Derniers sujets
élections et féminismeVen 21 Sep 2018 - 9:23LollipopArticle de France 24 qui relate la participation de la direction à un bizutageMer 12 Sep 2018 - 10:05Lollipop(Suisse) Des quotas et un manifeste féministe "Egalité maintenant !"Mar 11 Sep 2018 - 21:10LollipopQue savez-vous du concept de "déconstruction" ? Sam 8 Sep 2018 - 8:33HécateLa loi contre les violences sexistes et sexuelles en France se renforce... Mais ne protège toujours pas trop les enfantsJeu 30 Aoû 2018 - 15:58LollipopLe 8e Congrès international de recherches féministes dans la francophonie en août 2018Jeu 30 Aoû 2018 - 0:28LollipopFéminisme culturel vs. féminisme radicalLun 27 Aoû 2018 - 10:44LollipopA votre avis, comment créer une action effective ? Lun 20 Aoû 2018 - 21:57michekhenLes éditions zones offrent leurs livres en libre accès !Jeu 16 Aoû 2018 - 7:51HécateLa ceinture de sécurité, pensée pour et par des hommes ?Dim 29 Juil 2018 - 17:31erulelyaSites de rencontres extraconjugaux, club libertins.....Avis?Sam 21 Juil 2018 - 17:46AraignéeTribune sur la soit-disant "liberté d'importuner"Sam 7 Juil 2018 - 12:58HécateVidéos et films féministesSam 7 Juil 2018 - 12:52HécateFéminisme et antiféminismeSam 7 Juil 2018 - 12:49HécatePublication par la blogueuse AntisexismeMer 13 Juin 2018 - 16:54Claire G.Luce en lutte : rendre la langue française non sexisteMer 13 Juin 2018 - 11:52LuceL’idéologie de la tolérance a pris le contrôle du féminisme et menace de détruire le mouvementJeu 7 Juin 2018 - 0:23AëlloonUn bon collectif queer et matérialiste à me conseiller? Ven 4 Mai 2018 - 21:40ReikoSexe sans consentement Ven 4 Mai 2018 - 11:40michekhen[Radio] Emissions féministes (ou sujets qui nous concernent)Jeu 5 Avr 2018 - 17:29HécateSituations de consentement ambiguVen 23 Mar 2018 - 18:20AraignéeC'est quoi "être une femme" ?Sam 17 Mar 2018 - 9:01Coquelic0tAvortement, les croisés contre-attaquentVen 9 Mar 2018 - 18:17Claire G.Article sur le mythe de l'instinct maternel (Sarah Blaffer Hrdy)Ven 9 Mar 2018 - 0:09michekhenSimone Veil, la force d'une femmeJeu 8 Mar 2018 - 19:44HécateClio. Femmes, Genre, HistoireJeu 8 Mar 2018 - 18:00HécateThe Rape Of Recy TaylorVen 2 Mar 2018 - 18:15HécateMontrer une véritable détermination politique à éradiquer les violences faites aux femmesJeu 22 Fév 2018 - 21:58HécateThe man-woman wars récits colorésSam 17 Fév 2018 - 6:23ReikoLa Nuit rêvée de... Geneviève FraisseSam 10 Fév 2018 - 20:56Hécate

Partagez
Aller en bas
avatar
Araignée
Noble sage
Noble sage
Messages : 4554
Date d'inscription : 02/09/2012

Re: Hypersexualisation des petites filles

le Sam 26 Juil 2014 - 1:36
En vous lisant je me rends compte qu'il y a des avantages certains à avoir été élevée par des hippies...

_________________
"Il n'y a pas de création sans transgression des normes" (Roland Gori)
avatar
Drärk
Amazone
Amazone
Messages : 3828
Date d'inscription : 01/02/2014

Re: Hypersexualisation des petites filles

le Sam 26 Juil 2014 - 2:36
Cela donne quoi au quotidien, question éducation, vêtement et tout ?
J'ai été élevée dans le tabou de la sexualité et de la nudité chez ma mère (et un peu trop le contraire à mon goût chez mon père). Je n'avais pas le droit de sortir et d'inviter des ami-e-s non plus. La lecture était mal vue aussi.

_________________
Il faut beaucoup aimer les hommes. Beaucoup, beaucoup. Beaucoup les aimer pour les aimer. Sans cela ce n'est pas possible, on ne peut pas les supporter.
M.D.

Si j'écris un propos qui vou-e-s heurte, n'hésitez pas à me mp, je sais que je peux me tromper.


Pas de Justice, pas de Paix.
avatar
Araignée
Noble sage
Noble sage
Messages : 4554
Date d'inscription : 02/09/2012

Re: Hypersexualisation des petites filles

le Sam 26 Juil 2014 - 23:02
Ben par exemple, moi, enfant, mon maillot de bain c'était juste une culotte de maillot. Et souvent, dans la nature, je me baignais nue. J'adorais aussi me mettre nue pour me couvrir de boue, ou pour courir dans les bois. Mes parents m'ont toujours laissée faire (enfin... je me souviens d'un matin où j'étais si heureuse qu'il ait neigé que je suis de mon lit et ai aussitôt couru dehors - nue donc" en hurlant "il a neigé, il a neigé !", là ma mère m'a quand même couru derrière pour me dire de m'habiller, mais bon, y avait un mètre de neige quoi).

A la piscine (on y allait tous les samedis), j'avais un maillot une pièce, du moins à partir de 9, 10 ans. Mais je me souviens avoir demandé à ma mère pourquoi diable on devait mettre un maillot de bain... Réponse : "et bien, il y a des gens qui sont gênés quand ils voient des gens nus. C'est ce qu'on appelle la pudeur. Et pour ne pas gêner ces gens-là, tout le monde met un maillot".

Globalement, on était très libres. C'était nous qui choisissions nos vêtements. Lors des repas, on ne mangeait que si on avait faim, et si on n'aimait pas quelque chose, jamais on n'était forcés (ma mère est une ancienne anorexique...). On avait le droit de penser par nous-mêmes - je me souviens d'un devoir de SVT, avec une question "quel animal est supérieur aux autres et pourquoi ?", ma mère m'a dit "tu peux écrire ce que tu penses, même si tu sais, tu auras un zéro à cette question..." et c'est ce que j'ai fait, j'ai écrit ce que je pensais).

Après, y a des choses qui étaient un peu dans l'excès inverse aussi. Personne ne m'a appris que se masturber est quelque chose d'intime. J'appelais ça "faire la chenille", et ça faisait rire mon père. Et je le faisais sur le canapé du salon, même quand il y avait des amis. Jusqu'à ce que, de moi-même, je trouve gênant de le faire devant les autres...

Pour ce qui est de la lecture, chez nous, il y a deux choses qui étaient sacrées : la nourriture (je n'avais pas le droit, par exemple, de faire de la pâte à sel. Pas grave, ma mère achetait de l'argile chez un briquettier, ce qui est bien mieux pour faire du modelage) et les livres (qu'il ne fallait pas abîmer). Comme on n'avait pas de télé, le soir, toute la famille lisait. Je me souviens de la hâte que j'avais d'apprendre à lire moi aussi, du bonheur quand j'ai su lire (au village, je lisais toutes les pancartes et les enseignes, sans m'arrêter, tout, il fallait tout que je lise !). Et plus tard, tous les soirs, mon frère et moi nous lisions jusque tard. Ma mère finissait par passer dans notre chambre en disant "il est minuit, il faut éteindre, mettez un marque-page, vous finirez demain".

_________________
"Il n'y a pas de création sans transgression des normes" (Roland Gori)
avatar
erulelya
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1845
Date d'inscription : 25/06/2014

Re: Hypersexualisation des petites filles

le Dim 27 Juil 2014 - 0:30
Ça ressemble un peu à ce que je fais avec mes enfants  Very Happy  (Suis-je une hippie sans le savoir ?)

_________________
"Je n’ai jamais réussi à définir le féminisme. Tout ce que je sais, c’est que les gens me traitent de féministe chaque fois que mon comportement ne permet plus de me confondre avec un paillasson" – Rebecca West
avatar
Araignée
Noble sage
Noble sage
Messages : 4554
Date d'inscription : 02/09/2012

Re: Hypersexualisation des petites filles

le Dim 27 Juil 2014 - 2:11
Ah oui, et y avait pas de châtiments corporels ni de punitions, aussi (la seule fois où ma mère m'a mis une gifle, je lui l'ai rendue... et quand elle est venue s'excuser, elle m'a dit qu'elle était fière de moi et de ma capacité à me défendre...).

_________________
"Il n'y a pas de création sans transgression des normes" (Roland Gori)
avatar
Groucho
Bleu⋅e
Bleu⋅e
Messages : 24
Date d'inscription : 21/07/2014

Re: Hypersexualisation des petites filles

le Dim 27 Juil 2014 - 2:49
Je suis personnellement chaque jour plus choqué, notamment sur le plan vestimentaire, par la sexualisation des jeunes filles.
J'ai surpris il y a peu une discussion de filles de 14-15 ans sur la sexualité, et j' en suis encore aujourd'hui choqué.
Non pas par le contenu sexuel de la discussion mais dans l'approche de la sexualité chez ces filles, je n'ai pas spécialement envie de rentrer dans les détails tellement le contenu m'a dérangé, mais je dirais juste que la jeunesse actuelle a subit de plein fouet le porno internet à un point où pour elles/eux, le sexe n'est finalement qu'une masturbation par procuration avec des corps extérieurs dedans. Flippant. Le lien charnel à l'autre a totalement disparu, il s'agit désormais d'accomplir sa libido jusqu'à l’extrême comme on valide une checklist point par point. Totalement déshumanisé et désincarné.
Etant jeune parent et ne connaissant que trop bien l 'influence absolue des copains copines à cet age, je me demande bien comment je vais faire pour que mon enfant évite ces pièges là et s' épanouisse sexuellement.
Je suis d'ailleurs preneur en matière de conseils.
avatar
Claire G.
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 1068
Date d'inscription : 20/10/2013

Re: Hypersexualisation des petites filles

le Dim 27 Juil 2014 - 6:01
@Groucho a écrit:Je suis personnellement chaque jour plus choqué, notamment sur le plan vestimentaire, par la sexualisation des jeunes filles.
J'ai surpris il y a peu une discussion de filles de 14-15 ans sur la sexualité, et j' en suis encore aujourd'hui choqué.

Hmmm...  scratch 

1/ Des jeunes adolescentes qui osent montrer qu'elles ont un corps ça te choque ?

Et des jeunes adolescents qui font exactement la même chose, non ?

2/ Des jeunes filles de 14/15 ans qui parlent de sexualité ça te choque ?

Et des jeunes garçons du même age qui font exactement la même chose, tu en penses quoi ?

Parce que franchement, vu comment commence ton post, on frise la leçon de morale sur ces jeunes dévergondées qui osent montrer des bouts de peau à des pauvres hommes victimes de leurs hormones.




_________________
i am who i am because you are who you are.
avatar
Drärk
Amazone
Amazone
Messages : 3828
Date d'inscription : 01/02/2014

Re: Hypersexualisation des petites filles

le Dim 27 Juil 2014 - 11:23
Tu n'es pas la seule Claire G.

La moitié de ma fratrie est mineure, je suis la plus âgée, je n'ai pas d'enfant-e-s mais je sais comment fonctionne une fratrie, j'ai en mémoire les questions que l'on peut se poser bien qu'ayant déjà 27 ans (on pourrait partir du principe que j'ai oublié avec le temps). A une de mes sœurs, actuellement au collège, je lui ai dit récemment expliqué qu'elle pouvait me poser toutes les questions lui passant par la tête, y compris celles qu'elle n'oserait pas poser, tout en la rassurant sur le fait que je respectais qu'elle ne puisse pas tout verbaliser. Elle est dans la tranche d'âge des adolescentes dont tu parles et je n'ai pas été du tout choquée par ses propos. En revanche j'avais déjà repéré il y a quelques mois des réflexes sexistes, que sa famille et la société lui ont inculqué. Je suis passée par là pour lui expliquer qu'elle pouvait penser par elle-même et que j'étais là pour la soutenir.

De plus des adolescentes qui parlent de sexe, même dans les détails ne couchent pas forcément. Et si elles ont des rapports sexuels avec coït avec des garçons, tout ce que j'espère, c'est qu'elles sachent dire "non", qu'elles se protègent et que leurs partenaires soient respectueux et se protègent (et soient mineurs). Par parce que je serais d'accord avec une sexualité "à deux" mais parce qu'on ne peut pas empêcher des ado de se découvrir, de vouloir découvrir le corps d'une autre personnes, d'être homosexuel-le aussi et de coucher. La moyenne d'âge du premier coït hétérosexuel en France est toujours de 17 ans pour les garçons et les filles.

La sexualité commence avant la naissance, je l'ignorais encore récemment, mais je savais néanmoins que pendant l'enfance les enfant-e-s se découvrent, se caressent, parfois iels se comparent, y compris d'un point de vue anatomique. J'ai entendu un garçon et une fille le dire à voix haute un jour iels devaient être en maternelle, sans avoir eu besoin de se toucher d'ailleurs. Rien de bizarre, d'immoral, point de lien charnel non plus. C'est de la curiosité et de la comparaison. C'est normal et naturel.

Pourquoi à 14/15 ans, les jeunes devraient vouloir un lien charnel ? A titre personnel je déplorerais plutôt le fait qu'iels pensent que pour expérimenter du sexe, il faille le faire à deux et avec une personne du sexe opposé. A cet âge, se caresser est normal, comme à 5 ans ou comme à 75 ans. Au moins l'auto-sexualité n'engendre pas de risques de grossesses et permet de devenir sexuellement et affectivement indépendant, c'est important. Parce que des jeunes qui pensent que pour faire du sexe, il faut être à deux, c'est problématique ; cela peut conduire à un tabou de la masturbation et à une dépendance affective et sexuelle d'autrui. Il y a mieux pour débuter sa vie d'adulte que de penser que pour être épanoui-e sexuellement, il faut obligatoirement être en couple ou lié.

Si tu rapportes les questions ou les propos t'ayant choqué, je pourrais (et les autres membres aussi s'iels le souhaitent) t'apporter des précisions à ce sujet.
Si tu souhaites éviter des pièges en matière de sexualité pour tes enfant-e-s, c'est que émets déjà un discours moralisateur quant à la sexualité. Sache que les jeunes trouvent souvent des réponses dans la pornographie car ma génération (née dans les années 80 on va dire, jeunes parent-e-s donc) a déjà connu la porno mais n'est pas du genre à répondre aux questions concernant la sexualité, le sexe et les sentiments. Ce n'est pas la faute des jeunes, c'est bien plus compliqué. La sexualité est interdite aux jeunes parce que nous sommes rarement capables de comprendre que le sexe c'est pas que de la pénétration entre un homme et une femme et pas que en couple. Si un membre de ma fratrie venait me dire "Je veux me mettre en couple pour expérimenter la sexualité avec un lien charnel" surtout avant 18 ans, euh, je mettrais de suite les choses à plat, parce que c'est pas du tout sain. Ce ne sont pas forcément les jeunes qui pensent qu'il faut coucher, iels ont les adultes, les médias et la société comme modèle. On les pousse sans cesse à se comporter comme des adultes, avec les technologies modernes, les vêtements mettant en valeur le corps de et de manière sexuelle. C'est normal qu'en fait iels nous imitent et veuillent faire comme nous. En revanche, si on leur permettait de vivre leur jeunesse sans leur imposer à la fois des exigences d'adultes et des règles pour enfant-e-s, ce serait mieux pour elleux.
Bonjour le paradoxe : comporte-toi en adulte mais tu as l’interdiction de flirter et de sortir avec tes ami-e-s ! Faut pas s'étonner si les jeunes font des "crises" face à l'autorité avec ce genre de comportement qu'on a envers elleux  Rolling Eyes 

_________________
Il faut beaucoup aimer les hommes. Beaucoup, beaucoup. Beaucoup les aimer pour les aimer. Sans cela ce n'est pas possible, on ne peut pas les supporter.
M.D.

Si j'écris un propos qui vou-e-s heurte, n'hésitez pas à me mp, je sais que je peux me tromper.


Pas de Justice, pas de Paix.
avatar
microcosmos
Novice
Novice
Messages : 351
Date d'inscription : 25/10/2013

Re: Hypersexualisation des petites filles

le Mar 29 Juil 2014 - 8:55
@Claire G. a écrit:

1/ Des jeunes adolescentes qui osent montrer qu'elles ont un corps ça te choque ?

Et des jeunes adolescents qui font exactement la même chose, non ?

2/ Des jeunes filles de 14/15 ans qui parlent de sexualité ça te choque ?

Et des jeunes garçons du même age qui font exactement la même chose, tu en penses quoi ?

Parce que franchement, vu comment commence ton post, on frise la leçon de morale sur ces jeunes dévergondées qui osent montrer des bouts de peau à des pauvres hommes victimes de leurs hormones.


Je pense que Groucho parlait du contenu de la conversation et pas du fait que des jeunes filles parlent de sexe. J'ai cru comprendre dans le post de Groucho que en gros, les jeunes avaient tendance à croire que l'image de la sexualité donnée par la pornographie était réelle. C'est bien ça Groucho?

_________________
Peu importe si on me juge
Le yaourt est mon seul refuge
Je mettrai mon pénis dans un yaourt. Oh oui.
avatar
Carol
Battant⋅e
Battant⋅e
Messages : 686
Date d'inscription : 31/07/2013

Re: Hypersexualisation des petites filles

le Mar 29 Juil 2014 - 12:40
Groucho ne doit poster que sur son post de présentation, si tu veux une réponse Microcosmos, tu l'obtiendras plus rapidement en postant ta question ici Smile
avatar
Araignée
Noble sage
Noble sage
Messages : 4554
Date d'inscription : 02/09/2012

Re: Hypersexualisation des petites filles

le Jeu 12 Fév 2015 - 2:48
Je viens de regarder ça (sur le premier concours de mini miss en Grande Bretagne) :


Le pire, je crois, c'est la mère qui force sa fille à mettre des lentilles de contact parce que les lunettes c'est pas esthétique, et qui lui a aussi imposé de la chirurgie esthétique. Et sa formidable phrase "peu importe ce qu'on ressent à l'intérieur, c'est l'apparence extérieure qui compte".

_________________
"Il n'y a pas de création sans transgression des normes" (Roland Gori)
avatar
Drärk
Amazone
Amazone
Messages : 3828
Date d'inscription : 01/02/2014

Re: Hypersexualisation des petites filles

le Jeu 12 Fév 2015 - 14:11
affraid

Omg, mais c'est pas possible de faire des trucs aussi tordus à ses gosses :facepalm:

_________________
Il faut beaucoup aimer les hommes. Beaucoup, beaucoup. Beaucoup les aimer pour les aimer. Sans cela ce n'est pas possible, on ne peut pas les supporter.
M.D.

Si j'écris un propos qui vou-e-s heurte, n'hésitez pas à me mp, je sais que je peux me tromper.


Pas de Justice, pas de Paix.
avatar
erulelya
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1845
Date d'inscription : 25/06/2014

Re: Hypersexualisation des petites filles

le Jeu 12 Fév 2015 - 14:32
Mais pourquoi TF1 double les voix des fillettes avec ses voix aussi niaisement contrefaites ? >< (question rhétorique).

_________________
"Je n’ai jamais réussi à définir le féminisme. Tout ce que je sais, c’est que les gens me traitent de féministe chaque fois que mon comportement ne permet plus de me confondre avec un paillasson" – Rebecca West
avatar
Invité
Invité

Re: Hypersexualisation des petites filles

le Dim 15 Fév 2015 - 12:44
Réflexion de mon chéri face au commentaire d'une des mère " puisque la chirurgie existe, pourquoi ne pas en profiter ? "

Réponse de mon chéri : " c'est vrai ça, la cocaïne et l’euthanasie aussi, j'ai du mal à résister moi aussi ... "

J'avoue que j'ai eu du mal à ne pas lui donner un tout petit peu raison ...
Contenu sponsorisé

Re: Hypersexualisation des petites filles

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum