Derniers sujets
» [Article] Les hommes hétérosexuels sont-ils aussi victimes de violence conjugale ?
par Dihya Hier à 23:07

» Le voile
par Aëlloon Hier à 22:46

» Une nouvelle arrivée
par Aëlloon Hier à 22:23

» Nouvelle parmi vous
par Aëlloon Hier à 22:17

» inquiètantes théories sur l'égoïsme d' Ayn Rand
par Iridacea Jeu 17 Aoû 2017 - 23:52

» Ressources
par Dihya Mar 15 Aoû 2017 - 9:28

» Salut!
par Dihya Mar 15 Aoû 2017 - 9:14

» [Article] 220 femmes tuées par leur conjoint, ignorées par la société
par Aëlloon Sam 5 Aoû 2017 - 22:30

» C'est quoi "être une femme" ?
par Reiko Sam 5 Aoû 2017 - 20:32

» Peggy Sastre
par Iridacea Sam 5 Aoû 2017 - 18:56

» Vos techniques anti-manspreading ?
par Aëlloon Sam 5 Aoû 2017 - 16:27

» Le féminisme blanc existe-t-il ?
par Dihya Ven 4 Aoû 2017 - 18:01

» Ma therapie
par Plusmavictime Mar 1 Aoû 2017 - 21:53

» Salon du livre lesbien et débat HERstory le 1er juillet 2017
par Alpheratz Mar 1 Aoû 2017 - 12:09

» INFORMATION RÉGION - IPASS CONTRACEPTION
par Dihya Lun 31 Juil 2017 - 8:04

» Présentation
par Iridacea Lun 31 Juil 2017 - 1:03

» [Article] Que font les jeunes féministes de l’héritage des générations antérieures ?
par Dihya Dim 30 Juil 2017 - 20:02

» [Article] Sexe entre potes hétéros sur le forum JVC
par Dihya Dim 30 Juil 2017 - 19:05

» Intro de Klazoo
par Aëlloon Sam 29 Juil 2017 - 3:04

» Présentation Noki
par Aëlloon Sam 29 Juil 2017 - 2:54

» Présentation de Willl
par Iridacea Ven 28 Juil 2017 - 22:46

» Témoignages sur le manspreading
par Administratrice Ven 28 Juil 2017 - 18:41

» Je me présente
par Titi63 Jeu 13 Juil 2017 - 21:56

» kotava
par Iridacea Jeu 13 Juil 2017 - 10:27

» Youtube
par Klazoo Lexis Mar 11 Juil 2017 - 8:35

» Le gene SRY
par Klazoo Lexis Mar 11 Juil 2017 - 6:57

» Bastien Vivès "Une soeur", votre avis ?
par Klazoo Lexis Mar 11 Juil 2017 - 6:19

» Photo de nus artistiques
par Klazoo Lexis Mar 11 Juil 2017 - 5:26

» Se faire des ami.e.s ?
par michekhen Mar 11 Juil 2017 - 0:05

» Questionnaire sur le français inclusif
par Alpheratz Lun 10 Juil 2017 - 0:10

» "non-binaire" c'est quoi ?
par Iridacea Ven 7 Juil 2017 - 14:35

» Mwà
par Iridacea Jeu 29 Juin 2017 - 14:00


[Magazine] Causette

Page 8 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [Magazine] Causette

Message par Anapside le Dim 22 Mar 2015 - 17:39

@erulelya a écrit:Anapside : Avant la naissance, si le père n'est pas le mari de la mère, il n'a qu'à pas se pointer à la mairie et n'a qu'a signer aucune déclaration de reconnaissance prénatale, c'est aussi simple que ça. 


Mais il pourrait être forcé à payer une pension par un tribunal.
En fait, ne serait-il pas plus juste que la déclaration de reconnaissance prénatale soit obligatoire? Si elle est refusée, alors le père n'aurait plus de recours pour l'enfant, et ne pourrait pas le reconnaître après. De la même façon qu'une femme qui accouche sous X abandonne tout droit sur l'enfant.
Ne serait-ce pas mieux pour tout le monde? La femme sait que son enfant sera reconnu, et l'homme a sa situation clarifiée.
avatar
Anapside
Banni·e

Messages : 19
Date d'inscription : 03/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Magazine] Causette

Message par 1977 le Dim 22 Mar 2015 - 17:46

Donc nous voilà rendu à la préoccupation toute masculine: pouvoir exercer des PIV sans se protéger eux même d'une éventuelle procréation et ne pas assumer leur part congrue dans le cas ou un enfant nait des suites de cet acte. Jusqu'à nos jours, les hommes ont organisé les règles sociales autour de l'utilisation du corps des femmes, sans coeur ni conscience des effets de leurs actes. Ils viennent juste nous dire qu'ils souhaitent que cela perdure. Bref, ils veulent maintenir ce même vieux système de domination, avec la bénédiction des féministes.


Dernière édition par 1977 le Dim 22 Mar 2015 - 19:13, édité 1 fois
avatar
1977
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse

Messages : 1421
Date d'inscription : 03/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Magazine] Causette

Message par Anapside le Dim 22 Mar 2015 - 18:08

Moi je pense que nous voilà rendu à une préoccupation tout autant masculine que féminine: pouvoir exercer des PIV sans avoir à se soucier d'une éventuelle parentalité non désirée.
avatar
Anapside
Banni·e

Messages : 19
Date d'inscription : 03/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Magazine] Causette

Message par erulelya le Dim 22 Mar 2015 - 19:02

Les PIV ne sont pas une préoccupation féminine.

_________________
"Je n’ai jamais réussi à définir le féminisme. Tout ce que je sais, c’est que les gens me traitent de féministe chaque fois que mon comportement ne permet plus de me confondre avec un paillasson" – Rebecca West
avatar
erulelya
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n

Messages : 1762
Date d'inscription : 25/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Magazine] Causette

Message par Invité le Dim 22 Mar 2015 - 19:07

J'hallucine quand même.

Qu'est ce qu'on demande à ces hommes ?

De porter pendant 9 mois un fœtus dans leur corps ? De s'occuper d'un-e enfant ? De le voir régulièrement ? De passer du temps avec lui/elle ? De l'aimer ? De s'en soucier ?

NON

On leur demande juste de contribuer financièrement (et uniquement financièrement) à l'éducation d'un-e enfant, qu'ils ont conçus. Pour que cet-te enfant soit nourri-e, habillé-e, logé-e, et puisse aller à l'école.

C'est la mer à boire ?
Purée, mais je n'en reviens pas de cet égoïsme !

A côté de ça, les hommes demandent toujours plus l'accès sexuel au corps des femmes. Mais alors pour assumer un minimum les conséquences (parce que franchement, non, donner un peu d'argent chaque mois, ce n'est vraiment pas grand chose par rapport au fait de porter et d'éduquer un enfant), il y a plus personne.

Cette discussion m'écoeure.

Invité
Banni·e

Messages : 7572
Date d'inscription : 04/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Magazine] Causette

Message par ko le Dim 22 Mar 2015 - 19:22


ko
Amazone
Amazone

Messages : 2503
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Magazine] Causette

Message par 1977 le Dim 22 Mar 2015 - 19:34

Anapside, pour ce qui est de la sexualité féminine: je rappelle que l'équivalent du pénis est le clitoris, que le vagin est très peu innervé, qu'il n'est pas pourvoyeur d'orgasmes pour pour la majorité des femmes. Voilà ce qui ressort des témoignages des femmes au sujet de leur sexualité. Je ne comprends pas comment on peut déduire que les femmes tiennent à cette pratique de manière centrale dans leurs échanges érotiques. En effet, elle n'ont pas la parole a ce sujet, ni avant l'acte qui est trop souvent imposé par les hommes (plus de 175000 viol recensé en France) ni après, la justice organise l'impunité des agresseurs et fait taire les victimes. Les chiffres parlent d'eux même, la forme de la sexualité humaine a été décidé entre les hommes et pour servir leurs interêts.
avatar
1977
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse

Messages : 1421
Date d'inscription : 03/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Magazine] Causette

Message par Drärk le Dim 22 Mar 2015 - 19:36

@Anapside a écrit:@ Drärk Mais je t'avoue que je savais déjà que je n'étais pas tout à fait sur la ligne du forum en m'inscrivant. Mais je me dis qu'en restant poli, sobre et respectueux, ça ira.

Oui, mais et en légalisant la gestation pour autrui? Si c'est suffisamment encadré légalement, alors je pense qu'un homme pourrait dire "un enfant quand je veux si je veux", sans forcer personne à être enceint contre son gré, n'est-ce pas?
Je pense c'est moi qui m'éloigne de l'esprit du forum tout simplement.

En ce qui concerne la GPA : c'est une forme d'esclavagisme qui consiste à louer le sexe des femmes (les enfants naissent par leur sexe) et leur corps plus généralement pour plusieurs mois tout en leur retirant le droit d'être mère également. Elles portent un enfant pour autrui avec les risques que cela implique, contre rémunération, et subissent les critères au lieu de les choisir.

Le seul cas de GPA que j'accepte c'est lorsque qu'elle est prévue entre une femme et le/les personnes pour qui elle accepte de porter un enfant. Légaliser la GPA pour les hommes, c'est une fois de plus leur donner le pouvoir sur le ventre des femmes, mais de façon légale et financière. Au contraire on refuse toujours la PMA pour les couples de lesbiennes, alors que dans la cadre de la PMA, il n'est pas question de louer le corps d'autrui.

J'ai bien conscience que je m'énerve, et je n'ai pas envie de dépasser les limites, mais franchement je suis écœurée moi aussi.

_________________
Il faut beaucoup aimer les hommes. Beaucoup, beaucoup. Beaucoup les aimer pour les aimer. Sans cela ce n'est pas possible, on ne peut pas les supporter.
M.D.

Si j'écris un propos qui vou-e-s heurte, n'hésitez pas à me mp, je sais que je peux me tromper.


Pas de Justice, pas de Paix.
avatar
Drärk
Amazone
Amazone

Messages : 3882
Date d'inscription : 01/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Magazine] Causette

Message par Nurja le Dim 22 Mar 2015 - 19:45



"Un enfant quand je veux", c'est un slogan qui disait surtout "un enfant uniquement quand je le veux" (et pas tout le temps être en danger de procréer. Sur cela, oui, les hommes peuvent faire pareil : capotes, stérilisations, pratiques non fécondantes. Et militantisme pour que d'autres moyens contraceptifs masculins soient disponibles.

_________________
Le plus souvent, j'interviens à titre personnel.
Parfois, j'aide à la modération.
avatar
Nurja
Modératrice
Modératrice

Messages : 9521
Date d'inscription : 12/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Magazine] Causette

Message par Omniia le Dim 22 Mar 2015 - 20:16

@Anapside :
Tu ne vois vraiment pas de problème à dire ceci aux hommes : "Vous pouvez baiser sans vous soucier de rien vu que, dans le pire des cas, vous pourrez signer un papier disant que vous ne reconnaîtrez pas l'enfant. Personne n'aura le droit de vous demander des comptes, vous n'aurez absolument rien à assumer, aucune conséquence" ?

_________________
Je ne suis pas souvent là.
avatar
Omniia
Modératrice
Modératrice

Messages : 2939
Date d'inscription : 20/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Magazine] Causette

Message par Anapside le Dim 22 Mar 2015 - 21:46

@Omniia a écrit:
@Anapside :
Tu ne vois vraiment pas de problème à dire ceci aux hommes : "Vous pouvez baiser sans vous soucier de rien vu que, dans le pire des cas, vous pourrez signer un papier disant que vous ne reconnaîtrez pas l'enfant. Personne n'aura le droit de vous demander des comptes, vous n'aurez absolument rien à assumer, aucune conséquence" ?
Je pense que la situation devrait être analogue à celle des femmes. Est-ce que la possibilité de l'ivg, ou de l'accouchement sous x, ça consiste à dire aux femmes: "vous pouvez baiser sans vous soucier de rien, vu que dans le pire des cas, vous pourrez avorter sans que personne ne vous demande de comptes"?
Tu me diras non, puisque le fait d'avorter a un coût physique, dû à l'opération éventuelle, donc que ce n'est pas anodin. Ce n'est donc pas "se soucier de rien". Effectivement. Puisque par exemple, pour une femme le coût du recours pour refuser la maternité consiste en tout l'impact physique et psychologique de l'ivg, si ivg il y a, ce serait juste qu'il y ait un prix également pour le recours pour refuser la paternité. Mais un prix ponctuel qui correspond à ça, et qui n'est pas versé à la mère. Pas un prix qui correspond à l'entretien d'un enfant qu'on n'a pas désiré.
Je pense que ce serait plus juste comme ça.

Mais au fond, l'idéal de société pour moi, c'est que tout le monde, homme comme femme, puisse baiser sans se soucier de rien, et que personne n'ait le droit de demander des comptes.

@1977 a écrit:Anapside, pour ce qui est de la sexualité féminine: je rappelle que l'équivalent du pénis est le clitoris, que le vagin est très peu innervé, qu'il n'est pas pourvoyeur d'orgasmes pour pour la majorité des femmes. Voilà ce qui ressort des témoignages des femmes au sujet de leur sexualité. Je ne comprends pas comment on peut déduire que les femmes tiennent à cette pratique de manière centrale dans leurs échanges érotiques. En effet, elle n'ont pas la parole a ce sujet, ni avant l'acte qui est trop souvent imposé par les hommes (plus de 175000 viol recensé en France) ni après, la justice organise l'impunité des agresseurs et fait taire les victimes. Les chiffres parlent d'eux même, la forme de la sexualité humaine a été décidé entre les hommes et pour servir leurs interêts.

Que les femmes préfèrent pratiquer le PIV de façon centrale ou accessoire, ça m'est égal, ce n'était pas du tout mon propos. Ce que je dis, c'est que quasiment toutes celles qui le pratiquent veulent pouvoir maîtriser la probabilité que cela résulte en la charge d'un enfant. Eh bien c'est pareil pour les hommes, et ça n'a rien de sale, à mon avis.


@Drärk a écrit:
Le seul cas de GPA que j'accepte c'est lorsque qu'elle est prévue entre une femme et le/les personnes pour qui elle accepte de porter un enfant.  Légaliser la GPA pour les hommes, c'est une fois de plus leur donner le pouvoir sur le ventre des femmes, mais de façon légale et financière.

Je n'ai pas compris. Quel est l'autre cas de GPA? Lorsqu'il y a une entreprise qui emploie la femme qui porte l'enfant, vend ce service à des clients, et paie la mère porteuse?
Ou alors tu penses que la GPA ne devrait pas être permise lorsque le client est un homme?
Pour ce qui est de la PMA, je trouve naturel qu'elle soit accordée aux couples de lesbiennes, puisqu'elle est accordées aux couples hétérosexuels.

@Nurja a écrit:

"Un enfant quand je veux", c'est un slogan qui disait surtout "un enfant uniquement quand je le veux" (et pas tout le temps être en danger de procréer. Sur cela, oui, les hommes peuvent faire pareil : capotes, stérilisations, pratiques non fécondantes. Et militantisme pour que d'autres moyens contraceptifs masculins soient disponibles.

Certes. Et à cela, s'ajoute pour les femmes, l'IVG et l'accouchement sous X. Et c'est cette dernière solution qui n'a pas d'équivalent masculin.
avatar
Anapside
Banni·e

Messages : 19
Date d'inscription : 03/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Magazine] Causette

Message par Nurja le Dim 22 Mar 2015 - 22:08

@Anapside a écrit:
@Nurja a écrit:

"Un enfant quand je veux", c'est un slogan qui disait surtout "un enfant uniquement quand je le veux" (et pas tout le temps être en danger de procréer. Sur cela, oui, les hommes peuvent faire pareil : capotes, stérilisations, pratiques non fécondantes. Et militantisme pour que d'autres moyens contraceptifs masculins soient disponibles.

Certes. Et à cela, s'ajoute pour les femmes, l'IVG et l'accouchement sous X. Et c'est cette dernière solution qui n'a pas d'équivalent masculin.
Tu l'ignores peut-être, mais des hommes qui disparaissent après avoir mis une femme enceinte, ça existe (et pas qu'un peu). Alors dire qu'ils n'ont pas d'accouchement sous X. OK parce qu'ils n'accouchent pas. Ce qui n'empêche pas bon nombre d'hommes de ne prendre aucune responsabilité quand un enfant vient au monde suite à la rencontre d'un de leurs spermatozoïdes avec un ovule.
(Juste une remarque : quand une femme accouche sous X, elle paie un prix énorme : comment expliquer qu'on avait un ventre de femme enceinte et qu'on n'a pas de bébé ? Je ne pense pas qu'un homme puisse jamais payer un tel prix ni même se rendre compte ce que cela représente)

_________________
Le plus souvent, j'interviens à titre personnel.
Parfois, j'aide à la modération.
avatar
Nurja
Modératrice
Modératrice

Messages : 9521
Date d'inscription : 12/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Magazine] Causette

Message par Omniia le Dim 22 Mar 2015 - 22:17

@Nurja a écrit:
(Juste une remarque : quand une femme accouche sous X, elle paie un prix énorme : comment expliquer qu'on avait un ventre de femme enceinte et qu'on n'a pas de bébé ? Je ne pense pas qu'un homme puisse jamais payer un tel prix ni même se rendre compte ce que cela représente)
+1
Sans compter les 9 mois (!) de grossesse eux-mêmes, qui ont des impacts physiques, professionnels, sociaux, psy, etc. Ainsi que l'accouchement.

_________________
Je ne suis pas souvent là.
avatar
Omniia
Modératrice
Modératrice

Messages : 2939
Date d'inscription : 20/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Magazine] Causette

Message par Drärk le Dim 22 Mar 2015 - 22:22

Anapside : L'autre cas de la GPA c'est quand les femmes sont réduites en esclavage par des tiers pour fournir un enfant contre de l'argent. Ce qui est largement différent de ta version :
Lorsqu'il y a une entreprise qui emploie la femme qui porte l'enfant, vend ce service à des clients, et paie la mère porteuse?
Le simple fait que de tierces personnes touchent de l'argent en dehors de la mère prouvent qu'il s'agit de commerce, et je suis contre le commerce des femmes et des enfants. Et là je parle de personnes qui ont des intérêts de pouvoir et d'argent, et qui a majoritairement le pouvoir et l'argent sur Terre ? Les hommes.
Mais au fond, l'idéal de société pour moi, c'est que tout le monde, homme comme femme, puisse baiser sans se soucier de rien, et que personne n'ait le droit de demander des comptes.
Tout le monde a le droit de demander des comptes, surtout à partir du moment on des personnes partagent leur corps, leur sexe et aussi leurs émotions et sentiments. Cela ne se limite pas à une question d'enfant désiré ou non. C'est très sexo-centré comme vision des choses.
pour une femme le coût du recours pour refuser la maternité consiste en tout l'impact physique et psychologique de l'ivg
Pour une femme, la maternité s'impose à un moment ou l'autre de sa vie, elle est éduquée pour penser qu'elle avoir des enfants, on lui offre des poupées, on l'éduque pour être douce, patiente et empathique. Quand elle ne veut pas d'enfant, elle est traitée d'immature, d'égoïste, elle est menacée de finir seule et aigrie, de ne pas s'accomplir. Il arrive qu'elle subisse des viols prémédités destinés à la mettre enceinte, ce n'est pas rare.

Il y a des hommes qui éprouvent un plaisir absolument terrifiant dans le fait de violer une femme et de savoir qu'elle en sera enceinte, c'est s'assurer qu'ils possèdent leur victime jusqu'au bout, pour ensuite exiger un droit de paternité sur l'enfant né du viol. A l'inverse, des hommes violent des femmes et les contraignent à utiliser un contraceptif pour qu'aucune grossesse ne vienne les confondre, et les force à avorter en cas d'échec contraceptif (exemple : inceste, viols sur mineure).

Au delà de l'IVG, la non-maternité est un tabou social très fort, les femmes childfree sont très mal vues et absolument pas prises au sérieux (d'où le combat pour obtenir une stérilisation à visée contraceptive).

Je trouve plus que douteux d'exiger à ce point que les hommes aient les mêmes droits que les femmes en matière de reproduction, sachant que les femmes ne voient toujours pas les droits qu'elles ont obtenus avec acharnement être respectés par la société. Le simple fait que des personnes remettent en cause le droit à l'IVG en est la preuve flagrante : les droits des femmes se sont pas considérés comme importants, donc les femmes non plus. Pourquoi respecter des personnes qui n'ont pas de droits ?

En France, l'avortement légal a 40 ans, avant les femmes avortaient à haut risque et les avorteuses risquaient gros, tout ça parce qu'on avait une politique nataliste qui épuisaient les femmes entre deux couches, en plus du boulot qu'elles géraient, elle étaient totalement sous la bonne volonté de l'homme de qui elles dépendaient : père, époux, frère, fils..

A te lire, on dirait que les hommes sont des victimes, alors qu'ils jouissent de leurs droits depuis des millénaires. C'est consternant.

_________________
Il faut beaucoup aimer les hommes. Beaucoup, beaucoup. Beaucoup les aimer pour les aimer. Sans cela ce n'est pas possible, on ne peut pas les supporter.
M.D.

Si j'écris un propos qui vou-e-s heurte, n'hésitez pas à me mp, je sais que je peux me tromper.


Pas de Justice, pas de Paix.
avatar
Drärk
Amazone
Amazone

Messages : 3882
Date d'inscription : 01/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Magazine] Causette

Message par 1977 le Dim 22 Mar 2015 - 22:44

Anapside, le droit à l'IVG et l'accouchement sous x concerne les personne enceint-e-s, dotées d'un utérus. Il ne correspond à rien pour des personnes non enceint et absolument inapte à le devenir. Cela n'a donc aucun sens que de souhaiter l'équivalent.
avatar
1977
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse

Messages : 1421
Date d'inscription : 03/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Magazine] Causette

Message par Ucralo le Dim 22 Mar 2015 - 23:24

En m'inspirant de ce que dit Anapside, l'équivalent de l'IVG pour les hommes, ça pourrait être un truc comme ça :

L'homme déclare à l'État qu'il ne veut pas être père de l'enfant de telle femme et l'État contacte la femme de la déclaration de l'homme.

Si l'homme prévient suffisamment tôt, la femme a le choix entre l'IVG médicamenteuse et la poursuite de la grossesse. L'homme doit payer une certaine somme ponctuelle à l'État, car il serait injuste que seule la femme subisse les inconvénients de la situation.

Si l'homme prévient un peu tard, la femme a le choix entre l'IVG chirurgicale et la poursuite de la grossesse. L'homme doit payer une grosse somme ponctuelle à l'État.

Si l'homme prévient trop tard, tant pis pour lui, sa déclaration sera rejetée. S'il ne s'occupe pas de l'enfant, il devra payer mensuellement une pension.

La somme à payer à l'État dépend des revenus de l'homme. Sinon, ce serait trop facile pour les riches.
Si l'homme ne peut pas payer cash à l'État car il n'avait pas économisé, alors la somme à payer à l'État ne diminue pas, mais il peut la payer en plusieurs fois, avec des intérêts. (Comme ça, c'est l'État qui récupère les intérêts et pas une banque.)

Je n'ai pas encore de position claire sur cette proposition. Je vais y réfléchir davantage. Membres du forum, qu'en pensez-vous ?

Par contre, chercher un équivalent à l'accouchement sous X mais pour les hommes... ça m'inquiète. Je vois mal comment tu pourrais trouver un équivalent satisfaisant, Anapside. Pour l'instant, je me dis qu'il ne vaut mieux pas offrir aux hommes un "équivalent" à l'accouchement sous X.

Ucralo
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e

Messages : 351
Date d'inscription : 19/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Magazine] Causette

Message par Carol le Dim 22 Mar 2015 - 23:54

Elle est chouette ta proposition Urcalo. Après ça, on arrêtera de s'en prendre "aux salopes qui font un enfant dans le dos" pour passer "aux salopes qui cachent leur grossesse pour toucher le pactole" :facepalm2:
avatar
Carol
Hystérique
Hystérique

Messages : 689
Date d'inscription : 31/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Magazine] Causette

Message par Ucralo le Lun 23 Mar 2015 - 0:08

Ma proposition était adaptée dans le cas où il y a un accident de capote, où le gars ne voit pas la femme prendre de pilule du lendemain et où, par précaution, il fonce faire sa déclaration de non paternité avant même de savoir si la femme sera effectivement enceinte.
Mais ce n'est adapté que si la déclaration de non paternité n'est pas trop chère les premiers jours...

Mais je dis peut-être des bêtises. Je n'ai pas terminé mon analyse. Là, je vais me coucher.

Ucralo
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e

Messages : 351
Date d'inscription : 19/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Magazine] Causette

Message par 1977 le Lun 23 Mar 2015 - 0:29

Super Ucralo, tu es en train de réfléchir à garantir dans un accord signé avec l'état, l'insolvabilité en ce qui concerne la responsabilité de leurs produits féconds pour les hommes qui le souhaitent et pour celles qui auront la chance de tomber sur ces hommes si classes!
:facepalm2:
avatar
1977
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse

Messages : 1421
Date d'inscription : 03/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Magazine] Causette

Message par Carol le Lun 23 Mar 2015 - 0:37

A mon avis cette conversation se résume à ça: obtenir coûte que coûte le droit de répandre leur sperme où ils veulent, quand ils veulent sans aucune responsabilité.


Dernière édition par Michonne le Lun 23 Mar 2015 - 1:31, édité 1 fois
avatar
Carol
Hystérique
Hystérique

Messages : 689
Date d'inscription : 31/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Magazine] Causette

Message par Ucralo le Lun 23 Mar 2015 - 0:52

A propos de la responsabilité, n'oubliez pas que cette déclaration de non paternité serait payante !

Ucralo
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e

Messages : 351
Date d'inscription : 19/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Magazine] Causette

Message par Anapside le Lun 23 Mar 2015 - 2:16

Michonne a écrit:A mon avis cette conversation se résume à ça: obtenir coûte que coûte le droit de répandre leur sperme où ils veulent, quand ils veulent sans aucune responsabilité.

Trivialiser les motivations des gens en les réduisant à une simple quête de sexe, comme si ça les discréditait, comme si le sexe c'était sale, ou mal, c'est un procédé courant. Chez les femmes comme chez les hommes, mais je trouve que ça se fait beaucoup chez les femmes. Par contre, voir un ou une féministe le faire, c'est étonnant puisqu'elles sont censées être tellement au point sur le sujet qu'elles ont inventé une expression pour en parler: slut-shaming.
Je trouve ça un peu déplacé. Je ne me serais jamais permis sur un sujet qui parle de l'ivg de dire: "à mon avis cette conversation se résume à ça: obtenir coûte que coûte le droit d'écarter les cuisses sans aucune responsabilité.". Ca aurait été mal pris.

En fait, je ne comprends toujours pas vraiment pourquoi tout ça pose problème... Quelque chose qui n'enlève rien au femmes, qui ne les concerne même pas directement, je ne vois pas en quoi ça gêne. Bien sûr, je ne lis pas dans les pensées, mais je lis les posts de certains intervenants et j'ai comme l'impression qu'il s'agit pour eux d'un combat, et que le but est de ne rien "donner à l'ennemi". Ce n'est pas trop comme ça que je comprends le féminisme, moi.

Bon, nous ne sommes pas obligés de continuer la discussion, en tout cas vous avez compris ma position, et de mon côté j'ai compris la vôtre.
avatar
Anapside
Banni·e

Messages : 19
Date d'inscription : 03/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Magazine] Causette

Message par Nurja le Lun 23 Mar 2015 - 6:22

@Ucralo a écrit:A propos de la responsabilité, n'oubliez pas que cette déclaration de non paternité serait payante !
Un peu comme de la prostitution, alors. Evil or Very Mad

@Anapside a écrit:
Michonne a écrit:A mon avis cette conversation se résume à ça: obtenir coûte que coûte le droit de répandre leur sperme où ils veulent, quand ils veulent sans aucune responsabilité.

Trivialiser les motivations des gens en les réduisant à une simple quête de sexe, comme si ça les discréditait, comme si le sexe c'était sale, ou mal, c'est un procédé courant. Chez les femmes comme chez les hommes, mais je trouve que ça se fait beaucoup chez les femmes. Par contre, voir un ou une féministe le faire, c'est étonnant puisqu'elles sont censées être tellement au point sur le sujet qu'elles ont inventé une expression pour en parler: slut-shaming.
Sauf qu'une féministe ne demande pas de ne pas prendre la responsabilité de ses actes.
De même, une féministe sait qu'il existe d'autres possibilités dans la sexualité que le PIV. (et que si PIV, la capote existe, la stérilisation...)

@Anapside a écrit: Je trouve ça un peu déplacé. Je ne me serais jamais permis sur un sujet qui parle de l'ivg de dire: "à mon avis cette conversation se résume à ça: obtenir coûte que coûte le droit d'écarter les cuisses sans aucune responsabilité.". Ca aurait été mal pris.
L'IVG a un coût pour la personne qui le subit : coût physique et coût psychologique.

@Anapside a écrit: En fait, je ne comprends toujours pas vraiment pourquoi tout ça pose problème... Quelque chose qui n'enlève rien au femmes, qui ne les concerne même pas directement, je ne vois pas en quoi ça gêne.
Non, c'est sûr, cela ne concerne pas les femmes, mais juste les hommes porteurs de pénis qui veulent faire des PIV entre eux, peut-être...
C'est sûr que cela ne concerne pas les femmes qui se retrouveront encore plus souvent à devoir assumer seule un enfant qui a été fait à deux (accidentellement ou pas).

Au fait, pour la déclaration de non paternité, l'homme serait obligé d'apporter la capote qui a eu un accident ? :facepalm: (parce que sinon, c'est simple : Sexe sans protection et sans conséquence...)

_________________
Le plus souvent, j'interviens à titre personnel.
Parfois, j'aide à la modération.
avatar
Nurja
Modératrice
Modératrice

Messages : 9521
Date d'inscription : 12/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Magazine] Causette

Message par Ucralo le Lun 23 Mar 2015 - 8:04

@Nurja a écrit:
@Ucralo a écrit:A propos de la responsabilité, n'oubliez pas que cette déclaration de non paternité serait payante !
Un peu comme de la prostitution, alors. Evil or Very Mad
Quel rapport ?

Le problème de la prostitution, c'est que certaines femmes ont des rapports sexuels non consentis par détresse économique, ce qui les fait souffrir sur le moment et leur laisse des séquelles sur le long terme.

Or, dans le cas de la déclaration de non paternité, ce serait à l'État que l'homme devrait payer de l'argent, pas à la femme.

Ucralo
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e

Messages : 351
Date d'inscription : 19/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Magazine] Causette

Message par Drärk le Lun 23 Mar 2015 - 9:18

Ucralo : Ce n'est pas "certaines" femmes, c'est la majorité des femmes en ce qui concerne la prostitution.

Ensuite je vois bien que tu pars d'un bon sentiment mais si des hommes arrivent à se présenter aux élections après une condamnation pour abandon de famille, rappelle-toi qu'il suffit de ne pas avoir assez d'argent (ou d'en avoir à profusion !) pour échapper à la justice.

Le rapport avec la prostitution est que les hommes payent des femmes pour coucher, pas pour avoir des enfants. Les hommes ne veulent pas "d'enfants de pute", tu as déjà entendu parler d'une prostituée qui a réussi à obtenir une pension alimentaire de la part d'un client ? Moi jamais.

_________________
Il faut beaucoup aimer les hommes. Beaucoup, beaucoup. Beaucoup les aimer pour les aimer. Sans cela ce n'est pas possible, on ne peut pas les supporter.
M.D.

Si j'écris un propos qui vou-e-s heurte, n'hésitez pas à me mp, je sais que je peux me tromper.


Pas de Justice, pas de Paix.
avatar
Drärk
Amazone
Amazone

Messages : 3882
Date d'inscription : 01/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Magazine] Causette

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum