Derniers sujets
Présentation de MickaëlAuroraHier à 16:02Mickaelauroraréfléchir à plusieurs pour rélféchir plus vite!! :)Hier à 13:53TortueSalut à tou.te.sMar 12 Déc 2017 - 17:18Ale.bonjour tout le mondeMar 12 Déc 2017 - 1:15AraignéePedro KazumiMar 12 Déc 2017 - 0:48AraignéeD'où vient l'essentialisme ?Lun 11 Déc 2017 - 15:33TortueListe de qualités essentielles à un petit ami d'une féministeJeu 7 Déc 2017 - 17:35TortueURGENT Réédition : "Notre corps, nous même"Jeu 7 Déc 2017 - 0:39AëlloonJe veux des Poches!!Mer 6 Déc 2017 - 22:52AëlloonPrésentation de Maerlynn (:Mar 5 Déc 2017 - 16:59TortueUne fille au pays des hommes menus, récits colorésDim 3 Déc 2017 - 8:46DihyaThe man-woman wars récits colorésDim 3 Déc 2017 - 4:15ReikoIntersectionalité et paradigmes apparentésDim 3 Déc 2017 - 2:05Black Swan[Article] Mélanie Gourarier. « La séduction alpha mâle s’inscrit dans un continuum de pratiques violentes »Sam 2 Déc 2017 - 15:19Dihya[Radio] Emissions féministes (ou sujets qui nous concernent)Mer 29 Nov 2017 - 9:12Coquelic0tVos films (vraiment) féministesLun 27 Nov 2017 - 17:08erulelyakotavaLun 27 Nov 2017 - 11:56Luce#BoycottWebedia et #BalanceTonForumVen 24 Nov 2017 - 10:07Klazoo LexisFéminisme culturel vs. féminisme radicalMar 21 Nov 2017 - 13:40Tortuefemmes enceintes versus personnes enceintesMar 21 Nov 2017 - 11:20IridaceaLes talons cornés : "horribles", "intolérables" et "anti-sexy"Dim 19 Nov 2017 - 17:25erulelyaFaut-Il Porter Un Soutien-Gorge ? - Article.Ven 17 Nov 2017 - 20:42Ceridwen0813Luce en lutte : rendre la langue française non sexisteVen 17 Nov 2017 - 12:33erulelyaBizutage en médecine à l'université de caen = Enseignement du sexisme ?Jeu 16 Nov 2017 - 11:31michekhenBonjour ! Moi, Je.Lun 13 Nov 2017 - 16:18Un HommePeggy SastreSam 11 Nov 2017 - 4:12Klazoo LexisHelloVen 10 Nov 2017 - 11:15IridaceaBoujour à vous Dim 5 Nov 2017 - 20:50IridaceaMorg@neDim 5 Nov 2017 - 18:30IridaceaGeorges BouillonDim 5 Nov 2017 - 18:17Iridacea"Free the Nipple"Sam 4 Nov 2017 - 1:18erulelyaOuvrir la voix par Amandine Gay (black feminism)Jeu 2 Nov 2017 - 20:58Aëlloon

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Yves 54
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e
Messages : 220
Date d'inscription : 14/01/2012

Les masculinistes ...

le Jeu 26 Jan 2012 - 16:42
Quelle est leur politique ?

Qu'est - ce qu'ils prônent ?

C'est pas une ségrégation de machos , ça ?

Ils ont le patriarcat , avec ça , ils ne sont pas satisfaits ?
avatar
Invité
Invité

Re: Les masculinistes ...

le Jeu 26 Jan 2012 - 18:03
@Yves 54 a écrit:C'est pas une ségrégation de machos , ça ?
Si.

Ils ont le patriarcat , avec ça , ils ne sont pas satisfaits ?
Non, ils trouvent qu'on le remet trop en question, ça les gêne.
avatar
Kalista
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 1208
Date d'inscription : 10/08/2011
http://journalennoiretblanc.blogspot.com/

Re: Les masculinistes ...

le Jeu 26 Jan 2012 - 21:50
Oh ben ils vont te plaire, les masculinistes. (ironie)

Ils disent qu'à cause du féminisme, les femmes ont pris le pouvoir. Les hommes se féminisent, s'épilent, posent nus sur des calendriers, et cette chienlit, c'est la fautes des harpyes féministes qui ont diabolisé la virilité. Les hommes sont, selon eux, tous considérés comme des agresseurs potentiels.
Ils nous reprochent surtout de permettre aux juges d'accorder toujours la garde des enfants à la mère encas de divorce, et disent qu'il y a une pléthore de fausses plaintes pour maltraitance sur les enfants.
Ils minimisent et nient systématiquement les violences faites aux femmes. Ils considèrent que la virilité est un bien en voie de disparition, et que la féminité implique la soumission.
Tu vois, que du bonheur. Rolling Eyes

Zemmour est le meilleur exemple (voir le topic qui lui est consacré sur le forum).

_________________
Kalista
Journal en noir et blanc
Yves 54
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e
Messages : 220
Date d'inscription : 14/01/2012

Re: Les masculinistes ...

le Ven 27 Jan 2012 - 10:12
Merci bien pour ces infos !

Ouh ! là lààà ! effectivemment ! ils me plaisent bien !

<< La virilité est un bien >> Déjà, là je ris ...
Et << en voie de disparition >> N'importe quoi, les machos pullulent .

Et même si c'était en voie de disparition , qu'est - ce qu'on en a à foutre !

J'attend toujours parler de virilité , je n'ai jamais compris à quoi ça sert d'être viril .

Mais j'ai toujours dis : " leur sacro - sainte virilité , ils l'emmèneront dans leur tombes ? "
avatar
Noune.Ka
Poilu⋅e
Poilu⋅e
Messages : 111
Date d'inscription : 04/02/2012

Re: Les masculinistes ...

le Dim 5 Fév 2012 - 15:23
Lucha
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 815
Date d'inscription : 18/12/2011

Re: Les masculinistes ...

le Dim 5 Fév 2012 - 16:30
Tout simplement excellent! D'ailleurs ce site est réputé pour sa langue bien aiguisée..

J'applaudis chaudement cette ironie fraîche et délicieuse!
avatar
Invité
Invité

Re: Les masculinistes ...

le Dim 5 Fév 2012 - 16:43
le jam
Banni·e
Messages : 42
Date d'inscription : 21/01/2012

Re: Les masculinistes ...

le Sam 11 Fév 2012 - 23:37
@Kalista a écrit:
Ils nous reprochent surtout de permettre aux juges d'accorder toujours la garde des enfants à la mère encas de divorce, et disent qu'il y a une pléthore de fausses plaintes pour maltraitance sur les enfants.
Ils minimisent et nient systématiquement les violences faites aux femmes.

Et il faut avouer que sur ces points ils ont raisons, en France la garde des enfants et injustement et scandaleusement trop souvent accordée aux mères (il faut qu'elle soit droguée ou prostituée pour que le père ait la garde). De même les avocats conseillent souvent aux femmes de peorter plainte pour violence même s'il ne s'agit que d'une stratégie qui consiste à crier le premier.

Loin de moi l'idée de minimiser la violence faite aux femmes ou de dire qu'il faudrait un 50% de garde parentale aux pères mais il faut avouer qu'il y a une injustice dans ce domaine.

@Yves 54 a écrit:

J'attend toujours parler de virilité , je n'ai jamais compris à quoi ça sert d'être viril .


La virilité n'a pas pour but de servir à quelque chose, c'est l'état psychologique qui distingue l'homme de la femme. La virilité n'est pas plus utile que la féminité, c'est juste un trait de caractère sexuel.

S'il te plaît, évite de poster deux messages à la fois. Edite plutôt ton premier message si tu veux rajouter quelque chose. Merci
avatar
Invité
Invité

Re: Les masculinistes ...

le Dim 12 Fév 2012 - 1:15
@le jam a écrit:De même les avocats conseillent souvent aux femmes de peorter plainte pour violence même s'il ne s'agit que d'une stratégie qui consiste à crier le premier.
Du as des sources fiables à ce sujet ? À part le café du commerce et des fantasmes masculins ?

Loin de moi l'idée de minimiser la violence faite aux femmes ou de dire qu'il faudrait un 50% de garde parentale aux pères mais il faut avouer qu'il y a une injustice dans ce domaine.
Bah alors c'est moi qui le dit, oui dans un monde idéal je pense qu'il devrait y avoir à peu près aussi souvent la garde au père qu'à la mère (et sans doute garde alternée quand c'est possible). Mais les masculinistes ne font ni ne proposent rien qui aille dans cette direction.
avatar
Invité
Invité

Re: Les masculinistes ...

le Dim 12 Fév 2012 - 1:22
De ce que j'ai compris des masculinistes, leur argument principal, c'est que les femmes désirent des hommes qui les dominent. Ainsi, selon eux, si les hommes dominaient autant qu'avant, alors tout le monde serait content :
-les hommes, car c'est chouette de dominer ;
-les femmes, car elles seraient plus attirées par les hommes.

Pour les masculinistes, c'est une attirance naturelle. Pour notre admin Antisexisme, c'est culturel.

Antisexisme a bien résumé dans un autre topic l'idée selon laquelle il y a des femmes qui désirent des hommes qui les dominent.
Antisexisme, dans le topic "Le Porno influence-t-il notre sexualité ?", a écrit:Dans le livre que je suis en train de lire (L'emprise du genre), l'auteur parle souvent de l'érotisation du pouvoir masculin. D'après l'auteure, beaucoup de femmes, malgré parfois leurs convictions féministes, sont attirés sexuellement par les hommes plus âgés, puissants, plus grands, plus forts, bref dominants. Certaines ont des fantasmes sexuels où elles sont humiliées par les hommes.

Je pense que c'est tout à fait possible, vu le nombre de nanas qui me disent rêver d'un "bad boy" ou d'un "macho". J'en ai déjà entendu dire certaines qui pensaient que la gentillesse était anti-excitante et qui en même temps, souffraient de leur relation hétérosexuelle avec les hommes - passées ou futures - justement, parce qu'elles avaient été méprisées.


Dernière édition par Polyvalentour le Dim 12 Fév 2012 - 1:23, édité 1 fois
le jam
Banni·e
Messages : 42
Date d'inscription : 21/01/2012

Re: Les masculinistes ...

le Dim 12 Fév 2012 - 1:22
Numa a écrit:
@le jam a écrit:De même les avocats conseillent souvent aux femmes de peorter plainte pour violence même s'il ne s'agit que d'une stratégie qui consiste à crier le premier.
Du as des sources fiables à ce sujet ? À part le café du commerce et des fantasmes masculins ?

Non, en effet, j'ai des relations qui peuvent témoigner de ce genre de pratiques mais pas de statistiques sur le sujet, mais admettons le, il sera difficile de trouver des statistiques sur les erreurs judiciaires et pour cause, ce sont des erreurs et elles le resteront donc statistiquement invisibles.

Numa a écrit:
Loin de moi l'idée de minimiser la violence faite aux femmes ou de dire qu'il faudrait un 50% de garde parentale aux pères mais il faut avouer qu'il y a une injustice dans ce domaine.
Bah alors c'est moi qui le dit, oui dans un monde idéal je pense qu'il devrait y avoir à peu près aussi souvent la garde au père qu'à la mère (et sans doute garde alternée quand c'est possible). Mais les masculinistes ne font ni ne proposent rien qui aille dans cette direction.

De mon coté je ne suis pas pour, je pense qu'il est naturel que les femmes aient plus souvent la garde des enfants mais je pense en même temps que la répartion de la garde d'enfant n'est pas le reflet de ce qu'elle devrait être, il doit y avoir entre 2 et 5% de garde d'enfant accordé exclusivement aux pères en France, dans certains pays c'est beaucoup plus et je pense que l'équilibre naturel devrait se retrouver plutôr autour de 15 à 20% pour le père, on en est donc encore très loin, une injustice faite aux hommes mais surtout aux enfants.

_________________
<span style="font-weight: bold; color: Red;">Banni</span>
Invité
Banni·e
Messages : 7505
Date d'inscription : 04/08/2011

Re: Les masculinistes ...

le Dim 12 Fév 2012 - 1:23
Et il faut avouer que sur ces points ils ont raisons, en France la garde des enfants et injustement et scandaleusement trop souvent accordée aux mères (il faut qu'elle soit droguée ou prostituée pour que le père ait la garde). De même les avocats conseillent souvent aux femmes de peorter plainte pour violence même s'il ne s'agit que d'une stratégie qui consiste à crier le premier.

Loin de moi l'idée de minimiser la violence faite aux femmes ou de dire qu'il faudrait un 50% de garde parentale aux pères mais il faut avouer qu'il y a une injustice dans ce domaine.

Oui, c'est vrai, la garde des enfants est très souvent accordée aux mères.
Cependant d'après un article de Sisyphe, les pères ne sont pas spécialement à plaindre : ils obtiennent la garde des enfants quand ils l'ont demandé.

Ensuite, même si les mères étaient réellement plus privilégiées, cela serait-il injuste ? Je ne crois, vu que l'éducation des enfants est très souvent dispensée par la mère. Les pères s'impliquent beaucoup moins.

Ce qui m'agace particulièrement avec les masculinistes, c'est qu'ils sont toujours là, à dire "j'ai le droit de voir mes enfants", "mes enfants sont autant qu'à moi qu'à leur mère", etc.
Oui, tout à fait.
Mais si vraiment, leur vrai combat serait le droit à la parentalité, pourquoi ne s'intéressent-ils pas plus à l'éducation des enfants quand le couple est encore ensemble ? Pourquoi, n'essayent-ils pas de revoir la répartition des tâches d'éducation des enfants au sein du couple ?
Bizarrement, ce n'est que lors du divorce, que soudainement, ils semblent se rappeler de leurs enfants... Suspect

Si vraiment, c'était les enfants qui les intéresseraient, ils rejoindraient des associations (féministes) comme "mercredi c'est papa" qui luttent pour que les pères puissent aussi éduquer leurs enfants. Cette association réfléchit notamment à comment modifier les modes de travail (car clairement, aujourd'hui, vu le temps que prend le boulot, il est impossible que les 2 membres d'un couple puisse avoir une superbe carrière...).

Ils pourraient essayer de lutter contre les clichés du genre "père au foyer = looser".

Eh ben non.
Ce qui montre bien que leur combat, c'est juste de l'opportunisme.

Si vraiment, dans notre société les deux parents s'occupaient équitablement des enfants, alors, oui, je trouverais ça vraiment sexiste qu'on donne plus souvent la garde à la mère.
Mais vu la société dans laquelle on vit, c'est juste une conséquence logique d'une répartition sexiste des tâches parentales.


Dernière édition par Antisexisme le Dim 12 Fév 2012 - 7:59, édité 1 fois
le jam
Banni·e
Messages : 42
Date d'inscription : 21/01/2012

Re: Les masculinistes ...

le Dim 12 Fév 2012 - 1:26
Je suis absolument en accord avec toi sur ce point Antisexisme.
avatar
pierregr
Amazone
Amazone
Messages : 3993
Date d'inscription : 05/09/2011
http://www.norme-du-glabre.ct-web.fr/

Re: Les masculinistes ...

le Dim 12 Fév 2012 - 7:57
J’ai connu un gars dans cette situation. Sa compagne avait accouché mais il se fichait du bébé, ne s’en occupait jamais. Après un an, elle l’a quitté et s’est réfugiée chez des amis car il était réputé violent. Il est devenu comme fou parce qu’il ne voyait plus « son fils » ! Alors, elle lui a donné son fils mais il ne savait même pas changer un lange, ignorait ce qu’il mangeait, etc. Il a dû demander de l’aide à des gens ! Et quand il y a eu confrontation au tribunal pour la garde, une avocate a joué le pathos « vous comprenez, c’est sa chair, blalbla ». Il n’en avait rien à cirer, il voulait juste emmerder la fille. D’ailleurs, quand c’était lui qui avait la garde, il le faisait garder par d’autres parce que môssieur avait des choses à faire ! En plus, il avait un passé judiciaire (vol avec violence) mais malgré tout ça, elle n’a jamais pu lui enlever son droit de visite. C’était en Belgique, dans les années 90.
Invité
Banni·e
Messages : 7505
Date d'inscription : 04/08/2011

Re: Les masculinistes ...

le Dim 12 Fév 2012 - 8:00
Je me permets de déplacer ce sujet dans "autre".

Le masculinisme a à voir avec le féminisme puisque c'est un moyen de le remettre en cause.
avatar
Invité
Invité

Re: Les masculinistes ...

le Dim 12 Fév 2012 - 10:20
Pierre, ça ne m'étonne tellement pas, ce que tu racontes.

@le jam : non, ce n'est pas forcément invisible. D'une part, ça ne va pas forcément jusqu'à l'erreur judiciaire, faut arrêter de croire qu'il suffit à une femme ou mère de dénoncer une violence pour qu'elle soit forcément crue, ça c'est vraiment un fantasme de masculiniste de croire que les femmes ont un tel le pouvoir.

D'autre part je veux bien croire qu'il y ait des erreurs judiciaires, mais pourquoi celles dont on entend toujours parler c'est celle où une femme accuserait un homme à tort, alors que dans les faits, ce qui est le plus fréquent c'est qu'une femme qui dénonce une violence réelle soit au mieux pas écouter, au pire accusée à son tour de tous les maux (plus ou moins insidieusement) ?
le jam
Banni·e
Messages : 42
Date d'inscription : 21/01/2012

Re: Les masculinistes ...

le Dim 12 Fév 2012 - 13:09
Numa a écrit:Pierre, ça ne m'étonne tellement pas, ce que tu racontes.

@le jam : non, ce n'est pas forcément invisible. D'une part, ça ne va pas forcément jusqu'à l'erreur judiciaire, faut arrêter de croire qu'il suffit à une femme ou mère de dénoncer une violence pour qu'elle soit forcément crue, ça c'est vraiment un fantasme de masculiniste de croire que les femmes ont un tel le pouvoir.


Non, ça n'est pas un fantasme j'en ai été témoin. En terme de violence conjugale on donne toujours le bénéfice du doute à l'avantage de la femme car on pense que celà permet de régler plus facilement les affaires juduciaires qui sont extrèmement difficile à prouver.

D'autre part et ce n'est pas spécifique à une question de sexe, en matière d'affaire d'ordre pénale (petite affaire j'entends, pas des meurtres ou des agressions graves) la personne qui porte plainte en premier que ce soit un homme, une femme, un blanc ou un noir à toujours un avantage car il se manifeste en premier et sa plainte lui fait bénéficier d'un avantage au départ même si dans la réalité celui qui porte plainte est l'agresseur.
avatar
pierregr
Amazone
Amazone
Messages : 3993
Date d'inscription : 05/09/2011
http://www.norme-du-glabre.ct-web.fr/

Re: Les masculinistes ...

le Dim 12 Fév 2012 - 13:36
Tu te fourres le doigt dans l’œil sur le dépôt de plaintes, on voit que tu ne connais pas la réalité horrible de la violence conjugale et des viols.
Chaque année, des femmes sont assassinées (meurtre avec préméditation), malgré les dizaines de plaintes déposées à l’égard de l’agresseur. Au lieu de forcer le type à changer de région ou à l’enfermer, on ne fait rien et ça finit parfois en meurtre parce que môssieur n’accepte pas d’être quitté, par exemple.
Pour les viols, des milliers de femmes te diront qu’elles n’ont pas été crues au moment du dépôt de plainte « vous l’avez cherché, zavez vu comment vous étiez habillée ? » Ou alors « mais qu’est-ce que vous faisiez dans ce quartier ? ».
D’autre part, de fausses plaintes sont parfois déposées par des hommes concernant un viol. Voir l’ancien maire de Vence, Christian Iacono, accusé de viol par son petit-fils, qui s’est rétracté et il est toujours en prison ? La faute aux féministes ?
le jam
Banni·e
Messages : 42
Date d'inscription : 21/01/2012

Re: Les masculinistes ...

le Dim 12 Fév 2012 - 13:41
Je suis d'accord avec toi, il y a des plaintes qui ne sont pas reçues, des femmes qui ne sont pas protégées et c'est un scandale, mais il arrive aussi parfois l'inverse, je l'ai veccu, pas personnellement mais un ami à moi à été condamné pour des violences qu'il n'a jamais commis parce que sa conjointe ne voulait pas qu'il le quitte, ça existe aussi ce type d'injustice, il est très difficile de faire la part des choses pour un juge car il y a souvent très peu de preuves.
Invité
Banni·e
Messages : 7505
Date d'inscription : 04/08/2011

Re: Les masculinistes ...

le Dim 12 Fév 2012 - 13:45
Non, ça n'est pas un fantasme j'en ai été témoin. En terme de violence conjugale on donne toujours le bénéfice du doute à l'avantage de la femme car on pense que celà permet de régler plus facilement les affaires juduciaires qui sont extrèmement difficile à prouver.
J'ai vraiment beaucoup, beaucoup de mal à croire que dans les cas de violences conjugales, on fait fi de la présomption d'innocence...
Par ailleurs, à propos des fausses accusations de violences conjugales, est-ce que tu aurais des chiffres ou des enquêtes pour étayer tes propos ?
Tu ne peux pas faire de généralités à propos d'une expérience personnelle.

il est très difficile de faire la part des choses pour un juge car il y a souvent très peu de preuves.
C'est pourtant simple. Pas de preuves--> présomption d'innocence.
avatar
pierregr
Amazone
Amazone
Messages : 3993
Date d'inscription : 05/09/2011
http://www.norme-du-glabre.ct-web.fr/

Re: Les masculinistes ...

le Dim 12 Fév 2012 - 13:48
@le jam a écrit:Je suis d'accord avec toi, il y a des plaintes qui ne sont pas reçues, des femmes qui ne sont pas protégées et c'est un scandale, mais il arrive aussi parfois l'inverse, je l'ai veccu, pas personnellement mais un ami à moi à été condamné pour des violences qu'il n'a jamais commis parce que sa conjointe ne voulait pas qu'il le quitte, ça existe aussi ce type d'injustice, il est très difficile de faire la part des choses pour un juge car il y a souvent très peu de preuves.

Oui mais dans ce que j’explique, les conséquences sont tragiques : la mort de femmes. Dans ce que tu expliques et qui est injuste, yapa mort d’homme, comme dirait l’autre.
Et d'un cas comme tu l'as entendu, on ne peut tirer de généralités. C'est triste pour ce gars mais c'est marginal comme situation et n'a rien à voir avec la domination masculine.
le jam
Banni·e
Messages : 42
Date d'inscription : 21/01/2012

Re: Les masculinistes ...

le Dim 12 Fév 2012 - 14:41
Antisexisme a écrit:
Non, ça n'est pas un fantasme j'en ai été témoin. En terme de violence conjugale on donne toujours le bénéfice du doute à l'avantage de la femme car on pense que celà permet de régler plus facilement les affaires juduciaires qui sont extrèmement difficile à prouver.
J'ai vraiment beaucoup, beaucoup de mal à croire que dans les cas de violences conjugales, on fait fi de la présomption d'innocence...
Par ailleurs, à propos des fausses accusations de violences conjugales, est-ce que tu aurais des chiffres ou des enquêtes pour étayer tes propos ?
Tu ne peux pas faire de généralités à propos d'une expérience personnelle.

il est très difficile de faire la part des choses pour un juge car il y a souvent très peu de preuves.
C'est pourtant simple. Pas de preuves--> présomption d'innocence.

et pourtant en matière de violence conjugale le respect de la présomption d'innocence ne semble pas souvent respecter, forcément il n'y a pas de chiffre, je vois mal le gouvernement nous dire on 20% de types en prison ou condamnés mais en fait ils sont innocent. Je ne connais pas cette proportion ,je veux juste dire qu'elle existe.
avatar
pierregr
Amazone
Amazone
Messages : 3993
Date d'inscription : 05/09/2011
http://www.norme-du-glabre.ct-web.fr/

Re: Les masculinistes ...

le Dim 12 Fév 2012 - 14:47
Il y a des tas d’innoncent-e-s en prison pour des tas de délits, entre autres, pour de la violence conjugale. Ce n’est pour moi qu’un « hasard » qui n’a rien à voir avec un complot contre les hommes.
lessor
Poilu⋅e
Poilu⋅e
Messages : 13
Date d'inscription : 12/02/2012

Re: Les masculinistes ...

le Dim 12 Fév 2012 - 14:58
avatar
pierregr
Amazone
Amazone
Messages : 3993
Date d'inscription : 05/09/2011
http://www.norme-du-glabre.ct-web.fr/

Re: Les masculinistes ...

le Dim 12 Fév 2012 - 15:12
Intéressant à quel point de vue ? C’est du Zemmour en moins direct. C’est-à-dire un homme du 19ème siècle qui n’a RIEN compris au féminisme, il se victimise en se faisant passer pour Calimero, le pôv qui va être mangé tout cru par les coupeuses de lucioles.
Il a simplement peur de perdre ses privilèges de mâle dominant et ce n’est pas sa prose du début qui dupera les gens ayant un peu de recul.

Pff, je viens de lire sa prose sur la "femme galante", mais quel ramassis de conneries et de clichés. pig

http://www.linkblur.com?http://www.celuiquiparle.com/femme-galante/
Contenu sponsorisé

Re: Les masculinistes ...

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum