Derniers sujets
» [Article] Que font les jeunes féministes de l’héritage des générations antérieures ?
par michekhen Aujourd'hui à 4:23

» Vidéos et films féministes
par Dihya Hier à 20:39

» Une loi en Caroline du Nord (USA) n'autorise pas les femmes à rétracter leur consentement pendant le sexe
par Iridacea Hier à 15:28

» La porno féministe
par Nurja Mer 21 Juin 2017 - 12:54

» Bise et Serrage de Main
par Nurja Lun 19 Juin 2017 - 16:16

» La précarité des femmes sur le marché du travail
par Iridacea Lun 19 Juin 2017 - 14:42

» Hey
par Iridacea Dim 18 Juin 2017 - 19:57

» Présentation
par Nurja Dim 18 Juin 2017 - 8:04

» [Entretien] « Le féminisme ne nous a pas été appris par l’Occident » – Fatma Oussedik
par Iridacea Ven 16 Juin 2017 - 22:27

» Se faire des ami.e.s ?
par Iridacea Mer 14 Juin 2017 - 17:58

» [Article] Les fondements politico-économiques du fémonationalisme
par Iridacea Lun 12 Juin 2017 - 22:47

» "non-binaire" c'est quoi ?
par Iridacea Dim 11 Juin 2017 - 23:33

» Que pensez-vous de cette controverse?
par Nurja Dim 11 Juin 2017 - 13:24

» [Film] Regarde elle a les yeux grand ouverts
par erulelya Jeu 8 Juin 2017 - 21:38

» Je suis nouvellau
par Iridacea Jeu 8 Juin 2017 - 18:10

» [Article] Faut-il faire l’amour quand ça ne va pas ?
par Iridacea Jeu 8 Juin 2017 - 10:51

» Demande de documentation sur les stratégies militantes non-safe reposant sur des analogies entre oppressions
par Iridacea Mer 7 Juin 2017 - 18:26

» Bonjour tout le monde !
par michekhen Sam 3 Juin 2017 - 9:15

» C'est quoi "être une femme" ?
par Aëlloon Sam 3 Juin 2017 - 0:31

» Un juge excuse un mari violent en parlant de "devoir conjugal"
par Araignée Sam 3 Juin 2017 - 0:03

» [Entretien] "Division du travail affectif" : en amour aussi, hommes et femmes sont inégaux
par Dihya Ven 2 Juin 2017 - 16:08

» [Manifeste] The Woman-Identified Woman
par Dihya Ven 2 Juin 2017 - 16:01

» Fille / Homme
par Dihya Ven 2 Juin 2017 - 15:46

» [Article] La méthode Karman, une histoire oubliée de l'avortement illégal en France
par Dihya Ven 2 Juin 2017 - 15:39

» Vous avez dit... justice ?
par Araignée Ven 2 Juin 2017 - 2:58

» Pétition pour allonger le congé paternité de 11 jours à 4 semaines
par Espramil Jeu 1 Juin 2017 - 19:59

» Une présentation? Suffit de demander!
par Administratrice Jeu 1 Juin 2017 - 6:38

» L'homosexualité au Japon
par Reiko Mer 31 Mai 2017 - 9:19

» [Ressources] La transphobie
par Iridacea Mar 30 Mai 2017 - 18:45

» [Article] L’amour ne fait pas tout
par Iridacea Mar 30 Mai 2017 - 12:09

» Présentation: Radically Lena - RadFem
par Radically Lena Ven 26 Mai 2017 - 13:05

» Questionnaire sur le français inclusif
par michekhen Ven 26 Mai 2017 - 11:52


Les masculinistes ...

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les masculinistes ...

Message par Arrakis le Jeu 1 Aoû 2013 - 6:47

Je mets très rarement des soutifs, hors brassières de sport, pour les sports qui ballottent beaucoup.
Parce que :
- la plupart des soutifs "non sportifs" que j'ai testés sont inconfortables dans pas mal de circonstances, et restreignent du coup mes mouvements, mon confort de vie, et tout ça. Même si j'aime bien leur contact "au repos", parfois, selon leur matière.
- quand je m'agite, je sue, et le port du soutif' vire rapidement à la promesse de crève : un truc humide collé à la poitrine, qui sèche lentement parce qu'il est collé à la poitrine, c'est pas génial quand on a une tendance à attirer les maladies respiratoires qui passent par là
troll:
Si elles pouvaient parler, elles diraient sûrement que je devrais me sentir flattée, mais j'suis trop ingrate pour apprécier leurs attentions
.
Même quand je chope pas la crève, l'humidité sus mentionnée me fait pousser des boutons. Que je crève dès que je les vois, et qui cicatrisent mal sous un soutif humide.

Fin de ma vie passionnante :p

_________________
gnome-troll-ver des sables - Classe : Hermaphrodite mystique
Dextérité : 1, Perception des trucs utiles : 2, Perception des trucs inutiles : 22
avatar
Arrakis
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n

Messages : 1810
Date d'inscription : 29/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les masculinistes ...

Message par Invité le Sam 7 Juin 2014 - 16:57

L'opération choc des anti-mariage gay tourne au fiasco
http://www.leparisien.fr/paris-75/paris-l-operation-choc-des-anti-mariage-gay-tourne-au-fiasco-07-06-2014-3903109.php
Un coup d'éclat spectaculaire tué dans l'œuf... par un ascenseur en panne. Le mouvement hostile au mariage gay «hommen» avait prévu une opération hors norme ce vendredi soir sur les Champs-Élysées : déployer une banderole de 600 m2 sur la façade de l'Arc de Triomphe.


Ces anti-Femen, proches de la «Manif pour tous» et coutumiers des opérations coup de poing, voulaient profiter de travaux en cours sur le monument pour s'immiscer sur des échafaudages déployés sur le toit afin de dérouler leur message géant de 30 m x 20 m dénonçant le mariage homosexuel.

La banderole était dissimulée dans un fauteuil roulant

Le destin en a décidé autrement, malgré un plan soigneusement préparé. Par souci de discrétion, la banderole avait été enroulée dans un fauteuil roulant sur lequel était assise une militante. Derrière elle se trouvaient deux autres membres du mouvement, dont l'un chargé de pousser la fausse invalide. But : emprunter l'ascenseur pour handicapés, et accéder ainsi au toit incognito avec le précieux paquetage.

Las, l'ascenseur en panne a déjoué les plans des activistes, qui ont finalement fait demi-tour avant de repartir l'air de rien par le métro... discrètement suivis par deux policiers. Ils ont finalement été interpellés pour vérification d'identité.

«Huit personnes détectées très en amont sur l'avenue des Champs Elysées, ont été suivies et ont été interpellées alors qu'elles projetaient de déployer une banderole sur l'Arc de Triomphe, n'hésitant pas pour ce faire à utiliser le subterfuge consistant à simuler un handicap, commente ce samedi la Préfecture de police de Paris. En effet, l'une des membres du groupe s'est faite passer pour une handicapée moteur pour déjouer la vigilance des forces de l'ordre. Une banderole était de surcroît dissimulée dans son fauteuil ce qui en dit long sur ce procédé détestable.»


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les masculinistes ...

Message par Invité le Sam 7 Juin 2014 - 17:00

J'avais lu ça sur la contremanif pour tous, mais sérieusement quels bandes de connards. Entre le but de l'action et son moyen, y a rien à sauver -__-

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les masculinistes ...

Message par Nurja le Sam 7 Juin 2014 - 18:27

Le mouvement hostile au mariage gay «hommen»:
C'est "marrant" de fonder le nom d'un groupe à partir du nom d'un autre groupe pour faire comme si "c'était la même chose", mais les masculinistes n'ont pas réfléchi très loin... Je ne pense pas que les femen aient un quelconque souci avec l'homosexualité (même si on peut leur reprocher plein de choses)

_________________
Le plus souvent, j'interviens à titre personnel.
Parfois, j'aide à la modération.
avatar
Nurja
Modératrice
Modératrice

Messages : 9486
Date d'inscription : 12/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les masculinistes ...

Message par Aky le Sam 7 Juin 2014 - 18:31

Elles n'ont aucun souci avec l'homosexualité puisqu'elles la prônent même ^^

Ils ont fait leur nom en comparaison car ils prennent le même moyen d'action : torse nu avec slogans écrits dessus. Sauf que là aussi, ils n'ont pas réfléchi très loin car eux ont le droit de manifester aussi longtemps qu'ils veulent, alors que les femen sont violemment arrêtées à cause de leurs seins à l'air à chaque fois.

Cette inégalité me bouffe d'ailleurs. 
avatar
Aky
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse

Messages : 1411
Date d'inscription : 07/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les masculinistes ...

Message par Drärk le Dim 8 Juin 2014 - 13:31

Je sais pas pour vous mais le fait que les hommens manifestent tétons à l'air, ça me fait l'effet désagréable d'un "Nous on a le droit donc on est légitime !".

_________________
Il faut beaucoup aimer les hommes. Beaucoup, beaucoup. Beaucoup les aimer pour les aimer. Sans cela ce n'est pas possible, on ne peut pas les supporter.
M.D.

Si j'écris un propos qui vou-e-s heurte, n'hésitez pas à me mp, je sais que je peux me tromper.


Pas de Justice, pas de Paix.
avatar
Drärk
Amazone
Amazone

Messages : 3882
Date d'inscription : 01/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les masculinistes ...

Message par Aky le Dim 8 Juin 2014 - 14:28

@Drärk a écrit:
Je sais pas pour vous mais le fait que les hommens manifestent tétons à l'air, ça me fait l'effet désagréable d'un "Nous on a le droit donc on est légitime !".

Tout à fait. Et ça m'énerve !
Mais bon je suis une énervée de toute façon il parait même que énervée et féministe seraient des synonymes  Shocked
avatar
Aky
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse

Messages : 1411
Date d'inscription : 07/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les masculinistes ...

Message par Drärk le Dim 8 Juin 2014 - 14:35

Et puis les féministes sont moches c'est bien connu Rolling Eyes
sauf que notre trombi prouve juste tout le contraire :dents

_________________
Il faut beaucoup aimer les hommes. Beaucoup, beaucoup. Beaucoup les aimer pour les aimer. Sans cela ce n'est pas possible, on ne peut pas les supporter.
M.D.

Si j'écris un propos qui vou-e-s heurte, n'hésitez pas à me mp, je sais que je peux me tromper.


Pas de Justice, pas de Paix.
avatar
Drärk
Amazone
Amazone

Messages : 3882
Date d'inscription : 01/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les masculinistes ...

Message par Agatha Christa le Lun 9 Juin 2014 - 12:37

@Aky a écrit:
@Drärk a écrit:
Je sais pas pour vous mais le fait que les hommens manifestent tétons à l'air, ça me fait l'effet désagréable d'un "Nous on a le droit donc on est légitime !".
Tout à fait. Et ça m'énerve !
Mais bon je suis une énervée de toute façon il parait même que énervée et féministe seraient des synonymes  Shocked
Euh...les hommens comme tous les hommes.. humm, ont tous les droits... je trouve les féministes beaucoup trop calmes, les misogynes/masculinistes sont beaucoup plus agressifs, acerbes et tout et tout et...50 ans de féminisme, c'est trop, c'est insupportable, les femmes les dominent ! alors qu' on n'a même pas le dixième de leurs droits qu'ils ont détourné à leur profit... mais environ 3000 de servage des femmes c'est oublié, " négationné, révisationné " alors qu'en plus ça existe encore et en pire dans d'autres pays que la France...
ça m'énerve ! aussi  :s 

Agatha Christa
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e

Messages : 285
Date d'inscription : 09/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les masculinistes ...

Message par Drärk le Lun 9 Juin 2014 - 12:46

3000 ans tu veux dire Agatha ?
Si seulement ce n'était que 3000 ans.

_________________
Il faut beaucoup aimer les hommes. Beaucoup, beaucoup. Beaucoup les aimer pour les aimer. Sans cela ce n'est pas possible, on ne peut pas les supporter.
M.D.

Si j'écris un propos qui vou-e-s heurte, n'hésitez pas à me mp, je sais que je peux me tromper.


Pas de Justice, pas de Paix.
avatar
Drärk
Amazone
Amazone

Messages : 3882
Date d'inscription : 01/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les masculinistes ...

Message par LenaLou le Lun 9 Juin 2014 - 12:49

Y'a vraiment des jours ou je me demande ce qu'on attends pour tout pêter,quoi. J'ai honte de le dire,mais nous sommes encore trop pacifistes...

_________________
I'm impossible to forget,but i'm hard to remember.
avatar
LenaLou
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse

Messages : 1114
Date d'inscription : 19/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les masculinistes ...

Message par Invité le Lun 9 Juin 2014 - 12:53

Ouais c'est une question que je me pose vachement, la violence comme moyen de faire bouger les choses. Sans elle il ne se passe rien, c'est déprimant.  Neutral 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les masculinistes ...

Message par Drärk le Lun 9 Juin 2014 - 12:55

Nous ne sommes peut-être pas tous-tes fait-e-s pour la confrontation directe. J'ai pas mal réfléchi à ça ces dernière années. Suis-je prête à risquer mon intégrité physique en allant sur le terrain ? Clairement pas.

Peut-être que je changerai, mais actuellement je suis plutôt quelqu'une de l'arrière, qui soutien et soigne. Mon pacifisme a été mis à mal toute ma vie, on s'en est servi contre moi, on l'a moqué. Mais j'y tiens. Et il y a sans doute une part d'orgueil dans tout cela. Comme quoi j'ai encore du pain sur la planche.

_________________
Il faut beaucoup aimer les hommes. Beaucoup, beaucoup. Beaucoup les aimer pour les aimer. Sans cela ce n'est pas possible, on ne peut pas les supporter.
M.D.

Si j'écris un propos qui vou-e-s heurte, n'hésitez pas à me mp, je sais que je peux me tromper.


Pas de Justice, pas de Paix.
avatar
Drärk
Amazone
Amazone

Messages : 3882
Date d'inscription : 01/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les masculinistes ...

Message par Claire G. le Lun 9 Juin 2014 - 13:41

Leur masque blanc à la con et le fait qu'ils soient tous blancs (là dessus les femmen c'est pareil cela dit), ça m'évoque le klu klux klan. Je sais pas si c'est fait exprès, mais en tout cas beurk.

_________________
i am who i am because you are who you are.
avatar
Claire G.
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse

Messages : 1021
Date d'inscription : 20/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les masculinistes ...

Message par Agatha Christa le Lun 9 Juin 2014 - 14:54

@Drärk a écrit:" 3000 ans tu veux dire Agatha ? "...Si seulement ce n'était que 3000 ans...Nous ne sommes peut-être pas tous-tes fait-e-s pour la confrontation directe... Suis-je prête à risquer mon intégrité physique en allant sur le terrain ? Clairement pas...
Oui Drärk, j' étais tellement " pas énervée " que j'ai oublié des mots ! enfin remonter à 3000 ans c'est déjà trop pour moi  :s 
Mais c'est déjà bien d'écrire sur les réseaux sociaux aussi, faire des pétitions, enfin tout ce qui ne devrait pas nous mettre en danger...mais ça ne sera pas suffisant, je le crains...

@ Grussie : la violence, non ! Mais être plus tranchant-e-s, virulent-e-s dans nos propos dénonciateurs. oui !

Ce qui m'inquiète c'est que l'on vit à 100 à l'heure et que les mentalités régressent encore plus vite, d'au moins 600 ans d'un coup pour ne pas dire retour à l'antiquité  Sad , ça craint pour nos filles et la génération future au niveau des pertes d'acquis sociaux encore trop frais    

@ Claire G. " Leur masque blanc à la con et le fait qu'ils soient tous blancs (là dessus les femmen c'est pareil cela dit), ça m'évoque le klu klux klan. Je sais pas si c'est fait exprès, mais en tout cas beur "
Oui c'est pas faux côté kkk finalement, mais ils me font plutôt penser à des guignols à la couille, grotesques et lâches avec des masques " comedia del arte ", c'est vrai aussi que les masques font peur car déshumanisants ils leur donnent un sentiment d'impunité.

Agatha Christa
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e

Messages : 285
Date d'inscription : 09/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les masculinistes ...

Message par pierregr le Lun 9 Juin 2014 - 15:28

Je tombe sur la page d'un site autoproclamé parodique et satirique mais c'est trop documenté pour l'être.
Le bingo fémniste est complet, avec en plus du racisme, du classisme, des références à la Bible pour justifier l'injustifiable et j'en passe
 
Women: when you read this, try to reign in your own solipsism and realize it's not about you personally. Try - really try - to empathize with those invisible "beta" men that you don't even see as individual human beings. Realize that it's you that project your own thoughts and feelings on to men, and it's women that objectify men, sexually and otherwise. Try to stop yourself when you immediately want to scream "but I'm not like that! But you're a slut too! Rape!!!" Also, it's not about Hipster Racist, personally, either. I want you to really be able to understand feminism from the perspective of an average man, those "beta males."woe

-
Unto the woman he said, I will greatly multiply thy sorrow and thy conception; in sorrow thou shalt bring forth children; and thy desire shall be to thy husband, and he shall rule over thee. - Genesis 3:16

First wave feminism was all about women getting the vote - and it was men, not women, that did the deed. First wave feminist pioneers like Lucy Stone hated their fathers and wanted to be men. So they struck the first blow at patriarchy: she wouldn't take her husband's last name. While mostly symbolic, the symbolism is important. There's an old saying, "mother's baby, father's maybe." Ensuring paternity of children is extremely important to a man, the only way it could really be done pre-genetic testing was guaranteeing that your wife was a virgin. Raising another man's children is genetic death; it's anti-self, it's cuckolding. This is likely why men tend to have a preference for virgins.

Of course women did get the privilege of voting, but shirked on the responsibility that came with it - taking up arms against rival states. The whole purpose of voting was to control the state, and as Mao said, political power grows out of the barrel of a gun. It's the military that makes the state, therefore democracy was all about the men governed by the state having a say in the affairs of the state. Women weren't expected to join the military, therefore there was no reason for them to vote. A man's vote was essentially for his whole family; his wife and children, it was expected that he would vote in the interests of his family, and did. Women were not part of the state, thus wouldn't participate in either fighting or voting.

Second wave feminism was even worse, this was upper class educated housewives with two (at best) grown children who sat around their very nice suburban houses bored out of their minds. Instead of coming up with something creative and useful to do, they bitched about housework. To this day, you have the aging second wave feminists with so little imagination that anything to do with housewifery is automatically associated with vacuuming or doing the dishes. This, more than anything, illustrates how moronic second wave feminists really were and are. That's the best you can come up with, housework? Compare to the Biblical description of an ideal wife; the Proverbs 31 wife. She didn't just sit around vacuuming, she ran the home, as a business. The idea is that the man works outside of the home, with a group of other men, while women ran the home business. Imagine if second wave feminists were smarter, more creative, and less shallow. Imagine the complex economic networks that bored housewives could have made, the businesses they could have started, the education they could have provided for the next generation. Instead, they decided they wanted to wear pants and work along side men not their husbands. The elites and the banksters promoted second wave feminism because now there were two incomes to tax, two bank accounts, two cars to commute to the office, and double the pool of labor, thus lowering wages.

Third wave feminism was essentially a revolt against the lesbians who had taken over second wave feminism by the early 80s and the anti-sex prudes that hated men. Third wave feminism, starting about the 90s, was all about slut power. Women have the notion that men go around fucking their secretaries and living it up in a Playboy paradise. This is projection of their part, most men pretty much only have sex with their wives. The top "alpha" men that do get to womanize are a very limited group, but since women do not even register "beta" men as human beings, they suffer from the Apex Fallacy. Since Hugh Hefner has lots of women, "men" have lots of women, so it's ok for women to slut it up just like the men do. But because of the nature of the sex differences, women tend to have more opportunity to sleep around then men, basic hypergamy explains this.

The other thing that third wave feminism did was to cry RAPE!!! if a lowly beta man tried to flirt with a woman, or if an "alpha" didn't call the day after a hookup. Take Back the Night rallies where they spray painted "All Men Are Potential Rapists" all over campus. I'll never forget a college girlfriend telling me about being raped, this guy she had been seeing came into her dorm room and held her down and forced her. She was crying as she told me this. I loved this woman, and was filled with rage at this man. I had a fantasy about hunting him down and killing him. I learned my lesson a few weeks later when she explained that after the rape, she still dated this guy for a while, had plenty of consensual sex with him before and after the "rape." Sure, he raped her, but he was pretty hot in bed, so she forgave him and continued to sex him up until he moved on later. Third wave feminism has made it so the actual victims of "real rape" - "rape rape" - are lumped in with post-drunken hookup regrets. Real rape victims should be outraged, but evidently not.


Women love opportunistically while men love idealistically. I think Rollo calls this the "war brides dynamic." Alice Thomas Ellis famously said, "There is no reciprocity. Men love women. Women love children. Children love hamsters. Hamsters don't love anyone." Women have to adjust to the new men that killed their husbands and took them as war brides, so they are evolutionarily adapted to loving whichever strong man has the power, thus ensuring her own survival and, most importantly, the survival of her children. This dynamic likely explains rape/ravishment fantasies as well; if you're going to get raped by the commander of the conquering tribe, you may as well enjoy it and hope he doesn't kill your children like he killed your husband. Humanity is messy business, there's no point in being angry at women for being the way they are, hell, you probably should blame men for being violent and starting all the wars in the first place.

Neither men nor women are monogamous by nature; monogamy was a compromise.

-

http://www.reddit.com/r/RedPillWomen/comments/1rpnx3/toward_a_reconciliation_of_male_and_female_nature/

So, what is the nature of humans in the state of nature according to The Red Pill?

1. Male ephebephiliac polygyny-A mouthful. Let's unpack it. If Men existed in a universe where fully formed, hot 16-18 year old girls with long, silky hair and .7 hip-waist ratios grew out of the ground without agency, wants, needs and desires of their own and without families to care for and protect them, men would kill each other to collect as many of them as possible-replacing them with new ones as the older ones cycled out.

2. Female hypergamy-If 6'2" 34 year old I-Banker millionaires grew out of the ground fully formed with no agency, wants, needs and desires of their own and no families to look after their interests-25 women would each chase and even consent to share the one that managed to make $1000001, while keeping a weather eye on any one who manages to make $1000002 as an option for jumping ship.

-

Thanks to modern, reliable birth control, women are able to slut it up as much as possible, and they tend to have more opportunities to do so then men do. The feminists always say that men are "insecure" about a woman's sexual past, this is true. If your woman spent her college years sexing up Alpha McStudly the football quarterback with 14 inch biceps and a 5 inch thick cock, yeah, Regular Joe is right to feel insecure, that he will never measure up to her first "alpha." She is likely fantasizing about Alpha McStudly fucking her brains out while her husband is rubbing her feet and tenderly giving her vanilla intercourse. Who wants to sign up for that?

Because men and women are different, even cheating has different ramifications for men and women. If a man cheat with his secretary, he doesn't stop loving his wife. In fact, it's a common trope, the mistress patiently waiting for her lover to leave his wife, but he never does. Women don't cheat like that. By the time a woman cheats, she's already checked out of the relationship, she is likely already out of love with her husband anyway.

So that's why feminism is so damaging to monogamy and the family. If a woman really does make more than her husband, she will come to resent him, he will be emasculated in her eyes. If a woman spends all day long working for a man that makes more than her husband and has more power than her husband, that she willingly *submits* to on a daily basis, she's going to come home and want to tell her husband about her day. What self-respecting man would want to hear the story of his wife spending all day submitting to another man that is more "alpha" than he is?

When men had more social power then women, every woman could fulfill her own hypergamy because her husband was her "alpha" - even if he was only alpha to her. Now, with men and women "equal" women increasingly compete for the very limited pool of "alphas." Some guys are rolling in pussy now, but most men are not. Half of marriages are ending in divorce now, for just these reasons.

But here's the deal - these career women did NOT create their own companies. They joined men's companies. The feminists didn't continue to invest in women's colleges, they wanted to join the men's colleges. They did not create their own female groups and organizations, they joined men's instead. Why? Because they *can't.* Groups of women cannot form the complex hierarchy that men can. That's why once a group gets more than about 20% female, the men start to leave in droves. You can't really compete with a woman, you lose either way. Lose to a woman, it's de-masculinizing and humiliating. Win over a woman, well, what honor is it in beating a girl? At best you're a bully, a mean nasty man hurting a woman's feelings.


Women's sexual strategy is "alpha fucks and beta bucks." She wants the sperm of the top guy - the same guy that all the other women want - but she needs support and provisioning from the "beta" men. This is why women tend to vote for socialism - the beta men are de-individualized, just "society" providing and provisioning for women and children collectively. So women can actually sex up and bear the children of the "alphas" while still getting the "beta bucks" - but in this ideal feminism world, she never even has to sex up the lowly beta, or treat them as an individual human being, she just gets the check in the mail and the services of the nice betas.

How long will this state of affairs last? It's already crashing down. Men aren't marrying anymore, because they don't get young virgin wives who are actual partners in creating a family and a home. They get a career woman, working for another man, bringing home a paycheck, competing with him and other men, just two labor units who like to bump uglies. When she births one or at best two children, they go into day care and the local government run public school while she's working.

It's almost like a "gay marriage" now, isn't it? That's "equality" for you.

At the end of the day, women simply don't give a shit, about anyone or anything except themselves and their children. Women are deceptive by nature, ever since humans evolved past the chimpanzees whose ass turns bright red when she's in heat. Right now, white women have it pretty damn good in America and Europe. No matter what choices she makes, there will always be the feminist media telling her it's ok. Slut it up? That's great and empowering. Divorce your husband? Great, he was probably abusive anyway, you go girl. Want a career? Great, they even have affirmative action so you will get promoted even if Beta Slob works harder than you.

But no matter what empowering and flattering lies the feminists tell you, you know deep down that you are not happy as independent wimminz that don't need no man. Women are less happy then they were back in the bad old days of the 1950s. Your job pushing papers in the HR department will never give you the deep emotional satisfaction that seeing your grandchildren will. No matter how many guys you fuck on birth control, it won't make you sexually empowered like you think men are.

Misogyny is the hatred of women. Nobody, but nobody, hates women like other women, feminists, and especially, themselves.

But don't worry, sweethearts, the Man on the White Horse is on the way. The new sexism is just over the horizon; we've reached Peak Feminism. White men will win this battle, and you will be the spoils. We're literally going to drag you by the hair back to our cave, put you back in your place, barefoot, pregnant, and in the kitchen. If you think that vacuuming your three bedroom suburban rancher and doing the dishes in your brand new, high tech dishwasher (you're welcome) is hard work, just be warned that home schooling and neighborhood organizing are much harder.

But also much more rewarding.
 
 
La page en cache
 
http://webcache.googleusercontent.com/search?q=cache:t1QmKGWSrJQJ:hipsterracist.wordpress.com/2013/12/20/why-we-hate-feminism/+&cd=1&hl=fr&ct=clnk&gl=be
 
Une des images illustrant l'article
 
avatar
pierregr
Amazone
Amazone

Messages : 3993
Date d'inscription : 05/09/2011

http://www.norme-du-glabre.ct-web.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les masculinistes ...

Message par Drärk le Lun 9 Juin 2014 - 15:58

Misogyne et en anglais, au dessus de mes forces pour le moment (je fatigue pas mal en ce moment à lire sur mon écran du coup j'évite l'anglais qui ne me permet pas de lire vite ><

L'image est juste à vomir, une vraie femme est une biatch disponible, en chaleur et qui ne fume pas of course. Rahhhhh.

_________________
Il faut beaucoup aimer les hommes. Beaucoup, beaucoup. Beaucoup les aimer pour les aimer. Sans cela ce n'est pas possible, on ne peut pas les supporter.
M.D.

Si j'écris un propos qui vou-e-s heurte, n'hésitez pas à me mp, je sais que je peux me tromper.


Pas de Justice, pas de Paix.
avatar
Drärk
Amazone
Amazone

Messages : 3882
Date d'inscription : 01/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les masculinistes ...

Message par Invité le Lun 9 Juin 2014 - 16:01

Juste  vomi 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les masculinistes ...

Message par pierregr le Lun 9 Juin 2014 - 16:08

@Drärk a écrit:L'image est juste à vomir, une vraie femme est une biatch disponible, en chaleur et qui ne fume pas of course. Rahhhhh.

Et sans poils, puisque la première référence à la femme, c'est "unshaven"  No 
avatar
pierregr
Amazone
Amazone

Messages : 3993
Date d'inscription : 05/09/2011

http://www.norme-du-glabre.ct-web.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les masculinistes ...

Message par Drärk le Lun 9 Juin 2014 - 16:58

Je l'avais noté aussi mais n'en ai pas parlé. Lafâme doit être naturelle mais épilée, euh wait ? Suspect

_________________
Il faut beaucoup aimer les hommes. Beaucoup, beaucoup. Beaucoup les aimer pour les aimer. Sans cela ce n'est pas possible, on ne peut pas les supporter.
M.D.

Si j'écris un propos qui vou-e-s heurte, n'hésitez pas à me mp, je sais que je peux me tromper.


Pas de Justice, pas de Paix.
avatar
Drärk
Amazone
Amazone

Messages : 3882
Date d'inscription : 01/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les masculinistes ...

Message par LenaLou le Lun 9 Juin 2014 - 17:03

Par contre,je refuse l'idée de blesser des êtres vivants,c'est contraire a mes principes et ceux du féminisme,mais j'aimerais qu'on fasse des trucs plus spectaculaires,qui nous rendraient plus visibles dans les médias,par exemple.

Sinon l'image est très très con,parce que des féministes sexy,il y en a! Je cite au hasard Ovidie,qui a été actrice porno et devenue réalisatrice... il y a des féministes qui font du strip,des photos nues.. ça veut rien dire.

_________________
I'm impossible to forget,but i'm hard to remember.
avatar
LenaLou
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse

Messages : 1114
Date d'inscription : 19/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les masculinistes ...

Message par Poussin Machin le Mar 10 Juin 2014 - 17:18

J'ai lu l'article sur l'action foirée des Homen. Ca me sidère. Rien que le fait d'utiliser le handicap pour parvenir à ses fins je trouve ça très mal venu - pour ne pas dire autre chose. Des gens souffrent d'être handicapés, et eux, que font-ils ? Ils se disent que tiens, ça va leur permettre de monter tout en haut d'un monument afin d'y mettre une banderole haineuse.
Je me demandais d'ailleurs s'ils n'auraient pas choisi aussi les Femen non pas en comparaison, mais plutôt genre ying yang : ce sont des femmes, eux des hommes ; elles sont pour l'homosexualité, eux ils sont contre, etc.

Tout comme Drärk, j'ai eu la flemme de lire tout le texte, mais l'image est horrible. Genre c'est quoi ce gros WTF ?!
Il me semble que je l'avais déjà vu sur internet, mais je ne saurais me souvenir d'où.
avatar
Poussin Machin
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse

Messages : 1368
Date d'inscription : 05/08/2011

http://poussinmachin.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les masculinistes ...

Message par Aky le Mar 10 Juin 2014 - 19:11

Franchement, je suis tombée sur un blog, d'une femme s'auto-proclamant féministe, mais voilà quoi. Une "pro-mascu" en puissance ...

erf
avatar
Aky
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse

Messages : 1411
Date d'inscription : 07/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les masculinistes ...

Message par Araignée le Mar 10 Juin 2014 - 19:30

Fausse féministe a écrit:Au risque de fâcher, je vais dire sans détour ce qui me semble entraver une lutte intelligente : bon nombre d’entre vous souffrent visiblement d’une expérience douloureuse, d’un traumatisme, sont ou ont été victimes, d’une façon ou d’une autre, de cette domination patriarcale et réclament une vengeance avant même une réelle égalité des sexes. Ta seule motivation tangible reste la haine.
Ben zut alors, moi qui croyais que malgré tous les abus sexuels subis, j'arrivais à peine à exprimer de la colère, moi qui croyais que mon psy avait raison de me pousser à l'exprimer, cette colère (à la ressentir, d'abord, même), voilà que je découvre, qu'en fait, je suis haineuse et aveuglée par la haine...
Mince alors ! Mes 90% d'amis de genre masculin, en fait, je les déteste parce que je déteste tous les hommes (et mon psy avec). Je vais changer de psy d'ailleurs, celui-là, ça doit être un féminazi, à me pousser à changer ma culpabilité et ma honte en colère. Vite, faut que j'en trouve un qui me fasse comprendre que je dois pardonner et rester conciliante, sinon je pourrais jamais me marier et fonder une famille normale, me complémentariser avec un homme, un vrai, qui ne viole pas mais exige simplement le légitime devoir conjugal...

(Pardon, je délire un peu, faut que je me calme...)


EDIT : Oh berdol, les commentaires...
Bitard a écrit:Celles qui n’ont pas compris quand tu dis que l’homme a besoin de la femme et la femme de l’homme invoquent l’homosexualité et la stérilité, n’ayant « pas besoin des hommes », sauf que leurs gènes disparaîtront. Sélection naturelle.

On a besoin l’un de l’autre, non pas pour se regarder dans les yeux, mais bien pour continuer à exister sur la planète.
Alors arrêtons de brandir les bugs de la nature pour nier cette évidence.
L'homosexualité, un "bug de la nature" (en v'là un qui n'a jamais mis le nez dans la nature...)
L'autrice du blog approuve d'ailleurs son commentaire.

A une femme qui explique que non, toutes les femmes n'enfantent pas, par exemple elle, n'en a pas l'intention :
Autre bitard a écrit:Par exemple, Lola, je conçoit bien que vous ne pourrez pas enfanter, pourtant ça reste une caractéristique biologique des femmes, même si parfois la machine ne fonctionne pas ou plus, ou alors a dû être enlevée…
Forcément, une femme qui affirme qu'elle n'enfantera pas, c'est qu'elle est stérile, la pauvre, c'pas possible de refuser la Sainte Maternité par choix !

Encore un autre a écrit:non mais en fait c’est juste des gouines qui ont tellement peu confiance en elles qu’elles tentent de se convaincre que toutes les femmes devraient etre gouines pour que les choses soient plus faciles pour elles. C’est tout, y’a pas de combat la-dedans.
Vous reprendrez bien de l'homophobie à la louche ??

Cinglé violent a écrit:Moi aussi je rentre en guerre. En guerre contre ces connasses qui ne valent pas mieux que leurs homologues masculins de la pire espèce et que j’exècre au plus haut point. Je vous emmerde grassement bande de fachos à la pensée unique puante, incapable de nuance, de finesse, d’empathie ou de quelque pensée non conditionnée que ce soit. La violence ça se mérite, celle des mots que vous vomissez vaut bien celle que vous dénoncez.
Mais non, on vous dit que ce sont les féministes radicales qui sont pleines de haine, voyons ! D'ailleurs l'autrice du blog trouve ce commentaire (dont je vous ai épargné la longue tirade sur la sexualité PIV qu'on n'a plus le droit de pratiquer depuis que les féministes gouvernent le monde. Hum !), je cite "plein de finesse et de drôlerie".
Plus loin, il traite d'ailleurs ces mêmes féministes (celles qui osent - damnation - interroger la pratique du PIV et ses implications) de fascistes, de nazi, pro-Hitler et j'en passe. Toujours dans la "finesse" et la "drôlerie", n'est-ce pas (et le point/g Godwin dans sa face, aussi ?)
Et comme on lui fait remarquer que réfléchir aux injonctions au coït, c'est peut-être pas con, le mec, qu'est-ce qu'il répond ?
Monsieur Finesse et Drôlerie a écrit:pour le coit, je suis sur que beaucoup d’hommes se sentiraient soulager s’il ne lui etait pas constamment demande.
Et il ajoute :
Finesse et drôlerie, on a dit... a écrit:et tout ce passerait beaucoup mieux si plus de femmes sucaient jusqu’au bout au lieu de ne penser qu’a leur petit plaisir et de ne sucer qu’uniquement dans le but de pouvoir se la mettre dans la………… qui d’ailleurs s’en accomode tres bien grace a ses parois elastiques prevues a cet effet, donc votre couplet sur le dechirement de l’uterus vous vous le mettez a l’anus. Les medecins rigolent en vous lisant. Mais c’est la science patriarcale bien sur, le grand satan!
En lisant ça, j'ai eu grave envie qu'il goûte à la douleur que je ressens quand un bitard de son espèce me pénètre... on verrait si le vaginisme, il s'en "accommoderait très bien", ce... ce... j'ai même plus de mots (je me fais mal à le lire, lui...).

Mais quand même, y en a un qui m'a fait rire :
L'eau ça mouille a écrit:C’est une pensée qui nuit au féminisme et aux femmes en général en leur donnant une mauvaise image tout comme un anarco-communiste nuit à l’image de la gauche
C'est bien connu : la gôche, c'est le PS (oui, celui qui expulse les Roms et caresse le Capital dans le sens du poil), les autres, ce sont juste des fous furieux qui font peur (me fait penser à l'expression nauséabonde "le vote des extrêmes" tiens...).

_________________
"Il n'y a pas de création sans transgression des normes" (Roland Gori)
avatar
Araignée
Héroïne/Héros
Héroïne/Héros

Messages : 4502
Date d'inscription : 02/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les masculinistes ...

Message par Aky le Mar 10 Juin 2014 - 20:35

Ah mais Araignée j'ai eu la même réaction que toi en lisant cette merde. 
Surtout toi Araignée, je ne sais plus dans quel fil 1977 a parlé de "ta lumineuse humanité" ou quelque chose dans le style, et j'ai vraiment trouvé que ça te collait parfaitement bien Smile Alors toi haineuse ...


Ce papier est pour toi, féministe extrémiste, féministe qui s’est clairement égarée en cours de route, féministe mue par la colère qui n’œuvre non pas pour le respect, la dignité et le droit des femmes mais juste contre la bite.

Même moi qui suis haineuse, cette phrase ne me correspond pas. Si, je me bat pour le respect et la dignité des femmes, en aucun cas contre "la bite". Mon but n'est pas d'avoir une société matriarcale mais d'arrêter de souffrir et de voir souffrir autour de moi : cette haine n'est que le fruit de cette souffrance qu'on m'inflige et me force à regarder depuis 27 ans. Cette haine est ce qui me permet de ne pas baisser les bras et de ne pas me jeter sous un métro. En aucun cas je ne souhaite une situation inversée, comme elle le dit ici : 

Je veux croire en une complémentarité équitable des sexes et non pas en une dualité puérile, en un rapport de force vain et usant.
Je veux me battre pour une parité homme/femme non pas pour imposer un pouvoir matriarcal.
Je n’ai pas honte de dire que j’ai besoin des hommes. Tout comme eux ont besoin de moi. Voilà pourquoi je refuse ce féminisme qui veut en faire des ennemis. C’est pas d’une guerre qu’on a besoin mais d’un règlement intérieur qui définisse la place de chacun pour une cohabitation juste et équitable.
Tu dois maintenant admettre une chose, une base ; les femmes n’auront jamais de bite, tout comme les hommes n’enfanteront jamais et l’un ne peut aller sans l’autre. C’est comme ça depuis la nuit des temps, tes sanglots longs n’y pourront rien changer.

Ce dernier paragraphe est à mon sens le plus choquant. 
On y retrouve déjà la fameuse complémentarité ... mais bon, passons. 

Mais, surtout, on y trouve l'idée que le féminisme veut faire des hommes des ennemis ?! On m'aurait menti ? Je pensais que c'est le patriarcat qui avait déclaré la guerre aux femmes depuis des lustres et que celles ci souhaitaient justement y mettre un terme via le féminisme ... 

Ensuite, il faudrait des règles pour définir la place de chaque sexe ?? Je croyais que chaque individu-e était unique et devait trouver sa propre place, pas qu'on avait une assignée en fonction de ce qu'on a entre les cuisses ... 

Et le meilleur pour la fin, les femmes n'auront jamais de bite et les hommes n'enfanteront jamais ... j'ai raté quelque chose ?! J'veux dire, la phrase correcte n'aurait-elle pas été "les femmes n'auront jamais de bite et les hommes n'auront jamais de vagin" ? Pourquoi comparé un organe sexuel à l'acte d'enfanter ? Sûrement parce que "la" femme n'est bonne qu'à cela. Les femmes n'ont pas de sexe, juste un utérus qui leur permet de procréer ...

EDIT : Oulà Araignée, je viens de lire ton edit, je m'étais épargné d'aller dans les commentaires  ... je vois que j'ai bien fait  No 
 vomi
avatar
Aky
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse

Messages : 1411
Date d'inscription : 07/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les masculinistes ...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum