Derniers sujets
» La porno féministe
par Tortue Hier à 1:20

» "non-binaire" c'est quoi ?
par Alpheratz Hier à 0:11

» Revenu de base
par Tortue Lun 22 Mai 2017 - 16:22

» [Étude] Etat des lieux des connaissances, représentations et pratiques sexuelles des jeunes adolescents
par Iridacea Lun 22 Mai 2017 - 10:13

» L’horreur de la chasse aux sorcières demeure omniprésente dans la culture moderne.
par kekemore Dim 21 Mai 2017 - 20:38

» que pensez-vous de Steven Pinker
par Iridacea Sam 20 Mai 2017 - 12:01

» Bastien Vivès "Une soeur", votre avis ?
par Nurja Ven 19 Mai 2017 - 19:07

» Youtube
par Aëlloon Ven 19 Mai 2017 - 0:57

» Vidéos et films féministes
par Aëlloon Jeu 18 Mai 2017 - 0:49

» Game Of Fraude, la vidéo qui ne ment pas...
par kekemore Mer 17 Mai 2017 - 22:24

» Inclusion de la question animale dans les revendications féministes
par Dihya Mer 17 Mai 2017 - 9:29

» Pour dissuader ses parents de voter fn, une lycéenne de 17 ans présente un exposé de 28 pages
par Aëlloon Lun 15 Mai 2017 - 3:51

» Des petites touches féministes dans la vie de tous les jours
par Aëlloon Lun 15 Mai 2017 - 0:52

» [Article] L’esclavage atlantique et son abolition : plus qu’un simple enjeu de mémoire, un enjeu contemporain de luttes
par Aëlloon Lun 15 Mai 2017 - 0:33

» Présentation: Radically Lena - RadFem
par Claire G. Dim 14 Mai 2017 - 23:39

» Présentation - Fabien
par Aëlloon Dim 14 Mai 2017 - 23:06

» Court-métrage sur l'égalité femmes-hommes dans l'espace numérique.
par BenSet Dim 14 Mai 2017 - 13:55

» Parent par défaut, ou la charge mentale des mères
par Aëlloon Ven 12 Mai 2017 - 22:04

» Demande de documentation sur les stratégies militantes non-safe reposant sur des analogies entre oppressions
par Aëlloon Ven 5 Mai 2017 - 23:53

» La santé pour les garçons féminins
par Reiko Ven 5 Mai 2017 - 17:05

» Bonjour à tous
par onyx Jeu 4 Mai 2017 - 23:34

» [Article] La Russie vote la dépénalisation des violences domestiques
par Araignée Mer 3 Mai 2017 - 18:35

» [Article] La non-mixité de dominants, c'est caca
par Aëlloon Mer 3 Mai 2017 - 2:21

» Chansons féministes
par Iridacea Mar 2 Mai 2017 - 23:51

» Les petites phrases sexistes cultes (suite)
par Iridacea Mar 2 Mai 2017 - 15:38

» [Article] SexNegative ?
par Aëlloon Lun 1 Mai 2017 - 0:12

» Présentation de Skander
par onyx Ven 28 Avr 2017 - 18:10

» [Podcast] Où sont les Mascus ? Dans la Forêt !!
par onyx Jeu 27 Avr 2017 - 23:07

» La prostitution masculine est-elle différente ?
par shun Mer 26 Avr 2017 - 15:18

» Doc: " Tampon, notre ennemi intime "
par Aëlloon Mar 25 Avr 2017 - 23:12

» [Pétition] Appel au défenseur des droits, endométriose : sexisme médical et défaut d'accès aux soins
par Iridacea Mar 25 Avr 2017 - 22:49

» [Ressources] La transphobie
par erulelya Dim 23 Avr 2017 - 21:55


Mot "race" supprimé de la Constitution

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Mot "race" supprimé de la Constitution

Message par Invité le Lun 20 Mai 2013 - 17:37

Il faut toutefois envisager que certaines églises/cathédrales, compte tenu du contexte historique, font partie du patrimoine architectural et revêtent un intérêt autre que purement religieux. Statut auquel pourraient sans doute prétendre certaines mosquées, synagogues et autres bâtiments. Pour le reste, tout à fait d'accord, la remise en cause du concordat en Alsace-Moselle n'a que trop traîné par exemple. Ou alors y intégrer l'Islam, par souci d'équité.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mot "race" supprimé de la Constitution

Message par Grunt le Lun 20 Mai 2013 - 17:58

Van Poppel a écrit:Il faut toutefois envisager que certaines églises/cathédrales, compte tenu du contexte historique, font partie du patrimoine architectural et revêtent un intérêt autre que purement religieux.
Tout à fait. Mais alors, s'il s'agit du patrimoine de l'humanité, entretenu avec des fonds publics, il ne saurait être question d'accorder un quelconque privilège à une religion quelconque pour s'en servir.
Autrement dit il faudrait les mettre à disposition, comme une salle des fêtes. A prix constant quel que soit l'usage (célébrer une messe, faire un concert de metal, organiser une partouze..).
Je n'ai pas l'impression que ces bâtiments, entretenus avec des fonds publics, soient autant détachés du culte.
Ou alors, l'église catholique se les réserve, et se démerde avec son propre fric pour les entretenir, les chauffer, etc.

Statut auquel pourraient sans doute prétendre certaines mosquées, synagogues et autres bâtiments. Pour le reste, tout à fait d'accord, la remise en cause du concordat en Alsace-Moselle n'a que trop traîné par exemple. Ou alors y intégrer l'Islam, par souci d'équité.
Voilà. Aborder réellement la question de la laïcité, en prenant en compte l'islam au passage, et pas aborder le "problème" de l'islam sous prétexte de laïcité.
avatar
Grunt
Banni·e

Messages : 2074
Date d'inscription : 27/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mot "race" supprimé de la Constitution

Message par abd_salam le Lun 20 Mai 2013 - 21:05

@l'elfe a écrit:et puisque ce qui pose problème c'est d'occuper la rue, pourquoi on leur interdit de prier ? C'est complètement débile. "Manipulation de l'opinion" en priant non mais je rêve de lire de telles foutaises…

J'adore, après les gens dont le jugement est faussé par le racisme, les gens dont l'opinion est faussé par de bonnes intentions anti-racistes...

Pour occuper l'espace public, on doit demander la permission... occuper la rue à l'arrache sert à manipuler ton opinion en se posant en victime, comme on peut le constater :
- oh, les pauv' choux, on leur interdit de prier !
La preuve que ça marche.

Prier dans la rue à l'arrache sert à manipuler les opinions, en provocant les extrêmistes de l'autre camp, et à se poser en victime si les autorités interviennent ou si le public râle... :dents

Si en plus on parvient à fédérer les musulmans modérés contre les faux xénophobes et les vrais xénophobes, on décroche le pompon ! et on gagne la grosse cagnotte si les modérés des deux parties se radicalisent !

_________________
Like a Star @ heaven  Unus quisque sibi deum fingit    Arrow

Le racisme n'est pas en soi un système, pas plus que la tolérance n'est par définition un système.
avatar
abd_salam
Banni·e

Messages : 418
Date d'inscription : 18/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mot "race" supprimé de la Constitution

Message par Arrakis le Lun 20 Mai 2013 - 21:51

J'aime beaucoup cette réaction acerbe publiée sur le site du PIR, qui date de la proposition de loi (la partie "sérieuse" est en E)...

Sinon, abd salam et van poppel, ça ne vous dérange pas de caricaturer les propos des intervenants ("ooooh, mais vous croyez que ce sont que des gentils bisounours, martyrisés par un Méchant Etat que vous diabolisez, qui veulent prier dans la rue, petits naïfs que vous êtes, heureusement que j'y vois plus clair que vous". Je serais curieuse de savoir qui a dit ça...) ?
Et, a fortiori, ça ne vous dérange pas d'ignorer leurs arguments réels, notamment concernant le double standard en vigueur ? (les prières chrétiennes dans la rue, y compris celles qui visent à lutter contre le mariage homo ou à faire pression sur des centres IVG comme Tenon à Paris, ne donnent pas lieu à des déchainements médiatiques et législatifs. Alors même qu'il ne s'agit pas de "simples" prières, mais d'actions ciblées, clairement politiques, visant à "mettre la pression").


Araignée a écrit:Bizarre, les locaux de Le Point ou l'Express n'ont toujours pas été attaqués à la bombe... mais où sont passées ces fameuses émeutes ?
Je dirais que les médias ne joue pas franc jeu... mais ça semble suffire. Un message xénophobe subliminale semble passer.
Ils s'emploient à ne parler que de l'islamisme... à moins que toi tu veux dire que tous les musulmans sont des islamistes ? ou "sans-gènes" ?
Environ la moitié des titres cités parlent d'Islam (ou de Mahomet, pour l'un) et pas d'Islamisme. Je doute donc fortement de la pertinence de ton argument concernant le "non franc-jeu"...
Je n'ai pas compris "un message xénophobe subliminal semble passer" : veux-tu dire que nous, antiracistes paranos, y voyons un message xénophobe à cause de nos fantasmes, ou que les médias parlent d'islamisme pour attaquer l'islam ? Vu ta réponse à Araignée, je pencherais pour le premier, mais ce n'est pas très clair, et j'aimerais autant en avoir la certitude.

Soupirs, plaintes et facepalm n'apporteraient sans doute pas grand chose au sujet, mais le coeur y est, sinon.

_________________
gnome-troll-ver des sables - Classe : Hermaphrodite mystique
Dextérité : 1, Perception des trucs utiles : 2, Perception des trucs inutiles : 22
avatar
Arrakis
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n

Messages : 1810
Date d'inscription : 29/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mot "race" supprimé de la Constitution

Message par l'elfe le Lun 20 Mai 2013 - 21:55

@abd_salam a écrit:
@l'elfe a écrit:et puisque ce qui pose problème c'est d'occuper la rue, pourquoi on leur interdit de prier ? C'est complètement débile. "Manipulation de l'opinion" en priant non mais je rêve de lire de telles foutaises…

J'adore, après les gens dont le jugement est faussé par le racisme, les gens dont l'opinion est faussé par de bonnes intentions anti-racistes...

Pour occuper l'espace public, on doit demander la permission... occuper la rue à l'arrache sert à manipuler ton opinion en se posant en victime, comme on peut le constater :
- oh, les pauv' choux, on leur interdit de prier !
La preuve que ça marche.

tu prend vraiment les gens pour des cons en plus.
on n'a pas à interdire aux gens de prier parce que prier ça ne dérange personne, c'est tout.

_________________
Question Les Questions Composent Question
avatar
l'elfe
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n

Messages : 1739
Date d'inscription : 10/12/2012

http://lesquestionscomposent.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mot "race" supprimé de la Constitution

Message par abd_salam le Lun 20 Mai 2013 - 22:00

@l'elfe a écrit:
@abd_salam a écrit:
@l'elfe a écrit:et puisque ce qui pose problème c'est d'occuper la rue, pourquoi on leur interdit de prier ? C'est complètement débile. "Manipulation de l'opinion" en priant non mais je rêve de lire de telles foutaises…

J'adore, après les gens dont le jugement est faussé par le racisme, les gens dont l'opinion est faussé par de bonnes intentions anti-racistes...

Pour occuper l'espace public, on doit demander la permission... occuper la rue à l'arrache sert à manipuler ton opinion en se posant en victime, comme on peut le constater :
- oh, les pauv' choux, on leur interdit de prier !
La preuve que ça marche.

tu prend vraiment les gens pour des cons en plus.
on n'a pas à interdire aux gens de prier parce que prier ça ne dérange personne, c'est tout.

Bon d'accord, les anti-racistes ont toujours raison Laughing

_________________
Like a Star @ heaven  Unus quisque sibi deum fingit    Arrow

Le racisme n'est pas en soi un système, pas plus que la tolérance n'est par définition un système.
avatar
abd_salam
Banni·e

Messages : 418
Date d'inscription : 18/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mot "race" supprimé de la Constitution

Message par Invité le Lun 20 Mai 2013 - 22:12

@Arrakis a écrit:J'aime beaucoup cette réaction acerbe publiée sur le site du PIR, qui date de la proposition de loi (la partie "sérieuse" est en E)...

Sinon, abd salam et van poppel, ça ne vous dérange pas de caricaturer les propos des intervenants ("ooooh, mais vous croyez que ce sont que des gentils bisounours, martyrisés par un Méchant Etat que vous diabolisez, qui veulent prier dans la rue, petits naïfs que vous êtes, heureusement que j'y vois plus clair que vous". Je serais curieuse de savoir qui a dit ça...) ?
Et, a fortiori, ça ne vous dérange pas d'ignorer leurs arguments réels, notamment concernant le double standard en vigueur ? (les prières chrétiennes dans la rue, y compris celles qui visent à lutter contre le mariage homo ou à faire pression sur des centres IVG comme Tenon à Paris, ne donnent pas lieu à des déchainements médiatiques et législatifs. Alors même qu'il ne s'agit pas de "simples" prières, mais d'actions ciblées, clairement politiques, visant à "mettre la pression").

Non ça ne me dérange pas le moins du monde, parce que j'ai eu maintes fois l'occasion d'observer que ces intervenant-e-s avaient tendance, par principe, à s'interdire toute critique d'actes discours/commis par des racisés.

D'autre part il ne me semble pas avoir manifesté la moindre complaisance à l'égard d'autres types d'extrêmistes. Au contraire, j'ai même établi un parallèle.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mot "race" supprimé de la Constitution

Message par l'elfe le Lun 20 Mai 2013 - 22:58

Van Poppel a écrit:

Non ça ne me dérange pas le moins du monde, parce que j'ai eu maintes fois l'occasion d'observer que ces intervenant-e-s avaient tendance, par principe, à s'interdire toute critique d'actes discours/commis par des racisés.
Alors là c'est vraiment n'importe quoi. Suspect Je te fais remarquer que si c'était vrai, ce serait du racisme.

_________________
Question Les Questions Composent Question
avatar
l'elfe
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n

Messages : 1739
Date d'inscription : 10/12/2012

http://lesquestionscomposent.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mot "race" supprimé de la Constitution

Message par Jeremiel le Mar 21 Mai 2013 - 1:20


Sinon, abd salam et van poppel, ça ne vous dérange pas de caricaturer les propos des intervenants ("ooooh, mais vous croyez que ce sont que des gentils bisounours, martyrisés par un Méchant Etat que vous diabolisez, qui veulent prier dans la rue, petits naïfs que vous êtes, heureusement que j'y vois plus clair que vous". Je serais curieuse de savoir qui a dit ça...) ?
Et, a fortiori, ça ne vous dérange pas d'ignorer leurs arguments réels, notamment concernant le double standard en vigueur ? (les prières chrétiennes dans la rue, y compris celles qui visent à lutter contre le mariage homo ou à faire pression sur des centres IVG comme Tenon à Paris, ne donnent pas lieu à des déchainements médiatiques et législatifs. Alors même qu'il ne s'agit pas de "simples" prières, mais d'actions ciblées, clairement politiques, visant à "mettre la pression").

Pour les médias , excuse moi mais jusqu'à preuve du contraire les médias sont libre de parler de ce qu'ils veulent et de la manière dont ils veulent. Donc là je ne comprends pas l'argument.
Au Niveau législatif , il n'y a rien a faire la loi est déjà faite. C'est à votre gouvernement de gauche que vous les antiracistes vous avez élu de demander cela. C'est au ministre de l'intérieur de demander l'intervention de la police et de faire une bonne garde à vu collective.

Sur l'IVG , je suis désolé mais il est encore autorisé à certaines personnes d'exprimer le fait qu'ils ne sont pas pour l'IVG. L'IVG est un droit tant que personne n’empêche les femmes faisant l'IVG d'entrer dans le centre , il n'y a aucun problème.

"Manipulation de l'opinion" en priant non mais je rêve de lire de telles foutaises…

Il n'y a pas plus grande manipulation , de plus grande propagande dans l'histoire de l'humanité qu'une simple prière . La religion est un modèle pour certaines marque au niveau de la propagande même pour certains dictateurs. Réussir à manipuler un peuple pour le faire tuer un autre à cause d'un livre , c'est incroyable. C'est presque du génie. Les mains des principales religions sont tâchés de sang , de crime infâme dont on a peut-être même pas encore connaissance. Donc oui une simple prière , est la chose la plus dangereuse en soit en tant qu'arme de propagande.


Tout à fait. Mais alors, s'il s'agit du patrimoine de l'humanité, entretenu avec des fonds publics, il ne saurait être question d'accorder un quelconque privilège à une religion quelconque pour s'en servir.
Autrement dit il faudrait les mettre à disposition, comme une salle des fêtes. A prix constant quel que soit l'usage (célébrer une messe, faire un concert de metal, organiser une partouze..).

Tu sais que c'est possible ? Ayant fait parti d'une chorale loin d'être catholique , on a utilisé l'église avec l'autorisation de la mairie pour y faire un concert sachant que l'acoustique du bâtiment était incroyable .On a même eu l'église gratuitement.
Il suffit d'une autorisation. Pour la partouze vu que c'est un bâtiment publique , cela posera problème.

Je n'ai pas l'impression que ces bâtiments, entretenus avec des fonds publics, soient autant détachés du culte.

Et pourtant si , le Vatican n'a aucun pouvoir sur les églises françaises , ce qui pour eux d'ailleurs est un problème .


Alors peut-être que j'ai trop lu Nietzsche mais moi ce qui me choque c'est que certaines personnes puissent défendre une religion.

En France , et surtout en France , en 2013. On est l'un des rares pays laïcs d’Europe voir du monde occidental . On a réussit a faire un immense doigt d'honneur au Vatican , on était l'un des premiers à le faire alors qu'on était le pays chérie du Vatican.

Avec un héritage comme celui-ci , les religions devraient se cacher à la limite , être réellement une affaire privée.

La religion musulmane aujourd'hui est surement l'une des religions les plus avantagées car elle a pas subit les modifications qu'on subit le catholicisme et le judaïsme avec le concordat. Les juifs eux même le disent , ils sont "juif de France" , car le judaïsme en France est différent du judaïsme "ancestrale" même chose pour le catholicisme , il y a eu certaines modifications. La religion musulmane , elle est restée limpide authentique.

Moi j'aimerais que l'état se charge de faire une sorte de concordat pour la religion musulmane , d'en modifier certains aspects et non pas en faisant des négociations comme le ferait le gouvernement de gauche mais en imposant des directives comme à su le faire napoléon.

Les religions n'ont pas à s'imposer , elles doivent s'agenouiller devant l'état , comme à réussi à faire Napoléon pour le judaïsme et le catholicisme.

Après on croit en ce que l'on veut , certains mettent bien le dentifrice avant de mouiller la brosse à dent , la n'est pas la question. Mais on est en France, un pays laïc de par son histoire de par son combat contre l'influence de la religion , donc soit ceux-ci se soumettent , soit il y aura des sanctions , des confiscations , des amendes etc.


Enfin , faire comprendre cela aux associations anti-racistes est presque impossible , déjà faudrait qu'on réussisse à me prouver leur utilité vu que je pense et heureusement je ne suis pas le seul que leur travail inutile voir dangereux créant l'une des choses à mon sens les plus détestables qui soit , voir un sentiment qui pour moi insultant et raciste. Un sentiment victimaire , mais là n'est pas la question.

Jeremiel
Banni·e

Messages : 288
Date d'inscription : 08/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mot "race" supprimé de la Constitution

Message par l'elfe le Mar 21 Mai 2013 - 9:06

Les juifs eux même le disent , ils sont "juif de France" , car le judaïsme en France est différent du judaïsme "ancestrale"

:facepalm2:

sérieusement… parle de choses que tu connais. Tu te ridiculise.

_________________
Question Les Questions Composent Question
avatar
l'elfe
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n

Messages : 1739
Date d'inscription : 10/12/2012

http://lesquestionscomposent.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mot "race" supprimé de la Constitution

Message par Arrakis le Mar 21 Mai 2013 - 12:13

On SAIT que les médias ont le droit de traiter des sujets qu'ils veulent, mon grand, ce n'était pas le sujet... Ta résolution de ne plus intervenir dans les sujets évoquant le droit ne t'empêche pas d'intervenir en parlant de droit dans les sujets qui n'en parlent pas, on dirait.

Bon, je vais facepalmer moi aussi.

_________________
gnome-troll-ver des sables - Classe : Hermaphrodite mystique
Dextérité : 1, Perception des trucs utiles : 2, Perception des trucs inutiles : 22
avatar
Arrakis
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n

Messages : 1810
Date d'inscription : 29/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mot "race" supprimé de la Constitution

Message par Araignée le Mar 21 Mai 2013 - 20:49

@Jeremiel a écrit:En France , et surtout en France , en 2013. On est l'un des rares pays laïcs d’Europe voir du monde occidental . On a réussit a faire un immense doigt d'honneur au Vatican , on était l'un des premiers à le faire alors qu'on était le pays chérie du Vatican.

Avec un héritage comme celui-ci , les religions devraient se cacher à la limite , être réellement une affaire privée.
On est le seul pays du monde où le chef d'État nomme des évêques, alors pour la laïcité, on repassera. Et non content de nommer des évêques, notre État super laïc paye des prêtres, rabbins et pasteurs, et des écoles de la République laïque imposent les cours de religion...

Quand à se cacher pour exercer sa religion, c'est justement ce qui a lieu dans les États non laïcs. La laïcité, c'est la liberté de culte, pas l'interdiction de tout culte.

_________________
"Il n'y a pas de création sans transgression des normes" (Roland Gori)
avatar
Araignée
Héroïne/Héros
Héroïne/Héros

Messages : 4482
Date d'inscription : 02/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mot "race" supprimé de la Constitution

Message par Nurja le Mar 21 Mai 2013 - 20:53

La Belgique qui se dit aussi laïque est assez sympa aussi. Par exemple, la délégation présente au Vatican pour le changement de pape...

_________________
Le plus souvent, j'interviens à titre personnel.
Parfois, j'aide à la modération.
avatar
Nurja
Modératrice
Modératrice

Messages : 9447
Date d'inscription : 12/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mot "race" supprimé de la Constitution

Message par Usagi le Mar 21 Mai 2013 - 20:57

Le pape n'est pas qu'un représentant religieux, c'est avant tout un chef d'Etat.

_________________
Si tu veux véritablement connaître le cœur d'une personne, observe comment elle se comporte avec ceux qui ne peuvent rien lui apporter.
avatar
Usagi
Modératrice
Modératrice

Messages : 1979
Date d'inscription : 17/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mot "race" supprimé de la Constitution

Message par Nurja le Mar 21 Mai 2013 - 21:01

Il n'est pas que un chef d'Etat. Et comparativement à la délégation belge d'un autre petit Etat, c'est clair que le côté religieux a joué (plus de délégués belges pour un Etat bien plus petit)

_________________
Le plus souvent, j'interviens à titre personnel.
Parfois, j'aide à la modération.
avatar
Nurja
Modératrice
Modératrice

Messages : 9447
Date d'inscription : 12/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mot "race" supprimé de la Constitution

Message par abd_salam le Mar 21 Mai 2013 - 21:10

@Araignée a écrit:Quand à se cacher pour exercer sa religion, c'est justement ce qui a lieu dans les États non laïcs. La laïcité, c'est la liberté de culte, pas l'interdiction de tout culte.

La France n'est pas un état laïque... la laïcité n'a jamais été transcrite en droit.

Rappel :
La laïcité n'est pas la liberté de culte, mais la manière d'organiser la cohabitation de plusieurs cultes, ET d'organiser la liberté de culte.
Mais ça reste un courant historique et/ou philosophique. Rien des débats et des "conclusions" des "penseurs" qui ont réfléchi sur la question/concept n'ont été inscrit en droit.

La loi qui existe est le fameux article sur la séparations deS égliseS et de l'Etat, ET sur la police des cultes...
Ce qui ne constitue peut-être que 0,000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 001 pourcent de ce qu'est la "laïcité".

_________________
Like a Star @ heaven  Unus quisque sibi deum fingit    Arrow

Le racisme n'est pas en soi un système, pas plus que la tolérance n'est par définition un système.
avatar
abd_salam
Banni·e

Messages : 418
Date d'inscription : 18/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mot "race" supprimé de la Constitution

Message par l'elfe le Mar 21 Mai 2013 - 23:30

Tu peux mettre autant de 0 que tu veux, ça n'empêchera pas que tu dis des choses totalement fausses, car la définition de la laïcité est JUSTEMENT la séparation de l'église et de l'état.

_________________
Question Les Questions Composent Question
avatar
l'elfe
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n

Messages : 1739
Date d'inscription : 10/12/2012

http://lesquestionscomposent.fr

Revenir en haut Aller en bas

la "laïcité" est seulement un mot de la langue française

Message par abd_salam le Mer 22 Mai 2013 - 0:40

@l'elfe a écrit:Tu peux mettre autant de 0 que tu veux, ça n'empêchera pas que tu dis des choses totalement fausses, car la définition de la laïcité est JUSTEMENT la séparation de l'église et de l'état.

Et toi tu peux appeler laïcité tout ce que tu veux... moralement, la laïcité est ce que chacun voudra.
Philosophiquement, la laïcité est ce que chacun voudra...
En terme de préférence "sociale", la laïcité sera ce que chacun voudra.

Mais la laïcité N'ayant PAS de définition légale... petit oubli du législateur ? ben, la laïcité n'est pas la loi de séparation de l'Etat et deS égliseS.

Au cours d'un procès contre quelqu'une qui porte le voile, la plaignante pourrait mettre en oeuvre la procédure de question prioritaire de constitutionnalité affraid si en face, on argue de la laïcité pour justifier de l'interdit de porter un signe religieux quelconque, en l'occurrence le voile ; suis-je plus clair ?

Sur ce point, les pro-voiles ont l'arme absolue !

Nous serions bien embêtés Embarassed

Car là, de la même manière que le Conseil Constitutionnel a dû reconnaître que le concept de harcèlement n'était pas clairement défini légalement...
Ledit Conseil serait bien obligé de reconnaitre qu'aucun article de loi ne dit quelque chose du genre : voici ce qu'est la laïcité, voilà ce qu'elle délimite ou autorise, ou menace en cas d'infraction !
Aucun paragraphe n'indique que la loi de séparation deS égliseS et de l'Etat s'appelle la laïcité.

Sans base légale : la laïcité = néant ; rien (juridiquement).

En langage populaire, pourrait-on dire, l'article de 1905 peut être appelé la "laïcité"... mais le "langage populaire" ne tient pas lieu de Code Civil, ou de Code de la Fonction Public. Le "langage populaire" n'est pas opposable devant un tribunal.

_________________
Like a Star @ heaven  Unus quisque sibi deum fingit    Arrow

Le racisme n'est pas en soi un système, pas plus que la tolérance n'est par définition un système.
avatar
abd_salam
Banni·e

Messages : 418
Date d'inscription : 18/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mot "race" supprimé de la Constitution

Message par Corentin le Mer 22 Mai 2013 - 10:28

excusez moi mais au début du topic quelqu'un a parlé de "discrimination positive" qulqu'un peut me rappeler ce que c'est ? (parceque de mon point de vue c'est de la discrimination pareil).

_________________
Nous les celtes, nous n'avons peur de rien même de la mort car nous savons que notre âme ira au paradis avant notre ressurection.
avatar
Corentin
Banni·e

Messages : 512
Date d'inscription : 26/04/2013

http://www.youtube.com/user/TheSilibili?feature=mhee

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mot "race" supprimé de la Constitution

Message par Jeremiel le Mer 22 Mai 2013 - 14:56

@l'elfe a écrit:
Les juifs eux même le disent , ils sont "juif de France" , car le judaïsme en France est différent du judaïsme "ancestrale"

:facepalm2:

sérieusement… parle de choses que tu connais. Tu te ridiculise.

C'est ta méconnaissance de comment le concordat a été établis et ce que Napoléon a voulu faire que te fait te ridiculiser. C'est désolant.Enfin , on ressent la limite du débat.



On SAIT que les médias ont le droit de traiter des sujets qu'ils veulent, mon grand, ce n'était pas le sujet... Ta résolution de ne plus intervenir dans les sujets évoquant le droit ne t'empêche pas d'intervenir en parlant de droit dans les sujets qui n'en parlent pas, on dirait.

Bon, je vais facepalmer moi aussi.

Tu m'expliques où j'ai parlé de droit ? Non , car je te rappelle que j'ai dis que les médias parlaient de ce qu'ils voulaient en réponse à quelqu'un qui disait en gros qu'il fallait que les médias parlent de tout.Je vais pas répondre sur ma "résolution" , l'utilisation de ce terme dans la situation du message est drôle .


On est le seul pays du monde où le chef d'État nomme des évêques, alors pour la laïcité, on repassera. Et non content de nommer des évêques, notre État super laïc paye des prêtres, rabbins et pasteurs, et des écoles de la République laïque imposent les cours de religion...

Quand à se cacher pour exercer sa religion, c'est justement ce qui a lieu dans les États non laïcs. La laïcité, c'est la liberté de culte, pas l'interdiction de tout culte.

Comparé à l’Allemagne , les USA et l’Angleterre , où "dieu" est au cœur même du système institutionnel , je préfère encore la laïcité française. . Et sinon je n'ai pas connaissance de disposition étatique qui imposerait des cours de religions dans des écoles publiques en France sous la gouvernance de la loi 1905. J'imagine que tu parles des écoles privées ? J'imagine et j'espère que quand les parents font le choix d'inscrire leurs enfants dans une école privée catholique qu'ils savent que le terme catholique n'est pas une option


Et sinon , j'ai dis aux religieux de ce cacher publiquement , la religion jusqu'à preuve du contraire est quelque chose de la sphère privé. Donc je ne vois pas en quoi interdire la vision publique de la religion est contraire à la liberté de culte , tu pris ton ton dieu , ta statue ce que tu veux mais dans les lieux prévus pour cela et non dans la rue PUBLIQUE où je suis.




excusez moi mais au début du topic quelqu'un a parlé de "discrimination positive" qulqu'un peut me rappeler ce que c'est ? (parceque de mon point de vue c'est de la discrimination pareil).

La discrimination positive ? Un concept idiot , abjecte et inutile que veulent nous imposer les antiracistes et d'autre association lobbyistes. Un concept communautariste venant des USA. En gros comme il y aurait certaines discriminations pour une certaine catégorie de personnes , on va leur donner des avantages par rapport à d'autre. Le plus drôle c'est qu'au USA en ce moment on remet en cause ce concept car il est en train de montrer ses limites. Un concept stupide que bon nombre de personne "racisé" dont je fais parti trouve limite insultant , que certains puissent envisager cela en France. Comme si on avait besoin de la compassion de la majorité. Enfin ce concept vient dans logique du "pauvre petit membre de minorité qui ne peut pas se débrouiller tout seul donc , le pauvre il faut l'aider il n'y arrivera pas tout seul".



Jeremiel
Banni·e

Messages : 288
Date d'inscription : 08/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mot "race" supprimé de la Constitution

Message par Corentin le Mer 22 Mai 2013 - 18:43

Merci jeremiel pour ta réponse, sinon pour l'enseignement de la religion en école publique, c'est un peu exagérer dit comme ça, quand j'était au collège en 6éme-5émme (ça commence a remonter déjà) on nous apprenait les texte, enfin je veut dire l'histoire qu'il y avait dans le bible et le coran sans aucune volonté aucune de nous "convertir" (oui le terme est un peu costaud) et j'ai pas souvenir que l'une de mes connaissance d'époque se soient convertit à une des deux religions, donc il faut faire la différence entre cours de religion et étude des texte religieux...quoique dit comme ça ça fait pareil en fait :/

_________________
Nous les celtes, nous n'avons peur de rien même de la mort car nous savons que notre âme ira au paradis avant notre ressurection.
avatar
Corentin
Banni·e

Messages : 512
Date d'inscription : 26/04/2013

http://www.youtube.com/user/TheSilibili?feature=mhee

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mot "race" supprimé de la Constitution

Message par Araignée le Mer 22 Mai 2013 - 19:30

Je parlais bien d'écoles publiques (les écoles de la République laïque) : celles d'Alsace et de Moselle, qui jusqu'à preuve du contraire font partie de la France...

_________________
"Il n'y a pas de création sans transgression des normes" (Roland Gori)
avatar
Araignée
Héroïne/Héros
Héroïne/Héros

Messages : 4482
Date d'inscription : 02/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mot "race" supprimé de la Constitution

Message par Invité le Mer 22 Mai 2013 - 20:02

Et sinon je n'ai pas connaissance de disposition étatique qui imposerait des cours de religions dans des écoles publiques en France sous la gouvernance de la loi 1905. J'imagine que tu parles des écoles privées ?
J'ai eu des cours de religion dans mon école publique....
en Alsace, donc en France

Et en Alsace, rabbins, prêtres et pasteurs sont payés par l'Etat.

EDIT : grillée par Araignée

Invité
Banni·e

Messages : 7572
Date d'inscription : 04/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mot "race" supprimé de la Constitution

Message par l'elfe le Mer 22 Mai 2013 - 20:39

Sinon jérémiel t'as discuté avec des juifs un jour dans ta vie avant d'affirmer qu'ils pensent ceci et cela? parce que c'est juste complètement à côté de la plaque. Enfin moi je rebondis là-dessus parce que c'est quelque chose que je connais, mais je suppute que le reste de ton long message pédant est tout aussi médiocre :dents

_________________
Question Les Questions Composent Question
avatar
l'elfe
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n

Messages : 1739
Date d'inscription : 10/12/2012

http://lesquestionscomposent.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mot "race" supprimé de la Constitution

Message par Arrakis le Jeu 23 Mai 2013 - 7:32

Non , car je te rappelle que j'ai dis que les médias parlaient de ce qu'ils voulaient en réponse à quelqu'un qui disait en gros qu'il fallait que les médias parlent de tout
Si tu relis la page, ce n'est pas ce qui était dit. Des intervenant(e)s, moi entre autres, disaient que les médias parlent énormément de "périls" liés à l'Islam et à l'islamisme" (parfois mélangés), et parlent très peu, en comparaison, des actions anti-ivg de certains groupes chrétiens par exemple.
Mais il ne s'agissait pas d'interdire à ces pauvres choupinous de parler de ce qu'ils veulent, mais de contredire les propos d'autres intervenants, par exemple :
On peut pas dire que les médias soit anti-islam, non plus.
Trop peur de provoquer des émeutes...
(suite à quoi cet article éloquemment illustré a été linké, et le public ébahi s'est étonné de l'absence d'émeutes)

Tu as l'air de partir du principe que TOUS les Musulmans sont de scrupuleux Républicains martyrisés par un état atrocement raciste. Qu'on ne trouve pas, parmi eux, des radicaux qui n'ont que faire de la loi commune ou du principe de laïcité. Et qu'il faudrait, par principe, s'interdire de critiquer ces radicaux sous prétexte qu'ils appartiennent à une minorité opprimée.
(pour recentrer et dire que ça n'a rien à voir, que le problème est le double standard en vigueur, pas le fait de critiquer des comportements répréhensibles, quelle que soient les personnes concernées)


Après, peut-être que tu considères que pointer la prévalence de tel ou tel sujet, et la critiquer, équivaut à vouloir museler la presse, ou qu'il nous est interdit d'analyser des contenus médiatiques parce que les médias abordent les sujets qu'ils veulent, mais faudra alors que tu m'expliques comment débattre dans ces conditions. Et la réponse
Pour les médias , excuse moi mais jusqu'à preuve du contraire les médias sont libre de parler de ce qu'ils veulent et de la manière dont ils veulent.
me semblait, dans le contexte, absurde en dehors d'un point de vue législatif.

(on a pas le cul sorti des échanges qui piétinent des heures et des pages...)

_________________
gnome-troll-ver des sables - Classe : Hermaphrodite mystique
Dextérité : 1, Perception des trucs utiles : 2, Perception des trucs inutiles : 22
avatar
Arrakis
Walkyrie⋅n
Walkyrie⋅n

Messages : 1810
Date d'inscription : 29/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mot "race" supprimé de la Constitution

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum