Derniers sujets
chanson : VII capturées de bonne heureMer 18 Oct 2017 - 18:47AraignéeBonjourMar 17 Oct 2017 - 22:10IridaceaComment réagir face à l'antiféminisme ?Mar 17 Oct 2017 - 13:20NokinheiSéjour en FranceDim 15 Oct 2017 - 13:10IridaceaBonsoirSam 14 Oct 2017 - 17:18TortueBonjour à tout-e-s!!Jeu 12 Oct 2017 - 15:27AraignéeBonsoir tout le monde !Jeu 12 Oct 2017 - 15:03michekhenAppel à témoignages : une étude sociologique sur la bisexualité Mar 10 Oct 2017 - 18:25Ceridwen0813Témoignage des hommes féministes ou proMer 4 Oct 2017 - 20:46Lycane[Podcast] Les couilles sur la tableMer 4 Oct 2017 - 18:36LindaPBonjour!Mar 3 Oct 2017 - 21:46LycaneBonsoir à toutes !!Lun 2 Oct 2017 - 18:32GracycrazyBien le bonjour !Ven 29 Sep 2017 - 9:16ValTocTocLe Dom Juan et la salope : pourquoi cette différence de traitement ? (Je sais pas si on l'on déjà posé celle là °^°)Ven 29 Sep 2017 - 7:17DihyaNouveau débat public sur la PMAVen 29 Sep 2017 - 7:15DihyaVidéos et films féministesVen 29 Sep 2017 - 7:01DihyaC'est quoi le Masculinisme?Ven 29 Sep 2017 - 6:48Dihyaliens pour accueil ne fonctionne pas? Dim 24 Sep 2017 - 17:04michekhenThe man-woman warsVen 22 Sep 2017 - 7:05ReikoHoi tout le monde! >u</Jeu 21 Sep 2017 - 19:01Appoline[Article] Grossesse : au moins 7 bonnes raisons (scientifiquement prouvées) de ne pas s'inquiéterJeu 21 Sep 2017 - 16:24IridaceaBonjourJeu 21 Sep 2017 - 11:52TortueBla.Dim 17 Sep 2017 - 17:53AëlloonChansons féministesDim 17 Sep 2017 - 6:54AëlloonSauvons la Bibliothèque Marguerite Durand ! Ven 15 Sep 2017 - 19:53DihyaImpact des violences sexuelles sur la santé des femmesVen 15 Sep 2017 - 19:39DihyaBonsoirJeu 14 Sep 2017 - 17:11IridaceaSurvivante vs. victime (agression sexuelle)Mar 12 Sep 2017 - 10:451977"non-binaire" c'est quoi ?Dim 10 Sep 2017 - 15:04TortueC'est quoi "être une femme" ?Ven 8 Sep 2017 - 12:28mïelitie[Ressources] La transphobieVen 8 Sep 2017 - 10:32HopeyPrésentation Sychriscar :)Ven 8 Sep 2017 - 3:09Araignée

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Iridacea
Modératrice
Modératrice
Messages : 2911
Date d'inscription : 12/05/2015

Re: article sur le consentement

le Sam 22 Aoû 2015 - 12:06
Réputation du message : 100% (1 vote)
Je pense que sans décrire crûment ce que l'on souhaite, on peut vérifier que lae partenaire est d'accord/à l'aise en demandant régulièrement : « je peux… ? », « j'ai bien envie de…, ça te dit ? » etc. Ça s'intègre parfaitement à un bon moment entre deux (ou plus) personnes, ça ne piétine le consentement de personne et ça n'est pas un tue-l'amour ou que sais-je.

_________________
Virago soupe au lait, tatillonne et pontifiante.

--> Matérialiste tant qu'il le faudra. <--
Christine Delphy a écrit:Aucun degré d’empathie ne peut remplacer l’expérience. Compatir n’est pas pâtir.
avatar
Lollipop
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 841
Date d'inscription : 28/11/2013

Re: article sur le consentement

le Sam 22 Aoû 2015 - 15:35
On peut demander le consentement de quelqu'un en utilisant l'ensemble des possibilités de communication, y compris non-verbal.

Les strips postés par Nurja (sans vouloir t'attaquer) sont une collection de vignettes mal dessinées qui illustrent des situations n'arrivant pas dans la vraie vie, qui sont sensées enseigner, quoi ?, à un type à ne pas violer par erreur, à quelqu'un incapable d'intéragir socialement de ne pas violer par erreur.
Et pourquoi ça n'arrive pas ? Parce que le type qui veut forcer la main a quelqu'un sait qu'il le fait, et sait que nier, jouer l'ignorance ou la naïveté lui sert de protection. Et ces BDs croient ces arguments et se disent, "Ah ! Il suffit de leur expliquer comme si c'étaient des gamins et ils arrêteront".

C'est juste bizarre. C'est encore plus bizarre quand on se dit que ces BDs font le tour des réseaux sociaux ou des jeunes femmes et des ados y répondent par des "Ouaip !", "Bien dit !". Elles vont avoir de grosses désillusions - et vivre un sérieux isolement - face au monde des adultes, et à sa complexité.
avatar
Nurja
Déesse/Dieu Suprême
Déesse/Dieu Suprême
Messages : 9215
Date d'inscription : 12/04/2012

Re: article sur le consentement

le Sam 22 Aoû 2015 - 18:00
Réputation du message : 100% (1 vote)
Lollipop a écrit:Les strips postés par Nurja (sans vouloir t'attaquer) sont une collection de vignettes mal dessinées qui illustrent des situations n'arrivant pas dans la vraie vie, qui sont sensées enseigner, quoi ?, à un type à ne pas violer par erreur, à quelqu'un incapable d'intéragir socialement de ne pas violer par erreur.
Et pourquoi ça n'arrive pas ? Parce que le type qui veut forcer la main a quelqu'un sait qu'il le fait, et sait que nier, jouer l'ignorance ou la naïveté lui sert de protection. Et ces BDs croient ces arguments et se disent, "Ah ! Il suffit de leur expliquer comme si c'étaient des gamins et ils arrêteront".
Mon expérience me dit que ce n'est pas si hors réalité que cela, que des hommes qui pensent réellement que puisque tu as dit oui une fois, c'est logique que tu dises oui à nouveau (par exemple), ça existe.
Et, en tous cas, cela ME permet de m'autoriser à dire "non" même si j'ai dit oui une autre fois ou à un autre moment. Et ça, c'est vachement, vachement précieux.
Ces BDs déconstruisent (ou contribuent à déconstruire) la culture pro-viol qui règne.
C'est clair qu'elles ne résolvent pas tout, mais c'est déjà ça.

_________________
I'm a radical feminist, not the fun kind. Andrea Dworkin
avatar
Drärk
Amazone
Amazone
Messages : 3828
Date d'inscription : 01/02/2014

Re: article sur le consentement

le Sam 22 Aoû 2015 - 18:34
Le consentement selon la tasse de thé a été détourné récemment au sein d'un groupe FB, pour banaliser la culture du viol, en mode "Si on me propose une tasse de thé et que je voulais autre chose, j'accepte, ça reste du consentement" (si on transpose ça au sexe c'est juste catastrophique : je voulais telle chose et on me propose telle chose, j'accepte - alors qu'à la base je n'ai pas envie).

Mais bon, il paraît que se "forcer" pour son mec c'est pas du viol.

A titre perso, je demande souvent, et comme je ne pratique que les câlins dans les bras et les baisers, je demande si je peux embrasser, à mon amoureux. Donc je lui demande si je peux l'embrasser. Oui ça peut paraître too much mais je préfère comme ça.

_________________
Il faut beaucoup aimer les hommes. Beaucoup, beaucoup. Beaucoup les aimer pour les aimer. Sans cela ce n'est pas possible, on ne peut pas les supporter.
M.D.

Si j'écris un propos qui vou-e-s heurte, n'hésitez pas à me mp, je sais que je peux me tromper.


Pas de Justice, pas de Paix.
avatar
Lollipop
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 841
Date d'inscription : 28/11/2013

Re: article sur le consentement

le Sam 22 Aoû 2015 - 18:51
C'est clair qu'elles ne résolvent pas tout, mais c'est déjà ça.

Mais c'est incroyablement peu, on est au XXIè siècle, on est capable de promouvoir des références plus développées que des schémas simplistes faits à l'arrache. On peut par ailleurs expliquer leurs droits aux femmes de façon nuancée, avec le droit à dire non, celui de négocier, de renégocier, celui de tenir des limites, de s'entraîner à le faire. De le faire en considérant qu'elles vont considérer leur vis-à-vis comme un personne, qu'elles vont probablement le connaître et avoir de l'empathie.

Il n'y a rien de cela dans ces BDs, et comment on gère le fait d'être économiquement ou émotionnellement dépendant de son partenaire ? D'avoir le souci du bien-être des enfants ? D'avoir la pression sociale ? De ne pas oser se défendre ou faire une scène ? Lorsqu'il nous culpabilise ? Il n'y a rien de tout ça là-dedans, et pourtant c'est ce qui est utilisé en pratique: la mauvaise foi n'est que la tactique de défense publique.

C'est se satisfaire d'incroyablement peu, et surtout le promouvoir avec la marque d'approbation "féministe !", qui lui donne bien plus de crédibilité qu'il n'en mérite. Et il obtient une bien plus large audience qu'il en mérite parce qu'il est consommé en quelques secondes (les titres expliquent même le contenu pour nous prémâcher le boulot !), il provoque une brève réaction émotionnelle d'engagements qui pousse les gens à cliquer, et on passe à la prochaine réaction émotionnelle. Alors qu'un livre, un manuel, une conférence requièrent un engagement de temps, de réflexion, de disponibilité.
avatar
Iridacea
Modératrice
Modératrice
Messages : 2911
Date d'inscription : 12/05/2015

Re: article sur le consentement

le Sam 22 Aoû 2015 - 20:29
Réputation du message : 100% (1 vote)
@Drärk : cela dit, l'intériorisation des « besoins masculins » et de la « fréquence optimale de baise pour être un couple heureux » est tellement présente chez les femmes cishétéro que beaucoup vont consentir à du sexe pour préserver leur idée du couple, même sans pression du partenaire (celle de la société, matérialisée entre autres par les magazines féminins, par contre…).

C'est pour ça que la notion de consentement enthousiaste me semble intéressante pour commencer à réfléchir à pourquoi on a du sexe : au nom d'une idée du couple idéal (évidemment promue par le patriarcat) ou parce qu'on en a réellement envie ?

_________________
Virago soupe au lait, tatillonne et pontifiante.

--> Matérialiste tant qu'il le faudra. <--
Christine Delphy a écrit:Aucun degré d’empathie ne peut remplacer l’expérience. Compatir n’est pas pâtir.
avatar
Nurja
Déesse/Dieu Suprême
Déesse/Dieu Suprême
Messages : 9215
Date d'inscription : 12/04/2012

Re: article sur le consentement

le Sam 22 Aoû 2015 - 20:53
Lollipop a écrit: Alors qu'un livre, un manuel, une conférence requièrent un engagement de temps, de réflexion, de disponibilité.
J'ai lu le livre dont tu parles et le recommande régulièrement aux femmes autour de moi.

Dire que ces 7 mini BD apportent qqch ne dit pas qu'il ne faut pas aller plus loin. Pour moi, elles permettent de lancer le débat, d'ouvrir la réflexion et c'est déjà beaucoup (rares sont les personnes qui refusent de jeter un oeil à 7 mini-BD. Nombreuses sont celles qui n'ouvriront pas un livre. Autour de moi, en tous cas.

_________________
I'm a radical feminist, not the fun kind. Andrea Dworkin
avatar
Lollipop
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 841
Date d'inscription : 28/11/2013

Re: article sur le consentement

le Sam 22 Aoû 2015 - 21:21
Mais il y aurait aussi moyen de faire des pubs ou des BDs de meilleure qualité, et surtout de promouvoir ces contenus-là. Ce qui se joue, c'est que les personnes ont un temps disponible limité, par exemple pour traîner sur internet, et que ce type de contenu (comme par ex. les articles de buzzfeed) sont faits pour attirer le consommateur, au mépris de la qualité ou de la justesse. Ils écrasent les contenus alternatifs, dont ceux de haute valeur.
Dans un groupe féministe facebook ou sur un tumblr, tu verras des suites sans fin de ces petites bds ou d'articles "expliquant le féminisme" ou s'insurgeant qu'une entreprise n'ait pas fait sa reconversion. Par contre les réflexions poussées, les longues recherches, les idées novatrices oj solides ont à peine droit à une mention : elles perdent le "combat" contre des productions médiocres mais ultra-faciles à digérer (par ex. en assénant en boucle les mêmes slogans).
avatar
Nurja
Déesse/Dieu Suprême
Déesse/Dieu Suprême
Messages : 9215
Date d'inscription : 12/04/2012

Re: article sur le consentement

le Sam 22 Aoû 2015 - 21:29
Lollipop a écrit:Mais il y aurait aussi moyen de faire des pubs ou des BDs de meilleure qualité, et surtout de promouvoir ces contenus-là.
Je suis personnellement incapable de faire des pubs ou des BDs. Je promeuts ce qui existe.

Donc oui, mieux serait possible. Je préfère faire qqch que d'attendre d'avoir la perfection.

_________________
I'm a radical feminist, not the fun kind. Andrea Dworkin
avatar
Lollipop
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 841
Date d'inscription : 28/11/2013

Re: article sur le consentement

le Sam 22 Aoû 2015 - 21:46
Je me suis pas amusée à recenser les productions de meilleures qualité, et ča fait longtemps que j'ai dû couper sur les reblogs féministes pour garder un peu de temps disponible, mais c'est une abhération de considérer que ça n'existe pas ou qu'il faudrait le créer soit même : la raison pour laquelle on y a si difficilement accès c'est au contraire l'omniprésence et la continuelle répétition de ces contenus médiocres. Tout comme TF1 et M6 sont là pour vendre du temps de cerveau disponible aux publicitaires, ces machins existent pour qu'on visite les blogs, les sites, et soit qu'on médiatise les auteurs pour qu'ils obtiennent des contrats, soit pour que des gens cliquent sur les pubs. C'est la raison pour laquelle ces productions sont si codifiées, c'est du miel pour les yeux et les esprits.
avatar
Invité
Invité

Re: article sur le consentement

le Sam 22 Aoû 2015 - 21:55
AurélieKlein a écrit:D'un autre côté, même dans le milieu homo ou les choses sont assez directes, terminer la soirée par "on rentre et puis on baise ?" est plutôt un tue l'amour...

L’ambiguïté, la lente montée du désir incertain est une AUSSI partie du plaisir.
C'est sans doute pas l'intention, mais je trouve que dit comme ça, ça sonne un peu normatif. Perso l'incertitude c'est rarement du plaisir pour moi, souvent plus inconfortable, et ton premier scenario ne me paraît pas particulièrement tue-l'amour, voire carrément excitant selon les circonstances et comment c'est fait.

C'est pas par rapport à toi en particulier, mais bon le fait de considérer que proposer explicitement verbalement c'est tue-l'amour, et que c'est mieux quand c'est ambigu, c'est aussi une construction/norme sociale, et c'est peut-être pas utile de la renforcer (ça me paraît pas pareil de dire « pour moi c'est un tue-l'amour » que de dire « même dans des milieux très directs c'est un tue-l'amour »).

Surtout que globalement c'est une norme qui me semble plutôt bien aller avec la culture du viol. Attention, je dis pas qu'à un niveau individuel, bien aimer l'ambiguïté est un problème, et je suis sûr qu'on peut bien profiter de cette partie du plaisir tout en s'assurant correctement du consentement enthousiaste de l'autre ou des autres (y compris de façon non-verbale quand on a une assez bonne communication non-verbale). Je dis juste que ça me paraît pas anodin en tant que norme sociale.
avatar
Drärk
Amazone
Amazone
Messages : 3828
Date d'inscription : 01/02/2014

Re: article sur le consentement

le Sam 22 Aoû 2015 - 22:10
Faut que je lise Non c'est non tiens, et là j'suis bien contente d'être au rsa/sans activité parce que j'ai le temps de lire et surtout de réfléchir, et pas qu'au féminisme, lors de mon dernier emploi j'avais carrément perdu le goût de lire tellement c'était intellectuellement pauvre (employée dans une cafétéria, à débarrasser des plateaux) et fatiguant que je ne réfléchissais plus du tout (c'était qu'un temps partiel mais j'étais déprimée et mon dos me fatiguait énormément). Bon je dis ça mais j'ai au moins 50 pages en favoris que j'ai toujours pas consulté en profondeur...

Donc oui le temps dispo est déjà hyper réduit par le travail, le fait de devoir se concentrer sur des supports longs et exigeants est un frein.

En ce qui concerne mes engagements, autant j'aime tomber sur des mèmes humoristiques autant je me méfie énormément de tout travail prémâché, j'ai besoin de m'approprier une idée et de décider si oui ou non, elle me convient.

@Iridacea : Je sais, j'en ai fait partie et j'ai revendiqué une sexualité dont je constate avec le recul qu'elle ne me correspondait pas et qu'elle était carrément toxique.
J'ai juste décidé d'être encore plus radicale, je fais grève (de sexe), mais mon environnement actuel me le permet (mon amoureux n'est pas violent et quand il a hyper envie et que je suis froide comme un iceberg, il me fout la paix).

En ce qui concerne le côté direct du milieu lesbien que je ne fréquente pas en fait, l’ambiguïté me ferait fuir, je l'ai déjà assez subi avec les mecs, ce serait pas pour remettre le couvert avec les femmes (enfin à mon niveau il paraît que je suis vraiment tue-l'amour donc bon ^^). Je préfère rentrer chez moi frustrée plutôt que me confronter à un contexte non safe.

_________________
Il faut beaucoup aimer les hommes. Beaucoup, beaucoup. Beaucoup les aimer pour les aimer. Sans cela ce n'est pas possible, on ne peut pas les supporter.
M.D.

Si j'écris un propos qui vou-e-s heurte, n'hésitez pas à me mp, je sais que je peux me tromper.


Pas de Justice, pas de Paix.
avatar
Lollipop
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 841
Date d'inscription : 28/11/2013

Re: article sur le consentement

le Sam 22 Aoû 2015 - 22:34
Donc oui le temps dispo est déjà hyper réduit par le travail, le fait de devoir se concentrer sur des supports longs et exigeants est un frein.

En ce qui concerne mes engagements, autant j'aime tomber sur des mèmes humoristiques autant je me méfie énormément de tout travail prémâché, j'ai besoin de m'approprier une idée et de décider si oui ou non, elle me convient.

Ben oui, mais simplement essayer de trouver quelque chose qui ne soit pas simpliste, sans être un exposé académique est la croix et la bannière. J'ai peut-être cinq à dix blogs que je considère être de bonnes sources, dont au moins un tiers des articles apportent de véritables réflexions développées et en présentant fidèlement les idées des auteurs... Et ce après des années passées à lire des blogs. Alors quelqu'une qui n'a pas tout ce temps à y consacrer, elle est condamnée aux slogans qui tournent en boucle, aux images codifiées.

C'est un poil moins pire en anglais, mais franchement pas tant que ça. Et même sur ces quelques blogs, on sent la peur de l'auteure. Elle mettra des avertissements ("attention, ce n'est pas parce que je ne suis pas d'accord avec cette article que je suis pour qu'on viole des femmes") et fera tout pour éviter qu'on la mette au bûcher pour avoir été trop audacieuse et pas assez humble.






avatar
Iridacea
Modératrice
Modératrice
Messages : 2911
Date d'inscription : 12/05/2015

Re: article sur le consentement

le Sam 22 Aoû 2015 - 22:39
Drärk a écrit:Donc oui le temps dispo est déjà hyper réduit par le travail, le fait de devoir se concentrer sur des supports longs et exigeants est un frein.
J'ajouterais qu'outre la simple compréhension des idées du texte, il faut disposer du temps et de l'énergie pour assimiler l'idée et l'évaluer en fonction de notre propre grille, pour finalement se l'approprier ou la rejeter. Surtout que c'est un processus long.

Drärk a écrit:En ce qui concerne mes engagements, autant j'aime tomber sur des mèmes humoristiques autant je me méfie énormément de tout travail prémâché, j'ai besoin de m'approprier une idée et de décider si oui ou non, elle me convient.
Ça me fait penser à une jeune femme anglophone sur Twitter, qui avait publié une série de twitts assez… surprenants, qui consistaient en une suite d'affirmations sous la forme : « X = Y » ou « X ≠ Z » reprenant tous les gimmicks SJW. Sans développements plus poussés, la moitié était complètement incompréhensible voire sérieusement niaise. C'est un bon exemple de prémâchage extrême.

Drärk a écrit:@Iridacea : Je sais, j'en ai fait partie et j'ai revendiqué une sexualité dont je constate avec le recul qu'elle ne me correspondait pas et qu'elle était carrément toxique.
J'ai juste décidé d'être encore plus radicale, je fais grève (de sexe), mais mon environnement actuel me le permet (mon amoureux n'est pas violent et quand il a hyper envie et que je suis froide comme un iceberg, il me fout la paix).
Ton commentaire me fait penser que c'est terrible d'en arriver à être contente d'avoir un partenaire non-violeur ou non-violent. Non pas que c'est la preuve d'un échec personnel hein, mais c'est vraiment pour moi la preuve ultime des ravages du patriarcat jusque dans nos psychés.


Dernière édition par Iridacea le Dim 23 Aoû 2015 - 0:45, édité 1 fois (Raison : Accord)

_________________
Virago soupe au lait, tatillonne et pontifiante.

--> Matérialiste tant qu'il le faudra. <--
Christine Delphy a écrit:Aucun degré d’empathie ne peut remplacer l’expérience. Compatir n’est pas pâtir.
avatar
Drärk
Amazone
Amazone
Messages : 3828
Date d'inscription : 01/02/2014

Re: article sur le consentement

le Sam 22 Aoû 2015 - 23:04
Oui c'est terrible et lui considère comme "la base" de ne pas être violent, il ne cherche même pas une médaille ou des cookies pour ça, comme quoi, des mecs biens on en trouve. Mais je ne prends rien pour acquis, j'ai trop souffert de faire confiance.

_________________
Il faut beaucoup aimer les hommes. Beaucoup, beaucoup. Beaucoup les aimer pour les aimer. Sans cela ce n'est pas possible, on ne peut pas les supporter.
M.D.

Si j'écris un propos qui vou-e-s heurte, n'hésitez pas à me mp, je sais que je peux me tromper.


Pas de Justice, pas de Paix.
avatar
Iridacea
Modératrice
Modératrice
Messages : 2911
Date d'inscription : 12/05/2015

Re: article sur le consentement

le Sam 22 Aoû 2015 - 23:16
Réputation du message : 100% (1 vote)
Pour développer sur l'idée du consentement explicite tue-l'amour, un article intéressant (TW viol).

@Drärk : dur de faire confiance quand elle a été trop souvent piétinée.

_________________
Virago soupe au lait, tatillonne et pontifiante.

--> Matérialiste tant qu'il le faudra. <--
Christine Delphy a écrit:Aucun degré d’empathie ne peut remplacer l’expérience. Compatir n’est pas pâtir.
avatar
Nurja
Déesse/Dieu Suprême
Déesse/Dieu Suprême
Messages : 9215
Date d'inscription : 12/04/2012

Re: article sur le consentement

le Dim 23 Aoû 2015 - 0:42
Réputation du message : 100% (1 vote)
Lollipop, je viens d'identifier ce qui me gêne dans tes prises de position dans ce topic : ça me donne l'impression que tu te poses en juge qui décerne des points de bonnes (ou de mauvaises) féministes. Et que si on ne partage pas ton point de vue, c'est qu'on est des mauvaises féministes qui n'ont pas lu les bons blogs et, pire, qui encombrent le net en parlant de quelque chose que tu juges de piètre qualité.

_________________
I'm a radical feminist, not the fun kind. Andrea Dworkin
avatar
Lollipop
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 841
Date d'inscription : 28/11/2013

Re: article sur le consentement

le Dim 23 Aoû 2015 - 0:55
Je me fiche de juger les personnes, mais juger la qualité de contenu, oui, j'estime ça important. Je trouve aussi important de ne pas se contenter de louer les efforts, mais de voir les résultats obtenus: on est pas en enfantine, et c'est une naïveté qui est exploitée et nous coûte cher. Et le résultat actuel, c'est une espèce de soupe de contenus médiocres qui noient tout progrès, toute indépendance.

Et à ce stade, je ne vois pas comment blâmer les femmes qui utilisent internet en faisant confiance à ce qu'elles lisent : c'est un piège quasi inévitable sauf en quittant internet. C'est pareille que les jeunes femmes qui n'attendent que la fin de leurs études pour fonder un foyer et se mettre à temps partiel : tout se ligue pour les pousser dans cette voie.
avatar
Carol
Hystérique
Hystérique
Messages : 686
Date d'inscription : 31/07/2013

Re: article sur le consentement

le Dim 23 Aoû 2015 - 1:07
Réputation du message : 100% (3 votes)
@Lollipop :

Ne serait-ce pas plus efficace de nous donner les liens de tes découvertes plutôt que de porter des jugement de valeurs sur les propositions des autres sans rien apporter de concret ?

_________________
Anciennement connue ici sous le pseudo de Michonne  

takamine
Poilu⋅e
Poilu⋅e
Messages : 111
Date d'inscription : 12/07/2015

Re: article sur le consentement

le Dim 23 Aoû 2015 - 1:28
...


Dernière édition par takamine le Dim 30 Aoû 2015 - 0:40, édité 1 fois

_________________
..je suis un monde ignoré illuminé par d'éclatantes aurores ! ..
avatar
Lollipop
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 841
Date d'inscription : 28/11/2013

Re: article sur le consentement

le Dim 23 Aoû 2015 - 11:31
Carol a écrit:@Lollipop :

Ne serait-ce pas plus efficace de nous donner les liens de tes découvertes plutôt que de porter des jugement de valeurs sur les propositions des autres sans rien apporter de concret

Je l'ai fait ici, comme je l'ai fait sur d'autres plateformes. La difficulté est que pour trouver un contenu bien, il faut passer des heures ou avoir de la chance : je peux peut-être trouver 1-2 choses bien par semaine grand maximum. Et il suffit que quelqu'un fasse "l'auteure est problématique" pour que le contenu parte aux oubliettes. Les gens rebloggeront une critique d'un film qu'ils ont vu ou dénonçant du viol/phobie, pas un extrait de texte venant d'une inconnue opinionnée. Et je sais pour m'être fait la même remarque "pourquoi tu critiques alors que tu ne fais rien". Mais c'est des conneries : on ne peut pas lutter contre des gens qui vivent de produire avec régularité des pièces d'opinions qui feront du buzz, et répètent les mêmes arguments sans se soucier de leur solidité.

J'ai tenté d'apporter du concret, mais les barrières sont immenses. Quant aux jugements de valeur, c'est mignon de critiquer ça sur un forum féministe ou tout le monde y va de son petit avis sur tout. Mais dire franco qu'un truc est médiocre ou exploitatif, on peut pas si ce n'est pas dans les limites tolérées.

J'ai fait des chroniques de livres que j'ai lu: si je suis critique, je passe pour une méchante (alors que c'est une pratique nécessaire et respectable des discussions). Et personne ne les rebloggue, sauf s'il s'agit de la poignée de livres popularisés, et encore. Je peux poster des liens vers des blogs de qualité (the Beheld, Echnide of the snakes) mais elles ne postent pas souvent, et leurs textes ne sont pas flamboyants comme "What is white feminism ?" ou "Why the latest Pixar gets it right !": elles ont peu d'impact.
C'est tout le mécanisme qui est vicieux, et c'est pour ça que vous dites "mais vaut mieux du médiocre que rien du tout". Penser sérieusement qu'en 4000 ans de civilisation occidentale et qu'en 100+ ans de féminisme, personne n'a abordé une question comme le consentement, que personne n'en a fait des versions simples pour enfants ou pour ados, c'est juste absurde  Shocked . On n'y a pas accès, oui: et c'est le noeud du problème.

J'ai vu des centaines de milliers de photos de femmes noires, dévêtues ou pour des shootings de mode, alors que le site du réseau "genre en action" publie avec régularité le travail d'africaines sur le genre (et des interviews de femmes engagées. Il y a de l'excellent). Je n'ai jamais vu ces liens nul part chez toutes ses féministes qui font "du vrai boulot" en ligne. J'ai trouvé le site en cherchant un à un les assoc' qui avaient signées une pétition. C'est dire.
avatar
Carol
Hystérique
Hystérique
Messages : 686
Date d'inscription : 31/07/2013

Re: article sur le consentement

le Dim 23 Aoû 2015 - 12:40
Réputation du message : 100% (2 votes)
Merci pour la réponse, je vais rechercher les deux forums dont tu parles en espérant que la barrière de la langue ne soit pas infranchissable (on est pas toutes/s bilingues).

Pour le coté mignon : désolée si ma demande t'as paru agressive, c’était pas le but.

Tu dis qu'il est impossible de dire qu'un "truc est médiocre ou exploitatif", pourtant tu le fais régulièrement ici.
Perso, cela ne me dérange pas (que tu le fasse), ce qui m'ennuie c'est que tu reste dans le vague, tu lâche ta bombe et puis plus rien ce qui te donne un coté "moi je sais et pas vous et je ne vous transmettrai pas mon savoir" plutôt gênant à mon goût.

Qui a dit que rien n'avait été fait à propos de l'explication du consentement (ou n'importe quel autre sujet) avant les strips linkés par Nurja?
Une partie des gentes ici font tourner leurs découvertes sur internet, y'a du bon, du moins bon, mais encore une fois, si tu as accès à des supports plus efficaces, fait tourner, je ne pense pas que je serais la seule intéressée.

Pour ce qui est des critiques de la culture mainstream qui seraient plus diffusées et plus populaire que des critiques sur des objets culturels peu diffusés mais plus intéressant au niveau du contenu : Il est effectivement dommage que ces œuvres restent dans l'ombre mais soyons pragmatique, critiquer des œuvres très problématiques à fortes diffusions qui influencent de façon néfaste des générations entières est pour moi essentiel.

Un exemple pour illustrer mon propos :

Je suis actuellement une formation pour adulte.
Nous sommes 9 en cours (8 femmes et 1 homme entre 25 et 55 ans). 3 des femmes ont lu 50 nuances de gris, 4 sont aller le voir au cinéma, une a détesté, les autres ont adoré mais aucune n'a relevé que "l'histoire d'amour" qui y est représentée est abusive, que la femme est manipulée et que l'homme est un pervers. Culture du viol? connait pas Sad .
Quand j'ai pointé du doigt les représentations néfastes, j'ai été rejetée comme l'emmerdeuse de service qui voit le mal partout.
Même chose quand j'ai eut l’idée fumeuse de parler de Twilight avec les copines de ma fille de 12 ans. "Edward, il est trop beau, et puis il l'a manipule pas, il l'aime. En plus ils ont un bébé à la fin c'est trop choopi kawai" (je caricature a peine).

Ces personnes ne sont ni plus bête ni plus mauvaise que vous et moi. Elles portent encore les œillères que la société patriarcale leur a imposé et si des "strips prémâchés et mal dessinés" peuvent les amenés à s’interroger, je prend.

Après, on est d'accord, il faut savoir aller plus loin une fois la prise de conscience faite.

_________________
Anciennement connue ici sous le pseudo de Michonne  

avatar
Lollipop
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Grand⋅e Prêtre⋅sse
Messages : 841
Date d'inscription : 28/11/2013

Re: article sur le consentement

le Dim 23 Aoû 2015 - 12:55
Tu dis qu'il est impossible de dire qu'un "truc est médiocre ou exploitatif", pourtant tu le fais régulièrement ici.
Perso, cela ne me dérange pas (que tu le fasse), ce qui m'ennuie c'est que tu reste dans le vague, tu lâche ta bombe et puis plus rien ce qui te donne un coté "moi je sais et pas vous et je ne vous transmettrai pas mon savoir" plutôt gênant à mon goût.

Je fais ça parce que c'est le seul moyen de ne pas me faire bannir immédiatement. Par les standards féministes actuels, je suis tout à la fois sexiste (je devrais être un mec en fait), raciste (big time, apparemment, je n'écoute pas les bons opprimés... Et ceux de la ville où j'ai grandi ne comptent pas), transphobe (big time), je suis tout à la fois classiste et essentialiste et conservatrice. Le plus régulièrement, on m'accuse d'être masculine. Bref: problématique et pas safe. La seule façon que j'aurais de répondre, serait de faire un grand récit tragique de ma santé mentale, de mon enfance, de ma sexualité. Trois choses privées et intimes. Quant aux autres choses que je fais, il faudrait que je les vende comme action féministe, ce qui n'est pas vrai.

Je n'aime pas faire du "hit and run" ou rester vague, mais c'est la seule façon que j'ai de rester honnête tout en gardant la possibilité de m'exprimer.

Ces personnes ne sont ni plus bête ni plus mauvaise que vous et moi. Elles portent encore les œillères que la société patriarcale leur a imposé et si des "strips prémâchés et mal dessinés" peuvent les amenés à s’interroger, je prend.

Apres, on est d'accord, il faut savoir aller plus loin une fois la prise de conscience faite.

Voilà, mais essaie de trouver un blog comme "le cinéma est politique" qui s'intéresse pas au vilain blanc qui baise la jolie cisféministe guerrière, mais qui étudie les conditions d'emploi, les trajectoire de carrière des hommes et des femmes, les films alternatifs, les films étrangers, les écoles de formation, l'évolution des genre, qui se demande quelles femmes ont été laissées dans l'ombre. Il n'y a quasiment rien.
takamine
Poilu⋅e
Poilu⋅e
Messages : 111
Date d'inscription : 12/07/2015

Re: article sur le consentement

le Dim 23 Aoû 2015 - 13:18
mais pourquoi tout mes post sont effacé ?? je parlais du consentement en passant par marx la boétie et Spinoza .. c est fou ca ou est le hs ???

_________________
..je suis un monde ignoré illuminé par d'éclatantes aurores ! ..
avatar
Iridacea
Modératrice
Modératrice
Messages : 2911
Date d'inscription : 12/05/2015

Re: article sur le consentement

le Dim 23 Aoû 2015 - 13:20
Réputation du message : 100% (1 vote)
Si tu as écrit beaucoup de posts à la suite, ça a peut-être été considéré comme du floodage.
Après je n'ai pas vu lesdits messages, donc j'ignore leur contenu.

_________________
Virago soupe au lait, tatillonne et pontifiante.

--> Matérialiste tant qu'il le faudra. <--
Christine Delphy a écrit:Aucun degré d’empathie ne peut remplacer l’expérience. Compatir n’est pas pâtir.
Contenu sponsorisé

Re: article sur le consentement

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum