Derniers sujets
NanetteAujourd'hui à 20:22AstréeWhy we need to move beyond cultural relativism vs. universalismHier à 21:08AstréeSites de rencontres extraconjugaux, club libertins.....Avis?04.12.18 11:58sawdaLa prostitution n'est pas un métier (suite)04.12.18 11:07VénusTribune sur la soit-disant "liberté d'importuner"30.11.18 11:52sawdaScum manifesto, Valerie Solanas11.10.18 17:28XB Rose-NoireArticle de France 24 qui relate la participation de la direction à un bizutage05.10.18 23:12Claire G.élections et féminisme25.09.18 17:00michekhenLe 8e Congrès international de recherches féministes dans la francophonie en août 201830.08.18 0:28VénusFéminisme culturel vs. féminisme radical27.08.18 10:44VénusLa ceinture de sécurité, pensée pour et par des hommes ?29.07.18 0:48EspramilFéminisme et antiféminisme29.06.18 15:58Claire G.Vidéos et films féministes18.06.18 10:441977Publication par la blogueuse Antisexisme13.06.18 16:54Claire G.Luce en lutte : rendre la langue française non sexiste13.06.18 11:52LuceL’idéologie de la tolérance a pris le contrôle du féminisme et menace de détruire le mouvement07.06.18 0:23AëlloonUn bon collectif queer et matérialiste à me conseiller? 04.05.18 21:40ReikoSexe sans consentement 04.05.18 11:40michekhenSituations de consentement ambigu23.03.18 18:20AraignéeC'est quoi "être une femme" ?17.03.18 9:01Coquelic0tAvortement, les croisés contre-attaquent09.03.18 18:17Claire G.Article sur le mythe de l'instinct maternel (Sarah Blaffer Hrdy)09.03.18 0:09michekhen[Radio] Emissions féministes (ou sujets qui nous concernent)07.03.18 23:38AëlloonMontrer une véritable détermination politique à éradiquer les violences faites aux femmes22.02.18 21:54AëlloonThe man-woman wars récits colorés17.02.18 6:23ReikoCrédit Mutuel Egalité Homme/Femme 201730.01.18 16:38Claire G.La santé pour les filles non-conformes18.01.18 5:04ReikoChercheures sur le lien entre hashtag/digital activism et féminisme05.01.18 3:49Black SwanPétition: " Fermez tous les comptes qui tweetent des menaces de viol envers les femmes ! "16.12.17 22:17IrjaD'où vient l'essentialisme ?11.12.17 15:33Tortue

Partagez
Aller en bas
avatar
l'elfe
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 1731
Date d'inscription : 10/12/2012
http://lesquestionscomposent.fr

Re: Relations affectives non-exclusives (polyamour, etc.)

le 21.02.13 11:44
Ha bon et les non-polyamoureux n'ont pas de travers particuliers eux je suppose Rolling Eyes

De toutes façons dès que tu décides de ne pas suivre le troupeau, le moindre pet se transforme en ouragan, le moindre défaut que tu as sera attribué au fait que tu ne fasses pas telle chose comme tout le monde

Ca me fait penser à des articles sur psychologies.com où ils disent en gros que si t'es pas jaloux tu es psychologiquement malade et que tu refoules tes sentiments profonds Suspect Mébiensur
Mais je suis pas jalouse, je suis pas jalouse, et je les emmerde. Et puis PERSONNE n'a à me dire avec qui je dois coucher ou qui je dois aimer. Mais bon je devrais être normale et me préoccuper de savoir où mon copain met son zizi quand je ne le surveille pas, m'inquiéter de savoir à qui il pense quand il se branle, et culpabiliser quand je trouve quelqu'un charmant ou émouvant en faisant attention que ça ne se voit pas.

Franchement j'ai des problèmes plus importants que ça dans ma vie, genre qu'est ce que je vais bouffer ce midi.

(article en rapport:
http://lesquestionscomposent.fr/contre-le-couple/
http://lesquestionscomposent.fr/amourquandtunoustiens/
http://lesquestionscomposent.fr/lapossessionducorpsdelautre/)

_________________
Question Les Questions Composent Question
avatar
Invité
Invité

Re: Relations affectives non-exclusives (polyamour, etc.)

le 21.02.13 12:19
Avant de monter sur tes grands chevaux, pourquoi ne lis tu pas ce que je pense des ayatollahs de la monogamie ? Pas grande chose de mieux pourtant. Ca ne me paraît pas insensé d'affirmer qu'on trouve, pour un idéal/principe philosophique ou politique donné, tout un tas de gens qui s'y raccrochent pour justifier des comportements aux mobiles finalement moins reluisants.
avatar
l'elfe
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 1731
Date d'inscription : 10/12/2012
http://lesquestionscomposent.fr

Re: Relations affectives non-exclusives (polyamour, etc.)

le 21.02.13 12:43
Mais le polyamour n'est pas un idéal philosophique. Enfin pas pour moi. D'ailleurs je n'utilise quasiment jamais ce mot et je vivais déjà comme je vis maintenant avant de connaître ce mot. Donc je vois pas en quoi il s'agit d'établir des schémas amoureux tracés. Je suis "polyamoureuse" justement parce que je ne supporte pas qu'on m'impose un schéma amoureux tracé, celui de la monogamie, donc je ne vois pas l'intérêt et que je considère comme une oppression.
La plupart des gens essaient de te posséder avant même d'avoir des sentiments pour toi. Tant mieux, ça rend moins douloureux pour eux de les laisser tomber.

_________________
Question Les Questions Composent Question
avatar
Invité
Invité

Re: Relations affectives non-exclusives (polyamour, etc.)

le 21.02.13 13:05
Envisages tu l'hypothèse, qu'un jour, tu pourrais tomber sur un ou une partenaire (me souviens plus si tu es bi ou pas) avec le/laquelle tu serais finalement si à l'aise qu'autrui te paraitrait fade ? Et réciproquement ? Ce qui donnerait lieu à un schéma monogame non-imposé, finalement.
avatar
l'elfe
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 1731
Date d'inscription : 10/12/2012
http://lesquestionscomposent.fr

Re: Relations affectives non-exclusives (polyamour, etc.)

le 21.02.13 15:09
Je vois pas pourquoi autrui me paraitrait fade. Je peux pas imaginer une personne avec laquelle je sois plus à l'aise qu'avec mon "copain" actuel. Je pense que c'est un cliché de considérer que la non-exclusivité est due qu fait de ne pas avoir encore rencontré "la bonne personne", celle qui te coupera toute envie d'aller voir ailleurs.
Cela me fait tristement penser au cliché de la lesbienne qui n'a pas encore rencontré "le bon", l'homme viril qui la remettra dans le droit chemin.

Personne ne me parait fade parce que j'aime quelqu'un. J'ai eu la chance de rencontrer des personnes extraordinaires dans ma vie, des personnes touchantes, émouvantes. Je trouverais triste de ne plus les considérer ainsi sous prétexte que j'ai "trouvé la bonne personne". Etre amoureuse ne me rend pas asociale, fermée aux autres, ou les considérant avec froideur et distance, sans m'impliquer émotionnellement dans aucune relation (même amicale). Je trouverais triste de ne plus pouvoir avoir un contact physique avec l'une de ces personnes si j'en ai envie, comme si ça allait effacer ce que je partage avec l'autre personne. Au contraire, ça ne rend notre relation que plus riche, puisque nous sommes épanouis et heureux. Chaque personne que nous rencontrons hors du "couple" nous apporte quelque chose. Au final ces expériences nous construisent, nous aident à être nous-mêmes, et finalement nous rapprochent. Ca fait plus de 5 ans qu'on se fréquente et nous n'avons jamais été aussi proches. Rien ne dit que notre relation de se dégradera jamais, mais jusqu'ici ça a toujours été le contraire, même s'il y a eu des périodes un peu moins bien comme dans tout couple, et tous les problèmes que nous avons rencontrés ont été surmontés et nous ont finalement rapprochés.

Bien sur rien n'oblige à avoir des relations multiples (ça fait plusieurs mois que je n'ai pas eu de relation intime avec quelqu'un d'autre que mon "copain" et pour le moment personne ne m'en a inspiré le désir, ça pourrait très bien ne jamais arriver). Mais à mon avis si on n'a pas "envie" de connaitre plus intimement des gens en dehors du couple c'est bien souvent parce que la monogamie est profondément inscrite en nous et parce qu'on se conforme aux attentes de l'autre (surtout qu'on l'aime), et aussi parce qu'on a tendance à faire des cases: ami / petit ami… alors qu'on peut très bien avoir envie d'entrer en contact intime avec quelqu'un sans que cette relation obéisse à des schémas classiques. (une relation peut d'ailleurs aussi être intime sans contacts physiques, on peut avoir de la tendresse et de la complicité pour une personne, etc, et ce n'est généralement pas toléré en dehors du couple).

Je pense qu'on se conforme aux désirs d'exclusivité de l'autre personne, notamment que je connais un nombre incroyable de nanas qui "n'ont pas envie" d'avoir des relations sexuelles avec quiconque d'autres que leur conjoint, qui lui en a envie bien sur… Et il y a toujours chez ces mecs, si on creuse, ce petit fantasme du mec qui veut plusieurs femmes, mais qui n'aimerait pas que sa femme à lui soit une salope qui couche à droite et à gauche. En plus c'est incroyable le nombre de ces filles qui se découvrent soudain une attirance pour les filles dès que leur chéri émet l'idée d'un plan à 3 HFF, alors qu'elles se disaient exclusivement hétéro avant.

Alors bon je veux bien les croire quand elles disent qu'elles ont "envie" d'un plan à 3 avec une autre fille et leur chéri (alors qu'elles ont jamais rien ressenti pour aucune fille avant et généralement ces envies de bisexualité leur passe si la relation de couple prend fin…) et qu'elles n'ont "pas envie" de coucher avec d'autres mecs, mais je me demande bien pourquoi le contraire n'arrive presque jamais (le mec qui se découvre bi le temps de son couple et qui a pas envie d'aller voir ailleurs alors que sa copine le fait). Si je dis à ces filles qu'elles se conforment aux attentes de leur jule, elles me rient au nez. Elles disent qu'elles sont "pleinement satisfaites", quelques-unes m'ont même traitée de mal baisée (ben oui si je fais l'amour avec quelqu'un d'autre que "mon homme" c'est que je suis mal baisée, aucune autre explication possible n'est-ce pas, mais bon apparemment ça ne marche pas dans les 2 sens, leur mec ne peut pas être "mal baisé" lui Rolling Eyes

_________________
Question Les Questions Composent Question
avatar
Invité
Invité

Re: Relations affectives non-exclusives (polyamour, etc.)

le 21.02.13 16:03
(ça fait plusieurs mois que je n'ai pas eu de relation intime avec quelqu'un d'autre que mon "copain" et pour le moment personne ne m'en a inspiré le désir, ça pourrait très bien ne jamais arriver)

Voilà, c'est ce que je voulais dire par "trouver autrui fade" (j'ai été un peu excessif pour le coup).
avatar
l'elfe
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 1731
Date d'inscription : 10/12/2012
http://lesquestionscomposent.fr

Re: Relations affectives non-exclusives (polyamour, etc.)

le 21.02.13 16:48
Ben ça n'a rien à voir avec la relation que j'ai déjà. Même si j'étais célibataire peut-être que personne ne m'aurait inspiré du désir dans cette période (ma libido est au point mort et même avec mon "copain"). D'ailleurs je n'ai rencontré personne de nouveau. En plus les gens qui m'inspirent de l'affection et du désir ça ne court pas les rues non plus et c'était pareil quand je ne le fréquentais pas, je dirais même que ça m'arrivait moins souvent.

Ce que je peux concevoir c'est que quand on passe bcp de temps avec une personne dont on est amoureuse, on rencontre moins d'autres personnes, mais ce n'est pas mon cas car nous n'habitons pas ensemble.

_________________
Question Les Questions Composent Question
avatar
Arrakis

—
Messages : 1806
Date d'inscription : 29/02/2012

Re: Relations affectives non-exclusives (polyamour, etc.)

le 21.02.13 16:49
Moui, je suis pas convaincue que l'absence de désir "hors couple" soit en rapport avec "trouver le/la partenaire du bonheur". Chez moi en tout cas il y a les périodes "amant de coeur + bouquins + JDR + jeux videos = bonheur", et celles "gnnnniii, j'veux des plans cul!" (je laisse l'affectif de côté vu que le "trouver autrui fade" évoquait plutôt le côté sexuel j'ai l'impression).

Pour le reste, l'Elfe dit des trucs tellement trop bien pertinents et clairs que je vais pas en rajouter :p

EDIT : en plus elle a dit la même chose que moi dans ce message pendant que je l'écrivais... M'en fous je poste quand même !
avatar
cleindo
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 2931
Date d'inscription : 20/01/2012

Re: Relations affectives non-exclusives (polyamour, etc.)

le 21.02.13 16:55
Perso je comprends même plus si on parle d'être amoureux de plusieurs, ou juste de s'envoyer en l'air avec différentes personnes.

A ce sujet, je peux tout à fait batifoler avec d'autres que mon chéri, ça m'arrive, mais c'est hyper rare, parce que (outre que j'ai pas le temps ^^) par rapport à l'entente sexuelle que j'ai avec lui (assez magique il faut bien le dire), le sexe avec d'autres me parait fade en effet. Sans intérêt.
avatar
mhysterie
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 1564
Date d'inscription : 08/08/2011

Re: Relations affectives non-exclusives (polyamour, etc.)

le 21.02.13 17:04
On parle juste d'assumer d'avoir des relations non-exclusives (sexuelles, amoureuses, tout ce que tu veux !), d'ailleurs je vais renommer le topic !
avatar
l'elfe
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 1731
Date d'inscription : 10/12/2012
http://lesquestionscomposent.fr

Re: Relations affectives non-exclusives (polyamour, etc.)

le 21.02.13 17:07
Moi je parle un peu des deux, avant je faisais une distinction claire entre "sexe" et "amour" mais je la fais de moins en moins.
Même "que du sexe" c'est quelque chose d'intime qu'on partage avec quelqu'un, même avec un-e parfait-e inconnu-e.
Et puis avec ou sans, on peut éprouver de la tendresse ou de l'attachement, une complicité particulière…
Au fond, toute relation sincère et profonde est "exclusive" dans le sens où les gens ne sont pas interchangeables dans cette relation. Chaque personne est unique, chaque relation est unique. La monogamie pour moi c'est une vision très triste du sexe et surtout de l'amour, puisque les gens me disent "han t'as pas peur qu'il s'en aille avec une autre", comme s'il était avec moi parce qu'il avait pas encore trouvé un meilleur coup.

_________________
Question Les Questions Composent Question
avatar
Arrakis

—
Messages : 1806
Date d'inscription : 29/02/2012

Re: Relations affectives non-exclusives (polyamour, etc.)

le 21.02.13 17:38
Pour ma part je me concentrais sur l'aspect "sexe" parce que j'avais la nette impression que c'est ce qui dérangeait les critiquateurs et critiquatrices. Je suis d'accord sur le fait que "que du sexe" est un partage intime même avec une parfaite inconnue, mais je ne qualifierais pas forcément ça d'affectif ou amoureux (pour clarifier un peu j'ai tendance à distinguer entre "l'intimité sans autre relation" et "l'intimité inscrite dans le cadre d'une relation plus globale", et si je n'ai pas envie de revoir la personne pour autre chose que du cul, je considérerai qu'il n'y a pas de plus global)

_________________
gnome-troll-ver des sables - Classe : Hermaphrodite mystique
Dextérité : 1, Perception des trucs utiles : 2, Perception des trucs inutiles : 22
avatar
Brad Burroughs

—
Messages : 151
Date d'inscription : 07/05/2013

Re: Relations affectives non-exclusives (polyamour, etc.)

le 07.05.13 23:40
@Ninouchka a écrit:Pour moi, la question principale est la suivante : peut-on avoir une relation amoureuse " principale " en sachant que son partenaire (pas très joli, ce mot, mais vous comprenez) a des relations sexuelles avec d'autres personnes sans éprouver de la jalousie ?
D'où vient cette jalousie, peut-on s'en libérer ?
a mon avis, cela vient du fait que l'on vit dans une société capitaliste nous faisant considérer l'Autre comme une marchandise. La jalousie ne disparaîtra de la surface de ce globe seulement lorsque nous aurons abolis la propriété privée.
avatar
Araignée
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 4552
Date d'inscription : 02/09/2012

Re: Relations affectives non-exclusives (polyamour, etc.)

le 08.05.13 0:04
C'est intéressant comme point de vue, ça mérite d'être creusé Smile

_________________
"Il n'y a pas de création sans transgression des normes" (Roland Gori)
avatar
Brad Burroughs

—
Messages : 151
Date d'inscription : 07/05/2013

Re: Relations affectives non-exclusives (polyamour, etc.)

le 08.05.13 0:13
C'est que... 'faudrait que je fasse des posts de 3 km et... qu'il est tard ! ; )
avatar
Araignée
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 4552
Date d'inscription : 02/09/2012

Re: Relations affectives non-exclusives (polyamour, etc.)

le 08.05.13 0:15
Ouais mais c'est cool quand même d'avoir amorcé cette idée, ça pousse à la réflexion Smile

_________________
"Il n'y a pas de création sans transgression des normes" (Roland Gori)
avatar
Lubna

—
Messages : 359
Date d'inscription : 04/01/2013

Re: Relations affectives non-exclusives (polyamour, etc.)

le 08.05.13 18:26
@Brad Burroughs a écrit:
@Ninouchka a écrit:Pour moi, la question principale est la suivante : peut-on avoir une relation amoureuse " principale " en sachant que son partenaire (pas très joli, ce mot, mais vous comprenez) a des relations sexuelles avec d'autres personnes sans éprouver de la jalousie ?
D'où vient cette jalousie, peut-on s'en libérer ?
a mon avis, cela vient du fait que l'on vit dans une société capitaliste nous faisant considérer l'Autre comme une marchandise. La jalousie ne disparaîtra de la surface de ce globe seulement lorsque nous aurons abolis la propriété privée.

C'est l idée développée dans les milieux libertaires . L exclusivité amoureuse serait une démarche capitaliste basée sur l idée de propriété privée.Je trouve l analyse intéressante même si ,par moment ,j ai eu le sentiment qu"elle allait jusqu'au tabou de l attachement.
Personnellement,je pense que je serai incapable de l accepter ,ou ,du moins, d être sincèrement sereine avec cette idée.
Quand je suis dans une relation forte avec quelqu'un(je ne parle pas forcément de relation amoureuse d ailleurs) j ai besoin de savoir que notre échange est unique,que ce qu on vit ensemble on ne le vit avec personne d autre,que je ne suis pas une parmi un ensemble d autres.Je déteste l idée que les gens seraient interchangeables.C' est peut être simpliste d assimiler de facto la non exclusivité à l interchangeabilité d ailleurs. Embarassed
Thiers Vidal en parle de façon intéressante:

"Il s agit de gérer de façon non exclusive,non possessive l amour,le sentiment amoureux,la tendresse,l intimité,la sexualité.Déjà au début du 19eme siècle,les anarchistes promouvaient l amour libre et après les années 70,le thème est devenu populaire.Malheureusement l'amour libre était synonyme de baise phallocrate et d accès libre aux femmes.Les hommes se donnaient la liberté de développer des relations avec d autres femmes,mais reconnaissaient rarement ce même droit pour "leurs" copines.c est pourquoi il est important que la recherche de relations libres se fasse avec soin et sensibilité.
Les relations libres impliquent qu on apprenne:
-à gérer sa propre jalousie, possessivité,incertitude,peur d abandon et à réellement désirer de façon authentique et totale le bonheur,le plaisir,la liberté de sa partenaire.
-à traiter de façon responsable les différentes personnes avec qui on vit une histoire.Et ceci est bcp plus difficile qu on peut le penser.Cela implique que l on prenne en considération les différents désirs et intérêts des autres et qu on les traite avec soin et précaution.
Le lien entre relation libre et anarchiste est clair: il s agit de renforcer et d agrandir la liberté et l indépendance mutuelle.Par contre le lien avec la lutte antipatriarcale l est moins et je ne pense pas que les féministes en aient fait un point crucial.
Les relations libres brisent le mythe qu on peut être et qu on sera tout pour un-e partenaire.Elles impliquent une certaine humilité et un certain réalisme.Qu'on respecte la liberté de l autre.Qu'on apprenne à gérer les conflits intérieurs et extérieurs.Il s agit de developper une non monogamie responsable"




avatar
Brad Burroughs

—
Messages : 151
Date d'inscription : 07/05/2013

Re: Relations affectives non-exclusives (polyamour, etc.)

le 08.05.13 18:31
Je pense qu'il est difficile d'imaginer ce que seraient des relations saines dans un monde qui serait sain (c'est-à-dire non-capitaliste). On ne peut que transposer les sentiments qui ont été forgés par la Norme de notre société, au sein d'une culture qui ne serait basée ni sur l'exploitation de l'homme par l'homme, de la femme par l'homme, des animaux par l'homme, de la nature par l'homme, de la science par... bon, je vais m'arrêter là, la liste est longue ! ^^

avatar
Invité
Invité

Re: Relations affectives non-exclusives (polyamour, etc.)

le 08.05.13 18:54
Que disent les anthropologues à propos des peuples à l'organisation socio-économique différente de la nôtre ? Sont-ils nécessairement moins monogames ? J'avoue que je suis un peu sceptique a priori quand on veut plaquer une grille de lecture anti-capitaliste à tout propos. Sans compter les autres espèces animales monogames...
avatar
Cylia
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 1045
Date d'inscription : 06/04/2013

Re: Relations affectives non-exclusives (polyamour, etc.)

le 08.05.13 19:02
C'est drôle en fait mais quand je vous lis, je me questionne sur ces choses, le polyamour, ou la même notion de non-exclusivité s'applique aussi dans l'amitié pour moi. Mais ce n'est pas trop l'attente des personnes que je fréquente, qui pense qu'une vrai relation se vie dans l'exclusivité, à deux (même en amitié)... Je ne trouve pas cela mal, mais je ne pense pas ainsi, je n'aime pas l'idée que les gens m'appartiennent, qu'ils ne peuvent pas aller comme bon leur semble. Je ne suis pas jalouse (on me le reproche). Je n'ai pas besoin de me sentir "unique". Mais à la base, j'ai un problème en ce qui concerne considérer ma propre existence, qui explique plus ou moins pourquoi je n'arrive pas à me considérer comme indispensable, ou à chercher à l'être...

Ce que dit Van Poppel m’interpelle aussi, en fait j'ai tendance à me dire que ça n'a pas forcément un rapport avec le capitalisme, mais plutôt avec le sens de son existence, on a besoin de se sentir exister, et la notion d'exclusivité, d'être indispensable, donne peut être un sens à notre existence, d'une certaines façon.
avatar
l'elfe
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 1731
Date d'inscription : 10/12/2012
http://lesquestionscomposent.fr

Re: Relations affectives non-exclusives (polyamour, etc.)

le 08.05.13 19:12
On peut très bien être non-exclusif et vivre une relation ou la présence d'une personne comme indispensable.
Ca n'a pas vraiment de rapport, enfin je pense.

_________________
Question Les Questions Composent Question
avatar
Araignée
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 4552
Date d'inscription : 02/09/2012

Re: Relations affectives non-exclusives (polyamour, etc.)

le 08.05.13 19:14
Ben oui, tous mes amis ont une place unique, non interchangeable. Quand j'ai envie de voir l'un, ça ne sera pas compensé en en voyant un autre. N'empêche que ces amitiés ne sont pas exclusives (j'ai plusieurs amis).


Dernière édition par Araignée le 08.05.13 19:20, édité 1 fois

_________________
"Il n'y a pas de création sans transgression des normes" (Roland Gori)
avatar
Cylia
Ancien⋅ne
Ancien⋅ne
Messages : 1045
Date d'inscription : 06/04/2013

Re: Relations affectives non-exclusives (polyamour, etc.)

le 08.05.13 19:16
Oui c'est vrai, vous avez raison, j'ai été maladroite.

Edit : j'ai peut-être réussi à trouver comment expliquer ce que je voulais dire, je vais essayer:
Je voulais dire par là justement que ce n'est pas parce qu'une relation est non-exclusive que nous n'aimons pas telle personne, qu'elle ne nous parait pas "indispensable", mais j'ai l'impression que c'est perçu ainsi de l'autre côté, parfois, que si une relation n'est pas exclusive, c'est qu'on ne considère pas assez la personne, qu'on ne l'aime pas suffisamment... Or, je ne pense pas que ce soit le cas.
avatar
Brad Burroughs

—
Messages : 151
Date d'inscription : 07/05/2013

Re: Relations affectives non-exclusives (polyamour, etc.)

le 08.05.13 20:46
@Araignée a écrit:(j'ai plusieurs amis).
BRAVO !

(je plaisante, hein !) lapin
Jeremiel
Banni·e
Messages : 288
Date d'inscription : 08/11/2012

Re: Relations affectives non-exclusives (polyamour, etc.)

le 08.05.13 21:46

a mon avis, cela vient du fait que l'on vit dans une société capitaliste nous faisant considérer l'Autre comme une marchandise. La jalousie ne disparaîtra de la surface de ce globe seulement lorsque nous aurons abolis la propriété privée.

Je vais devoir remettre en question ton analyse car si l'on suit ta logique cela voudrait dire qu'à l'époque où il n'y avait pas de capitalisme il n'y avait pas de jalousie ce qui est faux à mon avis.

On peut le revoir même aujourd'hui dans certaines tribus africaines où la conception de propriété privé n'existe pas donc où il n'y a guère de capitalisme il existe de la jalousie. Le capitalisme n'a pas crée le sentiment de jalousie , le sentiment de jalousie est une chose innée.
On a même vu des enfants de 5 mois exprimer ce sentiment. On pourrait parlé du peuple Franc qui envahie la France qui n'avait lui aussi aucune connaissance de la propriété privé et pourtant la jalousie existait surement.

Je sais que le capitalisme a bon dos mais quand même.

Autre chose , si je devais remanier ton analyse je dirais que la jalousie était peut-être un sentiment exclusivement projeté sur un être humain et que peut-être la conception de propriété privé a projetée ce sentiment qui n'était que valable pour les humains , pour les objets.

Même si pour les objets , on rencontre le plus souvent le sentiment d'envie que de jalousie.

Mais je me trompe peut-être.

Sinon sur les relations libre , j'avais lu un article de science humaine sur la différence entre monogamie sexuel et monogamie social , que justement la monogamie sexuel n'avait pas de fondement naturel. Alors que la monogamie social , on peut y voir plus un fondement pratique , pour les institutions , l'état etc.

http://www.scienceshumaines.com/la-monogamie-est-elle-naturelle_fr_21607.html

Je n'ai pas réellement d'expérience à partager , sortant avec la même fille depuis l'âge de 16 ans. Je n'ai pas eu la volonté d'avoir ce genre de relation polyamoureuse. .
Contenu sponsorisé

Re: Relations affectives non-exclusives (polyamour, etc.)

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum