Derniers sujets
» [Article] Les hommes hétérosexuels sont-ils aussi victimes de violence conjugale ?
par Dihya Hier à 23:07

» Le voile
par Aëlloon Hier à 22:46

» Une nouvelle arrivée
par Aëlloon Hier à 22:23

» Nouvelle parmi vous
par Aëlloon Hier à 22:17

» inquiètantes théories sur l'égoïsme d' Ayn Rand
par Iridacea Jeu 17 Aoû 2017 - 23:52

» Ressources
par Dihya Mar 15 Aoû 2017 - 9:28

» Salut!
par Dihya Mar 15 Aoû 2017 - 9:14

» [Article] 220 femmes tuées par leur conjoint, ignorées par la société
par Aëlloon Sam 5 Aoû 2017 - 22:30

» C'est quoi "être une femme" ?
par Reiko Sam 5 Aoû 2017 - 20:32

» Peggy Sastre
par Iridacea Sam 5 Aoû 2017 - 18:56

» Vos techniques anti-manspreading ?
par Aëlloon Sam 5 Aoû 2017 - 16:27

» Le féminisme blanc existe-t-il ?
par Dihya Ven 4 Aoû 2017 - 18:01

» Ma therapie
par Plusmavictime Mar 1 Aoû 2017 - 21:53

» Salon du livre lesbien et débat HERstory le 1er juillet 2017
par Alpheratz Mar 1 Aoû 2017 - 12:09

» INFORMATION RÉGION - IPASS CONTRACEPTION
par Dihya Lun 31 Juil 2017 - 8:04

» Présentation
par Iridacea Lun 31 Juil 2017 - 1:03

» [Article] Que font les jeunes féministes de l’héritage des générations antérieures ?
par Dihya Dim 30 Juil 2017 - 20:02

» [Article] Sexe entre potes hétéros sur le forum JVC
par Dihya Dim 30 Juil 2017 - 19:05

» Intro de Klazoo
par Aëlloon Sam 29 Juil 2017 - 3:04

» Présentation Noki
par Aëlloon Sam 29 Juil 2017 - 2:54

» Présentation de Willl
par Iridacea Ven 28 Juil 2017 - 22:46

» Témoignages sur le manspreading
par Administratrice Ven 28 Juil 2017 - 18:41

» Je me présente
par Titi63 Jeu 13 Juil 2017 - 21:56

» kotava
par Iridacea Jeu 13 Juil 2017 - 10:27

» Youtube
par Klazoo Lexis Mar 11 Juil 2017 - 8:35

» Le gene SRY
par Klazoo Lexis Mar 11 Juil 2017 - 6:57

» Bastien Vivès "Une soeur", votre avis ?
par Klazoo Lexis Mar 11 Juil 2017 - 6:19

» Photo de nus artistiques
par Klazoo Lexis Mar 11 Juil 2017 - 5:26

» Se faire des ami.e.s ?
par michekhen Mar 11 Juil 2017 - 0:05

» Questionnaire sur le français inclusif
par Alpheratz Lun 10 Juil 2017 - 0:10

» "non-binaire" c'est quoi ?
par Iridacea Ven 7 Juil 2017 - 14:35

» Mwà
par Iridacea Jeu 29 Juin 2017 - 14:00


[Magazine] Causette

Page 6 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [Magazine] Causette

Message par Nurja le Jeu 19 Mar 2015 - 19:06

@Aëlloon a écrit:Je ne déforme pas les propos des autres, donc merci de me l'épargner.
Je ne souhaitais pas déformer ton propos, juste partager mon ressenti.
J'ai voulu éditer en ajoutant "je sais Aëlloon que tu ne dis pas que la proportion est comparable", j'ai été paresseuse, excuse-moi.

_________________
Le plus souvent, j'interviens à titre personnel.
Parfois, j'aide à la modération.
avatar
Nurja
Modératrice
Modératrice

Messages : 9521
Date d'inscription : 12/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Magazine] Causette

Message par 1977 le Jeu 19 Mar 2015 - 20:04

@Aëlloon, il existe des femmes qui abusent des hommes. Nous pouvons en parler entre féministes sans avoir peur de voir toutes nos analyses de la domination masculine remises en cause. Cela dit nous sommes dans la partie publique du forum. Quel effet cette réalité a-t-elle sur la compréhension du discours des féministes auprès du public non averti? Quand on sait que ce discours n'est aujourd'hui toujours pas pris au sérieux? Qu'il est très souvent discrédité en dehors des cercles féministes et déformé par les médias dominants? Que les masculinistes (et les ignorants du sexisme) instrumentalisent les cas isolés et individuels des violences des femmes vis à vis des hommes pour nier la réalité systémique de la domination masculine? Quand on sait que les cas particuliers sont aussi des produits de la situation générale? Je n'ai absolument aucun doute sur tes intentions quand tu soulignes la réalités des abus féminins, je comprends bien que tu n'invalides pas la réalité de l'oppression subie par les femmes. Je suis seulement inquiète de la place que cette information prend dans la perception que les gens ont du discours féministe, un discours qui n'a jamais évincé les hommes dans leurs difficultés à vivre en patriarcat et qui même avec cela nous désigne comme d'horribles misandres. Nous sommes accusées de quelque chose de totalement faux et je ne crois pas que s'en défendre nous rende plus légitime.
avatar
1977
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse

Messages : 1421
Date d'inscription : 03/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Magazine] Causette

Message par Tilleul le Jeu 19 Mar 2015 - 22:38

Je partage ton avis 1977.
Sur la questions des abuseurs féminins, j'ai eu un cours par une psychologue spécialisée sur la question la semaine passéee. C'était intéressant mais un peu dommage car j'estime que d'autres cours sont plus importants à développer, vu la prévalence des abuseurs hô.
En tout cas,elle estimait que c'était important de ne pas nier la question malgré la proportion ridicule par rapport aux hommes car le traitement de ces cas par la justice et l'appareil judiciaire (qui a souvent  une vision très normée ,patriarcale de la femme jugée)  permettait de questionner la position des femmes.(Surtout quand c'est une mère qui commet des faits sur ses enfants)
Elle rajoutait que dans certains cas, les abus pouvaient être transgénérationnels, l'auteure ayant alors été victime par le passé et reproduisant le cycle.
Je résume grossièrement, il y a plusieurs profils d'auteures (j'aurai les powerpoint  bientot, j'ai pas le temps et l'énergie de résumer mes cours mais je ferai cela pendant les congé d'aouts)

Selon les études qu'elle nous a montrée, le principal abus est intrafamilial et concerne le nursing abusif effectué sur les enfants, de sexe féminin ou masculin. (Et le fait d'avoir un autre parent investi dans le soin donné aux enfants est un facteur de protection quand aux abus, qui ne sont pas toujours vus comme tel)  
J'espère être assez clair, je suis tellement claque que j'ai du mal à me concentrer sur mon écran (Dur de bosser 7/7 pour l'instant ;()

_________________
« L'absurde, c'est la raison lucide qui constate ses limites. »
Albert Camus
avatar
Tilleul
Hystérique
Hystérique

Messages : 676
Date d'inscription : 23/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Magazine] Causette

Message par Aëlloon le Jeu 19 Mar 2015 - 22:59

Il ne s'agit pas de nous défendre de misandrie, mais de ne pas tomber dans le piège de faire des constats partiels qui, s'ils nous sont confortables en tant que féministes, ne reflètent pas la complète réalité, et du coup décrédibilisent notre discours.

Et on aura beau retourner ce problème dans tous les sens, seule l'honnêteté intégrale de nos constats pourra convaincre et éclairer celleux qui ne comprennent pas encore.

Si nous nous complaisons dans la mauvaise foi et la partialité, alors nous n'avons aucune chance de convaincre ni de réussir à éclairer qui que ce soit, et il est logique que nos interlocuteurices se braquent et refusent d'entendre le moindre argument.

Ce n'est pas en reproduisant les écueils du masculinisme à l'inverse que nous apporterons des solutions, et la pensée unique a toujours signé l'arrêt de mort de tous les mouvements qu'elle a traversé.

_________________
Si Dame Nature avait voulu que je sois muette, elle ne m'aurait pas faite !
avatar
Aëlloon
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n

Messages : 1764
Date d'inscription : 01/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Magazine] Causette

Message par Tilleul le Ven 20 Mar 2015 - 7:38

Je suis également d'accord avec toi Aeloon. Je peux me tromper mais je pense que la question n'a jamais été de nier cette réalité (même si certaines personnes le font et c'est un tort) mais de la remettre à sa "place" pour ne pas que cette problématique soit mise à égalité avec celle des abuseurs de genre masculin.
(En plus on peut la rattacher à des modèles systémiques de domination patriarcale, donc tant mieux)

_________________
« L'absurde, c'est la raison lucide qui constate ses limites. »
Albert Camus
avatar
Tilleul
Hystérique
Hystérique

Messages : 676
Date d'inscription : 23/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Magazine] Causette

Message par Drärk le Ven 20 Mar 2015 - 8:24

@Aëlloon a écrit:Il ne s'agit pas de nous défendre de misandrie, mais de ne pas tomber dans le piège de faire des constats partiels qui, s'ils nous sont confortables en tant que féministes, ne reflètent pas la complète réalité, et du coup décrédibilisent notre discours.

Et on aura beau retourner ce problème dans tous les sens, seule l'honnêteté intégrale de nos constats pourra convaincre et éclairer celleux qui ne comprennent pas encore.

Si nous nous complaisons dans la mauvaise foi et la partialité, alors nous n'avons aucune chance de convaincre ni de réussir à éclairer qui que ce soit, et il est logique que nos interlocuteurices se braquent et refusent d'entendre le moindre argument.

Ce n'est pas en reproduisant les écueils du masculinisme à l'inverse que nous apporterons des solutions, et la pensée unique a toujours signé l'arrêt de mort de tous les mouvements qu'elle a traversé.
C'est une plaisanterie j'espère ?

C'est quoi le message que tu veux faire passer aux personnes qui vont venir s'informer ou chercher le moindre prétexte pour s'assurer que les féministes sont des misandres partiales ?

Il n'a jamais été question de nier quoi que ce soit, ni de rester dans le confort féministe, c'est quoi d'ailleurs le confort féministe au passage ? Quelle mauvaise foi ? Et d'où on reproduirait les écueils masculinistes ? Omg, mais tu te rends compte que tes propos sont hyper insultants envers les féministes ?
Faut te le répéter combien de fois qu'on ne nie pas les violences que subissent les hommes ? Nous sommes sur un forum féministe, oui on y parle aussi de l'antisexisme, mais féministe, c'est-à-dire qu'on se focalise sur les violences que subissent les femmes. T'as pas envie de le comprendre ou bien ?

_________________
Il faut beaucoup aimer les hommes. Beaucoup, beaucoup. Beaucoup les aimer pour les aimer. Sans cela ce n'est pas possible, on ne peut pas les supporter.
M.D.

Si j'écris un propos qui vou-e-s heurte, n'hésitez pas à me mp, je sais que je peux me tromper.


Pas de Justice, pas de Paix.
avatar
Drärk
Amazone
Amazone

Messages : 3882
Date d'inscription : 01/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Magazine] Causette

Message par Aëlloon le Ven 20 Mar 2015 - 12:29

Merci de respecter mon avis sans m'agresser, c'est sympa. Le respect de la liberté d'expression c'est ça: respecter même et surtout l'expression des idées avec lesquelles on n'est pas d'accord, sachant que les attaques personnelles ne sont pas des arguments.

Rappel: " Tout le monde ici est bienvenu/e, même les non féministes, du moment que vous avez l'esprit ouvert et l'envie de discuter. "

J'espère que cette phrase est toujours d'actualité.

_________________
Si Dame Nature avait voulu que je sois muette, elle ne m'aurait pas faite !
avatar
Aëlloon
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n

Messages : 1764
Date d'inscription : 01/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Magazine] Causette

Message par Ucralo le Ven 20 Mar 2015 - 13:14

@Aëlloon a écrit:j'ai bien conscience que les cas de femmes qui abusent sont minoritaires alors que les cas de mecs qui abusent sont majoritaires, simplement je pense très important de ne pas occulter l'existence de ce phénomène chez les femmes aussi, notamment quand on argumente sur la question en groupe mixte: si on le passe sous silence, ça décrédibilise ensuite l'idée qu'une majorité de mecs abusent, et on passe très vite, hélas, pour une misandre qui ne raconte que ce qui l'arrange.

Donc je le précise non seulement pour ça, mais aussi parce que je crois important de restituer l'ensemble de la réalité, et ça inclut les exceptions qui confirment la règle.
Il y a plusieurs manières possibles d'interpréter ce que tu viens d'écrire. Je suis d'accord dans une certaine mesure, mais pas si on pousse ce principe trop loin.

Si quelqu'un évoque quelques cas particuliers dont certains où des femmes abusent et qu'on s'énerve en répondant : "Chut ! Ça occulte les cas où les hommes abusent. Ton temps de parole est dépassé. Silence !", ce sera contre-productif.

Mais, si quelqu'un écrit un article à propos de sexisme et qu'il parle uniquement de cas où des hommes abusent, ça ne me choquera pas forcément. Parler uniquement de cas où des hommes abusent ne nie pas forcément l'existence de cas où des femmes abusent.

Maintenant, si quelqu'un a envie d'essayer de "restituer l'ensemble de la réalité" dont "les exceptions qui confirment la règle", c'est très bien. Mais il faut avoir la motivation pour le faire. Il ne faut pas blâmer ceux qui ne le font pas (sauf s'ils prétendaient le faire).

Ucralo
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e

Messages : 351
Date d'inscription : 19/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Magazine] Causette

Message par Aëlloon le Ven 20 Mar 2015 - 13:28

@Ulcralo: je n'ai ni blâmé ni intimé le silence à personne: relis bien ce que j'ai écrit.

En revanche j'ai subi une agressivité indiscutable pour avoir exprimé mon avis (ce qui n'est malheureusement pas la première fois), qui en tant que femme et féministe a tout autant sa place ici que n'importe quel autre.

Toute femme et féministe doit pouvoir exprimer son avis sur ce site sans avoir à craindre aucune violence ni aucun acharnement du fait de ses opinions.

_________________
Si Dame Nature avait voulu que je sois muette, elle ne m'aurait pas faite !
avatar
Aëlloon
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n

Messages : 1764
Date d'inscription : 01/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Magazine] Causette

Message par Administratrice le Ven 20 Mar 2015 - 19:58

Rappel de la charte:
Les discussions doivent être aussi courtoises que possible. Préférez un mode de communication pacifique à un ton cassant ou méprisant.
Merci à chacun-e de faire attention au ton employé

Administratrice
Admin
Admin

Messages : 502
Date d'inscription : 07/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Magazine] Causette

Message par Invité le Ven 20 Mar 2015 - 23:43

Antisexisme a écrit:Moi j'ai dit : "Tu n'aurais pas lu ça dans Causette ?". Elle me répond "Ah mais oui, si !!"

Pfff Sad Je me tâte à racheter un jour Causette là. 


@Ucralo a écrit:-fécondation malgré la pilule ;
-femme qui affirme à l'homme qu'elle prend la pilule, alors que non.

Le premier argument (que je n'ai pas cité)est recevable, mais pas ceux-ci à mon sens : si un homme ne veut pas d'enfants, il n'a pas à faire aveuglement confiance à une femme. Il met un préservatif. 
L'argument qu'on entend souvent "Elle a menti !" (vile créature ...). Bah ... peut-être (et c'est même pas sûr, comment établis tu ce fait ?), et si c'est vrai, tant pis pour le monsieur, il n'avait qu'à se soucier lui-même de sa contraception. 

Tu as oublié le cas de viol d'hommes par des femmes, même si c'est un cas extrêmement rare, il est plus légitime que l'argument des menteuses ... 


@Ucralo a écrit:A partir d'un certain revenu, le père biologique est sans défense : quelles que soient les circonstances de la fécondation,
 on pourra l'obliger à payer une pension alimentaire.

Ce qui est logique sauf cas de viol. Il n'y a pas d'autre circonstances qui font qu'un homme ne devrait pas avoir à assumer ses actes (= pratiquer le PIV sans se protéger).


@Ucralo a écrit:-soient protégés quand ils mettent des capotes ou quand la femme dit prendre la pilule,

Hum. Alors déjà comme je l'ai demandé plus haut, expliques moi comment prouver qu'une femme dit prendre la pilule ? Tous les hommes pourraient ainsi
dire "Elle a dit qu'elle prenait la pilule", alors que ce serait faux, afin de ne jamais avoir à payer de pension ... 
De plus, ce que la femme en question aura dit n'a pas d'importance. Les gens mentent, c'est notre triste monde ... quand on ne veut pas d'enfant on se protège soi-même, on n'attend pas des autres qu'ils le fassent pour nous. 


@Tecma a écrit:- certaines cours, notamment la cour d'appel de Versailles il y a 1 ou 2 mois, empeche toute reconnaissance 
de la part du géniteur. l'enfant est placé .


Ceci par contre constitue une injustice non imaginaire. Le cas 1 devrait être la norme. Autant pour le père que pour l'enfant. 


@Tecma a écrit:là ou une femme peut disposer de la contraception "de base" (j'entends celle relative au moment même de l'acte), la pillule du lendemain, l'iVG puis l'accouchement sous X. l'homme n'a que la capote.


Oui, mais d'une part il est logique que les femmes disposent de l'avortement et non les hommes ou mes connaissances en bio ne sont pas à jour ... D'autre part, j'ai l'impression que cet argument arrange quand même bien les hommes ... "oui mais nous on a que la capote,
oui mais elle peut craquer, elle est pas fiable", et hop on se déresponsabilise. On ne vous voit quand même pas beaucoup manifester pour que plus de contraceptions masculines soient mises sur le marché ...


Sinon pour les réponses qui parlent "d'enfant dans le dos" : j'ai jamais trop compris comment une femme pouvait faire un enfant dans le dos ... 
Les hommes sont au courant que la majorité des femmes sont capables de procréer ? A partir de là, pas d'enfants dans le dos de possible :/


@Aëlloon a écrit:Donc je le précise non seulement pour ça, mais aussi parce que je crois important de restituer l'ensemble de la réalité, et ça inclut les exceptions qui confirment la règle.

Sauf qu'on ne parle que de ça en fait. A chaque fois j'entend parler des pauvres hommes qui ont subi ci ou ça, qui sont aujourd'hui privés de leurs enfants ... on entend bien peu de choses sur les pauvres femmes oppressées je trouve. 
Tout simplement car il ne faut pas oublier que dans une société patriarcale, les exceptions qui victimisent les hommes vont prendre une ampleur énorme et occulter les violences systémiques que subissent les femmes. Donc pour ma part, non, je ne trouve pas essentiel d'en parler.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Magazine] Causette

Message par Araignée le Sam 21 Mar 2015 - 1:00

"Faire un enfant dans le dos", c'est accoucher par césarienne mais avec ouverture du dos à la place du ventre ? Ou accoucher couchée sur le dos ? Ou avoir une relation sexuelle fécondante dans une position des "cuillères" mais où c'est la femme qui est dans le dos de l'homme (je te dis pas la torsion du pénis, je comprends que les hommes n'apprécient pas) ?

_________________
"Il n'y a pas de création sans transgression des normes" (Roland Gori)
avatar
Araignée
Héroïne/Héros
Héroïne/Héros

Messages : 4516
Date d'inscription : 02/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Magazine] Causette

Message par Invité le Sam 21 Mar 2015 - 9:51

Par hasard, cette nuit, j'ai entendu dans la rue, une femme -- très en colère -- crier au téléphone quelque chose de ce genre :
Quoi ??! Quoi ??? TU ME QUITTES ?? Alors qu'on a prévu de faire un enfant et que je suis enceinte !
J'ai tout de suite pensé à ce sujet.
Parce que oui, y'a le cas des mecs qui ne mettent pas de préservatifs. Mais j'imagine que les mecs qui mettent leur conjointe enceinte (sous un commun accord : "on fait un bébé") et qui décident que, bon, finalement, ils ont pas envie, et qui abandonnent la femme et son foetus, sont aussi concernés par cette loi sur la paternité. Et c'est tant mieux. Heureusement qu'elle pourra demander une pension alimentaire.

Bref, en plus des coups d'un soir sans capote, y'a les couples où le mec abandonne sa conjointe enceinte.

(sinon, je suis OK pour qu'on parle de tous les cas, à condition que tout soit bien remis dans le contexte. Ce qui ne semble pas le cas de l'article de Causette)


Dernière édition par Antisexisme le Sam 21 Mar 2015 - 10:40, édité 1 fois

Invité
Banni·e

Messages : 7572
Date d'inscription : 04/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Magazine] Causette

Message par Nurja le Sam 21 Mar 2015 - 10:26

Bref, en plus des coups d'un soir sans capote, y'a les couples où le mec abandonne sa conjointe enceinte.
Y compris quand la demande d'enfant venait d'abord du mec qui a tanné sa copine pendant des mois/semaines pour qu'elle finisse par accepter. Je vous présente S., un mec tannant et quittant ?

_________________
Le plus souvent, j'interviens à titre personnel.
Parfois, j'aide à la modération.
avatar
Nurja
Modératrice
Modératrice

Messages : 9521
Date d'inscription : 12/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Magazine] Causette

Message par Ucralo le Sam 21 Mar 2015 - 11:12

Antisexisme a écrit:Par hasard, cette nuit, j'ai entendu dans la rue, une femme -- très en colère -- crier au téléphone quelque chose de ce genre :
Quoi ??! Quoi ??? TU ME QUITTES ?? Alors qu'on a prévu de faire un enfant et que je suis enceinte !
Du coup, ça fait un bon exemple à caser dans une discussion. Ça complètera l'autre discussion qui n'insistait que sur ce que subissait des hommes :
Antisexisme a écrit:Hier, à une soirée, je discute avec une nana, qui dit :
Ah la la ! j'ai lu un truc qui m'a scandalisé ! Il y a des femmes qui font des "bébés dans le dos" sciemment, et après y'a des pauvres hommes qui sont poursuivis en justice 10 ans pour payer la pension alimentaire !

Ucralo
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e

Messages : 351
Date d'inscription : 19/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Magazine] Causette

Message par Invité le Sam 21 Mar 2015 - 11:43

Oui ! mais bon, pas sûr que j'ai à nouveau cette discussion....

Invité
Banni·e

Messages : 7572
Date d'inscription : 04/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Magazine] Causette

Message par Ucralo le Sam 21 Mar 2015 - 11:50

@1977 a écrit:De plus, en dernier lieu, au moment de l'acte sexuel un homme a le choix, lui en ce qui concerne l'usage de son pouvoir de procréation, il n'est pas obligé de pénétrer ni de déposer du sperme d'une manière fécondante
L'argument "si une personne ne veut pas d'enfant, elle n'a qu'à ne pas pratiquer le PIV" responsabilise autant l'homme que la femme, non ? (Sauf si un des deux insiste pour pratiquer le PIV tandis que l'autre insiste pour pratiquer autre chose.)

Aky a écrit:si un homme ne veut pas d'enfants, il n'a pas à faire aveuglement confiance à une femme. Il met un préservatif.
L'argument qu'on entend souvent "Elle a menti !" (vile créature ...). Bah ... peut-être (et c'est même pas sûr, comment établis tu ce fait ?), et si c'est vrai, tant pis pour le monsieur, il n'avait qu'à se soucier lui-même de sa contraception.
L'argument "si une personne ne veut pas d'enfant, elle n'a qu'à se protéger" responsabilise chaque personne qui ne s'est pas protégée. Je suis d'accord pour appliquer cet argument à un homme qui ne s'est pas protégé. Mais je l'applique aussi à une femme qui ne s'est pas protégée. Or, dans le cas particulier où un homme fait un PIV sans capote avec une femme sans pilule mais qui affirme prendre la pilule, il y a un élément qui responsabilise plus cette femme que cet homme : le mensonge.

Aky a écrit:Hum. Alors déjà comme je l'ai demandé plus haut, expliques moi comment prouver qu'une femme dit prendre la pilule ? Tous les hommes pourraient ainsi dire "Elle a dit qu'elle prenait la pilule", alors que ce serait faux, afin de ne jamais avoir à payer de pension ... 
De plus, ce que la femme en question aura dit n'a pas d'importance. Les gens mentent, c'est notre triste monde ...
Par exemple, les opérateurs téléphoniques enregistrent les conversations pendant une certaine durée. Ces conversations sont disponibles pour la police.
Si la femme a affirmé à l'homme par téléphone qu'elle prenait la pilule mais qu'elle a affirmé à la justice qu'elle n'avait pas affirmé à l'homme qu'elle prenait la pilule, ça fait un élément en faveur de l'homme.
A l'inverse, si la femme a prévenu l'homme par téléphone qu'elle ne prenait pas la pilule, ça fait un élément en défaveur de l'homme.

Ucralo
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e

Messages : 351
Date d'inscription : 19/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Magazine] Causette

Message par erulelya le Sam 21 Mar 2015 - 13:11

On aurait besoin d'espionner les gens pour un mec qui à voulu baiser confortablement sans capote ? 

L'argument est de toute façon invalide, tout le monde devrait savoir que la pilule n'a pas 100% d'efficacité et que tout le monde devrait se protéger avec une double contraception. Un homme qui ne veut pas d'enfant se protège point. 

Antisexisme : sur les forums de maman on en voit au moins une toute les semaines, une jeune femme enceinte quittée par son copain qui voulait un gosse, ou quittée juste après la naissance parce que finalement il n'est pas prêt...C'est atroce.

_________________
"Je n’ai jamais réussi à définir le féminisme. Tout ce que je sais, c’est que les gens me traitent de féministe chaque fois que mon comportement ne permet plus de me confondre avec un paillasson" – Rebecca West
avatar
erulelya
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n

Messages : 1762
Date d'inscription : 25/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Magazine] Causette

Message par 1977 le Sam 21 Mar 2015 - 14:10

@Ucralo, pour répondre clairement à ce que tu relayes de mes propos, les hommes doivent être reconnus responsables dans les tous les cas de grossesses (à part dans le cas ou l'homme est "violé"). Aucune contraception n'est fiable alors j'ai envie de dire que dans ce cas là, les hommes qui ne veulent pas d'enfants soit s'abstiennent de toutes activités procréatives (PIV et dérivés) pour préférer le sexe récréatif (en opposition à procréatif) ou l'abstinence ou la stérilisation. Le PIV n'est pas un acte anodin, très loin de là. Il existe tellement d'autres possibilités au PIV que je ne vois pas ou est le problème. Pas de PIV ni dérivés = pas de bébé.
avatar
1977
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse

Messages : 1421
Date d'inscription : 03/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Magazine] Causette

Message par Ucralo le Sam 21 Mar 2015 - 14:45

@1977 a écrit:@Ucralo, pour répondre clairement à ce que tu relayes de mes propos, les hommes doivent être reconnus responsables dans les tous les cas de grossesses (à part dans le cas ou l'homme est "violé").
Je vais juste vérifier si j'ai bien compris ce que tu dis.

Quand tu dis "les hommes doivent être reconnus responsables", est-ce par opposition à "les femmes doivent être reconnus responsables", ou bien est-ce que tu considères que ces deux propositions sont compatibles ?

Ucralo
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e

Messages : 351
Date d'inscription : 19/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Magazine] Causette

Message par Invité le Sam 21 Mar 2015 - 14:58

Ucralo, je ne te cite pas car le copier/coller de mon téléphone bug, mais je répond surtout a ta deuxième partie sur les responsabilités.

La femme qui tombe enceinte après avoir dit qu'elle prenait la pilule alors que non est responsable, mais pas plus que l'homme de qui elle est tombée enceinte. Au final si elle a menti c'est qu'elle voulait un bébé et si l'homme ne s'est pas protégé en plus, c'est tant pis pour lui. Il devra payer la pension pour l'enfant, mensonge ou pas. (Et cela dit en passant j'ai des doutes que beaucoup de femmes puissent mentir sur une contraception). La responsabilité de la femme, on s'en fiche puisqu'elle voulait cet enfant et n'essaie pas d'échapper a ses responsabilités contrairement aux hommes qui ne paient pas les pensions ou disent que les femmes sont des menteuses.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Magazine] Causette

Message par 1977 le Sam 21 Mar 2015 - 15:31

Ucralo, je dis que les 2 participants/désirant/consentants à l'acte potentiellement fécondant sont responsables des conséquences. Il ne s'agit pas de dire "oui mais moi j'ai pratiqué ce PIV de façon récréative, n'ayant pas eu d'intention procréative, je ne suis pas responsable". Le PIV se moque des intentions, il est potentiellement procréatif. Choisir de transformer ses intentions en actes permet de prendre pleinement ses responsabilités et de garantir au plus près le plein exercice de ses propres choix éclairés. Par conséquent, il convient pour un homme ne souhaitant pas assumer les effets d'un acte procréatif positif de s'en abstenir (et préfèrer les actes récréatif safe sur le plan procréatif) ou d'engager à son endroit des précautions efficaces (stérilisation..).
avatar
1977
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse

Messages : 1421
Date d'inscription : 03/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Magazine] Causette

Message par Drärk le Sam 21 Mar 2015 - 15:39

Si l'infanticide était légal, les hommes pourraient tuer les enfants qu'ils ne désirent pas à la naissance, pas de pension alimentaire et pas responsabilité quant à la contraception, et ils pourraient interdire la contraception des femmes et l'IVG (ou les forcer à avorter aussi).

Je dis "si" mais ce fut le cas et ça l'est encore.

_________________
Il faut beaucoup aimer les hommes. Beaucoup, beaucoup. Beaucoup les aimer pour les aimer. Sans cela ce n'est pas possible, on ne peut pas les supporter.
M.D.

Si j'écris un propos qui vou-e-s heurte, n'hésitez pas à me mp, je sais que je peux me tromper.


Pas de Justice, pas de Paix.
avatar
Drärk
Amazone
Amazone

Messages : 3882
Date d'inscription : 01/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Magazine] Causette

Message par Ucralo le Sam 21 Mar 2015 - 15:42

Aky a écrit:La responsabilité de la femme, on s'en fiche puisqu'elle voulait cet enfant et n'essaie pas d'échapper a ses responsabilités
Dans le cas où la femme ment au gars en disant qu'elle prenait la pilule puis tombe enceinte, elle fait passer devant son désir d'enfant au détriment :
-de son devoir de sincérité envers autrui et
-du désir du gars de ne pas se faire vampiriser son argent.
Ce n'est quand même pas rien.

Tout à l'heure, quand tu disais "Les gens mentent, c'est notre triste monde", j'ai l'impression que tu banalises et pardonnes le mensonge. Certes, le mensonge est parfois souhaitable lorsqu'il permet d'éviter ou d'atténuer certaines injustices, mais il est bien un problème en lui-même.

Or, là, le mensonge, c'est pour satisfaire un désir d'enfant. Est-ce que le désir d'enfant est si sacré au point de justifier un tel acte ? Certes, il y a aussi une pression sociale pour que les femmes enfantent, mais bon.

A part ça, je précise que je suis contre la politique nataliste de la France. Donc ça explique peut-être en partie pourquoi je ne suis pas d'accord avec certaines d'entre vous.

Plus il y a d'enfants :
-plus il y aura de chercheurs d'emploi (=> rapport de force encore plus en faveur des entreprises),
-plus il y aura de potentiels locataires (=> rapport de force encore plus en faveur des propriétaires),
-plus il y aura d'automobilistes (=> plus d'embouteillages) et de gens qui prennent les transports en commun (=> gens plus serrés dans les transports => maladies véhiculées plus facilement),
-plus il y aura de futurs retraités (=> baisse des retraites et repoussement de l'âge du début de la retraite),
-etc.

Certes, il peut y avoir des cas particuliers où avoir des enfants contribue à l'intérêt général, par exemple quand on leur transmet de bonnes valeurs (ex : des valeurs antisexistes ). Mais, en général, quand on a un enfant, c'est pour satisfaire son propre désir au détriment du reste.

Ucralo
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e

Messages : 351
Date d'inscription : 19/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Magazine] Causette

Message par Nurja le Sam 21 Mar 2015 - 15:53

en général, quand on a un enfant, c'est pour satisfaire son propre désir au détriment du reste.
Je pense pareil. Donc je suis en cours de procédure pour être stérilisée. Tu peux faire pareil. C'est même moins intrusif pour un homme comme opération.
La boucle est bouclée : comme disait 1977, si tu ne veux pas d'enfant, tu fais ce qu'il faut pour ne pas en avoir.

_________________
Le plus souvent, j'interviens à titre personnel.
Parfois, j'aide à la modération.
avatar
Nurja
Modératrice
Modératrice

Messages : 9521
Date d'inscription : 12/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Magazine] Causette

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum