Ca me paraît assez peu réaliste que des mecs s'arrêtent parce qu'ils découvrent que leur victime a une prothèse...

Enfin, oui, c'est bien centré sur le ressenti d'un des agresseurs. Et limite, la musique glauque qui fait peur semble plus s'appliquer au handicap qu'au viol.

Bref, l'étrange impression que ce qui est montré comme effrayant, c'est autant le handicap que le viol.

Contenu sponsorisé

Re: Court métrage sur le viol d'une femme handicapée

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum