Derniers sujets
Nouveau débat public sur la PMAAujourd'hui à 9:25erulelyaHoi tout le monde! >u</Hier à 22:47AraignéeLe Dom Juan et la salope : pourquoi cette différence de traitement ? (Je sais pas si on l'on déjà posé celle là °^°)Hier à 22:10AppolineBla.Dim 17 Sep 2017 - 17:53AëlloonChansons féministesDim 17 Sep 2017 - 6:54AëlloonVidéos et films féministesSam 16 Sep 2017 - 17:45DihyaSauvons la Bibliothèque Marguerite Durand ! Ven 15 Sep 2017 - 19:53DihyaImpact des violences sexuelles sur la santé des femmesVen 15 Sep 2017 - 19:39Dihyaliens pour accueil ne fonctionne pas? Jeu 14 Sep 2017 - 21:19erulelyaBonsoirJeu 14 Sep 2017 - 17:11IridaceaSurvivante vs. victime (agression sexuelle)Mar 12 Sep 2017 - 10:451977"non-binaire" c'est quoi ?Dim 10 Sep 2017 - 15:04TortueC'est quoi "être une femme" ?Ven 8 Sep 2017 - 12:28mïelitie[Ressources] La transphobieVen 8 Sep 2017 - 10:32HopeyPrésentation Sychriscar :)Ven 8 Sep 2017 - 3:09AraignéePeggy SastreVen 8 Sep 2017 - 1:11Araignée[HS] Homosexualité chez les enfants d'un couple homosexuelJeu 7 Sep 2017 - 23:58AraignéeLa transmisogynie, qu'est ce que c'est?Mer 6 Sep 2017 - 0:19michekhenRugbyGirlDim 3 Sep 2017 - 0:49Administratricebonjour!Sam 2 Sep 2017 - 19:59AraignéeThe man-woman warsSam 2 Sep 2017 - 6:26ReikoPrésentationVen 1 Sep 2017 - 10:42FurèneLa santé pour les garçons fémininsMer 30 Aoû 2017 - 19:11Reiko[Article] Ruptures : pourquoi on reste avec eux ?Mer 30 Aoû 2017 - 16:14erulelyaSalon du livre lesbien et débat HERstory le 1er juillet 2017Mar 29 Aoû 2017 - 19:57Iridacea[Article] Les hommes hétérosexuels sont-ils aussi victimes de violence conjugale ?Mar 29 Aoû 2017 - 12:20chester DenisL'homosexualité au Japon Mar 29 Aoû 2017 - 6:00Reikocomment se proteger de la repression policiere/judiciere ?Lun 28 Aoû 2017 - 13:31TortueNouvelle venueSam 26 Aoû 2017 - 22:40AraignéeUn féminisme capitaliste ?Sam 26 Aoû 2017 - 1:58Black SwanTaylor Swift remporte son procès contre un DJ pour agression sexuelleSam 26 Aoû 2017 - 1:57Black SwanEtre militant LGBT au MaghrebVen 25 Aoû 2017 - 0:46Dihya

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Invité
Invité

Humour non discriminatoire

le Lun 29 Juil 2013 - 13:43
Les blagues discriminatoires ont tendance à séparer les gens en deux groupes :
-ceux qui disent qu'on peut rire de tout et
-ceux qui s'opposent aux discriminations.
D'ailleurs, à cause de cette discrimination interne aux blagues, les gens du 1er groupe disent que les féministes n'ont pas d'humour.

Je me suis dit : Comment corriger ces blagues pour satisfaire tout le monde ? Je n'ai pas encore réfléchi à toutes les catégories de discriminations présentes dans les blagues, mais je vais présenter une solution pour les blagues sur les blondes et les belges.

Solution :
Créons un pays imaginaire, Stupiland, dont les habitants sont appelés les Stupais et les Stupaises.

Voici deux exemples de blagues à corriger :
1) Comment appelle-t-on une blonde avec un cerveau ?
Une femme enceinte.
2) Le gouvernement belge vient de décider qu'au 1er janvier prochain, sur tout le territoire, les automobiles ne devront plus rouler à droite, mais à gauche. Si l'expérience est concluante, alors à partir du 1er février, la mesure sera adoptée pour les camions.

Et voici les corrections :
1) Comment appelle-t-on une stupaise avec un cerveau ?
Une femme enceinte d'un étranger.
2) Le gouvernement stupais vient de décider qu'au 1er janvier prochain, sur tout le territoire, les automobiles ne devront plus rouler à droite, mais à gauche. Si l'expérience est concluante, alors à partir du 1er février, la mesure sera adoptée pour les camions.

Qu'en pensez-vous ?
Comment corriger les autres types de blagues discriminatoires ?
avatar
Invité
Invité

Re: Humour non discriminatoire

le Lun 29 Juil 2013 - 13:46
résumons : le but est de reporter la moquerie sur un univers imaginaire (décidément en ce moment tu en as de l'imagination :dents ) peuplé d'idiotEs?
avatar
l'elfe
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1731
Date d'inscription : 10/12/2012
http://lesquestionscomposent.fr

Re: Humour non discriminatoire

le Lun 29 Juil 2013 - 14:38
oui… mais partant du principe le but de l'humour discriminatoire est de discriminer (le rire ayant une fonction sociale il n'est pas une fin en soi), je doute que les mêmes blagues fassent rire une fois amputées de leur caractère discriminatoire

et je trouve que les 2 exemples sont pas très drôles, donc ça me fait penser que c'est bien le cas.

ca pourrait cependant peut etre etre drôle si stupiland avait une existence plus concrete, même imaginaire, un peu comme l'univers d'idiocraty; encore que dans ce cas ça peut être vu comme caricature de la société américaine donc renvoyant à des personnes réelles.

_________________
Question Les Questions Composent Question
avatar
Invité
Invité

Re: Humour non discriminatoire

le Lun 29 Juil 2013 - 14:51
et je vois venir le coup que cinq minutes après l'acceptation de ces blagues on entende "mais bon dieu, tu viens de stupiland ou quoi?", "à stupiland toutes les femmes sont blondes", "quel est la différence entre la belgique et stupiland?", etc.

la moquerie restera la moquerie. moi, j'appelle pas ça de l'humour en fait.
avatar
Invité
Invité

Re: Humour non discriminatoire

le Jeu 8 Aoû 2013 - 20:48
Le problème de stupideland c'est qu'on ne se moque pas toujours du genre humain parcequ'il est stupide. On se moque aussi de ses origines, de ses handicaps, de son sexe, ect...

Pour moi une blague misogyne qu'elle porte sur une stupaise ou sur une humaine c'est pas vraiment différent.

Le problème c'est surtout que les blagues du quotidien (j'entends petites vannes entre amis) sont souvent générées par des stéréotypes qui finallement en disent long sur notre façon de penser en général. D'ou les blagues sur les femmes, sur les blondes, ect... On les justifie souvent par le second degré, hors le second degré est super mal utilisé vu qu'il sert toujours à véhiculer des clichés.

Il y a eu une histoire comme ça avec un humouriste qui avait fait scandale aux états unis en "blaguant" sur le viol, une blague super mal faite. Quand on va trop loin on ne peux plus justifier ses blagues par "c'est du second degré"

Hors une blague intelligente sur le viol aurais su tourner en ridicule la culture du viol et les stéréotypes qui vont avec. C'est toujours le même problème finallement, les gens cherchent à faire rire ou à choquer en ne réfléchissant pas forcément derrière et sortent des blagues gratuites qui ne se renouvellent pas et blessent leur interlocuteur.

Contenu sponsorisé

Re: Humour non discriminatoire

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum