Derniers sujets
Magdalen BernsAujourd'hui à 22:16michekhenLe phallus et le néant par Sophie robert.Hier à 23:211977Demande d'avis : qui se décharge sur qui ?10.02.19 18:15NurjaUne culture du viol à la française - Crêpe Georgette09.02.19 10:43NurjaSortir en tant que féministe 29.01.19 16:18VénusHumour sexiste18.01.19 13:14AstréeChristine Delphy, théoricienne et militante féministe d'aujourd'hui18.01.19 7:17NurjaFemmage aux militantes féministes tuées - 9 janvier14.01.19 8:19AstréeFilm "Colette", 201810.01.19 17:57NurjaLa soi-disant crise de la masculinité06.01.19 18:25AstréeFéminisme et véganisme06.01.19 16:11Nurja"La petite fille sur la banquise" par Adélaïde Bon.05.01.19 18:32AstréeDétransition MTF05.01.19 18:20AstréePétition - Constat du sexisme dans le sport et le roller derby24.12.18 23:28AstréeNanette23.12.18 21:39AstréePeggy Sastre21.12.18 9:31AstréeNaissance de mon webzine féministe20.12.18 10:01poppee-leeT'as pensé a... L'instagram de la charge mentale19.12.18 23:27PapillusionSyndrome de Stress Post-Traumatique.19.12.18 20:43Astrée"Contes qui guérissent, contes qui aguerrissent" théâtre et projet livre, par Les culottées du bocal.19.12.18 20:19Astrée"Contes à rebours" par Thypaine D.19.12.18 19:48AstréeConférence 2018 : Les femmes et le mouvement animaliste par Willène Pilate.19.12.18 19:20AstréeLa prostitution n'est pas un métier (suite)17.12.18 23:35AstréeWhy we need to move beyond cultural relativism vs. universalism11.12.18 21:08AstréeSites de rencontres extraconjugaux, club libertins.....Avis?04.12.18 11:58sawdaTribune sur la soit-disant "liberté d'importuner"30.11.18 11:52sawdaScum manifesto, Valerie Solanas11.10.18 17:28XB Rose-NoireArticle de France 24 qui relate la participation de la direction à un bizutage05.10.18 23:12Claire G.élections et féminisme25.09.18 17:00michekhenLe 8e Congrès international de recherches féministes dans la francophonie en août 201830.08.18 0:28Vénus

Partagez
Aller en bas
once
once
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 1036
Date d'inscription : 11/07/2013

Re: Idée d'une autre méthode pour écrire "en féministe"

le 05.01.14 20:35
Au fait, avec ta méthode, quel critère utilise-t-on pour considérer qu'un mot est masculin et pas neutre ?
Un mot est neutre s'il est utilisé systématiquement pour les deux genres -- donc s'il n'y a pas d'autre mot pour parler du genre féminin, ou masculin pour les rares termes féminins neutres. Le mot "personne" est neutre justement ; "enfant" peut être utilisé au féminin "une enfant", donc ce n'est pas tout-à-fait un mot neutre à mon avis, puisque le déterminant peut changer ; "frangin" est un terme masculin, l'utiliser pour parler de sœurs serait utiliser le masculin neutre.

_________________
Les larmes que nous ravalons finissent toujours par emplir nos poumons et nous empêcher de respirer.
--------
Explication des « 'n » que vous avez peut-être aperçu dans mes messages :
http://feminisme.fr-bb.com/t2058-idee-d-une-autre-methode-pour-ecrire-en-feministe#59941
Ciel
Ciel
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 1331
Date d'inscription : 23/12/2013

Re: Idée d'une autre méthode pour écrire "en féministe"

le 06.01.14 0:55
@pierregr a écrit:Il y a qq années, j'entendais la conférence de presse de Christine Lagarde, où elle annonce sa candidature à la présidence du FMI.
 
Elle termine en disant, si je suis élue, j'apporterai mon expérience d'avocat, de dirigeant d'entreprise, de femme
 
Pourquoi ne dit-elle pas avocate et dirigeante ? Crying or Very sad
 
J'ai aussi entendu des avocates dire "je suis avocat car l'avocate pour bcp de gens, c'est l'épouse de l'avocat" scratch

C'est vrai aussi pour les pharmaciennes, beaucoup refusent encore d'utiliser le féminin parce que pour elles ça désigne l'épouse du pharmacien. Mais c'est vrai pour tous les noms de profession! Faut arrêter de pense que le féminin dévalorise...
Nurja
Nurja
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 9195
Date d'inscription : 12/04/2012

Re: Idée d'une autre méthode pour écrire "en féministe"

le 08.07.14 21:45
Cet article me semble intéressant par rapport à ce topic.

J'aime notamment beaucoup cette idée :
Le féminin inclusif : les avocates (amusez-vous à précéder vos textes de la ô combien satisfaisante formule « le féminin est utilisé sans discrimination, dans le seul but d’alléger le texte »).
même si je ne crois pas que j'oserai l'utiliser.

_________________
I'm a radical feminist, not the fun kind. Andrea Dworkin
pierregr
pierregr

—
Messages : 3986
Date d'inscription : 05/09/2011
http://www.norme-du-glabre.ct-web.fr/

Re: Idée d'une autre méthode pour écrire "en féministe"

le 08.07.14 22:38
@Nurja, je mets le lien vers l'article car le tien renvoie vers le fil RSS de son blog (impossible d'y poster un commentaire, contrairement à l'article)
 
http://decolereetdespoir.blogspot.be/2014/07/cinq-etapes-pour-parler-feminisme.html#comment-form
 
Elle écrit de chouettes articles en tout cas  cat


Dernière édition par pierregr le 08.07.14 23:27, édité 1 fois (Raison : typo)
Anonymous
Invité
Invité

Re: Idée d'une autre méthode pour écrire "en féministe"

le 08.07.14 23:16
Ouais il est cool !
J'avais jamais réfléchi au "la truie est la femelle du cochon" et non l'inverse...comme quoi, même après 7 ans de féminisme et de déconstruction, il reste des tas de petites (ou pas si petites, parfois) choses.
Usagi
Usagi
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 1964
Date d'inscription : 17/03/2012

Re: Idée d'une autre méthode pour écrire "en féministe"

le 09.07.14 1:34
Pour les noms d'animaux c'est très variable en fait.
On dit une orque, une girafe, une pie, une autruche, une baleine, une grenouille, une fourmi, une abeille, une alouette, une chouette...
On dit que le jar est le mâle de l'oie, le taureau est le mâle de la vache, le bouc est le mâle de la chèvre, le coq est le mâle de la poule.

_________________
Si tu veux véritablement connaître le cœur d'une personne, observe comment elle se comporte avec ceux qui ne peuvent rien lui apporter.
Anonymous
Invité
Invité

Re: Idée d'une autre méthode pour écrire "en féministe"

le 09.07.14 1:47
Oui, c'est vrai. Petite nuance toutefois : je suis d'accord pour le jar, l'oie est bcp plus standard que le jar, par contre je crois que quand j'étais petite j'ai appris "taureau", "boeuf", et "vache" en même temps, "bouc" et "chèvre" aussi (je me rappelle avoir demandé à mon père "mais c'est qui la femelle du bouc ?" le lendemain de "mais c'est qui le mâle de la chèvre ?" et il m'a regardé avec un air de pitié comme il sait bien faire, mais bref pour moi le bouc et la chèvre étaient deux animaux séparés), et pareil pour "coq" et "poule".
Usagi
Usagi
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 1964
Date d'inscription : 17/03/2012

Re: Idée d'une autre méthode pour écrire "en féministe"

le 09.07.14 9:48
Ah d'accord. Smile
Moi j'ai plutôt le souvenir de nommer l'espèce par le nom de la femelle. Mais je me dis que c'est peut-être lié au fait que ces femelles là sont exploitées plus spécifiquement que les mâles pour leurs sécrétions.  Sad 

_________________
Si tu veux véritablement connaître le cœur d'une personne, observe comment elle se comporte avec ceux qui ne peuvent rien lui apporter.
Anonymous
Invité
Invité

Re: Idée d'une autre méthode pour écrire "en féministe"

le 09.07.14 10:29
Les espèces que tu mentionnes sont toutes des espèces que l'humain connaît très bien. (basse-cour) Et je pense en effet que là, le mâle est utilisé de façon très "ponctuelle". Le taureau... bah, il se reproduit, et il fait de la viande. La vache, elle fournit le lait ce qui est bien plus important. Et de manière générale, pour 50 vaches, t'as un à deux taureaux (et pas mal de boeufs :/)
Dès qu'on en sort, soit le nom est générique (un moineau, une orque, une girafe, une alouette etc...) soit, s'il est genré, on sort en général le masculin par défaut je trouve.
La lionne est la femelle du lion.
La tigresse est la femelle du tigre
L'éléphante est la femelle de l'éléphant.
avatar
ko
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 2496
Date d'inscription : 31/10/2011

Re: Idée d'une autre méthode pour écrire "en féministe"

le 09.07.14 10:36
article très intéressant!
article a écrit:Pourquoi dit-on que la truie est la femelle du cochon et non l’inverse?
Tiens, je m'étais jamais posé la question!
edit: grillée par grussie!(désolée, pas encore bien réveillée)
Anonymous
Invité
Invité

Re: Idée d'une autre méthode pour écrire "en féministe"

le 09.07.14 11:31
@ko a écrit:
edit: grillée par grussie!(désolée, pas encore bien réveillée)
Au bûcher !
Arrakis
Arrakis

—
Messages : 1803
Date d'inscription : 29/02/2012

Re: Idée d'une autre méthode pour écrire "en féministe"

le 10.07.14 7:55
Du coup, les girafes sont lesbiennes : la girafe est la femelle de la girafe !

_________________
gnome-troll-ver des sables - Classe : Hermaphrodite mystique
Dextérité : 1, Perception des trucs utiles : 2, Perception des trucs inutiles : 22
avatar
ko
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 2496
Date d'inscription : 31/10/2011

Re: Idée d'une autre méthode pour écrire "en féministe"

le 10.07.14 11:10
Et pas que les girafes!
les antilopes, les souris, les couleuvres etc...
once
once
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 1036
Date d'inscription : 11/07/2013

Re: Idée d'une autre méthode pour écrire "en féministe"

le 10.07.14 15:43
les licornes aussi sont lesbiennes... qui l'eût cru? Razz

_________________
Les larmes que nous ravalons finissent toujours par emplir nos poumons et nous empêcher de respirer.
--------
Explication des « 'n » que vous avez peut-être aperçu dans mes messages :
http://feminisme.fr-bb.com/t2058-idee-d-une-autre-methode-pour-ecrire-en-feministe#59941
Nurja
Nurja
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 9195
Date d'inscription : 12/04/2012

Re: Idée d'une autre méthode pour écrire "en féministe"

le 13.06.15 20:59
Réputation du message : 100% (1 vote)
Je ressuscite ce topic pour partager cette information d'un magazine lesbien qui a décidé de ne pas suivre la règle "le masculin l'emporte".

Tout petit extrait :
La question qui va leur être posée sera sans aucun doute celle-ci: "n'y a-t-il pas des combats plus importants à mener?" Une interrogation qui a trotté dans la tête de Mathilde Fassin mais qui est persuadée que déconstruire la grammaire est "symboliquement très fort". Quant à Marie Kirschen, elle n'en a "plus rien à faire de cet argument qui marche pour tout".

Outre le fait qu'elle a trouvé cela excitant de déconstruire puis reconstruire la langue, elle est certaine que la grammaire a un impact fort dans la vie quotidienne. "C'est plus dur de se projeter quand on pense que le masculin est universel", souligne-t-elle en pensant à tous ces noms de métiers qu'on refuse de féminiser. "C'est notre rôle, en tant que média féministe et lesbien, d'attirer l'attention des gens sur le sujet", conclut Mélanie Vives.

Ça me donne envie d'oser suivre ces règles le jour où j'écrirai en vue de publier un livre.

_________________
I'm a radical feminist, not the fun kind. Andrea Dworkin
Araignée
Araignée
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 4548
Date d'inscription : 02/09/2012

Re: Idée d'une autre méthode pour écrire "en féministe"

le 15.06.15 19:34
Malgré mon côté grammar nazie favorable à une Accadémie de Grammaire, je suis totalement pour la règle de l'accord de proximité. D'ailleurs, ça me fait bien rire, dans les commentaires, de lire "ne massacrons pas la langue de Molière", alors qu'à l'époque de Molière justement, cette règle était de mise, ou "la langue évolue d'elle-même, pas à cause d'idéologies", alors que le masculin qui l'emporte sort du cerveau misogyne de deux grammairiens...

Par contre écrire une œuvre littéraire avec des slashs ou des points (comme lorsqu'on écrit "les auteurs/trices" par exemple), je trouve que ça écorche la langue (rien n'empêche par contre d'accorder selon le nombre majoritaire : "des auteurs" s'il y a deux hommes et une femme, "des autrices" s'il y a deux femmes et un hommes, et puis si elles ( Wink ) sont à égalité, ben, un coup au masculin, un coup au féminin...)

Ceci dit, déjà que trouver des éditeurs/trices et gagner sa vie avec son travail d'écrivaine, c'est très compliqué (tiens j'ai pas réussi mon concours de recueil de poésie... j'attends qu'ils/elles me revoient mes trois exemplaires du recueil avec impatience... et j'espère qu'elles/ils vont pas les perdre ou oublier de les renvoyer, parce que si quelqu'un-e tombe dessus et me vole tous mes meilleurs poèmes... la catastrophe !), alors trouver un-e éditeur/trice qui accepte de publier un texte avec des règles d'accord anciennes et féministes... J'attendrai d'avoir le Goncourt ou le Nobel de Littérature.

_________________
"Il n'y a pas de création sans transgression des normes" (Roland Gori)
Iridacea
Iridacea
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 2950
Date d'inscription : 12/05/2015

Re: Idée d'une autre méthode pour écrire "en féministe"

le 18.06.15 20:09
Pour limiter l'usage des tirets et autres slashs dans un texte formel ou littéraire, quelques idées sur ce lien déjà posté ailleurs sur le forum. Smile

Sur le sujet, un texte très intéressant sur les arguments les plus utilisés pour justifier une grammaire sexiste.

_________________
Virago soupe au lait, tatillonne et pontifiante.

--> Matérialiste tant qu'il le faudra. <--
Christine Delphy a écrit:Aucun degré d’empathie ne peut remplacer l’expérience. Compatir n’est pas pâtir.
Contenu sponsorisé

Re: Idée d'une autre méthode pour écrire "en féministe"

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum