Derniers sujets
bonjour tout le mondeAujourd'hui à 1:15AraignéeSalut à tou.te.sAujourd'hui à 1:09AraignéePedro KazumiAujourd'hui à 0:48AraignéePrésentation de MickaëlAuroraAujourd'hui à 0:40AraignéeD'où vient l'essentialisme ?Hier à 15:33TortueListe de qualités essentielles à un petit ami d'une féministeJeu 7 Déc 2017 - 17:35TortueURGENT Réédition : "Notre corps, nous même"Jeu 7 Déc 2017 - 0:39AëlloonJe veux des Poches!!Mer 6 Déc 2017 - 22:52AëlloonPrésentation de Maerlynn (:Mar 5 Déc 2017 - 16:59TortueUne fille au pays des hommes menus, récits colorésDim 3 Déc 2017 - 8:46DihyaThe man-woman wars récits colorésDim 3 Déc 2017 - 4:15ReikoIntersectionalité et paradigmes apparentésDim 3 Déc 2017 - 2:05Black Swan[Article] Mélanie Gourarier. « La séduction alpha mâle s’inscrit dans un continuum de pratiques violentes »Sam 2 Déc 2017 - 15:19Dihya[Radio] Emissions féministes (ou sujets qui nous concernent)Mer 29 Nov 2017 - 9:12Coquelic0tVos films (vraiment) féministesLun 27 Nov 2017 - 17:08erulelyakotavaLun 27 Nov 2017 - 11:56Luce#BoycottWebedia et #BalanceTonForumVen 24 Nov 2017 - 10:07Klazoo LexisFéminisme culturel vs. féminisme radicalMar 21 Nov 2017 - 13:40Tortuefemmes enceintes versus personnes enceintesMar 21 Nov 2017 - 11:20IridaceaLes talons cornés : "horribles", "intolérables" et "anti-sexy"Dim 19 Nov 2017 - 17:25erulelyaFaut-Il Porter Un Soutien-Gorge ? - Article.Ven 17 Nov 2017 - 20:42Ceridwen0813Luce en lutte : rendre la langue française non sexisteVen 17 Nov 2017 - 12:33erulelyaBizutage en médecine à l'université de caen = Enseignement du sexisme ?Jeu 16 Nov 2017 - 11:31michekhenBonjour ! Moi, Je.Lun 13 Nov 2017 - 16:18Un HommePeggy SastreSam 11 Nov 2017 - 4:12Klazoo LexisHelloVen 10 Nov 2017 - 11:15IridaceaBoujour à vous Dim 5 Nov 2017 - 20:50IridaceaMorg@neDim 5 Nov 2017 - 18:30IridaceaGeorges BouillonDim 5 Nov 2017 - 18:17Iridacea"Free the Nipple"Sam 4 Nov 2017 - 1:18erulelyaOuvrir la voix par Amandine Gay (black feminism)Jeu 2 Nov 2017 - 20:58AëlloonComment réagir face à l'antiféminisme ?Jeu 2 Nov 2017 - 20:25Aëlloon

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Lubna
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e
Messages : 359
Date d'inscription : 04/01/2013

Re: Démocrite

le Dim 26 Mai 2013 - 0:12
@timer a écrit:
Lol. Vive le monde.

Vive la société baisage-à-tout-prix, n'importe où n'importe comment, avec n'importe qui, qu'il y ait de l'amour ou du respect, ou pas un broc d'estime ni même de connaissance préalable. Vive ce monde où baiser est une nécessité sociale absolue, un devoir de citoyen bien éduqué, un principe de vie, que dis-je, une religion d'état, la culture populaire par excellence, le seul but réel de l'existence.

Vite, la bite dans le vagin, pour 300 balles ou au détour d'un viol, ce petit sport si apprécié et si peu risqué. Vite, cette fille, qu'elle se déshabille, à la télé, dans les films (porno ou -10 ans c'est pareil), les livres, les clips, les pubs, les affiches, les blagues, dans la tête des gens, dans les hotels, les clubs de strip-tease. Qu'elle ferme sa gueule, y'a qu'un moment où on veut qu'elle ouvre la bouche, et c'est pas pour donner son avis.

Vite, la drague, à tout prix, sans gants, sans respect, dans la rue, en disco, pour ceux qui peuvent pas pécho suffit d'allonger l'oseille, les femmes sont faites pour ça.

Si tu tires pas ton coup, t'es qu'un petit merdaillon, un sans-couille, un pédé, un puceau même pas capable de sauter une petite pétasse...

ça sert qu'à atteindre ce vagin divin où l'Homme enfin devient Homme, et tandis qu'il jouit passionnément dans une personne qu'il ne connaissait pas il y a une heure, il se sent enfin pleinement à sa place. Enfin il a rempli son rôle. Enfin il peut mourir en paix.

Pour les femmes évidemment faut coller au tableau des hommes, faut se faire défoncer la chatte, ou au moins se mettre à poil (sinon c'est trop la honte...).

fallait vraiment que ça sorte !

Smile

Je souffre donc d'une grande solitude rarement égayée par la venue de femmes que je préférerais désintéressées mais que je dois hélas payer pour vivre quelques moments de tendresse et de sensualité avec elles...
Ah parce que ça s achète la tendresse ?
Sinon la connexion spirituelle et la complicité c est combien?Dans quel rayon Ikea? Parce que personnellement j ai un peu de mal à trouver.
Démocrite
Banni·e
Messages : 35
Date d'inscription : 25/05/2013

Re: Démocrite

le Dim 26 Mai 2013 - 0:23
@Elfvy a écrit:Le problème n'est pas tant qu'elles ne se sentent pas violées, le problème c'est ce que toi tu fais. Ta responsabilité là-dedans. Ce sont tes actes qui sont en cause, pas les leurs.
Tu détiens un pouvoir au travers de l'argent. Et tu en uses. Le niveau de contrainte ressenti de l'autre côté ne pèse pas tellement dans la balance.
Pour être plus claire, ta façon de concevoir la sexualité est violente. Si la femme le vit bien de l'autre côté, tant mieux pour elle. Mais ça ne change en rien ton choix à toi d'user d'un moyen qui te confère du pouvoir sur autrui. Tu imposes un acte sexuel avec cet argent.

Mais que savez-vous de ma conception de la sexualité ? Il ne me semble pas en avoir parlé jusqu'à présent...
Je n'ai jamais dit que ma condition de client d'escorts me satisfaisait d'ailleurs. Je récuse en revanche le fait que je détienne le moindre pouvoir en tant que client. Bien au contraire, je le vis comme un échec. Je ne ressens aucun sentiment de domination vis à vis d'une femme que je paye, je ne fais qu'échanger de l'argent contre un service ou une prestation de sa part. Un service très impliquant et intime, j'en conviens tout à fait. Mais je le répète, les escorts que je fais venir ne sont pas forcément à plaindre et je peux vous assurer que la plupart d'entre elles assument le choix de cette activité.

Pour revenir à ma conception de la sexualité, je considère que le sexe doit être un moment de partage et c'est toujours avec une grande tristesse que je constate qu'effectivement cela n'est pas vraiment possible avec une escort. Mais je suis toujours aussi gentil, respectueux et prévenant que possible avec les femmes que je reçois. Je ne me comporte pas comme un consommateur de sexe mais comme un amant galant et attentionné. J'aimerais tellement partager du plaisir avec une femme désintéressée mais je ne vois vraiment pas comment je pourrais y arriver...
Démocrite
Banni·e
Messages : 35
Date d'inscription : 25/05/2013

Re: Démocrite

le Dim 26 Mai 2013 - 0:36
Ah parce que ça s achète la tendresse ?
Sinon la connexion spirituelle et la complicité c est combien?Dans quel rayon Ikea? Parce que personnellement j ai un peu de mal à trouver.

Non, la tendresse se donne et, contrairement à ce que vous pouvez penser, certaines escorts peuvent ressentir de l'empathie pour leurs clients (ou certains d'entre eux) et leur en offrir.
Mais je remarque que rares sont ceux qui savent faire preuve d'empathie sur ce forum apparemment...
Et les esprits étroits et/ou puritains ont du mal à admettre que certaines escorts apprécient réellement leur activité.
Cessez donc d'exprimer le ressenti de ces femmes à leur place !

J'ose espérer que le véritable féminisme ne consiste pas à imposer une idéologie de type totalitaire où le fait même d'être un homme est une faute en soi...
avatar
Jezebel
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 2185
Date d'inscription : 18/07/2012

Re: Démocrite

le Dim 26 Mai 2013 - 0:59
Le véritable féminisme.... Comme c'est intéressant. Tu veux venir nous expliquer de quoi il s'agit?

Quant à ton discours sur les prostituées consentantes et dévouées nous le connaissons très bien, pas nécessaire de venir nous en faire à nouveau une démonstration.

Oh et j'allais oublier le puritanisme... Mais c'est vrai que si on a à redire sur la prostitution c'est donc qu'on est puritain-es, mais comment donc, c'est bien sûr!

Et si tu te penchais un peu sur les témoignages de prostituées et ceux de leur clients? Si tu lisais Muriel Salmona pour avoir une idée plus précise de ce que ça peut engendrer, plutôt que de venir nous servir le discours prémaché de toute personne voulant se dédouanner.

Je vais m'ajouter à celles qui ont déjà soulevé cette question: que viens tu chercher ici, exactement? l'absolution?
avatar
sandrine
Amazone
Amazone
Messages : 3597
Date d'inscription : 15/09/2012

Re: Démocrite

le Dim 26 Mai 2013 - 1:03
Je pense qu'on a répondu environ dix milliards de fois à ce genre "d'arguments".

Tu crois ce qui t'arrange.

Je plains de tout mon coeur les pauvres femmes obligées de mimer la tendresse et le plaisir. Au moins la plupart des femmes violées peuvent exprimer leur révolte.

"La prostitution n'est pas un métier":

http://feminisme.fr-bb.com/t515-la-prostitution-n-est-pas-un-metier?highlight=prostitution

"pourquoi je suis contre la prostitution":

http://feminisme.fr-bb.com/t265-pourquoi-je-suis-contre-la-prostitution?highlight=prostitution

"Comment être un-e allié-e des survivantes de la prostitution ?"

http://feminisme.fr-bb.com/t1338-comment-etre-un-e-allie-e-des-survivantes-de-la-prostitution?highlight=prostitution

« L’abolition de la prostitution est-elle une condition de l’égalité hommes femmes ?"

http://feminisme.fr-bb.com/t341-labolition-de-la-prostitution-est-elle-une-condition-de-legalite-hommes-femmes?highlight=prostitution

"idées machistes sur la prostitution: coup de gueule ! "

http://feminisme.fr-bb.com/t1155-idees-machistes-sur-la-prostitution-coup-de-gueule?highlight=prostitution

Et j'en oublie évidemment.


_________________
Le pouvoir est maudit, c'est pour cela que je suis anarchiste. (Louise Michel)
Démocrite
Banni·e
Messages : 35
Date d'inscription : 25/05/2013

Re: Démocrite

le Dim 26 Mai 2013 - 1:50
@Jezebel a écrit:Le véritable féminisme.... Comme c'est intéressant. Tu veux venir nous expliquer de quoi il s'agit?

Quant à ton discours sur les prostituées consentantes et dévouées nous le connaissons très bien, pas nécessaire de venir nous en faire à nouveau une démonstration.

Oh et j'allais oublier le puritanisme... Mais c'est vrai que si on a à redire sur la prostitution c'est donc qu'on est puritain-es, mais comment donc, c'est bien sûr!

Et si tu te penchais un peu sur les témoignages de prostituées et ceux de leur clients? Si tu lisais Muriel Salmona pour avoir une idée plus précise de ce que ça peut engendrer, plutôt que de venir nous servir le discours prémaché de toute personne voulant se dédouanner.

Je vais m'ajouter à celles qui ont déjà soulevé cette question: que viens tu chercher ici, exactement? l'absolution?

Je ne prétends pas savoir ce qu'est le vrai féminisme. Je suis un novice en la matière. Je dis juste que j'espère que ce n'est pas un courant dogmatique stigmatisant systématiquement les personnes de sexe masculin.
Je remarque que l'on me refuse le droit de défendre les femmes parce que je fréquente des escorts. Pourquoi agresser un défenseur de votre condition ? Rien ne me révolte plus que les agressions sexuelles dont sont victimes les femmes et on ose m'assimiler à un violeur ? Je suis considéré comme un ennemi ici...
Si vous saviez réellement comment se déroulent mes rendez-vous payants, vous ne me traiteriez peut-être plus comme un délinquant sexuel !

La forme de prostitution à laquelle je fais appel est la moins sordide de toutes. Je suis en revanche horrifié par la prostitution de rue que je considère comme intrinsèquement avilissante et dégradante pour les femmes (et leurs clients aussi d'ailleurs). Et je ressens de l'empathie pour toutes ces femmes. Je ne suis pas un client méprisant et misogyne et je refuse que l'on m'enlève mon humanité sans même me connaitre.

Je connais les dessous de la prostitution. Ne me prenez pas pour un perdreau de l'année !
Un homme qui respecte vraiment les prostituées et qui comprend la difficulté de leur condition peut-il être considéré comme misogyne ? Je traite les prostituées comme des femmes et non pas les femmes comme des prostituées ! J'ai bien plus de savoir-vivre que la plupart des hommes. Oui, on peut être client et respecter les femmes !

L'absolution ? Pourquoi rechercherai-je cela sur un forum féministe ? Et puis je m'en fous de l'absolution, je ne suis pas croyant de toute façon. Et je ne suis pas venu ici pour provoquer en révélant ma part sombre. Je pensais juste être accepté malgré ma condition de client. Hélas, j'ai subi un véritable matraquage. Ne manque plus qu'une fatwa contre moi...
avatar
sandrine
Amazone
Amazone
Messages : 3597
Date d'inscription : 15/09/2012

Re: Démocrite

le Dim 26 Mai 2013 - 3:13
Je traite les prostituées comme des femmes et non pas les femmes comme des prostituées !

AU SECOURS!!!

affraid

Plus ça va plus je pense que c'est pas pour de vrai, c'est une blague, de la provoc, quoi???? geek

_________________
Le pouvoir est maudit, c'est pour cela que je suis anarchiste. (Louise Michel)
avatar
mhysterie
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1564
Date d'inscription : 08/08/2011

Re: Démocrite

le Dim 26 Mai 2013 - 8:50
Si vous saviez réellement comment se déroulent mes rendez-vous payants, vous ne me traiteriez peut-être plus comme un délinquant sexuel !
Pourquoi le caches-tu, alors ?

Et sais-tu ce que nous pensons de la "galanterie" ? (pour nous, ce n'est pas "du savoir-vivre", comme tu sembles appeler ça, hein…)
avatar
pierregr
Amazone
Amazone
Messages : 3993
Date d'inscription : 05/09/2011
http://www.norme-du-glabre.ct-web.fr/

Re: Démocrite

le Dim 26 Mai 2013 - 9:02
@Démocrite a écrit:Mais je le répète, les escorts que je fais venir ne sont pas forcément à plaindre et je peux vous assurer que la plupart d'entre elles assument le choix de cette activité.

Donc, certaines escorts que vous rencontrez n'assument pas ? Comment le savez-vous ? Et comment pouvez-vous être sûr que les autres assument ?

Pour revenir à ma conception de la sexualité, je considère que le sexe doit être un moment de partage et c'est toujours avec une grande tristesse que je constate qu'effectivement cela n'est pas vraiment possible avec une escort.

Comme je l'ai dit dans un autre sujet

La sexualité implique un désir MUTUEL : les 2 (ou plusieurs) partenaires se désirent mutuellement. Or, dans la prostitution, la femme cède son consentement contre de l'argent mais n'a aucun désir pour le client (elle peut néanmoins avoir du plaisir mais c'est une autre histoire).

Ce que vous faites n'a rien à voir avec la sexualité. Je rajoute que dans des couples "traditionnels", cela se rencontre aussi, évidemment, lorsqu'un-e des 2 partenaires ne désire plus l'autre mais continue malgré tout à avoir des rapports intimes.
avatar
Lubna
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e
Messages : 359
Date d'inscription : 04/01/2013

Re: Démocrite

le Dim 26 Mai 2013 - 10:33
@Démocrite a écrit:Non, la tendresse se donne et, contrairement à ce que vous pouvez penser, certaines escorts peuvent ressentir de l'empathie pour leurs clients (ou certains d'entre eux) et leur en offrir.
Mais je remarque que rares sont ceux qui savent faire preuve d'empathie sur ce forum apparemment...
Et les esprits étroits et/ou puritains ont du mal à admettre que certaines escorts apprécient réellement leur activité.
Cessez donc d'exprimer le ressenti de ces femmes à leur place !

J'ose espérer que le véritable féminisme ne consiste pas à imposer une idéologie de type totalitaire où le fait même d'être un homme est une faute en soi...

Le fameux puritanisme...tu vas bientôt nous parler de liberté sexuelle non?
Si être puritaine c est placer le désir mutuel au centre de la relation sexuelle ,si le puritanisme c est penser qu on ne peut pas faire fi de celui des femmes contre quelques billets ,si le puritanisme c est estimer que les femmes ne sont pas les médicaments des hommes (des puceaux,des moches,des handicapés,des timides,des dépendants sexuels etc)alors oui je suis puritaine et pas qu un peu.
Et je n ai aucune empathie pour les clients de prostituées,effectivement.
avatar
pierregr
Amazone
Amazone
Messages : 3993
Date d'inscription : 05/09/2011
http://www.norme-du-glabre.ct-web.fr/

Re: Démocrite

le Dim 26 Mai 2013 - 10:56
Sur le "puritanisme" et la "liberté sexuelle", la philosophe Rhéa Jean a écrit un billet formidable en 2007

http://sisyphe.org/spip.php?article2730

Extraits

Spoiler:
Q- Pour vous, c’est bien parce que les abolitionnistes sont attachés à la liberté sexuelle, dont se revendiquent les réglementaristes, qu’ils s’opposent à la professionnalisation de la prostitution ?

Les réglementaristes reprochent aux abolitionnistes de privilégier une vision « essentialiste » de la sexualité, en clair une idée de ce qui serait « normal » ou « anormal », plutôt que de privilégier une vision axée sur les choix des individus. Or, pour moi, l’abolitionnisme est loin d’être en contradiction avec les valeurs de droit à l’autonomie, de liberté individuelle et de droit à la vie privée que prétendent défendre les libéraux. Ce n’est pas au nom d’un ordre social ou d’une définition de la « normalité » sexuelle que la plupart des abolitionnistes d’aujourd’hui s’opposent à la prostitution. C’est justement au nom de la liberté de chaque individu de pouvoir vivre sa sexualité selon ses choix et préférences, et non selon la nécessité économique. Les abolitionnistes ne cherchent pas à dire qu’une pratique sexuelle est meilleure qu’une autre ; ils pensent plutôt que l’expression des choix personnels n’est pas favorisée lors d’un échange de services sexuels contre de l’argent. Si les personnes prostituées expriment un « choix », celui-ci n’est pas lié à leur autonomie sexuelle mais plutôt à leurs besoins financiers. Le refus de la prostitution n’a pas pour but de brimer la liberté sexuelle des individus mais bien de mettre en place les conditions sociales permettant de ne pas brimer cette liberté. Il s’agit justement de défendre l’autonomie sexuelle des plus pauvres et des personnes les plus vulnérables de nos sociétés.

Q- Pour les réglementaristes, la prostitution serait un simple contrat dont la seule exigence serait le consentement des parties. Que répondez-vous ?

Les penseurs libéraux font la promotion d’une société individualiste dans laquelle les personnes sont libres d’explorer leurs préférences sexuelles à condition que les pratiques se déroulent entre adultes consentants. En présentant la prostitution comme un simple contrat entre deux individus, ils échouent, selon moi, à définir l’autonomie sexuelle. En effet, cette autonomie ne peut exister qu’en l’absence de contraintes économiques. Le point de vue abolitionniste considère justement que la prostitution empêche l’expression des préférences sexuelles, notamment des femmes et des plus pauvres. Il dénonce précisément le fait que cette industrie repose non seulement sur le renoncement de ces personnes à l’autonomie sexuelle mais aussi sur l’exaltation d’une culture qui suppose que les besoins sexuels de certains individus, en l’occurrence masculins, puissent s’imposer à d’autres individus, en l’occurrence majoritairement féminins, en échange d’argent.

avatar
Invité
Invité

Re: Démocrite

le Dim 26 Mai 2013 - 10:59
Démocrite, tu sembles mettre en balance le fait de contraindre des femmes à te satisfaire, ce qui te pose problème, et le fait de finir ta vie puceau, ce qui te paraît encore pire. Tu pourrais, à mon avis, trouver un autre échappatoire à ce dilemme : travailler sur toi pour te détacher de cette société de merde qui nous met dans la tête que le sexe est une chose dont on ne peut absolument pas se passer sinon c'est graaaave. Déjà et avant tout, moins de clients = moins de prostitution, et en plus, ça serait une libération pour toi aussi.
avatar
sandrine
Amazone
Amazone
Messages : 3597
Date d'inscription : 15/09/2012

Re: Démocrite

le Dim 26 Mai 2013 - 11:02
Et puis comme n'importe quel homme tu peux aussi te demander si tes échecs sentimentaux ne viennent pas de ton attitude. De toute façon la prostitution n'a rien à voir avec la tendresse ou le sexe.

Le fil "Amour et handicap" sur le forum:

http://feminisme.fr-bb.com/t1305-amour-et-handicap?highlight=handicap
avatar
cleindo
Amazone
Amazone
Messages : 2931
Date d'inscription : 20/01/2012

Re: Démocrite

le Dim 26 Mai 2013 - 12:05
Je suis pas dispo pour répondre, encore moins via mon téléphone . Dommage ...
(Je prendrais la défense de démocrite si je postais, ce que je ferai demain...)
Démocrite
Banni·e
Messages : 35
Date d'inscription : 25/05/2013

Re: Démocrite

le Dim 26 Mai 2013 - 12:57
sardine a écrit:
Je traite les prostituées comme des femmes et non pas les femmes comme des prostituées !

AU SECOURS!!!

affraid

Plus ça va plus je pense que c'est pas pour de vrai, c'est une blague, de la provoc, quoi???? geek

Je me doutais bien que cette phrase allait être mal interprétée par certain(e)s (mais j'espère que d'autres auront compris où je voulais en venir).

Je voulais simplement dire que pour moi une escort est une femme comme les autres et que le fait de payer pour avoir un moment d'intimité avec elle ne changeait rien pour moi.
avatar
mhysterie
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1564
Date d'inscription : 08/08/2011

Re: Démocrite

le Dim 26 Mai 2013 - 13:15
Au risque de me répéter…
Democrite a écrit:Si vous saviez réellement comment se déroulent mes rendez-vous payants, vous ne me traiteriez peut-être plus comme un délinquant sexuel
Comment ça se déroule ?
Démocrite
Banni·e
Messages : 35
Date d'inscription : 25/05/2013

Re: Démocrite

le Dim 26 Mai 2013 - 13:53
Grussie a écrit:Démocrite, tu sembles mettre en balance le fait de contraindre des femmes à te satisfaire, ce qui te pose problème, et le fait de finir ta vie puceau, ce qui te paraît encore pire. Tu pourrais, à mon avis, trouver un autre échappatoire à ce dilemme : travailler sur toi pour te détacher de cette société de merde qui nous met dans la tête que le sexe est une chose dont on ne peut absolument pas se passer sinon c'est graaaave. Déjà et avant tout, moins de clients = moins de prostitution, et en plus, ça serait une libération pour toi aussi.

Je conteste une partie de ces propos. Je n'ai jamais été tourmenté par l'idée d'être puceau et je ne me suis pas senti obligé d'avoir du sexe. J'avais simplement envie de prendre du plaisir et de pouvoir toucher un véritable être humain.

Je n'appelle pas une escort à cause d'une pulsion sexuelle mais par besoin d'affection. Cela peut très bien prendre plusieurs semaines avant que je prenne rendez-vous avec une escort. Je lui envoie un mail où je me présente et explique ma situation et mes attentes. Je lui annonce clairement que je suis handicapé et la plupart du temps je ne reçois même pas de réponse de sa part...

Eh oui ! même une escort peut vous rejeter et seules les plus ouvertes d'entre elles acceptent de rencontrer une personne invalide. Je contacte les escorts qui me semblent avoir un bon état d'esprit et ne me soucie pas de la présence de photos car je ne recherche pas des femmes forcément belles mais plutôt sympathiques et intelligentes.

Vous constaterez que les escorts ayant un besoin urgent d'argent auraient plutôt tendance à accepter n'importe qui et à fixer un rendez-vous le plus rapidement possible, non ? Ce n'est pas du tout le cas de celles que je fais venir. Mais j'ai connu deux escorts qui n'en étaient pas vraiment en fait. L'une a pris mon argent et s'est tirée tout de suite sans rien faire, l'autre m'a expédié le plus rapidement possible comme pour une vulgaire passe. J'espère que ces déconvenues vous rempliront de joie en tout cas...

Mais toutes les autres escorts que j'ai rencontrées ont eu un comportement irréprochable et semblaient apprécier leur activité (je n'affirme rien sinon je passerais pour un prétentieux). Je repense à chacune d'entre elles régulièrement d'ailleurs. Chaque escort est inoubliable. Certaines sont touchantes, d'autres sont troublantes mais je les aime toutes. Pour moi, la gentillesse et la bienveillance emportent tout et j'oublie cette notion d'argent qui m'attriste. J'ai déjà été traité comme un objet par des prostituées mais je traite et j'ai toujours traité les escorts comme des êtres humains.

Il n'est pas rare qu'il n'y ait pas de pénétration pendant un rapport avec une escort. J'aime bien le sexe oral mais autant en tant que receveur que donneur. Je suis pour la réciprocité et j'essaye vraiment d'échanger du plaisir avec ma partenaire.

Je crois pouvoir dire que les escorts sont touchées par ma gentillesse et ma simplicité. Je suis timide et ne me jette jamais sur elles comme un barbare. Réussir à rencontrer enfin une femme, fût-ce t'elle escort, m'a demandé un effort énorme. Il m'a fallu plusieurs mois avant d'oser franchir le pas.

Vous allez peut-être être étonnés mais il existe des escorts qui ressentent de l'empathie pour les personnes en difficulté comme moi et qui sont heureuses de leur vendre un peu de bonheur. Que cela choque votre morale, je n'y peux rien.

Et dire qu'on peut se passer de sexe est un peu facile pour des personnes qui n'aiment pas cela...
Une femme aimant le sexe trouvera assez facilement un homme disponible. Pourquoi ? Parce que les hommes ont simplement besoin de ressentir une pulsion sexuelle primitive quand les femmes ont besoin de désir. L'envie sexuelle d'une femme est plutôt cérébrale alors que celle d'un homme est surtout hormonale. J'ai parfois l'impression que le désir masculin est archaïque et indigne comparé à celui des femmes...
avatar
mhysterie
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1564
Date d'inscription : 08/08/2011

Re: Démocrite

le Dim 26 Mai 2013 - 14:32
@Démocrite a écrit:L'envie sexuelle d'une femme est plutôt cérébrale alors que celle d'un homme est surtout hormonale.
Je te renvoie aux travaux de Catherine Vidal (neurobiologiste) qui soutient que les humains ne sont pas dirigés par leurs hormones mais par leur néocortex très développé ! (je ne sais plus si cette vidéo où elle en parle : http://www.tedxparis.com/talks/catherine-vidal-le-cerveau-a-t-il-un-sexe/ )
Et dire qu'on peut se passer de sexe est un peu facile pour des personnes qui n'aiment pas cela...
Evil or Very Mad qui t'as dit qu'on n'aimait pas le sexe ?
Aimerais-tu vendre ton corps pour que des hommes (si tu es très hétéro, tu pourras peut-être appréhender clairement ce que signifie "non désiré") l'utilisent parce qu'ils ont payé ? et sans qu'ils te demandent s'ils peuvent faire ci ou ça ?

Et puis : as-tu des difficultés à te masturber ? la sexualité peut passer par là, aussi…

Je n'appelle pas une escort à cause d'une pulsion sexuelle mais par besoin d'affection. Cela peut très bien prendre plusieurs semaines avant que je prenne rendez-vous avec une escort. Je lui envoie un mail où je me présente et explique ma situation et mes attentes.
Quelles sont tes attentes très exactement ?
Un "besoin d'affection" : pourquoi ne pas aller dans un "cabinet de massage" ?

Sinon, célinextenso donne son point de vue sur l'assistance sexuelle : http://celinextenso.free.fr/wordpress/?p=576
avatar
Invité
Invité

Re: Démocrite

le Dim 26 Mai 2013 - 14:35
@Démocrite a écrit:Je n'appelle pas une escort à cause d'une pulsion sexuelle mais par besoin d'affection.
Alors j'espère que tu ne m'en voudras pas de poser la question clairement : comment réagis-tu si quelqu'un te dit qu'elle est OK pour des câlins mais pas du sexe ?

Eh oui ! même une escort peut vous rejeter
Cette phrase me fait un peu tiquer. D'un côté, je comprends bien que tu dois souvent te trouvé rejeté à cause de ton handicap, et je ne peux que compatir et trouver que ce n'est pas juste.

D'un autre côté, « même une escort » ça me semble assez méprisant pour les escort : elles ne mériteraient pas de choisir avec qui et comment elles exercent leur activité ? Je trouve que cette formulation ne colle pas trop avec ton discours sur le fait que tu les respectes.

L'une a pris mon argent et s'est tirée tout de suite sans rien faire, l'autre m'a expédié le plus rapidement possible comme pour une vulgaire passe. J'espère que ces déconvenues vous rempliront de joie en tout cas...
Non, ça ne me réjouis pas tellement. Parce qu'a priori si elle t'expédie le plus rapidement possible, c'est très probablement parce que l'activité est désagréable pour elle. T'es-tu demandé ce qui pouvait se passer dans sa tête pendant qu'elle t'expédiait au plus vite ? As-tu lu des témoignages d'anciennes prostituées à ce sujet ?

Réussir à rencontrer enfin une femme, fût-ce t'elle escort, m'a demandé un effort énorme.
Là encore, la formulation me fait tiquer, on dirait que les escorts sont des sous-femmes. Et puis même « rencontrer une femme » : j'ai envie de dire qu'elle sont environ 50% de la population, y'en a tout autour de toi, c'est pas une espèce mystérieuse qui vit sur une planète lointaine. Ou en fait quand tu dis « rencontrer » tu veux en fait dire « rencontrer sexuellement » ? Dans ce cas, ça serait bien de préciser, sinon ça donne l'impression que la seule façon significative de rencontrer une femme, c'est sexuellement.

Note bien que je ne te reproche pas à toi personnellement cet état d'esprit, malheureusement très répandu. On vit dans une société qui encourage vraiment à penser les membres de l'autre sexe uniquement sous l'angle de la séduction, et à séparer clairement les relations romantiques/sexuelles des autres. C'est très dommage, et ce n'est pas une nécessité. Il m'est arrivé de partager beaucoup de tendresse avec des filles avec qui je ne partageais pas de sexe, et d'ailleurs avec un homme aussi.

Juste pour dire que tu as peut-être l'impression que payer des femmes pour du sexe est le seul moyen d'avoir de la tendresse, et vu la société dans laquelle on vit, je pense que je peux comprendre cette impression, mais heureusement ce n'est pas la seule solution.

Vous allez peut-être être étonnés mais il existe des escorts qui ressentent de l'empathie pour les personnes en difficulté comme moi et qui sont heureuses de leur vendre un peu de bonheur. Que cela choque votre morale, je n'y peux rien.
Je pense que si tu relis attentivement, tu verras que ce qui choque notre morale (la mienne en tout cas), ce n'est pas le fait qu'on puisse être heureuse de te vendre un peu de bonheur. Ce qui me gêne personnellement, c'est plutôt le risque, qui me paraît malheureusement très élevé et difficile à éviter à coup sûr, que tu tombes sur quelqu'un qui sera au contraire très malheureuse de te vendre ce que tu demandes.


Une femme aimant le sexe trouvera assez facilement un homme disponible. Pourquoi ? Parce que les hommes ont simplement besoin de ressentir une pulsion sexuelle primitive quand les femmes ont besoin de désir. L'envie sexuelle d'une femme est plutôt cérébrale alors que celle d'un homme est surtout hormonale. J'ai parfois l'impression que le désir masculin est archaïque et indigne comparé à celui des femmes...
En tant qu'homme, je ne me reconnais pas du tout dans ce que tu décris de la sexualité masculine. Et (edit : entre-temps mhystérie l'a dit mieux que moi, inutile de répéter).

À part ça, j'ai du mal à comprendre le lien entre ce dernier paragraphe et ce que tu dis plus haut sur le fait que tu fais appel à des escorts plus par besoin d'affection que par pulsion sexuelles.
avatar
mhysterie
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1564
Date d'inscription : 08/08/2011

Re: Démocrite

le Dim 26 Mai 2013 - 14:38
J'aimerais savoir aussi combien tu es prêt à payer pour avoir chaque service que tu demandes (savoir comment se déroule la transaction en fait). J'aimerais avoir des détails et de la précision pour essayer de comprendre ce que tu vis. Mais bon, ça passe après les réponses aux questions pertinentes de Numa !

Numa : <3 ! (ton post est génial)
avatar
abd_salam
Banni·e
Messages : 418
Date d'inscription : 18/02/2013

Re: Démocrite

le Dim 26 Mai 2013 - 15:10
M_hysterie a écrit:Numa : <3 ! (ton post est génial)

Je suis d'accord Twisted Evil

_________________
Like a Star @ heaven  Unus quisque sibi deum fingit    Arrow

Le racisme n'est pas en soi un système, pas plus que la tolérance n'est par définition un système.
avatar
Invité
Invité

Re: Démocrite

le Dim 26 Mai 2013 - 15:24
Y a un truc sur lequel j'aimerais quand même rebondir, lorsque M_Hystérie parle de la masturbation comme forme de sexualité. OK. Mais ça me rappelle la manif de novembre dernier où je me suis retrouvé à distribuer des tracts "Osez la Masturbation" comportant au dos un argumentaire abolo. Parmi les réactions récurrentes : "Ouais, arrêtons d'aller aux putes, c'est tellement mieux de se palucher en effet !". Bref, je sais pas si c'est très parlant, ça, pour les hommes dont c'est la seule forme de sexualité possible. Des hommes qui sont très centrés sur leur propre souffrance, ce qui laisse peu de place à celle d'autrui (celle des prostituées par exemple). Je pense qu'il serait plus efficace de leur donner des perspectives pour améliorer l'image qu'ils ont d'eux-même (un surcroît d'amour-propre les amènerait à arrêter) et des conseils pour draguer "hors des sentiers battus", c'est à dire des endroits où leurs caractéristiques sont moins handicapantes qu'ailleurs.
avatar
mhysterie
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1564
Date d'inscription : 08/08/2011

Re: Démocrite

le Dim 26 Mai 2013 - 15:42
Intéressant, Van Poppel !

Du coup, Démocrite cherche quoi exactement ? du sexe ? de la reconnaissance ?
Moi, ça me fait chier (maintenant) quand j'entends des arguments pro-prostitution tels que "certains gars qui viennent voir des prostituées ne viennent pas que pour le sexe mais également pour faire une sorte de psychothérapie, trouver une écoute, patatitralala…"
bah, s'ils cherchent de la reconnaissance de gens, pourquoi payer quelqu'un pour ça ?
Ce qu'ils cherchent c'est avoir quelqu'un qui fasse ce qu'ils veulent, sans avoir besoin de faire le moindre effort pour écouter cette personne et être apprécié d'elle, non ? (Démocrite parle d'empathie de la part des escorts pour lui ; oui, bah ok mais lui en a-t-il pour elles ? pff…)

J'ai l'impression que Démocrite s'attend à ce que les escorts qu'il vient voir, un jour, lui disent, "ok, t'es mon pote, aujourd'hui, c'est par plaisir, ne me paie pas".

Démocrite, as-tu tenté de rencontrer des personnes en passant par des sites de rencontre traditionnels ? (OkCupid c'est plutôt cool et ouvert...)
Et ne prends-tu pas de plaisir à partager des activités autres que sexuelles avec des gens qui t'apprécient ?

Franchement, je trouve qu'on prend plus de plaisir à partager ce type de choses avec des gens qui nous apprécient et qu'on apprécie plutôt que de partager du sexe avec des gens qu'on n'apprécie pas et qui ne nous apprécient pas. Et là ouais, il y a un gros potentiel d'affection mutuelle !
avatar
pierregr
Amazone
Amazone
Messages : 3993
Date d'inscription : 05/09/2011
http://www.norme-du-glabre.ct-web.fr/

Re: Démocrite

le Dim 26 Mai 2013 - 15:47
M_hysterie a écrit:Moi, ça me fait chier (maintenant) quand j'entends des arguments pro-prostitution tels que "certains gars qui viennent voir des prostituées ne viennent pas que pour le sexe mais également pour faire une sorte de psychothérapie, trouver une écoute, patatitralala…"

Cet argument revient souvent, de la bouche même des prostituées : 30% des clients viendraient uniquement pour parler. Je trouve ça complètement absurde : une prostituée est certes à même d’écouter un client qui a des problèmes de cœur/de sexe. Mais il existe des gens spécialisés pour ce genre de problèmes.
En fait, ces clients me font penser à un gars qui aurait mal aux dents et qui irait voir un garagiste plutôt qu’un dentiste. Tout ça pour dire que j’y crois pas trop à l’argument avancé par les clients de « la prostituée écoutante et bienveillante ». Elle peut l’être mais est-elle vraiment la bonne personne ?
avatar
l'elfe
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1731
Date d'inscription : 10/12/2012
http://lesquestionscomposent.fr

Re: Démocrite

le Dim 26 Mai 2013 - 16:18
@Démocrite a écrit:
sardine a écrit:
Je traite les prostituées comme des femmes et non pas les femmes comme des prostituées !

AU SECOURS!!!

affraid

Plus ça va plus je pense que c'est pas pour de vrai, c'est une blague, de la provoc, quoi???? geek

Je me doutais bien que cette phrase allait être mal interprétée par certain(e)s (mais j'espère que d'autres auront compris où je voulais en venir).

Je voulais simplement dire que pour moi une escort est une femme comme les autres et que le fait de payer pour avoir un moment d'intimité avec elle ne changeait rien pour moi.

je crois que tout le monde a compris ce que tu disais malheureusement…
c qui est intéressant c'est que quand une prostituée (que tu traites apparemment mieux qu'elle estime devoir être traitée puisqu'elle devrait apparemment être traitée "comme une prostituée…) te baise sans avoir envie de toi et fait donc ça rapidement parce que ça l'emmerde, tu te sens victime de son comportement.

Mais qui est la victime? La victime c'est elle. L'oppresseur c'est toi. C'est toi qui la force avec ton argent alors qu'elle a pas envie.
En tant que client tu ne sais rien, absolument rien des femmes que tu payes pour y mettre ta queue. Tu crois peut-être savoir, mais tu ne sais pas. Et tu n'as pas envie de savoir. Tu ne sais rien de leurs difficultés, rien de leurs problèmes, rien de leur éventuel dégoût vis à vis de ce que tu fais avec elles, rien de leurs raisons de se prostituer. Tu ne sais rien non plus de la sincérité de l'ersatz de tendresse ou d'empathie qu'elles montrent pour toi. Et tu serais bien naïf de croire au père noël sur ce point.

Et même si tu voulais savoir, tu ne peux pas savoir. Les clients ne savent pas, jamais. Le peu qu'ils arrivent vraiment à comprendre dans les moments de sincérité est horriblement décevant, voire même fait froid dans le dos. (demande à Van Poppel…).

Croire à la bienveillance ou à l'empathie d'une personne payée pour te dire ce que tu veux entendre, c'est vraiment pathétique tellement c'est naïf (sur ce point je ne sous-estime pas l'intelligence des escort justement). Et croire que les prostituées s'en sortiraient très bien sans ton argent et qu'elles vivent toutes très bien le service qu'elles t'offrent, c'est juste criminel dans la société dans laquelle on vit. Elles sont d'ailleurs également payées pour te dire qu'elles sont occasionnelles, qu'elles joignent l'utile à l'agréable et blablabla, toutes les foutaises que tu veux entendre. Ho, c'est peut-être vrai pour quelques-unes d'entre elles, hein. Combien? je sais pas. tu sais pas. Pourtant tu payes. Celles pour qui c'est faux, tu t'en fiches, tu veux pas savoir.

_________________
Question Les Questions Composent Question
Contenu sponsorisé

Re: Démocrite

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum