Derniers sujets
» La porno féministe
par Nurja Aujourd'hui à 11:10

» Revenu de base
par Tortue Hier à 16:22

» [Étude] Etat des lieux des connaissances, représentations et pratiques sexuelles des jeunes adolescents
par Iridacea Hier à 10:13

» L’horreur de la chasse aux sorcières demeure omniprésente dans la culture moderne.
par kekemore Dim 21 Mai 2017 - 20:38

» que pensez-vous de Steven Pinker
par Iridacea Sam 20 Mai 2017 - 12:01

» Bastien Vivès "Une soeur", votre avis ?
par Nurja Ven 19 Mai 2017 - 19:07

» Youtube
par Aëlloon Ven 19 Mai 2017 - 0:57

» Vidéos et films féministes
par Aëlloon Jeu 18 Mai 2017 - 0:49

» Game Of Fraude, la vidéo qui ne ment pas...
par kekemore Mer 17 Mai 2017 - 22:24

» Inclusion de la question animale dans les revendications féministes
par Dihya Mer 17 Mai 2017 - 9:29

» Pour dissuader ses parents de voter fn, une lycéenne de 17 ans présente un exposé de 28 pages
par Aëlloon Lun 15 Mai 2017 - 3:51

» Des petites touches féministes dans la vie de tous les jours
par Aëlloon Lun 15 Mai 2017 - 0:52

» [Article] L’esclavage atlantique et son abolition : plus qu’un simple enjeu de mémoire, un enjeu contemporain de luttes
par Aëlloon Lun 15 Mai 2017 - 0:33

» Présentation: Radically Lena - RadFem
par Claire G. Dim 14 Mai 2017 - 23:39

» Présentation - Fabien
par Aëlloon Dim 14 Mai 2017 - 23:06

» Court-métrage sur l'égalité femmes-hommes dans l'espace numérique.
par BenSet Dim 14 Mai 2017 - 13:55

» Parent par défaut, ou la charge mentale des mères
par Aëlloon Ven 12 Mai 2017 - 22:04

» Demande de documentation sur les stratégies militantes non-safe reposant sur des analogies entre oppressions
par Aëlloon Ven 5 Mai 2017 - 23:53

» La santé pour les garçons féminins
par Reiko Ven 5 Mai 2017 - 17:05

» Bonjour à tous
par onyx Jeu 4 Mai 2017 - 23:34

» [Article] La Russie vote la dépénalisation des violences domestiques
par Araignée Mer 3 Mai 2017 - 18:35

» [Article] La non-mixité de dominants, c'est caca
par Aëlloon Mer 3 Mai 2017 - 2:21

» Chansons féministes
par Iridacea Mar 2 Mai 2017 - 23:51

» Les petites phrases sexistes cultes (suite)
par Iridacea Mar 2 Mai 2017 - 15:38

» [Article] SexNegative ?
par Aëlloon Lun 1 Mai 2017 - 0:12

» Présentation de Skander
par onyx Ven 28 Avr 2017 - 18:10

» [Podcast] Où sont les Mascus ? Dans la Forêt !!
par onyx Jeu 27 Avr 2017 - 23:07

» La prostitution masculine est-elle différente ?
par shun Mer 26 Avr 2017 - 15:18

» Doc: " Tampon, notre ennemi intime "
par Aëlloon Mar 25 Avr 2017 - 23:12

» [Pétition] Appel au défenseur des droits, endométriose : sexisme médical et défaut d'accès aux soins
par Iridacea Mar 25 Avr 2017 - 22:49

» "non-binaire" c'est quoi ?
par Iridacea Lun 24 Avr 2017 - 14:36

» [Ressources] La transphobie
par erulelya Dim 23 Avr 2017 - 21:55


"Colonialisme" et prostitution

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"Colonialisme" et prostitution

Message par Elfvy le Jeu 7 Nov 2013 - 21:29

Il y a un point de la prostitution sur lequel tout le monde est d'accord, c'est que la traite des êtres humains c'est mal (je suis évidemment d'accord avec ça).
Bon, c'est vrai qu'il y a le côté de la traite (donc avec des criminels qui organisent tout ça), mais quand on pense à la traite, j'imagine qu'on englobe avant tout les prostituées d'origine étrangère (je me trompe peut-être, mais c'est la sensation que j'en ai). Et en ça, je me demande s'il n'y a pas des relents de "colonialisme" dans le sens où oui, on veut bien admettre que des prostitués le font de gaité de cœur mais les femmes étrangères, elles, ne pourraient pas. Si elles sont là, c'est par misère, par faiblesse et il faudrait les sauver.
Je ne suis pas en train de dire qu'il ne faut pas les sauver sous prétexte d'être accusé de colonialisme, mais je me demande si cette idée, française = capable de faire librement le choix de se prostituer VS étrangère = sous la menace d'un réseau et/ou en grande difficulté financière, n'a pas des racines dans le colonialisme.
Quand quelqu'un parle de prostitution, il prend toujours la précaution de mentionner qu'il est évidemment contre les réseaux. Mais au final, ça me semble être une phrase très bateau. C'est d'ailleurs, le fait qu'elle soit si souvent dite qui me fait penser qu'il y a un truc pas net là-dessous.

Aussi, je me rappelle d'une interview d'un réalisateur qui avait fait un documentaire sur la prostitution et qui avait été étonné de se rendre compte que certaines prostituées issues des réseaux le disaient également le faire par choix.

Bon, je n'ai pas vraiment de conclusion, c'est un questionnement que je suis en train d'avoir, mais ça me semble assez malhonnête de toujours parler de libre-choix des prostituées sauf de celles venant "d'ailleurs". Et j'ai l'impression que se cacher derrière "les réseaux c'est mal", ça pue le mépris au final.


Dernière édition par Elfvy le Jeu 7 Nov 2013 - 22:22, édité 1 fois

_________________
Si tu es neutre dans une situation d'injustice, tu as choisi le camp de l'oppresseur. - Desmond Tutu
avatar
Elfvy
Hystérique
Hystérique

Messages : 721
Date d'inscription : 25/03/2012

http://parlerpourexister.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Colonialisme" et prostitution

Message par Invité le Jeu 7 Nov 2013 - 21:41

Je vais répondre vite, car j'ai pas trop le temps ^^

En fait, les prostituées issues de pays pauvres, et qui ne peuvent donc pas entrer légalement sur le territoire, sont toutes issues de réseaux, car elles doivent au moins faire appel à des passeurs, auxquels elles doivent des dettes (je ne sais pas exactement comment les "mamas" (= proxénètes) se greffent là-dessus). Elles ne peuvent pas être indépendantes, elles ont forcément des dettes, et sont esclaves (ce qu'on appelle la servitude pour dettes, la forme d'esclavagisme la plus répandue à l'heure actuelle dans le monde.)

Juste un truc sur le choix : oui, certaines femmes africaines par exemple, font le choix de venir se prostituer. (d'autres non, ne l'oublions pas). Mais je trouve que ça ne change rien à la situation : il s'agit d'esclavage, même si c'est de l'esclavage "consenti" (quand on manque de choix, qu'on est pauvres, oui on peut consentir à son esclavage, mais ça change rien à la violence de la situation).

Par contre pour celles d’Europe de l'est... je serais moins sûre. J'en rencontre, je suis quasiment sûre qu'elle donne au moins de l'argent à un mec pour pouvoir louer le bout de trottoir ou elles sont, mais je ne suis pas certaine qu'elles font parties d'un réseau de proxénètes vraiment... J'ai du mal à estimer leur "degré de liberté"...

(edit : je parle de personnes que je rencontre, mais il y a aussi des réseaux d'Europe de l'Est, plus ou moins violent)

Voilà.

Par contre ce qui est idiot, c'est de considérer que les Françaises ne peuvent pas faire partie d'un réseau. C'est totalement faux, et les réseaux français peuvent être extrêmement violent.

EDIT 2 : précisons aussi que sous le termes de réseau, il y a une certaines diversité de cas. Ca peut aller de la "simple" violence psychologique/abus sur des personnes fragiles, aux menaces et à la violence physique.

Invité
Banni·e

Messages : 7572
Date d'inscription : 04/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Colonialisme" et prostitution

Message par Césarion le Jeu 7 Nov 2013 - 22:05

Bah quand il s'agit de personnes immigrées, ce qui implique déjà des difficultés...j'ai du mal à croire que le choix de se prostituer soit quelque chose de très épanouissant dans leur cas. Je pense que Antisexisme explique bien la situation de pas mal d'entre elles (c'est drôle, j'ai justement survolé un article sur les prostituées venant d'Afrique récemment...)
avatar
Césarion
Hystérique
Hystérique

Messages : 464
Date d'inscription : 17/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Colonialisme" et prostitution

Message par Invité le Jeu 7 Nov 2013 - 22:09

"Coloniaslisme" ?


Dernière édition par Cherry Song le Ven 8 Nov 2013 - 0:01, édité 1 fois (Raison : Corrigé !)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Colonialisme" et prostitution

Message par Elfvy le Jeu 7 Nov 2013 - 22:22

Antisexisme a écrit:
En fait, les prostituées issues de pays pauvres, et qui ne peuvent donc pas entrer légalement sur le territoire, sont toutes issues de réseaux, car elles doivent au moins faire appel à des passeurs, auxquels elles doivent des dettes (je ne sais pas exactement comment les "mamas" (= proxénètes) se greffent là-dessus). Elles ne peuvent pas être indépendantes, elles ont forcément des dettes, et sont esclaves (ce qu'on appelle la servitude pour dettes, la forme d'esclavagisme la plus répandue à l'heure actuelle dans le monde.)
Je n'avais pas réfléchi à comment ces femmes pouvaient entrer dans le territoire. Dans ce cas, oui ça se comprend qu'on ne fasse pas de distinctions choix/esclavage.

Juste un truc sur le choix : oui, certaines femmes africaines par exemple, font le choix de venir se prostituer. (d'autres non, ne l'oublions pas). Mais je trouve que ça ne change rien à la situation : il s'agit d'esclavage, même si c'est de l'esclavage "consenti" (quand on manque de choix, qu'on est pauvres, oui on peut consentir à son esclavage, mais ça change rien à la violence de la situation).
alors pourquoi ce choix serait-il vu comme un non-choix par certaines personnes défendant la prostitution mais qu'ils n'auraient pas ce scrupule pour les autres ? C'est la question que je me pose :s 
bon après, j'ai peut-être faux de penser qu'ils le verraient comme un non-choix.

Cherry Song > erreur de frappe, je vais corriger ça  

_________________
Si tu es neutre dans une situation d'injustice, tu as choisi le camp de l'oppresseur. - Desmond Tutu
avatar
Elfvy
Hystérique
Hystérique

Messages : 721
Date d'inscription : 25/03/2012

http://parlerpourexister.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Colonialisme" et prostitution

Message par Invité le Jeu 7 Nov 2013 - 22:50

alors pourquoi ce choix serait-il vu comme un non-choix par certaines personnes défendant la prostitution mais qu'ils n'auraient pas ce scrupule pour les autres ? C'est la question que je me pose :s
bon après, j'ai peut-être faux de penser qu'ils le verraient comme un non-choix.
Je pense qu'en fait cette distinction prostitution forcée/libre n'est plus à l'ordre du jour dans certains discours militants... (pas celui des personnes lambda n'ayant pas trop réfléchi à la question, on est d'accord) car en effet, ça ne fait pas beaucoup sens, cette distinction.

Maintenant, ce qu'on entend (cf une femme de Médecin du Monde à la Comission "prostitution" de l'AN) : "Ces femmes ont choisi d'exercer le travail du sexe en Europe, OK, elles doivent des dettes, mais ce n'est pas vraiment de l'esclavage puisqu'elles ont choisi, blabla, c'est leur projet migratoire, etc etc"

Personnellement, je trouve ça encore pire. C'est vraiment ignoble de masquer l'esclavage sexuel ! Mad

http://www.info-avec.org/comprendre-notre-action-humanitaire-au-cambodge/pourquoi-cette-misere/la-servitude-pour-dettes.html

http://fr.wikipedia.org/wiki/Servitude_pour_dettes

http://www.antislavery.org/french/la_servitude_pour_dettes.aspx

La servitude pour dettes est une façon de repayer une dette en fournissant directement un travail plutôt qu'avec de l'argent ou des biens. Aboutissant très souvent au travail forcé, la servitude pour dettes est assimilée à de l'esclavage par de nombreux pays ainsi que par certaines conventions internationales, notamment en ce qui concerne le travail des enfants.

Le fonctionnement est théoriquement le suivant : une personne s'endette auprès d'un créancier, communément pour une dot, un enterrement, un traitement médical, etc. ; pour repayer sa dette, il effectue un travail, et le temps travaillé (ou le produit de ce travail) rembourse un montant équivalent de sa dette. En pratique, ce travail devient effectivement une servitude, car le travail fourni ne parvient pas à rembourser la dette. Le débiteur fait ainsi travailler sa famille dont ses enfants, et le système peut se transmettre aux descendants, qui naissent ainsi déjà débiteurs.

D'après Anti-Slavery International, 20 millions de personnes seraient concernées dans le monde1,2.
 

Les femmes africaines ont des dettes de l'ordre de 50-70 000 euros... c'est évidemment beaucoup plus que le montant réel de l'argent qu'elles doivent. Elles peuvent réduire leur dettes en faisant venir d'autres femmes.

Invité
Banni·e

Messages : 7572
Date d'inscription : 04/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Colonialisme" et prostitution

Message par sandrine le Jeu 7 Nov 2013 - 23:45

Sad 

_________________
Le pouvoir est maudit, c'est pour cela que je suis anarchiste. (Louise Michel)
avatar
sandrine
Amazone
Amazone

Messages : 3598
Date d'inscription : 15/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Colonialisme" et prostitution

Message par Tiffanny le Ven 8 Nov 2013 - 0:12

Je trouve que c'est indécent de parler de choix pour des personnes dans la pire des misères.
avatar
Tiffanny
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e

Messages : 297
Date d'inscription : 14/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Colonialisme" et prostitution

Message par Elfvy le Ven 8 Nov 2013 - 0:22

@Tiffanny a écrit:Je trouve que c'est indécent de parler de choix pour des personnes dans la pire des misères.
Je précise que je suis de cet avis.
Ce qui me semblait intéressant c'est la fréquence et rapidité à laquelle les gens pensaient étrangères=pauvres=esclaves alors qu'ils s'acharnent (s'acharnaient, car au final mon impression semble fausse) à nous parler du choix des prostituées françaises, celles qui ont la civilisation derrière elle qui leur donne la possibilité de faire un vrai choix.

Je vais peut-être faire un parallèle hasardeux, mais pour la question du voile, beaucoup vont se dire que "oh mon dieu, les femmes voilées sont aliénées ; si elles portent le voile, ça ne peut pas être un choix même si elles le disent", alors que question épilation occidentale "les femmes disent qu'elles le font par choix ; on les croit ; non il n'y a aucune injonction sociale à s'épiler". Ce 2 poids 2 mesures.

_________________
Si tu es neutre dans une situation d'injustice, tu as choisi le camp de l'oppresseur. - Desmond Tutu
avatar
Elfvy
Hystérique
Hystérique

Messages : 721
Date d'inscription : 25/03/2012

http://parlerpourexister.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Colonialisme" et prostitution

Message par Invité le Ven 8 Nov 2013 - 7:30

Je suis également de ton avis, Tiffany (j'ai employé le terme "choix"... mais bon, on est d'accord que ce n'est pas un vrai choix).

Et je comprends tes interrogations Elvy. En effet, on lit parfois des clients dire qu'ils ne vont voir que des françaises, comme si c'était une garantie ! Or les françaises peuvent aussi être piégées dans par des proxénètes, parfois très très violents...

Exemple : Laurence Noëlle

Invité
Banni·e

Messages : 7572
Date d'inscription : 04/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Colonialisme" et prostitution

Message par Invité le Ven 15 Nov 2013 - 10:06

J'ai quelques infos supplémentaires sur la traite nigériane (bien développée en France), si ça vous intéresse.

Des copines à moi sont allées à une formation et ont lu un livre sur la traite nigériane... Elles m'en ont parlé donc je rapporte leur propose.

En fait, il paraitrait qu'on peut distinguer deux cas :

  • celles qui viennent en avion, et où il n'y a pas de violences physiques... Juste une dette à payer.
  • celles qui viennent en bateau, dont le voyage dure des jours et des jours, et qui subissent des viols à chaque étape du voyage Sad . A cela s'ajoute une dette.


Dans les deux cas, il y a une dette à payer via un "travail" (ici la prostitution), donc il s'agit dans les deux cas d'esclavagisme... Mais voilà, y'a des esclavagismes encore pires que d'autres apparemment.

Je ne sais pas quelle est la proportion de celles qui viennent en avion et celle de celles qui viennent par bateau... Mais dans ma ville, les femmes nigérianes qu'on rencontre sont venues en bateau.

En général, toutes les femmes d'un réseau proviennent du même quartier.

Pour elles, il n'est pas question de ne pas payer la dette. Selon leur religion, si la dette n'est pas payée, il arrivera malheur. Il peut aussi avoir menace sur la famille restée au pays. Donc ne pas payer la dette, n'est pas une option. Les personnes des associations qui les accompagnent doivent donc plutôt chercher un autre moyen pour elles de payer la dette, plutôt que de dire "oh c'est bon, t'as qu'à pas payer ta dette !"

On m'a dit qu'au Nigeria, la condition des femmes est très difficile... et que parfois, pour elles, la prostitution est préférable au mariage (où il peut y avoir des viols, etc.).

Et à ce sujet, j'ai entendu Valls dire lors de la commission parlementaire "spécial prostitution" que le Nigeria ne fait rien pour lutter contre la traite, et ne collabore pas du tout.

Bon voilà ce que je sais sur le sujet
Je trouve que c'est à pleurer... Sad

Invité
Banni·e

Messages : 7572
Date d'inscription : 04/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Colonialisme" et prostitution

Message par Césarion le Ven 15 Nov 2013 - 11:29

Voyons Antisexisme...tu sais bien qu'il s'agit d'un "parcours migratoire" Rolling Eyes 
avatar
Césarion
Hystérique
Hystérique

Messages : 464
Date d'inscription : 17/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Colonialisme" et prostitution

Message par l'elfe le Ven 15 Nov 2013 - 11:53

Moi en voyant le titre, je pensais que c'était un topic sur les gens qui vont faire du tourisme sexuel dans les pays ex-colonisés, avec le racisme qui va avec.

_________________
Question Les Questions Composent Question
avatar
l'elfe
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n

Messages : 1739
Date d'inscription : 10/12/2012

http://lesquestionscomposent.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Colonialisme" et prostitution

Message par Tiffanny le Ven 15 Nov 2013 - 13:17

Existe-t-il un topic sur le forum féministe au sujet du tourisme sexuel? Je trouve qu'il s'agit d'un sujet à part entière.
avatar
Tiffanny
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e

Messages : 297
Date d'inscription : 14/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Colonialisme" et prostitution

Message par Nos désirs font désordre le Dim 17 Nov 2013 - 15:15

Bonjour, désolée pour mon apparition "cheveu-sur-la-soupesque", je n'ai plus trop le temps de venir sur ce forum et je le regrette.
Pour "alimenter" le débat, voici un article paru sur "une autre histoire" que j'ai lu grâce à AfroFem :



Le viol des Africaines et des Afro-descendantes par des Européens était un phénomène si répandu depuis la « découverte de l’Afrique » qu’un peintre flamand,  Christiaen van Couwenbergh  (1604-1667), en fit un tableau qui se trouve conservé en France au musée de Strasbourg.

Dans cette peinture  intitulée « Le rapt de la négresse » ou « le viol de la négresse », qui constitue un document exceptionnel, deux jeunes Européens, nus, s’apprêtent à violer une Africaine. L’un deux la montre du doigt en se moquant de ses lamentations, tandis qu’un troisième homme qui, lui, est resté habillé, semble exprimer la réprobation que partage manifestement le peintre qui a voulu dénoncer crûment ce qui devait se pratiquer couramment en Afrique, dans les colonies et en Europe.

Le viol – comme c’est le cas ici – était généralement collectif, ce qui permettait d’éviter de se poser les questions de paternité qui pouvaient s’ensuivre.

C’était aussi une manière d’accroître le « cheptel » humain d’une plantation.

Le tableau a été peint en 1632, au moment où la traite était en expansion.

Au viol des femmes, s’ajoutait le viol des jeunes hommes et des enfants.

L’actualité récente a montré que l’habitude coloniale de violer des Africaines, de « trousser les domestiques », comme l’a dit le journaliste Jean-François Kahn, est encore largement admise dans les mentalités françaises du XXIe siècle.
http://www.une-autre-histoire.org/du-viol-colonial/

_________________
NDFD

Nos désirs font désordre
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e

Messages : 261
Date d'inscription : 02/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Colonialisme" et prostitution

Message par Araignée le Ven 22 Nov 2013 - 5:06

Parmi les Rroms de Roumanie que je connais, il y a des hommes qui se prostituent de leur propre initiative, poussés par les besoins économiques (manger, nourrir et soigner les enfants, avoir un toit...). En fait, ce sont les clients qui sont venus les chercher et leur proposer ça, ils n'y ont pas pensé d'eux-mêmes.

Il y a aussi une jeune femme (très jeune, peut-être même mineure) qui se prostitue et aide financièrement sa famille. Elle a un copain, et visiblement elle n'est pas heureuse (elle est même très triste), mais je ne sais pas vraiment quelle est leur relation, s'il la protège des agressions ou la force (un peu, beaucoup...?), ou s'il la laisse faire sans s'en mêler. Elle est peut-être aussi "juste" triste du fait de l'activité. Je ne les connais pas très bien, contrairement aux hommes dont je parle plus haut, qui eux sont des amis proches.

Deux Roumains (un Rrom et un Gadjo), au détour d'une conversation, ont déjà reconnu avoir été proxénètes. Pour eux, ce qui est grave, c'est de forcer une femme à tapiner. Eux, ne les ont pas forcées, du moins d'après leurs dire (et il y en a un que je crois à 100%). Ils touchaient un pourcentage en échange de leur protection. Ils ne semblent pas voir où est le problème, puisque ces filles se prostituaient déjà avant et qu'elles ont pu arrêter quand elles l'ont voulu.

_________________
"Il n'y a pas de création sans transgression des normes" (Roland Gori)
avatar
Araignée
Héroïne/Héros
Héroïne/Héros

Messages : 4480
Date d'inscription : 02/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Colonialisme" et prostitution

Message par Chat des collines le Ven 22 Nov 2013 - 17:36

Ben, en tant que "métro-mi-martiniquaise d'adoption", j'ai du mal à parler de la loi abolitionniste en projet sur les forums de mon île adoptive.
Quand je l'ai fait, on m'a (gentiment c'est vrai) fait remarquer que les termes employés "abolition, esclavage, traite" étaient gênants (je vois très bien pourquoi néanmoins).
Du coup, je n'aborderai plus le sujet sur l'île ; en même temps, je comprends et ne veux point donner de leçons à quiconque (mais je considère personnellement que c'est bel et bien de l’esclavage - différent certes de l'esclavage colonialiste - mais de l'esclavage ni plus ni moins).

PS - Timer : ne me bondis pas dessus tout de suite, si je ne suis pas dans la "droite ligne" de la grande prêtresse Wink 
avatar
Chat des collines
Poilu⋅e
Poilu⋅e

Messages : 127
Date d'inscription : 12/11/2013

http://www.tiwanaku.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Colonialisme" et prostitution

Message par Invité le Ven 22 Nov 2013 - 18:58

PS - Timer : ne me bondis pas dessus tout de suite, si je ne suis pas dans la "droite ligne" de la grande prêtresse Wink
Plaît-il? confused 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Colonialisme" et prostitution

Message par Chat des collines le Ven 22 Nov 2013 - 19:13

:calin: 
avatar
Chat des collines
Poilu⋅e
Poilu⋅e

Messages : 127
Date d'inscription : 12/11/2013

http://www.tiwanaku.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Colonialisme" et prostitution

Message par Invité le Ven 22 Nov 2013 - 21:31

je veux dire que je n'ai pas compris, mais free hugs à toi aussi Smile
:calin: :calin: lapin lapin 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Colonialisme" et prostitution

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum