Derniers sujets
» [Article] Les hommes hétérosexuels sont-ils aussi victimes de violence conjugale ?
par Dihya Hier à 23:07

» Le voile
par Aëlloon Hier à 22:46

» Une nouvelle arrivée
par Aëlloon Hier à 22:23

» Nouvelle parmi vous
par Aëlloon Hier à 22:17

» inquiètantes théories sur l'égoïsme d' Ayn Rand
par Iridacea Jeu 17 Aoû 2017 - 23:52

» Ressources
par Dihya Mar 15 Aoû 2017 - 9:28

» Salut!
par Dihya Mar 15 Aoû 2017 - 9:14

» [Article] 220 femmes tuées par leur conjoint, ignorées par la société
par Aëlloon Sam 5 Aoû 2017 - 22:30

» C'est quoi "être une femme" ?
par Reiko Sam 5 Aoû 2017 - 20:32

» Peggy Sastre
par Iridacea Sam 5 Aoû 2017 - 18:56

» Vos techniques anti-manspreading ?
par Aëlloon Sam 5 Aoû 2017 - 16:27

» Le féminisme blanc existe-t-il ?
par Dihya Ven 4 Aoû 2017 - 18:01

» Ma therapie
par Plusmavictime Mar 1 Aoû 2017 - 21:53

» Salon du livre lesbien et débat HERstory le 1er juillet 2017
par Alpheratz Mar 1 Aoû 2017 - 12:09

» INFORMATION RÉGION - IPASS CONTRACEPTION
par Dihya Lun 31 Juil 2017 - 8:04

» Présentation
par Iridacea Lun 31 Juil 2017 - 1:03

» [Article] Que font les jeunes féministes de l’héritage des générations antérieures ?
par Dihya Dim 30 Juil 2017 - 20:02

» [Article] Sexe entre potes hétéros sur le forum JVC
par Dihya Dim 30 Juil 2017 - 19:05

» Intro de Klazoo
par Aëlloon Sam 29 Juil 2017 - 3:04

» Présentation Noki
par Aëlloon Sam 29 Juil 2017 - 2:54

» Présentation de Willl
par Iridacea Ven 28 Juil 2017 - 22:46

» Témoignages sur le manspreading
par Administratrice Ven 28 Juil 2017 - 18:41

» Je me présente
par Titi63 Jeu 13 Juil 2017 - 21:56

» kotava
par Iridacea Jeu 13 Juil 2017 - 10:27

» Youtube
par Klazoo Lexis Mar 11 Juil 2017 - 8:35

» Le gene SRY
par Klazoo Lexis Mar 11 Juil 2017 - 6:57

» Bastien Vivès "Une soeur", votre avis ?
par Klazoo Lexis Mar 11 Juil 2017 - 6:19

» Photo de nus artistiques
par Klazoo Lexis Mar 11 Juil 2017 - 5:26

» Se faire des ami.e.s ?
par michekhen Mar 11 Juil 2017 - 0:05

» Questionnaire sur le français inclusif
par Alpheratz Lun 10 Juil 2017 - 0:10

» "non-binaire" c'est quoi ?
par Iridacea Ven 7 Juil 2017 - 14:35

» Mwà
par Iridacea Jeu 29 Juin 2017 - 14:00


La 1ere cause de mortalité chez les femmes.

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La 1ere cause de mortalité chez les femmes.

Message par Lubna le Ven 7 Juin 2013 - 18:26

Vous le saviez?
Merde alors...en fait tout est encore pire que ce que je pensais.

La première cause de mortalité pour les femmes âgées de 19 ans à 44 ans est la violence domestique.
http://blogs.mediapart.fr/blog/dominique-ferrieres/040613/violence-domestique-et-conjugale-premiere-cause-de-mortalite-pour-les-femmes
avatar
Lubna
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e

Messages : 359
Date d'inscription : 04/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La 1ere cause de mortalité chez les femmes.

Message par Philibert le Ven 7 Juin 2013 - 18:38

Et la question est - car je ne crois pas à l'irreption soudaine, irrationnelle et inatendue de la violence conjugale - pourquoi des femmes se mettent-elles en couple avec des hommes violents ?

Je pourrais développer une réponse (toujours la même, au finale, éclairée par mon point de vue sociologique), mais je suis curieux de connaître la réponse des personnes qui pensent qu'on peut "choisir" de se prostituer ou de faire n'importe quoi pour un réalisateur "librement".

_________________
Je snife tous les jours de l'héroïne : Louise Michel, Alexandra Kollontai, Shere Hite, Rosa Luxembourg, Helen Keller, Monique Wittig, Emma Goldman, Marie Curie
avatar
Philibert
Hystérique
Hystérique

Messages : 559
Date d'inscription : 01/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La 1ere cause de mortalité chez les femmes.

Message par Usagi le Ven 7 Juin 2013 - 19:11

@Philibert a écrit:Et la question est - car je ne crois pas à l'irreption soudaine, irrationnelle et inatendue de la violence conjugale - pourquoi des femmes se mettent-elles en couple avec des hommes violents ?

La question est plutôt pourquoi les hommes sont violents. N'inversons pas la responsabilité.

_________________
Si tu veux véritablement connaître le cœur d'une personne, observe comment elle se comporte avec ceux qui ne peuvent rien lui apporter.
avatar
Usagi
Modératrice
Modératrice

Messages : 1979
Date d'inscription : 17/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La 1ere cause de mortalité chez les femmes.

Message par Philibert le Ven 7 Juin 2013 - 19:12

Evidemment Usagi (de la même manière que je pense que c'est la demande des clients et la domination masculine qui créent la prostitution, pas les prostitué-e-s) ! Simplement j'essaie de montrer la non-cohérence d'un discours, par l'absurde : si on pense que la prostitution peut être libre, pourquoi des femmes ne choisirait pas librement des hommes violents ?

Ca me rappelle la "feministe" Badinter qui dit que se prostituer peut être un acte libre, mais absolument pas celui de porter le voile...

_________________
Je snife tous les jours de l'héroïne : Louise Michel, Alexandra Kollontai, Shere Hite, Rosa Luxembourg, Helen Keller, Monique Wittig, Emma Goldman, Marie Curie
avatar
Philibert
Hystérique
Hystérique

Messages : 559
Date d'inscription : 01/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La 1ere cause de mortalité chez les femmes.

Message par FûtdeChêne le Ven 7 Juin 2013 - 20:07

Je ne pense pas que les femmes se mettent en couple avec des hommes violents.

Je pense qu'elles se mettent en couple avec des hommes qui ensuite deviennent violents, et dans le même temps élaborent des stratégies pour les empêcher de partir.

Et je pense que ce procédé échoue souvent. Et parfois, la stratégie mise en place fonctionne, et la victime reste.

Je préfère poser le problème ainsi, car rechercher pourquoi les victimes de violence conjugale restent, c'est imaginer que les réponses à cette question sont exclusivement de leur côté ; en d'autres termes, c'est s'épargner la réflexion sur les méthodes employées par les violenteurs conjugaux pour empêcher leurs victimes de partir.

Quand il y a deux acteurs dans une équation, il est toujours dangereux de focaliser l'éclairage sur l'un des deux.


Edit : mais je comprends ta question Philibert, et il est probable qu'on ait des points de vue assez similaires sur la notion de liberté. Ne faisant pas partie des "pro-[un acte soumission quelconque]", je ne peux guère te donner la réponse que tu attends.
avatar
FûtdeChêne
Poilu⋅e
Poilu⋅e

Messages : 117
Date d'inscription : 26/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La 1ere cause de mortalité chez les femmes.

Message par Cylia le Ven 7 Juin 2013 - 21:39

@FûtdeChêne a écrit:Je ne pense pas que les femmes se mettent en couple avec des hommes violents.

Je pense qu'elles se mettent en couple avec des hommes qui ensuite deviennent violents, et dans le même temps élaborent des stratégies pour les empêcher de partir.
Je pense aussi ainsi. Ce n'est pas écrit en rouge clignotant sur des hommes qu'ils sont violents. Je pense que c'est pas quelque chose qui est déjà présent à la base même de la relation, c'est une accumulation qui arrive de façon graduelle (au début, c'est la jalousie maladive et intrusive, puis les humiliations, puis la violence verbale, et la violence physique, et ainsi de suite) et je pense aussi que c'est peut-être la raison pour laquelle certaines victimes de violences domestiques ne s'en vont pas immédiatement, parce qu'on se souvient de la personne qui nous était autrefois sympathique, et qu'on lui accorde le bénéfice du doute car on pense plus à cette partie "bonne" qu'à l'autre, on ne veut pas oublier qu'il n'a pas toujours été ainsi...
Puis il y a aussi les menaces qui peuvent être exercées.

Sinon, pour ta question, Philibert, comme Fûtdechêne, ce n'est pas moi qui vais pouvoir t'apporter la réponse.
avatar
Cylia
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse

Messages : 1051
Date d'inscription : 06/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La 1ere cause de mortalité chez les femmes.

Message par Grunt le Ven 7 Juin 2013 - 21:48

Il y a peut-être aussi qu'on s'habitue à des situations inacceptables si elles sont amenées de façon suffisamment graduelle pour que chaque jour ressemble au précédent.
avatar
Grunt
Banni·e

Messages : 2074
Date d'inscription : 27/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La 1ere cause de mortalité chez les femmes.

Message par Cylia le Ven 7 Juin 2013 - 21:58

Ca, et aussi tout le discours culpabilisant, qui rentre dans la tête au point qu'on fini par croire qu'on est vraiment le coupable de tout ce qui arrive.
Comment dire... Dans la tête, ça raisonne comme "tout ça est de ma faute, c'est moi qui a le mauvais rôle dans cette histoire, pas lui" et ça implique qu'on va abandonner l'idée d'y mettre un terme, surtout si c'est un homme qui joue sur la corde sensible du "ton amour pour moi", qui va pousser à essayer de se dépasser encore plus au nom de cet amour.

C'est une des "stratégies pour les empêcher de partir".
avatar
Cylia
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse

Messages : 1051
Date d'inscription : 06/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La 1ere cause de mortalité chez les femmes.

Message par Philibert le Sam 8 Juin 2013 - 0:29

Je pense qu'elles se mettent en couple avec des hommes qui ensuite deviennent violents, et dans le même temps élaborent des stratégies pour les empêcher de partir.

Ayant vécu en cité jusqu'à mes 23 ans, je n'ai strictement jamais compris pourquoi et comment des filles pouvaient sortir avec des gars violents, misogynes, vulgaire, maladivement jaloux... Ces gars n'ont jamais caché leur façon d'être (au contraire, ils en était fiers !). Personne ne l'ignorait, ni fille, ni gars. Je ne dis pas que les mecs sont plus violents dans le 93, hein, je parle de mon vécu... Moi petit gars sympa je n'ai jamais eu de copine dans la cité, j'aillais les trouver ailleurs. J'avais bien du mal, et j'avais une sorte d'amertume dans mon adolescence : pourquoi je n'étais pas comme eux... Bon évidemment, ça m'aurait fait ressembler à mon père...

_________________
Je snife tous les jours de l'héroïne : Louise Michel, Alexandra Kollontai, Shere Hite, Rosa Luxembourg, Helen Keller, Monique Wittig, Emma Goldman, Marie Curie
avatar
Philibert
Hystérique
Hystérique

Messages : 559
Date d'inscription : 01/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La 1ere cause de mortalité chez les femmes.

Message par Lubna le Sam 8 Juin 2013 - 0:43

Parce que nous avons merveilleusement intégré que nous sommes des merdes sans doute. Il me semble qu'on nous le fait constamment comprendre non? Quand tu es sans cesse renvoyée à la niche tu finis par penser que la niche,bah... c est ta place. Un long travail d auto dépréciation.
Un peu comme ici:

http://www.psychologie-sociale.com/index.php?option=com_content&task=view&id=197&Itemid=83

Franchement,je dois dire que le propos de ton post me dérange ,il m a irrésistiblement fait penser à cet article:
Toutes des salopes ou le mythe du garçon trop gentil
http://lesquestionscomposent.fr/toutes-des-salopes-ou-le-mythe-du-mec-trop-gentil/
avatar
Lubna
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e

Messages : 359
Date d'inscription : 04/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La 1ere cause de mortalité chez les femmes.

Message par Philibert le Sam 8 Juin 2013 - 1:12

Tu as raison, à me relire, on peut le lire comme ça, mais je ne fais que parler de ce que je ressentais à l'époque, et...

Je n'étais pas féministe d'ailleurs à cette époque, et puis certes je pensais être gentil (et pas trop gentil, c'est une sacrée nuance), quant à dire que les filles à l'époque étaient des salopes dans ma tête, point du tout (enfin je crois pas). Je pense que je n'allais pas du tout vers ces filles, je pensais ne pas avoir ce qu'il fallait, point. Je ne leur en voulais pas. Au contraire. Et ne faisais rien du tout pour leur montrer quoi que ce soit... Je pensais que j'étais nul, et pas le gars qui leur fallait (j'étais encore sans modèle à suivre, j'avais un contre modèle, mais je ne savais que mettre à la place, mon père étant un tyran, comme bien des gars de cité, mais dans un tout autre genre). Je ne pouvais être comme eux - ce pourquoi j'ai parlé de mon père... Et dès l'époque j'intériorisais le modèle de ma mère lourdement aliénée(serviable, "maternel", tendre...), plus que celui de mon père (même s'il a laissé des traces indélébiles).

Donc j'ai fini par aller ailleurs où, sans le poids d'un monde où je ne me sentais pas à ma place et nul, je suis allé vers les filles pour commencer à être moi-même, toujours gentil (je pense que je le suis toujours, et j'assume), mais en entrant simplement dans des rapports de séduction que je n'avais pas tenté dans "ma vie d'avant", non que j'ai précédemment attendu un retour sur investissement de ma gentillesse (elle n'était pas un choix)... Je me suis rendu compte que je n'étais pas près émotionnellement (et sexuellement) à entamer une relation...

C'est très compliqué de repenser à un garçon que je ne suis plus, tout en étant sa suite.

_________________
Je snife tous les jours de l'héroïne : Louise Michel, Alexandra Kollontai, Shere Hite, Rosa Luxembourg, Helen Keller, Monique Wittig, Emma Goldman, Marie Curie
avatar
Philibert
Hystérique
Hystérique

Messages : 559
Date d'inscription : 01/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La 1ere cause de mortalité chez les femmes.

Message par Grunt le Sam 8 Juin 2013 - 1:50

@Lubna a écrit:
Franchement,je dois dire que le propos de ton post me dérange ,il m a irrésistiblement fait penser à cet article:
Toutes des salopes ou le mythe du garçon trop gentil
http://lesquestionscomposent.fr/toutes-des-salopes-ou-le-mythe-du-mec-trop-gentil/
J'ai du mal avec ce billet, parce que j'ai l'impression qu'il présente un comportement gentil comme étant négatif.

Après, j'ai l'impression que cette "gentillesse forcée" est une réaction faute d'autres qualités pour plaire. Ce serait donc logique que les types "trop" gentils plaisent moins, le lien de cause à effet n'est juste pas dans le sens qu'on croit.
avatar
Grunt
Banni·e

Messages : 2074
Date d'inscription : 27/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La 1ere cause de mortalité chez les femmes.

Message par Philibert le Sam 8 Juin 2013 - 2:00

A partir du moment où l'on respecte des conduites genrées, on est dressé à apprécier des conduites plus que d'autres, et le "gentil" n'est sans doute pas dans la top liste sexy... De là, à ce que le gentil devienne un loup... si je n'avais pas commencé vers la mi-adolescence à passer beaucoup de temps avec des filles, aller en littéraire, commencé à préférer les amies, puis rejoint des groupes de paroles féministes... serais-je devenu un loup, peut-être. J'en sais rien. Et je ne le saurais jamais.

C'est sûr que le texte ne porte pas de conseil positif, à la limite, c'est la descente enfer. Un ado qui se cherche qui lit ça, il se dit quoi ?

_________________
Je snife tous les jours de l'héroïne : Louise Michel, Alexandra Kollontai, Shere Hite, Rosa Luxembourg, Helen Keller, Monique Wittig, Emma Goldman, Marie Curie
avatar
Philibert
Hystérique
Hystérique

Messages : 559
Date d'inscription : 01/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La 1ere cause de mortalité chez les femmes.

Message par Grunt le Sam 8 Juin 2013 - 3:09

Mouais. Il est possible que se comporter comme un gros connard augmente les probabilités de "posséder" des filles. Admettons.

Donc, tu lis le "guide du pervers narcissique", tu fais les exercices, et à la fin t'as une chérie toute malheureuse qui n'ose pas te quitter, en plus tu la trompes, super, les autres mecs envient ton style de vie, t'as trop la classe pour toutes les personnes endoctrinées aux schémas patriarcaux, t'es un "vrai mec" et surtout surtout surtout, tu baises souvent.

A ce compte là, un coup de massue derrière la tête fonctionne encore mieux (je veux dire, pour "baiser souvent"). Faut-il en déduire qu'assommer les filles est un comportement souhaitable ?

On peut aussi rapprocher ça des "coach en séduction" qui, en fait, enseignent des techniques de manipulation dont le schéma n'est parfois pas loin de "commettre un viol en mettant la victime dans une situation où la société considère que ça n'en est pas un". Il est possible que "ça fonctionne" aussi, yep.

Mais bon, beurk. Prendre un tel chemin volontairement, faut vraiment pas avoir de conscience..
avatar
Grunt
Banni·e

Messages : 2074
Date d'inscription : 27/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La 1ere cause de mortalité chez les femmes.

Message par Philibert le Sam 8 Juin 2013 - 14:11

Mouais. Il est possible que se comporter comme un gros connard augmente les probabilités de "posséder" des filles. Admettons.

Je ne dis pas cela comme ça, je dis que le comportement souhaitable, normé et enfoncé dans les crânes pour un homme dans un société dominée par les hommes, c'est une attitude de domination. Après elle peut prendre plein de formes... Et donc s'il a des conduites promues... Il y a des conduites répréhensibles, et le féminisme pour un homme, ou la gentillesse honnête, c'est pas forcément socialement valorisé (et cette non-valorisation est souvent accompagné d'homophobie : lui il sait pas y faire avec les nanas, il doit être un peu gay). Ca c'est pour le dominant.

Pour la dominée, le but d'une bonne socialisation c'est d'aller vers certains modèles d'hommes et pas vers certains autres.

Dans une société à philosophie libérale, les apparences doivent le plus possible faire en sorte de montrer des personnes "libres", donc le coup de massue pas possible, ce serait trop grossier et contraire au modèle idéologique en place qui prétend que nous sommes tous et toutes libres, majeur-e-s et consentant-e-s...

_________________
Je snife tous les jours de l'héroïne : Louise Michel, Alexandra Kollontai, Shere Hite, Rosa Luxembourg, Helen Keller, Monique Wittig, Emma Goldman, Marie Curie
avatar
Philibert
Hystérique
Hystérique

Messages : 559
Date d'inscription : 01/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La 1ere cause de mortalité chez les femmes.

Message par Omniia le Sam 8 Juin 2013 - 14:31

@Philibert a écrit:Ayant vécu en cité jusqu'à mes 23 ans, je n'ai strictement jamais compris pourquoi et comment des filles pouvaient sortir avec des gars violents, misogynes, vulgaire, maladivement jaloux... Ces gars n'ont jamais caché leur façon d'être (au contraire, ils en était fiers !). Personne ne l'ignorait, ni fille, ni gars.
Je pense qu'il faut différencier les raisons qui peuvent amener à être séduit-e par quelqu'un de celles qui peuvent amener à rester avec.

J'suis assez d'accord avec Lubna mais j'ajouterais quand même que ce n'est pas parce que quelqu'un paraît violent, misogyne, etc. aux yeux de tout le monde qu'on va forcément penser qu'il va se comporter de la même manière avec nous en privé. J'ai souvent entendu des nanas dire des choses du genre : "Je sais qu'il a l'air con/violent/etc., mais c'est sa carapace, je lui ai parlé un peu et dans le fond il est sensible, blablabla, il ne se comportera jamais comme ça avec moi". Je pense que ce genre de type sait très bien manipuler pour faire croire qu'en fait, dans le fond, c'est un tendre.
Et puis y a aussi l'aspect "protecteur" à prendre en compte qui est généralement associé à la force, la violence, l'attitude de leader, etc.

_________________
Je ne suis pas souvent là.
avatar
Omniia
Modératrice
Modératrice

Messages : 2939
Date d'inscription : 20/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La 1ere cause de mortalité chez les femmes.

Message par Philibert le Sam 8 Juin 2013 - 14:43

Oui certes, mais j'entendais - tout monde entendait - parler de la manière dont les filles étaient traitées... les filles aussi. Les gars s'en vantent. Après c'est sur qu'une fille ne dit pas :"chouette je vais prendre des coups, c'est ça qui m'excite"... Mais le processus n'en reste pas moins très étrange... Je pense qu'à un moment quand tu n'as qu'une réalité, que tu ne vas plus à l'école, que sortir de la cité est difficile, tu penses que la réalité c'est ça, et c'est tout. Et beaucoup de filles de cité, du reste, même si dans leur cité elles ne la retournent pas contre les hommes (mais possiblement contre d'autres hommes), sont aussi dans une valorisation de la violence.
De même elles se désolidarisent souvent des filles qui se font violentées - même si ces filles sont exactement comme elles.

_________________
Je snife tous les jours de l'héroïne : Louise Michel, Alexandra Kollontai, Shere Hite, Rosa Luxembourg, Helen Keller, Monique Wittig, Emma Goldman, Marie Curie
avatar
Philibert
Hystérique
Hystérique

Messages : 559
Date d'inscription : 01/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La 1ere cause de mortalité chez les femmes.

Message par Omniia le Sam 8 Juin 2013 - 14:59

Ah oui oui j'suis d'accord.

_________________
Je ne suis pas souvent là.
avatar
Omniia
Modératrice
Modératrice

Messages : 2939
Date d'inscription : 20/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La 1ere cause de mortalité chez les femmes.

Message par Usagi le Sam 8 Juin 2013 - 15:06

Pourquoi parle-tu des cités ou de ne pas aller à l'école Philibert ?

_________________
Si tu veux véritablement connaître le cœur d'une personne, observe comment elle se comporte avec ceux qui ne peuvent rien lui apporter.
avatar
Usagi
Modératrice
Modératrice

Messages : 1979
Date d'inscription : 17/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La 1ere cause de mortalité chez les femmes.

Message par Philibert le Sam 8 Juin 2013 - 20:14

(Je ne comprend pas le sens de la question)

Parce que j'ai vécu 23 ans dans une cité du 93, qu'à part moi un seul de mes amis d'enfance de la cité a eu un diplôme, et que j'e travaille avec des jeunes des quartiers pauvres de Paris qui ont quitté l'école sans diplôme. Je pars de mon vécu.

Donc pourquoi pas ?

_________________
Je snife tous les jours de l'héroïne : Louise Michel, Alexandra Kollontai, Shere Hite, Rosa Luxembourg, Helen Keller, Monique Wittig, Emma Goldman, Marie Curie
avatar
Philibert
Hystérique
Hystérique

Messages : 559
Date d'inscription : 01/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La 1ere cause de mortalité chez les femmes.

Message par Usagi le Sam 8 Juin 2013 - 20:20

Mais quel rapport avec la violence conjugale ?

_________________
Si tu veux véritablement connaître le cœur d'une personne, observe comment elle se comporte avec ceux qui ne peuvent rien lui apporter.
avatar
Usagi
Modératrice
Modératrice

Messages : 1979
Date d'inscription : 17/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La 1ere cause de mortalité chez les femmes.

Message par Philibert le Sam 8 Juin 2013 - 20:26

Une fille sort avec un garçon dans une cité, elle et lui forme un couple et elle subit de la violence au sein de ce couple. Je ne vois toujours pas où tu veux en venir.

_________________
Je snife tous les jours de l'héroïne : Louise Michel, Alexandra Kollontai, Shere Hite, Rosa Luxembourg, Helen Keller, Monique Wittig, Emma Goldman, Marie Curie
avatar
Philibert
Hystérique
Hystérique

Messages : 559
Date d'inscription : 01/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La 1ere cause de mortalité chez les femmes.

Message par Usagi le Sam 8 Juin 2013 - 20:33

Peut-être que j'ai mal saisi ta pensée mais j'avais l'impression que tu voulais dire que la vie en cité, la précarité, le fait de ne pas aller à l'école, etc était la cause des violences conjugales. Or je ne vois pas de lien de cause à effet entre les deux. Il y a des femmes battues et des hommes violents dans toutes les couches de la société, certain.e.s sont très instruit.e.s, bien intégré.e.s, aisé.e.s, entouré.e.s, etc.

Les violences sexistes ne sont pas une histoire de classe sociales.

_________________
Si tu veux véritablement connaître le cœur d'une personne, observe comment elle se comporte avec ceux qui ne peuvent rien lui apporter.
avatar
Usagi
Modératrice
Modératrice

Messages : 1979
Date d'inscription : 17/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La 1ere cause de mortalité chez les femmes.

Message par Philibert le Sam 8 Juin 2013 - 20:40

Ah ok ! Ah non non non... J'appliquais à partir d'un exemple, en émettant des hypothèses. Evidemment que la violence en couple est partout, et non je pense pas que la pauvreté la crée - raison invoquée qui a tendance à discréditer les hommes violents dans un pseudo-discours de lutte classe masquant une domination masculine qui est effectivement universelle.

_________________
Je snife tous les jours de l'héroïne : Louise Michel, Alexandra Kollontai, Shere Hite, Rosa Luxembourg, Helen Keller, Monique Wittig, Emma Goldman, Marie Curie
avatar
Philibert
Hystérique
Hystérique

Messages : 559
Date d'inscription : 01/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La 1ere cause de mortalité chez les femmes.

Message par Usagi le Sam 8 Juin 2013 - 20:47

On est d'accord alors. Smile

_________________
Si tu veux véritablement connaître le cœur d'une personne, observe comment elle se comporte avec ceux qui ne peuvent rien lui apporter.
avatar
Usagi
Modératrice
Modératrice

Messages : 1979
Date d'inscription : 17/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La 1ere cause de mortalité chez les femmes.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum