Derniers sujets
» [Article] Les hommes hétérosexuels sont-ils aussi victimes de violence conjugale ?
par Dihya Hier à 23:07

» Le voile
par Aëlloon Hier à 22:46

» Une nouvelle arrivée
par Aëlloon Hier à 22:23

» Nouvelle parmi vous
par Aëlloon Hier à 22:17

» inquiètantes théories sur l'égoïsme d' Ayn Rand
par Iridacea Jeu 17 Aoû 2017 - 23:52

» Ressources
par Dihya Mar 15 Aoû 2017 - 9:28

» Salut!
par Dihya Mar 15 Aoû 2017 - 9:14

» [Article] 220 femmes tuées par leur conjoint, ignorées par la société
par Aëlloon Sam 5 Aoû 2017 - 22:30

» C'est quoi "être une femme" ?
par Reiko Sam 5 Aoû 2017 - 20:32

» Peggy Sastre
par Iridacea Sam 5 Aoû 2017 - 18:56

» Vos techniques anti-manspreading ?
par Aëlloon Sam 5 Aoû 2017 - 16:27

» Le féminisme blanc existe-t-il ?
par Dihya Ven 4 Aoû 2017 - 18:01

» Ma therapie
par Plusmavictime Mar 1 Aoû 2017 - 21:53

» Salon du livre lesbien et débat HERstory le 1er juillet 2017
par Alpheratz Mar 1 Aoû 2017 - 12:09

» INFORMATION RÉGION - IPASS CONTRACEPTION
par Dihya Lun 31 Juil 2017 - 8:04

» Présentation
par Iridacea Lun 31 Juil 2017 - 1:03

» [Article] Que font les jeunes féministes de l’héritage des générations antérieures ?
par Dihya Dim 30 Juil 2017 - 20:02

» [Article] Sexe entre potes hétéros sur le forum JVC
par Dihya Dim 30 Juil 2017 - 19:05

» Intro de Klazoo
par Aëlloon Sam 29 Juil 2017 - 3:04

» Présentation Noki
par Aëlloon Sam 29 Juil 2017 - 2:54

» Présentation de Willl
par Iridacea Ven 28 Juil 2017 - 22:46

» Témoignages sur le manspreading
par Administratrice Ven 28 Juil 2017 - 18:41

» Je me présente
par Titi63 Jeu 13 Juil 2017 - 21:56

» kotava
par Iridacea Jeu 13 Juil 2017 - 10:27

» Youtube
par Klazoo Lexis Mar 11 Juil 2017 - 8:35

» Le gene SRY
par Klazoo Lexis Mar 11 Juil 2017 - 6:57

» Bastien Vivès "Une soeur", votre avis ?
par Klazoo Lexis Mar 11 Juil 2017 - 6:19

» Photo de nus artistiques
par Klazoo Lexis Mar 11 Juil 2017 - 5:26

» Se faire des ami.e.s ?
par michekhen Mar 11 Juil 2017 - 0:05

» Questionnaire sur le français inclusif
par Alpheratz Lun 10 Juil 2017 - 0:10

» "non-binaire" c'est quoi ?
par Iridacea Ven 7 Juil 2017 - 14:35

» Mwà
par Iridacea Jeu 29 Juin 2017 - 14:00


L’âge de la sexualisation de la femme… et de la fille.

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L’âge de la sexualisation de la femme… et de la fille.

Message par sandrine le Dim 16 Juin 2013 - 18:31

On a déjà eu cette discussion (fantasmes pédophiles et passage à l'acte) et globalement (je dirais, exceptée babeil) les membres semblaient d'accord pour bien marquer cette différence:

Grunt:


Comment quelqu'un éprouvant une attirance strictement pédophile pourrait expliquer le fait qu'il n'a pas de partenaire, par exemple ?
Pourquoi devrait-il mentir pour expliquer qu'il ne veut pas prendre le risque de se retrouver seul à garder les enfants de ses amis un week-end, même si toutes les conditions sont réunies (il est disponible, il leur doit un service, etc etc), par exemple ?
Autrement dit, pourquoi ne pourrait-il pas dire "J'ai des désirs dangereux", comme il est socialement acceptable d'avouer à ses amis une réelle envie de meurtre, par exemple ? Sans pour autant être immédiatement ostracisé ?

Araignée:


Oui, je suis sincèrement convaincue que la pédophilie (au sens : attirance pour des enfants) est une maladie, et que des gens souffrent de cette maladie.
Par contre, effectivement, dans le passage à l'acte, il y a sans doute des mécanismes identiques entre un "viol normal" et un viol pédocriminel (le plaisir de dominer, de réduire l'autre à l'état d'objet). Mais il y a quand même une différence majeure ; un homme attiré par les femmes ou les hommes peut avoir des relations sexuelles. Un pédophile sait qu'il doit rester abstinent (ou changer son objet de désir).

Antisexisme:


Hum, pourtant, plus on a envie de faire quelque chose, ben... plus il sera frustrant d'y résister... (ce qui ne signifie pas qu'il est impossible d'y résister). Et je pense que plus on cultive un désir et plus on le déculpabilise en se cherchant des excuses, plus il y a des chances de passer à l'acte.

Je ne dis pas que les pédophiles doivent se voir comme des monstres. Par contre, je pense vraiment que la pédocriminalité est une monstruosité (je fais une nuance entre la personne et ses actes)

Babeil:


Quant à dire qu'il en existe ne passant pas à l'acte, c'est beaucoup s'avancer. Mais qui sait s'ils ne sont jamais passés à l'acte? Vous n'avez que leur parole et rien pour le prouver. Ces gens ne vont pas se vanter d'avoir commis des viols. Ca peut être des pédophiles militants cherchant à nous faire croire qu'il existerait des pédophiles gentils.



 (lien vers le topic pour voir les interventions en entier):

http://feminisme.fr-bb.com/t868p15-international-boy-love-day-bizarre?highlight=bizarre

_________________
Le pouvoir est maudit, c'est pour cela que je suis anarchiste. (Louise Michel)
avatar
sandrine
Amazone
Amazone

Messages : 3598
Date d'inscription : 15/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’âge de la sexualisation de la femme… et de la fille.

Message par Omniia le Dim 16 Juin 2013 - 18:39

Ok. Bah j'suis d'accord Grunt, Araignée et Antisexisme.

_________________
Je ne suis pas souvent là.
avatar
Omniia
Modératrice
Modératrice

Messages : 2939
Date d'inscription : 20/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’âge de la sexualisation de la femme… et de la fille.

Message par DikéJu le Dim 16 Juin 2013 - 19:42

tout à fait d'accord pour distinguer les fantasmes et les passages à l'acte (en considérant que la moindre parole déplacée est un acte).

_________________
Le Courrier de Diké : mon blog
Occupy Sexism : partagez vos actions contre le sexisme (en anglais)

DikéJu
Poilu⋅e
Poilu⋅e

Messages : 114
Date d'inscription : 08/01/2013

http://dikecourrier.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’âge de la sexualisation de la femme… et de la fille.

Message par Grunt le Lun 17 Juin 2013 - 20:13

@DikéJu a écrit:
Je ne crois pas qu'ils soient passé par une phase d'attirance, de désir réprouvé, de dilemme, et que certains d'entre passent à l'acte tandis que d'autres restent à un niveau platonique.

Mais je me trompe peut-être.
C'est sûr qu'on risque d'avoir du mal à trouver des témoignages publics et non-anonymes de gens affirmant tranquillement "je suis pédophile abstinent", comme suicide social ça se pose là.

Toutefois il me semble qu'il y a des cas "historiques" de pédophiles abstinents..
Lewis Carroll par exemple, aurait eu une affection assez ambigüe pour Alice Liddell (l'héroïne de "Alice au Pays des Merveilles"). S'il s'est contenté de lui écrire un chef-d'oeuvre on peut bien parler d'amour platonique (voire, sublimé), non ?

@DikéJu a écrit:tout à fait d'accord pour distinguer les fantasmes et les passages à l'acte (en considérant que la moindre parole déplacée est un acte).
Même un regard insistant est un acte, si on s'appuie sur les témoignages de femmes ressentant un tel regard comme du harcèlement. Il y a toutes les raisons de penser que le même regard libidineux porté sur des gosses les mettra mal à l'aise (donc constitue et un acte, et une agression, par cet effet).
avatar
Grunt
Banni·e

Messages : 2074
Date d'inscription : 27/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’âge de la sexualisation de la femme… et de la fille.

Message par abd_salam le Mar 18 Juin 2013 - 3:00

@Grunt a écrit:
@DikéJu a écrit:
Je ne crois pas qu'ils soient passé par une phase d'attirance, de désir réprouvé, de dilemme, et que certains d'entre passent à l'acte tandis que d'autres restent à un niveau platonique.

Mais je me trompe peut-être.
C'est sûr qu'on risque d'avoir du mal à trouver des témoignages publics et non-anonymes de gens affirmant tranquillement "je suis pédophile abstinent", comme suicide social ça se pose là.

Toutefois il me semble qu'il y a des cas "historiques" de pédophiles abstinents..
Lewis Carroll par exemple, aurait eu une affection assez ambigüe pour Alice Liddell (l'héroïne de "Alice au Pays des Merveilles"). S'il s'est contenté de lui écrire un chef-d'oeuvre on peut bien parler d'amour platonique (voire, sublimé), non ?

On sait que les pédophiles abstinents existent... car ils vont se plaindre chez des psy anonymement, bien sûr.

_________________
Like a Star @ heaven  Unus quisque sibi deum fingit    Arrow

Le racisme n'est pas en soi un système, pas plus que la tolérance n'est par définition un système.
avatar
abd_salam
Banni·e

Messages : 418
Date d'inscription : 18/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’âge de la sexualisation de la femme… et de la fille.

Message par Grunt le Sam 22 Juin 2013 - 20:38

http://popseries.fr/qui-sont-les-personnages-les-plus-sexy-de-game-of-thrones/

En cinquième position dans le classement féminin, Arya Stark, jouée par Maisie Williams.

Ce personnage a une dizaine d'année, et est joué par une actrice née en Avril 1997, à l'apparence très juvénile.
avatar
Grunt
Banni·e

Messages : 2074
Date d'inscription : 27/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’âge de la sexualisation de la femme… et de la fille.

Message par Cylia le Sam 22 Juin 2013 - 20:43

Daenerys est number one, et je crois pas qu'elle soit bcp plus vieille :s (enfin cela dit l'actrice n'est pas aussi jeune que le personnage est censé l'être, là où pour Arya c'est très visible...)
avatar
Cylia
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse

Messages : 1051
Date d'inscription : 06/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’âge de la sexualisation de la femme… et de la fille.

Message par Invité le Sam 22 Juin 2013 - 20:48

Shocked
Si elle est née en 1997, l'actrice a donc 16 ans.

Mais le personnage fait 10-12 ans, selon moi... Et je lis ici qu'elle a 9 ans au début du premier roman...







Invité
Banni·e

Messages : 7572
Date d'inscription : 04/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’âge de la sexualisation de la femme… et de la fille.

Message par sandrine le Sam 22 Juin 2013 - 21:37

La première fillette actrice (douze ans) à avoir joué un rôle "sexy" - celui d'une prostituée! - est Brooke Shields, dans "La Petite". 

http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Petite



En 1917 dans un bordel de La Nouvelle-Orléans, Violet, douze ans, assiste à l'accouchement de sa mère, Hattie, mettant au monde un petit frère. Régulièrement, un photographe vient prendre des clichés des pensionnaires, mais Violet est jalouse lorsqu'il s'occupe de sa mère et des autres filles.
Un jour, la virginité de la fillette est mise aux enchères. Cette dernière prend goût à cette vie.
Sa mère quitte la maison close pour épouser un riche client, promettant à Violet de la prendre prochainement avec elle. Lorsque les ligues de décence font fermer les bordels, Violet épouse Bellocq le photographe mais sa mère revient finalement pour lui faire donner une bonne éducation bourgeoise.





Shocking la photo de Brooke Shields nue, à 10 ans? Ce célèbre cliché ne fera en tout cas pas partie de l'exposition Pop Life qui s'est ouverte jeudi à la Tate Modern de Londres. Deux jours avant, les agents britanniques chargés de la poursuite des publications obscènes avaient fait irruption dans le musée afin de faire retirer la photo. Après cette visite, la Tate a docilement décroché l'œuvre.
L'image est une reproduction d'un cliché pris par le photographe Gary Gross en 1975, avec l'accord de la mère de Brooke Shields. Cette dernière y apparaît nue et maquillée, à la sortie du bain. Elle est alors âgée de 12 ans, n'est pas célèbre du tout, et touchera 450 dollars pour la série de photos. Deux ans plus tard, Brooke Shields incarne une prostituée dans La Petite de Louis Malle.
Le cliché a marqué l'histoire de la photographie mais a agit comme une malédiction sur le photographe et son modèle. Adulte, Brooke Shields est embarrassée et humiliée par la photo et tente de récupérer les droits, en vain. Le photographe Gary Gross doit répondre aux accusations de pédophilie, et sa carrière restera entachée par le scandale.
Cette même photo avait pourtant été exposée à Paris, à la BNF, puis à Bruxelles lors de l'exposition Controverses sans provoquer le moindre scandale. De même, lors de sa première publication en une du magazine Photo en 1978, elle n'avait pas non plus suscité de polémique. L'affaire a aujourd'hui un effet plus retentissant puisqu'elle se déroule dans un contexte chargé avec l'arrestation récente de Roman Polanski, accusé d'avoir violé une mineur de 13 ans. Toute comme l'affaire Polanski, la censure exercée sur la photo de Brooke Shields ne manquera pas de soulever débats et polémiques, où les arguments juridiques et artistiques tiendront une bonne place.

avatar
sandrine
Amazone
Amazone

Messages : 3598
Date d'inscription : 15/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’âge de la sexualisation de la femme… et de la fille.

Message par Invité le Dim 23 Juin 2013 - 5:47

...


Dernière édition par Parleur* le Mar 30 Juil 2013 - 13:41, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’âge de la sexualisation de la femme… et de la fille.

Message par Grunt le Dim 23 Juin 2013 - 12:49

Antisexisme a écrit:Shocked
Si elle est née en 1997, l'actrice a donc 16 ans.

Mais le personnage fait 10-12 ans, selon moi... Et je lis ici qu'elle a 9 ans au début du premier roman...
Oui, on parlait des ados qui "font plus âgées", l'actrice est exactement dans le cas contraire.
En plus son personnage n'est pas sexualisé (ni dans son attitude, ni dans ses costumes, ni dans son comportement), elle refuse au contraire d'être enfermée dans le rôle de "fille noble qui se mariera à un autre noble" qu'on veut lui imposer.

Alors que pour Daenerys, censée avoir 13 ans lors de son mariage à Khal Drogo, et l'actrice est visiblement plus âgée.
avatar
Grunt
Banni·e

Messages : 2074
Date d'inscription : 27/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’âge de la sexualisation de la femme… et de la fille.

Message par Cylia le Dim 23 Juin 2013 - 12:55

Hm, je me demande si ça n'a pas un lien avec cette histoire de "pureté". En effet, Arya n'est pas un personnage sexualisé, du coup elle peut renvoyer à "l'innocence", la "virginité" etc.
Mais c'est très étrange je trouve, car comme tu dis elle fuit le rôle de "fille noble", voir même de fille tout court, ce qui est pas forcément "compatible" dans les moeurs avec la notion de "sexy".
avatar
Cylia
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse

Messages : 1051
Date d'inscription : 06/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’âge de la sexualisation de la femme… et de la fille.

Message par Grunt le Dim 23 Juin 2013 - 13:11

@Cylia a écrit:Hm, je me demande si ça n'a pas un lien avec cette histoire de "pureté". En effet, Arya n'est pas un personnage sexualisé, du coup elle peut renvoyer à "l'innocence", la "virginité" etc.
Possible..
Pour ma part j'y vois plutôt l'effet de son tempérament guerrier. Elle se comporte comme une femme d'action, elle est en avance pour son âge (indépendamment de son genre : les garçons de son âge n'ont pas encore leur propre épée et n'ont généralement encore tué personne), et c'est peut-être ce qui fait qu'elle est vue comme une femme.
Les personnages féminins qui ont ce côté "badass" suscitent aussi un intérêt masculin.
Peut-être aussi que son refus de se marier, de se conformer à un rôle féminin, la rend inaccessible donc suscite l'intérêt. Par rapport par exemple à sa sœur Sansa qui est "insipide" pendant une grande partie de la série parce qu'elle est trop conforme à ce qu'on attend d'elle.
avatar
Grunt
Banni·e

Messages : 2074
Date d'inscription : 27/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’âge de la sexualisation de la femme… et de la fille.

Message par Arrakis le Dim 23 Juin 2013 - 13:13

En même temps, dans le Trône de Fer série, les personnages jeunes ont tou(te)s entre deux et trois ans de plus que dans les bouquins : durant la 1ere saison, Bran a 10 ans et non 7, Aria 11 au lieu de 8 ou 9, Sansa 13 au lieu de 11, Joffrey 13 ou 14 au lieu de 12, Robb et Jon 17 ou 18 au lieu de 15, Rickon probablement 5 ans au lieu de 3...
Je pense que la vente de Daenerys et les fiançailles de Sansa ont fortement motivé ce vieillissement sauvage, d'ailleurs. Faut croire qu'être vendue à 15 ans passe mieux qu'être vendue à 13, et que le mariage arrangé à 13 ans est moins choquant qu'à 11...

Je viens de lire le sondage... Sérieusement, Arya "sexy" ?!!? A moins que les sondé(e)s aient moins de 15 ans, c'est glauque je trouve. D'autant que si on veut un perso féminin "badass", il y a Yara (Asha dans les bouquins), la soeur de Theon Greyjoy. 
Et en perso masculins, Khâl Drogo 1er..? Espérons que c'est pour ses muscles et pas pour son comportement, c'est quand même un "beau" violeur en série*, sans parler des massacres. 
En même temps, on ne sait pas comment a été réalisé le sondage

* il n'y a pas que Daenerys, les femmes des villes attaquées par les Dothrakis sont violées et tuées ou "clamées" comme esclaves.

_________________
gnome-troll-ver des sables - Classe : Hermaphrodite mystique
Dextérité : 1, Perception des trucs utiles : 2, Perception des trucs inutiles : 22
avatar
Arrakis
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n

Messages : 1810
Date d'inscription : 29/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’âge de la sexualisation de la femme… et de la fille.

Message par Cylia le Dim 23 Juin 2013 - 13:21

Grunt : Oui c'est aussi ce que je me suis dit. 

Arrakis : Pareil, j'ai un peu halluciné... Arya et sexy, je trouve ça très étrange Shocked
Idem pour Drogo :s c'est glauque.

Tiens d'ailleurs, chez les filles, les premières font partie des personnages les plus jeunes.


Dernière édition par Cylia le Dim 23 Juin 2013 - 13:22, édité 1 fois
avatar
Cylia
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse

Messages : 1051
Date d'inscription : 06/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’âge de la sexualisation de la femme… et de la fille.

Message par Grunt le Dim 23 Juin 2013 - 13:22

@Arrakis a écrit:En même temps, dans le Trône de Fer série, les personnages jeunes ont tou(te)s entre deux et trois ans de plus que dans les bouquins : durant la 1ere saison, Bran a 10 ans et non 7, Aria 11 au lieu de 8 ou 9, Sansa 13 au lieu de 11, Joffrey 13 ou 14 au lieu de 12, Robb et Jon 17 ou 18 au lieu de 15, Rickon probablement 5 ans au lieu de 3...
Je pense que la vente de Daenerys et les fiançailles de Sansa ont fortement motivé ce vieillissement sauvage, d'ailleurs. Faut croire qu'être vendue à 15 ans passe mieux qu'être vendue à 13, et que le mariage arrangé à 13 ans est moins choquant qu'à 11...
Ou bien parce que ça simplifiait la recherche d'actrices et d'acteurs, et le tournage de certaines scènes ?

La série a été réalisée avec le parti-pris de rendre explicites certaines scènes à caractère sexuel (avec un regard très orienté vers la satisfaction des désirs masculins hétéros, d'ailleurs), et la scène où Daenerys se retrouve nue, ou celle où Khal Drogo la viole, auraient peut-être été mal reçues si l'actrice avait eu l'air d'avoir 13 ans.
avatar
Grunt
Banni·e

Messages : 2074
Date d'inscription : 27/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’âge de la sexualisation de la femme… et de la fille.

Message par Cylia le Dim 23 Juin 2013 - 13:24

Je vois pas trop non plus le fait de faire tourner une scène de viol à une actrice de 13 ans...
avatar
Cylia
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse

Messages : 1051
Date d'inscription : 06/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’âge de la sexualisation de la femme… et de la fille.

Message par Jezebel le Dim 23 Juin 2013 - 13:29

HS mais j'ai toujours trouvé (dans les livres, j'ai arrêté de suivre la série après la 1ere saison) que Daenerys avait une sorte de syndrome de Stockholm avec Drogho. Quelqu'un d'autre à cette impression? Je rappelle que jusqu'à ce qu'elle soit enceinte, Drogho la baise tous les soirs, sans réel consentement, qu'elle soit fatiguée ou non, et elle en pleure. Bref, viols à répétition, quoi.
avatar
Jezebel
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n

Messages : 2185
Date d'inscription : 18/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’âge de la sexualisation de la femme… et de la fille.

Message par Cylia le Dim 23 Juin 2013 - 13:42

Oui je trouve aussi, Jezebel. Je me disais qu'elle avait fini par y voir une échappatoire par rapport aux violences infligées par son frère. Du genre, elle se dit que Drogo est puissant, a du pouvoir, et du coup elle peut disons, se "protéger" d'une autre personne qui lui fait du mal. Un peut comme les femmes qui se mettent du côté du patriarcat pour espérer un traitement de faveur, espérer être épargnées (je sais pas trop comment dire :s )
Avec Drogo, elle accède à une sorte de "famille", elle accède à un certain pouvoir, un certain statut, ça la fait peut-être se sentir moins vulnérable, par rapport à son frère, surtout. Disons qu'elle y perd d'un côté, mais qu'elle y gagne d'un autre. 

Après je dis ça, mais ça remonte et mes souvenirs ne sont peut-être pas exacts scratch
avatar
Cylia
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse

Messages : 1051
Date d'inscription : 06/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’âge de la sexualisation de la femme… et de la fille.

Message par sandrine le Dim 30 Juin 2013 - 15:39

La discussion actuelle au sujet de l'âgisme

http://feminisme.fr-bb.com/t1559p105-agisme#43325

m'a fait penser à une autre conversation (au sujet de la pédophilie plus ou moins larvée dans le porno et chez pas mal de mecs).
Je disais qu'à mon avis plein de mecs seraient prêts à draguer-coucher avec une fillette de huit ans pourvu qu'elle ait déjà des seins. Et ça m'a rappelé les témoignages de copines très très bustées, et donc formées très tôt (dix, onze ans).
L'une d'elles m'a raconté quel traumatisme ça avait été pour elle, petite fille, d'être harcelée dans la rue par des cohortes de mecs alors qu'elle était à mille lieues de préoccupations sexuelles, surtout avec des adultes!
Dans l'espoir de les décourager elle leur révélait son âge. Très rares apparemment étaient ceux que ça faisait fuir, la plupart du temps ils disaient plutôt: "Ben dis donc tu as l'air très mûre pour ton âge!" et ils continuaient leur manège.
Pourtant elle ne faisait rien pour avoir l'air sexy, et même elle portait des habits les plus amples et les plus neutres qu'elle pouvait!
L'amie en question en a été si choquée qu'elle a pris l'habitude de marcher voûtée (pour cacher au maximum sa poitrine). Avant d'avoir pu penser toute seule, à son rythme, à la sexualité (avec des garçons de son âge), elle était déjà submergée, étouffée par le désir graveleux des adultes.
(Aujourd'hui encore elle a tendance à se tenir légèrement voûtée et à porter des habits sans forme).
avatar
sandrine
Amazone
Amazone

Messages : 3598
Date d'inscription : 15/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’âge de la sexualisation de la femme… et de la fille.

Message par Invité le Dim 30 Juin 2013 - 15:46

comme quoi le premier contact avec la sexualité (volontaire ou non) peut marquer pendant longtemps...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’âge de la sexualisation de la femme… et de la fille.

Message par Cylia le Dim 30 Juin 2013 - 15:57

Je disais qu'à mon avis plein de mecs seraient prêts à draguer-coucher avec une fillette de huit ans pourvu qu'elle ait déjà des seins. Et ça m'a rappelé les témoignages de copines très très bustées, et donc formées très tôt (dix, onze ans).
L'une d'elles m'a raconté quel traumatisme ça avait été pour elle, petite fille, d'être harcelée dans la rue par des cohortes de mecs alors qu'elle était à mille lieues de préoccupations sexuelles, surtout avec des adultes!
Dans l'espoir de les décourager elle leur révélait son âge. Très rares apparemment étaient ceux que ça faisait fuir, la plupart du temps ils disaient plutôt: "Ben dis donc tu as l'air très mûre pour ton âge!" et ils continuaient leur manège.
Ca a été aussi mon cas (j'ai commencé à être formée vers 9-10 ans, déjà au CM2 on se moquait de moi parce que j'avais des seins...)
Résultat, t-shirt xxl, pantalons amples, etc etc. (et du coup je me tapais les moqueries des gens de mon âge parce que je n'étais pas à la mode)
Et les "tu as l'air très mûre pour ton âge" j'en ai bouffé à toutes les sauces. pale 
avatar
Cylia
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse

Messages : 1051
Date d'inscription : 06/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’âge de la sexualisation de la femme… et de la fille.

Message par Invité le Dim 30 Juin 2013 - 17:25

Oh ma Déesse (= mon Dieu en langage féministe)

Je n'ai pas vécu ça, mais qu'est ce que ça doit être horrible d'être encore une enfant et d'être "obligée" de rentrer dans le champs du sexuel.

Invité
Banni·e

Messages : 7572
Date d'inscription : 04/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’âge de la sexualisation de la femme… et de la fille.

Message par Cylia le Dim 30 Juin 2013 - 20:00

Oui... Ce que j'ai le plus mal vécu aussi, c'est d'avoir été réglée très tôt (deux mois avant mes 11 ans) et qu'on me dise que j'étais maintenant une femme (ma famille). J'avais pas l'impression de comprendre, et surtout je voulais être un garçon, alors ça m'a bouleversée.
Je voulais être un garçon, ou continuer d'avoir l'air d'en être un, et tout commençait à indiquer le contraire : les formes naissantes, les règles, les remarques par rapport à mon corps qui me rappelaient que j'étais bel et bien une fille.
avatar
Cylia
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse

Messages : 1051
Date d'inscription : 06/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’âge de la sexualisation de la femme… et de la fille.

Message par Invité le Dim 30 Juin 2013 - 20:22

Moi aussi j'ai eu mes règles tôt (11 et demi), je l'ai mal vécu... On me disait "tu es une femme". Je voulais pas être adulte.

Invité
Banni·e

Messages : 7572
Date d'inscription : 04/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’âge de la sexualisation de la femme… et de la fille.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum