Derniers sujets
Magdalen BernsAujourd'hui à 22:16michekhenLe phallus et le néant par Sophie robert.Hier à 23:211977Demande d'avis : qui se décharge sur qui ?10.02.19 18:15NurjaUne culture du viol à la française - Crêpe Georgette09.02.19 10:43NurjaSortir en tant que féministe 29.01.19 16:18VénusHumour sexiste18.01.19 13:14AstréeChristine Delphy, théoricienne et militante féministe d'aujourd'hui18.01.19 7:17NurjaFemmage aux militantes féministes tuées - 9 janvier14.01.19 8:19AstréeFilm "Colette", 201810.01.19 17:57NurjaLa soi-disant crise de la masculinité06.01.19 18:25AstréeFéminisme et véganisme06.01.19 16:11Nurja"La petite fille sur la banquise" par Adélaïde Bon.05.01.19 18:32AstréeDétransition MTF05.01.19 18:20AstréePétition - Constat du sexisme dans le sport et le roller derby24.12.18 23:28AstréeNanette23.12.18 21:39AstréePeggy Sastre21.12.18 9:31AstréeNaissance de mon webzine féministe20.12.18 10:01poppee-leeT'as pensé a... L'instagram de la charge mentale19.12.18 23:27PapillusionSyndrome de Stress Post-Traumatique.19.12.18 20:43Astrée"Contes qui guérissent, contes qui aguerrissent" théâtre et projet livre, par Les culottées du bocal.19.12.18 20:19Astrée"Contes à rebours" par Thypaine D.19.12.18 19:48AstréeConférence 2018 : Les femmes et le mouvement animaliste par Willène Pilate.19.12.18 19:20AstréeLa prostitution n'est pas un métier (suite)17.12.18 23:35AstréeWhy we need to move beyond cultural relativism vs. universalism11.12.18 21:08AstréeSites de rencontres extraconjugaux, club libertins.....Avis?04.12.18 11:58sawdaTribune sur la soit-disant "liberté d'importuner"30.11.18 11:52sawdaScum manifesto, Valerie Solanas11.10.18 17:28XB Rose-NoireArticle de France 24 qui relate la participation de la direction à un bizutage05.10.18 23:12Claire G.élections et féminisme25.09.18 17:00michekhenLe 8e Congrès international de recherches féministes dans la francophonie en août 201830.08.18 0:28Vénus

Partagez
Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Le con, sexe féminin et insulte

le 03.09.13 23:30
J'étais en train de lire un article sur wikipédia http://fr.wikipedia.org/wiki/Con sur le mot con. C'est quelque chose qui me trotte dans la tête depuis quelque temps.

Comment ce mot (et tout ses dérivés connasse, connard) qui désigne à l'origine le sexe de la femme a pu se transformer en insulte? Quel vision historiquement la société, les hommes avaient de la femme pour que cela puisse se produire? Est-ce que le sexe de la femme est mieux considéré aujourd'hui?

Dans la même veine, le mot enculé est sans doute devenu une insulte parce que l' on évoque l'anus mais aussi peut-être (surtout?) c'est l'action de se faire pénétrer. Symboliquement, cela fait penser à la sexualité féminine. C'est comme le mot pute qui n'a pas vraiment de pendant masculin. Et bien ce mot est quand même utilisé en insulte contre des hommes.

Je me demande si inconsciemment la suprême insulte pour de nombreux hommes ne seraient pas de se faire traiter de femme?

qu'en pensez-vous?
GloriAnar
GloriAnar

—
Messages : 354
Date d'inscription : 28/08/2013

Re: Le con, sexe féminin et insulte

le 03.09.13 23:35
Je pense que les insultes à connotation sexuelle viennent comme tu dis de la honte d'être une femme, insulte suprême pour un homme. Il suffit de voir les remarques du genre "Han n'ai pas peur, t'es pas une fille", "fais pas ta gonzesse!" "espèce de femmelette" etc. Je pense que ça vient aussi du fait que les valeurs associés à la féminité (douceur, patience, calme etc) ont une connotation négative dans un système patriarcal. D'ailleurs une femme qui est courageuse ne sera pas mal vue pour avoir adopter des valeurs "masculines", mais pour avoir dérogé à son genre.
pierregr
pierregr

—
Messages : 3986
Date d'inscription : 05/09/2011
http://www.norme-du-glabre.ct-web.fr/

Re: Le con, sexe féminin et insulte

le 03.09.13 23:38
J'ai pas le temps de développer maintenant mais c'est une évidence qu'être traité de femme est une des pires insultes.
Regarde cet article sur le viol des hommes au Congo. Le pire n'est pas d'être violé mais d'être devenu "femme" No

http://www.rue89.com/2011/08/02/viols-au-congo-le-jour-ou-ils-ont-fait-de-moi-une-femme-216257

PS : pour les "quote" que tu rates, il y a un bouton dans la boîte de réponse rapide ou dans la boîte de réponse normale, c'est le dernier à droite (Basculer le mode d'édition dans l'infobulle). En cliquant dessus, tu fais un preview de ta réponse, les quote se modifient et ensuite, tu cliques à nouveau sur ce bouton pour revenir à l'état précédent
Anonymous
Invité
Invité

Re: Le con, sexe féminin et insulte

le 03.09.13 23:45
@charlot a écrit:Comment ce mot (et tout ses dérivés connasse, connard) qui désigne à l'origine le sexe de la femme a pu se transformer en insulte? Quel vision historiquement la société, les hommes avaient de la femme pour que cela puisse se produire?
Bien que plusieurs insultes comme "femmelette" soient clairement misogynes, on pourrait expliquer l'insulte "con" autrement que par la misogynie.

En effet, je doute que l'insulte "couillon" soit née de la misandrie. Si on peut expliquer l'origine de "couillon" par un simple mépris des organes génitaux, alors "con" aussi.
Anonymous
Invité
Invité

Re: Le con, sexe féminin et insulte

le 04.09.13 20:02
Polyvalentour a écrit:Si on peut expliquer l'origine de "couillon" par un simple mépris des organes génitaux, alors "con" aussi.
Tout à fait. D'ailleurs, "couillon" comme "con" sont de nos jours utilisés en tant que synonymes de "bête". A la base, la bêtise c'est ce qui rapproche l'être humain de sa nature animale, de ses besoins primaires et de sa bestialité (le sexe donc). En résumé, le sexe c'est bête. C'est ce que nous dit l'emploi de "con" dans ce contexte.
Elfvy
Elfvy
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 719
Date d'inscription : 25/03/2012
http://parlerpourexister.wordpress.com/

Re: Le con, sexe féminin et insulte

le 04.09.13 20:22
j'ai le souvenir de quelqu'un qui avait dit/appris que l'insulte "con" ne venait pas nécessairement du con en tant que sexe féminin. Mais j'ai pas (encore) réussi à retrouver ça sur le forum...

_________________
Si tu es neutre dans une situation d'injustice, tu as choisi le camp de l'oppresseur. - Desmond Tutu
sandrine
sandrine
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 3591
Date d'inscription : 15/09/2012

Re: Le con, sexe féminin et insulte

le 04.09.13 20:48
En tout cas le mot "con" est utilisé pour désigner le sexe féminin (quoique beaucoup plus rarement aujourd'hui).
Si on peut difficilement faire un procès d'intention à tou(te)s celleux qui utilisent le mot pour désigner un imbécile - combien ignorent même qu'il signifie aussi "sexe féminin"? J'apprécierais moyen moyen qu'un mec me dise en désignant mon sexe: "ton con".

_________________
Le pouvoir est maudit, c'est pour cela que je suis anarchiste. (Louise Michel)
Anonymous
Invité
Invité

Re: Le con, sexe féminin et insulte

le 04.09.13 21:14
"con" ca viens du latin "cunnus" qui veut dire le fourreau, ou gaine et désignait le vagin. Il a désigné aussi le terrier du lapin et donner son nom à l'animal (connin en vieux français). En français on a changer le nom de l'animal a cause des blagues graveleuses qu'il provoquait, mais lapin-lapine n'etait pas plus à l'abris des détournement. En Italien le lapin se dit toujours "Coniglio".

voila ce que dit wikipédia "Vers le XIXe siècle, le vocable français prend un sens figuré injurieux et se met en place une construction adjectivale. L'emploi était alors misogyne, exploitant l'impuissance et la passivité du sexe féminin de l'imaginaire collectif. Aujourd'hui, l'absence fréquente d'accord en position d'attribut ou d'apposition (par exemple Elle est con.) rappelle l'origine nominale de l'expression, sans qu'il soit toutefois fait référence, pas plus qu'en latin, à la vulve."

Il y a aussi l'insulte "salope" que je trouve interessante. La hoppe, ou huppe est un oiseau qui avait la réputation d'être sale. La salope est littéralement un "sale oiseau sale" donc doublement sale. Le masculin de salope n'existe pas, le mot "salaud" à pour féminin "salaude" et quant on veut traiter un homme de salope on garde le féminin. En français, cette langue si pleine de haine pour mon sexe, le féminin est une agravation de l'insulte. Dire "tel homme est un salaud" est bien moins injurieux que de dire "tel homme est une salope".
Contenu sponsorisé

Re: Le con, sexe féminin et insulte

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum