Derniers sujets
Présentation de MickaëlAuroraAujourd'hui à 6:51ReikoC'est quoi "être une femme" ?Aujourd'hui à 6:40ReikoVidéos et films féministesAujourd'hui à 5:34DihyaPétition: " Fermez tous les comptes qui tweetent des menaces de viol envers les femmes ! "Hier à 22:17Irjaréfléchir à plusieurs pour rélféchir plus vite!! :)Jeu 14 Déc 2017 - 13:53TortueSalut à tou.te.sMar 12 Déc 2017 - 17:18Ale.bonjour tout le mondeMar 12 Déc 2017 - 1:15AraignéePedro KazumiMar 12 Déc 2017 - 0:48AraignéeD'où vient l'essentialisme ?Lun 11 Déc 2017 - 15:33TortueListe de qualités essentielles à un petit ami d'une féministeJeu 7 Déc 2017 - 17:35TortueURGENT Réédition : "Notre corps, nous même"Jeu 7 Déc 2017 - 0:39AëlloonJe veux des Poches!!Mer 6 Déc 2017 - 22:52AëlloonPrésentation de Maerlynn (:Mar 5 Déc 2017 - 16:59TortueUne fille au pays des hommes menus, récits colorésDim 3 Déc 2017 - 8:46DihyaThe man-woman wars récits colorésDim 3 Déc 2017 - 4:15ReikoIntersectionalité et paradigmes apparentésDim 3 Déc 2017 - 2:05Black Swan[Article] Mélanie Gourarier. « La séduction alpha mâle s’inscrit dans un continuum de pratiques violentes »Sam 2 Déc 2017 - 15:19Dihya[Radio] Emissions féministes (ou sujets qui nous concernent)Mer 29 Nov 2017 - 9:12Coquelic0tVos films (vraiment) féministesLun 27 Nov 2017 - 17:08erulelyakotavaLun 27 Nov 2017 - 11:56Luce#BoycottWebedia et #BalanceTonForumVen 24 Nov 2017 - 10:07Klazoo LexisFéminisme culturel vs. féminisme radicalMar 21 Nov 2017 - 13:40Tortuefemmes enceintes versus personnes enceintesMar 21 Nov 2017 - 11:20IridaceaLes talons cornés : "horribles", "intolérables" et "anti-sexy"Dim 19 Nov 2017 - 17:25erulelyaFaut-Il Porter Un Soutien-Gorge ? - Article.Ven 17 Nov 2017 - 20:42Ceridwen0813Luce en lutte : rendre la langue française non sexisteVen 17 Nov 2017 - 12:33erulelyaBizutage en médecine à l'université de caen = Enseignement du sexisme ?Jeu 16 Nov 2017 - 11:31michekhenBonjour ! Moi, Je.Lun 13 Nov 2017 - 16:18Un HommePeggy SastreSam 11 Nov 2017 - 4:12Klazoo LexisHelloVen 10 Nov 2017 - 11:15IridaceaBoujour à vous Dim 5 Nov 2017 - 20:50IridaceaMorg@neDim 5 Nov 2017 - 18:30Iridacea

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Invité
Banni·e
Messages : 7505
Date d'inscription : 04/08/2011

SAP : Syndrôme d'Aliénation Parentale

le Dim 19 Mai 2013 - 11:28
Je suis en train de regarder le documentaire sur le SAP, partagé par DikéJu et disponible ici.

Couple déchiré, enfant otage

L'émission : Lorsque des parents se séparent, certains enfants sont parfois manipulés par l'un des parents. Ils développent alors le syndrome connu par les spécialistes comme l'aliénation parentale : l'enfant devient un outil de la guerre que se livrent les parents et rejette violemment l'un d'eux. Ainsi, Anne, 6 ans, fond en larmes lorsqu'elle voit son père. Sa mère tente par tous les moyens, dont des accusations mensongères, de le faire disparaître de leur vie. La fille âgée de 7 ans de Richard a de telles crises d'angoisse qu'elle est parfois hospitalisée. Des pères et des mères témoignent de ce phénomène, face auquel la justice et la police disposent de peu de moyens.

Dans ce reportage sur le SAP, on voit des enfants qui pleurent, voire font des véritables crise de panique (notamment une certaine Laurence, fille d'un certain Richard), en voyant leur père... Bon qu'il y ait de la manipulation dans certains cas, OK, mais j'ai du mal à croire qu'il n'y ait que ça (en particulier dans les cas de graves crises de panique...)

Je me suis dit qu'il faudrait créer un topic pour assembler les infos qu'on a ce sujet.

En cherchant sur le forum, j'ai retrouvé un post de cleindo qui expose bien les choses Very Happy ici


Qu'est ce que le SAP ?

LE SAP est une théorie posée en 1985 par richard Gardner qu'il a exposé dans de nombreux livres.

Gardner explique que les accusations de violences ou d'abus n'ont aucun fondement et que ce ne sont jamais que des manoeuvres frauduleuses de la part de femmes prêtes à tout pour que les pères ne voient plus leurs enfants, c'est quelque chose qu'on entend relativement souvent, son discours est extrêmement populaire au canada ou les asso de défense des pères sont très actives, on entend cette théorie de plus en plus souvent en europe et en france.

Même si ça parait peu croyable, c'est là que ça devient ahurissant:
Gardner fonde sa théorie sur le fait que toutes les paraphilies (c'est à dire les déviances, zoophilie nécrophilie pédophilie coprophilie etc) assurent la survie de l’espèce en stimulant la procréation .
Il affirmait que les femelles humaines seraient naturellement « passives » et que le viol ou l’inceste résulteraient de cette passivité: il déclarait en effet que la passivité sexuelle des femmes les conduisait à devenir des victimes masochistes de viol, des victimes qui « ressentent du plaisir à être battues, ligotées et soumises à des mauvais traitements », comme si c’était là « le prix qu’elles sont prêtes à payer pour obtenir la gratification de recevoir du sperme » (Gardner, True and False Accusations, note 27, 26).

Continuons un peu plus loin:
Gardner déclarait que les activités sexuelles entre les adultes et les enfants feraient « partie du répertoire naturel de l’activité sexuelle humaine » (Gardner, "True and False Accusations", note 27, 24)
Très proche de la NAMBLA (North American Man Boy Love Association, association, créée en 1978, qui se décrit comme une « organisation politique pour les droits civiques et l’éducation » dont le but est de «mettre fin à l’oppression dont sont victimes les hommes et les garçons qui entretiennent des rapports consentants », Gardner a activement œuvré pour l’abolition du signalement obligatoire d’agressions sexuelles sur mineurs, pour l’abolition de la garantie de protection pour les professionnels signalant un cas de maltraitance sur enfant.

Les relations et conséquences entre SAP et garde

Les origines et l’utilisation du SAP montrent qu’il est un outil politique et légal inventé et utilisé pour protéger les agresseurs d’enfants de poursuites judiciaires et pour promouvoir leurs contacts sans entrave avec ces enfants au travers d’ordonnances judiciaires leur en attribuant la garde totale.
Le SAP considère que les femmes et les enfants enfreignent les règles du patriarcat lorsqu’ils se permettent de manquer de respect ou lorsqu’ils refusent de faire preuve de respect à l’égard des hommes.
Le SAP présume a priori que toute plainte de violence masculine est nécessairement infondée .

Quelques citations de Gardner:
Western society is excessively moralistic and punitive toward pedophiles. The Draconian punishments meted out to pedophiles go far beyond what I consider to be the gravity of the crime.

Gardner, R.A. (1991), Sex Abuse Hysteria: Salem Witch Trials Revisited, Cresskill, NJ: Creative Therapeutics, 118.
=>Traduction :
La société occidentale est excessivement moralisatrice à l'égard des pédophiles. A mes yeux, les punitions draconiennes infligées aux pédophiles vont bien au-delà de la gravité des faits qu'on leur reproche.


Of relevance here is the belief by many of these therapists that a sexual encounter between an adult and a child--no matter how short, no matter how tender, loving, and non-painful--automatically and predictably must be psychologically traumatic to the child
Gardner, R. A. (1992), "True and false accusations of child sex abuse", Cresskill, NJ: Creative Therapeutics, pp. 670.
=>Traduction :
Il est important de souligner ici que beaucoup de ces thérapeutes croient qu’une rencontre sexuelle entre un adulte et un enfant – même brève, même tendre, aimante et non douloureuse – est automatiquement et immanquablement traumatisante pour l’enfant.


He has to be helped to appreciate that, even today, it is a widespread and accepted practice among literally billions of people. He has to appreciate that in our Western society especially, we take a very punitive and moralistic attitude toward such inclinations. He has had a certain amount of bad luck with regard to the place and time he was born with regard to social attitudes toward pedophilia

Gardner R. A., "True and false accusations of child sex abuse", Cresskill, NJ: Creative Therapeutics. 1992, p. 593.
=>Traduction (parlant du père incestueux):
On doit l’aider à reconnaître que, même aujourd’hui, [la pédophilie] est une pratique largement répandue et acceptée, littéralement, par des milliards de gens. Il doit considérer que, dans notre société occidentale en particulier, nous avons une attitude très punitive et moralisante envers de telles tendances. En fait, il a simplement été quelque peu malchanceux d'être né en ce lieu et en cette époque pour ce qui est des attitudes sociales à l’égard de la pédophilie.


Sur l'article l'article Wikipédia sur le SAP (sans doute écrit en parti par des mascucu), je lis :

Pour Gardner, l'abus sexuel est vécu de façon traumatique par l'enfant si la société juge cet acte négativement, ce qui pour lui est trop souvent le cas : « un parent parfait, ça n'existe pas. L'exploitation sexuelle d'un enfant doit être mise dans la liste des aspects négatifs, mais l'enfant doit aussi apprécier les aspects positifs ».
What a Face

Il y a aussi interview de Gérard Lopez
j’ai entendu parler de cette construction complètement idéologique qui fait florès dans les tribunaux, c’est parfait !

Mais vous vous rendez compte ? Si un parent, quand il y a un problème de droit de garde ou un divorce allègue quelque chose contre l’autre parent, bien entendu, c’est dû à ce fameux Syndrome d'Aliénation Parentale.

Il y a un problème ! Le Syndrome d'Aliénation Parentale a été inventé de toutes pièces par un pédopsychiatre américain qui s’appelle M. Gardner qui avait des opinions très curieuses sur la pédophilie.

Il écrivait grosso modo que seuls les juifs avaient pénalisé la pédophilie et que les excès actuels de pénalisation de la pédophilie étaient dus à une dérive de la civilisation judéo-chrétienne. Je ne sais pas si vous voyez un petit peu ce que ça veut dire ?

L’ami intime de M. Gardner était un pasteur qui s’appelait Underwager qui, lui, avait été mis en examen pour des viols ou des agressions sexuelles commises sur ses filles.

Le Syndrome d'Aliénation Parentale n’a jamais bénéficié d’une étude scientifique.

Les statistiques qui sont brandies ne sont pas prouvées. Comment voulez-vous faire des statistiques sur les maltraitances aux petits enfants ? Ce n’est pas possible.

Les statistiques que nous avons qui sont énormes, qui viennent du Ministère de l’intérieur, concernent évidemment les adultes ou les jeunes adultes, pas les enfants.

On ne peut pas faire d’enquête de victimisation sur les enfants. Donc vraiment, c’est absolument absurde.

Que parfois, certains enfants soient manipulés, instrumentalisés par l’autre parent, qu’il y ait des conflits de loyauté, qu’il y ait même des manipulations importantes, c’est fort possible. C’est un travail individuel. Chaque cas est individuel. Ça demande beaucoup de temps, beaucoup de connaissances, et le Syndrome d'Aliénation Parentale c’est vraiment un saupoudrage.

Bref, si vous avez d'autres articles.... Cool
avatar
Corentin
Banni·e
Messages : 512
Date d'inscription : 26/04/2013
http://www.youtube.com/user/TheSilibili?feature=mhee

Re: SAP : Syndrôme d'Aliénation Parentale

le Dim 19 Mai 2013 - 11:41
mon pére avait le même souci avec moi quand mes parent on divorcé, il m'a expliquer récemment que les pére sont trés désavantager lors d'un porcédure de divorce et de la garde des enfants, mon pére qui n'a jamais fait de mal a personne a été accusé de toute les saloperie possible, sauf la pédophilie mais il s'en est fallut de peu, l'enfant n'est pas un outil pour régler les probléme du couple, cces couples sont des gens irresponsable...

_________________
Nous les celtes, nous n'avons peur de rien même de la mort car nous savons que notre âme ira au paradis avant notre ressurection.
avatar
l'elfe
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1731
Date d'inscription : 10/12/2012
http://lesquestionscomposent.fr

Re: SAP : Syndrôme d'Aliénation Parentale

le Lun 20 Mai 2013 - 12:59
Le SAP est une imposture imaginée par Gardner, un misogyne notoire qui défend la pédocriminalité.
Plein d'articles sur sisyphe
Syndrome d'Aliénation Parentale

_________________
Question Les Questions Composent Question
avatar
Invité
Invité

Re: SAP : Syndrôme d'Aliénation Parentale

le Mer 22 Mai 2013 - 20:49
Je peux pas m'empêcher en lisant ce fil de penser à certains éléments de mon histoire familiale. Je dis pas du tout ça pour appuyer l'idée que le SAP existe, mais la phrase « Sa mère tente par tous les moyens [...] de le faire disparaître de leur vie. » (j'ai coupé volontairement) résonne vachement avec mon expérience. Y'a pas d'autre moyen de le dire, si ma mère avait pu effacer l'existence de mon père, elle l'aurait fait.

Bon, faut dire que c'était bien parti : après le divorce (j'avais 2 ans et demie, et mes parents étaient séparés de fait depuis quelque temps déjà), mon père ne s'est pas soucié de moi jusqu'à mes 5 ans. Quand il l'a fait, ma mère s'est opposé en justice à ses droits de visite et d'hébergement, elle disait que mon père était dangereux pour moi. Il y a eu une enquête sociale, où je me souviens avoir déclaré que mon père « avait le diable dans le ventre », phrase qui venait directement de ma mère.

Ensuite, quand mon père a commencé à exercer ses droits de visite, elle raconte que je faisais des crises terribles au début, ce dont je ne me souviens pas, mais en même temps, voir un père que je n'avais pas vu depuis 3 ans, dont je n'avais entendu que du mal, et sentir l'angoisse de ma mère avec toute la sensibilité dont j'étais capable à l'époque, je pense qu'il y avait en effet de quoi faire des grosses crises.

Quelques années plus tard, quand mon père a commencé à m'agresser sexuellement puis m'a violé, je n'en ai parlé à personne et je pense qu'aux facteurs « habituels » (emprise de l'agresseur, sentiment de honte, etc) se sont ajoutés d'une part le fait que je ne me sentais en sécurité auprès d'elle pour en parler (puisqu'en pratique c'était plutôt moi qui tentait d'assurer sa stabilité émotionnelle), et d'autre part le problème que mon histoire, réelle, se « superposait » avec les fantasmes de ma mère, et que c'est comme si j'étais en partie dépossédé de mon ressenti à moi (je sais pas si je l'explique bien, c'est un truc dont j'ai encore beaucoup de mal à me défaire aujourd'hui).

Bref, des années plus tard quand j'en ai parlé et ai porté plainte, lors de l'enquête il y a une une expertise psychologique sur ma personne pour évaluer ma crédibilité (aucune sur mon père !) et entre autre j'ai décrit ma relation avec ma mère comme idéale pour ne pas dire idyllique, ce qui était loin évidement loin d'être vrai et a fait tiquer la psy, à raison. Là où je suis plus du tout d'accord (et on raccroche avec le sujet du fil), c'est qu'elle en a tiré la conclusion que ma parole n'était pas crédible. Bon, l'affaire aurait sans doute été classée faute de preuve même sans ça (et ça me semble logique) sauf que du coup le substitut du proc m'a assez ouvertement traité de menteur en m'annonçant la chose (en présence de mon père) et c'est peu dire que je l'ai mal vécu.

Voilà, donc je sait pas si le SAP existe, ça dépend ce qu'on met derrière, clairement je retrouve dans mon histoire avec ma mère des trucs qui y font penser. Mais qu'il existe ou pas, en déduire que c'est systématiquement l'explication la plus probable en cas de dénonciation de violences (sexuelles) après divorce difficile, ça serait une énorme erreur de logique, avec des conséquences humaines désastreuses.

J'ai l'impression d'avoir subi une triple peine : aux violences subies de la part de mes deux parents, s'ajoutait celle de voir niée ma parole sur l'une en raison de l'autre.
avatar
l'elfe
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1731
Date d'inscription : 10/12/2012
http://lesquestionscomposent.fr

Re: SAP : Syndrôme d'Aliénation Parentale

le Mer 22 Mai 2013 - 21:18
Terrible ton histoire Numa Sad

En fait d'après un article que j'ai lu sur le site sisyphe.org (désolée je ne sais plus lequel) il arrive effectivement que des enfants se mettent à détester un de leurs parents, en partie à cause de conflits entre les parents, mais d'après des psychologues un peu plus sérieux que Gardner, ça démontre que les deux parents ont un problème, et pas que le parent accusateur (presque toujours la mère selon Gardner) est folle et que le pauvre papa est innocent. C'est ce que tend à confirmer ton expérience.
De plus tu as certes ressenti la peur ou la répulsion de ta mère vis à vis de ton père… Mais d'un autre côté est-ce que tu dirais que c'est totalement une aliénation, des fantasmes? Pour qu'il commette de tels actes, j'imagine que c'était quelqu'un de violent, même si ça ne se voyait pas forcément (désolée je sais pas si je m'exprime très bien…). Je veux dire, une personne respectueuse et pacifiste ne se met pas à faire ce genre de choses, comme ça, du jour au lendemain. Quant à répéter les propos de ta mère au sujet de ton père, j'ai du mal à vraiment y voir une aliénation, car tous les enfants font ce genre de choses, ils répètent ce que leurs disent les gens qui s'occupent d'eux. De même il me semble logique qu'un enfant élevé par sa mère ait peur de ce dont elle a peur, sans aller jusqu'à parler d'aliénation, je parlerais plutôt de transmission d'émotions. Excuse-moi si je parle de choses que je comprend pas, tu dois savoir mieux que moi sur ce sujet, mais en tous cas j'ai du mal à voir ça sous l'angle du SAP sans partir dans des trucs qui me paraissent pas très logiques. c'est comme si on disait que les enfants qui ont peur des chiens parce que leurs parents ont peur des chiens sont aliénés et manipulés. Ils sont pas aliénés, ils sont sensibles et ils comprennent les choses.

La dangerosité du SAP c'est justement de dédouaner les agresseurs et les hommes violents et d'empêcher tout recours à la justice ou aux institutions des mères qui essaient de protéger leurs enfants… Ce qui ne veut pas dire qu'elles sont des mères parfaites (d'ailleurs je trouverais difficile d'être une mère parfaite dans un tel contexte) et qu'elles ne transmettent pas à leurs enfants leurs propres névroses. Mais les théories de Gardner sont ouvertement misogynes et invalident dangereusement la parole des enfants.

y a un truc particulièrement pervers dans son échelle d'évaluation de la véracité des paroles de l'enfant affirmant avoir subi une agression sexuelle. La présence du SAP est un critère qui invalide sa parole, tandis que l'invalidité de sa parole est un indice de l'existence d'un SAP. Autrement dit s'il est aliéné alors il ment, et puisqu'il ment, alors il est aliéné. On voit là toute la logique, l'impartialité et la rigueur scientifique de gardner.

_________________
Question Les Questions Composent Question
avatar
LuxLisbon
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e
Messages : 304
Date d'inscription : 19/05/2013

Re: SAP : Syndrôme d'Aliénation Parentale

le Jeu 23 Mai 2013 - 19:11
J'ignorais que ça allait aussi loin. Ce Gardner est vraiment très dangereux, à développer des théories pareilles !

Néanmoins, il est vrai que les enfants deviennent souvent l'enjeu d'une destruction de l'autre lors d'un divorce. La société considérant les femmes comme davantage capables de s'occuper des enfants, il est vrai que le préjudice est souvent du côté des hommes — mais encore une fois, cela ne justifie en rien les actions masculinistes ou les bêtises proférées par les membres de SOS Papa...
J'ai néanmoins dans mon entourage l'exemple d'un homme accusé à tort lors d'un divorce d'avoir abusé de ses enfants. Il a passé une nuit en garde-à-vue, ce qui l'a complètement traumatisé.
C'est là où ça devient dramatique : comment démêler le faux du vrai ? Et pas seulement dans les histoires de divorce, d'ailleurs ; on se souvient du drame de l'affaire d'Outreau... La parole de l'enfant est précieuse, mais forcément parfois plus fluctuante que celle des adultes.
avatar
Elfvy
Hystérique
Hystérique
Messages : 721
Date d'inscription : 25/03/2012
http://parlerpourexister.wordpress.com/

Re: SAP : Syndrôme d'Aliénation Parentale

le Jeu 23 Mai 2013 - 19:20
Spoiler:
Dans l'affaire Outreau, des enfants ont réellement été abusés...

Bon sinon, le SAP ça me donne juste envie de vomir. J'ai pas grand chose à dire.

_________________
Si tu es neutre dans une situation d'injustice, tu as choisi le camp de l'oppresseur. - Desmond Tutu
avatar
Araignée
Héroïne/Héros
Héroïne/Héros
Messages : 4542
Date d'inscription : 02/09/2012

Re: SAP : Syndrôme d'Aliénation Parentale

le Jeu 23 Mai 2013 - 22:05
@LuxLisbon : en fait, si dans les cas de divorces, la garde est plus souvent accordée au femmes qu'aux hommes, c'est simplement parce que les hommes la demande moins souvent (effectivement parce que la société nous éduque dans l'idée que ce sont les femmes qui sont le plus à même de s'occuper des enfants, mais ce ne sont pas les décisions de justice qui sont inégalitaires).

@Numa : effectivement, dénoncer un abus sexuel et se voir taxer de meuteur/menteuse, c'est un traumatisme supplémentaire... ne pas être cru(e) (ou qu'on fasse semblant de ne pas nous croire), dans ce genre de cas, c'est d'une rare violence.

_________________
"Il n'y a pas de création sans transgression des normes" (Roland Gori)
avatar
Invité
Invité

Re: SAP : Syndrôme d'Aliénation Parentale

le Ven 24 Mai 2013 - 13:45
@l'elfe a écrit:En fait d'après un article que j'ai lu sur le site sisyphe.org (désolée je ne sais plus lequel) il arrive effectivement que des enfants se mettent à détester un de leurs parents, en partie à cause de conflits entre les parents, mais d'après des psychologues un peu plus sérieux que Gardner, ça démontre que les deux parents ont un problème, et pas que le parent accusateur (presque toujours la mère selon Gardner) est folle et que le pauvre papa est innocent. C'est ce que tend à confirmer ton expérience.
Oui, clairement, ce n'est pas parce qu'un des parents a des torts/un problème que l'autre est blanc comme neige. Même sans parler des agressions sexuelles, mon père (et sa famille avec lui) sont complètement rentrés dans le jeu de ma mère, cette petite géguerre où je n'étais qu'un pion, alors que j'aurais tellement eu besoin d'être considéré pour moi-même et pas comme une extension de ma mère. Dans un sens, on peu dire qu'ils renforçaient quelque part la relation fusionnelle malsaine que j'avais avec elle.

De plus tu as certes ressenti la peur ou la répulsion de ta mère vis à vis de ton père… Mais d'un autre côté est-ce que tu dirais que c'est totalement une aliénation, des fantasmes? Pour qu'il commette de tels actes, j'imagine que c'était quelqu'un de violent, même si ça ne se voyait pas forcément (désolée je sais pas si je m'exprime très bien…).
Sérieusement, je pense que c'est difficile à dire. Je suis assez intimement persuadé, mais ce n'est que mon ressenti, que la volonté de ma mère de m'éloigner de mon père était surtout dicté par une certaine possessivité et le traumatisme très fort que son mariage raté lui avait causé, plus que par une volonté rationnelle de me protéger. Après bien sûr, si ce traumatisme a été aussi important pour elle, c'est probablement entre autres à cause du fait que la personnalité de mon père n'était déjà pas très saine à l'époque... (Pour l'anecdote, elle a aussi mis pas mal d'obstacles entre mon petit frère et son père, même si c'était beaucoup moins fort que pour moi.)

Après, savoir si on peut parler d'aliénation ou pas... je dirais quand même qu'elle arrivait à m'imposer ce que j'étais censé ressentir (pas seulement par rapport à mon père d'ailleurs) sans que j'aie forcément bien conscience à la fin de ce qui venait d'elle ou de moi. Ça me semble quand même pas mal coller.

Ceci dit, je dis pas ça du tout pour appuyer l'existence du SAP, et encore moins les conclusions que les mascucu veulent en tirer. Je veux surtout dire qu'à mon avis le débat ne doit pas être de savoir s'il y a des mères possessives voire aliénantes (ça serait un miracle qu'il n'en existe pas, vu qu'à peu près tout ce qui peut exister de mal existe), mais de savoir ce que ça implique comme conséquence : en fait à peu près rien, sauf que les enfants en question ont encore plus besoin d'être aidés et protégés.

La dangerosité du SAP c'est justement de dédouaner les agresseurs et les hommes violents et d'empêcher tout recours à la justice ou aux institutions des mères qui essaient de protéger leurs enfants…
On est bien d'accord ! Les défenseurs du SAP ont un gros point en commun avec les mères possessives manipulatrices qu'ils prétendent dénoncer : ils se fichent de l'enfant et ne le voient qu'à travers le prisme de l'autre parent.
avatar
l'elfe
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1731
Date d'inscription : 10/12/2012
http://lesquestionscomposent.fr

Re: SAP : Syndrôme d'Aliénation Parentale

le Ven 24 Mai 2013 - 23:18
C'est clair que les enfants utilisés comme pions dans les conflits de séparation ça doit être horrible pour eux…
Je l'ai pas vécu personnellement mais quand je m'occupais d'enfants y en a eu quelques-uns dans ce cas et j'étais vraiment triste pour eux No ils souffrent beaucoup et franchement tout le monde s'en FOUT de ce qu'ils ressentent, ils sont là pour que les adultes puissent décider qui est bon/méchant/qui est le meilleur parent. Berk…

_________________
Question Les Questions Composent Question
avatar
LuxLisbon
Insatisfait⋅e
Insatisfait⋅e
Messages : 304
Date d'inscription : 19/05/2013

Re: SAP : Syndrôme d'Aliénation Parentale

le Sam 25 Mai 2013 - 1:14
@Elfvy a écrit:
Spoiler:
Dans l'affaire Outreau, des enfants ont réellement été abusés...
Je sais. Mais il y a eu des personnes incarcérées pendant des années alors qu'elles n'avaient rien fait...
avatar
l'elfe
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 1731
Date d'inscription : 10/12/2012
http://lesquestionscomposent.fr

Re: SAP : Syndrôme d'Aliénation Parentale

le Sam 25 Mai 2013 - 10:04
d'après Chérif, l'ainé des enfants, sur les 11 finalement relachés par la justice, 9 sont coupables. Et ça ne veut pas dire que les 2 restants sont innocents, simplement qu'il en reconnait 9.

_________________
Question Les Questions Composent Question
ko
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n
Messages : 2499
Date d'inscription : 31/10/2011

Re: SAP : Syndrôme d'Aliénation Parentale

le Mar 25 Fév 2014 - 9:28
Cet article, auquel je reproche son absence de mise en contexte; rien sur Bensussan alors qu'il a dit pas mal de conneries par le passé, rien sur Gardner non plus, rien sur l'instrumentalisation du SAP par des ex-conjoints manipulateurs.  Rolling Eyes 
http://rue89.nouvelobs.com/2014/02/24/lalienation-parentale-pathologie-france-tarde-a-reconnaitre-250123
avatar
cleindo
Amazone
Amazone
Messages : 2931
Date d'inscription : 20/01/2012

Re: SAP : Syndrôme d'Aliénation Parentale

le Ven 28 Mar 2014 - 13:56
NB: Gardner ne fera plus (directement) de mal à personne vu qu'il a eu la bonne idée de se suicider (d'une dizaine de coups de couteau...)depuis quelques années.

@LuxLisbon a écrit:
@Elfvy a écrit:
Spoiler:
Dans l'affaire Outreau, des enfants ont réellement été abusés...
Je sais. Mais il y a eu des personnes incarcérées pendant des années alors qu'elles n'avaient rien fait...
C'est exact. Le problème est que les enfants qui ont été abusés sont passés à la trappe médiatique. Il ne reste plus dans l'esprit des gens que le fait qu'il y avait eu de fausses accusations, et ça englobe toutes les accusations au final.
C'est une situation absolument terrible que celle des enfants victimes d'Outreau, qui n'est d'ailleurs tjs pas réellement demêlée (leur situation juridique est super floue, etc, je vais essayer de retrouver un article -effroyable- sur le sujet)

Edit: le voila: http://www.crifip.com/articles/le-scandale-cache-des-enfants-d-outreau-exiles-puis-administrativement-bannis.html (ça m'avait révolté quand j'avais lu ce truc, et fait froid dans le dos!)
avatar
cleindo
Amazone
Amazone
Messages : 2931
Date d'inscription : 20/01/2012

Re: SAP : Syndrôme d'Aliénation Parentale

le Ven 28 Mar 2014 - 14:23
et sur le SAP en lui même, tu peux regarder par là: http://contrelesap.canalblog.com/

Contenu sponsorisé

Re: SAP : Syndrôme d'Aliénation Parentale

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum