Derniers sujets
» Le voile
par Iridacea Aujourd'hui à 0:50

» inquiètantes théories sur l'égoïsme d' Ayn Rand
par Iridacea Aujourd'hui à 0:39

» [Article] Les hommes hétérosexuels sont-ils aussi victimes de violence conjugale ?
par Araignée Hier à 17:14

» Une nouvelle arrivée
par Aëlloon Sam 19 Aoû 2017 - 22:23

» Nouvelle parmi vous
par Aëlloon Sam 19 Aoû 2017 - 22:17

» Ressources
par Dihya Mar 15 Aoû 2017 - 9:28

» Salut!
par Dihya Mar 15 Aoû 2017 - 9:14

» [Article] 220 femmes tuées par leur conjoint, ignorées par la société
par Aëlloon Sam 5 Aoû 2017 - 22:30

» C'est quoi "être une femme" ?
par Reiko Sam 5 Aoû 2017 - 20:32

» Peggy Sastre
par Iridacea Sam 5 Aoû 2017 - 18:56

» Vos techniques anti-manspreading ?
par Aëlloon Sam 5 Aoû 2017 - 16:27

» Le féminisme blanc existe-t-il ?
par Dihya Ven 4 Aoû 2017 - 18:01

» Ma therapie
par Plusmavictime Mar 1 Aoû 2017 - 21:53

» Salon du livre lesbien et débat HERstory le 1er juillet 2017
par Alpheratz Mar 1 Aoû 2017 - 12:09

» INFORMATION RÉGION - IPASS CONTRACEPTION
par Dihya Lun 31 Juil 2017 - 8:04

» Présentation
par Iridacea Lun 31 Juil 2017 - 1:03

» [Article] Que font les jeunes féministes de l’héritage des générations antérieures ?
par Dihya Dim 30 Juil 2017 - 20:02

» [Article] Sexe entre potes hétéros sur le forum JVC
par Dihya Dim 30 Juil 2017 - 19:05

» Intro de Klazoo
par Aëlloon Sam 29 Juil 2017 - 3:04

» Présentation Noki
par Aëlloon Sam 29 Juil 2017 - 2:54

» Présentation de Willl
par Iridacea Ven 28 Juil 2017 - 22:46

» Témoignages sur le manspreading
par Administratrice Ven 28 Juil 2017 - 18:41

» Je me présente
par Titi63 Jeu 13 Juil 2017 - 21:56

» kotava
par Iridacea Jeu 13 Juil 2017 - 10:27

» Youtube
par Klazoo Lexis Mar 11 Juil 2017 - 8:35

» Le gene SRY
par Klazoo Lexis Mar 11 Juil 2017 - 6:57

» Bastien Vivès "Une soeur", votre avis ?
par Klazoo Lexis Mar 11 Juil 2017 - 6:19

» Photo de nus artistiques
par Klazoo Lexis Mar 11 Juil 2017 - 5:26

» Se faire des ami.e.s ?
par michekhen Mar 11 Juil 2017 - 0:05

» Questionnaire sur le français inclusif
par Alpheratz Lun 10 Juil 2017 - 0:10

» "non-binaire" c'est quoi ?
par Iridacea Ven 7 Juil 2017 - 14:35

» Mwà
par Iridacea Jeu 29 Juin 2017 - 14:00


Accusations de racisme en vue d'invisibiliser la misogynie

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Accusations de racisme en vue d'invisibiliser la misogynie

Message par FûtdeChêne le Jeu 20 Juin 2013 - 15:18


  • Bonjour ! Attention, topic sensible affraid


Voilà, au fil de ma lecture du topic, j'ai remarqué un grand malaise dès qu'on touchait à la question du racisme. Non, non, détendez-vous. Lààà. Attendez un peu avant de sortir les pieux !

J'ai l'impression que dès que ce sujet est abordé, les réactions se font épidermiques et l'on glisse rapidement du rationnel à l'émotionnel brut.

Ça m'a rappelé un incident que j'ai très mal vécu il y a à peu près un an. Je vous partage le compte-rendu que j'en avais fait sur le site HollaBack :

http://france.ihollaback.org/2012/06/30/sabrina-pleure-est-tolerable-pas-repondre-aux-gueulantes/#comments

Le fil de commentaires a visiblement été modéré et les commentaires auxquels je réagissais ont été supprimés (je suis l'auteure du message i.e. "Sabrina"). C'est dommage car vous allez devoir faire un effort d'imagination, à partir de ma réponse, pour retrouver les piques qu'on m'a envoyées. 

De mémoire, deux commentatrices (dont FT) m'ont incendiée en m'accusant d'être raciste, de me prendre pour une princesse, d'avoir manqué de respect aux types en face de moi puis à celui qui s'est levé en disant "Ah elle est belle la France !" avant de venir m'engueuler, etc. Je ne me rappelle pas le contenu exact de son post mais ça m'avait donné envie de hurler. Elle (ou il) avait reproduit exactement ce qui s'était passé dans le RER quelques heures plus tôt : prendre aveuglément le parti des personnes qui m'avaient malmené en raison de la couleur de leur peau. Sans lire ni chercher à comprendre.

Je voudrais lancer une discussion sur la base de cet incident, mais en respectant quelques postulats initiaux pour éviter que ça ne dégénère (trop vite Rolling Eyes)
1/ Nous vivons dans une société raciste et ethnocentrée ;
2/ Les groupuscules qui dénoncent le "racisme anti-blanc" ont une idéologie de ****** qui s'apparente très bien au masculinisme dans son fonctionnement ;
3/ Les intervenant(e)s de ce forum sont a priori présumées non-racistes, et je serai très très triste Crying or Very sad si ce fil devait dévier en accusations personnelles. Vous ne voulez pas me rendre triste, n'est-ce pas ? Very Happy

***

Le sujet de ce fil, ce serait plutôt de comprendre comment le vague sentiment de culpabilité que ressent n'importe quelle personne blanche avec le cœur au bon endroit dans notre société peut être instrumentalisé pour appuyer la domination masculine. Parce que ce lien recouvre UN incident. Mais je ne compte plus le nombre de fois où un homme de couleur fortement misogyne, après avoir été incorrect avec moi, m'a accusé de racisme pour l'avoir envoyé promené. J'envoie promener tous les hommes qui me "draguent" de façon grossière dans la rue. Pourtant, quand ce sont des hommes de couleur, les gens qui sont témoins de ces incidents peuvent être tentés de prendre parti pour le pauvre petit harceleur maltraité (pourquoi au fait ? Parce que l'accès aux femmes est un droit et qu'il serait discriminé à cet égard ? Evil or Very Mad).

J'aimerais comprendre l'invisibilisation de la misogynie dès que son auteur brandit l'argument "mais en fait, tu es juste raciste !". C'est tellement gros comme ficelle, pourquoi les gens ne réalisent pas qu'ils sont manipulés ?
avatar
FûtdeChêne
Poilu⋅e
Poilu⋅e

Messages : 117
Date d'inscription : 26/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accusations de racisme en vue d'invisibiliser la misogynie

Message par sandrine le Jeu 20 Juin 2013 - 15:21

Ben je suis d'accord, il faut toujours voir au cas par cas.
D'ailleurs tous ces arguments fonctionnent aussi dans le sens inverse, on peut brandir l'argument de la misogynie pour invisibiliser le racisme.

_________________
Le pouvoir est maudit, c'est pour cela que je suis anarchiste. (Louise Michel)
avatar
sandrine
Amazone
Amazone

Messages : 3598
Date d'inscription : 15/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accusations de racisme en vue d'invisibiliser la misogynie

Message par Invité le Jeu 20 Juin 2013 - 15:46

Je pense aussi qu'il faut voir au cas par cas.

Cela dit, j'ai lu ton anecdote sur le site. Pfff, ça a dû être difficile pour toi, et je comprends tout à fait que tu aies quitté ta place. On a le droit de ne pas vouloir être touchée ! et je ne vois pas en quoi c'est "impoli" de ne pas vouloir rester auprès d'un groupe d'hommes envahissants.

Cela dit, j'avoue avoir été un peu surprise par le fait que tu précises qu'il s'agit d'hommes noirs. Et j'ai pas l'impression que ce soit super utile à ton témoignage. En fait, je pense comprendre pourquoi tu as mis ce détail : j'imagine que tu t'es demandé, quand tu as été gênée par ce groupe, si c'était dû à des stéréotypes racistes que tu aurais intégrés (et c'est toujours bien de se poser cette question, justement, parce qu'on en a tous et qu'il faut lutter contre) ou si c'est à cause d'autre chose (alcool, occupation de l'espace...). Mais ce n'est pas forcément très compréhensible, et peut-être que certaines personnes ont tilté sur le fait que tu mentionnais leur couleur de peau, alors qu'en soit, ce n'est pas important (ça l'aurait été si ces hommes t'avaient dit racistes car tu ne voulais pas rester auprès d'eux ; mais visiblement, ils ont dit que tu étais impolie et t'ont fait la morale)

Voilà... disons que je peux comprendre que des gens aient tilté sur le "groupe d'hommes noirs", et que ça soulève des interrogations... 

Mais je comprends vraiment pas pourquoi ils disent que tu leur as manqué de respect, s'ils étaient bourrés et qu'ils prenaient toute la place Surprised. Puis, je ne vois pas pourquoi tu devrais te sentir obligée de rester près de gens que tu ne connais même pas !

Et sinon, pour revenir sur le sujet de départ : oui, je pense que le racisme peut-être instrumentalisé pour favoriser le sexisme, tout comme le sexisme peut l'être pour favoriser le racisme (cf les lois sur le foulard)

Invité
Banni·e

Messages : 7572
Date d'inscription : 04/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accusations de racisme en vue d'invisibiliser la misogynie

Message par FûtdeChêne le Jeu 20 Juin 2013 - 15:55

Antisexisme Cela dit, j'avoue avoir été un peu surprise par le fait que tu précises qu'il s'agit d'hommes noirs. Et j'ai pas l'impression que ce soit super utile à ton témoignage. En fait, je pense comprendre pourquoi tu as mis ce détail : j'imagine que tu t'es demandé, quand tu as été gênée par ce groupe, si c'était dû à des stéréotypes racistes que tu aurais intégrés [...]


Non, pas du tout. C'était une information indispensable au témoignage, puisque c'est au nom de la lutte contre le racisme qu'un des types du groupe s'est levé pour m'engueuler. Il a commencé par "Elle est belle la France !" avant de parler du vote Lepen, que je devrais avoir honte, etc.


Comment veux-tu que le témoignage soit compréhensible si je ne précise pas que les personnes étaient noires ? Alors que l'incident dégénère parce que l'un d'eux m'accuse de racisme ?


En revanche, tu vois, c'est exactement ça que je pointe. Il faut toujours se surveiller pour être angélique et faire attention à tout et... Et tu es mal à l'aise parce que j'ai précisé que les personnes étaient noires. Tu ne me critiques par directement, mais on sent que tu me soupçonnes déjà à moitié. Pourquoi ?


ça l'aurait été si ces hommes t'avaient dit racistes car tu ne voulais pas rester auprès d'eux ; mais visiblement, ils ont dit que tu étais impolie et t'ont fait la morale


Mais c'est exactement ce qui s'est passé^^ Sur quoi me faisaient-ils la morale, à ton avis ?


***


Ça illustre très bien le sujet de mon topic. Dès qu'on effleure le thème du racisme, les gens cherchent la petite bête. Peut-être n'était-ce pas limpide dans mon témoignage, mais bon, on pouvait quand même se douter des raisons pour lesquelles le type m'avait critiquée... Ou du moins poser cette hypothèse. Pourquoi la réfutes-tu aussitôt ?


Pourquoi directement "lire" la scène de la façon la plus charitable pour les pauvres types qui m'ont emmerdée ce jour-là ?
avatar
FûtdeChêne
Poilu⋅e
Poilu⋅e

Messages : 117
Date d'inscription : 26/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accusations de racisme en vue d'invisibiliser la misogynie

Message par Invité le Jeu 20 Juin 2013 - 15:59

@FûtdeChêne a écrit:Non, pas du tout. C'était une information indispensable au témoignage, puisque c'est au nom de la lutte contre le racisme qu'un des types du groupe s'est levé pour m'engueuler. Il a commencé par "Elle est belle la France !" avant de parler du vote Lepen, que je devrais avoir honte, etc.
Ah OK, je comprends mieux.

Mais dans ton témoignage, il est juste écrit :
Sauf qu’un des hommes du groupe ne l’entend pas de cette oreille, il se lève, se pose en face de moi et commence à me faire la morale avec un volume de voix très élevé, comme quoi je suis impolie.
Du coup, je trouve que c'est pas forcément très clair.

on pouvait quand même se douter des raisons pour lesquelles le type m'avait critiquée... Ou du moins poser cette hypothèse. Pourquoi la réfutes-tu aussitôt ?


Pourquoi directement "lire" la scène de la façon la plus charitable pour les pauvres types qui m'ont emmerdée ce jour-là ?
Là-dessus, je suis d'accord... Illes auraient pu au moins te demander pourquoi tu sentais le besoin de mentionner la couleur de peau, avant de t'attaquer.

Invité
Banni·e

Messages : 7572
Date d'inscription : 04/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accusations de racisme en vue d'invisibiliser la misogynie

Message par sandrine le Jeu 20 Juin 2013 - 16:05

Ça illustre très bien le sujet de mon topic. Dès qu'on effleure le thème du racisme, les gens cherchent la petite bête.



Je ne crois pas que tu devrais généraliser à partir de ce qui t'est arrivé, tu es vraiment mal tombée.

Pour ma part quand je réagis au thème du racisme, c'est que j'ai de très bonnes raisons et non que je "cherche la petite bête".

je réagis tout aussi vivement quand j'ai affaire à des propos ou actes sexistes, je n'ai jamais établi de hiérarchie entre ces deux formes de discrimination: mais à écouter la plupart des gens et des médias je dois être un peu parano de même penser que ces discriminations existent, puisque personne (ou presque) ne se déclare jamais ni sexiste ni raciste!

http://www.monde-libertaire.fr/n1348-26-fevr-3-mars-2004/11632-je-suis-antiraciste-mais

_________________
Le pouvoir est maudit, c'est pour cela que je suis anarchiste. (Louise Michel)
avatar
sandrine
Amazone
Amazone

Messages : 3598
Date d'inscription : 15/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accusations de racisme en vue d'invisibiliser la misogynie

Message par Jezebel le Jeu 20 Juin 2013 - 16:19

Peut être que là dessus, on pourrait laisser FutdeChêne s'exprimer sans reprendre syst"matiquement ce qu'elle dit. C'est une événèement qui la beaucoup meurtrie et pour lequel elle n'a visiblement pas reçu beaucoup de soutien.
Je pense qu'on peu la laisser faire quelques généralités au vu de son vécu, non?
avatar
Jezebel
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n

Messages : 2185
Date d'inscription : 18/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accusations de racisme en vue d'invisibiliser la misogynie

Message par Invité le Jeu 20 Juin 2013 - 16:28

@Jezebel a écrit:Peut être que là dessus, on pourrait laisser FutdeChêne s'exprimer sans reprendre syst"matiquement ce qu'elle dit. C'est une événèement qui la beaucoup meurtrie et pour lequel elle n'a visiblement pas reçu beaucoup de soutien.
Je voulais juste voulu donner mon avis sur les "hommes noirs" qui peut faire tilter... (même si je persiste à penser que ce n'est pas une raison pour t'agresser et qu'on aurait dû te laisser le bénéfice du doute !)

Mais, en effet, ça a dû être super dur, pour toi, FûtdeChêne ! Sad
Et je trouve ça dégueulasse de rajouter de la violence à la violence.
Bref : :calin:

Invité
Banni·e

Messages : 7572
Date d'inscription : 04/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accusations de racisme en vue d'invisibiliser la misogynie

Message par sandrine le Jeu 20 Juin 2013 - 19:05

ça arrive que des Noirs soient sexistes, que des féministes soient racistes, que des lesbiennes soient réac ou même fachos, etc. et c'est très déstabilisant de constater que les victimes de discrimination puissent discriminer à leur tour.
Mais je maintiens qu'il ne faut pas établir de généralités à partir de cas personnels.
Quant à la phrase que j'ai relevée ("Ça illustre très bien le sujet de mon topic. Dès qu'on effleure le thème du racisme, les gens cherchent la petite bête.") je l'ai un peu prise pour moi dans la mesure où je fais partie "des gens" qui réagissent beaucoup sur le sujet: or je n'appellerais pas mes réactions "chercher la petite bête", je trouverais même ça un peu offensant (et je ne vois pas qui, sur ce forum, "cherche la petite bête" "dès qu'on effleure la question du racisme"?.
Je ne savais pas que c'était interdit de reprendre une phrase pour la commenter?Shocked


Dernière édition par sardine le Jeu 20 Juin 2013 - 22:20, édité 1 fois
avatar
sandrine
Amazone
Amazone

Messages : 3598
Date d'inscription : 15/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accusations de racisme en vue d'invisibiliser la misogynie

Message par Invité le Jeu 20 Juin 2013 - 19:36

moi je crois que c'est simplement parce que le racisme on l'entend à toute les sauces, depuis la primaire avec la traite des esclaves africains (je suis pas contre mais combien de temps passé sur les droits des femmes?), jusqu'aux émissions télévisées et aux journaux...

le racisme est considéré comme un problème de société bien réel, et tout le problème est que le sexisme au contraire est encore bien souvent considéré comme un trait de caractère (comme l'antipathie ou l'aversion pour les corn flakes) trèèès rare et qui n'a rien à voir avec la structure patriarcale qui étend ses ramifications dans à peu près toutes les parties de la société.

Quand on tombe sur une personne raciste, les gens disent "ah, la société va mal, y'a encore des gens qui vote pour l'extrême droite, etc."

Quand on tombe sur une personne sexiste, les gens disent "ouais bah t'es tombée sur un con, mais t'inquiète, c'est qu'une exception, et moi je suis un nice guy (si la personne est un homme), et puis faut pas que ça t'empêche de tout faire pour te remettre en couple au plus tôt et de continuer à t'épiler et à maigrir !"
bon je divague et je dérape un peu, mais c'est l'idée...

tant que le sexisme ambiant ne cessera pas d'être nié et sous-estimé, il sera dur de traiter une personne non "blanche" de sexiste sans qu'une large portion de la population ne te soupçonne au moins à 50% d'être raciste...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accusations de racisme en vue d'invisibiliser la misogynie

Message par sandrine le Jeu 20 Juin 2013 - 21:11

Je suis d'accord avec ce que tu dis sur le déni du sexisme... sauf que je crois que le même déni exactement existe au sujet du racisme (si c'est vraiment grossier, genre "les Noirs sont une race inférieure" ou encore "Hitler a mal terminé le boulot avec les Juifs", on dira aussi, "non mais t'es tombée sur un con, moi je dis seulement que les Juifs sont tous radins, et c'est la vérité, la preuve, mon voisin qui est juif est très radin". 

Dans les deux cas y a toujours moyen de nier: j'ai aussi rarement entendu quelqu'un avouer son racisme que son sexisme. 

Y a des abrutis partout, le problème c'est la discrimination sociale et politique.
C'est ce qu'on répond d'ailleurs en général aux mecs qui viennent sur le forum féministe pour raconter que ce sont les filles qui sont sexistes, vénales, violentes, etc.
Les féministes n'ont jamais dit que toutes les femmes étaient dorées sur tranche, mais que ces "défauts" (qu'il ne faut pas non plus généraliser, toutes les femmes ne sont pas "vénales" pas plus que tous les Noirs ne sont des machos harceleurs!) ne sauraient justifier les discriminations sociales et politiques dont elles sont victimes.
avatar
sandrine
Amazone
Amazone

Messages : 3598
Date d'inscription : 15/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accusations de racisme en vue d'invisibiliser la misogynie

Message par Arrakis le Ven 21 Juin 2013 - 9:01

Je me demande si dans certaines réactions hostiles, il n'y a pas un désir de se purifier. Parce qu'en lisant ça : 
Mon cerveau me lance un signal d’alerte, que j’ignore (vous savez, personne ne se dit raciste, mais personne ne s’assoit en face des noirs).
- c'est vrai, moi aussi je suis conditionnée, j'ai parfois des réactions spontanées qui sont racistes
ou
- ahménon, moi je suis pure et immaculée, le racisme ne concerne que les autres, c'est la personne qui écrit, et seulement elle, qui est raciste

La deuxième réaction ayant entre autres l'avantage de préserver la bonne conscience, en gros.


Ca ne correspond pas au commentaire du témoignage, ceci dit, et il n'est pas exclu qu'il y ait eu un quiproquo, et qu'en l'absence de gros sabots pour dire "attention : je condamne le fait de ne pas s'asseoir à côté des Noirs, et quand je dis que ce n'est pas raciste, je ne le pense évidemment pas, je mets en évidence le fonds raciste inconscient de chacun(e)", bref, qu'en l'absence de néons idéologiques, la personne qui a répondu ait pensé que le fait de ne pas s'asseoir à côté des Noirs était perçu comme légitime et raisonnable.
Ca a l'air énorme comme ça, et ton message, Fût De Chêne, me semblait tout à fait clair, mais entre les discours ambiant sur les Noirs-ces-délinquants-personne-le-dit-tout-le-monde-le-sait, et les gens qui tiennent ce type de discours au premier degré (pour citer la compagne de mon père  : "On a demandé notre chemin, on n'est pas racistes mais on n'a pas demandé aux Noirs"), l'erreur est toujours possible.
Comme ça a été dit plus haut, ça n'empêche pas de demander de clarifier ce point, de ne pas lancer l'hallali sans savoir ce qu'il en est, ça n'excuse pas de faire du victim shaming. J'ai juste l'impression que la fille qui a réagi par un commentaire hostile l'a peut-être interprété ainsi, d'autant que le message faisait manifestement écho à un vécu "sensible" de son côté.



Sinon, j'ai effectivement eu le droit à "c'est parce que t'es raciste [que tu me laisses pas te harceler]" une ou deux fois, quoique rarement, et plus souvent pour me soutirer des dons en faveur d'associations bidons que dans le cadre de "drague-harcèlement". L'utilisation d'un stigmate fait partie des techniques de manipulation pour arracher le "consentement" je pense, comme les autres techniques visant à faire honte à la victime ("Tu te prends pour qui ? C'est pas ce que tu crois !", "Parano", "Hystérique", "T'es folle", "Tu envoies des messages provocateurs", "c'est parce que je suis handicapé/moche/gros/petit/..."!).
Le truc "compliqué" avec les accusations de racisme, c'est que c'est difficile de répondre "efficacement" sans se lancer dans un grand débat ("non, ma réaction n'est pas raciste, mais le racisme existe effectivement etc etc" ), d'autant que le racisme joue même au sein du harcèlement de rue (d'après une étude qui avait été relayée sur sexactu, un harceleur de rue non-Blanc ou un non-Blanc qui aborde quelqu'un dans la rue a moins de chances d'arriver à ses fins/obtenir une réponse qu'un Blanc, par exemple).

Du coup, difficile de ne pas tomber dans le piège de la réponse "étendue", avec toute la conversation et le contact éreintant que ça entraîne d'autant que les autres réactions peuvent passer pour un acquiescement. Et que ça les rend plus difficiles à assumer (même si c'est à mon avis elles restent plus efficaces que de "rentrer dans le jeu").
Je pense que les agresseurs et harceleurs comptent là-dessus, avec une conscience plus ou moins détaillée de ce mécanisme, de ce "piège" ; et accessoirement, qu'un petit nombre d'entre eux se retrouve sincèrement blessé, dans le même temps, parce qu'ils ont également conscience du racisme ambiant et du "différenciel de réactions" qu'il entraîne. Mais franchement, dans ce contexte, rien à foutre.


Bref c'est un peu décousu mais voilà ce que ça m'inspire...


Dernière édition par Arrakis le Dim 23 Juin 2013 - 9:08, édité 1 fois (Raison : parenthèse en trop)

_________________
gnome-troll-ver des sables - Classe : Hermaphrodite mystique
Dextérité : 1, Perception des trucs utiles : 2, Perception des trucs inutiles : 22
avatar
Arrakis
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n

Messages : 1810
Date d'inscription : 29/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accusations de racisme en vue d'invisibiliser la misogynie

Message par sandrine le Ven 21 Juin 2013 - 9:26

Oui arrakis en fait tu as bien résumé mon point de vue sur le sujet.

Je précise que ça m'est arrivé aussi (et plusieurs fois!) de me faire draguer dans la rue par un Noir (toujours un Noir, jamais un rom ou un Arabe!) qui s'écriait "tu es raciste" quand je l'envoyais balader. Je pensais que ça ne se faisait plus, parce que l'antiracisme était très à la mode à cette époque et que maintenant le Noir courrait trop le risque de s'entendre répondre: "Oui, et alors?"
Et comme tu le soulignes Arrakis, si tu commençais à répondre tu étais obligée de nouer contact alors que tu avais juste envie de marcher tranquille dans la rue.
Je précise donc que je comprends que ce qu'a vécu futdechêne et que je ne cherche en aucun cas à remettre sa parole et son ressenti en doute!

Mais je crois aussi qu'il faut être conscient, quand on raconte (publiquement) un évènement mettant en scène une catégorie de personnes déjà fortement ostracisée, que ça peut être récupéré par des gens mal intentionnés ("c'est bien ce que je dis toujours, tous les Noirs sont des machos harceleurs et de plus, manipulateurs" - "c'est bien ce que je dis toujours, ce sont les femmes qui exigent qu'un homme les force un peu - leur paye le restaurant - se montre dominateur", etc.), c'est important de prendre quelques précautions oratoires.

Par exemple, au sujet des dragueurs noirs que j'ai mentionné plus haut, je me dois de préciser:
- que ça a du m'arriver cinq ou six fois au plus, ce qui à mon échelle pouvait paraître assez pénible et récurrent pour me donner l'impression que "ça arrivait souvent" (et donc servir de base pour établir des généralités: "LES Noirs harcèlent sexuellement puis quand les femmes se révoltent ils les traitent de racistes";
MAIS
si je prends juste un peu de recul, je me rends compte que cinq ou six fois c'est trop pour moi, mais pas assez pour généraliser: l'ensemble des Noirs n'est pas plus harceleur que les Blancs,

les harceleurs blancs, tout aussi nombreux et relou, ne peuvent par définition jouer sur un ressort de culpabilité, mais le feraient certainement si c'était possible.

Quant aux personnes qui ont accusé futdechêne d'être raciste parce qu'elle refuse de se laisser harceler par qui que ce soit, Noir ou Blanc, elles ne sauraient représenter l'ensemble des antiracistes (personnellement je connais pas mal d'antiracistes mais aucun qui utiliserait cet ignoble procédé).

_________________
Le pouvoir est maudit, c'est pour cela que je suis anarchiste. (Louise Michel)
avatar
sandrine
Amazone
Amazone

Messages : 3598
Date d'inscription : 15/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accusations de racisme en vue d'invisibiliser la misogynie

Message par Arrakis le Ven 21 Juin 2013 - 11:02

En même temps je crois pas que Fût de Chêne ait présenté les gens qui l'ont accusée de racisme comme de "vrais" antiracistes, et a fortiori comme représentatifs d'un ensemble, hein ^^ (juste pour préciser)

_________________
gnome-troll-ver des sables - Classe : Hermaphrodite mystique
Dextérité : 1, Perception des trucs utiles : 2, Perception des trucs inutiles : 22
avatar
Arrakis
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n

Messages : 1810
Date d'inscription : 29/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accusations de racisme en vue d'invisibiliser la misogynie

Message par sandrine le Ven 21 Juin 2013 - 11:14

Non, non, bien sûr, je parlais en général!

_________________
Le pouvoir est maudit, c'est pour cela que je suis anarchiste. (Louise Michel)
avatar
sandrine
Amazone
Amazone

Messages : 3598
Date d'inscription : 15/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accusations de racisme en vue d'invisibiliser la misogynie

Message par Grunt le Ven 21 Juin 2013 - 14:13

Ça me rappelle une amie qui se plaignait du fait que quand elle était emmerdée dans la rue, c'était souvent par des noirs ou des arabes.
Je me suis senti obligé de lui faire remarquer que c'était toujours par des hommes.
avatar
Grunt
Banni·e

Messages : 2074
Date d'inscription : 27/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accusations de racisme en vue d'invisibiliser la misogynie

Message par Invité le Ven 21 Juin 2013 - 15:03

@timer a écrit:moi je crois que c'est simplement parce que le racisme on l'entend à toute les sauces, depuis la primaire avec la traite des esclaves africains (je suis pas contre mais combien de temps passé sur les droits des femmes?), jusqu'aux émissions télévisées et aux journaux…
Perso, j'aurais VRAIMENT voulu aller dans les mêmes écoles que toi… Jamais entendu parler de traite des Noirs durant la totalité de ma scolarité mais ce n'est pas le sujet.

La façon dont est tournée ta phrase pourrait laisser à penser que ça te pose problème d'avoir entendu parler de racisme "à toute les sauces" d'ailleurs.
Qu'on ne parle pas des Droits des Femmes, tout le monde ici est d'accord mais à te lire, j'ai eu l'impression que pour toi, on parlait "trop" de racisme à l'école.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accusations de racisme en vue d'invisibiliser la misogynie

Message par Invité le Ven 21 Juin 2013 - 15:20

j'ai écrit "je suis pas contre", si tu veux je peux dire "je suis totalement pour", mon propos était de dire que question sexisme dans l'éducation on est encore moins bien loti... mais le fait que le racisme soit pointé du doigt est très bien, ce n'est d'ailleurs pas toujours suffisant...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accusations de racisme en vue d'invisibiliser la misogynie

Message par Jezebel le Ven 21 Juin 2013 - 15:27

Du coup je pense qu'on est tombé-es en plein dans ce que FutdeChêne craignait: au lieu d'essayer de débattre sur le sujet, on en vient à se justifier les un-es les autres sur ce qu'on a dit et pas dit (ça n'est pas systématique, mais ce fil n'en est pas exempt pour autant).
Est-ce qu'on ne pourrait pas essayer de se faire confiance d'emblée sur le sujet?
avatar
Jezebel
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n

Messages : 2185
Date d'inscription : 18/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accusations de racisme en vue d'invisibiliser la misogynie

Message par Invité le Ven 21 Juin 2013 - 15:40

Ok timer.

Pour ma part, je doute sincèrement que le racisme soit encore tant montré du doigt que ça. Bien au contraire : j'ai l'impression qu'on cherche de plus en plus à trouver de nouvelles raisons de justifier le racisme.

On parle de "civilisations qui ne se valent pas", de "différences culturelles incompatibles avec la République", de "laïcité transgressée" et autre "polygamie" dans ce but.

D'ailleurs, les Droits des Femmes deviennent subitement très important pour eux. Même les homos servent d'alibi à l'extrême droite dans un pays Scandinave.



Sinon, j'ai l'impression en lisant le témoignage que ceux qui ont mal réagi ont bloqué sur cette phrase sans en saisir l'ironie (Béatrice l'a même souligné pour elle-même) :
Fût de Chêne a écrit: (vous savez, personne ne se dit raciste, mais personne ne s’assoit en face des noirs)
À moins que ces personnes n'aient réagi violemment parce qu'elles se sont rendu compte que c'était là une attitude qu'elles avaient.
Je commence à plus observer les comportement dans les transports et, sincèrement, c'est quelque chose que l'ai pu observer : les places libres sont souvent celles situées près des mêmes types de personnes (les Roms étant sur-représentés à ce propos).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accusations de racisme en vue d'invisibiliser la misogynie

Message par Omniia le Ven 21 Juin 2013 - 16:54

(Le résumé d'une étude intéressante sur le racisme "inconscient" ou "subtil" : http://www.scienceshumaines.com/antiracisme-conscient-et-prejuges-ethniques-inconscients_fr_3565.html)

_________________
Je ne suis pas souvent là.
avatar
Omniia
Modératrice
Modératrice

Messages : 2939
Date d'inscription : 20/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accusations de racisme en vue d'invisibiliser la misogynie

Message par Invité le Ven 21 Juin 2013 - 17:15

Pour ma part, je doute sincèrement que le racisme soit encore tant montré du doigt que ça. Bien au contraire : j'ai l'impression qu'on cherche de plus en plus à trouver de nouvelles raisons de justifier le racisme.
J'ai l'impression que quand j'étais petite (début des années 90), le racisme était pas mal dénoncé, et j'y ai été sensibilisée jeune (et pourtant j'ai pas du tout des parents progressistes, au contraire) à l'aide de livres, de cours à l'école, etc.

Cela dit, je crois qu'il s'agit d'un anti-racisme, assez "classique", qui appelait au respect indépendamment de la couleur de la peau. Je n'ai pas été sensibilisée à l'islamophobie par exemple alors que ça existait déjà à cette époque (sans doute de manière moins forte).

Puis progressivement... plus rien :s
A mon avis, on a beaucoup regréssé là-dessus

Invité
Banni·e

Messages : 7572
Date d'inscription : 04/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accusations de racisme en vue d'invisibiliser la misogynie

Message par FûtdeChêne le Ven 21 Juin 2013 - 17:21

Arrakis : J'ai juste l'impression que la fille qui a réagi par un commentaire hostile l'a peut-être interprété ainsi, d'autant que le message faisait manifestement écho à un vécu "sensible" de son côté.
Tu te trompes. Sur le fil des commentaires, Béatrice a répondu ainsi, et j’ai explicité gentiment ma phrase même si je ne voyais pas comment on pouvait se méprendre. En revanche, FT a pondu un commentaire tellement hostile qu’il a été supprimé par la modération, en m’accusant de me prendre pour une princesse, d’être raciste et d’avoir bien mérité ce qui m’était arrivé. Limite, elle m’aurait souhaité pire. D’où ma réponse cinglante.
Rappel :
1/ Mon vis-à-vis buvait sa bière dans la posture estampillée « j’écarte bras et jambes au maximum pour annoncer direct la couleur », en braillant assez fort avec ses potes pour qu’on les entende à l’autre bout de la rame… Puis son attitude a glissé vers le lubrique (regard appuyé, jambe qui se colle soudain à la mienne).
2/ Je change de place. Ca a été ma seule réaction ! Je me suis plantée, mon radar inconscient avait bien fait de me dire « non », je répare l’erreur, je m’assieds plus loin avant que ça ne dégénère. Et j’ouvre un bouquin.
Si un reproche peut être fait à cette réaction, c’est soit de venir trop tard - et on devrait plutôt m’inciter à suivre mon instinct sans me prendre la tête avec les formatages sociaux ! - soit d’être trop douce - il eut été approprié que quelqu’un les remette à leur place, mais ce jour-là je n’avais pas le courage.
Remarquez comme personne, ni dans les commentaires de Hollaback, ni sur ce forum, n’a suggéré ces solutions, qui auraient pourtant été constructives et cohérentes avec l’anecdote. Mais le terme « racisme » a été utilisé, et a bloqué toute conversation qui s’écarterait de « THE QUESTION : avait-elle le droit, elle la victime, de se comporter ainsi ? ».
3/ Un autre type du groupe se met à m’insulter comme quoi je suis raciste et qu’elle est belle la France, et que je me suis assise là donc j’assume, etc.
J’explique ce qui s’est passé réellement avec colère face à son idéologie aveugle. Le mec qui a participé à l'incivilité, qui se met au surplus à m'agresser, et qui se prend pourtant pour une victime Rolling Eyes
Notez comme personne n’a commenté l’attitude innommable de ce type. Pourtant, si une personne dans ce train a risqué de suscité un réflexe raciste, c’était bien lui en instrumentalisant la lutte contre le racisme à des fins personnelles !
C’est pas vrai d’ailleurs, je... généralise Razz. Merci Timer.
Timer : tant que le sexisme ambiant ne cessera pas d'être nié et sous-estimé, il sera dur de traiter une personne non "blanche" de sexiste sans qu'une large portion de la population ne te soupçonne au moins à 50% d'être raciste...
4/ Les autres passagers (pour faire plaisir à Sardine, il ne s’agissait cette fois que d’hommes blancs de 30 à 60 ans) prennent le parti du mec qui m’engueule de façon sarcastique et déplacée. Beaucoup ont tenté de me toucher, ce qui a accentué mon état de stress, et à la fin je me suis mise à crier... Parmi les perles que l'on m'a sorties, mention spéciale au délicat "si vous ne voulez pas être touchée, prenez un taxi". Evil or Very Mad
Encore une fois, qui a commenté cette façon d’agir ? Une femme se plaint - entre autres - qu’un homme a collé sa jambe contre la sienne, et les témoins réagissent en la touchant !
5/ Le petit vieux avec sa fine plaisanterie (en me contournant pour s'asseoir "attention je risque de vous toucher !") a achevé mes nerfs et je me suis enfouie en pleurant.

Relisez vos commentaires maintenant et demandez-vous si la tournure qu’a prise la conversation est cohérente avec la succession de faits que je relate.
Résultat ?
Sur Hollaback, 2 commentaires sur 3 me taxent de racisme parce que j’ai mentionné la couleur de la peau de mes agresseurs, alors que cette information était indispensable à la compréhension de l’incident.
Un an après, sur ce topic où je témoigne (c’est le titre du sujet !!) de l’invisibilisation du sexisme en usant d’accusations de racisme, on passe à deux doigts de me refaire un procès pour racisme.
Un sursaut de Jezebel et la conversation s’adoucit en :
-          comment j’aurais dû narrer l’anecdote pour éviter tout malentendu.
-          peut-on excuser les généralisations que je fais.
Ouaip, ouaip. Quelles généralisations ? Où ça ? Trouvez-moi une seule phrase qui commence par « tous les ».
Quant à la manière de conter l’anecdote, vous ne trouvez pas qu’il y a une analogie à faire avec les griefs énoncés vis-à-vis des victimes de viol, parce que l’exposé des faits n’est pas assez cohérent, qu’elles ont omis un détail, qu’elles s’embrouillent dans la chronologie, etc. Je suis la victime ! Qu’est-ce que ça peut faire, la façon dont je relate mon récit ? Quand j’ai écrit sur Hollaback, l’incident datait de la veille… :arg:

Voilà, c’est là-dessus que je voulais vous faire réfléchir, et je maintiens et signe : les commentaires de ce fil ont magistralement illustré mon propos.
Je remercie toutes celles qui m’ont manifesté du soutien, mais ce n’est plus utile : ça fait un an maintenant, et j’ai une très bonne faculté de résilience. Câlin quand même :calin:
Je voudrais donc qu’on réfléchisse un instant à deux choses :
-          l’aveuglement idéologique.
Je crois très fort au féminisme, je suis féministe depuis dix ans, mais j’espère de tout cœur que le jour où je verrais un homme injustement agressé par une femme, je ne me cantonnerai pas dans une neutralité prudente parce que mes convictions seront trop enracinées pour me permettre de jauger objectivement la situation. 
Sans même parler de m’en prendre à la victime parce qu’il est un homme donc qu’il a nécessairement tort et qu’il n’a pas fait la démonstration explicite qu’il n’est pas sexiste.
En admettant même - et là je m’écarte de l’incident que j’ai narré - que cet homme soit sexiste, s’il vient d’être agressé et relate son agression, ce n’est pas le moment de l’éduquer ! A ce moment là, il a besoin de soutien et qu’on prenne sa défense.
-          le point Godwin.
Je pense que la culpabilité et la honte que l’on éprouve face à la visibilité des comportements racistes dans notre société crée un malaise et une crispation handicapantes. D’où une sorte de point Godwin : toute conversation abordant le racisme, même de façon très accessoire, est condamnée à partir en vrille


PS à Sardine : oui tu es concernée, mais non je ne te vise pas, je ne vois pas l’intérêt de cristalliser une opposition alors que j’essaie juste d’amener une réflexion sur un phénomène à mon avis nocif que j’ai repéré sur le forum. Je ne veux pas et ne vais pas me disputer à coup de quote avec qui que ce soit. Et je n'ai rien contre toi :calin: 
avatar
FûtdeChêne
Poilu⋅e
Poilu⋅e

Messages : 117
Date d'inscription : 26/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accusations de racisme en vue d'invisibiliser la misogynie

Message par sandrine le Ven 21 Juin 2013 - 17:26

Je suis soulagée que tu n'aies rien contre moi, d'autant que je compatis sincèrement à ce qui t'est arrivé.
Je suis d'ailleurs tellement choquée par les réactions à ton témoignage sur ce site que je voudrais sincèrement savoir qui, sur le forum féministe, a eu des réactions de ce genre (accuser de racisme une femme parce qu'elle se plaindrait d'avoir été agressée par des Noirs?)

_________________
Le pouvoir est maudit, c'est pour cela que je suis anarchiste. (Louise Michel)
avatar
sandrine
Amazone
Amazone

Messages : 3598
Date d'inscription : 15/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accusations de racisme en vue d'invisibiliser la misogynie

Message par Jezebel le Ven 21 Juin 2013 - 17:38

:calin: Fut de Chêne. En tout cas j'aime la façon dont tu abordes le problème et dont tu essaies de nous amener à la réflexion.
Dans l'ensemble, je trouve ton analyse assez juste, pas nécessairement pas rapport à ce forum mais par rapport aux comportements que l'on peut croiser en général.
avatar
Jezebel
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n

Messages : 2185
Date d'inscription : 18/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accusations de racisme en vue d'invisibiliser la misogynie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum